Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 UNDER THE SUN / IRINA
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: UNDER THE SUN / IRINA   Mer 1 Juin - 7:17
under the sun
Eremir essuya son front du revers de la main. Parvenus aux premières dunes que formait le désert découvert par les éclaireurs quelques semaines plus tôt, Irina et lui observaient l'immensité de sable qui semblait s'étendre à l'infini sous leurs yeux. Il lâcha un sifflement impressionné et posa ses prunelles azur sur la jeune femme postée à ses côtés. C'était amusant à quel point sa présence était devenue habituelle, et désirée. Ils ne faisaient presque plus rien l'un sans l'autre, alors que rien n'était censé les rapprocher, pas même leur âge. Et malgré leur complicité réelle et tangible, ils n'avaient jamais évoqué à la possibilité de se rencontrer à Chicago. Pourtant, Ridley en ferait des conneries pour cette femme qui n'était même pas sienne, comme trahir sa team entière pour garder un œil sur elle.  « Impressionnant, non ? Je me demande comment on a pu ignorer aussi longtemps qu'il y avait un désert ici. Je me demande ce qu'il y a de l'autre côté. Imagine s'il y avait une autre ville ! » L'homme glissa ses doigts dans sa barbe pensivement en reportant son attention sur l'horizon brûlant. En parlant de brûlant, les premières gouttes de sueur perlaient déjà sur son front et sa nuque, ce qu'il supportait difficilement.  « Je pense, par contre, qu'on risque rapidement de crever de chaud, littéralement. » constata-t-il, en jetant un malheureux regard aux deux seules gourdes accrochées à sa ceinture, qui ne seraient décemment pas suffisantes pour le trajet qu'ils s'apprêtaient à accomplir par simple curiosité. Ou peut-être pour fuir un jour ou deux – ou peut-être plus – le camp rebelle dans lequel ils s'étaient retranchés après avoir été chassés de la Cabane d'Hener.  « Si nos informations sont bonnes, il y a une sorte d’hôpital flippant abandonné dans cette direction, et un oasis empoisonné dans celle-là. » annonça Eremir en pointant du doigt ce qui devait (à peu près) être les bonnes directions.  « Où est-ce que Madame aimerait passer ses vacances ? » Il esquissa un sourire à la fois ironique et amusé. L'un comme l'autre, les endroits s'avéraient plus dangereux que reposants, et très peu avenants. Mais puisqu'ils étaient là pour explorer … Eremir entama la descente de la dune prudemment, craignant à tout instant d'être attaqué par une bête sauvage, de tomber dans un trou ou péter sur une mine. Mais surtout, le sol était glissant et la descente quelque peu désagréable. Ridley tourna la tête vers la jeune femme pour lui tendre la main – geste qu'ils avaient étonnamment rapidement adopté l'un envers l'autre – et l'aider dans sa propre course vers la plaine brûlante. Il se demandait si c'était une bonne chose d'être partis et d'avoir laissé Dryade et Lagertha seules, mais après tout elles ne craignaient pas grand chose et les chances qu'elles soient attaquées durant les quelques jours durant lesquels ils partaient étaient faibles. Cette perspective l'avait poussée à proposer cette escapade aussi insensée qu'excitante. Et être seul avec Irina aussi longtemps, jour comme nuit, n'y était sûrement pas pour rien. Eremir aurait du se sentir coupable à cette pensée, mais pour la première fois depuis longtemps il pensait en homme, et pas en époux soumis.

Invité
Invité


MessageSujet: Re: UNDER THE SUN / IRINA   Lun 6 Juin - 11:56
under the sun
Quand l'annonce de la découverte d'un désert été tombée, Irina n'avait qu'une idée en tête, aller y faire un tour. Son âme d'éclaireur lui disait d'aller là-bas, d'aller découvrir les secrets de ce désert. Comme partout dans le Darwin's Game, il doit regorger de créatures, de pièges et de trésors. Et si on arrive à déjouer les deux premiers, le dernier se transformait en vrai récompense, et peut-être même en avantage face aux autres équipes. Y aller seul s'avérer être très dangereux et depuis leur mission réussie dans le camp des CAHO, Eremir et Irina ne se quittaient jamais. Parcourant des kilomètres ensemble, devenant de vrais partenaires. Un duo étonnant mais qui avait le mérite de fonctionner. La prudence d'Eremir, l'insouciance d'Irina, une combinaison gagnante, ou presque. Car il faut bien avouer qu'Irina n'était pas vraiment fière de ce qui c'était passé durant le festin. Son choix face au reste de la team, ce choix personnel qu'elle a imposé à Eremir, sans le vouloir mais sans savoir le repousser non plus. Il avait été montré du doigt par sa faute à elle, et elle s'en voulait terriblement. Comment faisait-il pour ne pas lui en vouloir ? Pour ne pas l'avoir rejeté comme les autres ? Au fond, elle lui en été reconnaissante, se séparer de lui aurait été la chose la plus difficile dans ce choix, même si l'avoir vu mourir par sa faute, une seconde fois, était horrible. Mais il n’avait pas l’air de lui en tenir pour rigueur, son ton était léger, comme enjoué par cette nouvelle mission. Bien plus dangereuse que la précédente, il avait l'excitation d'un enfant, de celui qui a hâte de faire une nouvelle découverte. Cette bonne humeur été contagieuse, elle avait beau crevée de chaud sous ce soleil de plomb, elle se sentait bien, face à cet océan de sable. Elle se plaça à sa hauteur, admirant l'horizon aride. « Je ne mettais jamais aventurer autant au sud mais j'avoue, on est vraiment pas doué de l'avoir raté aussi longtemps. » Vu que les GAIA étaient à l'opposé, ça se comprend encore mais les ESHU et les CAHO n'avaient vraiment pas d'excuse, leurs éclaireurs étaient vraiment pas doués ou alors n'étaient jamais revenus de ce désert. La jeune femme sourit à la remarque d'Eremir. Une ville de l'autre côté... Cela apportait tellement de possibilités, une manière de reconstruire leur équipe, de prendre le dessus sur les autres.  « Qui sait, si ça continue, il y a même d'autres équipes au-delà du désert... Mais s'il y a une ville, il faut que ça soit un GAIA qui la découvre ! » Malgré l'exil et l'exécution, Irina se sentait toujours GAIA, rien n'avait changé pour elle. Ils fondaient peut être une sorte de clan autonome mais son cœur restait vert, se consumait toujours dans les braises de l'usine. « Même si faire un détour par l'oasis pour empoisonner nos ennemis est tentant, être à l'ombre des murs de l'hôpital l'est encore plus ! » Cette chaleur était insupportable, elle n'avait qu'une hâte, s'enfoncer dans les murs de l'hôpital, sentir la fraicheur du bâtiment et ne plus rester sous ce soleil de plomb. Elle avait soif mais elle préféra ne pas boire de suite, l'eau était une denrée rare et plus que précieuse dans le désert, elle ne se gaspille pas comme ça.  

Elle descendit la dune, attrapant la main d'Eremir. Une aide, un geste simple qu'ils ne craignaient plus. Au contraire, Irina appréciait plus qu'autre chose la proximité d'Eremir, d'avoir un vrai partenaire dans ce jeu, aussi impitoyable soit il. Ils marchèrent pendant un moment et Irina décidé qu'il était temps de rompre le silence. Même si parler donnerait soif, elle avait quelque chose à lui dire. Ca lui restait sur le cœur et ça devait sortir. Elle avala sa salive pour se donner de la contenance et finit par briser le silence « On n'a pas eu le temps de parler de ce qui s’est passé durant le festin et à la cabane... Je te tenais à te dire que je suis vraiment désolée de t'avoir mêlé à tout ça. Je m'en veux terriblement... Je n'aurais jamais dû t'imposer ce choix. A cause de moi, tu as perdu une vie. » Irina ignorait combien de vie il lui restait encore. Et elle n'avait pas que retiré une vie. Elle l'avait forcé à un exil qu'il ne souhaitait sûrement pas. Prenant cette lourde décision à sa place, sans lui laisser le choix. Mais elle espérait sincèrement ne pas l'avoir précipité vers un sommeil sans réveil. Car la perspective de ne plus être avec lui, qu'il ne se connecte plus la terrifiait.  Et pourtant ils n'avaient jamais parlé de se voir en dehors du jeu, comme s'ils voulaient profiter du fait que tout ceci n'était pas réel. Et pourtant lors de leur dernière rencontre, ils avaient pris le temps d’essayer de se connaitre un peu, en dehors du jeu. Vu que la route risquerait d’être longue, Erzsebet s’osa à poser une question au joueur derrière l’écran « Sinon tu fais quoi dans la vie, à part jouer à DG ? » Elle lui jeta un coup d’œil avant de regarder ses chaussures, ce sable s’immisçait partout !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM