Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 WOUNDED / LUKE
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
avatar
<b>bavardages</b> 6631 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : heda debnam-carey.
CREDITS : @praimfaya (av), stilinski d'amour (gif isayr), astra (signature).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : anti-dg, passive.


MessageSujet: WOUNDED / LUKE   Mer 6 Juil - 20:02
WOUNDED
Vivre comme une vagabonde était aussi excitant qu'angoissant. Mera avait hâte malgré tout que cette situation prenne fin et qu'Aria et elles retrouvent une vie normale. C'était l'affaire de quelques jours, peut-être quelques semaines tout au plus. Le temps de trouver assez d'argent pour avoir à nouveau un logement décent. La jeune femme rabattit sa capuche sur ses cheveux bruns trop longs et s'aventura à l'extérieur de l'appartement qu'elle occupait en cachette. De vieilles dettes à régler. Des gens à rencontrer, de l'argent à empocher. Le tout grosse comme une baleine, dans un corps lourd, trop handicapant, dans un monde trop hostile. Mera se dégoutait à un point inimaginable. Et même si elle aimait cet enfant qu'elle portait plus que tout au monde, elle avait hâte que ça aussi, ça se termine. Plus qu'un mois, et elle serait libérée. […] La douleur fut tellement fulgurante qu'elle lui coupa la respiration instantanément. Mera lâcha un petit cri de douleur et tituba. Sans rien à quoi se raccrocher, la brune tomba sur les pavés solitaires d'une petite rue sombre très peu fréquentée. Elle se cogna les genoux au bord du trottoir. Les mains posées sur le goudron, elle tenta de recouvrir ses esprits. Mais une nouvelle douleur aigue et dévorante s'empara de son ventre, lui arracha un autre cri et Mera se mordit la lèvre de toutes ses forces pour ne pas fondre en larmes. Elle se releva difficilement, se traîna jusqu'au mur sale contre lequel elle prit appui pour ne pas flancher. D'une main, elle fouilla sa poche pour chercher son téléphone portable et découvrit avec horreur qu'elle n'avait plus de batterie.  « Putain de merde ! 'Fait chier ! » jura-t-elle sans douceur, complètement paniquée. La jeune femme se laissa glisser le long du mur pour s'asseoir par terre, ses jambes de coton ne lui permettant pas de rester plus longtemps debout. Instinctivement, Mera posa ses mains sur son ventre à travers son sweat qu'elle caressa, et se tordit encore sous le coup de la souffrance.  « Qu'est-ce qui se passe ? Qu'est-ce que t'as ? » Sa voix tremblait autant que le reste de son corps, trahissant sa terreur. Les larmes se mirent à couler sur ses joues.  « Qu'est-ce qui se passe ? » répéta-t-elle encore, en priant pour que ce ne soit rien. Elle avait peut-être un peu manqué ses devoirs de future mère en ne prenant pas la peine d'apprendre les différents stades de la grossesse et les complications qu'ils pouvaient entraîner. En l'occurrence, Mera aurait donné n'importe quoi pour avoir une vie normale, que le DARWIN'S GAME n'existe pas et qu'elle se soit plus intéressée à la manière dont elle devait agir dans une situation comme celle-ci. Quoi que, sans le DARWIN'S GAME, elle n'aurait jamais vécu une grossesse. Haletante, paniquée, elle releva brusquement la tête lorsqu'un bruit de pas résonna dans la rue. Une silhouette masculine se dessina peu à peu devant elle. Mera avait du mal à le discerner, les contours se faisant flous et irréguliers. L'une de ses mains se referma sur le manche du couteau qu'elle cachait dans la poche de sa veste au cas où il soit là pour lui faire du mal.  « Vous voulez ma photo ? » Jouer les arrogantes provocatrices et puériles ne lui servirait à rien. Ce n'était plus comme ça qu'on survivait, dans ce monde.  « N'approchez pas ! » menaça-t-elle, complètement terrorisée, en scrutant de ses yeux azurs l'homme qui s'était arrêté et lui faisais désormais face. Elle sortit le couteau de sa poche et le pointa dans sa direction.  « Si vous tentez quoi que ce soit, je n'hésiterai pas à m'en servir ! » Elle devait avoir l'air pitoyable, pauvre Mera, avec ses contractions douloureuses, couverte de sueur, avachie sur les pavés d'une rue dégueulasse et puante, à menacer un homme qui avait l'air plus amical que dangereux. Mais le danger était partout, et Mera avait deux vies à protéger.


trust no kings, kings put girls in towers. trust your wings. for girls with wings will soar passed kings as they watch up from towers. (—— atticus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM