Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 Are we not tired of dying ? [Gaby]
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: Are we not tired of dying ? [Gaby]   Ven 5 Aoû - 22:42


❝Are we not tired of dying ?❞
Les mains tremblantes et le souffle court, tu es assise au beau milieu de nulle part, totalement désemparée. Jamais tu ne trouveras quoique ce soit … Personne ne semble savoir qui il est. Personne ne connait rien de rien sur ses allées et venues, sur ce qu’il a pu faire lors de ses dernières journées. Rien ! NADA ! Comme s’il n’avait jamais existé. Comme s’il n’avait jamais compté. Alors qu’il a été tout pour toi … Un meilleur ami. Un confident. Et l’homme de ta vie … Comment ça avait pu arriver ? Comment TU avais pu laisser ça arriver ? C'était ta faute s'il était venu ici. S'il était mort ici. Si tu n'avais pas été aussi orgueilleuse, tu l'aurais ouverte cette satanée porte ! Mais non, parce que tu es trop égoïste, trop stupide pour admettre lorsque tu as besoin d'aide. Tes yeux sont rougis par les larmes et ne cessent de s’ouvrir et de se refermer, faisant ainsi glisser les gouttes salées sur tes joues, jusqu’à la feuille de papier que tu tiens entre tes mains. L’encre incrustée dans celle-ci bave, déformant ainsi les traits de ton ancien amoureux et ça te fis rire, réellement. Pour une énième fois, tu devras refaire ce portrait robot, encore et toujours gâché par tes larmes. Pour une énième fois, tu vas te promener aux quatre coins de Darwin pour demander à quiconque croiseras ton chemin s’il connaissait Peter, s’il sait ce qu’il a pu faire avant sa mort. N'importe quoi qui puisses te conduire sur la piste de son meurtrier ! Mais la crème de la crème, c’est que tout ce travail, tu le fais sans doute pour rien du tout ! Parce qu’il y a de fortes chances que les gens ne te disent même pas la vérité ! Après tout, une CAHO qui veut connaître des informations sur un ATOM … c’est extrêmement louche, tu ne peux pas leur en vouloir. Tu as presque envie de débarquer chez les bleus et leur demander tout ce qu’ils savent. *rire* Mais même si tu ferais quasi n’importe quoi pour connaître la vérité et faire payer cette personne qui l’a enlevé de ta vie … tu ne veux pas non plus déclencher la troisième guerre mondiale – même si tu sais très bien qu’elle viendra éventuellement.

Tu soupires et dépose ton dos sur le sol, abattant tes bras à ses côtés en signe de croix, la feuille froissée dans l’une de tes mains. Qu’est-ce que je dois faire Peter ? Tes paroles sont aussitôt emportée par le vent, balayées et envoyés au loin comme un secret et tes larmes continuent de couler, jusqu’à tes oreilles, troublant ton ouïe. Le problème, c’est que tu savais ce qu’il voudrait que tu fasses. Il voudrait que tu arrêtes tout. Que tu arrêtes de chercher vengeance. Il voudrait que tu laisses la personne qui lui a enlevée sa dernière vie tranquille. Il ne voudrait pas que tu retombes dans tes vieilles habitudes. Dans celles qui se terminent irrémédiablement en bain de sang. Mais le problème, c’est que tu ne peux jamais t’en empêcher.


© Pando

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Are we not tired of dying ? [Gaby]   Ven 12 Aoû - 4:32


❝Are we not tired of dying ?❞
J'avais toujours su que tout finirait par changer, éventuellement mais j'avais tellement eu l'impression de flotter dans la même routine depuis des mois que j'avais fini par me persuader que tout resterait figé ainsi pour toujours ou du moins jusqu'à ma mort que j'avais d'ailleurs bien intégré comme étant imminente et pourtant tout avait changé brutalement, il y avait eu le festin, la trahison des miens, puis le procès des traîtres et leur exécution à laquelle j'avais participé sans ressentir quoique ce soit, dans ma vie personnelle j'avais réalisé coup sur coup le mauvais chemin sur lequel j'avais commencé m'aventurer puis assumé ouvertement mes sentiments pour Suzanne le même jour. C'était une vague d'émotion qui m'avait frappée, une déferlante dont je me relevais tout juste avec l'impression de me réveiller d'une soirée beaucoup trop arrosée.
J'avais changé, me détachant de la loyauté sans faille que j'avais pu vouer à mon équipe et à sa chef, les jugeant secrètement trop faibles, trop pacifistes, trop enclins à un jour pardonner l’impardonnable, cessant aussitôt de me jeter à corps perdu à la rescousse de l'humanité toute entière, comprenant enfin que ce soit disant altruisme n'était jamais que des pulsions suicidaires pour me punir du fratricide qui avait déchiré ma famille et que je n'avais pas pu empêcher...J'avais cessé de vouloir mourir pour tout le monde, pour pouvoir vivre pour la femme que j'aime, ce qui était une bien plus grande bataille à mes yeux, devenant paradoxalement quelqu'un de plus équilibré moins guidé par ses pulsions, moins poussé dans les extrêmes, mais j'avais besoin de temps pour me découvrir, me comprendre et me connaître, à nouveau, alors je passais mon temps de jeu seul, à parcourir la forêt en silence, désertant chaque jour un peu plus le QG, nul doute que ce n'était qu'une question de temps avant que mon poste ne me soit retiré.

Je ne croisais personne en général, quelques animaux, parfois des ombres entre les arbres mais rien de plus, pourtant, ce jour là, alors que je faisais mon parcours habituel, j'eus la surprise de croiser une autre joueuse, couchée au sol, des papiers entre les mains, et si, mon premier réflexe fut de vouloir sortir mon arme immédiatement je réussis à me retenir, posant juste la main dessus pour pouvoir agir en cas d'urgence, car, en m'approchant, je l'avais reconnu, l'identifiant comme étant la personne qui m'avait assassiné sans pitié alors que je fuyais l'incendie de l'usine désaffectée, cette même joueuse à qui je devais les cicatrices irrégulières qui balafraient mon abdomen et que je haïssais tant, cette même joueuse dont l'énigmatique « c'est strictement personnel » m'avait longtemps hanté...
Aujourd'hui était peut-être le moment, non pas de l'agresser ou de me venger mais de lui demander enfin des explications que je pensais mériter, alors je me glissais à ses côtés la main toujours posée sur mon arme, prenant la parole sans hésiter.

« T'es la CAHO qui m'a tué quand vous avez incendié le QG GAIA non ? »

C'était plus rhétorique qu'autre chose, j'estimais les risques de me tromper de personne à moins de 1%, j'avais toujours eu la mémoire des visages, surtout ceux de mes bourreaux mais j'espérais ainsi me rappeler à la mémoire de la jeune femme, si jamais elle n'avait pas eu les mêmes facultés que moi.

Après avoir prononcé ces mots, je tournai la tête vers elle et remarquai ses yeux rougis, les traces de larmes encore récentes sur ses joues, et même si elle n'était qu'une ennemie, qui m'avait assassiné de surcroît et marqué à vie, je ne pus m'empêcher de ressentir un pincement au cœur en la voyant ainsi.
C'était dans des moments tels que celui-ci que je réalisais que, peu importe la team, nous étions tous humains, avec chacun nos histoires, nos combats, que peu importe la team, nous étions à de rares exceptions près, tous aussi perdus et effrayés, alors la question m'échappa malgré moi, teintée d'une compassion que je n'avais pas su retenir.

« Ça va ? »

C'était stupide, tellement stupide et en même temps que dire d'autre, je ne la connaissais pas, je n'avais même jamais eu l'intention de sympathiser avec elle et encore moins de la consoler, à cet instant c'était mon côté le plus humain, le plus pur, c'était Gabriel et non Smaug qui avait décidé de s'exprimer


© Pando
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM