Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 La véritable histoire d'un fruit et d'une étoile [Colin]
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: La véritable histoire d'un fruit et d'une étoile [Colin]   Dim 3 Juil - 15:52
 

Pamplemousse ∞ Star

La véritable histoire d'un fruit et d'une étoile.


Le ventre contre la terre, notre cher Pamplemousse adopte sa positionne favorite : celle consistant à bouffer de la poussière. Il ne lui a pas fallu longtemps pour se retrouver comme ça aujourd'hui. D'habitude ça lui prend quelques heures mais là, deux minutes lui ont suffit. Une fois connecté il a comme d'habitude effectué son petit rituel. Une vérification de son nombre de vies, de son nombre de balles, et de son nombre de neurones. La dernière catégorie était la plus basse. Et puis, sans prévenir, une branche a craquée dans son dos. Il a compris d'instinct, telle une bête apeurée, qu'il pouvait autant s'agir d'un allié que d'un ennemi alors sans plus se poser de question il a préféré sauter dans le premier buisson venu.
Maintenant qu'il est là, en tête à tête avec les insectes virtuels, il prend conscience de tout son potentiel. Il aurait fait un très bon Gaïa. Sans qu'on lui ai appris quoi que ce soit il a mis au point cette technique secrète dès la première fois qu'il est arrivé dans le Darwin's Game. Mais le plus étonnant, c'est que très peu de personne sont parvenu à le découvrir. Comme quoi, malgré tout ce que l'on dit et surtout tout ce qu'il fait, il est parfois capable de faire preuve de discrétion.
Toujours est-il qu'encore une fois il est là, coincé dans sa fougère comme un lièvre apeuré. Pourvu que ce soit un atom, prie-t-il dans son tas de boue. Mais à en juger par la marche impériale de l'individu qui passe juste sous ses yeux, c'est mal parti. Ce qu'il voit ensuite ne le réjouis pas davantage. Dans l'ombre de la forêt la silhouette de l'individu paraît démesurée. Il n'apparaît pas comme un être humain mais comme une créature gigantesque et monstrueuse. Son ombre s'allonge sur une dizaine de mètres et termine en pique, comme si sur sa tête étaient plantées deux énormes cornes à l'image de sa cruauté. Pampie s'attend presque à voir deux ailes de démon accrochées à son dos, mais il n'en est rien. Tout à coup la bête s'arrête, aux aguets, attendant patiemment que sa prochaine victime traverse son champs de vision. Tandis que le monstre scrute l'horizon notre petit fruit en profite pour plisser les yeux afin d'observer le visage de la créature.

C'est lui. C'est le type de l'autre jour, le CAHO qui lui a sauvé une vie.

C'était il y a quatre jours maintenant. Comme à son habitude Pamplemousse s'était attiré les foudres de la faune locale. Après une course poursuite de plusieurs minutes il s'était lamentablement ramassé sur une racine qui passait par là. Le loup, assoiffé de pulpe fraîche, n'avait pas mis longtemps à le rattraper et à le toiser de son regard affamé. Dans quelques secondes s'en serait fini du fruit mou, et adieu sa deuxième vie. Impossible de faire quoi que ce soit, il avait déjà vidé son chargeur avant de prendre la fuite, en prenant bien soin de ficher toutes ses balles dans l'arbre voisin. Il ferma donc les yeux, redoutant le moment où les crocs immondes et glaciales de la créature allaient se planter dans sa chair parfumée. Mais cet instant n'arriva jamais. Un coup de tonnerre éclata dans l'air et dans la seconde qui suivis la bête tomba à terre, totalement inerte.

C'était ce type, ce caho, qui l'avait sauvé. Dans l'agitation de sa cervelle d'andouille Pamplemousse n'avait pas vraiment eut le temps de le remercier correctement. Un caho, un bourrin de la pire espèce lui était venu en aide. Cela remettait en question toutes les théories qu'il avait construit jusqu'à présent. En arrivant dans le jeu, les premiers jours, il s'était dit que tout le monde devait être bien meilleurs que dans la réalité. Après tout ce monde offrait tant de possibilités, tant de liberté qu'il lui avait paru impossible que quelqu'un agisse d'une façon mal intentionné. Après quelques semaines il avait réalisé à quel point il s'était trompé. C'était justement parce que cet univers virtuel offrait une si grande liberté que tant de personnes nuisaient aux autres. Sans lois officielles, ce sont les lois de la nature qui prennent le relais.

Les faibles sont pitance tandis que les forts se remplissent la panse.

Il avait sûrement entendu ça dans un film.
Et pourtant, un ennemi juré de sa team lui avait sauvé la vie. Il avait préféré n'en parlé à personne, évidemment, et espérait pouvoir retomber sur lui un jour. Mais il n'aurait jamais pensé que ce souhait s'accomplisse aussi rapidement.

Sans réfléchir plus longtemps, et sans même prendre la peine de s'assurer que le caho était tout seul, Pamplemousse s'envola hors de sa cachette.

« Salut ! Lança-t-il innocemment dans le dos du caho. Alors, comment ça va depuis la dernière fois ? Tu sais je voulais te remercier convenablement, pour ce que tu as fait ... »

code by Silver Lungs


Dernière édition par Samuel Oppsem le Mar 26 Juil - 22:15, édité 1 fois
avatar
<b>bavardages</b> 389 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Luke Evans
CREDITS : permanentjoy + northern lights
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Anti DG.


MessageSujet: Re: La véritable histoire d'un fruit et d'une étoile [Colin]   Mar 26 Juil - 16:13
La véritable histoire d'un fruit et d'une étoile

L'ambiance au QG était pesante tandis que chacun faisait soit le deuil d'un proche mort lors du festin, ou celui de la stratégie mise au point par Ostatki et son bras droit, soit succombait à la panique face aux rumeurs de la disparition du chef des Caho et aux intrigues qui se mettaient en place. Ce n'était pas sain comme environnement et c'était bien loin de ce que tu aurais voulu comme atmosphère pour tes coéquipiers mais surtout pour les éclaireurs que tu avais sous ta responsabilité. Pour leur éviter tous ces tracas, tu leur confias les missions les plus éloignées possibles de l'église.
En même temps, on ne pouvait guère s'attendre à quelque chose d'autre lorsque étaient cultivées à l’excès la vengeance ainsi que l'irresponsabilité...

C'était pour toutes ces raisons que tu avais pris tes distances et que tu évitais le plus souvent les rassemblements rouges qui tournaient à la confrontation. A la place, tu parcourais les territoires du Darwin's Game, cartographiant les différentes zones et repérant les portes de sorties afin notamment de déterminer si elles apparaissaient selon un pattern précis et/ou logique. Tout ça c'est ce que tu faisais habituellement, mais parfois, comme c'était le cas ici présent, tu sortais dans le but de trouver de quoi manger et nourrir ta « marmaille ». Même si l'embargo sur la nourriture et que le « commerce » avait plus ou moins repris, toutes les équipes ne vous fournissaient pas, et à vrai dire, la team comptait sur le Jour de l'Unité pour se ravitailler et manger à sa faim. Cependant, ton estomac te faisait savoir que tu ne tiendrais pas jusque là Star, alors tu étais sorti, armé de ton fusil sniper et d'un attirail plutôt lourd pour te parer à toute éventualité.  

Tu évoluais depuis une heure environ parmi les arbres, assez discret pour être parvenu à éviter tes congénères mais pas assez pour ne pas faire fuir les animaux. Ce genre de cadre mais aussi ce type d'activité n'était pas vraiment ta tasse de thé. Bien sûr en milieu hostile, vous deviez être capables – en tant que soldat – de vous adapter et de remplir presque n'importe quelle tâche, mais entre pouvoir le faire et savoir le faire il y avait une grande différence... et de taille !
Brusquement, tu aperçus une forme indistincte à quelques mètres et tu décidas d'aller jeter un coup d’œil. Manque de chance, tu brisas une branche en t'avançant trop rapidement et grimaças en voyant la silhouette disparaître. Avançant prudemment jusqu'à l'endroit où tu l'avais vue disparaître, tu scrutas les alentours à la recherche du plus petit signe qui t'indiquerait où la chose s'était cachée. Comme pour répondre à ta prière, d'un mouvement soudain, un jeune homme sortit du buisson juste derrière toi. Par réflexe, une de te mains s'était emparée du pistolet accroché à ta hanche et le braquait vers l'individu qui s'avançait. Tu l'étudias rapidement et conclus que tu l'avais déjà croisé dans le jeu – et si le moindre doute subsistait, la manière dont s'adressait le plus-si-inconnu-que-ça envers toi, te le prouvait. Tu avais beau chercher dans ta mémoire, tu ne parvenais pas à remettre l'identité et les circonstances durant lesquelles tu avais rencontré le jeune homme. Il fallait blâmer les incessants va-et-viens entre l'IG et l'IRL pour ce défaut et cette impossibilité à te souvenir précisément.

« Aussi bien que possible étant donné les circonstances. » Tu lui souris d'un air aimable mais neutre, ne voulant pas admettre que tu n'avais pas la moindre idée de qui il était ou qu'il se trompait éventuellement de personne. Tu baissas néanmoins ton arme. « Il en va de même pour toi si l'on considère le fait que je t'ai pris pour un animal de loin et que tu n'as pas été blessé. » Inutile de lui préciser que tu faisais un médiocre chasseur et que tes seuls avantages sur la nature étaient ta patience et ta précision. « Je t'en prie. D'autres auraient pu en faire de même... Surtout que tu dois avoir un tas d'amis dans ton équipe, non ? »

L'objectif était clairement de le faire parler afin d'en apprendre plus et de faire carburer ton cerveau pour qu'il se rappelle de ce que tu avais fait. Tes bonnes actions n'étaient pas rares mais généralement elles passaient inaperçues.

« Je ne pense pas que nous nous étions présentés n'est-ce pas ? » Tu tendis la main. « Star, et toi ? »



You were a star my dear, the brightest in all the skies. but stars burn out my dear, and everything golden dies (⚡️) skyewarrior

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La véritable histoire d'un fruit et d'une étoile [Colin]   Sam 3 Sep - 17:48
 

Pamplemousse ∞ Star

La véritable histoire d'un fruit et d'une étoile.


Les paroles du caho ainsi que l'image de son pistolet braqué s'enfoncèrent violemment dans la cervelle de Pamplemousse tandis qu'il réalisait à quel point il venait de se mettre en danger. Avant de sortir de sa cachette il n'avait absolument aucune certitude qu'il s'agissait bien du rouge qui lui avait sauvé la mise la dernière fois. C'était ce genre d'erreur qui faisait perdre une vie bêtement, et malheureusement ce ne serait sûrement pas la dernière que le petit fruit ferait. Afin de paraître naturel et pour ne pas montrer au caho qu'il avait à présent la trouille, il acquiesça d'un signe de tête avant de rajouter « Si on le voit comme ça, oui je vais très bien ! »

Ses yeux azur survolèrent le visage du caho, s'arrêtant parfois sur certains détails qui lui confirmaient qu'il s'agissait bien du même type de la dernière fois. De toute manière, quoi qu'il advienne, il était trop tard pour faire marche arrière à présent.

« Je ne pense pas que nous nous étions présentés n'est-ce pas ? Star, et toi ? »

L'atom observa la main tendue de ce soit disant ennemi, la considérant avec attention. Il ne tremblait pas d'un pouce, quand bien même ses doigts étaient tendus. Cet homme était sur de lui et n'éprouvait aucune peur face à l'atom, de ça Pampie était certain. Mais ce n'était pas une première. Après tout, un joueur a-t-il jamais éprouvé de la peur devant lui ? Pas à sa connaissance, en tout cas. La seule terreur que l'on pouvait observer lorsqu'il rencontrait quelqu'un provenait inévitablement de lui même, ainsi que de ses genoux qui s'entrechoquaient. Mais ici, ces derniers restaient muets. Si il lui avait sauvé la vie, ce n'était sûrement pas pour la lui prendre maintenant, n'est-ce pas ? C'était ce que son petit cœur d'atom qui palpitait dans sa poitrine lui disait, mais en était-il vraiment ainsi dans l'esprit d'un rouge ? Si il était dans cette équipe, ce n'était sans doute pas pour rien. Généralement un caho était une personne foncièrement mauvaise et sadique, qui aimait plus que tout la violence et le sang. La couleur de leur équipe était à l'image de leurs pensées. Mais c'était un caho, pas un eshu. Il ne désirait donc sans doute pas le manipuler, du moins c'est ce que sa naïveté espérait.

Star

Quel étrange pseudo pour un caho. Tous ceux qu'il avait rencontré ou dont on lui avait rapporté les méfaits se nommaient plutôt Darkdeath ou BloodyWarriorDesTénèbres, des trucs du style. En comparaison ce pseudonyme paraissait presque mignon, il aurait même eut sa place chez les atom à vrai dire. Star, étoile. Tout bien réfléchit, malgré le caractère niais que l'on peut lui attribuer au premier abord, si l'on s'attarde sur sa signification réelle le terme paraît tout de suite moins innocent. Une étoile est un soleil, une boule de feu en fusion dont les explosions surpuissantes peuvent se répandre sur des kilomètres. Star était-il ainsi ? Une apparence tranquille et brillante, servant à cacher le bouillonnement furieux de son âme ?

Pamplemousse s'empara de la main du caho et la serra avec autant d'assurance dont il pouvait faire preuve. Quel qu'il soit en son fort intérieur, peu importe que ce soit un caho, cet homme lui avait sauver la vie quatre jours auparavant. Ce qui fait de lui ce qu'il est ce n'est pas son équipe ou encore son pseudo, mais les choix qu'il fait. Or il avait fait le choix de lui venir en aide et pour cela, Pamplemousse avait décidé de lui faire confiance.

« Pamplemousse, enchanté. C'est vrai que chez les atom on est plutôt du genre inséparables et à s'entre aider sans rien attendre en retour, mais parfois il arrive qu'on se retrouve tout seul quand on se connecte ! Et justement, la dernière fois, c'est ce qu'il m'est arrivé. Mais heureusement tu étais là ! Comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences, il y a des amis qui se cachent un peu partout. Merci encore, je t'en dois une pour ça.

Les yeux du fruit parcoururent l'horizon, à la recherche d'une réponse à la question qu'il s'apprêtait à formuler.

-Et tu fais quoi dans le coin ? Les caho se baladent souvent comme ça en pleine forêt ? »

code by Silver Lungs
avatar
<b>bavardages</b> 389 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Luke Evans
CREDITS : permanentjoy + northern lights
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Anti DG.


MessageSujet: Re: La véritable histoire d'un fruit et d'une étoile [Colin]   Dim 6 Nov - 18:43
La véritable histoire d'un fruit et d'une étoile

Tu étais surpris de la nonchalance apparente du jeune homme alors que tu venais de pointer une arme sur lui. Tu ne l'aurais pas naturellement classé dans la catégorie des inconscients Star, mais tu devais avouer que tu en connaissais peu des joueurs qui venaient se planter devant un autre avec autant d'enthousiasme en ne songeant pas aux risques qu'ils encourraient. Mais de façon tout aussi surprenante, le joueur volubile devint soudain muet et sembla analyser ton visage puis la main que tu lui tendais.
Mille pensées te traversèrent l'esprit : peut-être prenait-il conscience que tu n'étais pas celui qu'il connaissait ? Était-il en train de comprendre ta ruse ? Tu savais que tu n'étais pas un bon comédien, néanmoins, tu n'aurais pas imaginé qu'il suffirait d'un seul regard sur ton visage pour te démasquer. Tu étais même certain que ce n'était pas possible, sinon tes missions en Irak auraient le plus souvent échouées avant même d'avoir commencé. Enfin, il fallait se dire que dans le Darwin's Game rien n'était impossible...
Tu étais en tout cas bien loin d'imaginer ce qui se tramait dans sa tête et ne pouvais qu'accepter la sentence qui arriverait... Bon, étant donné qu'être patient, ne voulait pas dire être con Star, tu réfléchissais déjà à un moyen de te sortir d'affaire. Attraper ton pistolet et le menacer (ou tirer) ça tu pouvais le faire en quelques secondes et cette rencontre ne serait plus qu'un mauvais souvenir, cependant tu éprouvais des scrupules à envisager cette solution devant la naïveté dont avait fait preuve jusqu'à présent ton interlocuteur.

Finalement, il parut se décider à empoigner ta main et à, tu l'espérais, te faire confiance. Tu eus même l'impression que le châtain fournissait des efforts pour agir avec audace. Cela passait par sa main légèrement moite, ses doigts qui pressaient ta paluche de manière inégale et le geste un peu trop fort. Tu pouvais te tromper bien sûr mais l'expérience était une chose précieuse et qui combinée avec ton instinct laissait peu de place à l'erreur.

Un tic agita tes lèvres lorsque le jeune homme, en plus de te donner son pseudo dans le jeu, t'indiqua la team à laquelle il appartenait. Il était rare de rencontrer quelqu'un d'aussi loquace et prêt à délivrer autant d'informations sur lui à un illustre inconnu simplement parce qu'il lui posait la question. Enfin... non, visiblement vous vous étiez déjà rencontré. Cependant, si tu ne lui avais pas donné ton nom, il y avait peu de chance qu'il sache à quelle team tu appartenais ; quoique, il était évident que tu n'étais pas Gaia, et les Eshu.... étaient les Eshu. Ses propos te faisaient sourire. Il aurait aussi bien pu se trimballer avec une pancarte où il y aurait été inscrit « Candide » que l'effet aurait été le même. Tant d'innocence et de franchise était étonnant après tout ce que les développeurs mais aussi les teams avaient traversé. Cela te permettait en tout cas, d'avoir enfin la réponse à la question que tu t'étais posé depuis le début de votre confrontation : comment te connaissait-il ?
Enfin, tu n'avais pas les détails mais tu lui avais visiblement sauver les miches il n'y a pas longtemps. C'était bien assez pour que tu te détentes franchement et commences à chercher dans ta mémoire ce souvenir.

« Je t'en prie, c'est toujours un plaisir de savoir qu'on a été utile. D'autant plus qu'il aurait été inhumain de ma part de te laisser te débrouiller vu la situation... » Tu laissas traîner ta voix et l'interrogeas d'une façon que tu espérais discrète. « C'était la première fois que cela t'arrivait ? D'être face à ce genre de choses ? »

Sa propre question te permit de savoir que ton appartenance aux rouges ne lui était pas inconnue et cela n'avait pas l'air de le déranger. Tant mieux, très sincèrement tu ne te voyais pas Star faire le moindre mal à ce jeune homme qui ne devait pas être plus jeune que toi, et surtout tu allais pouvoir te servir de son caractère « arc-en-ciel » et de ce « service » si gentiment proposé pour obtenir ce que tu voulais.

« Je ne peux pas parler pour tous les caho mais pour ma part, ma fonction m'oblige à errer autant que possible dans le jeu... même dans une forêt au risque de rencontrer des menaces avec des arcs. » Tu as un sourire tendre sur le visage dès lors que tu penses à Astrid, mais tu l'effaces bien rapidement pour continuer.  « Cette fois-ci en revanche j'ai pour mission de trouver de quoi nous nourrir mes subordonnés et moi. » Tu poussas un soupir presque exagéré. « Nos échanges ont repris avec les Gaia bien sûr, mais étant donné ce qui s'est passé au festin, nous restons prudents – de mauvais souvenirs, tu comprends. » Petite piqûre de rappel pour la nourriture empoisonnée qui avait été gracieusement abandonnée par les Atom et les Gaia. « Le moyen le plus sûr et rapide, c'est encore de chasser son repas soi-même si on ne veut pas mourir de faim. »

Comme pour prouver tes dires, ton estomac se réveilla et exprima son mécontentement par un grognement horrible  



You were a star my dear, the brightest in all the skies. but stars burn out my dear, and everything golden dies (⚡️) skyewarrior

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La véritable histoire d'un fruit et d'une étoile [Colin]   Lun 16 Jan - 21:31
 

Pamplemousse ∞ Star

La véritable histoire d'un fruit et d'une étoile.


L’espoir est une puissante force, mais la lâcheté en est une autre bien plus perfide. Elle vous laisse croire à votre courage tout en plaçant minutieusement mille et un piège dont vous ne pourrez-vous dépêtrer.
Samuel observe le caho, mais son sourire innocent s’efface bien vite face aux tours de son esprit. La poigne de Star se referme sur la sienne, mettant en évidence le plus faible des deux. Le fruit ne laisse rien paraître mais il ressent bien une légère douleur à la main. Si les choses tournent mal, ne serait-ce que par la faute d’un mot de travers, seul l’un d’entre eux en réchappera et ils savent très bien tous les deux lequel ce sera. Le pauvre atom n’aurait pas la moindre chance face à un guerrier rouge aguerri. Des sueurs froides lui glacent la nuque tandis que sa bonne humeur s’envole aux côtés de son assurance illusoire, et ce n’est pas le discours de Star qui va le rassurer.

« C'était la première fois que cela t'arrivait ? D'être face à ce genre de choses ?»

Pourquoi s’intéresse-t-il à ça au juste ? Pour savoir si c’est une proie facile ? Samuel retourne son cerveau dans tous les sens pour tenter de démêler le vrai du faux. Est-ce lui qui s’imagine le pire scénario possible ou le caho a-t-il vraiment des choses à cacher ? Autant réagir comme il sait si bien le faire, en cachant ses pensées et en riant de lui-même « Non, ça m’arrive souvent malheureusement … Pour tout te dire c’est comme si j’étais un aimant à ennuis.»

« Je ne peux pas parler pour tous les caho mais pour ma part, ma fonction m'oblige à errer autant que possible dans le jeu... même dans une forêt au risque de rencontrer des menaces avec des arcs. Cette fois-ci en revanche j'ai pour mission de trouver de quoi nous nourrir mes subordonnés et moi. Nos échanges ont repris avec les Gaia bien sûr, mais étant donné ce qui s'est passé au festin, nous restons prudents – de mauvais souvenirs, tu comprends. »

Oui, il comprend. Lui qui d’habitude est long à la détente il ne met cette fois pas bien longtemps à prendre conscience de sa situation. Même si le caho lui a sauver la vie une fois, cela ne veut pas dire qu’il se refuse le droit de la lui reprendre. D’autant plus qu’avant Star ne connaissait pas sa couleur. Peut-être a-t-il sauvé Pamplemousse en pensant agir pour sa cause et aider l’un des siens. Mais désormais, qu’est-ce qui le retient de caser une balle dans la tête du petit atom ? D’après le ton qu’il emploie il ressent une certaine amertume face aux agissements passés des bleu, et ce n’est pas le fruit qui va l’en blâmer. S’il était à sa place, lui aussi aurait du mal à pardonner une telle barbarie, et les caho ne sont pas connu pour leurs prouesses en matière de compassion.  
La décision de Pamplemousse est prise. Hors de question de rester planter là à attendre bien gentiment que Star se décide à passer à l’acte. Peut-être ne lui veut-t-il aucun mal, après tout, mais l’atom préfère ne pas prendre le risque de perdre à nouveau une vie. Chacune d’elle est précieuse, il ne peut pas se permettre d’en gâcher une parce qu’il a été trop imprudent. Plus il en perd et plus il se rapproche du moment où il devra arrêter de jouer, au risque de mourir dans la vie réelle. Or cette simple idée l’emplie de chagrin et de colère. Rien ne pourra l’empêcher de continuer à venir dans ce monde virtuel, alors s’il peut éviter de se mettre dans le pétrin bêtement, autant agir dans ce sens. Malgré tout, quelque chose le gène dans ce raisonnement est c’est au fond des yeux du caho qu’il trouve sa réponse. Il ne peut pas décemment partir et laisser Star à l’abandon, comme si de rien n’était. Il ne sait pas ce qu’il se cache derrière les plis de la cervelle du rouge, et en vérité cela importe peu. Même si cet homme veut se venger au nom des siens, Pamplemousse estime qu’il en a le droit. Tout comme il a le devoir, en tant qu’atom, de réparer les erreurs des siens et de ses alliés.

« Le moyen le plus sûr et rapide, c'est encore de chasser son repas soi-même si on ne veut pas mourir de faim. »

« C’est sûr, on n’est jamais aussi bien servi que par sois même pas vrai ? Soudain Pamplemousse entre voit une possibilité, l’occasion parfaite de s’éclipser comme si de rien n’était et en même temps de venir en aide à l’inconnu. C’est idiot et simplet, mais ça peut marcher. Si ça t’intéresse il me semble avoir entendu des bruits par là-bas, dit-il en désignant le nord de la forêt, c’est peut-être du gibier ? »

Sans même attendre la réponse du caho Pamplemousse se met en marche, bien décidé à disparaître à la première occasion dès lors que son devoir sera accompli. Il se déplace doucement, aussi discrètement que possible comme il a vu faire Mystique. C’est une tâche qui s’avère bien difficile pour le petit fruit qui a l’habitude de faire trembler le sol à chacun de ses pas. Le pistage n’est pas son fort, mais il fait confiance à ses oreilles, et il a bien raison. Quelques minutes de marche plus tard il aperçoit une ombre tapis au loin, blottit entre un tronc d’arbre brisé et l’horizon.

« Là-bas … » Mais l’indication est inutile, Star l’avait déjà repéré bien avant l’atom. Le rouge dépasse Pamplemousse, se laissant glissé comme une feuille emportée par le vent. Son regard est fixé sur la bête qu’il ne voit plus que comme son futur repas. C’est le moment parfait. Sans hésiter plus longtemps le pamplemousse s’efface doucement en prenant soin de ne pas poser le pied sur une branche ou quoi que ce soit d’autre que le lui du quotidien aurait piétiner nonchalamment. Tandis que le caho s’approche de la proie lui s’en éloigne, jusqu’à ne plus percevoir que quelques traits fugaces de l’inconnu, suite à quoi il se met à courir à toutes jambes.
Star l’a vu, il le sait très bien, et il ne lui a pas tiré dessus. Etait-ce par peur de faire s’enfuir sa proie, ou par pur bonté ? Pamplemousse à sa petite idée mais il préfère la balayer d’un non de la tête. Malgré sa peur et son angoisse, il espère avoir la chance de croiser à nouveau le caho au détour d’un sentier, dans des circonstances moins propices à la méfiance.


code by Silver Lungs

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La véritable histoire d'un fruit et d'une étoile [Colin]   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM