Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 EVERY TEARDROP IS A WATERFALL \ EVEY
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
avatar
<b>bavardages</b> 6631 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : heda debnam-carey.
CREDITS : @praimfaya (av), stilinski d'amour (gif isayr), astra (signature).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : anti-dg, passive.


MessageSujet: EVERY TEARDROP IS A WATERFALL EVEY   Mar 9 Fév - 11:31


flashed up in my wildest dreams,
like red blood streams,
stretch out like vast cracked ice
the veins of you, the veins of me, like great forest trees
@snow patrol ~ lifeboats

Isaÿr s'était retirée pour laisser les ATOM débattre entre eux. Elle avait fait de son mieux pour garder son sang-froid malgré la situation et n'afficher qu'une légère surprise polie lorsqu'on lui confirma les rumeurs : oui, Faust s'était bien livré aux CAHO pour libérer sa soeur. Elle avait fait de son mieux, mais elle avait envie de hurler, de fondre en larmes, et un besoin inouï de cogner sur Dagger qui avait promis de veiller sur lui. Maintenant, Mera ne promettrait plus jamais quoi que ce soit à qui que ce soit, et ne demanderait plus jamais à qui que ce soit de promettre quoi que ce soit car l'un s'était livré à la mort tandis que l'autre n'avait pas tenu sa promesse. Aussi préféra-t-elle quitter la pièce dont la chaleur et l'ambiance étaient étouffantes pour errer dans le Chantier Naval. Sa vie avait pris un tournant tellement dramatique que c'en était ridicule, et Isaÿr retint de justesse un rire nerveux en croisant deux ATOM qui lui jetèrent un coup d'oeil suspicieux en biais. Elle resserra la peau de bête qu'elle portait sur ses épaules autour de son corps svelte ; le temps était une véritable catastrophe, ce soir-là. La neige tombait drument, et des nuages de vapeur s'échappaient de ses lèvres chaque fois qu'elle ouvrait la bouche pour laisser échapper un énième soupir de désespoir. La tristesse et la colère – à moins qu'il ne s'agisse d'une peur viscérale – la rongeant, Isaÿr marcha longuement par ce froid polaire. Elle n'avait aucune envie de se mêler aux autres tant qu'elle n'aurait pas retrouvé un semblant de calme et d'indifférence. […] Assise dans un coin de la pièce principale, dépourvue de peintures de guerre, de motivation et d'envie d'adresser la parole à qui que ce soit, Isaÿr ruminait. L'on consentit à la laisser tranquille (c'était plus prudent dans ces moments-là) et ne l'approcher que pour lui servir à boire ou à manger. Pourtant, une silouhette s'installa dans le siège à côté du sien, et Mera posa son regard azur sur Hedgehog avec un mélange de colère et d'infinie tendresse. Pourquoi cette présence en particulier lui donna-t-elle envie de pleurer à nouveau ? Etait-ce l'image de la grande sœur qu'elle représentait ? Ou le souvenir de cette dernière mort qu'elle avait partagé avec Evelyn Talbot ?  « Bonsoir. » murmura Mera, avant de détourner le regard pour le poser sur ses poings – dont les jointures étaient blanchies par une crispation dont elle n'avait pas conscience jusque là –  fermés autour de son manteau de fourrure et son verre de vin. Sa voisine n'ayant pas l'air beaucoup plus en forme qu'elle, Isaÿr lâcha un rire-sanglot nerveux et lança :  « Tu respires la joie de vivre, ça fait plaisir à voir. » Il n'y avait aucune méchanceté dans sa voix, juste quelques trémolos mal assurés de quelqu'un qui s'efforce de ne pas pleurer.  « Tu ne manges pas avec les autres ? » Une façon détournée de lui demander comment ça allait. Mieux valait ne pas aborder directement les sujets sensibles et fâcheux. Comme par exemple, demander pardon encore une fois de ne pas avoir été capable de la protéger lors de l’ascension de l'immeuble – Mera ayant appris rapidement qu'Hedgehog avait perdu la vie à son tour – ou son frère, ou quoi que ce soit d'autre. Peut-être qu'échanger des banalités leur permettrait de retrouver un certain élan de courage, ou peut-être pas. Et Isaÿr n'était pas très douée avec les banalités. En fait, elle n'était pas très douée tout court. Elle se mordit la lèvre et observa le contenu de son verre, qu'elle décida de boire cul-sec. Généralement, les discussions étaient plus aisées après ça.


trust no kings, kings put girls in towers. trust your wings. for girls with wings will soar passed kings as they watch up from towers. (—— atticus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM