Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
N’HÉSITEZ PAS A VARIER LES ÂGES ET JOUER DES PERSONNAGES PLUS MATURES, BIEN ACCUEILLIS
PENSEZ A JETER UN COUP D’ŒIL AUX PRE-LIENS POUR FAIRE PLAISIR A NOS MEMBRES.
SI VOUS SOUHAITEZ JOUER UN PERSONNAGE ISSU DE LA MAFIA OU DE LA PÈGRE, RDV PAR ici D'ABORD

 Arthur Abramovic - the little king
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
 :: the game is on :: welcome to the tombs :: joueurs confirmés
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
KABOOMOVIC
<b>bavardages</b> 913 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Andrew Garfield
CREDITS : Ken - Lexou - Dracoeur
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 3:14
arthur abramovic
ft. andrew garfield

Salutations ! Je m'appelle Mîna et j'ai 22 ans :3 Je suis licenciée en Lettres Modernes et actuellement en pleine course contre la procrastination pour remporter le trophée L3 Sciences de l'éducation. J'adore le lait, les bonbons, péter avec ma bouche dans le cou de mon copain et les tortues ninja. J'ai connu votre forum grâce au calendrier de l'avant d'Infinite RPG et j'ai tout de suite craqué pour votre concept absolument génialissime. J'espère vite trouver ma petite place au sein de votre meute *w*
TA VIE AU QUOTIDIEN
ÂGE
29
DATE DE NAISSANCE
1 avril 1986
LIEU DE NAISSANCE
chicago
STATUT MATRIMONIAL
célibataire
STATUT SOCIAL
tanguy
ORIENTATION SEXUELLE
hétérosexuel
MÉTIER/OCCUPATION
étudiant en médecine
UN DÉFAUT MAJEUR
anxieux
UNE QUALITÉ MAJEURE
perspicace
CREDITS
shiya
ton identité ingame
PSEUDO
kaboomovic
TEAM
atom
ARME FAVORITE
arbalète

     
au quotidiendarwin's game
❖ Le roi Arthur est un seigneur breton mythique s’étant battu pour défendre la Grande-Bretagne des envahisseurs saxons et ayant dominé monts et contrées dans l’espoir de trouver le Saint-Graal. Mais notre petit Arthur à nous n’a pas été brodé dans une étoffe chatoyante de héros. Il est né le premier Avril et son existence même se résume à une grosse farce dont il est le héros. Peu aventureux et fidèle envers sa terre natale, ses conquêtes territoriales se résument au pallier de sa maison qu’il n’a, selon la légende contée dans son dos, jamais franchi autrement que virtuellement. Son expérience affective et ses relations sociales tissées entre les gentes dames et seigneurs du peuple terrien en auraient d’ailleurs assumé les coups les plus terribles. Ses tentatives d'entrée en communication se résument par un balbutiement de mots tâtonnés du bout des lèvres sensés formuler un petit "Je crois que vous avez une tâche de sauce tomate sur votre poitrine".  A l'interlocutrice de rester là, face à lui, sans savoir si elle devrait prendre un ton pédagogue, expliquant qu'il ne s'agit pas de sauce tomate mais bel et bien de jus humain, ou un ton offusqué car ces deux yeux là n'ont pas à traîner dans son décolleté.

❖ Mais cette légende n'est en réalité qu'une rumeur brodée dans le mystère qui enveloppe comme une cape les silences poétisés d'Arthur. En réalité, il est le troisième membre d'une fratrie juive de quatre frères et sa maladresse verbale n'est rien d'autre que le simple résultat d'une addition entre mauvais souvenirs d'enfance et une personnalité évitante développée très tôt. Ayant toujours réduit ses interactions sociales au minimum syndicale, il a toujours été perçu en dehors de la demeure Abramovic -ou du moins aussi loin qu'il puisse se souvenir- comme un ovni échoué par hasard sur la planète terre découvrant pour la première fois les étranges coutumes humaines. La vérité est qu'à force d'accumuler les échecs et les déceptions sur le plan relationnel, Arthur a fini par perdre confiance. En lui tout comme en les autres. Le résultat en grandissant est un mélange paradoxale entre anxiété et irrespect pour le monde sauvage qui l'entoure.    

❖ Malgré le rôle d'observateur sur sa tour d'ivoire qui lui colle à la peau, il n'haït pas pour autant l’humanité et sa chaleureuse compagnie. Disons plutôt qu’il est assez médiocre pour commencer une conversation, l’enchaîner avec une autre ainsi que pour clôturer le tout sans prendre son courage à deux pieds et opter pour la fuite. Ayant conscience de l’agacement que son comportement impose et étant d’un genre compréhensif et serviable -ou peut-être est-ce simplement de la timidité poussée à l'extrême-, il préfère épargner autant que possible la journée de ses camarades de la présence d’un boulet accroché à leur cheville.

❖ Du haut de son petit 1m79, il est loin de bénéficier d’une carrure imposante. Ses tablettes de chocolats fondues ne lui ont pas permis d’obtenir le glorieux qualificatif d’homme viril mais plutôt de coller à la description du garçon malingre des mauvaises séries américaines. Celui qui traîne dans l'ombre du personnage principal, qui est secrètement amoureux de la poupée du lycée, … Mais surtout celui que personne ne remarque. Se tenant en suspension entre le grotesque et la finesse, ses épaules carrées et droites au bout desquelles pendouillent deux bras un peu trop longs par rapport au reste de son corps ainsi que son poitrail à peine taillé selon le modèle masculin lui prêtent une carrure enfantine, comme si il avait oublié de continuer de grandir une fois arrivé à la puberté. Ses jambes filiformes lui donnent une allure élancée, empreinte d’une souplesse maladroite plus ou moins responsable du surnom Kaboomovic affublé par la populace de l'université.

❖ Dans la continuité de cette gaucherie qui lui est caractéristique, il semble ne jamais savoir quoi faire de ses mains. Il les garde enfoncées dans les poches larges de sa longue veste d'un vert militaire et ne les sort que pour les enrouler dans les manches déformées de son pull qui les dévore alors jusqu’au bout des ongles. Les traits de son visage sont faits de courbes et participent à cette éternelle jeunesse qu'on lui accorde. Son menton triangulaire, accentué par une mâchoire aux côtés aplanis, lui donne cette même délicatesse qui est généralement accordée aux enfants. Les mèches d’un brun cuivré de sa coiffure gonflée sont éparpillées minutieusement dans tous les sens. Cette chevelure méthodiquement décoiffée trahit son souci du détail. Ses sourcils épais et foncés sont taillés et mesurés avec précision. Malgré les deux lignes droites qu'ils tracent au dessus de ses yeux, la forme arrondie que leur donnent ses expressions bienveillantes lui prête un air sympathique à toute heure. Devant ses pupilles d’un marron teintés d'éclats légèrement jaunâtres s’étale une grosse paire de lunettes ridicule abandonnée sur le bout d’un nez plutôt large. Il les porte pour lire. Autrement dit presque constamment. Mais ce qui marque le plus les interlocuteurs d'Arthur, c’est sans nul doute son sourire élastique étrangement réconfortant. Personne ne se méfie naturellement de lui car il dégage quelque chose de positif et de rassurant.

❖ C'est sans doute à cause de ce lot de 62 kilos de peau, d'os et d'insécurité que constitue la personne de notre petit seigneur que de nombreux prédateurs arpentant les couloirs virtuels de Darwin's Game se sont mis en tête de le prendre en chasse. Il faut dire que son anxiété démesurée et son instinct de survie plutôt défaillant en font une proie particulièrement amusante à traquer. Mais, malgré les apparences, Abramovic est sans doute le pire ennemi que l'ont puisse avoir. Pas parce qu'il constitue une réelle menace pour votre vie mais plutôt parce que ne pas pouvoir éviter le coup d'épée que ce petit chevalier dirige vers votre entrejambes en réponse à vos menaces n'est pas forcément bon pour votre réputation. Derrière un semblant de passivité et un bafouillage sonnant comme un  consentement à l'obtempération se cache un adversaire particulièrement vindicatif et pugnace. Soit tout sauf obtempérant. Quoi que vous ayez fait, quelque soit votre crime ou votre tort, il vous rendra la pareille un jour ou l'autre. Il peut se montrer étonnamment dur voir même cruel dans l'accomplissement de cette tâche. Trouvant en lui une certaine sûreté qu'il puise dans la colère froide qui se terre en lui, il détrône son bégaiement le temps d'une joute orale et prend même parfois les armes. Lorsque sa patience atteint ses limites, il adopte un discours très froid et cassant et ne semble plus vraiment réfléchir à ce qu'il dit. En conséquence, il n'est pas rare qu'il fasse du mal sans le vouloir et comme il est trop rancunier pour revenir sur ce qui a été dit avec un maigre petit "désolé", les disputes vont bon train sur les rails constituant les relations du juif, en dépit de ses airs dociles. Mais sa place dans la chaîne alimentaire le rappelle rapidement à l'ordre et son couragomètre a vite fait de retomber à zéro au moindre hurlement de rage.      

❖ D'un autre côté, si vous vous obstinez à lui tenir la main -et si Dieu vous a doté d’une patiente d’Archange, cela va sans dire-, vous découvrirez un nouveau visage derrière les grosses lunettes du petit Arthur. Un jeune homme fidèle, honnête et dévoué, capable d'apprendre en une semaine une langue étrangère pour vous aider à réussir votre examen de fin d'année ou encore d'étudier en une journée les secrets des orgasmes féminins pour vous aider à rendre la nuit de votre compagne plus agréable. Étonnamment, il n'est pas du genre à se laisser faire sans la moindre résistance. Il faudrait presque lui casser les jambes pour qu'il ne se relève pas. Il tient énormément aux valeurs qui circulent dans sa famille, soit la tolérance et la protection du bien-être de tout le monde et de la nature, la correction des injustices, le secours des plus faibles, l'honnêteté et le sens du sacrifice. Oui, au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, il se prend pour un héros de bande dessinée.

❖ Mais, pas tout à fait ange, vous devriez apprendre à supporter, en plus de la masse de défauts que transporte son sale caractère et sa timidité, une nervosité incontrôlée, une gourmandise inappropriée pour la catégorie poids plume dans laquelle il s’inscrit, une susceptibilité ingérable, qui le pousse généralement à mâchonner sa rancune de manière plutôt indiscrète et non sans le souligner à l'aide du langage non-verbale, ainsi qu’un léger côté possessif. Particulièrement envers ses affaires et la nourriture.

❖ A l'université, il est ce qu'on appelle un étudiant assidu.  Mais ses camarades de classes préfèrent le terme d'intello. Ses cours sont l'issue de secours qui lui permet d'échapper au flot de ses pensées compulsives. Lorsqu'il n'y a plus de travail à faire, il y en a encore dans le cahier des autres. Ses connaissances pivotent autour de la médecine, la psychologie, la chimie et la technologie. Il n'est pas intéressé par la littérature. En vérité, il ne saisit pas la subtilité et la beauté des mots. Comme il est trop fier pour admettre qu'il est incapable de comprendre quelque chose et qu'il se sent trop en sécurité dans sa chère logique mathématique pour la quitter, il fait un blocage. Il n'aime également pas la politique. Le souci ne se situe pas dans le fait qu'il ne comprend pas son fonctionnement mais plutôt dans le fait que ce dernier le répugne.

 "Des nouvelles sur la série d'attentats de 16h perpétré par un groupe de joueurs du Darwin's Game dont nous ignorons encore l'identité dans la supérette d-" "C'est sur la quatre, la quatre !" L'écran grésilla un instant avant d'afficher Avatar de James Cameron. "On a loupé quelques minutes mais c'est pas grave, je peux vous raconter le début." "Soit tu te calmes Gal, soit c'est moi qui te calme." menaça Lancelot de sa voix pleine de menaces. Le cadet fit la moue et rampa sur le tapis pour s’asseoir devant la télé. La sonnerie d'un portable retentit. Galahad, déjà froissé au préalable, tourna lentement la tête pour lancer un regard armé de deux sourcils froncés par dessus son épaule. "Ce bip horrible déguisé en l'Africa Unite de Bobie ne peut appartenir qu'à toi Tristan…" L'accusé haussa la tête. "J'en ai pour pas longtemps." Les yeux de Lancelot suivirent un instant son aîné rejoindre la table à manger derrière le fauteuil en chuchotant. Rapidement, le protagoniste paraplégique expliquant comment la race humaine avait une nouvelle fois tout foutu en l'air attira son attention. "Le fort dévore le faible", comme il disait, "Et personne pour bouger le petit doigt." Le brun esquissa l'un de ces sourires qui se moquent silencieusement du monde. Un sourire qui, s'il pouvait parler, dirait surement: "Regardez-moi cet espèce de con qui cogne ce connard parce qu'il a frappé cette pute pendant qu'ici, sur la chaîne six, un enfoiré de mon espèce a explosé une superette pleine de crétins de leur espèce, histoire d'avoir l'impression de bouger le petit doigt." Ou à quelques mots prêts. C'était ça le quotidien ridicule dans lequel on nous jetait lorsqu'on rejoignait le Darwin's Game. Une grosse blague où les un sont des héros frappant des antagonistes et les autres des gentils cognant sur des vilains. On te plaçait au milieu des deux et on te disait: "Choisi ton camp et choisi le bien." Lancelot en avait marre de se sentir obligé d'être soit plus humain que membre du Darwin's Game, soit plus membre du Darwin's Game qu'humain lorsqu'il regardait les infos. Pour lui comme pour ses frères, ce n'était qu'un jeu. Tout n'était qu'un jeu.

"C'est pas vrai…"


Le cri strident du parquet sur lequel dérapa une chaise alarma les trois cadets. Tristan était accroché au dossier. Ils virent son dos se courber et une expiration violente secouer ses épaules. Ses genoux glissèrent doucement jusqu'au sol. Il fallut qu'il soulève sa tête dans une inspiration effroyablement bruyante pour que Lancelot saisisse avec effroi qu'il pleurait. Sans vraiment le vouloir, il s'était levé. Le reste de sa famille ne mit pas longtemps à le rejoindre mais personne n'osa franchir la ligne imaginaire qui séparait le salon de la salle à manger. Le calme du quotidien de la tempête qui allait tout changer. L'aîné, dont il avait toujours fallut deviner les humeurs, s'était effondré à quelques pas de ses trois petits frères. Et ils comprirent. Lancelot attrapa la télécommande pour appuyer sur le sixième bouton. Ils montraient encore des images de l'incendie. Parmi les vingt victimes déplorées de la série d'attentats qui débuta à 16h dans une supérette se trouvait Mr et Mme Abramovic. Et tout s'effondra. Galahad avait refermé ses bras autour de sa taille en hurlant, comme si la douleur était dans son ventre. Arthur avait lentement enfoncé sa tête dans ses mains, comme si la douleur était dans son crâne. En réalité, cette douleur était partout et nulle part à la fois. Une détonation qui part de votre gorge avec le premier gémissement ou le premier "non", qui irradie tout votre corps et votre être pour ne laissé derrière elle que le vide. Le plus profond et le plus douloureux des vides. Lancelot ne pleura pas tout de suite. Il écouta d'abord la voix parlant au dessus de cette horrible réalité qui se répétait en boucle dans ses pensées. La voix qui lui disait que ce n'était pas vrai. Que ce n'était pas possible. Que ça ne pouvait pas leur arriver. Que ses parents allaient revenir à 17h30 tapante comme ils l'avaient promis. Qu'ils allaient ouvrir cette porte, là, tout de suite. Qu'une de ces annonce racontées pour effrayer les spectateurs ne pouvaient pas les avoir emporté tout les deux. Et puis le visage du brun se déforma pour adopter les traits de celui du deuil. Son cri qui finit par sortir empêcha la voix de continuer à lui mentir. Autour de lui, ses trois frères pleuraient parce qu'un joueur comme lui avait décidé un matin, entre deux tasses de cafés, que ce monde là aussi n'était qu'un jeu. Et en une étincelle, les enfants Abramovic étaient devenus les orphelins Abramovic. Après un long moment où chacun s'enterrait dans la partie qui leur revenait de cette souffrance commune, ils se regardèrent. Un par un, ils se retrouvèrent au centre de la pièce pour se serrer les uns contre les autres. Au centre du cercle, Lancelot serra les dents sans pouvoir empêcher cette respiration saccadée d'hacher son souffle. "Je suis désolé. Tellement désolé." Il le répéta plusieurs fois. Personne ne répondit.
❖ La maladresse légendaire du petit roi Arthur lui a valu l'affublement solennelle d'une couronne en épine gravant dans la chair de son front le surnom détestable de Kaboomovic. C'est pour se réapproprié ce sobriquet que le juif a décidé d'en faire son pseudonyme, afin que cette désignation moqueuse n'en soit plus une. Pour désarçonner un adversaire, la bonne stratégie est de commencer par le désarmer. C'est ce qu'il s'est dit au moment de choisir.    

❖ Ses deux tatouages sont situés sur le côté gauche de son torse, le long d'une côte proche de son aisselle. Vu leur position, il est forcé d'inspecter le nombre de points de vie restant dans un miroir. Un rituel particulièrement rebutant pour lui car plus le chiffre indiqué diminue, plus les traits de son reflet semble se moquer de sa médiocrité en accentuant cette fragilité physique générale, cette faiblesse qui le cantonne au rôle d'agneau dans la fable que raconte sa vie, ce même rôle de prédilection qui le répugne tant chez lui: celui de la victime. Il n'est pas rare qu'il renonce à savoir où en est le compte à rebours de sa vie au profit de son égo.

❖ Il attend d'être rentré des cours pour jouer. Il abandonne ses lunettes sur ses cahiers fermés, plonge son regard sur l'écran de Darwin's Game et y enfonce son âme. Ses frères sont également des joueurs assidus et ils ne viennent donc que très rarement le déranger. Mais la chute continuelle de ses résultats va bien finir par éveiller la sonnette d'alarme.

❖ Dans sa troisième partie, il a eut la chance de tomber sur une arbalète de poing en fouillant les décombres d'un bâtiment. La mécanique étant simple, le problème ne se situait pas vraiment dans le verbe comprendre mais plutôt dans celui d'apprendre.  Ses premières morts comptaient à sa place le nombre de ses échecs dans cette entreprise. Maintenant, bien qu'étant encore bien trop attaché à la précision de ses tires -"temps que la pointe n'est pas exactement là où il faut je ne lâche rien" répétait son doigt entêté-, il peut compter sur ce moyen de défense pour gérer un minimum les opposants belliqueux.

❖ Etant donné sa grande habilité à mourir, la majorité de ses parties consistent à inspecter les alentours dans l'espoir de trouver les outils qui favoriseront sa survie. Il se présente aujourd'hui muni d'un sac de voyage, une grande veste verte ayant l'avantage de dissimuler de nombreuses poches intérieures, une boussole compacte intégrée dans un sifflet orange, une boîte de rangement étanche en polypropylène, une micro torche éclairant jusqu'à quinze mètres de trois heures trente d'autonomie, une boîte d'allumettes presque vide, un sachet de lingettes désinfectantes, une corde attachée à la lanière de sa besace et reliée à sa ceinture, des gants épais et une écharpe rayées. On est jamais trop prudent.

❖ C'est un bricoleur. Il aime se prendre pour MacGyver et fabriquer des armes de destruction massive avec trois bout de bois et un élastique. Ou du moins dans son monde idéal. Dans les faits, l'efficacité de la plupart de ses inventions est bien trop aléatoire pour qu'il puisse vraiment compter sur elles. Mais à force d'entraînement, peut être arrivera-t-il a en créer une qui tient la route ?

❖ En jeu, c'est un stratège. Il conçoit des plans à longue échéance lui permettant de maîtriser l'ensemble d'une situation afin d'en tirer le meilleur parti. Enfin ça, c'est quand il a eut le temps de se préparer à l'avance.

❖ Il a le don pour se fourrer dans les situations les plus dangereuses. Heureusement, en contre partie, Dieu l'a doté, dans sa grande miséricorde, d'une cervelle en parfait état. En combat, il ne frappe pas pour faire mal mais là où ça fait mal.  C'est également une véritable savonnette sur pattes: quand vous pensez l'avoir happé d'une poigne ferme, il glisse entre vos doigts. N'étant pas sculpté dans un bloc fait de muscles et de sueur, il a appris les biens fondés de la fuite -bien qu'il préfère encore le terme de retraite stratégique-. Le meilleur moyen de l'attraper reste de provoquer son énervement, une chose plutôt aisée malgré ses faux airs dociles. Face à un adversaire qui lui tape sur le cortex cérébral, il n'hésitera pas à jouer les héros à défaut de pouvoir jouer les gros bras. Il ne vous restera alors plus qu'à le tuer d'un coup d'épée, de coude, de pied, d'indexe, de cil ou de ce que vous voulez.

❖ Il déteste ne pas comprendre. C'est pourquoi il tient un petit carnet où il note tout ce qu'il découvre sur ce nouveau monde étrange dont les règles physiques, biologiques, chimiques, astronomiques et autres mots de la famille  -ique n'attendent que les esprits curieux dans son genre pour les découvrir. Il y note toutes les informations susceptibles de lui être utiles: la faune, la flore, la météo, le plan des buildings, les événements étranges auxquels il cherche des explications logiques, etc.

❖ Bien qu'étant très faible physiquement parlant, ses connaissances et son ingéniosité reste un atout intéressant en mission. Il est le gars chiant qui vous demande dans une cinématique bâclée de le protéger contre les vagues de monstres pendant qu'il déverrouille une porte ou désamorce une bombe.     
POURQUOI AVEZ-VOUS COMMENCÉ À JOUER AU DARWIN'S GAME ?
   A cette question, Arthur vous expliquera que rester cloitré entre quatre murs, aussi rassurants et familiers soient-ils, n'est pas dans le fond ce qu'il envisage pour le restant de sa vie. Il a pressé le bouton s'inscrire dans l'espoir de pouvoir profiter d'une certaine forme de chaleur humaine sans être entravé par ses nombreuses angoisses. Où du moins, c'est l'argument évoqué par le second fils des Abramovic, Lancelot, lorsqu'il tâcha de ramener toute sa meute dans le Darwin's Game. Mais en réalité, cette décision cache autre chose, un désir inconsciemment présent: pouvoir sauver les vies qu'il ne peut pas protéger dans le monde réel. Jouer au héros virtuel, en somme.

   QUELLE EST VOTRE RELATION A VOTRE TEAM  ?
   Comme pour tout ce qui est de l'ordre du relationnel avec le petit juif: calamiteux, catastrophique voire même cataclysmique. Sa timidité maladive reste un obstacle dans le virtuel autant qu'elle l'est dans le réel et très peu de membres de son équipe le connaisse autrement que de vue. Il est cependant rempli de bonnes volontés et se propose volontiers pour tous types de missions, au grand dam de ses coéquipiers. Ce n'est jamais facile de courir avec un boulet entre les mains -et encore plus quand ce dernier est chargé d'explosifs-. Il faudra patienter encore quelque temps avant qu'Arthur ne prouve la valeur de ses atouts: son ingéniosité et sa perspicacité.

   QU'EST-CE QUI A CHANGÉ DANS VOTRE QUOTIDIEN   DEPUIS VOTRE INSCRIPTION AU DARWIN'S GAME ?
   Arthur ne dormait déjà pas beaucoup. Autant dire que maintenant il ne dort quasiment plus. Carburant à la caféine, c'est avec énormément de difficulté qu'il achève ses journées qui lui paraissent de plus en plus longue -à l'exception de celles passées sur Darwin's Game, cela va de soi-. Il est également plus distant avec ses frères, prétextant une augmentation du travail exigé à l'université pour s'enfermer dans sa chambre et n'en sortir qu'à minuit, l'heure du crime, pour éventrer à grand coup de fourchette le gâteau concocté la veille par le cadet des Abramovic, Galahad. Mais le plus grand impact peu se voir en rouge sur ses partiels: ses notes baissent dangereusement. Pour la première fois de sa vie, le petit juif semble faire passer quelque chose avant ses études. Et ce bien malgré lui.

   CRAIGNEZ-VOUS LA MORT ?
   A sa façon de jouer, on pourrait presque croire que le but final d'Abramovic est de se tuer pour de bon. Le sens du sacrifice reste l'une des valeurs qui lui tient le plus à cœur et c'est pourquoi, bien qu'ayant du mal à lutter contre ses appréhensions, il n'hésitera pas à se placer en première ligne pour défendre un intérêt qui lui semble en valoir la peine. Des intérêts pouvant aller du statut collectif à celui de simple vengeance bête et méchante.

   VOUS EST-IL DIFFICILE DE TUER OU VOUS ÊTES-VOUS DÉCOUVERT UNE PASSION POUR LE MEURTRE ?
   Il est pour l'instant encore difficile pour Arthur d'ôter la vie d'un joueur durant ses parties. Il faut dire que les graphismes sont plutôt réalistes, difficile de faire la différence entre le réel et le virtuel. Cependant, il reste un être de raison: tuer est une nécessité dans cet univers qui renverse les lois de l'humanité pour lesquelles il a signé. Et qui sait, peut être qu'à force le principe finira par lui plaire ?
     
darwinsgame.com (c) 2015




   
I marched on blindly
And the birds up there mock and the scenery's turned wicked and your name is trapped beneath my tongue.



Dernière édition par Arthur Abramovic le Mer 10 Fév - 17:40, édité 16 fois
avatar
<b>bavardages</b> 6577 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : heda debnam-carey.
CREDITS : @jugband blues (av), beerus (signature) & stilinski d'amour (gif isayr).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : anti-dg, passive.


MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 3:26
bienvenue parmi nous, merci pour ton inscription I love you
ça faisait longtemps que je n'avais pas vu andrew sur un forum :tombe:
par contre on autorise seulement trois ans de différence entre le personnage et la célébrité, donc il devra avoir 29 ans minimum, je suis désolée :woo:
si tu as la moindre question, le staff est à ta disposition :coeur:
(statut social : "tanguy" omg :rire: )



nous nous pensons invincibles parce que nous le sommes vraiment.


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 3:31
Tang(a)uy, y'a une chaine de magasin de meuble au Québec qui porte le nom. :uuh: Explosif, ça promet. :olaa: Bienvenue parmi nous. :coeur: courage pour ta fiche. :mimi: n'hésite ps si tu as besoin d'aide pour n'importe de quoi, vraiment. :sifle:
avatar
KERRIGAN
<b>bavardages</b> 764 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : Natalie Portman
CREDITS : avatar (c) avengedinchains, sign (c) anaelle
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Milice (Guenièvre)


MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 3:58
Bienvenue! :coeur:



it's a cruel world to face on your own
a heavy cross to carry along
avatar
<b>bavardages</b> 1756 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Shelley Hennig
CREDITS : .nephilim (avatar)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
ALIGNEMENT : Pro DG à la vie, à la mort (passive pour le moment)


MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 9:39
Bienvenue ;)
avatar
<b>bavardages</b> 2129 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : CHARLIE HUNNAM.
CREDITS : © HEDGEKEY (AVATAR), BLACK MADNESS, PARKER & TUMBLR (GIFS).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : PASSIF.


MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 11:20
ton personnage promet, hâte d'en savoir un peu plus sur sa personne :per: + le choix d'andrew, je ne peux que l'approuver :tombe:

bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche :coeur:

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 11:35
Bienvenue parmi nous ! I love you J'aime trop ce prénom, Arthur. :lov: Etudiant en médecine, il nous faudra un lien. :mimi: Et statut de tanguy. :rire: :rire:
avatar
NIGHTINGALE
<b>bavardages</b> 6040 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Jennifer Lawrence
CREDITS : lux aeterna - Alaska - Lexi ♥
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Pro-DG passif


MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 11:48
Biiiiienvenue dans la famille :)
Le statut de Tanguy est trop perf ! :love:

Si tu as une question ou autre, n'hésite pas


it's eating me alive


⋆ why don't you just fuck off and die


It seems that all that was good has died and is decaying in me. Madness is the gift, that has been given to me. @excelsior

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 12:34
Andrew :prie:  Bienvenue parmi nous :aim:  N'oublie pas le nom de ta célébrité dans la description du sujet :coeur:  Et bon courage pour ta fiche, n'hésite pas si tu as une question ! :per:

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 12:34
(n'a pas compris le délire avec tanguy) /PAN/
bienvenue parmi nous avec drewdrew :wesh: j'ai hâte d'en savoir plus sur ton gosse, alors fighting pour la rédaction et ton test de répartition :woo: si tu as des questions n'hésite pas :ptikeur:

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 12:44
Zora enfin, c'est pourtant très connu les garçons qui restent chez les parents des années sans avoir de copines ni rien ( d'où l'appelation Tanguy et c'est un film aussi :pan:)

BREF, Bienvenue parmi nouuus Arthur ! :coeur:
C'est vrai qu'Andrew ce voit peu depuis un temps sur les forums, donc bon choix **
Bon courage pour ta fichette et j'ai bien hâte de voir ou tu vas atterrir :per:
avatar
KABOOMOVIC
<b>bavardages</b> 913 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Andrew Garfield
CREDITS : Ken - Lexou - Dracoeur
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 13:43
Mooh quel bel accueil, je suis némue :oo: Merci à tous pour vos petits mots (et puis contente que le statut de Tanguy et eu son petit effet x3).

Riley: *Te fourre popotin le premier dans sa pokéball et l'enfonce dans sa poche* Lien accepté :D

Dmitri: Ma mère est fan du Canada. Je vais pouvoir frimer à table grâce à ta découverte inédite :uuh: Pour une fois que je sais quelque chose qu'elle ignore !

Mera: Ah f*** :( Pour un souci de logique par rapport à mon histoire, est-ce que je peux me référer à l'âge d'Andrew à l'époque du premier The Amazing Spider Man vu que je n'irai pas plus loin que cette époque avec mes avatars et gifs ? :snif: Bien entendu, je ne me couperai pas les veines pour dessiner un smiley triste sanguinolent sur mon front si jamais le staff refuse ^^

Cosmo:
C'est fait !

Je reviendrai achever ma fiche ce soir, là le ménage m'attend. A bientôt <3




   
I marched on blindly
And the birds up there mock and the scenery's turned wicked and your name is trapped beneath my tongue.

avatar
<b>bavardages</b> 6577 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : heda debnam-carey.
CREDITS : @jugband blues (av), beerus (signature) & stilinski d'amour (gif isayr).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : anti-dg, passive.


MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 13:46
non je suis désolée, on ne peut pas faire d'exceptions :woo: mais après je ne sais pas trop ce que tu veux faire de lui, mais il peut commencer ses études de médecine sur le tard aussi :tombe:



nous nous pensons invincibles parce que nous le sommes vraiment.

avatar
KABOOMOVIC
<b>bavardages</b> 913 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Andrew Garfield
CREDITS : Ken - Lexou - Dracoeur
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 14:15
D'accord je comprend tout à fait :) C'est pour favoriser les personnages adultes que vous avez pris cette décision ?

Je vais modifier ça de ce pas.




   
I marched on blindly
And the birds up there mock and the scenery's turned wicked and your name is trapped beneath my tongue.

avatar
<b>bavardages</b> 6577 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : heda debnam-carey.
CREDITS : @jugband blues (av), beerus (signature) & stilinski d'amour (gif isayr).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : anti-dg, passive.


MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 14:18
non pas spécialement (même si on veut des adultes ouuui :ooh: ), plutôt par souci de réalisme :woo: y a trop d'abus des fois avec les avatars/âges Arrow autant limite andrew pourrait passer, autant d'autres carrément pas, mais du coup par équité on applique la même règle à tout le monde :coeur: merci de comprendre :ooh:



nous nous pensons invincibles parce que nous le sommes vraiment.


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 15:38
t'es beau, bienvenue :aime:
avatar
KABOOMOVIC
<b>bavardages</b> 913 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Andrew Garfield
CREDITS : Ken - Lexou - Dracoeur
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 17:18
Merci <3 (Et Maisie Williams *w*)





   
I marched on blindly
And the birds up there mock and the scenery's turned wicked and your name is trapped beneath my tongue.


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 19:57
bienvenue parmi nous I love you

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 20:02
Bienvenue sur DG :wesh: Bon courage pour ta fiche, si tu as des questions n'hésite surtout pas :coeur: En espérant que tu te plaise parmi nous :go: :coeur:
avatar
KABOOMOVIC
<b>bavardages</b> 913 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Andrew Garfield
CREDITS : Ken - Lexou - Dracoeur
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 20:18
Merci encore pour ce bel accueil :) !

J'ai terminé la partie IRL et j'aurai besoin qu'on réponde à la question que j'ai posé dans le topic des questions des nouveaux avant d'entamer la partie ingame :x Je ne sais pas si c'est bien là que j'aurai du la poser.




   
I marched on blindly
And the birds up there mock and the scenery's turned wicked and your name is trapped beneath my tongue.

http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6502 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 21:21
Deux équipes sont arrivées à égalité dans ton test de répartition, alors voici de quoi les départagés :

Arthur serait-il plus ingénieux avec ses pièges/explosifs dans la forêt, là où l'épaisse végétation dissimule tout, ou en ville, là où les bâtiments eux-mêmes peuvent tuer ?


(on arrive pour ta question :coeur:)
avatar
KABOOMOVIC
<b>bavardages</b> 913 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Andrew Garfield
CREDITS : Ken - Lexou - Dracoeur
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 21:33
Merci pour votre rapidité <3

Pour la répartition, je dirai plutôt en ville :)




   
I marched on blindly
And the birds up there mock and the scenery's turned wicked and your name is trapped beneath my tongue.

http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6502 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 21:45



team atom

les loyaux et volontaires.
Te voilà inscrit(e) au Darwin's Game. Ton nombre de vie ainsi que le symbole de ta team sont apparus sur ta peau et le verdict est tombé : tu rejoins les ATOM, ceux sur qui tu pourras compter en toute situation. Avec eux, tu n'auras jamais ressenti un tel sentiment de cohésion et te sentiras en sécurité. Tu apprendras le travail manuel, le perfectionnement, et seras vite accro. Ta nouvelle team t'attend avec impatience, alors maintenant dépêche toi de finir ta fiche pour la rejoindre.
darwinsgame.com (c) 2015
avatar
KABOOMOVIC
<b>bavardages</b> 913 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Andrew Garfield
CREDITS : Ken - Lexou - Dracoeur
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Dim 13 Déc - 21:48


Merci beaucoup <3




   
I marched on blindly
And the birds up there mock and the scenery's turned wicked and your name is trapped beneath my tongue.


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Arthur Abramovic - the little king    Lun 14 Déc - 0:03
Bienvenue ici :uuh: :rire:
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM