Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 up in the air (echorian)
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: up in the air (echorian)   Jeu 5 Mai - 23:20
i've been up in the air, out of my head

les pointés et les rondes se succèdent. les coups sourds contre le mur se mêlent aux battements lents du coeur estropié de dorian. chaque appel brutal détruit le silence pesant d'un appartement vide. chaque appel brutal est un nouveau cri silencieux qui se perd dans le néant. le dos contre le matelas fin, les yeux dans le vide du blanc cassé du plafond, le poing du riverrun tape machinalement cette séquence d'impacts saccadés qui traverse le mur jusqu'à atteindre la pièce voisine, le nid de son astre céleste, le repère de son echo. dans cette vie comme dans l'italienne, leurs châteaux en ruine sont côtes à côtes, murs à murs. dans cette vie comme dans l'italienne, les frères et sœurs de fortune ont leurs langages sans mots, leurs messages sans encre. ces s.o.s que dorian répète, qu'il crit, encore et encore, encore et toujours, attendant qu'elle l'entende, attendant qu'elle l'écoute, attendant qu'elle réponde. attendant qu'elle le sauve. parce que c'est ce qu'elle fait echo, sans même en avoir conscience, sans ne jamais avoir besoin du moindre effort. un seul de ses sourires chassent les démons de son esprit, un seul de ses rires illumine ses pensées embrouillées, un seul de ses regards lui rappel l'homme qu'il aimait être. le frère, le gosse, aux iris de diamants et aux doigts d'étincelles. l'innocent. alors il frappe, sans cesse, tant pour retrouver sa sœur que pour se retrouver lui-même. et entre une expiration et la suivante, un coup sourd. pas le sien. il retient son souffle, attend confirmation. elle frappe, elle rythme. les battements de son coeur se calent sur les percussions qu'il ne contrôle plus. il ferme les paupières avec délectation en entant la solitude s'enfuir. ce qu'il répétait, tout ce temps ? 'besoin de toi'. ce qu'elle a répondu ? 'j'arrive'.
l'espace d'une soirée, il oublie que si les rues ne vivent plus, c'est que les habitants y meurent. il ne pense pas à son tatouage, logé à la base de sa nuque comme un papillon dans son cocon, qui le met sous le feu des projecteurs, puis des tirs. pour une nuit, il vit.
elle a à peine le temps de glisser un œil dans l'entre-bâillement de la porte qu'il a déjà saisit sa main, lui offrant pour seule explication ce regard joueur qui, aux temps des chants, ne le quittait jamais. il ne la lâche pas lorsqu'il dévale les marches de l'immeuble, quatre à quatre, le souffle coupé par l’excitation du souvenir. il la fait courir dans les rues, lui extorquant ce rire, presque feu d'artifice, qui éclate ses couleurs dans le ciel.


(c) chaotic evil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM