Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 i swear i'm innocent (seth)
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: i swear i'm innocent (seth)   Jeu 1 Sep - 0:31
I SWEAR I'M INNOCENT
participants

Aujourd'hui, j'avais séché les cours d'été. Ce n'était pas de mon genre, pas du tout même, j'étais plutôt bonne élève, obéissante et respectueuse d'ordinaire mais le Darwin's Game m'avait changé. La violence qui y régnait avait déteint sur moi en quelque sorte et maintenant mes notes dégringolaient, les appréciations de mes professeurs aussi. On mettait le tout sur la disparition subite de mon père, pas sur le jeu. Personne ne savait que j'y jouais et c'était mieux ainsi de toute façon : le jeu devenait de plus en plus illégal. Pourtant, ça ne m'avait pas empêché d'aller dans le parc ce matin là et de profiter de son calme pour jouer jusqu'à ce que je n'y meurs subitement à cause d'un animal sauvage m'ayant surprise en pleine forêt.

Je sursauta en revenant à la réalité, tous mes membres me faisaient mal et l'envie de vomir était présente comme à chaque fois que je me faisais déconnecter de manière violente. Un regard rapide à ma droite et ma gauche m'indiquèrent que personne ne m'avait surprise à jouer au Darwin's Game. Après tout, c'était un endroit calme et rares étaient ceux venant ici pour jouer. On préférait les pièces sombres. Puis alors que je m'apprêtais à me reconnecter, un groupe de jeune m'appela par mon prénom.

Io ! je connaissais cette voix. Adam Hipp. Il avait deux ans de plus que moi mais était dans ma classe, ou du moins le serait à la rentrée lorsque j'entrerais au lycée. Mes mâchoires se serrèrent d'appréhension et je rangea mon téléphone portable dans mon sac. Sans répondre, je les laissèrent s'approcher de moi. M'entourer. M'encercler. Ils étaient quatre : Adam, Kelly, Paula et Steve.

Qu'est-ce que vous voulez ? demandais-je d'une voix plus tremblante que je ne l'aurais voulu.

T'es pas à l'école l'intello ? C'est pas ton genre pourtant, t'es plutôt de celui à lécher le cul des professeurs. Steve fût félicité par les rires de ses camarades, mais pas par le mien. Mon visage s'assombrit tandis que la colère montait doucement en moi. Je savais me battre maintenant. Les ATOM me l'avaient appris, mais je n'avais jamais rien fait de tel dans la vraie vie. Étais-je sur le point de le faire ? Quoi qu'il en soit, je me redressais sur le banc pour leur répondre.

Laissez moi tranquille. Vous devriez être entrain d'étudier pour rattraper votre retard bande d'attardés. lançais-je non sans en être fière. Même si cette blague impliquait le fait que j'étudias tout l'été pour me préparer à la rentrée. Ce qui était le cas. Enfin, en quelque sorte.

Ce fût suffisant pour qu'ils dérapent. Avant que je ne puisse éviter le premier coup, Kelly me frappa au niveau de la joue avec une force suffisante pour que j'en tombe du banc sur lequel j'étais assise. Vinrent alors les coups de pieds et les rires. Puis la pique de trop :

Eh beh Atkins ? C'est pas parce que ton père est mort que tu dois l'imiter.

Je me jetais immédiatement sur Adam : la suite fût suffisament violente pour que Kelly et Steve se sauvent en courant tandis que Paula appelait la police.

Je m'en fichais.

Il n'avait pas le droit de dire ça. Personne n'en avait le droit de toute façon. Et puis c'était faux, totalement faux. Alors je m'acharnais sur lui avec toute la force que je possédais jusqu'à ce qu'une sirène se fasse entendre au loin, puis qu'une voix familière résonne.

Gallagher.

Pas besoin de me retourner pour savoir que c'était lui, je l'avais suffisament entendu parler pour le reconnaître immédiatement. Mais même ça ne me stoppa pas. Et je tapais encore et encore le garçon tandis que mes joues se trempaient plus encore de larmes que je n'arrivais plus à contrôler. Mon père n'était pas mort. Il reviendrait. Je le savais.
darwinsgame.com (c) 2015

Invité
Invité


MessageSujet: Re: i swear i'm innocent (seth)   Jeu 1 Sep - 1:40
the bird against the world
Io & Seth

Des journées de plus en plus dures à terminer sans avaler au préalable un litre de café. Chicago n'était plus ce qu'elle était et comme si Seth Gallagher n'avait pas assez de soucis à gérer entre ses activités illégales pour nourrir ses enfants et l'emprise que le jeu avait sur lui, la délinquance ne faisait que s'accroître. Le flic avait l'impression que c'était pour lui rappeler qui il était, quel était son rôle : protéger les citoyens. Alors chaque matin ressemblait au précédent, le réveil qui sonne, le liquide noir qui coule dans la tasse, prendre la voiture en se demandant sur quel corps il allait tomber, quel genre de braquage il allait devoir gérer, quelle sorte de violence conjugale allait-il devoir stopper, quel voleur allait-il devoir poursuivre... La liste était encore longue et pourtant, Seth ne s'était jamais senti aussi occupé par son boulot, il ne s'ennuyait jamais. Malgré tout, la fatigue se faisait de plus en plus ressentir et l'homme se sentait perdre pied. Sauf qu'il ne pouvait pas se le permettre.

Le Gallagher venait à peine de s'installer à son bureau, après avoir passé une bonne heure à interroger une jeune femme pour vente de stupéfiant, qu'il entendit son nom être hurlé dans le couloir. "Gallagher et Mendes ! Vous allez à Lincoln Park immédiatement, une bagarre à lieu actuellement." Et c'est ainsi qu'en moins d'une minute, Seth était sur le siège passager de la voiture de police et lui et son collègue arrivèrent sur les lieux de la bagarre en moins de cinq minutes. Il fut surprit de trouver là une gamine qui ne devais pas dépasser les quinze ans hurler de ses poings sur le visage d'un jeune homme mais bien plus vieux qu'elle. Il laissa alors son arme dans son fourreau et arrivé à quelques mètres des jeunes, il reconnut son visage. "Io !" Un visage de porcelaine, de long cheveux châtains, une silhouette frêle mais la ferveur et la détermination d'une Atkins. Deux caractéristiques qu'il avait déjà vu chez son père mais pas encore chez la gamine, et le mélange était surprenant. Mais elle ne semblait pas avoir entendu qu'on l’appelait, trop déterminée à mettre toute son énergie dans ses poings déjà en sang et Seth n'eu d'autres solutions que de soulever la lycéenne sous les aisselles alors que Mendes s'occupait plutôt du garçon et de sa supposée amie. Le Gallagher remarqua les joues mouillées de Io et sa lèvre tremblante, alors qu'elle se débattait. Mais très vite elle du se rendre compte que face à Seth, elle ne pouvait rien et finit par s'arrêter. L'homme posa un genou à terre, face à elle, la prenant par les épaules. "Je peux savoir ce que t'étais entrain de faire ? Non mais c'est pas vrai... J'aurai tout vu." Il leva les yeux au dessus de la Atkins et croisa le regard de son collègue et des deux inconnus, se rappelant alors qu'il avait un boulot et que malgré lui, il fallait faire ce qu'il avait à faire. Dans un geste rapide, il mit les menottes autour des poignets fins de la gamine, s'en était presque ridicule et il avait hâte de savoir ce qui avait pu se passer. Jamais il n'aurait cru voir ça un jour, la fille pleine de promesse, brillante, entrain de détruire le visage d'un garçon. "Je dois t'emmener au poste... Viens."
Non, jamais Seth Gallagher n'aurait cru voir la fille de Isaac Atkins menottées à l'arrière d'une voiture de police. Chicago semblait définitivement courir à sa perte.
Made by Neon Demon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM