Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 Thanks you for choosing Mail express Company - Svenja
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: Thanks you for choosing Mail express Company - Svenja   Mar 26 Juil - 19:04
Svenja Roslund feat. Bryony Tamlin
« J'ai un colis pour la 37 McKenzie avenue à South Side qui s'y colle ? », Sans rien dire Bryony attrapa le courrier des mains de son patron avant de sortie avec son vélo de l'entrepôt de la compagnie « mail-express », espérant que cette petite et matinale balade à vélo finisse de complètement la réveiller après une nuit quasiment sans sommeil. Elle tourna la visière de sa casquette sur sa nuque et enfourcha son vélo, plus de prime jeunesse, avant de s'engager dans la circulation déjà dense de Chicago. Au fur et à mesure de ses coups de pédales, le paysage autour d'elle changeait sous ses yeux, des rues propres et aux buildings dont le soleil se reflétait dans les gigantesques baies vitrées elle passa aux rues mal fréquentées avec ses constructions plus de toutes jeunesses et taguées de dessins et propos obscènes sans oublier ses passants aux allures peu amènes et aux vêtements élimés, pas de doutes possibles, elle était bien arrivée à South Side !
Perdue dans ses pensées, elle faillit percuter un sans domicile fixe qui traversait la route en biais et d'une démarche peu assurée, celui-ci lui vociféra des propos insultants avant de lever son majeur dans la direction de la jeune femme . « En voilà des manières ! » pensa t-elle tandis qu'elle continuait à pédaler pour mettre le plus de distances possibles entre elle et l'individu qui s'était mis à trottiner derrière elle en brandissant le poing.
La jeune femme regarda tour à tour les numéros de la rue et la route quasiment dégagée à présent devant elle, 3032, 34, 37 ! Bryony freina avant de s'engager doucement sur le trottoir où un trio de clochards s'arrêtèrent de fouiller dans un container débordant de sacs poubelles pour la dévisager d'un air menaçant, évitant leur regard la jeune femme ramena son sac à dos devant elle et en sorti un anti vol qu'elle s'empressa d'attacher à son vélo espérant que cela dissuade qui conque de le lui voler. La blonde prit ensuite un petit boitier électronique et un petit colis avant de regarder l'étiquette qui était collée sur le dessus où figurait l'adresse suivi d'un nom Miss S. Roslund . Roslund un nom peu commun qui lui disait quelque chose sans se rappeler quoi exactement. Elle se dirigea vers les escaliers menant vers une porte vitrée, il lui fut inutile de la pousser car celle-ci était littéralement en un millier morceaux qu'elle enjamba avec précautions en écrasant quelques-uns au passage les faisant crisser sous ses baskets. Elle grimpa ensuite jusqu'au troisième étage, comme indiquer sur l'étiquette et sonna à la porte désignée comme étant la "3A" puis attendit. Derrière la porte elle entendit des petits bruits de pas précipités puis la porte s'ouvrit le visage d'un petit garçon qui la dévisagea avec méfiance. « Euh bonjour est-ce que ta maman est là ? dit elle en s'accroupissant pour être à sa hauteur, je dois lui donner… » La jeune femme ne put finir sa phrase car la porte s'ouvrit plus grande sur une brune aux traits très familiers qui sermonna le petit bout d'homme avant de se tourner vers elle. Madame Roslund n'était autre que le professeur de sciences de sa sœur, celle qui était venue un nombre incalculable de fois au domicile de ses parents pour leur poser des questions gênantes sur sa sœur, jusqu'au jour où son père la menaça de porter plainte lui referma avant de lui fermer la porte au nez depuis elle ne l'avait plus revu. Bryony brisa le petit silence qui s’était installé en s’éclaircissant la gorge « Je… je dois vous remettre ceci » fit elle montrant à la brune le colis qu’elle tenait dans ses mains. Elle avait hâte que celle ci signe le reçu pour qu’elle puisse partir et essayer d’oublier cette rencontre pour le moins gênante.
©junne.
avatar
<b>bavardages</b> 375 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Eva Green
CREDITS : poison ivy ; lexi ; heath ; mera
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre passive


MessageSujet: Re: Thanks you for choosing Mail express Company - Svenja   Jeu 4 Aoû - 20:23
thank you for choosing mail express company
bryony & svenja
Voilà une matinée qui s'annonçait absolument normale. C'est l'un de mes jours de congé et, en général, j'en profite pour passer du temps avec Adam. Il est un peu déçu quand je lui apprends qu'aujourd'hui nous n'irons pas partir en vadrouille ; mais avec les temps qui courent je préfère rester de temps à autre à la maison...c'est plus sécuritaire. Mais ce n'est pas Adam qui l'entend de cette oreille, lui qui a déjà sorti tout l'attirail du parfait explorateur en herbe. Sac à dos tortues ninja, baskets et casquette spiderman... tout y est. Oui ; la pomme ne tombe pas bien loin de l'arbre et mon fils ne fait pas exception à la règle. J'ai un air amusé et secoue la tête. « Non Adam ; pas ce matin ! » Il fait une mine boudeuse, qui s'illumine rapidement lorsque l'on entend la sonnerie de la porte. Je fronce les sourcils en me demandant qui cela peut-il bien être à une heure pareille, mais ne peux me poser la question bien longtemps puisque mini-moi ouvre la porte rapidement.

« Euh bonjour est-ce que ta maman est là ? Je dois lui donner… » J'entends ces quelques mots alors que je m'approche à mon tour de la porte à grands pas. Il va vraiment falloir que je ferme le loquet, histoire qu'il n'arrive pas à l'ouvrir si rapidement. L'ambiance du jeu a clairement déteint sur moi mais je préfère être trop prudente plutôt que de mettre inutilement en danger mon fils. « Adam, n'ouvre pas la porte comme ça, tu ne sais pas qui peut bien se cacher derrière ! » Il fait une moue mais hoche la tête et retourne dans le salon, décidant que la 'factrice', comme il l'appellera plus tard, n'est pas si intéressante que cela pour lui. C'est avec stupéfaction que je fixe la nouvelle venue de haut en bas, réalisant à quel point les ressemblances entre elle et sa défunte soeur sont flagrantes. Car je l'ai reconnue ; même si concrètement je ne la connais pas. La soeur de Lily. Lily ... cette étudiante brillante qui a tout fichu en l'air à cause du jeu. C'est du moins ce dont je suis persuadée. Car comment croire à un simple arrêt cardiaque chez une jeune adolescente en parfaite santé ? Et puis elle ne cachait pas son appartenance au jeu ... non, je suis persuadée qu'il y a un lien. Je ne sais juste pas vraiment lequel ... pas vraiment comment. « Je… je dois vous remettre ceci » Je cligne plusieurs fois des yeux, toujours muette. Ce n'est plus moi qui tiens la porte, mais elle qui me tient ; me supporte. Qui me donne une quelconque contenance.

Je regarde la jeune fille droit dans les yeux et sens comme un pincement au coeur ; une réminiscence de ce qu'aurait pu être Lily. « Tu ... » J'humidifie mes lèvres, cherchant mes mots. « ... Comment vas-tu ? ... Bryony, c'est ça ? »
electric bird.




There's a misconception that survival of the fittest means survival of the most aggressive.
The adjective 'Darwinian' used to refer to ruthless competition; you used to read that in business journals. But that's not what Darwinian means to a biologist; it's whatever leads to reproductive success.


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Thanks you for choosing Mail express Company - Svenja   Mar 9 Aoû - 18:15
Svenja Roslund feat. Bryony Tamlin
Bryony regardait le petit garçon à la mine boudeuse rebrousser chemin avant de dévisager madame Roslund, l’enseignante de Lily en silence, encore sous le choc de l’avoir devant elle après tout ce temps. Combien de chances avait elle de là croiser dans une ville aussi grande que Chicago ? Visiblement un paquet !
Le regard insistant que la femme posait sur elle la gênait de minutes en minutes, c'était comme si cette dernière essayer de savoir ce qu’elle ressentait. Il fallut beaucoup de sang froid à Bryony pour ne pas poser le colis qu'elle tenait encore dans ses mains moites sur le sol et décamper aussi vite que possible hors de sa vue. Enfin, la brune brisa le silence pour lui demander comment elle allait.
« Comme quelqu’un qui a perdu sa sœur cadette il y a deux mois » eut elle envie de dire à l’enseignante, mais à la place elle hocha la tête « Oui c’est bien ça » répondit elle ensuite surprise qu’elle connaisse son prénom. Peut être que sa sœur avait parlé d’elle à son enseignante préférée comme elle ne cessait de le répéter, celle qui avait réussi à lui faire aimé cette matière ô combien barbante que les sciences.  
©️junne.


HJ:
 
avatar
<b>bavardages</b> 375 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Eva Green
CREDITS : poison ivy ; lexi ; heath ; mera
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre passive


MessageSujet: Re: Thanks you for choosing Mail express Company - Svenja   Sam 13 Aoû - 0:37
thank you for choosing mail express company
bryony & svenja
Question stupide, je le réalise dès l'instant où les mots franchissent mes lèvres. Il n'y a qu'à regarder ses yeux, pour le comprendre. Elle a tout sauf envie d'être là, et je m'en sens presque coupable. Je baisse les yeux, pour regarder le paquet qu'elle me tend, ainsi que son formulaire. Ma question était pourtant sincère ; car je voudrais m'assurer qu'elle va bien. Même si ce n'était que sa soeur, que je connaissais. Un voile de tristesse passe devant mes yeux et j'humidifie mes lèvres, comme tentant de trouver un moyen d'aborder la jeune femme. Bryony, je crois. Comme la plante. Je lui demande si je ne me trompe pas ; si mes souvenirs sont corrects. Elle m'en parlait parfois, Lily. De sa grande soeur ; la musicienne. « Oui c’est bien ça » J'ai un hochement de tête et un ange passe. Deux, peut-être. Nous nous toisons dans un silence presque gênant et je cède la première, mal à l'aise. « Je ... viens de préparer le goûter pour mon fils. Est-ce que ... est-ce que tu veux nous joindre ? » Elle me paraît tellement ... distante. Comme un mur absolument lisse auquel je me heurte sans trop savoir comment faire pour l'escalader ; pour l'appréhender. Est-elle à blâmer ? Absolument pas. C'est moi, qui suis la cinquième roue du carrosse dans cette histoire. Moi qui suis incapable de lâcher l'affaire parce qu'elle me paraît trop louche ; trop incompréhensible. Moi non plus, je n'ai pas fait le deuil. Est-ce qu'elle l'a fait, elle ? Ce n'est pas une question qui se pose. ... on dit simplement toutes mes condoléances et on passe rapidement à autre chose. Ou alors on prend l'autre personne dans les bras tout en pleurant avec. Je ne suis ni dans un cas, ni dans l'autre. Trop éloignée des principaux intéressés et pourtant au coeur de la situation. « Je suis terriblement désolée de vous avoir dérangés, toi et tes parents. » Ce n'était pas mon intention ; au contraire.
electric bird.



Spoiler:
 



There's a misconception that survival of the fittest means survival of the most aggressive.
The adjective 'Darwinian' used to refer to ruthless competition; you used to read that in business journals. But that's not what Darwinian means to a biologist; it's whatever leads to reproductive success.


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Thanks you for choosing Mail express Company - Svenja   Ven 19 Aoû - 8:43
Svenja Roslund feat. Bryony Tamlin
Combien de fois lui avait on demander comment elle allait ? La jeune blonde avait arrêté de compter à partir de la centième. A quoi s’attendaient les gens ? Qu’elle se mette à pleurer en leur disant combien c’était difficile de passer chaque matin devant la chambre de sa défunte sœur ? De leur dire que chaque fois qu’elle fermait les yeux elle revoyait son cadavre froid et sans vie étendue sur le sol ? Ce n’était pas son genre.
La réponse de Bryony fut suivit sans surprise par un nouveau silence, pour ne pas changer, comment les suivants il fut rompu par le professeur qui lui proposa de se joindre à elle pour le gouter de son fils. Un sourire en coin légèrement moqueur apparut sur le visage de la blonde. Pensait elle réellement qu’elle avait envie de rester avec elle. Elle, cette quasi inconnue qui l’avait harcelé elle et ses parents, remuant à chacune de ses visites un peu plus le couteau dans la plaie béante et profonde qu’était la disparition soudaine et traumatisante de Lily.
« Non, merci, répondit elle d’un ton froid limite glaciale, des clients attendent encore leurs colis, vous voulez bien signez le reçu, s’il vous plait ? »
Elle tendit le paquet qu’elle tenait toujours dans ses mains devenues moites, pleine d’espoir que son cauchemar prenne enfin fin, mais ce n’était pas l’avis de madame Roslund.
La blonde avait elle bien attendue ?
La brune s’excusait enfin de ne pas avoir laissé sa famille faire le deuil de leur enfant chéri. Bryony eut un rire glacial. « Désolée, Vous ne pensez pas qu’il est un peu tard pour des excuses ? Pourquoi vous n’avez pas fait comme tout le monde : nous laissez en paix au lieu de jouer les détectives ? Qu’est ce qui ne tourne pas rond chez vous hein ? Votre vie est trop merdique pour que vous ne vous mêliez de celle des autres, c’est ça ? » Eclata t-elle tentant de retenir les larmes qui menaçaient de couler sur ses joues. Elle risquait sans l’ombre d’un doute d’être renvoyer pour son comportement mais tant pis, elle avait dit ce qu’elle s’était abstenue de dire bien trop longtemps et ça lui avait fait un bien fou comme si sa poitrine s’était soudainement défaite d’un énorme poids.
©junne.
avatar
<b>bavardages</b> 375 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Eva Green
CREDITS : poison ivy ; lexi ; heath ; mera
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre passive


MessageSujet: Re: Thanks you for choosing Mail express Company - Svenja   Dim 21 Aoû - 20:55
thank you for choosing mail express company
bryony & svenja
Je l'observe, réalisant bien que cette jeune femme me semble incapable à aborder, c'est comme si elle me faisait porter sur les épaules toutes les fautes de la Terre. Et si je propose à la blonde de se joindre à moi, c'est sans surprise que celle-ci riposte par un sourire moqueur et un ton cinglant et aussi chaleureux qu'un iceberg partant en rendez-vous avec le Titanic. Non ; je dois signer et la laisser disparaître. De quoi a-t-elle peur ? Pourquoi tant de colère froide à mon encontre ? Ce n'est pas moi qui ai tué sa soeur ! Je mords ma lèvre et prend sèchement le paquet qu'elle me tend pour le déposer sur le meuble à l'entrée. Pourtant c'est encore avec douceur que je prends une nouvelle fois la parole, offrant mes excuses pour le comportement que j'ai eu envers la famille endeuillée. Or ce comportement n'est pourtant fautif de rien, ni répréhensible. Mais j'ai probablement réagi trop vivement ; ils auraient sans doute préféré que la professeure de leur élève soit indifférente à sa disparition, comme le reste du collège. Manque de bol, je ne suis pas comme ça. Et la jeune a tôt fait de me le rappeler, éclatant d'un rire glacial. Je la fixe, comme si je venais de me prendre une douche froide, tandis qu'elle se venge comme elle le peut sur moi. « Désolée, Vous ne pensez pas qu’il est un peu tard pour des excuses ? Pourquoi vous n’avez pas fait comme tout le monde : nous laissez en paix au lieu de jouer les détectives ? Qu’est ce qui ne tourne pas rond chez vous hein ? Votre vie est trop merdique pour que vous ne vous mêliez de celle des autres, c’est ça ? » J'ouvre de grands yeux qui sont rapidement envahis par une colère, que je contiens tant bien que mal. « Je te dis ce que je pense sincèrement, après tu en fais ce que tu veux. » Je serre le poing, me retenant à grand peine de l'envoyer sur les roses ou de hausser le ton. Je ne veux pas qu'Adam s'inquiète et encore moins qu'elle me gâche la journée. Qu'elle soit en deuil ou en colère passe encore, mais je ne lui permets pas de me parler sur ce ton alors que jusqu'à maintenant je n'ai pas une seule seconde manqué de respect ni à elle, à sa famille et encore moins à sa défunte soeur. Au contraire. « J'aurais pu vous contacter avec plus de tact et je suis sincèrement navrée si je vous ai involontairement fait du mal. Mais le décès de Lily ne fait toujours pas sens à mes yeux. C'était votre deuil et j'ai peut-être été intrusive, mais je ne peux pas faire comme les autres et prétendre que je m'en contrefous alors qu'à chaque fois son siège vide me fout un poignard dans le coeur. » L'émotion se lit dans mes yeux et je me tais un instant, récupérant ce reçu qu'elle désire si ardemment que je signe pour mieux pouvoir disparaître de ma vie. « Quant à ma vie, tu peux te garder tes jugements à deux balles pour toi, je ne te permets pas d'en faire autrement. » J'appose énergiquement ma signature et lui tend le papier, sèche.

electric bird.




There's a misconception that survival of the fittest means survival of the most aggressive.
The adjective 'Darwinian' used to refer to ruthless competition; you used to read that in business journals. But that's not what Darwinian means to a biologist; it's whatever leads to reproductive success.


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Thanks you for choosing Mail express Company - Svenja   Ven 2 Sep - 13:27
Svenja Roslund feat. Bryony Tamlin
Au regard empreint de surprise puis de colère que lui lança la brune et à son poing serré, la jeune femme crut un instant qu'elle allait la frapper au visage pour s'être montrée aussi impudente, ce qui était loin d'être son habitude . Mais que croyait elle faire exactement avec ses excuses bidons ?
Effacer d'un claquement de doigt, deux mois de deuil cauchemardesques rythmés par ses visites incessantes et impromptues qui loin de l'avoir aidé à accepter la perte de sa sœur cadette n'avaient fait que remuer un peu plus le couteau dans la plaie chaque jour ?
Pourquoi n'avait elle pas fait comme les autres après tout : se contenter d'un « toutes mes condoléances » dit du bout de lèvres et sans convictions ou bien de rester indifférente comme le reste du corps enseignants et des voisins ?
Ça lui aurait largement facilité la vie et celle de ses parents.
Elle pourra dire tout ce qu'elle voudra, rien ne pourra jamais effacer le tort qu'elle avait causé. La jeune femme fit tout son possible pour ne pas se jeter sur elle et ne pas lui crier dessus mais, à l'entente du discours larmoyant de la professeure, son sang ne fit qu'un tour.
« Non ce que vous auriez pu faire c'est nous laisser faire notre deuil tranquille ! Intrusive vous dites ! Pour moi, venir tous les jours chez une personne que je ne connais pas, j’appelle ça du harcèlement ! Vous croyez que cela me fait quoi hein ?  Quand chaque matin je me lève et que je me rends compte qu'elle n'est plus là. Qu'est ce que vous pensiez faire avec vos questions de merde, ça ne nous la ramènera pas !» Malgré elle, les larmes se mirent à rendre sa vision floue, elle se mordit la lèvre inférieure elle ne devait pas craquer, pas devant elle.
La blonde renifla et la regarda signer le reçu sans rien dire et le lui arracha presque des mains lorsqu’elle le tendit sèchement. «  Restez loin de ma famille, c’est clair ? » lui dit elle en la pointant d’un doigt menaçant avant de tourner les talons et de descendre l’escalier en laissant libre cours à ses larmes .

©junne.

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Thanks you for choosing Mail express Company - Svenja   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM