Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 It's a lonely road • Mystique
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
avatar
<b>bavardages</b> 389 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Luke Evans
CREDITS : permanentjoy + northern lights
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Anti DG.


MessageSujet: It's a lonely road • Mystique    Sam 7 Mai - 22:14
It's a lonely road

Te reconnecter après les derniers événements, après être mort, n'avait pas été simple. Tu t'étais muré pendant plusieurs heures dans le silence une fois revenu dans ta chambre, réfléchissant à tes prochaines actions et à ce que tu dirais lorsque tu réapparaîtrais comme tant d'autres au milieu des débris du festin. Tu savais que chaque team se condamnerait et qu'aucune discussion ne serait possible dans l'immédiat. Alors le mieux que tu avais à faire c'était de travailler, et lorsqu'on était éclaireur cela consistait à explorer et à découvrir de nouveaux territoires inconnus des autres équipes.

Sans échanger le moindre mot avec ta colocataire, tu te décidas le deuxième jour suivant le massacre à te remettre en selle ; de plus, tu avais été incapable de lâcher ton téléphone alors autant céder à l'appel le plus tôt possible afin de ne pas souffrir des effets du manque.
Matérialisé dans le Darwin's Game, tu disparus rapidement de la scène, ne vérifiant pas que l'on te suivait, ni même que l'on appelait ton nom. Tu ne voulais pas rester, au contraire tu voulais partir loin. Tu pris néanmoins le temps de passer à votre QG – ce qu'il en restait – et de prendre de quoi tenir deux ou trois jours sans chasser et chercher de l'eau. Combien d'éclaireurs sous tes ordres étaient morts bêtement, tout ça parce qu'ils n'avaient pas pris le temps de se préparer, de réfléchir ? Trop. C'est pourquoi tu partirai seul.

[…]

Cela faisait plusieurs heures que tu marchais, que tu évoluais le plus discrètement possible dans la forêt, repère et mère nourricière des Gaia. Ta condition physique n'était pas parfaite mais tu avais tous tes membres et ton esprit n'avait jamais été aussi clair. Qu'ils se battent, toi, tu ne souhaitais pas participer à un combat quand tu venais tout juste d'en quitter un.
Au fur et à mesure de ta progression et des pauses que tu t'accordais, tu sentais l'air s'alourdir et se réchauffer. Tu jetas un regard au ciel cherchant à y déceler un soleil brûlant ou un orage, mais tes yeux rencontrèrent seulement un bleu pur. Tu passas ta langue sur tes lèvres et réfléchis. Ce genre d'atmosphère ne t'était pas inconnue, au contraire, cela te rappelait ta brève mission en Égypte et ta rencontre inattendue avec un désert. Comme pour te féliciter de cette conclusion, un vent violent vint t'apporter du sable.
Figé, tu contemplas hypnotisé la danse de ces grains. Si tu avais raison, alors tu avais peut-être devant toi un nouveau territoire peut-être déjà découvert par d'autres éclaireurs mais certainement pas depuis assez longtemps pour que tout le monde en ait entendu parler.

Tu décidas d'arrêter ta course un moment pour te reposer avant de pénétrer dans ce nouveau monde et de réfléchir à la marche à suivre ensuite. Fermant les yeux, tu t’installas en tailleur et attendis.

[…]

C'est en entendant un bruit de pas que tu te réveillas, mais tu ne bougeas pas pour autant et préféras simuler le sommeil dans le but d'en apprendre davantage sur l'individu. Ami ou ennemi ?



Dernière édition par Colin Roberts le Lun 16 Mai - 10:37, édité 1 fois
avatar
MYSTIQUE
<b>bavardages</b> 432 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Kate Winslet
CREDITS : fassylover
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: It's a lonely road • Mystique    Ven 13 Mai - 18:32
It's a lonely road

Le festin a laissé une tache indélébile chez tous les joueurs du jeu ; moi la première. Pourtant je ne suis pas morte ; Smaug m'a sauvée. Sur tous les joueurs possibles, il a fallu que ce soit lui. Je erre au sein du QG ATOM, cherchant avant tout à me rendre utile et pourtant n'y connaissant rien en termes médicaux pour pouvoir être d'une quelconque aide parmi les miens. Tout ce que je peux faire, c'est aider à transporter les blessés et ramener les provisions qui me sont demandées. Réapprovisionnement en nourriture ; en plantes et autres ingrédients utiles à faire je ne sais quelles décoctions aux vertus pratiquement magiques. Et une seule pensée, qui hante mon esprit : si je ne suis pas blessée, c'est parce que Smaug m'a jetée au sol. Je risque de devoir avoir une conversation vaguement diplomatique avec lui et cette seule pensée me rend furieuse. Parce que je me suis toujours méfiée de lui ; comme de la peste. Et que maintenant c'est comme s'il avait un pouvoir sur moi, parce que je lui dois la vie. Je pince les lèvres et m'acharne contre un tronc qui ne m'a rien demandé, à la surprise de mes congénères qui ne sont pas habitués à me voir dans un tel état de colère froide. Mais ce n'est pas ma faute ; je suis une femme de parole. Si je déteste ceux qui se sont retrouvés chez les ESHU, c'est justement parce que l'on en peut pas compter sur eux. Parce qu'ils sont fourbes. Manipulateurs. (ce qui, venant d'une avocate, n'est pas peu dire !) À vous planter un couteau dans le dos à la première occasion, se contrefichant que vous soyez leur mère, femme ou fille. Et pourtant ... pourtant ! Ce ne sont pas eux, qui ont bombardé le festin. Qui nous ont tous mis à feu et à sang ; qui ont mis mes espoirs de paix à la poubelle. Non ; ça, les traîtres GAIA s'en sont très bien sortis tout seuls. Nos alliés. On ne peut vraiment plus compter sur personne, et c'est cette pensée qui me rend si amère aujourd'hui.

Je n'attends pas longtemps avant de réaliser que pour être réellement utile à l'équipe, je me dois de faire ce en quoi je suis douée. Et je n'ai pas pris la tête des éclaireurs pour rien, suite à l'ascension de Dagger en tant que bras droit. Non ; j'ai mes qualités. Une bonne endurance physique, et surtout la capacité de ne pas foncer tête baissée comme le feraient certains de mes camarades. Je prends l'ébauche de carte sur laquelle nous travaillons depuis que nous avons commencé à parcourir les territoires de ce jeu qui semble vouloir nous surprendre à tout moment. Le propre de l'Homme n'est-il pas de devoir s'adapter à tout et n'importe quoi ? D'un air décidé, j'emballe mes affaires. La carte restera sagement ici, afin de ne pas tomber entre de mauvaises mains. Mon devoir est avant tout de protéger ceux qui m'aident. Mes éclaireurs. Je distribue les parchemins avec le croquis des plantes que nous cherchons, ainsi que leur description. Des noms à coucher dehors, comme me le dit si bien l'un d'eux. Certes ; mais des noms qui sauveront ceux qui attendent, là, dans l'infirmerie. La Tulipa Betulus devrait être la plus simple à trouver, aussi ce n'est pas elle qui me préoccupe le plus. Mais les deux autres ingrédients ... Il faudra attendre la nuit venue, pour pouvoir les repérer. Et Dieu sait ce qui arrivera à ce moment-là.

Je nous divise en binômes et trinômes et nous nous déployons dans la forêt afin d'être plus efficaces. Ma cape d'un bleu profond est bien pratique pour me protéger du froid mordant qui semble être tombé sur Darwin, dès le moment où le soleil s'est couché. C'est drôle, car j'ai l'impression que quelque chose change, tout à coup. Je demande à l'Atom qui m'accompagne de rejoindre les autres ; bien décidée à en découvrir plus sur cette atmosphère étrange. Je pourrais très bien être en train de tomber dans un piège, mais je suis venue préparée. Provisions et autre matériel utile ... je ne suis pas inconsciente. Je ne sais pas encore quel est le but de mon escapade, mais je décide d'aller par-delà les territoires GAIA ; par-delà les terres connues. Je marche, longuement. Réalisant que je ne suis plus dans la sécurité salvatrice de la forêt ; que tout a changé. Je m'accroupis et touche le sol du bout des doigts. Du sable ... du sable à perte de vue. Je m'arrête, décidant d'attendre le retour du soleil pour pouvoir continuer ma marche, afin de prendre des repères ; de tout emmagasiner dans mon cerveau et de le ressortir une fois de retour au chantier naval.
[...]

C'est la chaleur environnante qui me force à rouvrir les yeux, et je réalise que je ne m'étais pas trompée. Je n'ai jamais été confrontée à une telle étendue de sable et de chaleur auparavant, mais mes habits s'adaptent bien, me donnant des airs de femme touareg, au détail près que je n'en suis pas une. Je prends garde à mémoriser le temps qu'il m'aura fallu pour arriver ici, afin de calculer celui qui me faudra pour le retour tout en tenant en considération les réserves d'eau que j'ai à mon actif. Ce serait quand même stupide de me retrouver seule au milieu du désert à mourir de soif. Mon avancée se poursuit sans encombres ; sans âme qui vive et sans une quelconque trace de civilisation ou de verdure. On se croirait dans un autre monde ! Tout à coup, j'ai l'impression d'être épiée. Je continue ma route, attentive, jouant à celle qui n'a rien remarqué. Jusqu'à ce que je me retourne, d'un coup. Face à un homme ; un inconnu. Mon visage, lui, est dissimulé sous le tissu bleu et on ne décèle que mes yeux d'un bleu acier et quelques mèches blondes qui s'échappent. « ... un problème ...? » Mon attitude est pacifiste, même si je reste sur mes gardes.





   
SOME BIRDS ARE NOT MEANT TO BE CAGED
   
And I'm talking to myself at night because I can't forget back and forth through my mind behind a cigarette. ©️ anaëlle.
avatar
<b>bavardages</b> 389 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Luke Evans
CREDITS : permanentjoy + northern lights
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Anti DG.


MessageSujet: Re: It's a lonely road • Mystique    Lun 16 Mai - 10:38
It's a lonely road

Le temps qu'avait duré ta « sieste » s'était avéré plus long que tu ne l'avais pensé car la nuit venait de tomber sur le désert. Tu n'en étais bien entendu par certain puisque tu avais gardé les yeux fermés dans l'attente de ce que ferait l'intrus, mais la différence de température et de lumière étaient d'assez bons indices pour que tu puisses envisager le fait que ce repos nécessaire à cause de ta récente mort se soit également terminé à cause de ce changement dans l'atmosphère. Tu savais Star que tu étais parti avec de quoi te couvrir en cas de froid – tout le monde savait combien les nuits étaient rudes dans le Darwin's Game – mais bouger signifiait forcément indiquer au nouvel arrivant que tu étais réveillé...
Un courant d'air vint frapper ta nuque et tu grimaças. Tant pis pour l'effet de surprise et l'avantage tactique, tu n'étais pas arrivé jusqu'ici pour mourir d'hypothermie. Avec des gestes précis et efficaces, tu te relevas et cherchas cette veste, tout en cherchant du coin de l’œil celui ou celle qui compromettait tes plans. Ce sont des vêtements bleus qui attirèrent ton attention et qui te firent automatiquement penser aux Atom. Les Gaia auraient opté pour quelque chose de plus discret, les Caho se seraient tués plutôt que de porter du bleu et enfin les Eshu... disons qu'ils n'avaient pas vraiment le sens de l'aventure. L'intrus était donc probablement membre des mangeurs de poissons. Tu l'observas avec plus d'attention, savourant néanmoins dans le même temps l'habit qui te réchauffait, peut-être un peu trop car tes regards eurent raison de son stoïcisme.

Tu haussas les sourcils en constatant le visage voilé de la jeune femme. Tu n'avais jamais apprécié durant tes séjours dans les pays musulmans de devoir échanger avec des personnes « sans visage » et ce sentiment n'avait pas changé. Malgré tout, s'il s'agissait pour elle d'une question de religion, d'un moyen de se protéger du sable ou encore d'un désir de masquer une difformité temporaire, tu n'allais pas l'attaquer à ce sujet.

« Seulement le froid environnant. Qui aurait cru qu'il puisse faire aussi froid dans un désert ?! »

Jouer l'imbécile pour gagner du temps et apprendre le plus de chose possible sur la jeune femme, voilà tes objectifs. Si le combat n'était pas nécessaire, tu n'allais pas l'engager, surtout que tu tenais sincèrement à découvrir ce nouveau territoire et à accorder pour une fois un réel avantage stratégique aux CAHO qui allaient en avoir bien besoin.

Tu tendis la main en même temps que tu mettais ton sac dans ton dos.

« Je me présente Star. Et vous ? »

Sourire avenant et corps relaxé au maximum, tu tenais à ne pas paraître menaçant.

avatar
MYSTIQUE
<b>bavardages</b> 432 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Kate Winslet
CREDITS : fassylover
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: It's a lonely road • Mystique    Lun 13 Juin - 13:34
It's a lonely road

Je fixe l'inconnu, sans une once d'animosité et pourtant ... pourtant. Il ne me dit rien qui vaille et je sens comme un mauvais pressentiment. Comme une ombre qui s'immisce en moi ; qui me dit que lui et moi, en vie et au même endroit, ça ne va pas le faire. Mais je préfère ne pas lancer d'offensive ; lui laisser le bénéfice du doute. Sans pour autant dévoiler mon visage ; une tempête de sable aurait tôt fait de se lever que je serais au moins protégée par le tissu voyant. « Seulement le froid environnant. Qui aurait cru qu'il puisse faire aussi froid dans un désert ?! » J'ai un ricanement, léger et le fixe droit dans les yeux, presque hautaine. Croit-il vraiment que je suis dupe ? Pense-t-il pouvoir jouer à l'imbécile ; me faire croire qu'il est stupide ? Il n'y a qu'à voir tout son équipement pour comprendre en un coup d'oeil que s'il n'est pas éclaireur, il est au moins habitué à se mouvoir en territoire hostile ; à prendre le strict nécessaire. Et à le voir comme cela, je suis persuadée que son objectif est le même que le mien. Mais il ne fait pas partie des bleus ; je l'aurais déjà vu. Ce qui le classe automatiquement dans le rang des gens avec qui je ne veux pas avoir à faire ; méfiance oblige. Pourtant il se présente, avenant ; presque amical. Ce qui me fait hausser un sourcil tout en le regardant, immobile. Dans un autre monde ; une autre vie ... probablement que je serais tombée dans le panneau, préférant de loin les attitudes pacifistes et diplomatiques. Pas ici. J'en ai trop de fois souffert les conséquences. Il tend la main tout en se présentant et je la fixe un instant, sans bouger. Me renvoyant l'image de cette soirée où je me présentais au garagiste mignon, à Chicago. Me montrant au moins aussi mal élevée que lui et comprenant vaguement son attitude. Au diable la bonne éducation ! « ...Mystique. ...seriez-vous un éclaireur égaré ?» Petit trait d'humour ; je reprends le ton qu'il a employé. Qu'il me connaisse ou non, je n'en ai que faire ; et s'il peut me sous-estimer en me prenant pour une coincée de première, cela ne ferait que m'arranger. Car je ne peux m'empêcher de me montrer méfiante, malgré tout l'effort qu'il met pour se montrer avenant. J'ai l'impression qu'il est comme la plante carnivore qui voudrait me dévorer en un coup d'oeil et m'arracher ce voile pour mémoriser mon visage à tout jamais afin de me hanter jusqu'au bout. Que dire ... Darwin m'aura rendue presque parano'. « Et ... quelle est votre team d'origine mon cher Star ? ... si vous permettez que je vous pose la question. » On se toise toujours du regard ; à quelques mètres de distance, sans pour autant bouger. Et je veux gagner du temps ; en savoir plus sur lui ; sur ce qui me permettrait moi d'avancer. Nul doute qu'il est dans le même état d'esprit et que cela ne pourra faire que des étincelles.




   
SOME BIRDS ARE NOT MEANT TO BE CAGED
   
And I'm talking to myself at night because I can't forget back and forth through my mind behind a cigarette. ©️ anaëlle.
avatar
<b>bavardages</b> 389 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Luke Evans
CREDITS : permanentjoy + northern lights
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Anti DG.


MessageSujet: Re: It's a lonely road • Mystique    Dim 26 Juin - 9:20
It's a lonely road

Tu haussas un sourcil en l'entendant rire de ta remarque, et ton corps se tendit de manière automatique comme pour attendre une éventuelle attaque qui ne vint pas. Tu détaillas avec plus de soin la personne que tu avais devant toi et remarquas l'équipement dont elle s'était encombrée. Tu ignorais beaucoup de choses mais il était impossible pour toi de ne pas comprendre que la personne devant toi avait de l'expérience, que cela soit dans le jeu ou bien dans la réalité, tu n'avais pas à faire à la première venue et peut-être que tu te trouvais en présence de quelqu'un qui occupait la même fonction que toi ici ou qui disposait d'assez de jugeote pour ne pas s'aventurer dans l'inconnu sans précaution.
Tu ne parviendrais pas Star à lui faire abaisser ses barrières et sa méfiance aussi facilement que tu l'avais espéré. Cela risquait de devenir un problème voire même un obstacle à ce que tu avais prévu de faire. Il ne tenait qu'à elle et aussi au destin de faire qu'elle se transforme en une ennemie, pour le moment tu continuerais à montrer patte blanche et à faire de votre rencontre un bon souvenir.
Seulement, tes efforts pour humaniser et rendre plus chaleureuse votre interaction ne semblaient pas toucher la femme, au contraire. Dissimulée derrière une indifférence, une suspicion blessante, elle te paraissait être loin de l'image accueillante et tolérante que tu t'étais fait des Atom (si elle était bien une, car tu commençais à en douter). Tu pencha légèrement la tête sur le côté et pour la première fois depuis que vous vous étiez vus et parlés, la lueur dans tes yeux s'éteignit laissant entrevoir une facette de ta personnalité qui rendait le soldat exceptionnel mais l'homme immonde. Elle disparut néanmoins rapidement tandis que les traits de ton visage s'adoucissaient à nouveau.
Bien que tu n'en sois pas certain, le pseudo de « Mystique » ne te paraissait pas étranger, peut-être l'avais-tu entendu de la bouche d'une de tes camarades, Lutece ou  Avalon ? Quoiqu'il ne soit ce n'était pas vraiment important puisque tu étais incapable de te souvenir d'autre chose. Ce serait donc à toi de te faire ta propre opinion de la bleue.

Tu lui souris avant de lui répondre.

« J'avais cru comprendre que la fonction d'éclaireur impliquait la disparition de la notion « d'égarement » en ce qui les concernait. Sinon c'est que j'ai définitivement été mal informé lorsque j'ai choisi cette activité. » Tu montras ensuite de la main les collines de sable qui s'étendaient à perte de vue devant vous. « Je préfère dire que mon errance m'a permis de découvrir une autre merveille du jeu. »

Ton regard se perdit dans l'immensité du paysage, mais ton attention fut rappelée à l'ordre lorsque la joueuse t'interrogea. Tu avais la vague impression de subir les prémices d'un interrogatoire et mine de rien cela commençait à t'agacer. Évidemment, il était parfaitement normal qu'elle cherche à obtenir plus d'informations afin de pouvoir sûrement adapter sa stratégie. Pour le moment, Star, toi, tu désirais avant tout progresser dans tes recherches rapidement tant que le soleil n'était plus au dessus de vous. Si elle cherchait à t'en empêcher, tu serais contraint d'agir, mais peut-être que tu parviendrais à créer une alliance avec elle, le temps de trouver quelque chose. Cependant, pour ce faire, tu allais devoir user de finesse et de diplomatie.

« Je vous le permets, de la même manière que vous m'autoriserez à ne pas répondre à votre question, très chère Mystique. J'ai pour habitude de croire que ce n'est pas le pays ou l'équipe qui fait la personne et c'est pourquoi je ne m'intéresse nullement à votre allégeance. »

Le visage toujours ouvert, le ton de ta voix avait lui perdu de sa légèreté pour se rafraîchir nettement.

« Maintenant, si mon intuition ne me trompe pas, vous devez être vous aussi éclaireuse ? Nous ne serons pas trop de deux pour affronter de potentiels monstres et anticiper les dangers ; si vous pensez pouvoir me faire confiance le temps de quelques heures, nos équipes respectives gagneraient beaucoup à ce que nous coopérions... » Tu ajoutas avec un sourire en coin. « Je promets de ne pas vous inciter à découvrir votre visage. »

Difficile de faire confiance à une personne qui cachait son minois mais tu étais prêt à en faire l'effort si cela signifiait que tu rentrerais au QG plus tôt et en vie.



You were a star my dear, the brightest in all the skies. but stars burn out my dear, and everything golden dies (⚡️) skyewarrior
avatar
MYSTIQUE
<b>bavardages</b> 432 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Kate Winslet
CREDITS : fassylover
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: It's a lonely road • Mystique    Jeu 18 Aoû - 14:41
It's a lonely road

La tension est palpable mais, au vu des récents évènements, ce n'est que compréhensible. Pourtant j'ai l'impression qu'il tente vraiment de se montrer avenant, pacifique. C'est peut-être ça, qui me met la puce à l'oreille en premier lieu. Trop habituée à ce qu'on veuille me tuer, même lorsqu'il s'agit d'alliés. J'ai un vague frisson en repensant à ma dernière rencontre avec Aestus et ce pieu qu'elle m'a fiché dans la poitrine et refixe mon attention sur le dénommé Star, tentant de ne pas trop divaguer. « J'avais cru comprendre que la fonction d'éclaireur impliquait la disparition de la notion « d'égarement » en ce qui les concernait. Sinon c'est que j'ai définitivement été mal informé lorsque j'ai choisi cette activité. » Je hausse un sourcil et ne peux m'empêcher, malgré toute la suspicion dont je me suis habillée comme on met un gilet pare-balles, de lâcher un petit rire, léger et sincère. « ...vous n'avez pas tort. » Je me dois de lui reconnaître au moins cela. J'ai beau avoir envie de me méfier de base, sur le simple fait que je ne le connais pas, je ne parviens pas tout à fait. Parce qu'il me semble tout de même vaguement sincère, lorsqu'il parle. Bien que je n'aie pas pu m'empêcher de noter une lueur d'obscurité dans ses yeux. Un bref instant, mais suffisant pour me faire froid dans le dos. « Je préfère dire que mon errance m'a permis de découvrir une autre merveille du jeu. » J'ai un hochement de tête. Oui ... ce n'est pas plus mal. Et cela me convient, aussi. J'ai un sourire, qu'il ne voit probablement pas du fait du voile qui cache mes traits. Pourtant, il s'entend à mon ton, qui est descendu d'un cran dans la causticité qu'il avait auparavant. « C'est une belle façon de formuler les choses, Star. »

Pourtant, même s'il sait vaincre peu à peu cette méfiance que j'ai installée pour me protéger, je ne peux m'empêcher de l'interroger sur sa team d'appartenance. Curiosité malsaine, probablement. Ça et puis question de savoir un peu à quoi m'attendre, venant de lui. Même si, à Chicago, je suis la première à dire qu'il ne faut pas s'arrêter sur des apparences, c'est malheureusement tout le contraire dans ce monde pixellisé qui n'a pas fini de tenter d'en finir avec mes vies. Je ne le lâche pas du regard, pourtant consciente qu'il pourrait tout à fait mal prendre ma question et décider de mettre fin à notre entrevue en me fichant une balle dans le crâne. Mais ... ce serait me donner raison et il semble, depuis qu'il m'a adressé la parole, bien décidé à démontrer que j'ai tort. Sa réponse, malgré tout, ne me satisfait pas. Mais c'est de bonne guerre, et je comprends que je l'ai froissé, lorsqu'il répond autoriser ma question sans pour autant désirer y répondre. J'ai pour habitude de croire que ce n'est pas le pays ou l'équipe qui fait la personne...j'ai un hochement de tête, comprenant que si ce n'est pas une insulte, cela n'en reste pas moins clairement refroidissant. Mon allégeance ne l'intéresse pas aussi décide-t-il de ne pas me confier la sienne. En même temps je m'attendais à quoi ? Qu'il me fasse une dissertation sur les quatre team de Darwin ? Non. Mais je ne pouvais m'empêcher d'essayer, au moins. Qui ne tente rien n'a rien, paraît-il. J'ai tenté ... mais je n'ai rien gagné sinon de l'agacer, visiblement. Même s'il a toujours ce faciès avenant sa voix, elle, ne le trahit pas.

« Maintenant, si mon intuition ne me trompe pas, vous devez être vous aussi éclaireuse ? Nous ne serons pas trop de deux pour affronter de potentiels monstres et anticiper les dangers ; si vous pensez pouvoir me faire confiance le temps de quelques heures, nos équipes respectives gagneraient beaucoup à ce que nous coopérions... » J'ai un hochement de tête, considérant sa proposition. Il est vrai qu'à deux, on est toujours mieux que seul. Et ce n'est pas comme si les autres candidats potentiels se pressaient au portillon. Je le fixe quelques instants, incertaine quant à la décision à prendre. Mais d'un autre côté je ne me vois pas lui ficher une balle dans le crâne sous prétexte que je veux faire cavalier seul. Loin de là, si nous pouvons effectivement continuer ; nous aider et garder la vie sauve à la fin, je ne dis pas non. C'est en silence que je prends la décision de lui faire confiance, au moins un peu. Tout en le jaugeant du regard, puis baissant les armes comme on dit. Toute ma gestuelle en prend un coup, et je ne suis plus sur le qui-vive continuellement. C'est peut-être ce qui signera mon arrêt de mort, un jour. « Votre intuition ne vous trompe effectivement pas. ... et vous avez parfaitement raison. » Même si ça peut me tuer de l'admettre, c'est lui le plus raisonnable de notre duo. On n'a rien à gagner à parlementer immobiles alors que le soleil continue sa course inexorablement.   « Je promets de ne pas vous inciter à découvrir votre visage. » J'ouvre de grands yeux et ne peux m'empêcher de lâcher une nouvelle fois un petit rire amusé. Plus une once d'animosité dans mon discours. « Oh, ça ? ... c'est pour le sable ! » Je ne l'enlève pas pour autant, cela a été assez compliqué comme ça de le coincer. Mettant simplement un point d'honneur à ce qu'il ne pense pas que je tiens absolument à cacher mon identité ; même si finalement cela me laisse un avantage certain dans la situation. Je me racle la gorge et me gratte la nuque, tout en l'observant. « ...c'est d'accord ; allions-nous. ... et je suis navrée si je vous ai froissé, tout à l'heure. » Comme si tout à coup je retrouvais un semblant de civilité. Je regarde alentours, sans rien repérer d'autre que des dunes de sable à perte de vue. Tant qu'à faire, autant explorer un peu, non ? Je le regarde d'un air décidé, espérant de tout coeur ne pas en venir à regretter ma décision.. Je rajuste ma sacoche puis pointe une direction, au loin. L'Est. C'est là où je me dirigeais, justement. « Que diriez-vous de continuer par-là ? Et de profiter tant que le soleil ne fait pas de nous un barbecue vivant ? »



   
SOME BIRDS ARE NOT MEANT TO BE CAGED
   
And I'm talking to myself at night because I can't forget back and forth through my mind behind a cigarette. ©️ anaëlle.
avatar
<b>bavardages</b> 389 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Luke Evans
CREDITS : permanentjoy + northern lights
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Anti DG.


MessageSujet: Re: It's a lonely road • Mystique    Dim 30 Oct - 8:04
It's a lonely road

C'est tout naturellement que tu te détendis lorsque tu t'aperçus que tes propos étaient accueillis favorablement par la jeune femme. Tu avais beau savoir te débrouiller en terrain ennemi voire même inconnu et être un leader naturel, tu ne parvenais pas toujours à trouver les bons mots pour amadouer ou t'attirer les faveurs de ceux que tu rencontrais pour la première fois. Cependant, cette fois-ci, tu paraissais avoir touché ton interlocutrice et être parvenu à écarter les sujets sensibles.
En réalité, vous vous tourniez tous les deux autour, jaugeant l'autre, l'interrogeant, tout en prenant soin d'en dire le moins possible. Pourtant, tu savais Star que si tu voulais parvenir à atteindre ton objectif, tu allais devoir t'occuper d'elle et tu trouvais beaucoup plus pratique de t'en faire une coéquipière d'un jour plutôt qu'une ennemie de plus. De plus, il sembla que certaines de tes suppositions se révélèrent exactes. Quelles étaient les probabilités que deux éclaireurs se croisent au même endroit et en même temps alors que toutes les équipes étaient en ébullition après la trahison d'un petit groupe de joueurs ou d'une team ?

Il y avait quelque chose de plaisant à entendre que « l'on avait raison ». Certainement que tu n'éprouverais pas autant de satisfaction si tu n'étais pas le genre de personne à se sentir flatté lorsque l'on reconnaissait tes qualités et ton travail. Quoiqu'il en soit, un léger sourire que tu ne pouvais cacher avait fleuri sur tes lèvres et devait probablement réduire ton aura inquiétante.
Tu fus surpris de l'entendre rire à un moment pareil et pour une chose aussi simple. La jeune femme semblait plutôt bien préparée pour son expédition et tu ne regrettas pas de lui avoir proposé une collaboration qui pourrait s'avérer très fructueuse. Observant ses gestes, tu ne pus t'empêcher d'être soulagé lorsqu'elle accepta ta proposition, cela t'éviterait de l'éliminer. Tu balayas d'un geste ses inquiétudes bien que tu appréciais grandement son attitude et ses excuses. Tu ne parvenais pas à croire au fait que tu t'échinais à faire rentrer la politesse dans le crâne des abrutis que tu croisais ou dans ceux de ta propre équipe, et que tu recevais du respect de la part d'une inconnue. « Je vous en prie. Je ne peux pas vous en vouloir d'être méfiante, voire même un tantinet paranoïaque, face à un étranger dans un univers pareil... Quoique, la vie est devenue plus folle à Chicago. » Tu jetas un œil dans la direction que la bleue t'indiqua et haussas les épaules. « Si vous le souhaitez, je serai naturellement allé vers le Nord mais l'Est peut tout aussi bien convenir. » Tes yeux observèrent le ciel étoilé. « Nous allons devoir évoluer rapidement ceci dit. Impossible de savoir quand le soleil pointera à nouveau le but de son nez et il nous faudra aussi nous assurer de pouvoir revenir sur nos pas. »

[…]

Cela faisait plusieurs heures que vous marchiez dans le désert et vous n'aviez jusqu'à présent rencontré aucun signe de civilisation, seulement des créatures monstrueuses qui avaient failli vous avoir à plusieurs reprises. Tu avais par ailleurs sauvé la vie de ta coéquipière d'un jour Star, lors d'un combat pratiquement au corps à corps avec la hideuse bestiole qui vous avait attaqués. Ce que tu n'avais pas remarqué, c'était que tu avais perdu lors de cet affrontement une de tes gourdes d'eau que tu avais pris soin d'emmener pour ton trajet. Ça n'aurait pas dû être un problème en temps normal, cependant tu te trouvais actuellement à errer dans un désert aride sous un soleil ardent... Tu ne tiendrais pas. Le calcul était simple, avec tes propres rations tu avais de quoi tenir une demi-journée mais pas plus, tandis que Mystique, elle, en bonne éclaireuse, s'était sûrement équipée du nécessaire pour survivre en milieu hostile.
C'était toi qui ouvrais la marche Star, ton fusil de précision dans le dos et une arme de poing à la main. Une arme dont le poids paraissait augmenter au fur et à mesure que tu te résolvais, pour ta survie, pour les informations que tu avais à faire partager aux caho, à voler par la force la jeune femme.
Tu te tournas brusquement et pointas ton revolver sur elle en affichant un air déterminé mais sans la moindre fierté.

« Je suis désolé Mystique mais je vais avoir besoin de votre sac et de ce qu'il contient. Dans le meilleur des cas, j'ose espérer que vous me le donnerez sans faire d'histoire mais j'en doute, alors peut-être que mon arme  vous convaincra pour moi. »

Tu fis feu et touchas comme prévu la cheville de la jeune femme. Tu aurais très bien pu la tuer, mais tu refusais encore pour le moment à arriver à cette extrémité. Tu préférais lui faire peur, la maîtriser plutôt que de sacrifier une personne qui avait été humaine avec toi. Cependant, elle ne verrait sans doute pas ton geste de cette façon.


20 points de vie VIE 20/20

Dégâts : 2



HRP:
 


You were a star my dear, the brightest in all the skies. but stars burn out my dear, and everything golden dies (⚡️) skyewarrior


Dernière édition par Colin Roberts le Dim 30 Oct - 8:24, édité 2 fois
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: It's a lonely road • Mystique    Dim 30 Oct - 8:04
Le membre 'Colin Roberts' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'DEATH MATCH ' :
avatar
MYSTIQUE
<b>bavardages</b> 432 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Kate Winslet
CREDITS : fassylover
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: It's a lonely road • Mystique    Jeu 19 Jan - 3:53
It's a lonely road


La vie est devenue plus folle à Chicago... Il n'a pas tort, l'éclaireur. À croire que les inventeurs du jeu ont pensé à tout pour nous rendre irrémédiablement dépendants à ce jeu. Moi-même je n'arrive pas à comprendre tout à fait l'emprise qu'il a sur moi ; je me rends compte que les choses ont changé, mais je ne saurais dire dans quelles mesures ... c'est étrange. Mais c'est peut-être parce que je me sens vivre, quelque part. Je me sens sortir un peu plus des chemins battus ; utile à mon équipe et surtout proche d'Elizabeth. Prête à la protéger en cas de pépin.

L'éclaireur évolue presque mieux que moi dans ce milieu austère, et il me le prouve une fois en me sauvant d'une mort certaine face à une affreuse créature dont je ne saurais donner le nom. Le chemin est semé d'embuches et il ne semble y avoir que des dunes à perte de vue, à croire que l'on s'est embarqués dans une mission suicide ; aller direct pour l'enfer. C'est alors que je me dis que finalement j'exagérais peut-être ; qu'après tout la confiance en un autre être humain restait possible qu'il se retourne, pointant son arme sur moi. Je me fige, incrédule. Voilà qu'il se lance dans de beaux discours en plus, le salaud. « Désolé ?! » ...Si vous étiez vraiment désolé vous ne pointeriez pas votre arme sur moi. J'ai pas le temps de le dire. Je n'ai même pas le temps d'essayer de parlementer. Pourtant je suis douée, en parlementations. Avant que je ne puisse réagir, avant que je ne puisse ni faire ni dire quoi que ce soit, il me tire dessus, et je m'écroule sous mon poids. C'est la deuxième fois dans ce jeu que l'on vise ma jambe gauche et je commence franchement à en avoir par dessus la tête. Je lâche un cri de douleur désespéré et tente malgré tout de me redresser ; parce qu'ainsi au sol je ne donne pas cher de ma peau. Sauf que ce n'est pas gagné ; la douleur est insupportable ; irradie ; m'aveugle de colère. De quel droit se permet-il de me faire des demandes ? Non ; pas des demandes. Des exigences ! Et ce arme en main ?? Je grogne intérieurement, même si je n'ai pas vraiment l'envie de le montrer. Il me tient toujours pour cible, et je vais devoir être rapide pour réussir à m'en sortir. Rapide et chanceuse, parce qu'il semble avoir de l'expérience avec les armes.

« Tu fais bien de douter, Star. » J'ancre mon regard azur sur son visage, tâchant de me remémorer ses moindres traits pour le cas où je serais menée à le recroiser dans ce jeu maudit. « Trahir ma confiance est une erreur que tu n'aurais jamais dû commettre. » Parce qu'il aurait suffit de discuter, pour arriver à un arrangement. Je ne suis pas un monstre ... Je suis même plutôt le contraire. Je n'aime pas tuer mais entre sa vie et la mienne, il n'y a pas photo. Et comme c'est lui qui a démarré les hostilités en m'offrant un pied blessé, je ne vois pas pourquoi je devrais faire ma gentille. D'un geste rapide, j'attrape la glock, défais le cran de sécurité et le tient en joue. À croire que ces entraînements n'auront pas été vains, après tout. J'ai peur ; ça doit se voir. Peur de mourir ; peur de perdre des vies ou peut-être peur de finalement me transformer en tout ce que je déteste tant... un assassin de sang froid. Mais ce n'est pas vraiment un assassinat ici. C'est de la légitime défense et de sang chaud, de surcroît. Alors, est-ce que c'est la peur ou l'adrénaline qui me pousse à tirer sur la gâchette ? L'instinct de survie ou le plaisir de gagner ? Je tire, deux coups. Et je réalise que ce n'est pas le plaisir qui m'envahit, mais bien l'horreur. Parce qu'il finit par disparaître, et que je finis par me demander comment je vais faire, clopin-clopant à travers le désert. Sans but. Est-ce que je vais mourir de fatigue ? Perdre tout mon sang ? Mes bras tremblent et je me force à rester concentrée. Une chose à la fois. Je retire le châle qui protège mon visage pour en faire un garrot de fortune. Ça fait un mal de chien, et c'est pas dit que je survive au trajet, mais il faut bien que j'essaye. Rentrer au QG et me faire soigner ... Hélène doit être habituée à me voir arriver, un peu plus amochée à chaque fois. Je me redresse, grimace, et tente de faire marche arrière. À croire que c'était la première option qui m'animait...la volonté de vivre.

18 points de vie VIE 18/20




   
SOME BIRDS ARE NOT MEANT TO BE CAGED
   
And I'm talking to myself at night because I can't forget back and forth through my mind behind a cigarette. ©️ anaëlle.


Dernière édition par Maeve Knight le Ven 20 Jan - 3:50, édité 3 fois
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: It's a lonely road • Mystique    Jeu 19 Jan - 3:53
Le membre 'Maeve Knight' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'DEATH MATCH ' :

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: It's a lonely road • Mystique    
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM