Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 Pain and Me... We are old friends - PV Marlow&Alexey
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: Pain and Me... We are old friends - PV Marlow&Alexey   Dim 17 Juil - 18:15



La vie maculait ses chaussures comme les nuages maculaient le monde. Elle était là pourtant visible et si éloignée pour Alexey. Il n'était plus le garçon qui avait quitté sa banlieue. Il était devenu un tout autre type. Il était beaucoup moins vivant qu'avant. Une colère sourde, des cris de douleur tentaient de sortir de cet orgue décrépit. Tonnerre, Tonnerre, Tonnerre, il lui arrivait d'avoir envie de voir la douleur dans les yeux de ceux qui avaient tué sa sœur. Il les avait tués et pourtant, la haine ne cessait de revenir dans son cœur, comme un vieux visage qu'on pensait avoir oublié. Il serra les poings doucement faisant bientôt blanchir ses phalanges. Il s'avança doucement entre les arbres, observant ses vieux fantômes comme s'ils étaient plus vivant que mort. Il arriva face à un arbre et là, il tira de sa veste sa vieille bouteille. Il commença doucement à prendre une lampée de cet alcool. La vie semblait maintenant plus appréciable. Ce doux nectar avait fait revenir un semblant de joie dans ses yeux. Il lui arrivait de boire pour oublier ses vieux démons, mais en ce moment, ils semblaient revenir plus fort que jamais. Alexey promena doucement son regard vide autour de lui avant de trébucher sur une bûche. Un '' Rooooh'' ambiant déchirant le calme de la petite forêt. Il commença doucement à se relever. Seth comme il se faisait appeler n'avait pas l'habitude de marcher droit, c'était même sûrement le type qui était le plus tombé dans ce maudit jeux. Il arriva au niveau d'un arbre et se posa contre lui. Il saisit sa bouteille avant de pousser un soupir. Il n'en restait que le goulot et le liquide s'écoulait sur le sol avec des morceaux de verres brisés.


Seth poussa doucement sur ses jambes pour se relever. Il passa ses mains sur sa vieille veste avant de jeter un œil vers l'horizon. Il allait bientôt être au lieu de rendez-vous. Il déboucha sur un petit sentier. L'air aux aguets, il posa sa main sur son colt avant de regarder autour de lui. Il n'aimait pas plus que ça la forêt. Il n'aimait pas grand chose en fait, mais c'était le seul moyen de se voir sans vraiment attirer les soupçons. Il arriva au niveau d'un grand chêne qui semblait beaucoup plus imposant que les autres. Il tira doucement sa manche avant d'observer l'heure. Il était en avance. Il attendit un petit peu, titubant autour de l'arbre comme pour s'assurer que le sol était bien là. Il commença doucement à se rouler contre l'arbre avant de glisser au sol. Il attendait comme quelqu'un qui devait attendre et cette attente était symptôme pour lui de quelque chose de dur. Il n'aimait pas ce blanc qui marquait son esprit comme une sourde petite musique qui ne cessait d'embrumer son esprit. Rien ne lui venait à l'esprit pour combler ce temps qui semblait durer une éternité. Ce calvaire lui faisait penser à trop de choses. Il n'aimait pas penser à ces choses. Songer n'était pas pour lui quelque chose de calme et d’apaisant, cela faisait surgir en lui la tristesse, la peur, la crainte, le malheur, le carnage et surtout l'horreur. Des petits démons s'amusaient de son esprit tordu, capable d'imaginer plans sur plans avec des rouages ténébreux. Il n'avait aucun but pour l'instant seulement de vivre sa vie pleinement dans le jeu, mais bientôt ses capacités allaient être utilisées au plus haut de leurs capacités. Il attendait simplement de pouvoir se mettre au service d'une cause. Peut importait la cause, ce qu'il voulait s'était sentir sa vie au bout du canon de son arme, enfin cela dépendait de quelle arme on parlait. Les deux lui convenaient parfaitement, douleur et plaisir étaient liés. L'un allait de paire avec l'autre dans l'esprit nauséeux du jeune homme. Bientôt, il aurait peut-être un aperçu de ce qu'on allait offrir à son âme pour se repaître.
avatar
<b>bavardages</b> 233 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Freya Mavor
CREDITS : Endless Love / Fucking Face
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Pro-DG


MessageSujet: Re: Pain and Me... We are old friends - PV Marlow&Alexey   Lun 18 Juil - 4:38
pain & pleasure
Alexey & Marlow
Non. Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide. Les métros sont bondés, les restaurants comblés, les têtes bourrées à craquer de petits soucis. J'ai glissé hors du monde et il est resté plein.

Elle a le coeur pompé la poupée, le palpitant empoisonné par une réalité qui ne fait que la torturer. La vie, elle la subit, sa folie, elle s’en nourrit. Elle est dans un piège vicieux la jolie. Une prison dorée qui ne cesse de la cajoler derrière ces barreaux rouillés. Elle a le regard intact mais son corps n’est que l’éclat de ses dégâts. Criblé de ces marques indélébiles d’une fragilité répugnante et répulsante. Mais dans cette utopie, tout s’effaçait. Ses hématomes bleutés, la souffrance de cette carcasse décomposée. Ici elle n’était que le fantasme de son propre idéal. Granuleuse et rageuse. Forte et reine de son propre équilibre. Cet équilibre si tangible mais si perfide. Elle y tenait à son contrôle, elle y tenait à ses adéquations et ses conclusions. Le jeu était la clé de sa liberté. Le seul endroit où elle pouvait enfin prendre son pied sans en recevoir d’autres plaies. Ici seule la mort régnait en maitre et elle était son esclave. Elle la contemplait parfois elle l’accompagnait dans sa danse macabre toujours de marbre. Car Marlow elle s’éteignait pour laisser écouler la mélodie du danger. Un requiem aux notes aiguisées et à la musique délabré. Douce rancoeur, elle efface son coeur pour régner dans son empathie de déni. Car elle n’est que violence la beauté elle est un chaos entier. Insatiable, détestable. Elle a tout calculé dans l’escroquerie qu’était sa vie. Planifié et militré, son plan tenait sur des piliers bien enfoncés dans ces pixels iréels. Elle jouait avec les riches et si les riches se montraient trop hostile, elle les réduisait en cendres dans cet imaginaire. Simple, efficace. Marlow elle ne fait pas dans les sentiments, elle n’a pas le temps.

Et à présent on l’attendait à l’orée de cette forêt. Petit pion dans son grand échiquier, l’homme était toujours au centre de son plan foireux. Comme une habitude à la dent dure, la beauté elle ne s’accompagne que du sexe opposé pour mieux déchirer et déchiqueter. L’avide et désireuse elle ne cherchait pas la difficulté. Elle choisissait pour mieux se venger. Et là elle courrait pour ne pas trop se faire désirer. Car lui n’était pas un de ses clients, certes elle le baisait mais seulement pour qu’il l’aide. Son cul avait toujours été sa monnaie alors bon elle ne cherchait pas d’autres frais. Elle avait conscience de sa dépravation la tentation, elle n’était qu’une pute avec un sourire carnassier qui cherchait la moindre opportunité pour se sauver. Elle offrait son corps aux plus offrants alors pourquoi ne pas s’en accommoder. Elle qu’on croyait timide, futile, elle était un diable déguisé derrière des traits angéliques. Un démon qui se cachait et qui se teintait de son allure féline.

La poupée accourait au milieu des arbres morts avec une certaine sécurité. Ses doigts s’accrochant à sa ceinture où une dague se maintenait sur son flanc. Surveillant son environnement, elle prenait son temps. Préférant à son inconscience une dose d’observation. Et plus elle se rapprochait plus le silence se faisait entier. Seuls quelques bruits déraillaient par instant sous la fauve effervescente. La jolie toujours sur ses gardes, cherchait la silhouette désincarnée de son coéquipier. Et vite son regard s’entrechoquait sur cette loque humaine. Couchée, détendu par cet alcool mauvais. Requiem reconnaissait bien Seth par son ignorance, ce côté je m’en foutiste qui avait un charme dérangeant. De son corps élancé, elle se rapprochait se couchant à ses côtés. Elle reposait sa tête lourde de toutes ses pensées entremêlées sur les jambes du brun et de ses doigts frêles, elle lui volait sa bouteille un court instant. Quelques secondes le temps que sa bouche se glisse sur le goulot pour tirer une grosse gorgée de ce nectar apaisant. Le liquide chaud se répandait dans sa gorge serrée et tous ses muscles se détendaient. Parfois se laisser aller avait du bon. Elle se caractérisait bien la jolie avec son opportunisme flagrant. Toujours à piquer sans payer. Elle était une voleuse Requiem mais elle avait un sourire sincère auprès de son acolyte. Pas ce genre de rictus surfait qui marquait bien son atrocité. Non ses lèvres s’étiraient avec authenticité et elle scrutait l’homme à moitié mort. C’était son regard en premier qui avait attisé son intérêt. Cet océan où les flots démontés masqués des tourments impressionnants. Seth ou Alexey peu importe son identité, il avait un magnétisme flagrant à cause de son errance. Mais Marlow n’était pas là pour son charme, mais plutôt pour en faire son arme.

« C’est pas un peu tôt pour se niquer la gueule avec ça? »

Elle faisait la donneuse de leçons, mais elle n’était qu’ironie. Elle tentait simplement d’entamer la discussion sans les banalités mondaines de leurs vies moroses.  
Made by Neon Demon


Qu'elles soient paysannes, ouvrière éperdue dans la fourmilière, qu'elles travaillent à l'usine, qu'elles soient filles de l’air, qu'elles aient les mêmes allures de putes que leur mère. Dans les villes, dans les campagnes moi je vais comme un assassin en campagne et je taille au couteau des sourires sur les joues des princesses.

   
mad hatter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM