Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 life is strange ; the law & mercur
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
avatar
MERCURIALE
<b>bavardages</b> 3359 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : CARA D.
CREDITS : .SPARKLE
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: life is strange ; the law & mercur   Ven 5 Fév - 11:22
Son sang impur, ses mains qui tremblent. Mercuriale sort peu mais quand elle ose quitter le nid eshu, elle vole, escalade ou elle pleure. Elle pleure Eurydice, elle pleure ses vengeances foirées. L'ex aviatrice s'est munie de son piolet et de ses couteaux pour s'exposer dans la . Elle n'a plus ses lunettes de protection, elle ne cherche plus vraiment à se protéger. Elle voue une haine envers les autres joueurs. Elle sombre, encore et encore, voyant peu la lumière dans ce jeu. Tout a le goût du chagrin quand Mercuriale se balade. Heureusement certaines personnes la maintiennent, comme des bouffées d'air frais. Il y avait ces faux pères qui l'entraînaient, il y avait ce grand enfant qui la réconfortait. Hormis ça, Mercuriale est seule. Beaucoup plus seule qu'Atlas. Elle n'avait jamais connu le manque d'une personne ainsi que sa perte. C'est trop douloureux pour elle.

La blonde utilise son piolet pour déverrouiller un coffre caché sur la place northdell. Ca fait un boucan monstrueux. Elle se dépêche d'ouvrir son sac à dos et d'y fourrer son trésor: vêtements, écus, armes... en se redressant, Mercuriale fait face à une femme qui lui sourit tendrement. Elle n'était pas prête, elle ne l'avait pas entendue. Aux premiers abords, elle semble sincère et douce mais l'Eshu n'y voyait qu'une adversaire. Son sac étant trop lourd, elle ne put se battre au risque de laisser sa trouvaille à cette inconnue. elle décide de fuir. Difficilement mais furtivement malgré le poids sur son dos. En jetant un coup d'oeil derrière son épaule, elle remarque que cette femme est décidée à la rattraper. L'adrénaline emballe Mercuriale qui finit par trébucher.


I said "hey, hey...Oh, what a ship we sail! We kissed our death to will, there's no one left to take. We're born to recreate" Sinful creature then.

Invité
Invité


MessageSujet: Re: life is strange ; the law & mercur   Jeu 11 Fév - 18:42

Elle erre comme un fantôme dans les lieux dénués d’âme du Darwin’s Game. Lorsqu’elle ose murmurer ce prénom, tout le monde baisse la tête. Comme une honte. Comme un secret bien gardé. Eurydice. La femme damnée des enfers. Celle qui avait écrasé le serpent de son chaste pied ; plus aucun signe de vie de la douce. A chaque question, à chaque regard échangé, Law sentait son cœur se serrer. Rien ici n’était normal. Cette non-existence de sa sœur était anormale. Un jour, un Eshu avait étouffé un rire sarcastique derrière ses canines avant de souffler « tu devrais aller demander ça à Mercuriale. » Il n’avait rien ajouté. Le personnage s’en était allé après ces quelques mots sans donner de plus à Kayle qu’un pseudonyme : Mercuriale.

Elle erre comme un fantôme. Comme un esprit sans nom. Un cadavre aux jambes retrouvées mais aux mots perdus. Sans identité, elle traverse la grande place Northdell avant de se trouver nez à nez avec une autre de ses semblables. Non. Pas une Caho. Non. Mais une autre âme éphémère aux phrases tremblantes et au cœur vacillant. Le frêle éclat d'humanité s’échappe, mais trébuche. Law arrive à temps pour l’empêcher de se blesser. Comme un peu de douceur dans ce virtuel si proche de la dure réalité ; cruelle.

Le sourire, léger, presque timide que lui adresse Kayle pourrait faire échos avec quelques traits d’une décédée.

Un éclat d’Eurydice en une prompte gentillesse vite cachée par la pudeur de l’inconnu. Mais aussi par les questions. « Désolée. Je ne voulais pas te faire peur. Mais je cherche quelqu’un. »
Une pause.
« Je cherche Eurydice. Eurydice Kayle. »

avatar
MERCURIALE
<b>bavardages</b> 3359 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : CARA D.
CREDITS : .SPARKLE
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: life is strange ; the law & mercur   Dim 14 Fév - 22:10
Mercuriale trébuche sans une once de doute. Ses pas assurés garantissent sa chute. Ses deux éclats bleus fixent d'abord ses paumes de main par pur réflexe, puis se posent sur cette inconnue qu'elle tentait d'éviter. Cette proximité trop faible, la blonde se recule. Elle tâte sa taille à la recherche de son piolet avant de se rappeler que Eivind le lui avait pris lors de leur dernier entretien. Elle pousse un juron à elle même alors que ses doigts cherchent un couteau. L'inconnue lui sourit et là, c'est son drame qu'elle voit.
Elle interrompt le moindre geste quand la brune tente de l'aider. Ses yeux se perdent sur les traits de ce visage. Mercuriale se demande en quoi elle a pu y voir une familiarité avec Eurydice. Elle scrute et analyse ces petits yeux ambrés et ces lèvres humbles. Ce minois n'avait rien de la candeur d'Eurydice. Alors, est ce que Mercuriale commençait à se faire hanter par des fantômes bien spéciaux ? La folie s'introduisait-elle dans ses veines avec les effluves du chagrin ?

Son envie de la tuer se dissipe à mesure qu'elle admire le tracé de son visage. Son cœur tressaille quand cette femme prononce ce nom. Eurydice.

Va te faire foutre, tu perds ton temps.

Entre larmes et rage, la blonde se précipite. C'était une mauvaise idée de vouloir revoir la lumière du jour. Elle épargnera sa vie car elle connait Eurydice. Et c'est tout. Ce qu'elle désire, c'est qu'elle la laisse tranquille. Cette fois-ci elle marche. Mais la cadence de Mercuriale veut tout dire. Elle fuit Eurydice, son image et cette femme étrange.


I said "hey, hey...Oh, what a ship we sail! We kissed our death to will, there's no one left to take. We're born to recreate" Sinful creature then.

Invité
Invité


MessageSujet: Re: life is strange ; the law & mercur   Mar 16 Fév - 15:42

C’est comme un choc. Comme de l’électricité parcourant tout mon corps et achevant sa danse folle dans un organe endormi depuis bien longtemps ; mon cœur. Mes yeux sombrent dans l’azur d’un regard perdu dans les souvenirs et je ne sais plus quoi penser ni quoi dire. Qu’est-ce qui avait bien pu me troubler ? La lueur d’une réponse, ou bien simplement elle. Elle, qui, aussi fugace que ses iris, s’échappe après avoir laissé tomber une pauvre phrase tremblant au même rythme que ses lèvres. Sans même réfléchir, mes pieds s’enfoncent sur son ombre tandis que ma main vient saisir l’un de ses poignets. Je me veux délicate, mais la confusion rend mes gestes un peu saccadés, ce qui pourrait l’effrayer. Mais j’efforce mon regard à croiser le sien pour qu’elle puisse y lire combien j’avais besoin d’elle.

« S’il te plait. Aide-moi. Je la cherche depuis une éternité. J’aimerais juste lui parler une fois… »

J’avais besoin d’elle
. Pour trouver ma sœur ? Ou pour autre chose. Pour partager avec elle ce long silence, ces durs moments où la mort nous gratte la gorge et nous bouffe les yeux. Parce que tous les jours depuis ma naissance, j’ai regardé noir, j’ai parlé noir ; j’ai bu de la bile par les narines et recraché une logorrhée criant la rage envers un monde sourd à mes appels à l’aide. Ma mise à mort.

Et toi, Mercuriale. Toi.

Toi, tu portes exactement ce même regard.
avatar
MERCURIALE
<b>bavardages</b> 3359 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : CARA D.
CREDITS : .SPARKLE
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: life is strange ; the law & mercur   Mer 17 Fév - 13:19
Mercuriale fuit. Elle fuit cette femme aux traits étranges qui lui demande Eurydice. Enragée, son pas est pressée. Mais la brune, elle insiste. Comme une démangeaison. Elle la supplie et la blonde se demande ce qui l'empêche de la poignarder. Cette adversaire veut parler à Eurydice ? Mercuriale rit. Hazel rit car elle sait à quel point cette étrangère va être déçue. Elle aussi, elle a envie de parler à Eurydice. Mille et une questions se tassent dans sa petite tête de gamine. Mais elles se rejoignent toutes en une : pourquoi. Pourquoi elle lui fait ça, pourquoi elle évoque Eurydice. Elle lutte contre vent et marais pour l'enterrer. Elle maquille son chagrin comme elle le peut car Mercuriale n'a pas l'habitude de dévoiler ses émotions. Mais la vague a déferlé si fort qu'elle n'a pas le choix. Ses piliers et ses repères sont ravagés. Elle avait utilisé son petit brun comme unique bouée. Elle était aveugle, il était sa lumière. Mais cette femme rouvrait des plaies, innocemment. Et Mercuriale voulait l'achever. Innocemment.

Cette fille la suit sur ses talons. Mercuriale dégage ses mèches de cheveux qui barrent son visage quand elle s'est retournée une nouvelle fois. Pourquoi, pourquoi, pourquoi.

Pourquoi tu la cherches ? Elle ne t'aidera pas.

Elle ne peut plus aider qui que ce soit.


I said "hey, hey...Oh, what a ship we sail! We kissed our death to will, there's no one left to take. We're born to recreate" Sinful creature then.

Invité
Invité


MessageSujet: Re: life is strange ; the law & mercur   Mer 9 Mar - 12:31

L’étrangère est semblable à ma quête. Sans cesse en fuite. Semblable au vent, on pense la saisir, mais elle file entre nos doigts. Elle pose un baiser sur nos phalanges avant de s’évanouir en un frisson. Mais cette fois-ci, je me battrai. Contre le vent, contre l’invisible obstacle qui m’empêche de palper la vérité. Je veux retrouver un semblant de vie, un semblant d’existence dans ce monde fait de virtuel. Alors je ne la lâche pas. Je ne baisse pas les bras, je n’enfonce pas mes talons dans la terre ; non, je vole jusqu’à elle. Jusqu’à ce qu’elle me lâche le morceau tant espéré.

« Je ne veux pas de son aide. Je… » Ma langue fourche, ma langue danse, ma langue s’écorche sur ces mots que je n’avais pu prononcer depuis une éternité. Un siècle que je rêve de les dire ; pour une seconde de vérité. « Je suis sa sœur… Enfin. On a le même père. » Mes yeux s’enfoncent dans l’azur des sien et je me prends à divaguer sur les torrents perdus de ses iris. Deux coquilles vides aux traits effacés d’un sentiment égaré. Mercuriale s’était perdue dans une océan de fausseté, salé par des eaux de remords.
avatar
MERCURIALE
<b>bavardages</b> 3359 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : CARA D.
CREDITS : .SPARKLE
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: life is strange ; the law & mercur   Jeu 10 Mar - 23:16
Mercuriale se stoppe net après avoir repris son chemin. Elle se fige, l'ignore presque en conservant un silence songeur. Qu'est ce qu'avait dit l'étrangère? Cette fois-ci elle prend plus de temps avant de se retourner avec le coeur au bord des lèvres. Elle ne sait pas si c'est l'espoir ou la malédiction. Ses yeux sont baissés sur ce béton patiné. Elle fait un effort surhumain pour lever la tête et poser son bleu sur ce visage. C'est ça son truc qui faisait rappeler à la poupée, l'éclat d'Eurydice. c'est l'air de famille. Ce pétillement surgit plus que de raison. C'est malgré elle car Hazel a l'étroite envie de voir en cette rencontre une éventuelle retrouvaille. Elle secoue la tête pour chasser cette idiotie. Non, Eury est partie. Très vite son état change. Comme de la haine. Mercuriale toise l'étrangère de la tête aux pieds.  La gamine sait à quel point elle se sentait vilain petit canard dans cette famille mais jamais la brune lui avait parlé d'une demi soeur.

Elle est morte.

Hazel s'en fiche si elle dit vrai ou non. Dans tous le cas, elle cherche Eury alors autant lui faire gagner du temps. La blonde voit l'étrangère en aquarelle, ses larmes ont inondé ses yeux. Elle doit baisser la tête pour les sentir chuter vers le sol. Ses cheveux cachent son visage. Elle prend une minute pour renifler et essuyer son eau salée naissante à l'aide de ses paumes de main. Ses gestes sont lents, précis. Elle n'aime pas pleurer devant les gens qu'elle ne connait pas. Elle n'aime pas pleurer. Elle souhaite faire bonne impression tandis que la situation ne s'y prête pas. La fièvre la prend. Mercuriale elle respire avant de se remettre en route. Quoiqu'il arrive, on avance.

elle dit adieu à cette femme avant de s'éloigner. Plus loin, perdue dans ses pensées, elle  décide de faire demi-tour.

Pourquoi tu la cherches? J'veux dire, pourquoi maintenant?


I said "hey, hey...Oh, what a ship we sail! We kissed our death to will, there's no one left to take. We're born to recreate" Sinful creature then.

Invité
Invité


MessageSujet: Re: life is strange ; the law & mercur   Ven 25 Mar - 11:22

Son regard pleure. Ses yeux se meurent dans un ouragan de sentiments amers et ses iris se courbent jusqu’à effleurer la terre. Ce sol. Celui qu’a dû toucher ma soeur avant de s’effondrer sous ses plaies et s’en aller ; certainement pas en paix.

Un tremblement vient couper toute l’impassibilité que je voulais me forger, que j’aurais voulu laisser apparaître face à la nouvelle. Mais Presque tout un monde s’était annihilé en quelques seconds : ma seule famille n’était plus. Elle avait dû cracher son dernier tatouage dans un bourbier qu’elle aurait bien aimé éviter.

Et puis elle.

Mercuriale pleurait des balafres qu’elle n’arrivait pas à faire partir. Elle avait beau gratter à s’en rougir la peau, son corps entier souffrait silencieusement.

Je laisse des particules muettes pendre un temps puis répond finalement à la jeune blonde, la voix encore secouée par la révélation. « Je- Je voulais la retrouver parce que c’est… C’était tout ce que j’avais. » Sans plus m’étendre dans les explications, ma main se pose sur mon front et je n’arrive plus à poser les yeux sur quoi que ce soit. Un léger vertige me fait tanguer et je reprends mon souffle comme-si il avait été coupé depuis une éternité – cette éternité n’avait duré qu’une seconde.

Je me meurs.

« Putain… »
avatar
MERCURIALE
<b>bavardages</b> 3359 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : CARA D.
CREDITS : .SPARKLE
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: life is strange ; the law & mercur   Lun 28 Mar - 12:26
Mercuriale perce la vérité à cette joueuse. Elle s'est cachée derrière ses cheveux en fixant le sol afin que ses larmes silencieuses ne marquent pas une nouvelle fois ses joues. Les gouttes s'éclatent sur le bitume. Eurydice est partie laissant derrière elle toute sorte d'orphelins. Quand la voix de la brune s'élève, la poupée porte une nouvelle fois son attention sur son visage. Le trouble est perceptible dans sa voix et Mercuriale comprend l'importance de sa quête folle. Cette fille aussi se cacher sous sa main tremblante comme si sa nuque portait un fardeau immense. C'était ça le problème. Ce fardeau, c'est du néant, c'est l'absence. On ne doit jamais sous estimer le poids de la perte. Mercuriale expire afin de retrouver ses esprits, faute de ne pas retrouver Eurydice. Les yeux clos, elle se répète qu'elle doit aller de l'avant. C'est réglé comme du papier à musique dans un petit coin de sa tête. Elle n'a pas d'autre choix et cette fille, elle doit faire de même. Voyant qu'elle n'allait pas mieux qu'elle, les traits de Mercuriale s'attendrissent. Le tableau était curieux. La blonde se trouvait à plus de deux mètres de l'autre fille, comme si elle avait peur d'elle ou comme si elle était sur le point de détaler. Ce qui n'est pas entièrement faux. Pourtant malgré la distance qu'elle est déterminée à ne pas supprimer, Mercur' décide de se montrer moins hostile.

Pose toi si ça tourne trop.

Elle sent bien que les jambes de ce spectre d'Eurydice étaient toutes flageolantes, sur le point de disparaître à leur tour. L'eshu quant à elle, resterait debout. Et si c'était qu'une adversaire qui savait l'importance de Snake dans sa vie ? Qui voulait en jouer pour mieux l'abattre ? Cette idée l'écoeure mais cela ne reste pas impossible.

T'es gaia ?

Elle n'est pas Eshu sinon Mercuriale l'aurait vue. Elle ne l'imagine pas être Atom. Mercuriale se dit que cette fille avait peut-être en commun avec sa brune, le cœur dévoué.


I said "hey, hey...Oh, what a ship we sail! We kissed our death to will, there's no one left to take. We're born to recreate" Sinful creature then.

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: life is strange ; the law & mercur   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM