Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.
anipassion.com

 faust ϟ kick-ass.
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: faust ϟ kick-ass.   Ven 8 Juil - 23:03
Les jambes dans le vide, le diable rouge guettait l’arrivée de sa proie, son arc posé en travers de ses cuisses sanglées de cuir. Une flèche à l’empennage rouge était déjà encochée, prête à être tirée au moindre bruit suspect. A n’importe quel néophyte forestier, la clairière aurait pu sembler relativement paisible et inoffensive, mais rien ne l’était réellement à Darwin’s Harbor. La moindre plante, la moindre fleur pouvait vous intoxiquer l’esprit. Quand ce n’était pas le corps qui en subissait les affres. Néanmoins, Daredevil avait appris à cohabiter avec la faune et la flore de sa forêt, qui était devenu son foyer bien avant qu’elle ne se sente chez elle parmi les GAIA. Il avait fallu pour ce miracle la présence de quelques âmes charitables, et surtout d’une personne en particulier. Isaÿr avait été à la fois sa protégée, son alliée, sa confidente, sa chef et son amie. Leur relation s’était teintée de déférence lors de son ascension fulgurante au rôle de leader, cependant cela n’avait pas diminué l’affection que Quinn ressentait pour Mera.

Mais ce n’était pas pour elle qu’elle s’était perchée là-haut, en début d’après-midi. C’était pour quelqu’un d’autre. Et lorsque les fourrés se mirent à remuer, elle sut qu’il était arrivé.

La flèche fusa pour se planter dans un tronc d’arbre à quelques centimètres de la silhouette. Daredevil s’autorisa un sourire – passer autant de temps dans ce jeu avait amélioré ses compétences en archerie au-delà de ce qu’elle aurait pu imaginer. Bien évidemment ce tir ne comptait pas, puisqu’elle n’éprouvait aucun stress et avait visé une cible immobile, mais plusieurs mois plus tôt elle aurait très bien pu se rater. Blesser sa proie, au passage.

« Tu en as mis du temps, Faust. »

Prenant appui sur une main, elle rangea son arme pour ensuite se laisser glisser de son nid. En sentant l’écorce lui ronger les doigts, elle se félicita d’être tombée sur cette paire de mitaines en cuir rouge lors d’un repérage. Finies les écorchures.

« Tu t’es encore perdu ? » Elle mima un téléphone avec le pouce et l’auriculaire. « T’aurais pu m’appeler, si c’était trop difficile. »

Plus elle se rapprochait, plus elle devait lever le menton puis soutenir son regard. Le diable fit la moue : elle ne se souvenait pas qu’il était aussi grand. Ses pas se fondant dans le bruit ambiant, elle s’avança presque silencieusement vers l’ATOM au regard de chien battu. Les doigts gauches pianotant sur la hampe de son arc, elle le détailla de bas en haut, sourcils froncés.

« Tu ressembles vraiment plus à rien. »

Sa façon à elle de lui dire qu’il lui avait manqué. Si elle pouvait dire ce genre de choses à Roy, évidemment. Ils ne s’étaient plus vraiment parlés après le fameux incident. Et encore moins lorsque Markus avait découvert qu’il avait une gamine, laquelle se trouvait être Quinn. Daredevil. Mais dans le cas présent, son « rien » se référait surtout à la lente déchéance de l’ancien chef des ATOM.

« Alors, Faustine, c’est quoi l’excuse ? T’as été castré chimiquement IRL ? »

Et ce sourire de morveuse. De gamine pourtant sincèrement concernée. Pas blessant, non, juste irritant. Un peu comme son père, sûrement – mais en bien plus sexy, faut l’avouer. On moins on ne pourra pas l'accuser d'y aller par quatre chemins.

Invité
Invité


MessageSujet: Re: faust ϟ kick-ass.   Sam 16 Juil - 1:32
En ayant reçu les coordonnés sur son téléphone, Faust soupire à l'idée de faire face à mini-Markus. S'il avait un jour vu d'une autre façon, dur de la considérer autrement maintenant qu'il savait pour leur lien parenté. Persuadé qu'elle s'était connectée aussitôt, il décida d'attendre quelques minutes avant de la rejoindre, sachant que ça équivaudrait à la faire attendre bien une heure ou deux dans le jeu. Il prit surtout le temps de supprimer l'échange de message qu'ils avaient eu avant d'attraper son ordinateur portable. Il fit un point sur le temps de batterie qui lui restait. Trop peu pour rester des jours à Darwin Harbor, suffisamment pour avoir une discussion avec Quinn. Il soupira grandement puis double-cliqua sur le logo maudit.

Faust détestait la forêt. Il n'y mettait que les pieds pour Mera. Les autres fois étaient des exceptions. Quinn était une exception. Bordel il l'avait toujours pas vu qu'il était déjà en train de râler. Tenant de pas trébucher sur les racines qui sortaient dangereusement de terre, il avança tête baissé, bien loin de se soucier du bruit qu'il faisait. Il s'extrayait enfin des fourrés, non sans un jurons quand l'air siffla, comme pour le reprendre. La flèche vibra encore sous l'effet du choc devant lui. Passé la surprise, il fronça les sourcils avant de l'arracher du tronc de l'arbre. « Même ayant la capacité de te faire apparaître en sifflant, je le ferais pas. » Il fit tournoyer la flèche entre ses doigts avant de la briser soudainement et de s'en débarrasser.

Si jusque-là il tirait la gueule, la voir s'approcher de lui le fit sourire. Les bras croisés sur son torse, il ne pu s'empêcher de se moquer silencieusement de sa petite taille. Il se voulait subtile, sachant que ça l'énerverait tout autant quand elle commença la première à attaquer. Alors il fonça aussitôt, répliquant lui qui se voulait plus malin. « Et toi t'as toujours pas grandi. Ça doit expliquer beaucoup de chose. » Le brun passa sa main sur sa barbe, la tirant vers le bas dans un geste mécanique. Il se mit à marcher pour échapper à son inspection et à ses sourires de morveuses, faisant mine d'inspecter la clairière dans laquelle ils étaient pour déceler le moindre danger. Il la contournait, lui faisait dos mais elle arrivait quand même à l'atteindre. Soupirant, il se retourna à peine.

« J'ai pris ma retraite. Je me suis installé avec ma femme et ma fille, j'attends mes jours heureux. » Qu'il lança soudainement, d'un air ironique. Ca semblait si absurde que personne n'y croirait. C'était pourtant la vérité, à l'exception près qu'il attendait toujours le jour où il pourrait la serrer dans ses bras. « T'avais quelque chose à me dire ou c'était juste pour me faire chier ? Parce que par téléphone ça suffisait largement. »




Invité
Invité


MessageSujet: Re: faust ϟ kick-ass.   Dim 24 Juil - 2:00
Deux heures. Deux heures qu’elle attendait, alors qu’elle savait très bien qu’il devait être en train d’observer les minutes défiler sur son téléphone avec un sourire goguenard. C’était qu’un putain de sale gosse, au fond. C’était sûrement pour ça qu’elle l’appréciait autant. Les emmerdeurs se reconnaissaient entre eux, après tout ; et Quinn en tenait une sacrée couche. C’est pourquoi elle se contenta d’hausser les épaules face à sa remarque, descendant progressivement de son perchoir pour lui lancer finalement une œillade railleuse du haut de son mètre soixante-cinq. Elle avait lancé les hostilités et il répondait aussitôt, marmonnant dans sa barbe, ses doigts s’emmêlant dans les poils.

« C’est tout ce que t’as trouvé, Faust ? » Elle leva les yeux au ciel. Ce n’était même pas la première fois qu’il la railla à ce propos. « Faut te renouveler, tu radotes mon vieux. » La jeune femme écarta les bras, se fendant d’un sourire de canaille. « Puisque tu restes dans les classiques, sache que tout ce qui est petit est mignon. Ou à défaut, apte à te glisser plus facilement entre les doigts. » Elle remua une épaule. « Et ma taille te dérangeait pas, avant. »

Il l’avait cherché. Même si c’était elle qui avait débuté le débat, Quinn se faisait un devoir de surenchérir. Elle risquait très probablement de devoir gérer un retour de flammes, au vu du caractère bougon de son interlocuteur, néanmoins elle savait à quoi elle s’exposait. Pendant qu’elle déblatérait ses piques acerbes, l’ATOM se détourna pour scruter la clairière, feignant de ne prêter aucune attention à ses tentatives. Sauf qu’à défaut de le connaître parfaitement, elle savait qu’elle ne le laissait pas indifférent. En bien comme en mal. Il finit par réagir, tournant légèrement le buste vers elle pour lui jeter un regard en biais. Cette fois-ci, elle ne put retenir un bref éclat de rire moqueur : Roy, en couple et bientôt père ? Non, vraiment, c’était aussi improbable qu’une machine à voyager dans le temps. Et sûrement aussi potentiellement dévastateur.

« Ça explique pourquoi t’as autant l’air d’un chien battu. Je te l’avais dit, la monogamie et les relations de couple, c’est surfait. » « T'avais quelque chose à me dire ou c'était juste pour me faire chier ? Parce que par téléphone ça suffisait largement. » « Arrête de râler, je sais que je t’ai manqué. » Daredevil fit quelques pas jusqu’aux fragments de flèche, qu’elle ramassa et dont elle se servit pour occuper ses mains. Elle fit tournoyer les morceaux entre ses doigts comme un batteur joue avec ses baguettes. « J’ai entendu tout plein de rumeurs sur toi. Comme quoi t’avais quitté le leadership des ATOM. Comme quoi t’étais devenue une loque… » Elle lui jeta un coup d’œil, une esquisse de morveuse au bout des lèvres. « C’était pas nouveau, ce dernier point, mais je m’attendais clairement pas à ça. » Glissant les bouts de bois dans une des poches de sa veste, elle se rapprocha de lui. Il pouvait fuir tant qu’il le voulait, elle n’aurait aucun mal à le retrouver dans ces bois. Ses orbes sombres le sondèrent, sérieux pour une fois. « Alors maintenant que t’es là, tu vas me faire le plaisir de me dire ce qui te pousse à te conduire comme la pire des gonzesses, Roy. Sinon je te jure que je me pointe chez toi pour te tirer les vers du nez. Et t’aimeras pas autant que la dernière fois. »

Un battement de cils plus tard, le visage de Quinn se teinta à nouveau d’une espièglerie matoise. Sans lui laisser le temps d’esquiver son geste, elle tendit le bras pour lui tirer sur la barbe avec un froncement de sourcils sévère.

« C’est moche ça. C’est trop long. » Elle tira encore. « On dirait un ermite. Ou un sans-abri. Mais c’est vraiment pas sexy. »

Invité
Invité


MessageSujet: Re: faust ϟ kick-ass.   Ven 29 Juil - 22:09
Faust veut dégager son visage avant que sa main ne l'atteigne, mais il se fait plus mal quand elle saisit sa barbe, tirant sans vergogne. Un grognement douloureux sortit d'entre ses lèvres avant qu'il n'essaye de pousser sa main. Après une deuxième tentative, attrapant directement son poignet, il fit enfin lâcher prise à la jeune femme. Il garde son sang-froid, n'étant pas vraiment du genre à sortir de ses gonds pour si peu. Surtout quand il savait pertinemment que Quinn ne cherchait qu'à atteindre ce résultat. Il emprisonne son poignet dans sa large main le temps d'un instant, jouant de la force pour la voir s'agiter. Le brun ne peut contenir un sourire avant de la libérer de son emprise. « Trouve-moi une tondeuse ou un barbier et je verrais ce que je peux faire. » Chose insensée en ces lieux. Il s'était toujours débrouillé avec une lame affinée jusque-là sans jamais s'en plaindre. Il avait même pris goût à cette pilosité qu'il s'était empressé de recopier à Chicago. Passant sa main sur sa joue pour faire disparaître la légère douleur. « C'est le principe des rumeurs oui, d'entendre de tout et de rien. Mais en ce qui me concerne, peu de chose sont fausses. On peut pas dire que j'ai fait dans la discrétion ces derniers temps. » Avoue le brun de sa voix écorché. Il ne regrettait rien. De la prise de pouvoir de Dagger aux jours passer dans les tréfonds de l'église. Il s'était explosé à tous pour mieux disparaître. D'autre priorités s'imposaient à lui, il avait dû faire un choix qui s'avéra plus simple qu'il ne le pensait.

« Tu voulais me voir juste pour confirmer des rumeurs ? Faust hausse un sourcil soudainement curieux et à la fois amusé par le cheminement qui se profile dans son esprit. Tu dois vraiment t'inquiéter pour moi, c'est... c'est de la compassion ? De l'affection ? Et il n'est pas vraiment moqueur. Ça a du bon de la savoir plus intelligente qu'une flopée de remarque sarcastique. Je savais bien que tu tenais pas tout de Markus. Heureusement d'ailleurs. » Conclut-il dans un rire, une pensée pour son vieil ami. Faust ferme un œil à l'arrivée des rayons de soleil qui se dégagent des nuages. Un temps plus agréable s'installe et il pense finalement à profiter au lieu de la détester de l'avoir amené jusqu'ici. Il se débarrasse de sa veste en cuir usée puis prend place sur un tronc abattu. « Cesse de te préoccuper des histoires de grands, jeune fille. J'ai fait ce que j'avais à faire, pense à faire de même. »


Invité
Invité


MessageSujet: Re: faust ϟ kick-ass.   Ven 29 Juil - 23:00
Plus Faust parlait, plus Daredevil plissait les lèvres. Elle n’aimait pas ce qu’elle entendait, même si au final il aurait été dans son droit de l’envoyer bouler. Après tout, qu’étaient-ils l’un pour l’autre ? Même pas de véritables ex. Juste des accointances suffisamment similaires pour être tombées dans le même piège. Elle connaissait des brides de sa vie, mais ça s’arrêtait là. Ils n’étaient même pas dans la même équipe. Sauf que voilà, avec Roy, ça n’avait pas vraiment d’importance. Elle l’aimait bien, le bougre. Et quelque part, elle se disait que ce sentiment était partagé. Sauf qu’ils étaient aussi désenchantés l’un que l’autre, aussi renfermés pour en parler. C’était mieux comme ça, de toute façon. C’est pourquoi elle renifla en prenant un air désintéressé, un brin sarcastique, lorsqu’il tenta de deviner les raisons de son inquiétude. Elle haussa les épaules, soufflant bruyamment.

« Pff, n’importe quoi. Te fais pas d’idées comme ça, Faustine, tu vas avoir le cœur brisé et tu pourras t’en prendre qu’à toi. » Sa main remua dans l’air. « Tu dois plus compter pour Markus que tu ne le penses. T’es son meilleur ami, quand même. Ou le seul, j’ai pas bien compris ce point-là, » ironisa-t-elle en le suivant alors qu’il s’éloignait pour s’installer sur un tronc d’arbre. Elle le considéra un instant, songeant aux prochains mots qui franchiraient ses lèvres, avant de lâcher un soupir agacé. « T’es chiant, Roy. »

Se débarrassant à son tour de sa veste, elle la posa en travers de ses genoux en s’asseyant à califourchon sur le bois. Presque timidement, elle vint effleurer sa manche du bout des doigts, osant descendre jusqu’au dos de sa main. Une façon de maintenir le contact pendant le silence, pendant qu’elle fuyait son regard et qu’elle maudissait l’ATOM pour son abattement. Quelque chose n’allait vraiment pas, et curieusement cela l’affectait davantage qu’elle ne le pensait. Elle s’appuya sur sa main, se penchant pour relancer la discussion.

« D’une, me parle pas comme à une gamine. De deux, c’est quoi ces énigmes à la noix, Jaeger ? T’as fait ce que t’avais à faire ? Ça veut rien dire. » Elle secoua la tête, sa queue-de-cheval fouettant ses épaules. « J’vais te coller au train jusqu’à ce que t’arrêtes de te prendre pour Yoda et que tu m’expliques clairement ce qui t’arrive. Et tant pis si ça te fait mal ou si ça t’énerve. T’aurais bien besoin de crier un bon coup, tu sais. » Elle le bouscula doucement, ôtant de fait sa main restée sur la sienne. « T’as l’air constipé. »

Invité
Invité


MessageSujet: Re: faust ϟ kick-ass.   Lun 1 Aoû - 0:16
Faust ne peut retenir un léger rire, petite ricanement entre sa barbe, quand la jeune femme soupir agacée. « T'es chiant, Roy. » Ça sonnait presque comme une victoire pour lui. Il avait réussi là où elle essayait encore. Ceci dit, il savait pertinemment qu'elle serait loin de laisser tomber malgré cette constations. Mais il garde confiance jusqu'à ce qu'elle tente se contact qui le bouscule plus que cela ne devrait. Ses doigts contre sa main ont le drôle d'effet de lui donner chaud et froid à la fois. Coincé par une dizaine de réaction : la seule qui demeure c'est son état stoïque et son visage crispé. Il refuse de retirer sa main de peur de passer pour le dernier des connards mais il refuse aussi d'aller dans son sens. Cette nuit-là, aussi agréable était-elle, est bien loin derrière lui maintenant. Il espérait que c'était aussi la même chose pour elle. Et puis peut-être qu'avec plus de recule il aurait pu y voir autre chose, comme de la pure affection. Mais il était décidément trop con pour ça.

Elle le bouscule et brise son état de pierre. Il recule soudainement son visage, fronçant les sourcils comme pour mimer de l'incompréhension. « Et toi t'as l'air... » Faust se mord la lèvre. Il cherchait à se venger mais il n'y avait rien à dire. Il soupir, râle puis revient tirer sur sa barbe dans un habituel geste. « J'ai rien besoin de tout ça. Qu'est-ce que tu crois faire au juste ? Si tu crois que j'suis au bord du suicide ou je-ne-sais quelle merde, tu te trompes. Je te l'ai dit, j'en ai finis avec tout ça. Je suis en paix avec moi-même. » Il esquisse un sourire, faisant exprès d'utiliser une telle expression vieillotte pour la faire grimacer. Il la pousse à hauteur de son épaule, arrivant finalement à trouver satisfaction. Cela faisait un moment qu'il ne l'avait pas vu et ça serait mentir que de dire qu'il ne pouvait pas se soucier d'elle. « Et toi ? Qu'est-ce que tu deviens la morveuse ? T'as trop brisé de coeur j'espère ? Celui de ton père compris. Je sais, c'est glauque. Mais soit cool avec lui tu veux ? Il a pas toujours eu la lumière à tous les étages, t'as du t'en rendre compte. » Il se surprend à rire après une telle remarque, imaginant le coup qu’il prendrait si Markus se trouvait à leurs côtés. Mais il ne regrette bien, sachant très bien ce dont il parlait avec son vieil ami.



Invité
Invité


MessageSujet: Re: faust ϟ kick-ass.   Mer 3 Aoû - 5:32
Ce ne serait ni la première, ni la dernière fois qu’un type se faisait des idées quant à la fâcheuse manie de Quinn d’avoir les mains baladeuses. Et même si habituellement, ce sujet la faisait plutôt rire, si elle avait eu le moindre soupçon sur les pensées qui traversaient l’esprit de l’ATOM à cet instant, elle lui aurait flanqué une claque derrière le crâne. Non pas que son intérêt pour lui soit hautement improbable – le péché ayant déjà été commis – mais il y avait des moments pour ce genre de choses. Et elle n’avait jamais été attirée par les hommes abattus. Sauf qu’heureusement pour lui, elle était plus préoccupée par les raisons qui le poussaient à se renfermer comme une huître que par la soudaine expression crispée qu’il prit. Laquelle disparu progressivement dès qu’elle rompit le contact. Elle grimaça devant son phrasé peu conventionnel, haussant les épaules et levant les yeux au ciel en improvisant un mouvement de recul. Autant dire que vue sa position sur le tronc rugueux, cela voulait surtout dire « essayer de reculer sans se retrouver avec des échardes dans le fondement. »

« Flash-news, Faustine : personne ne peut être en paix et jouer au Darwin’s Game. On est tous foutus, même si certains sont plus doués que d’autres pour jongler avec cette merde. » Elle grimaça sous sa bousculade, se mordant les lèvres pour tenter de réprimer cet élan d’affection qui lui meurtrissait le cœur : « Puis ça veut rien dire, être en paix avec soi-même, c’est une expression pour les morts, ça. Et j’t’autorise pas à l’être. »

Daredevil vrilla sur le joueur ses prunelles sombres, le laissant docilement tenter de changer leur sujet de discussion. Plus elle insistait, plus il se renfrognait dans un simulacre totalement imbuvable de calme olympien. Elle l’avait connu plus enflammé, plus vivant. Alors elle lui concéda ce répit, songeant que, peut-être, cela l’aiderait à s’ouvrir davantage à ses questions. Posant un mollet en travers du tronc, elle se balança distraitement dans le vide, cherchant dans le bref éclat de rire dont il se fendit un espoir quelconque. Mais ses yeux restaient ternes, plantés sur un détail invisible. Quelque chose qu’elle ne pouvait pas voir, mais qui l’agaçait déjà. Elle battit le tempo du bout de sa chaussure.

« Parce que t’as de la lumière partout, toi, peut-être ? » Elle renifla avec dédain. « Tu pourrais ne pas aimer connaître le nombre de cœurs que j’ai brisé depuis toi, certains types trouvent ça déprimant de savoir qu'une conquête est passée à autre chose. » Ses lèvres maquillèrent une esquisse moqueuse. « Tu pourras pas l’encaisser, Faustine, fais-toi une raison. » Puis, après un bref silence, Quinn tendit la main pour malmener sa queue-de-cheval, tendant les mèches brunes pour y mêler ses doigts. « Markus va bien. Je crois. On prend notre temps. Qu’on soit tombés dans la même équipe aide, déjà. Je sais pas lequel de nous deux est le plus paumé de découvrir l’autre, en fait. » Dans le sens de réellement savoir ce qui se cache derrière le titre ronflant du paternel et de la progéniture. « Après… Je lui en ai jamais vraiment tenu rigueur, d’être parti. Je connais ma mère, ma famille. Et même si c’était au travers de… » Elle se mordit la lèvre, retenant de justesse le rôle que cette détective privée avait joué dans l’affaire. « D’informations récoltées deçà et delà, je le connaissais aussi. Je suis personne pour juger son comportement, à l’époque. Je me suis même plutôt bien débrouillée sans lui, je trouve. Alors, ouais, je suis cool, t’en fais pas. » Puis, sans cesser d’examiner la moindre de ses réactions, elle le poussa du genou. Rictus de canaille au bord des lèvres. « Et toi, t’es cool ? »

Invité
Invité


MessageSujet: Re: faust ϟ kick-ass.   Dim 14 Aoû - 14:59
C'est avec une branche entre les doigts que Faust l'écoute parler d'un père retrouvé pour elle, d'un ami éloigné pour lui. Les deux hommes avaient réussi à reprendre contact mais les choses n'étaient plus comme avant. Ils avaient de la barbe, de jeunes rides et chacun le dur rôle de paternité à assumer. Mais Markus était chanceux. Il avait une fille compréhensible, intelligente et nullement rancunière. Roy espérait que dans vingt ans, sa fille parle de la même façon s'il venait à faire une erreur, à le pardonner comme Quinn pardonnait son père. Il casse quelques branches, retire l'écorce de celle-ci pour occuper ses mains nerveuses. Puis la branche casse entre ses mains, un faux mouvement poussé par le genou de la jeune femme. Et toi, t'es cool ? Un 'non' faillit franchir ses lèvres, poussé par un instinct en peine. Mais il ne donne qu'un sourire et un long silence en retour.

« Je suis trop vieux pour être cool. Qu'il lance enfin tout en haussant les épaules. Par contre j'ai carrément la classe. » Le brun lui adresse son plus sourire, si bien qu'il ferait un parfait acteur. Toujours dans l'exagération. Il ne tient pas la pose longtemps, finissant par rire de lui-même. Tout était bon pour agacé la jeune femme qui semblait décidément persuadée à lui tire les vers du nez. Il y avait bien des poids sur ses épaules, des part d'ombre dans ses esprits et des cicatrices encore vives. Mais des maux qui ne disparaitraient qu'avec le temps. Si en parler le guérissait plus vite, il l'aurait fait depuis le temps. Alors que le soleil est au plus haut, ne laissant aucun coin d'ombre à la clairière où ils étaient installés, l'atom tire ses cheveux en arrière en pensant qu'il souffrirait moins de la chaleur.

Toujours en tripotant la branche devenue deux, il ferme un oeil pour ne pas se faire agresser par les rayons du soleil quand il la regarde. « Je sais pas ce que tu cherches Quinnie mais sache qu'il n'y aura pas de retour en arrière. Je n'ai plus le leadership atom et je ne le récupèrerais jamais. Pas parce que je ne peux pas, mais parce que je ne le veux pas. Les atoms avaient besoin d'un second souffle, et moi aussi. Mais les deux étaient incompatibles. Et je suis pas en train de t'embobiner avec des paroles à la con, j'suis sérieux cette fois. Il faut passer à autre chose. Il faut se concentrer sur autre chose de plus important. » Il redresse son torse et ses épaules, inspirant alors qu'il jette un coup d'oeil autour d'eux, comme paranoïaque. « Et tu sais très bien que j'ai raison. »



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: faust ϟ kick-ass.   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM