Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
N’HÉSITEZ PAS A VARIER LES ÂGES ET JOUER DES PERSONNAGES PLUS MATURES, BIEN ACCUEILLIS
PENSEZ A JETER UN COUP D’ŒIL AUX PRE-LIENS POUR FAIRE PLAISIR A NOS MEMBRES.
SI VOUS SOUHAITEZ JOUER UN PERSONNAGE ISSU DE LA MAFIA OU DE LA PÈGRE, RDV PAR ici D'ABORD

 JIP △ les paradis artificiels ;
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
avatar
<b>bavardages</b> 390 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : jared leto
CREDITS : avatar © swan
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: JIP △ les paradis artificiels ;   Mer 24 Fév - 0:46
joseph-isaac pimkins
ft. jared leto

nous sommes de vieux enfants traînant nos écorchures à travers les décors jaunis d'un vieux cartoon. nous marchons sur berlin en gobant nos œufs durs, et nous sommes à paris victimes d'un baby boom. nous ne sommes que les fantasmes fous d'un computer, avec son œil grinçant fouillant dans nos cerveaux. dans la fluorescence bleutée de son scanner, je regarde l'aiguille s'enfoncer dans ta peau.
prénom/pseudo m.behavior. âge 16. pays france. impressions sur le forum déjà tout dis en zone invités, un beau bijou ♥ type de personnage pré-lien par ripley sørensen. vos autres vous //. en cas de départ/suppression, acceptez-vous que votre personnage soit considéré comme décédé et ajouté à l'annexe ? tout dépend de ripley, ça ne me dérangerait pas, personnellement votre smiley préféré :uuh: un dernier mot babouin.
TA VIE AU QUOTIDIEN
ÂGE
quarante-et-un ans
DATE DE NAISSANCE
23.11.1974
LIEU DE NAISSANCE
new york city, usa
STATUT MATRIMONIAL
désintéressé
STATUT SOCIAL
illégalement riche
ORIENTATION SEXUELLE
hétérosexuel
MÉTIER/OCCUPATION
génie criminel
UN DÉFAUT MAJEUR
déséquilibré
UNE QUALITÉ MAJEURE
charismatique
CREDITS
© baylee
ton identité ingame
PSEUDO
cerberus
TEAM
caho
ARME FAVORITE
explosifs

     
au quotidiendarwin's game
(▽) né dans les bas-fond de ny, de l'union d'une véritable paumée défoncée au crack à longueur de journée et d'un père dont il ne connaît ni le visage, ni le nom, et dont on n'a jamais voulu lui parler par crainte ou par honte, il a une histoire familiale complexe qui reste encore à ce jour assez floue dans son esprit. à sa naissance, l'un des nombreux ex, et protecteur de sa mère, les reconnaît, lui et son frère, comme ses fils et leur donne son nom. sa femme venant d'accoucher d'un enfant mort-né, il enlève les deux bébés des bras de leur incapable de génitrice pour les élever. élevé loin de sa mère, mais régulièrement contraint d'aller lui rendre visite, il a toujours redouté les quelques instants passés en compagnie de sa génitrice. agacé par sa voix rendue rauque par la cigarette et l'alcool, effrayé par ses yeux de folle, dégoûté par ses mains moites, intimidé par son appartement miteux, le front rougi des traces de son rouge à lèvres vulgaire et le bras endolori par sa manière qu'elle avait de le serrer trop fort, il se cachait derrière son frère et joignait ses larmes aux sanglots étouffés de l'hydre difforme et abstrait qui lui servait de figure maternelle.

(△) il est allergique aux crustacés, en manger lui donne de l'eczéma et des rougeurs au niveau du cou, des joues et des bras. si son estomac est plutôt bien accroché à la vue des massacres les plus sanglants, sur le plan culinaire, il est particulièrement fragile. monsieur supporte peu d'aliments, lui faire à manger est un véritable casse-tête.

(▽) fils de la rue, joseph grandit dans un environnement précaire et miséreux au sein des bas-quartiers de ny, et, après avoir fini le nez dans le caniveau, tabassé à coups de batte, un nombre incalculable de fois, il y apprend très vite la loi du plus fort. il était le genre d'enfant qui rasait les murs, tête baissée pour cacher ses coquards, lèvres éclatées, genoux écorchés, vêtements déchirés, jeans troués, pieds nus contre le bitume, les yeux rouges bouffés par la télévision et les cheveux gras. le voyou, le garçon de la rue, le chat errant, le chien galeux qui se mouchait dans son t-shirt et que les femmes chassaient à coups de balais comme elles chassaient moustiques, araignées et cafards. ses parents adoptifs étant trop pauvres pour lui fournir de l'argent de poche, il achetait des bonbons avec les quelques pièces qu'il gagnait à faire la mule pour les dealers du coin sans vraiment savoir ce que contenaient ces curieux petits paquets qu'il transportait d'un point à un autre pour perdre ses dents de lait sur quelques carambars. lorsque le monde de la pègre s'esclaffait, cigare entre les dents, que le gamin avait de l'avenir, il ne croyait pas si bien dire. si, très jeune, joseph se salissait déjà les mains en s'acquittant de petits trafics au sein des quartiers les plus pourris de ny, son frère, petit génie des débuts de l'informatique, s'amusait à pirater des systèmes de sécurité de plus en plus difficiles d'accès, s'attirant les foudres du plus jeune qui considérait cette activité comme étant inutile au business familial.

(△) ayant cruellement manqué de tendresse durant son enfance, il est encore aujourd'hui très enfantin et adore être le centre de l'attention, choyé, pouponné, cajolé. joueur et capricieux, il se plaît à jouer les petits princes et, trompeur, paraît souvent candide et innocent, avec sa coquetterie, son narcissisme et ses manières. on se méfie rarement de sa bouille d'ange, il en joue beaucoup.

(▽) les problèmes de drogue de sa mère l'ayant poussé à venir au monde prématurément, il a vu le jour après six mois de grossesse seulement et n'a que huit mois et demi de moins que son frère aîné, plus sage, discret et casanier que lui mais avec qui il s'entend à merveille et partage une passion commune pour la musique, les jeux d'argent et la fête. ensemble, lorsqu'ils n'arnaquaient pas les autres mômes du quartier, ils jouaient de la musique avec tout ce qu'ils trouvaient, le plus souvent des casseroles, et s'étaient promis de monter leur groupe, promesse qui ne sera jamais tenue. ils ont mangé un nombre incalculable de chaussures jetées du troisième étage à force de faire du boucan en bas des immeubles et de faire gueuler les voisins. la grande majorité de leurs nuits se résumaient à se gaver de pizza et à s'exploser les tympans dans les fêtes auxquelles leurs parents étaient invités. épuisés, ils avait pris l'habitude de dormir le lendemain matin, à l'école. ivre pour la première fois à l'âge de cinq ans, joseph a vite pris l'habitude de tremper ses boudoirs dans le whisky de son père sous les regards négligents des adultes, tous aussi camés les uns que les autres, qui l'entouraient. à l'âge de neuf et dix ans, à l'issue d'une bagarre avec un autre enfant, qui vire au drame, son frère et lui sont convoqués chez la psychologue scolaire qui les diagnostique tous les deux surdoués.

(△) enfant complet, aussi littéraire que scientifique ou artistique, il sait jouer de plusieurs instruments, et s'intéresse depuis très jeune aux sciences, à la littérature, à l'économie et à la politique. seulement, comme beaucoup d'enfants surdoués et venant de milieux défavorisés, il était en échec scolaire et n'a jamais eu l'occasion de se servir de ses capacités à bon escient.

(▽) en traînant dans des coupes-gorges au milieu des clochards et des chiens errants, il apprend que son père fricote avec la mafia pour faire vivre la famille et le surprend à plusieurs reprises dans les petites ruelles les plus malfamées de ny. de plus en plus inquiet au fur et à mesure que la situation se corse, il ne fait part de ses craintes qu'à son frère et aux prostituées dans les jupes desquelles il avait pris l'habitude de couiner, affecté par un cruel manque d'affection maternelle, sa mère adoptive n'ayant jamais pardonné à son mari le fait d'avoir remplacé leur enfant mort-né par les fils d'une autre. peu surpris lorsque des mafieux pénètrent dans l'appartement, le retournent et assassinent leurs parents adoptifs pour une histoire de trahison, son frère et lui se cachent pour leur échapper. trahis par leurs sanglots étouffés et par la futilité de leur cachette, rapidement attrapés, ils sont cependant sauvés in extremis par l'un des hommes qui fouillait dans les données de son frère et y trouve des fichiers qu'il juge intéressants. les deux gamins sont emportés dans les tréfonds de ny et élevés au sein des gangs et de la mafia, côtoyant le monde de la pègre avec une arrogance qui leur promet un avenir brillant. leur génie est savamment exploité, l'un pour son habileté en magouilles et escroqueries, l'autre pour ses capacités en piratage, rendues de plus en plus utiles par l’essor de l'informatique dans les années '80, puis '90.

(△) il ne supporte plus les chiens depuis qu'un chien de garde lui a mordu le mollet alors qu'il était plus jeune et qu'il tentait d'échapper à la police en escaladant un grillage. de manière générale, il ne supporte ni les enfants, ni les animaux, par jalousie, peut-être. l'enfant chéri et l'animal sauvage, c'est lui, et il supprimera sans remord toute concurrence.

(▽) lorsque son frère manque de se faire descendre lors d'une affaire qui tourne mal, on décide de leur apprendre le maniement des armes et les techniques de self-défense les plus efficaces, facultés qui leur manquaient cruellement. si l'aîné se montre assez malhabile avec une arme à la main, son cadet se révèle naturellement doué. en revanche, les deux se révèlent être des disciples exemplaires dans les arts martiaux, et si le premier est plus costaud, le second compense par sa vivacité et une manière ingénieuse d'utiliser poignards et petits couteaux. leurs jeunes années sont tout bonnement catastrophiques, les deux petits princes du crime organisé manquent à plusieurs reprises de délaisser leurs responsabilités dans le monde de la pègre new-yorkaise, privilégiant les fêtes, les jeux et les filles, mais, chaque fois, leurs supérieurs les rappellent cruellement à l'ordre. adolescent au cœur naïf, il n'eut qu'une seule véritable petite-amie qu'il aimait plus que tout au monde mais qui se fit descendre pour avoir trop accaparé son temps. il eut également quelques petits problèmes de drogue entre ses dix-huit et vingt-huit ans, et fit deux cures de désintox qui ne l'ont jamais vraiment dissuadé de continuer ses conneries et ses excès.

(△) propriétaire d'un casino, principal théâtre de ses magouilles, et de deux cabarets dans lesquels travaillent ses filles, et très ami avec un certain nombre de gérants de bars, d'hôtels, d'auberges et autres établissements corrompus, une grande partie des quartiers malfamés de chicago lui appartient au moins partiellement et il est souvent le bienvenu dans toutes sortes de clubs plus ou moins douteux.

(▽) l'audace et l'insolence des enfants prodiges de la pègre leur fait gravir les échelons et les hisse très jeunes au rang de chefs de gangs, alors que tous deux venaient à peine de souffler leur trentième bougie. du chaton errant sur lequel toute la rue crachait, joseph devient progressivement le loup des bas-fonds de nyc, un escroc pourri et corrompu à la gâchette facile, enchaînant magouilles et affaires louches, et possédant un réseau de contacts tous plus véreux les uns que les autres. une belle ordure, en somme. une année particulièrement lucrative, une ancienne conquête de son frère leur colle un mioche dans les bras, accusant l'aîné pimkins d'être le père du petit garçon avant de disparaître. écœurés, les deux frères, pour se venger, la font assassiner par leurs hommes et ne voient pas d'autre choix que d'élever le gamin. si, dans un premier temps, ils préfèrent le tenir le plus loin possible de leurs petites affaires illégales et le confient à une ancienne prostituée et à un groupe de jeunes hippies qui résident l'immeuble d'en face et que les deux frères considèrent comme étant leurs plus fidèles clients, l'enfant échappe très vite assez régulièrement à la surveillance de ses tuteurs pour squatter l'appartement de son père et de son oncle.

(△) détenteur d'un patronyme lourd à porter, il a souvent eu tendance à se présenter sous ses initiales, jip, mais son frère et lui sont plus communément appelés les frères pimkins. il a également écopé du surnom de loup de chicago, très souvent péjorativement décliné en clébard, cabot ou sac à puces. s'ils sont pleins aux as grâce à leurs multiples trafics, leur loft à east side est constamment vide, ils résident majoritairement au sein des ghettos de south side. nés dans la misère, ils lui restent fidèles.

(▽) il lui prend rapidement l'envie de s'émanciper de la mafia new-yorkaise tout en restant puissamment allié à ses pères. c'est sur la ville de chicago, capitale du crime, qu'il jette son dévolu, multipliant les trafics sur le sol chicagoan et y aménageant déjà son territoire avant de s'y installer confortablement, avec son frère et de gagner progressivement du terrain ainsi qu'une certaine notoriété. résidant à chicago depuis désormais une dizaine d'années, la moitié des bas-fond de la ville a une dette envers lui, et il est particulièrement inventif lorsqu'il s'agit de faire chanter les petits malins qui ne le remboursent pas. véritable monstre des entrailles de chicago, il a violé, séquestré, torturé, massacré hommes, femmes, enfants, sans traitement de faveur, et décimé des familles entières plus d'une fois, par colère ou pur caprice, lorsqu'il n'envoie pas ses hommes le faire à sa place. insaisissable, lorsqu'il se fait serrer, il lui suffit, la plupart du temps, de graisser la patte des autorités avec un bon billet et un peu de coke dans les poches des flics pour échapper à la taule et étouffer l'affaire. très théâtral et particulièrement créatif, c'est cette inventivité qui lui a porté préjudice et l'a précipité tout droit dans les méandres du darwin's game.
(▽) initialement, il utilisait cette plateforme uniquement pour ses magouilles et ne montrait aucun intérêt pour le jeu, contrairement à son frère. timidement amusé par le concept, mais totalement désintéressé pour une utilisation personnelle, il déserte pendant près d'un mois lorsque son neveu s'y inscrit soudainement. paniqué, son frère le supplie de se remettre à jouer pour assurer ensemble la sécurité du gosse, mais, buté, il refuse, s'attirant les foudres de l'aîné, des tensions planant déjà au sein de leur appartement. rapidement hanté par les événements paranormaux, la paranoïa et les hallucinations provoquées par la date de sa dernière connexion au darwin's game, il manque d'en mourir à plusieurs reprises avant d'accepter de se reconnecter, officiellement, pour aider son frère à maintenir le gosse en vie le plus efficacement possible, officieusement, parce que les phénomènes inexplicables qui le hantaient et les délires qui attentaient à sa vie lui ont tout bonnement foutu la trouille.

(△) à l'origine simple clin d’œil au surnom que les tréfonds de chicago lui ont attribué, cerberus, chien des enfers, est un pseudo qui lui sied à merveilles compte tenu de son rôle au sein des caho. si son tatouage se situe au niveau de sa clavicule gauche, celui de son frère est en plein milieu de la langue, et particulièrement douloureux. la première fois qu'il l'a su, il lui a fallu quinze minutes avant d'apaiser son fou rire.

(▽) les répercussions de la popularité progressive du darwin's game auprès de la population sur les affaires des frères pimkins s'avèrent particulièrement satisfaisantes, les trafics d'armes et de stupéfiants subissent une explosion de la demande et le chiffre d'affaires augmente de façon spectaculaire. le chaos s'improvise rapidement cruel despote au cœur de chicago et les forces de l'ordre, débordées, baissent leur garde et déposent les armes aux pieds du crime organisé qui, jouissant soudain d'une certaine liberté, profitent de la situation afin de remplir leurs poches. s'il se délecte de l'anarchie qui règne en maître au sein de son terrain de jeu, le petit prince de la pègre se voit également en proie à une mauvaise humeur constante et une certaine irritabilité. déjà particulièrement dangereux, il perd progressivement son effroyable sérénité et son habituelle rationalité. leur déchéance émotionnelle, ainsi que celle de la population affectée par les effets nocifs du jeu, inspire à son frère l'idée de se lancer dans le trafic médicamenteux.

(△) absolument lamentable lorsqu'il se retrouve privé de ses armes, il meurt très vite au corps à corps. en revanche, insupportablement fourbe, il est adepte des coups en traître et, plutôt ingénieux lorsqu'il s'agit de blesser autrui, le plus infime petit bout d'un objet quelconque peut s'avérer étonnamment dangereux, dans ses mains. totalement déloyal, sa façon de jouer est presque rageante.

(▽) de plus en plus incommodé par ses fréquentes sautes d'humeurs qui prirent la vie d'un certain nombre de ses hommes, il commence à se gaver régulièrement de pilules et de cachets issus de son propre trafic afin de tenter, en vain, d'échapper aux effets secondaires du darwin's game. si son état se stabilise un moment, il rechute gravement par la suite. psychologiquement instable, drogué et rendu malade par un traitement médicamenteux totalement impuissant, il redouble de violence et de nervosité. perdant progressivement la confiance qu'il avait en ses hommes de main, il se surprend, à plusieurs reprises, à scruter chaque parcelle de leurs corps à la recherche du moindre tatouage impardonnable. il décide de consulter un médecin après avoir menacé son propre frère avec son colt lors d'une simple querelle à propos d'une course non faite. menteur pathologique et psychopathe, souffrant d'hyper-nervosité, de psychose et d'un trouble de l'attention, les résultats de l’entretien psychologique sont alarmants mais peu inattendus. il perd une importante somme d'argent afin de taire l'affaire et d'échapper à l'hp, un traitement plus légal et sensé être plus efficace lui est alors prescrit.

(△) très vite épaulé par son frère lors de sa première connexion au darwin's game, il s'est rapidement retrouvé bien encadré afin d'apprendre les bases du jeu et a plutôt bien survécu durant cette première expérience. seulement, par malchance, il a été mordu par un malvaviscus soulangiana et commençait à perdre l'usage de ses jambes et de ses doigts quand il a été achevé par un gaia. il n'a jamais oublié le visage de cet enfoiré.

(▽) rendu complètement instable par les effets du jeu, son indépendance et son autonomie déjà approximatives se voient sérieusement altérées. sa santé et son équilibre étant de plus en plus fragiles, malade à la fois psychiquement et physiquement, il est constamment encadré et couvé par son frère et ses hommes de main qui, en plus de devoir surveiller sa santé, doivent constamment éviter et apaiser chacune de ses crises. si, irl, son traitement stabilise parfois son état et lui permet de recouvrer son impassibilité et son self-control originels, les médicaments ne semblant pas faire effet une fois dans le darwin's game, il n'a jamais été plus violent et ingérable qu'ingame, s'attirant assez souvent les foudres de ses coéquipiers de par son instabilité et son cruel manque d'esprit d'équipe. intenable, il se plaît à improviser et ne suit que très rarement les plans et stratégies que sa team élabore, plus par incapacité à se concentrer sur le jeu que par manque de volonté. il ne s'agit pas de vouloir s'en tenir au plan et exécuter les ordres, il en est tout simplement incapable de la même façon qu'il est inconcevable pour lui d'obéir à des impératifs. cependant, maquillés en conseils, les ordres lui sont moins difficiles à avaler et certains joueurs, très souvent des eshus, savent manier les mots avec art pour le faire aller dans le bon sens.

(△) si sa violence et son imprévisibilité le rendent potentiellement dangereux, son instabilité émotionnelle et sa fragilité psychologique le rendent également particulièrement vulnérable. n'étant plus conscient des conséquences de ses actes, un bon manipulateur saura l'influencer et utiliser son caractère enfantin et impulsif afin de le pousser à prendre une décision, puis à s'en mordre les doigts une fois les conséquences retombées.

(▽) désireux d'exploiter à bon escient son impulsivité et son imprévisibilité suicidaires et dangereuses pour lui autant que pour l'équipe, ses supérieurs lui délèguent le rôle de terroriste, une décision loin de faire l'unanimité qui fit se hérisser les poils de certains, mais qui fut néanmoins progressivement tolérée, à défaut d'être comprise et totalement acceptée. bien souvent confiné au qg à cause des dégâts qu'il est capable de causer et de l'insubordination insolente dont il fait preuve face à son chef, ses longues heures passées enfermé entre quatre murs le rendent particulièrement nerveux et font de lui un véritable amas de dynamite vivant, avant qu'il n'obtienne, après maints caprices plus ou moins violents, la permission de canaliser son surplus d'énergie dans la base militaire fraîchement dénichée par ses compères. il se voit contraint d'y passer la majeure partie de son temps lorsqu'il n'est pas collé à son frère, vagabondant avec lui au sein de la map, ou en train d'essayer de se bouffer le nez avec les autres membres de la team. mettant en danger ses propres alliés chaque fois qu'il sortait et ne trouvant jamais personne d'assez suicidaire pour faire équipe avec lui, il a servi de nourrice pendant un temps, alors qu'il lui était encore plus ou moins défendu de quitter l'enceinte du qg à cause de ses conneries. les plus jeunes membres de l'équipe, qui encombraient trop les adultes, lui étaient confiés, mais sa carrière de babysitter prit fin lorsqu'il tira une balle dans la tête d'un mioche un peu trop insolent, ce qui n'empêche pas les adolescents les plus téméraires de continuer à l'appeler « papa » pour se moquer de lui.

(△) sa présence au qg devenant de plus en plus insupportable, l'on a décidé à contrecoeur de relâcher un peu les rênes. actuellement, lorsqu'il ne sévit pas avec ses collègues terroristes, il sillonne la carte avec son frangin et quelques uns de ses coéquipiers sous la menace d'être égorgé au moindre petit écart de conduite. ses camarades ne se privent d'ailleurs pas de lui remonter les bretelles au moindre mouvement un peu trop nerveux de sa part, c'est à dire assez souvent.

(▽) rendu particulièrement violent par le jeu, et tout bonnement incapable de faire preuve de calme et de délicatesse comme autrefois, il n'en reste pas moins aussi calculateur et vicieux, a su conserver sa roublardise d'antan et sait faire preuve d'une certaine tactique, bien que son impatience l'empêche de s'en tenir aux stratégies qu'il est pourtant capable d'élaborer méticuleusement et avec art. il a néanmoins, à force de prendre des roustes, appris à faire un peu plus attention aux plus jeunes membres des caho. s'il est, ingame, d'une inconscience attachante, d'une impulsivité et d'une violence pures, absolues et sans pudeur, presque candides, innocentes, voire enfantines, il est particulièrement lunatique, irl. véritable funambule oscillant dangereusement entre le calme et la tempête, ses hommes redoutent chacun de ses gestes et son frère s'en méfie de plus en plus. complexe, imprévisible et oppressant, voire perturbant, il a de plus en plus de mal à réagir convenablement en société, difficultés naissantes qui l'agacent fortement. ses hommes de main ont peur de lui, son neveu l'évite comme la peste, la complicité qu'il entretenait avec son frère se détériore et il terrifie ses clients. si son traitement lui permet quelques instants de lucidité, l'illusion reste faible. ne plus être maître de ses pulsions l'irrite, il n'a plus envie de jouer...
POURQUOI AVEZ-VOUS COMMENCÉ À JOUER AU DARWIN'S GAME ?
   il avait pris l'habitude de taquiner une grande entreprise chicagoane réputée dans le monde de la pègre comme étant particulièrement incorruptible, chatouillant le pdg en lui proposant des marchés assez douteux. ce qu'il voyait comme un jeu dans un premier temps le lassa vite et, comme il perdait une importante somme d'argent à force d'échapper aux poursuites judiciaires, il a décidé de passer aux choses plus sérieuses. son frère jouait au darwin's game et y avait croisé à plusieurs reprises la fille unique du suscité pdg à l'époque où le jeu était majoritairement prisé par des lycéens, incitant le loup de chicago à s'y inscrire afin d'utiliser la plateforme pour ses propres magouilles. il a abandonné le jeu pendant un temps après avoir poussé au suicide la chère enfant de l'incorruptible pdg et pris le contrôle de l'entreprise tant convoitée mais l'appel du jeu et les absences prolongées de son frère devenaient de plus en plus difficile à supporter. officiellement, l'inscription de son neveu précipita son retour au sein du darwin's game, poussé par son frère mort d'inquiétude. il a, en réalité, manqué de mourir à plusieurs reprises à cause des hallucinations provoquées par la date de sa dernière connexion au jeu.

   QUELLE EST VOTRE RELATION A VOTRE TEAM  ?
   rarement sollicité à d'autres fins que celle des terroristes, le chien des enfers est une issue de secours, une dernière carte, une ultime chance, la dernière arme que l'on utilise en cas d'extrême urgence parce qu'elle est dangereuse, parce qu'elle fait des dégâts, parce qu'on n'est pas sûr de savoir l'arrêter, parce qu'on a une grande chance d'y rester aussi. un chien fou, un dangereux psychopathe, instable, difficilement contrôlable, à peine conscient de ce qu'il fait, de la dangerosité de ses gestes, il tire sur sa laisse jusqu'à la faire céder. on s'en méfie, on évite de lui attribuer les missions les plus délicates, on ne lui ôte sa muselière qu'en cas d'extrême nécessité, car ses mâchoires mordent, broient, déchiquettent tout ce qui a le malheur de se mettre en travers de son chemin, allié ou ennemi. alors, la peur au ventre, on canalise ses pulsions du mieux que l'on peut en l'enfermant, en le muselant, en l'attachant, et on ne le lâche qu'en dernier recours. véritable dynamite vivante, son tempérament explosif n'éprouve aucun remord à risquer la vie de ses alliés. rien de plus qu'une arme de destruction massive faite de chair et d'os, cruellement utile, mais cruellement dévastatrice, lorsque ses assauts coûteront une vie à ses coéquipiers, il déclarera, le cœur chargé de mauvaise foi « ils n'avaient qu'à ne pas rester dans mes jupes ». grenade humaine, son impatience a tendance à faire foirer les missions trop délicates, lorsqu'on l'envoie quelque part, c'est uniquement afin de tout faire exploser.

   QU'EST-CE QUI A CHANGÉ DANS VOTRE QUOTIDIEN   DEPUIS VOTRE INSCRIPTION AU DARWIN'S GAME ?
   mis à part le fait qu'il consacre moins de temps à ses magouilles et délègue plus souvent ses responsabilités à ses hommes de main, son inscription en elle-même a peu changé son quotidien. en revanche, il ne s'est jamais autant mis d'argent dans les poches que depuis la création du jeu, ce qui est loin de lui déplaire. les demandes ont principalement explosé au niveau du trafic d'armes, bien que le trafic de stupéfiants ne soit pas en reste, et ses filles rapportent de plus en plus également. ne supportant la compétition qu'à condition d'être certain de gagner, il a tendance à intimider les petits malins qui essaieraient également de profiter de la situation à leur compte. tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si le moral suivait. or, il est sujet aux effets néfastes du jeu à l'instar de tous les autres joueurs et, tandis que sa confiance envers ses hommes diminue, son agressivité à leur égard augmente. il n'a jamais autant fait trembler les bas-fonds de chicago. seule sa confiance envers son frère est encore intacte et, bien que d'inévitables querelles les opposent parfois, les deux étant de plus en plus irritables, elles se dissipent aussi vite qu'elles éclatent.

   CRAIGNEZ-VOUS LA MORT ?
   il ne s'est jamais réellement posé la question, trop inconscient pour envisager le fait que certains de ses actes soient parfois susceptibles de lui ôter la vie. ce qui le chagrinerait davantage n'est pas la mort en soi mais le fait de n'avoir pas assez vécu. la mort viendra inévitablement, il en est conscient et ne s'est jamais voilé la face à ce propos, bien qu'y penser l'avait souvent contrarié étant petit, mais il n'est pas encore prêt à lui faire face et à se laisser dignement emporter. s'il doit l'affronter aujourd'hui, il se battra avec rage jusqu'à ce qu'il ne reste plus la moindre étincelle de vie dans chaque parcelle de son corps. mais il sait que, tôt ou tard, lorsque la nature aura décidé que son fils maudit aura assez pourri le monde hostile dans lequel il n'avait de toute manière jamais demandé à naître, la mort viendra clore ses yeux pour l'éternité et alors tout sera fini. il n'a pas peur de cette mort douce et maternelle qui survient lorsqu'un homme a accomplit les buts qu'il s'était donné, il craint davantage celle, plus violente, qui jette impitoyablement son dévolu sur des âmes encore jeunes et ambitieuse. s'il s'en méfie, il collabore avec elle depuis de nombreuses années et elle lui est bien utile lorsque certains de ses clients ne paient pas leurs dettes en temps et en heure.

   VOUS EST-IL DIFFICILE DE TUER OU VOUS ÊTES-VOUS DÉCOUVERT UNE PASSION POUR LE MEURTRE ?
   bien trop jeune lorsqu'il a appuyé sur la détente pour la première fois, il n'a jamais eu peur d'ôter la vie et, très peu sentimental, a toujours été particulièrement difficile à apitoyer. s'il lui semblait pourtant n'éprouver aucun plaisir à l'idée de descendre un homme, appuyant davantage sur la gâchette par défense, par vengeance ou par colère que par perversion, darwin's game change peu à peu sa perception du meurtre. autrefois d'un calme et d'une sérénité effroyables, il demeurait d'une courtoisie rare jusqu'au dernier souffle de ses victimes et s'exécutait avec une certaine nonchalance, préférant que ses clients remboursent leurs dettes afin de ne jamais avoir à leur ôter la vie. il faisait un travail propre, net et rapide, sans bavure, et qui lui suffisait. cependant, son addiction au jeu fait progressivement fondre sa carapace diplomate, laissant à vif le monstre, cruel, sanguinaire, vicieux, brûlant de désir à l'idée de tapisser d'hémoglobine le pavé de la capitale du crime. de plus en plus incontrôlable, le terrible loup de chicago s'est découvert de son manteau d'homme civilisé, et, plus bestial, plus instinctif, plus irrationnel, constamment à fleur de peau, il est particulièrement affamé.
     
darwinsgame.com (c) 2015



God knows what is hiding in that weak and drunken heart, I guess you kissed the girls and made them cry, those Hardfaced Queens of misadventure. God knows what is hiding in those weak and sunken eyes, A Fiery throng of muted angels Giving love and getting nothing back. (People help the people, Birdy)


Dernière édition par Joseph-Isaac Pimkins le Dim 6 Mar - 21:07, édité 3 fois

Invité
Invité


MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Mer 24 Fév - 0:54
je sens déjà que certaines vont mouiller leur petites culottes en te voyant :uuh:

bienvenue en tout cas et content de voir que tu as franchi le pas en t'inscrivant !

http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6506 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Mer 24 Fév - 0:58



team caho

les téméraires et impulsifs.
Te voilà inscrit(e) au Darwin's Game. Ton nombre de vie ainsi que le symbole de ta team sont apparus sur ta peau et le verdict est tombé : tu rejoins les CAHO, ceux qui n'ont peur de rien et jouent dans le sens primal des règles : ils tirent sur tout ce qui bouge, foncent dans le tas sans crainte et font régner la peur dans les esprits. Tuer est leur priorité, anéantir les autres teams leur objectif. Attention, parmi eux la faiblesse est bannie ! Ta nouvelle team t'attend avec impatience, alors maintenant dépêche toi de finir ta fiche pour la rejoindre.
darwinsgame.com (c) 2015
avatar
<b>bavardages</b> 6596 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : heda debnam-carey.
CREDITS : @AILAHOZ (av), stilinski d'amour (gif isayr).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : anti-dg, passive.


MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Mer 24 Fév - 1:01
bienvenue parmi nous, merci pour ton inscription :coeur:
bon choix de pré-lien :woo: :ooh:
n'hésite pas à poster dans le sujet d'ailleurs pour montrer que tu tentes le rôle :ooh:
et si tu as la moindre question n'hésite pas I love you



nous nous pensons invincibles parce que nous le sommes vraiment.

avatar
MERCURIALE
<b>bavardages</b> 3345 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : CARA D.
CREDITS : .SPARKLE
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Mer 24 Fév - 1:08
Bienvenue :woo: bon choix de pré-lien et bon courage pour faire ta fiche :coeur:


I said "hey, hey...Oh, what a ship we sail! We kissed our death to will, there's no one left to take. We're born to recreate" Sinful creature then.
avatar
<b>bavardages</b> 1786 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Dylan O'Brien
CREDITS : Merenwen / BY Solosand & my wife supreme de la night & gif par Hazou (a)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Mer 24 Fév - 1:18
Bon je suis supposée être un homme mais je mouille quand même ma culotte :mera:
Bienvenue Mr que je vais pas aimer et t'as bien fait de craquer :mimi:
Fight pour ta fiche et fais pas bobo à Ripley sinon je te promets une fin prématurée :face:



Body Electric
Well now that you've got your gun, it's much harder now the police have come and I'll shoot him if it's what you ask but if you just take off your mask you'd find out, everything's gone wrong.

Invité
Invité


MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Mer 24 Fév - 7:56
Regardez le petit qui essaie de faire le dur à cuir :uuh:
*patpat Flare*

Bienvenue par ici l'ami.
Ce pré-lien et ce choix d'avatar sont tout à ton honneur.
Seul l'équipe reste cependant un choix douteux... Mais on ne peut pas être parfait :wesh:
Have fuuuun :mera:
avatar
<b>bavardages</b> 1868 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : roden.
CREDITS : killer from a gang (av)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
ALIGNEMENT : miliciens. (yseult)


MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Mer 24 Fév - 10:54
:woo: :lov: :ooh: :omg: :mimi:
je suis tellement contente que tu le prennes, et mygad Jip correspond totalement au truc, en plus en CAHO, on va faire des merveilles mon mignon j'te le promet :mera:
t'en fais pas pour Caïn il s'en remettra :uuh:
en tout cas bon courage pour ta fiche (qui promet déjà beaucouuuuup) :white: & hésite pas si tu as une question ou que ce soit bien entendu.

Invité
Invité


MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Mer 24 Fév - 13:05
Bienvenue, t'as la classe :cara:

Invité
Invité


MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Mer 24 Fév - 15:35
bienvenue sur le forum :keur:

Invité
Invité


MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Mer 24 Fév - 16:44
Leto :omg:
Bienvenue :string:

Invité
Invité


MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Mer 24 Fév - 20:06
JARED PTN :tombe: :prie: :go:
bienvenu dans la meilleure des teams :go: :like:
avatar
<b>bavardages</b> 1012 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Louise Bourgoin
CREDITS : Alaska - barbie
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Milicienne


MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Mer 24 Fév - 22:07
Biiiiienvenue dans la famille =)

Bon courage pour ta fiche. :coeur:


The past cannot be cured. Fear not, we are of the nature of the lion, and cannot descend to the destruction of mice and such small beasts.


avatar
<b>bavardages</b> 390 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : jared leto
CREDITS : avatar © swan
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Mer 24 Fév - 23:57
Aw, vous êtes absolument adorables :snif: :coeur:
Caïn couché, sale gosse :russe: merci, t'es mignon comme tout, btw :coeur:
Sean "un choix douteux" dixit celui qui fait partie de la team où on a le plus de risque de se faire poignarder par ses propres coéquipiers :wesh: merci, t'es chou :love:
Ripley va falloir lui apprendre les bonnes manières, à ton homme :uuh: merci, heureuse que ma saleté d'énergumène te plaise :coeur:

Merci à vous tous pour votre accueil, vous êtres trop mignons :brille:
J'essaie de finir ma fiche au plus vite :per:



God knows what is hiding in that weak and drunken heart, I guess you kissed the girls and made them cry, those Hardfaced Queens of misadventure. God knows what is hiding in those weak and sunken eyes, A Fiery throng of muted angels Giving love and getting nothing back. (People help the people, Birdy)

Invité
Invité


MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Jeu 25 Fév - 3:31
Heyy bienvenue parmi nous :ooh:
Il a l'air super ce personnage 8D J'ai hâte de le voir en jeu ! En attendant bon courage pour ta fiche et n'hésite pas si tu as des questions ♥

Invité
Invité


MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Jeu 25 Fév - 12:07
leto en CAHO :tombe: :tombe: :tombe: puis le choix de pré-lien :woo:

bienvenue parmi nous et bon courage pour la suite de la rédaction de ta fiche :ptikeur:
avatar
<b>bavardages</b> 6596 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : heda debnam-carey.
CREDITS : @AILAHOZ (av), stilinski d'amour (gif isayr).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : anti-dg, passive.


MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Mer 2 Mar - 12:16



download : 0%

warning !!
Ta fiche a été postée il y a une semaine exactement, mais n'est toujours pas terminée. Que se passe-t-il ? Souhaites-tu rester parmi nous ? Tu as 48h pour te manifester et demander un délai d'une semaine qui te sera sûrement accordé, sans quoi ta fiche sera déplacée et ton compte supprimé. Si tu as du mal à compléter ta fiche, n'oublie pas que tu peux nous demander de l'aide. I love you
darwinsgame.com (c) 2015



nous nous pensons invincibles parce que nous le sommes vraiment.

avatar
<b>bavardages</b> 390 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : jared leto
CREDITS : avatar © swan
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Mer 2 Mar - 21:56
Plop :coeur:
J'avoue avoir été particulièrement occupée cette semaine, mais tout est sensé rentrer dans l'ordre Vendredi. Serait-ce possible d'avoir un petit délai supplémentaire ? :brille: Je pense finir tout ça ce week-end. :mera:



God knows what is hiding in that weak and drunken heart, I guess you kissed the girls and made them cry, those Hardfaced Queens of misadventure. God knows what is hiding in those weak and sunken eyes, A Fiery throng of muted angels Giving love and getting nothing back. (People help the people, Birdy)
avatar
<b>bavardages</b> 6596 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : heda debnam-carey.
CREDITS : @AILAHOZ (av), stilinski d'amour (gif isayr).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : anti-dg, passive.


MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Jeu 3 Mar - 9:58
ça marche, du coup tu as jusqu'au 9. :woo: courage :coeur:



nous nous pensons invincibles parce que nous le sommes vraiment.


Invité
Invité


MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Sam 5 Mar - 15:46
Bienvenue et puis courage pour la fin de ta fiche :D
avatar
<b>bavardages</b> 390 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : jared leto
CREDITS : avatar © swan
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Dim 6 Mar - 18:54
Merci à vous tous, z'êtes cute :brille: :coeur:
Je crois bien que ma fiche est terminée :wesh: c'est assez compliqué d'écrire quelque chose de vraiment clair, précis et ordonné dans un pitit cadre, j'avais l'impression de toujours rabâcher la même chose mais je crois que je m'en sors pas si mal finalement :uuh:
Bonne lecture :mera:



God knows what is hiding in that weak and drunken heart, I guess you kissed the girls and made them cry, those Hardfaced Queens of misadventure. God knows what is hiding in those weak and sunken eyes, A Fiery throng of muted angels Giving love and getting nothing back. (People help the people, Birdy)
avatar
hippocrate
<b>bavardages</b> 549 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : Lucy Liu
CREDITS : (c) rockette queen + northern lights
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Neutre


MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Dim 6 Mar - 20:34
bienvenue ♥

fiche très complète il faut le dire. j'avoue ne pas avoir très envie de le rencontrer ig, tandis que irl il y a une maigre chance qu'il soit agréable (je dis bien maigre). en tout cas, je trouve vraiment que la psychologie est bien développée et ça en donne même des frissons.


until the end
At grief so deep the tongue must wag in vain; the language of our sense and memory lacks the vocabulary of such pain. (⚡) Inferno.
avatar
<b>bavardages</b> 1868 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : roden.
CREDITS : killer from a gang (av)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
ALIGNEMENT : miliciens. (yseult)


MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Dim 6 Mar - 22:43
pour moi tout est parfait de chez parfait. I love you :woo:

Invité
Invité


MessageSujet: Re: JIP △ les paradis artificiels ;   Lun 7 Mar - 19:23



DOWNLOAD : 100%

le jeu peut commencer.
bienvenue parmi nous, premièrement. :keur: puis, j'aimerais m'excuser pour le petit retard, par rapport a la validation. :woo: entre ma connexion internet qui me joue des tours et l'emploi du temps de mera, ça ralentis un peu la cadence. :wot: pour le coup, tout me semble bon, présentation pour le moins complète. :mais: n'hésite pas en cas de besoin, à nous faire signe, surtout. :coeur:

Tu es peut-être validé(e), mais ton travail ne s'arrête pas ici. En effet, tu vas devoir recenser ton avatar ainsi que le pseudo de ton personnage ingame pour que personne ne te les prenne. Tu pourras ensuite réserver le rôle que joue ton personnage dans la hiérarchie de sa team, les personnes de son entourage décédées à cause du darwin's game, son métier, gagner des écus pour acheter des vies, de l'équipement et des territoires, et puis te faire des amis, créer ta fiche de personnage, envoyer des textos, et participer à la vie de ta nouvelle team. Le forum tout entier t'ouvre ses bras, le jeu peut commencer. :ooh: Ah et puis si jamais tu te sens perdu(e) dans la jungle DARWIN'S GAME, tu as à présent la possibilité d'être parrainé. :lun: N'hésite pas, on ne te jugera pas parce que tu as besoin d'aide. :mimi:
darwinsgame.com (c) 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM