Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 welcome to the new age + lajsa
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: welcome to the new age + lajsa   Sam 9 Juil - 18:41
WELCOME TO THE NEW AGE
Lani + Kajsa

Elle tourne, elle vire, quand elle a fini le travail. Elle ne sait pas où elle en est, Kajsa, elle ne sait pas quoi faire, pas vraiment, en tout cas. Elle tourne, elle vire, jette un coup d’œil à son téléphone, s’en éloigne. Non, elle ne peut pas retourner jouer, pas maintenant. Il est trop tôt, elle y a déjà été dans la journée, et pourtant, ça la démange d’y retourner, encore et toujours. Alors elle décide de sortir. Détachant ses cheveux roux afin de cacher son tatouage puisqu’elle sait qu’il est interdit de jouer au Darwin’s Game, bien qu’elle l’assume totalement, elle attrape son sac et regarde autour. Rien d’autre à prendre ? Non. Alors Kajsa, elle prend ses clés, et elle sort. Elle qui, auparavant, aimait sortir, elle a bien changé. L’extérieur la met mal à l’aise, elle a l’impression que chaque personne qui regarde son téléphone, ne serait-ce que pour envoyer un message, est un potentiel ennemi. Elle se méfie, elle ne s’approche pas trop près des autres, tigresse prête à sortir les griffes si elle se met à estimer que ça devient nécessaire. A cran, elle se dirige néanmoins vers cette boutique de vêtements, où elle regarde nerveusement des fringues, n’en trouvant pas une seule pour elle. En revanche, ce jean là, il irait parfaitement à Lani, c’est ce qu’elle pense, en tout cas. Alors elle l’attrape, part à la recherche de la taille de sa sœur de coeur sur ledit pantalon. Quand elle la trouve, ni une ni deux, elle attrape le pantalon, prend ce bracelet qu’elle avait remarqué, et se dirige à la caisse, regardant tout autour d’elle, toujours aussi méfiante. Kajsa, elle n’arrive plus à avoir confiance en ceux qui l’entourent, elle n’arrive plus à ne pas être nerveuse, sûrement à cause du jeu, à cause de la situation. Elle ne traîne pas pour rentrer chez elle, enlever le prix de ce vêtement. Maigre excuse pour aller voir Lani, même si elle sait bien qu’elle n’a pas besoin, parce qu’elle sera sûrement toujours la bienvenue. Après tout, cette nouvelle vie, elles l’ont imaginé ensemble, quand Dorian s’est fait renvoyer. Elles sont une famille, à présent. Alors elle frappe chez sa cadette, espérant de tout cœur qu’elle est là, parce qu’elle ne veut pas retourner dans son appartement, à devoir se faire violence pour ne pas attraper son téléphone et devenir Scáthach à nouveau.
darwinsgame.com (c) 2015

Invité
Invité


MessageSujet: Re: welcome to the new age + lajsa   Dim 17 Juil - 20:27
Lani tapait machinalement son stylo, le regard perdu sur le tableau blanc de son professeur de communication. Elle battit de ses paupières sur ses yeux secs d'ennui. Le prof parlait et sa voix soporifique l’emmenait en transe directe pour les bras de Morphée. Elle luttait maintenant depuis une demi-heure pour ne pas tomber de fatigue, s'écrouler sur ses notes à demi-réelles et piquer un bon somme. La soirée d'hier soir avait été trop mouvementée pour qu'elle puisse se souvenir de quoique se soit, et l'heure matinale à laquelle elle s'était couchée était démesurément déraisonnable. L'hygiène de vie qu'elle avait était désastreuse, elle en était bien consciente ; mais tout le monde autour d'elle semblait également peu concerné par les dires du professeur. Lani avait peu d'amis à la fac et cela lui allait parfaitement. De toute manière, les gens ne parlaient pas beaucoup entre eux, à vrai dire on suivait des études pour faire beau sur le papier, car depuis le Darwin's Game les préoccupations devenaient toutes autres. Alors on faisait acte de présence, somnolant, tentant de réussir une vie déjà broyée par la société en plein déclin et on faisait comme si de rien était. Les minutes s'écoulaient à une lenteur irréelle, et elle pensait à toutes les heures qu'elle aurait pu passer sur le Jeu au lieu d'être là, mais elle aurait été tout aussi inefficace sur le terrain aux côté des CAHO qu'elle l'était aujourd'hui dans cette salle de classe entourée de zombies. Il suffisait de prendre des notes, même si elle ne comprenait plus ce qu'elle notait, elle se contentait alors de faire des dessins ridicules, des zigzags pour vider l'encre. Quelque chose tomba, la faisant sursauter. Son portable était à terre, et le Jeu se fit de plus en plus attirant. La brune se baissa, le regard accusateur du professeur sur elle et formula une excuse à mi-voix, et ramassa son téléphone pour le remettre dans sa poche. Ce mouvement lui donna un mal de crâne épouvantable : tout son monde se mit à danser autour d'elle. Gueule de bois quand tu nous tiens ! Elle se tint le crâne, plissant les yeux, tentant de sortir les visions de la salle tanguant diaboliquement, sans grand succès. Finalement, l'heure toucha à sa fin et elle laissa échapper un long soupir, rassemblant avec lenteur ses affaires. Tout le monde avait déjà quitté la salle dare dare, comme s'ils avaient mieux à faire et c'est avec précaution qu'elle sortit à son tour du bâtiment, profitant pour cramer une clope une fois dehors. Le soleil lui assassina la rétine et elle cru mourir à nouveau. La gueule de bois lui pourrissait décidément la vie, elle qui pourtant y était habituée.
Elle avait eu l'intelligence d'installer la climatisation dans son appartement, et elle ne se remercia jamais autant qu'à cet instant précis. Lani se jeta sur son canapé et ferma les yeux, cherchant un peu de tranquillité. La télévision allumée sur un programme de niveau intellectuel bas lui servit de fond sonore tandis que son bras cherchait la bouteille d'eau qui traînait toujours près de la table basse. Après avoir bu, elle fit un sieste de peut-être dix minutes avant d'être réveillée par un individu martelant sa porte d'entrée. Elle émergea difficilement, les yeux définitivement rouges et pâteux avant de traîner des pieds en grognant. « J'arrive. » L'esprit trop embrumé pour se demander qui cela pouvait être, elle prit simplement le temps d'attacher ses cheveux pour avoir l'air plus correcte avant d'ouvrir. Tornade rousse, et un sourire. Sa sœur chérie Kajsa lui passait une petite visite improvisée. « Owwww quelle belle surprise ! » Son mal de crâne et tout le reste s'envola et elle se blottit contre sa rouquine favorite, redevenant la petite sœur chétive qu'elle pouvait être. « J'te lâcherai pas. » Dit-elle avec un air de défi, serrant encore plus Kajsa entre ses bras. Elle pouvait être l'enfant chérie de ses frères et sœurs, ses parents de substitution, sa seule famille qui compte réellement à ses yeux. Ses piliers. L'amour inconditionnel les liait, malgré les disputes, les froids, c'étaient là des preuves de l'amour.

Invité
Invité


MessageSujet: Re: welcome to the new age + lajsa   Mer 27 Juil - 22:08
WELCOME TO THE NEW AGE
Kajsa, si elle n’avait pas été une femme, sûrement qu’elle aurait été un lion. D’ailleurs, sa crinière rousse en témoigne. Une lionne, prête à sauter sur ses proies pour défendre ceux qui comptent pour elle, pour gagner l’estime de sa famille. Kajsa, sa famille, c’est tout ce qu’elle a. Dorian, ainsi que Lani, sont tout ce que la rousse a de plus cher et c’est d’ailleurs avec eux qu’elle s’est installée dans la métropole américaine. Elle ne l’aurait jamais fait seule, elle le sait, elle en aurait été incapable et c’est bien normal ; tout ce qu’elle a de stable en ce monde, ces piliers, c’est cette famille davantage choisie que biologique. Cependant, la lionne, quand elle n’est pas dans le Darwin’s Game, tourne en rond. Elle ne sait pas quoi faire, est seule, tourne, vire, encore et encore, sans pour autant savoir quoi faire de ses dix doigts. Elle voudrait jouer, mais ne peut pas se le permettre. Alors, la tornade rousse, toujours aussi enthousiaste et prête à s’amuser, elle va chez Lani. Lani, c’est sa petite sœur, ça l’a toujours été. C’est un peu sa fille, quelque part, aussi. Kajsa, quand elle avait des semblants d’instinct maternel, elle les passait sur la petite brune qui a quelques années de moins qu’elles. Ainsi, il n’est pas surprenant de se dire que quand Kajsa n’est pas chez elle, il y a de très fortes chances de la retrouver en compagnie de Lani ou bien de Dorian, ses piliers, ceux qui la soutiennent en constance. « Owwww quelle belle surprise ! » La rousse sourit et enlace immédiatement sa cadette, respirant l’odeur de ses cheveux et se disant que oui, c’était effectivement une excellente idée que de se rendre ici. « J'te lâcherai pas. » Elle rit de bon cœur, Kajsa, et elle met ses mains sous les fesses de la brune pour essayer de la soulever mais ne tient pas longtemps. « T’es lourde, t’as plus huit ans hey ! » Affirme Kajsa en riant, repoussant sa sœur au bout de quelques instants.
Elle l’aime tellement, sa cadette. Elle compte beaucoup pour elle, et Kajsa est bien consciente que si elle n’avait pas Lani, elle serait bien moins heureuse parce que la gamine, c’est un peu le rayon de soleil de sa vie. Seulement quelques années d’écart, tellement complémentaires. « Alors tu faisais quoi toute seule chez toi ? Faut sortir dans la vie ! » Lui affirme Kajsa en levant les yeux au ciel, redoutant que sa cadette ne lui dise qu’elle ne sort pas à cause d’une certaine application qui prend de plus en plus de place dans la vie des habitants, un jeu plus précisément. Non. Sa cadette ne joue pas au Darwin’s Game, Kajsa en est sûre. « J’vais te traîner dehors moi tu vas voir ! » Elle affirme en faisant semblant de ronchonner.
(c) AMIANTE

Invité
Invité


MessageSujet: Re: welcome to the new age + lajsa   Ven 29 Juil - 0:55
A vrai dire, elle aurait préféré être dans un état bien plus décent pour accueillir sa grande sœur. Une part d'elle-même se refusait à tout confesser à Kasja, car durant toute sa vie la rouquine avait rempli le rôle de sœur et mère à la fois et il se trouve qu'il y a certaines choses que l'on cache à sa mère. Ainsi, elle n'avait jamais mentionné la drogue et le Darwin's Game, tous les vices dans lesquels elle était tombée après qu'ils aient emménagés séparément, car elle estimait avoir le droit à une vie privée. Malgré cela, elle était persuadée que sa sœur faisait l'innocente par rapport à ce qu'elle était supposée savoir et ce qu'elle savait vraiment de toutes les conneries qu'elle avait pu faire. Lani était influençable, et c'était un défaut qui n'avait pas manqué d'échapper à la rouquine, l'ayant elle-même remis dans le droit chemin une bonne dizaine de fois. Elle était adulte maintenant et elle avait en principe moins besoin de ses frères et sœurs, mais ils s'obstinaient, liés par une corde de titane demeurant invisible, à vivre ensemble quasiment. Lani savait qu'ils n'étaient cependant pas liés par le sang, que leur accent suédois dans leur mélange d'italien aléatoire n'était pas là par hasard, et pourtant elle ne s'était jamais sentie aussi proche de deux êtres, fusionnelle au possible avec eux. Ses parents l'avaient rejetée, elle les avait reniés à son tour, pour ne chercher que de l'amour où on lui en donnait. Une sangsue d'amour. Et il s'était trouvé que Dorian et Kasja avaient un peu d'amour en trop et qu'ils décidèrent de s'approprier la petite Lani, pour la faire devenir un membre à part entière de leur petite famille recomposée. Elle se sentait chérie, et elle ne pu jamais être redevable équitablement envers eux. Alors jusqu'à présent elle avait tout fait pour ne pas leur déplaire, s'était pliée à leur conseils, même s'ils lui laissaient une grande marge de liberté. Elle ne jurait que par eux, leur parole, la vérité qui sonnait uniquement de leur bouche.
Lorsqu'elle voit sa sœur débarquer, c'est un pur soulagement et la brune retombe en enfance, oubliant qu'elle a vingt-et-un ans et qu'elle est supposée être responsable. Elle se jette dans les bras qui l'ont tant serrée au cours de sa vie, pour s'y lover avec une brutalité propre à elle. Kasja tente de la soulever et la remarque qu'elle fait à propos d'elle la fait rire : « T’es lourde, t’as plus huit ans hey ! » Reposant ses pieds nus sur le paillasson de l'entrée, celle-ci afficha un air innocent, sans pour le moins laisser filer sa tornade rousse. « Tiens c'est marrant j'étais persuadée pourtant... » Elle serrait sa sœur sans ménagement, car c'était sa manière à elle d'exprimer son amour. Lani la relâcha finalement avant de la faire rentrer, et elle se rendit compte que son salon était vraiment trop sombre. Sa journée s'était adaptée à sa gueule de bois, elle avait tiré les rideaux pour éviter une agression de lumière et Kasja allait peut-être croire qu'elle était un vampire. Elle se précipita sur ses fenêtres pour ouvrir un peu les rideaux, prenant soin de n'ouvrir que ceux qui ne permettaient pas au soleil de rentrer et de réchauffer inutilement la pièce. « Alors tu faisais quoi toute seule chez toi ? Faut sortir dans la vie ! » Le reproche que lui lançait sa sœur était amusant et Lani s'empressa d'expliquer sa situation : « Déjà, je suis sortie pour aller en cours aujourd'hui. Ensuite, j'ai fais une soirée hier et j'ai encore un peu la gueule de bois. Un peu beaucoup d'ailleurs. » Elle préféra s'asseoir doucement dans le canapé, sentant sa tête de nouveau tourner quelque peu. Elle invita sa sœur à s'installer également, avant de couper L'Incroyable Famille Kardashian qui passait au poste. « J'piquais un somme avant que t'arrives, j'espère que t'as une bonne raison d'avoir troublé mon doux sommeil. » Tout le monde dans la famille savait que Lani était terrible lorsqu'elle dormait ; si elle ne ronflait pas, elle était du genre à prendre toute la place quitte à empiéter sur l'espace vital des autres, ainsi que de parler lorsqu'elle rêvait. « J’vais te traîner dehors moi tu vas voir ! » La rouquine fait semblant d'être outrée et de la menacer, mais cela ne fait qu'arracher un sourire à la jeune étudiante. Elle parlait comme si elle avait tout connu et qu'elle souhaitait lui donner une leçon de vie. « Cause toujours ma vieille. » Répliqua-t-elle avec malice, presque provoquant son aînée.

Invité
Invité


MessageSujet: Re: welcome to the new age + lajsa   Jeu 11 Aoû - 22:14
WELCOME TO THE NEW AGE
Le jeu. Le jeu est le centre de ta vie, ou presque. Tu n’es pas concentrée quand tu vas travailler, Kajsa, et tu te laisses influencer par tes pulsions bien plus que ce n’était le cas par le passé. Tu as presque du mal à réussir à te sentir normale, Kajsa. Cependant, s’il reste bien une part de normalité, d’humanité en toi, c’est grâce à ta famille qu’elle subsiste. Famille qui se résume simplement à deux personnes : Dorian, et Lani. Lani. Tu l’as pratiquement élevée, quand on y pense. Ses parents ne s’en souciaient pas, alors c’est les gamins que Dorian et toi étaient qui se sont occupés d’elle, qui l’ont consolée de es cauchemars et qui ont dormi avec elle quand elle avait besoin d’une présence. Des liens se sont crées, le genre de liens qui ne pourront jamais au grand jamais changé : vous êtes une famille, maintenant, et c’est pour la vie. Dans cette nouvelle ville, pourtant, vous vous êtes un peu éloignées. Parce que Lani est grande, maintenant, que tu as ta propre vie et que vous aviez peut être besoin de vous éloigner, bien que vous vous aimiez beaucoup. Cependant, malgré ce léger éloignement, les retrouvailles entre vous sont toujours aussi heureuses et c’est pour cette raison que Lani ne se décide pas à te lâcher et que cela te fait plaisir, au fond. Tu es ravie de serrer enfin la petite brune dans tes bras, particulièrement alors que tu étais en train de tourner comme un lion en cage dans ton appartement, te retenant de prendre ton téléphone pour retourner dans cette course contre la mort qu’est le Darwin’s Game. « Tiens c'est marrant j'étais persuadée pourtant... » Tu lèves les yeux au ciel et soupires de soulagement quand Lani repose ses pieds à terre, entrant quand la brunette t’y invite, naturellement. Puis tu signales à ta sœur, subtilement, qu’elle est encore enfermée. Protectrice que tu es, Kajsa, tu n’aimes pas la savoir entre quatre murs, tu as bien trop peur qu’elle se mette à broyer du noir pour la laisser enfermée de la sorte. « Déjà, je suis sortie pour aller en cours aujourd'hui. Ensuite, j'ai fait une soirée hier et j'ai encore un peu la gueule de bois. Un peu beaucoup d'ailleurs. » Tu lèves les yeux au ciel. Boire, ce n’est pas la solution non plus, et si toi tu en es bien consciente, tu n’es pas certaine que Lani le sache, elle. Boire, c’est mal, ça n’arrange aucune forme de problèmes, si ce n’est en ajouter. « J'piquais un somme avant que t'arrives, j'espère que t'as une bonne raison d'avoir troublé mon doux sommeil. » Tu ris et lèves les yeux au ciel, allant ébouriffer la tignasse brune de la gamine, ne sachant pas quoi lui répondre. Tu n’as aucune bonne raison, si ce n’est que tu l’aimes fort. Mais est-ce que pour elle, ça suffira ? Tu n’en as aucune idée. Sûrement que oui, parce qu’elle aussi, elle t’aime. « Cause toujours ma vieille. » Tu ris et lèves les yeux au ciel ; oui, tu peux la faire sortir. Mais pourtant, tu ne sais pas si tu en as véritablement envie, de sortir, Kajsa. « Tu me sers un truc à boire ? » Tu demandes en te laissant mollement tomber sur le canapé de ta cadette. « Et j’suis venue pour rien à part te faire chier, ça te va comme raison ? » Tu demandes en riant, regardant autour de toi. « C’est le bordel par ici, dis donc. C’est mal de boire sale gosse » Tu dis en fronçant le nez.


(c) AMIANTE

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: welcome to the new age + lajsa   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM