Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 hello mr.wolf - SETHANA
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: hello mr.wolf - SETHANA   Mer 20 Avr - 14:15
HELLO MR.WOLF
L'herbe verte, le ciel bleu qui pointe entre les branches des grands arbres, les rayons de soleil doré qui percent les feuillages avec la douceur d'une caresse, faisant s’illuminer les petites particules de poussières comme des paillettes dans l'air un peu lourd de cette journée qui s'achève près de darwin harbor, Azro observe tout. Elle sourit devant tant de beauté, une beauté simple et discrète mais tellement enivrante. Dans un gloussement enthousiaste elle bondit sur ses pieds, essuyant d'une mains la terre séchée sur son jean brun, puis démarre sans attendre une course rapide qui lui tire sur les mollets, elle courre entre les arbres, les yeux mis clos pour éviter la poussière qui s'insinue un peu partout, elle courre jusqu'à ce que ses poumons lui fassent mal, jusqu'à ce que la brûlure dans ses muscles la presse de ralentir, elle attrape alors une branche basse et d'un mouvement sec se hisse contre le tronc qu'elle commence à escalader avec un gémissement sous l’effort. Mais la jeune femme n'a que faire de cette douleur, ou plutôt elle y prend plaisir. Elle savoure avec délectation l’adrénaline qui se déverse dans ses veines alors que la tête commence à lui tourner. C'est si bon d'être en vie.

Trouvant une branche confortable, Azro s'y assoit avec un soupir de plaisir, contemplant distraitement le monde qui l’entoure. Ici il n'y a ni maladie, ni guerre, aucune raison de fuir la mort  qui semble tellement déterminée à la prendre. Ici il n'y a qu'Azro et la forêt qu'elle chéri tant. Azro et sa solitude souriante, son insouciance. Le soleil se reflète dans un camaïeux de verts et de bruns que la jeune femme mémorise très fort, une si belle journée vaut son lot de souvenirs. Elle inspire profondément en fermant les yeux, pour photographier visuellement cet instant mais perds l'équilibre, bascule, manque de se rattraper à la branche qui lui échappe et s’effondre lourdement sur le sol dans un bruit sourd. Il lui faut quelques minutes pour reprendre ses esprit alors que son crane résonne comme si l'on avait tenté de la frapper avec un gong. Enfin la joueuse se redresse et laisse échapper un éclat de rire sonore avant de se laisse retomber sur le sol. Sa cheville lui fait mal, mais c'est bon de sentir la douleur de l'activité.

Enfin elle entend -trop tard- les bruit de pas qui se rapproche. Le craquement d'une branche, le froissement de l'herbe. Merde. Azro cherche du regard les deux petits sabres, abandonnés dans la chute. Ils sont à quelques mettre de ses pieds, elle se retourne pour ramper sur le sol en direction de l'arme, se mordant la langue pour retenir un gémissement de douleur lorsque sa cheville endolorie frotte contre le sol sec.
"qui est là ?!"
lance-t-elle en se redressant peniblement, sa jambe blessée vacillante sous son poids, la mine grimançante sous l'effet de la douleur.
(c) AMIANTE

Invité
Invité


MessageSujet: Re: hello mr.wolf - SETHANA   Sam 23 Avr - 16:22
 
why'd you only call me when you're high
Du coin de l'oeil, caressant du bout des doigts le manche de sa machette, Bucky est accroupi sur un morceau de bitume délabré comme on en trouve tant dans les rues dévastées de Darwin Harbor. Il veut changer d'air, le temps de quelques heures. Cette forêt à la flore sombre et luxuriante l'attire dangereusement. Parce que même si il sait que la faune peut le nuire, les GAIA n'en feront pas moins. Il n'est pas assez bête et prétentieux pour penser que dans un endroit pareil, si vaste et inconnu, il est invincible. Mais il y a Dorian. Sa proie, peut-être qu'elle se niche tout là-bas, dans la cime des arbres, au fond d'un terrier. Et pour sa fille, et pour Charly, il ne peut pas avoir peur d'une foutue forêt. Et le seul GAIA qu'il croisera, il le tuera de sang froid. Il n'a plus de temps à perdre, pour l'honneur des Gallagher.

C'est avec précipitation et détermination qu'il se relève brusquement, range la machette dans son fourreau et empoigne avec sa fermeté habituelle son colt python. Il avance, encore un peu et sans hésitation, il pénètre enfin la forêt. Il tente de faire le moins de bruit possible mais Bucky le sait, il est bruyant. Cela le frustre, par ailleurs, de devoir faire attention à ce qu'il fait, lui qui aime claquer du pied à travers les rues de Darwin Harbor et siffler. Malgré tout, malgré l'afflux de sang vers son coeur, signe de stress, il continue sa route, sans trop savoir où aller, se diriger. Les rares fois où le quarantenaire se rend hors de la ville, c'est pour aller dans son quartier général et fort heureusement qu'il touche la ville. Il n'aime pas être aussi visible pour certains qui eux sont invisibles, busqués dans les arbres ou dans les feuillages. Si il cherche sa proie, il en est aussi une dans l'immensité de la forêt pixelisée.

Son corps se tend furieusement et il pointe son arme droit devant lui quand il entend comme un rire. Bucky n'a pas peur, car il n'a jamais peur. Mais il est prêt, prêt à faire face  un quelconque ennemi et ne veut pas perdre une vie lors de sa premier réelle escapade dans les bois. Encouragé par la curiosité de savoir ce qui peut bien faire rire quelqu'un dans un endroit pareil et le désir sanguin de satisfaire sa colère, il se remet en marche. Puis Bucky l'entend, cette voix chevrotante, comme soumit à la douleur. Il défait le cran de sécurité de son jouet et le pointe, enfin devant elle, vers sa tête. Il examine d'abord le bas de son corps et constate facilement que la fillette est mal en point, se tenant difficilement sur une jambe. Son regard bleu remonte lentement vers son corps et pense deviner qu'avec une telle tenue, elle fait partie de ceux-là. Les GAIA. Il pose le regard sur les deux petits sabres qu'elle possède puis arrive enfin à son visage. "Et merde." Ce n'est pas une fillette, mais une jeune demoiselle aux longs cheveux noirs et aux traits forts. Cette jeune femme là, il y a quelque chose dans son regard de surprenant. Car elle a cette allure un peu frêle, un peu chétive. Mais par un simple regard on sait. On sait qu'elle en a à revendre, qu'elle est là pour quelque chose. Mais ça, peut importe. Elle est de toute manière à sa merci. Son âge, c'est ce qui pose problème à Bucky. Si ce n'est pas exactement vingt-cinq ans, elle doit s'en approcher fortement. Et même avec toute la volonté du monde, Bucky autant que Seth ne peut pas abattre de sang froid cette femme. "S'il te plaît, dégage." Parce que dans une autre vie, elle pourrait être sa fille. Elle pourrait être Charly.
roller coaster
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM