Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 And the beat goes on • Micah
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: And the beat goes on • Micah   Sam 14 Mai - 8:18
And the beat goes on
ft. Micah


Le service du soir ne s’était pas si mal passé que ça. Pourtant, chaque service réservait au maître d’hôtel, au chef de brigade et au sommelier son lot de mauvaises surprises. Sans parler des problèmes auxquels le cuisinier faisait parfois face. Les absentéistes et ceux qui s’assoupissaient au travail menaçaient le bon fonctionnement du restaurant. Chaque soir, certaines personnes se prenaient des taquets. Ils étaient dans la restauration. Au service des clients. Pas planqué derrière un bureau avec une pile de dossiers servant de murailles. D’autant plus que la fréquentation du restaurant ne frôlait pas les zéros couverts. Quelques retraités et étrangers en voyage ou en déplacement venaient y manger.

Après une soirée au travail, Luke n’aspirait pas à retrouver son appartement bien trop grand et bien trop vide. Il avait besoin de bruit. De vie. Et le couvre-feu imposé depuis l’évasion massive des prisonniers ne lui faisait pas apprécier les nouveaux horaires régissant sa vie. Franchement, être coincé à 21 heures chez soi, c’était bien pour ceux qui avaient une famille ou quelqu’un qu’ils pouvaient retrouver. Que ce soit un être humain ou un animal, d’ailleurs.
Sa décision avait été vite prise. La voiture garée dans un coin qu’il connaissait bien, il avait continué à pied tout en empruntant une succession de rues et ruelles avant de s’arrêter devant un bâtiment qui semblait désaffecté. Il sortit son portable, envoya un message et la porte s’ouvrit une petite minute après. Sans attendre, il se glissa à l’intérieur. La première pièce rappelait un restaurant ou un traiteur avec ses tables, ses chaises et une large vitrine qui avait dû être réfrigéré à un moment. Luke s’approcha du réfrigérateur et l’ouvrit. La carcasse de l’appareil cachait un trou dans le mur. Un escalier descendait vers une salle dont la musique lui parvenait.

Y avait comme un petit air de prohibition. Quand les speakeasies vendaient de l’alcool en cachette. Ici, c’était presque pareil au fond. On s’amusait juste en douce. Mais, l’adresse du bar et ses horaires ne circulaient que parmi la communauté gay. Un secret qui se gardait. Personne n’avait envie de voir une nuée de vrais flics débarquer dans ce havre de paix.

Dans un soupir, Luke s’installa sur l’une des chaises hautes alignées devant le comptoir. Un blond aux cheveux courts lui demanda sa commanda. Il souffla :

— Un Rusty Nail, s’il vous plaît.

Du whisky, de la liqueur Drambuie, ce mélange lui ferait du bien. Pendant que le barman s’occupait de son cocktail, Luke déboutonna un peu sa chemise et posa un regard curieux sur la piste de danse. Ça lui arrivait de danser. Chez lui. Quand il faisait ménage. Il s’était toujours senti profondément ridicule sur une piste de danse. Sans compter que les musiques du moment n’avaient plus rien à voir avec son époque. Les codes aussi, d’ailleurs.
Le barman lui donna sa commande ; il le remercie. D’une main, il leva le verre et trempa ses lèvres dans le liquide ambré. Mais ne pas être attiré par la danse n’empêchait pas d’apprécier le mouvement des corps. Et les jolies frimousses. Même quand on les préférait un peu plus vieux et plus barbus. Il sourit en imaginant Seth dans un tel endroit. Ce n’était clairement pas son environnement naturel.

Tout en se laissant bercer par la musique, il sirota tranquillement son breuvage. Son regard croisa celui de plusieurs jeunes hommes dont un brun qui paraissait particulièrement à l’aise. Mais, une alarme vrilla dans sa tête lorsqu’un châtain probablement dans la vingtaine cessa de danser pour venir dans sa direction. Luke se contenta de sourire, conscient que généralement, ceux-là ne venaient pas pour qu’on leur paie un verre. Ça ne manqua pas. Le jeune homme essaya de l’attirer là où Luke ne voulait pas mettre les pieds.
darwinsgame.com (c) 2015
avatar
HELLHOUND
<b>bavardages</b> 2328 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : matthew daddario
CREDITS : faust (vava) little wolf (signa) kenouille ♥ (gif micaïn) blomimiches ♥ (gif rhycah) solvie ♥ (gif milveig) suzie ♥ (gif caho)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: Re: And the beat goes on • Micah   Mer 18 Mai - 8:02

Luke & Micah

And the beat goes on

Sa tête était comparable à un trou noir, aspirant toute pensée, tout sentiment dans les éternelles abysses des limbes de son enfer personnel. Le jeu l'avait trahi. Il ignorait complètement s'il devenait complètement fou où s'il avait réellement vécue ces quelques scènes avec lui mais ça ressemblait à un rêve déjà lointain dont on l'a tiré beaucoup trop vite. Il a toujours pensé qu'il finirait par devenir fou, parce que oui, sans lui c'était plus que dur. C'était vide, morne et redondant. Ça avait quelque chose d'infernal, comme litanie qui se répète indéfiniment. Une sempiternelle attente, comme dans une file qui n'avançait jamais. La file s'est brusquement rompue et éparpillée pour laisser place à cet ange aux yeux vairons mais telle une illusion, il a disparu aussi vite qu'il est apparu. Pas de doute DG s'était joué de lui parce qu'il ne pouvait pas être mort, tout comme il ne pouvait pas être revenu. Il a refusé d'y croire et il avait raison, putain ! Il avait raison...

Mais aussi brève fut la chimère, elle a quand même réussi à creuser un cratère. Juste là entre ses poumons. Il avait besoin d'air, besoin d'être loin de ce jeu qui parasitait son cerveau au point de lui faire croire à l'incroyable. Il devait sortir de là.

Et juste le "singe bleu" aux belles cacahuètes, comme il le surnommait lui envoya un sms avec un lien très intéressant. Un privilège disait-il. Peu importe, c'est une porte de sortie pour se murger la gueule un bon coup, jusqu'à ne plus savoir qui il est, ni avec qui ou combien de mecs il a pu s'envoyer en l'air. Il voulait tout oublier, jusqu'à sa propre existence. Et surtout, l'existence de cette plaie béante qui ornait - ou du moins en avait-il l'impression - son thorax.

Il se rendit au lieu indiqué auquel la communauté homosexuelle était apparemment conviée. Un privilège encore. Il était plutôt connu dans ce type de cercle, à Chicago et là, ce n'était absolument pas pour ses vidéos qu'on l'arrêtait mais plutôt pour lui demander un round. Il ne disait jamais non, à moins que son vis-à-vis soit vraiment une lopette stéréotypée, mais heureusement, il y en avait bien moins que ce que pensent ces connards d'hétéros. Eh ouais, ils ont infiltré la société et ils bossent à leur côté et rêvent toujours de mettre la main au panier sans même qu'ils s'en rendent compte. Un véritable complot.

Ce soir, hétéro curieux ou lopette, il prendra tout ce qui se présentera. Aucune limite. Après avoir suivi les indications du Singe bleu, un asiatique à la crête bleue, il atterrit dans un endroit bondé dont les effluves étaient essentiellement composées d'odeurs humides de transpirations et dont l'insupportable musique lui vrillait les tympans dans un son diffus. Malgré toutes ces mimiques de dégoût et sa répulsion à se plonger là-dedans se soir, il le fit, tête la première. Ce fut particulièrement aisé pour lui de s'intégrer à cette ambiance fébrile et animée. Quelques verres avaient suffi à lui faire lâché tout sarcasme et à se laisser aller. Néanmoins la lassitude commençait lentement à le gagner. Les corps qui se déhanchaient contre lui ne suffisaient pas à l'emmener loin de tout ce qu'il voulait fuir. C'est à cet instant qu'il croisa un regard parmi l'océan de visages qui l'inondait. Un regard qui l'attira d'emblée et le temps qu'il le retrouve, Sergio la lichette l'avait abordé. L'étymologie de ce surnom remontait à l'époque où il l'a suivi dans la bathroom d'une boîte qu'il fréquentait régulièrement qu'indéniablement, Sergio explorait les choses en surface, sans aller au fond...

Il s'approcha du bar où était installé le beau gosse qu'il a perçu depuis la piste de danse et il choppa Sergio par le col de sa chemise bariolée pour le tirer un peu en arrière.

"Cherche pas Sergio, il se demande quel est le meilleur moyen de te demander d'aller te faire enculer ailleurs. Faut pas te vexer mais t'as visé trop haut, comme d'habitude ..."

Sergio la lichette repartit la queue entre les jambes et Micah en profita pour s'installer près de l'adonis. Il se commanda une vodka martini avant de se tourner vers l'apollon qu'il avait repéré. Un peu plus vieux que lui mais indéniablement sexy. Indéniablement son style. Virile et ce qu'il faut de muscle, loin des moutons qui tapissaient l'assemblée et lui donnaient mal au crâne.

"Excuse-le, il commence toujours par tenter quelque chose auprès des plus beaux spécimens et il a tendance à se la jouer excessif quand il est lancé."


Code by Fremione.


Invité
Invité


MessageSujet: Re: And the beat goes on • Micah   Jeu 19 Mai - 8:24
And the beat goes on
ft. Micah


Depuis quelques minutes, Luke regrettait la disparition du bon vieux code encore présent dans sa jeunesse, le « Hanky Code ». La couleur d’un bandana ou un mouchoir et le côté où on le portait signalait les préférences et ce qu’on cherchait. Ça permettait d’engager la conversation ou même de sauter plusieurs étapes pour rentrer dans le cœur du sujet. A cette époque, il n’y avait pas Internet et bien sûr, par extension pas de sites rencontres ou de Grindr sur des téléphones aux antipodes des smartphones. Un soupir lui échappa. Le jeune homme ne semblait pas comprendre son manque d’intérêt. Tout en réfléchissant, il leva son verre. Son geste s’arrêta au bord de ses lèvres, quand l’un des hommes aperçut sur la piste arriva. Le pot de colle se prénommait donc Sergio. En silence, il regarda la situation se régler puis posa son regard sur l’arrivant.

Un petit sourire ourla ses lèvres. Jouer, ne serait-ce qu’un peu, ne lui ferait pas du mal. Il avait besoin d’un moment où tout était simple. Pas d’interrogation, juste des règles qu’il connaissait et son nouvel interlocuteur semblait avoir le sens de la répartie. Pourquoi se priver ?

— Ce Sergio ne doit pas vraiment avoir envie d’un peu de compagnie, mais j’apprécie de troquer la sienne pour celle d’un spécimen plus intéressant.

Luke reposa son verre. Les morceaux de glaçons restant s’entrechoquèrent dans un discret tintement. Un bras sur le comptoir, il se tourna vers le jeune homme.

— Toutefois, les essais n’ont qu’un seul intérêt… celui d’être transformés.


Sourcil haussé, sourire en coin, Luke avisa le brun à côté de lui. Il lui proposait de jouer d’une manière subtile tout en sous-entendus qui lui correspondait bien. Il aurait pu commencer par lui demander son prénom, se lancer dans des présentations dont on s’affranchissait souvent par politesse - pour ceux qui connaissaient le sens de ce mot -, mais ça aurait été brisé l’une des règles du jeu. Pas d’informations personnelles échangées ou demandées. L’autre ne devait rester qu’un visage, une impression qui se dissiperait au fil des heures et des jours.

Au bout d’un instant, il se tourna entièrement vers la piste de danse. Certains avaient commencé des rapprochements suggestifs. Ils collaient leurs partenaires avec l’espoir de leur faire comprendre leurs intentions. Pour d’autres, c’était un jeu qui s’était installé entre eux. Lui n’avait pas envie de se montrer particulièrement insistant.

Pas quand le but était de simplement se détendre.
darwinsgame.com (c) 2015
avatar
HELLHOUND
<b>bavardages</b> 2328 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : matthew daddario
CREDITS : faust (vava) little wolf (signa) kenouille ♥ (gif micaïn) blomimiches ♥ (gif rhycah) solvie ♥ (gif milveig) suzie ♥ (gif caho)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: Re: And the beat goes on • Micah   Mer 13 Juil - 1:20

Luke & Micah

And the beat goes on

En attendant son cocktail, il se fit la réflexion qu'ici, tout le monde était aussi seul que lui, c'est bien pour ça que tous les gays du coin étaient présents au rendez-vous et cherchaient à se faire tringler volontiers. C'était aussi son but, ce soir. Étrangement, ça l'ennuyait. Tout l'ennuyait, il fallait dire. Et dès que l'ennui pointait le bout de son nez avec son lot de pensées stupides et incessantes tournoyant dans son pauvre crâne malmené, ces temps-ci, il y repensait. Il y repensait sans arrêt, même en cet instant où pourtant, il faisait tout, absolument tout pour tenter d'oublier ce merdier dans lequel ce jeu l'a plongé. Les lois, les manifestations n'avaient plus aucune espèce d'importance. Malgré les pulsions qui le poussait sans arrêt vers la reconnexion, il s'obstinait à ne pas y retourner. Qui allait revoir, la prochaine fois, sans déconner ? Il ne pouvait pas assumer que le jeu dépasse simplement le massacre comme sa team aimait bien en mener mais n'était-il pas en train de se faire des idées ? D'autres n'auraient-ils pas vécu des expériences similaires ? Au fond, quelle importance ? Autant retourner dans ce satané jeu et se faire buter encore neuf fois. Après tout, c'était pas si atroce comme fin et si plus rien n'avait de goût, il préférait encore en finir. Il ne saura probablement jamais si c'est DG qui s'est foutu de sa gueule et l'a fait délirer autant dedans que dehors mais il avait encore le souvenir frais et horrible de son meilleur ami gisant sur le sol et du médecin qui lui avait appris que c'était un anévrisme cérébrale, et qu'il n'aurait rien pu faire même s'il avait voulu se la jouer super-héros.

Lorsqu'on lui servit son verre, il le liquida à une vitesse alarmante, les lèvres frémissant au sillon brûlant que laissait le mélange sur son passage, dérangeant en premier lieu ses papilles. Lorsque l'apollon qu'il avait aborder en le débarrassant d'une sangsue qui aurait rampé à plat ventre pour se pendre à ses couilles cinq petites minutes lui adressa la parole reprenant d'une voix agréable qu'il était plutôt ravi de troquer la lichette contre lui. Cela eut le mérite de lui arracher un fin sourire et à le ramener ici dans cette boîte clandestine.

"Encore une chance que j'ai l'âme charitable, alors."

Pourtant expert en drague, Micah sentait une certaine lassitude à jouer à ce type de jeu ce soir. Et se poser tranquillement devait y être pour quelque chose. Sa compagnie n'est sans doute pas des plus agréable mais lorsqu'il l'entendit parler de l'intérêt qu'avait les essais, il se surprit à penser qu'il était plus con que d'habitude pour ne rien piger à ce qu'il racontait. Les essais mènent à un échec ou à un succès mais il ne voyait absolument pas de quelle transformation il pouvait bien parler. C'était la différence d'âge et de tempérament qui leur faisait défaut parce que Micah était un tantinet simplet et impulsif. Sans parler de sa brusquerie maladive qui le rendait tellement peu sociable, au demeurant.

Pourtant, l'homme installé à côté de lui qui lui parlait comme s'il était capable de comprendre les sous-entendus qu'il pourrait faire avait un quelque chose d'apaisant. Pour la première depuis le début de la soirée, il pouvait entrevoir un chance de foutre ses soucis au second plan. Il décida donc de s'essayer à la subtilité qui peignait les propos de son voisin mais il avait beau réfléchir, il ne trouvait que des réponses à peine voilées. Il imita ce dernier, pivotant sur son tabouret pour regarder sans réellement les voir ces corps ivres de désir se mouver les uns contre les autres.

"En parlant de transformation, tu veux que je transforme ta soirée ?"

Se penchant un peu vers l'homme, il tourna un sourire charmeur. Ouais, c'était toute la subtilité dont Micah était capable.

Code by Fremione.


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: And the beat goes on • Micah   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM