Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 In the pines where the sun don't ever shine
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: In the pines where the sun don't ever shine   Lun 4 Juil - 14:44
In the pines where the sun don't ever shine. #LOST
ft. Helena Rothschild
Les branches craquaient sous ses pas rapides qui dessinaient leur propre chemin. Oliver s’était enfoncé dans la forêt sans vraiment le faire exprès et marchait depuis une bonne heure déjà. Au départ, tout ce qu’il souhaitait, c’était explorer les environs pour se familiariser avec le terrain, or il n’avait pas la moindre idée d’où il se trouvait et commençait à s’auto-taper sur le système. La forêt. Certes. Mais encore ? Il ne s’éloignait jamais vraiment du QG sauf en cas d’extrême besoin, généralement il préférait rester là – bas à faire ce qu’il faisait de mieux ; son boulot d’ingénieur. Le jeune homme ne savait pas vraiment pourquoi une pulsion soudaine l’avait poussé à se prendre pour un aventurier. La nature n’avait jamais été son truc, et il ne pouvait s’empêcher de se marmonner des injures à lui - même bien que cela ne l’aiderait pas à retrouver son chemin. Au bout d’une dizaine de minutes, Oliver s’arrêta net et posa ses poings sur sa taille.

«  BON. À droite, des arbres, génial. À gauche, tiens, des arbres. Tout droit… des arbres, dans l’mille. Et derrière. Encore, des, putains, d’arbres. »

Si Oliver était bon en maths, il n’avait pas le sens de l’orientation. Même s’il tournait la situation en dérision, il se maudissait d’avoir été si loin. Et s’il tombait sur un membre d’une team adverse ? Ce serait con, en effet. Il avait bien un revolver à la ceinture et un couteau qui ne lui serait pas d’une grande aide s’il se prenait un flèche entre les deux yeux mais bon, ne sait – on jamais. Oliver se résigna à retrouver son chemin et décida d’avancer encore un peu. Le trajet fut écourté puisque quelque chose derrière les arbres attira son attention. Ça n’avait pas l’air très naturel bien que la végétation couvrait partiellement la pierre de ce qui lui semblait être un bâtiment. Le jeune homme releva ses lunettes protectrices sur son front et fut surpris de réaliser en s'approchant qu’il s’agissait là d’un bunker. Oliver fit encore quelques pas en direction de l’abri et eut un violent mouvement de recul lorsqu’une odeur de viande crue vint agresser ses narines.

« C’est quoi ça encore, bordel. »

Il fit son possible pour ignorer la puanteur qui émanait du bunker et continua son chemin en direction de ce dernier. Après tout, il y avait peut – être des choses intéressantes là – bas. Comme du matos, ou des armes. Tout était à prendre, tant que ça n’était pas trop encombrant. Néanmoins il avait un mauvais pressentiment. Sans qu’il ne puisse vraiment l’expliquer, il ne se sentait pas en sécurité. Rien à avoir avec la méfiance permanente des joueurs du D.G, non, le jeune homme sentait comme une présence non loin. Il se redressa brutalement et observa les alentours la main au dessus de son pistolet, les sourcils froncés, prêt à se défendre si quelqu’un daignait à se montrer.

Invité
Invité


MessageSujet: Re: In the pines where the sun don't ever shine   Sam 23 Juil - 15:58


❝In the pines where the sun don't ever shine❞
Passant de branches en branches, tu t’amusais à suivre un garçon par la voie des airs. Silencieuse et habile, tu te déplaçais avec facilité, telle une GAIA aguerrie, de manière à ce qu’il ne puisse pas suspecter ta présence. Il semblait être perdu depuis un long moment, tournant en rond, retournant constamment à son point de départ, mais il persévérait, semblant être optimiste qu’à un moment, il reconnaîtrait un décor familier. BON. À droite, des arbres, génial. À gauche, tiens, des arbres. Tout droit … des arbres, dans l’mille. Et derrière. Encore, des, putains, d’arbres. À ces mots, tu ne pu empêcher un sourire d’illuminer ton visage. C'est qu'il avait le sarcasme aux lèvres celui-là.

[...] Tu continuas d’avancer à sa suite, l’observant davantage. Quelque chose en lui éveillait en toi un sentiment de déjà vu, mais tu avais beau réfléchir, tu n’arrivais pas à mettre la main dessus.  Puis, il s’arrêta net, comme piqué par une curiosité soudaine, et tu t’accroupis sur ta branche, tentant de découvrir son origine. C’est quoi ça encore, bordel ? Tu te posais la même question. Un bâtiment en béton était presqu’entièrement camouflé par une foule de branchage et de feuillage, de manière à ce que l'on puisse difficilement suspecter son existence. Un bunker, peut-être ? Franchement, tu n’en avais aucune idée. Tu avais arpenté maintes et maintes fois la forêt, mais il y avais toujours des recoins où tu n'avais jamais mis les pieds. Tu t’avanças un peu plus, comme hypnotisée, ta curiosité complètement éveillée, de sorte à ce que tu ne calculas plus du tout tes mouvements. Posant une main dans le vide, tu reviens rapidement à la réalité et manque près de tomber, mais te rattrapes de justesse à la branche, l’empoignant de tes deux mains, le reste de ton corps se balançant dans le vide. Cet acte trahissant évidemment ta présence, tu te laisses tomber sur le sol devant lui et prend rapidement en main ton épieu que tu avais placé en bandoulière sur ton dos. Après tout, même s’il ne semblait pas agressif, tu ne savais jamais sur qui tu pouvais tomber.

Tenant ton arme d'une seule main, tu levas l'autre dans les airs, lui montrant que tu ne désirais pas attaquer. Puis, pointant de ton menton son arme à feu accrochée à sa ceinture : Je suis prête à déposer mon arme si tu fais de même.

Spoiler:
 

©️ Pando
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM