Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 trahison, disgrâce (john doe)
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: trahison, disgrâce (john doe)   Ven 2 Sep - 12:53
TRAHISON, DISGRACE
john doe & némésis

Elle se réveille avec stupeur, face à l'écran de son téléphone portable, allongée sur son lit. Elle est de retour à Chicago. Riley-Némésis, Némésis-Riley, tout se mélange encore dans sa tête. Elle a perdu sa quatrième vie, assassinée par un membre de son équipe. Qui ? Elle l'ignore. Le salaud n'a eu besoin que d'un tir pour la transformer immédiatement en de milliers de pixels. Et le moment était encore plus solennel, Harley Quinn était en train d'exiger sa destitution, voulant gouverner elle-même un groupe qui n'a rien d'une famille. Riley-Némésis ne peut s'empêcher d'avoir un rire cynique. Même si tout ne s'est sans doute pas produit comme elle l'avait imaginé, Harley Quinn a réussi son pari. Elle est seule désormais. Némésis aussi, mais pas de la même manière. Riley meurt d'envie de se reconnecter immédiatement, mais elle se doit d'attendre. Elle ne peut apparaître sur le lieu de sa mort alors que l'assemblée est toujours présente. Elle ne veut pas leur faire cet honneur. Alors elle patiente, en profite pour manger un peu, se désaltérer, vaquer à quelques occupations inutiles en attendant l'heure de son fameux retour.

[…]

La pièce est déserte lorsqu'elle apparaît enfin. Dans le doute, Némésis se cache derrière un large rideau pourpre alors qu'un groupe de trois jeunes hommes passent rapidement devant elle. Leur sujet de conversation n'est pas difficile à déceler. Ils s'interrogent sur la suite, se questionnent, exposent leur avis différents aussi. Puis, leurs paroles ne deviennent plus que des murmures avant de disparaître totalement. La blonde sort alors de sa cachette, et se mouve doucement vers la sortie. Elle ne veut plus rester ici, elle n'y a plus sa place pour le moment. Sans doute est-elle assimilée à une paria désormais. Elle n'en sait rien, de toute façon, elle ne va pas risquer une autre de ses vies pour le savoir. La sortie est proche. Son cœur palpite alors qu'elle commet une erreur, se retrouvant face à John Doe, son bras droit, ancien bras droit désormais. Rire cynique. Immédiatement, elle le pousse contre un mur, caché par un pilier en béton, posant une main sur sa bouche. De l'autre, elle lui indique l'ordre de se taire, pointant son arme à feu contre sa poitrine, alors qu'un garde passe devant eux sans les voir. Il est beaucoup plus fort qu'elle mais pour une raison qu'elle n'explique pas, l'eshu ne montre pas la moindre résistance. Quand elle est certaine que le garde est parti, elle le relâche en soupirant, gardant tout de même son arme bien en vue au cas où. « Je ne sais pas si je peux te faire confiance. », avoue-t-elle de but en blanc en serrant les dents pour ne pas laisser déverser sa rage, sa colère, sa tristesse et son amertume. Elle a soudainement l'impression d'être une étrangère dans son propre quartier général.
darwinsgame.com (c) 2015
avatar
john doe
<b>bavardages</b> 650 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Tom Hardy
CREDITS : Puckessa, PANIC!ATTACK
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Neutral


MessageSujet: Re: trahison, disgrâce (john doe)   Mar 6 Sep - 23:57
TRAHISON, DISGRACE
john doe & némésis

John Doe était resté abasourdi par la scène. Queenie lui avait parlé de ses plans, il n’avait rien dit. Elle était assez grande pour se faire sa propre opinion. Cependant, jamais il n’aurait pensé qu’un ESHU soit assez con pour s’en prendre à Némésis. John Doe avait été un des premiers à se jeter sur le malheureux pour le frapper de toutes ses forces. Il payerait. Il allait faire en sorte qu’il crache ses dents, qu’il regrette que sa catin de mère l’est mise au monde. Les ESHU n’étaient pas une équipe bourrée de principes, mais ils en avaient certains ! Encore plus depuis que les GAIA s’étaient entretués lors du festin : il espérait que ses camarades ne voulaient pas devenir aussi débiles qu’eux ! Certes, on pouvait se trahir, mais se tuer… Na c’était vicieux et débile ! Au fond, ils portaient tous le même tatouage.

John Doe n’a pas été tendre et à passer à tabac pendant plusieurs heures le parricide. Il ne recevrait aucune pitié de sa part. Seulement du dédain. Du dégoût. Il allait mourir lentement et après il le chasserait et le tuerait autant de fois que nécessaire. C'était le rôle d’Arthas en un sens. Mais il lui donnerait volontiers un coup de main. Némésis n'était pas seulement son chef. Elle était à ses yeux une personne à protéger, comme une petite soeur. Alors quand elle lui tomba dessus, il se laissa faire. Il aurait très bien où la frapper et la mettre KO, mais il n’en fit rien.

Le bras droit attendit patiemment qu’elle se dégage de lui. Ne disant rien. Il n'était pas difficile de voir qu'elle n'avait plus confiance en sa personne. Comment la blâmer quand vous venez de vous faire assassiner dans votre QG ? Tous vos prétendus coéquipiers pouvaient être des ennemis potentiels. Il n’y avait plus rien de certain. Il sent le canon contre son torse, mais ne frémit pas, ou ne se courrouce pas. Il la regarde. Sans dire un mot. Elle devait faire le premier pas. Némésis lui était rentrée dedans et en le plaquant ainsi contre le mur : elle avait des choses à dire. Comme toute personne trahie.

« Alors pourquoi tu ne m’colles pas une balle là-maintenant s’tu penses que je t’ai trahis ?! Quoique je t’le conseillerai pas : tuer ta propre équipe ça t’apporte que des emmerdes ! T’as qu’à demander à celui qui t’a pris une vie quel goût à ma batte ! » Venait-il d’avouer qu’il s’était défoulé sur le crevard qui l’avait assassiné ? Il souffle et s’écarte : « Si tu ne comptes pas me tirer dessus, baisses ton arme ! » Grogne-t-il. Il passa sa main dans sa barbe : « J’suis pas ton ennemi. J’le serai jamais. J’pensais que tu le saurais maintenant ! »

John Doe était presque blessé de voir que Némésis avait des doutes sur lui. Jamais il n’a laissé une occasion pour qu’elle doute de sa fidélité. Il n’aurait pas de remords à trahir la plupart de ses camardes si cela en valait la peine, mais elle faisait partit des trois ESHU qu’il ne pourrait jamais tromper.

« Vas-y, vide ton sac blondie ! » John Doe était prêt à encaisser, si cela pouvait aider la jeune femme. « Pète un coup ça te fera du bien comme dirait l’autre ! » L’autre, c’était sa grand-mère qui avait toujours des phrases pré-faites comme ça que Jack avait apprises au fur et à mesure. Mieux valait qu’il prenne plutôt qu’un autre et qu’un esclandre se déclare. Il ne fallait pas non plus pousser le bouchon trop loin et faire plus de deux morts dans le QG par mois !
darwinsgame.com (c) 2015



Time to live and let go ♦️ if you want to kill me, try harder fucking cunt ! (c) P!A

Invité
Invité


MessageSujet: Re: trahison, disgrâce (john doe)   Jeu 22 Sep - 12:50
TRAHISON, DISGRACE
john doe & némésis

Étrangement, sans qu'elle ne puisse expliquer pourquoi, être avec John Doe l'apaise. Elle se calme peu à peu alors qu'elle paraît peut-être un peu moins névrosée. Il la regarde sans dire un mot, l'apaise sans le savoir, à moins qu'il ne s'agisse de son but. Pourtant, Némésis reste méfiante, elle se doit de l'être. Elle ne peut plus accorder sa patience, il y a trop de risques désormais. Elle l'avoue enfin ce manque de confiance qui l'oblige à se montrer aussi froide envers son bras-droit. L'est-il encore ? Tout ce qui semblait être concret a disparu désormais. À peine sait-elle qui elle est et ce qu'elle n'est plus. Les paroles de John Doe lui vont droit au cœur. Ainsi, le tueur a eu la raclée qu'il méritait, elle ose à peine y croire alors qu'un léger sourire de ravissement se glisse aux coins de ses lèvres. Si seulement elle avait pu être là pour assister à cette scène ! John Doe s'écarte et Némésis ne fait rien pour le retenir. Elle abaisse d'ailleurs son arme, elle n'a jamais compté le tuer, peut-être le blesser mais superficiellement si jamais elle y avait été obligée.

L'eshu commence à effacer les doutes qu'elle a, pas tous néanmoins, mais il en balaye une large majorité. Il ne montre pas le moindre signe de défiance, et même si il est un eshu comme elle, même si leur nature fait d'eux des menteurs et des manipulateurs, Némésis décide de prendre le risque de le croire. Elle se livre alors à lui, riant un peu nerveusement lorsqu'il évoque une vieille tirade de grand-mère. « Je suis désolée, John. C'est juste que... je ne savais pas si tu étais du côté de celui qui... m'a assassinée. ». Elle a encore du mal à prononcer ces mots alors qu'elle fronce les sourcils et que ses traits paraissent beaucoup plus durs. Elle revoie la scène dans son esprit, la balle qui fuse au ralenti, la douleur vive brusquement ressentie et le silence. Si elle n'avait pas tenu son arme, ses poings se seraient serrés d'eux mêmes, de colère, de rage surtout, de vengeance sans doute aussi. « Alors comme ça, il a eu ce qu'il méritait ?! Il a souffert, j'espère. ». Un sourire maléfique laisse place au sourire en coin alors qu'elle imagine mille et une souffrances endurées par son pitoyable et pathétique agresseur. « Et maintenant ? Qu'est-ce qu'il se passe, Harley Quinn a pris les rênes ? Es-tu toujours son bras-droit au moins ? », poursuit-elle en se posant une ribambelle de questions, à peine laisse-t-elle le temps à son ami de pouvoir y répondre. Tout s'enchaîne dans sa tête, elle a tellement de questions et si peu de réponses. Si peu de temps aussi. « Je me demande même si ce n'est pas elle qui a organisé cet assassinat... », murmure-t-elle plus bas, comme pour elle-même. Ancienne alliée, ancienne amie, c'est tout de même Harley Quinn qui profite de tous les avantages du meurtre.
darwinsgame.com (c) 2015
avatar
john doe
<b>bavardages</b> 650 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Tom Hardy
CREDITS : Puckessa, PANIC!ATTACK
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Neutral


MessageSujet: Re: trahison, disgrâce (john doe)   Dim 16 Oct - 16:10
TRAHISON, DISGRACE
john doe & némésis

John Doe n’avait jamais rien fait à l’encontre de Némésis. Il était rare les fois où il s’en est pris à des gens de son équipe. Non pas qu’il avait des scrupules, juste une sorte de petite voix à l’intérieur de son crâne lui disant de n’utiliser la violence qu’en cas de dernier ressort. Pour tout dire, la blonde qui lui tenait en joue était une personne qu’il avait appris à apprécier. La voir se faire assassiner l’avait rendu fou de rages. Le prisonnier dans les cellules pouvait témoigner. Il ne fallait pas le prendre non plus pour un gros dadais incapable de défendre ses idées. Au moins, il avait marqué un point et avait remis les pendules à l’heure à tous ceux qui doutaient sur ses capacités d’agir, de prendre des décisions. C’est ce qu’il explique à Némésis. Il lui dit ce qu’il a fait, qu’il a pris sa défense et défoncer le dentier du parricide. Il se dégage de son emprise, remettant par automatisme son tshirt en place. Il souffle quand il la voit abaisser son arme et tire ses cheveux en arrière pour les plaquer contre son crâne.

« Jamais. Jamais je ne serais du côté de ceux qui te font du mal. On est des langues de putes chez les ESHU, des rats, des profiteurs, mais j’mange pas de ce pain-là te concernant. »

Le bras-droit souffle longuement : il ne blâmait pas Némésis d’être parano. Elle avait toutes les raisons de l’être et personne ne pouvait réellement l’accuser de voir le mal à chaque tournant. Elle venait de se faire assassiner après tout. Il ne fallait pas l’oublier.

« Il souffre encore, à chaque inspiration, il grimace de douleur. J’pense que j’ai dû lui briser quelques côtes. » Dit-il naturellement, en haussant les épaules. « Tu veux aller le voir ? Lui faire payer ta vie perdue ? J’peux te passer ma batte si tu veux ? » Il est sincère. S’il pouvait aider à faire évacuer à la blonde sa rage. « J’descends avec toi, personne ne te touchera. »

Ce qui allait se passer… ? John Doe n’en avait aucune idée réellement. Queenie allait reprendre le pouvoir seul peut-être… Il n’en avait pas encore parlé avec elle.

« J’sais pas trop. Ouais je pense qu’elle va prendre la régence seule. Si elle veut toujours de moi en bras-droit, je répondrai présent : mais elle fera bien comme elle veut. » Il souffle. « On verra écoute. »

Il fronce ses sourcils quand elle parle de la possibilité qu’Harley soit derrière cet assassinat. Il n’y avait pas pensé… Cette idée était folle et pourtant il fallait avouer qu’elle n’était pas si invraisemblable.

« Aucune idée. Si jamais c’est le cas je ne savais pas. Elle semblait encore plus surprise que moi par cet hurluberlu alors… Cela m’étonnerait. Puis pourquoi t’assassiner ou demander à quelqu’un de le faire ? Elle avait autant de pouvoir que toi. Elle aurait pu manipuler les autres pour faire une mutinerie et que les ESHU votent en sa faveur pour qu’elle prenne la tête du clan. »

John Doe souffle longuement.

« Je suppose que… Que tu vas partir du QG hein… ? » Un sourire triste s’afficha sur son visage. « J’aimerai te dire, te convaincre de rester, mais je ne sais pas si tu es en sécurité ici. Peut-être encore moins que dehors. » Il enlève son arme de son étui : « C’est pas grand-chose, mais… Je préfère que tu sois armée si tu dois survivre par tes propres moyens puis… J’serai jamais loin si t’as besoin. »
darwinsgame.com (c) 2015



Time to live and let go ♦️ if you want to kill me, try harder fucking cunt ! (c) P!A

Invité
Invité


MessageSujet: Re: trahison, disgrâce (john doe)   Mar 1 Nov - 18:19
TRAHISON, DISGRACE
john doe & némésis

Ses yeux se voilent d'une lueur démoniaque. Oh oui, elle espère qu'il a souffert ce fils de chien, qu'il souffre encore, à chaque inspiration, à chaque expiration, à chaque mouvement de cils. Elle ne doute pas que John Doe lui ait fait payer son action pitoyable et pathétique. Quelques côtes seulement, elle grimace légèrement, moue dubitative. Elle est presque déçue. Il mérite plus, elle veut l’écarteler, le martyriser, le tourmenter encore et encore. Semblable à une caho, son esprit divague vers le bain de sang qu'elle touche presque du bout des doigts. L'idée d'aller voir cet abruti, lui faire payer cette vie qu'il lui a ôté est tentante, trop tentante. John Doe lui propose même de lui passer sa précieuse batte pour prendre sa revanche malsaine, sanglante. Comment a-t-elle pu douter de lui un seul instant ? Némésis le regarde et secoue la tête avec un sourire presque timide. Il y a son cœur qui bat la chamade, tant par la vision de son agresseur baignant dans son sang que par bienveillance que lui accorde son bras droit. Ancien bras droit. Elle refuse de céder à ses pulsions meurtrières, s'intéresse au futur de son ami, au futur de son équipe, à son futur aussi. Un avenir qui lui semble obsolète et désuet désormais. « Peut-être... C'est une bonne actrice. », répond-elle, pas entièrement convaincue par la non-responsabilité d'Harley Quinn dans son assassinat. Elle doute.

Après tout, elles se sont alliées toutes les deux pour destituer leur ancienne leader et maintenant, l'idée qu'elle ait pu faire la même chose ne lui semble pas si invraisemblable que ça. « Si tu le dis... ». John Doe flaire certainement son hésitation. Ses réponses sont laconiques, comme si elle cherchait à acquiescer pour ne pas éviter de poursuivre cette conversation. Il ne pourra pas la convaincre, Némésis se méfie désormais de tout le monde. Et même si elle veut croire en lui, elle a peur de se laisser berner. Paranoïa. Psychose. Folie. Elle soupire, détourne le regard, se mord la lèvre pour ne pas laisser déverser sa tristesse. Et puis, John Doe rompt le silence. Elle lui fait face, plonge dans son regard mélancolique. « Oui. », répond-elle seulement sans chercher à argumenter. Sa décision est prise. Elle ne se sent plus à sa place, ici. Les propos de son ami la touche, et puis c'est le coup de grâce. John Doe lui tend son arme. Les larmes lui montent aux yeux. Son masque s'efface, méchante, opportuniste, sauvage et solitaire, elle se dévoile émotive et sensible. « Merci John. ». Elle s'empare de l'arme qu'il lui tend, l'admire, caresse le cadeau avant de lever les yeux vers le jeune homme et de se jeter dans ses bras. C'est la première fois qu'elle se montre aussi proche, aussi tactile avec lui, comme avec n'importe qui parmi les eshu d'ailleurs. Le contact est agréable, et se laisse aller à la fragilité, un instant, avant de se reprendre. « Tu vas me manquer. », dit-elle en essuyant une larme avant de se permettre un rire malicieux, gênée par sa soudaine sensibilité. « Ton arme est entre de bonnes mains. Je te la rendrais en bon état, promis. Je ne garantis pas les balles, par contre. ». Nouveau rire. Elle range l'arme de John Doe contre sa ceinture, à défaut d'avoir un second étui. Dans son futur en solitaire, elle aura toujours cette arme pour se dire qu'elle n'est pas totalement seule. 
darwinsgame.com (c) 2015
avatar
john doe
<b>bavardages</b> 650 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Tom Hardy
CREDITS : Puckessa, PANIC!ATTACK
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Neutral


MessageSujet: Re: trahison, disgrâce (john doe)   Dim 6 Nov - 12:33
TRAHISON, DISGRACE
john doe & némésis

John Doe n’aurait jamais pu laisser l’assassin de Némésis s’en tirer facilement. Il était non seulement question de lui montrer les bonnes manières, mais surtout de faire un exemple. Chez les ESHU on était des enfants de catins, certes, mais il y avait tout de même des règles. Après tout, même les prostituées devaient suivre des lois. Il n’avait jamais fait preuve d’une telle violence sur un violet. Il n’était pas violent, de base, mais alors encore moins avec les siens. S’il n’aimait pas un joueur : il l’ignorait cordialement et c’était ben. Chacun chez soi et les moutons seront bien gardés. Le bras-droit avait eu à cœur de briser chaque os possible du régicide. Ses cris avaient probablement envahis tout le QG. Signalant à tous ce qu’il en coûtait. Il comprend évidemment le besoin de Némésis de lui arracher des hurlements aussi. Après tout, elle était sa victime. Il serait normal que l’homme devienne la sienne. John Doe lui proposait même de lui donner sa batte et de l’escorter en bas. Il s’imaginait déjà à regarder le spectacle, à regarder la reine déchue vider sa colère à chaque coup contre le corps du prisonnier. Il répond à son sourire, en haussant les épaules. Pas besoin de parler pour la comprendre. Oui, il était capable de beaucoup pour elle. Au cours de ces derniers mois, il s’était attaché à la blonde. La risette qui éclairait son visage disparut dans un long soupire.

« Peut-être…. Je ne peux pas te dire. J’en ai pas parlé avec elle. »


John Doe remédierait à cela. Il irait parler à l’unique régente de l’équipe. Il passe d’un geste las sa main dans ses cheveux. Il aurait aimé pouvoir savoir si oui ou non Queenie avait quelque chose à voir dedans. Mais il n’était pas dans son esprit. Il lui était impossible de savoir son implication ou non dans l’assassinat public de Némésis. Pourtant, il était confiant sur le fait qu’elle lui dirait la vérité. C’était beau d’espérer, mais après tout si le chef ne faisait pas confiance à son bras-droit : où ils allaient aller hein ?
Il n’était pas difficile pour le bras droit de voir la peine dans le regard de Némésis. John Doe demande donc l’évident. Naturellement, il n’attend pas la réponse de la reine déchue pour lui donner son arme. Il était tout simplement hors de question qu’elle s’aventure dans DG seule sans avoir un minimum d’équipement. La réaction de la jolie blonde le fait sourire. Il se sent alors privilégié de la voir sous ce jour. Il se doutait que peu de personnes avaient un jour eu l’occasion de la voir aussi faible. Peut-être humaine aussi. John Doe ne sait pas comment réagir quand elle passe ses bras autour de lui. Pourtant, il ne met pas de temps à passer ses bras autour d’elle pour la serrer délicatement contre lui sans lui faire du mal.

« Tu vas me manquer aussi, mais je sais qu’on se reverra bientôt. »
John Doe n’avait pas beaucoup de joueurs dans son cœur, Némésis en faisait partie et il serait prêt à beaucoup pour elle. Il se joint à son rire. « Je ne suis pas inquiet. Ne t’en fais pas pour les munitions ok ? Le principal, c’est que tu te protèges. » Il s’éloigne et lui sourit. « T’oublies pas hein, si tu as besoin, je suis là. Tu sais où je rôde, que je ne m’aventure jamais loin du QG. T’es intelligente et débrouillarde. Si une personne peut survivre seule c’est bien toi. Doutes jamais de toi. J’ai pas besoin de te le dire : méfie-toi de tout le monde. » Il se rend compte qu’il se fait paternaliste, il grimace en soufflant : « Bref… T’es une battante. Ça va aller. » Il prend une grande inspiration : « J’irais parler à Harley, je saurais le fin mot de cette histoire. » Il regarde autour : « T'as des affaires à prendre ? » Arthas n'était pas là. Il allait donc lui servir de garde du corps: « Je te laisse pas toute seule. Ton chien de garde est absent, alors je prends sa place. » Un terme pas péjoratif, il appréciait l'ESHU qui les protégeait dès qu'il était connecté.
darwinsgame.com (c) 2015



Time to live and let go ♦️ if you want to kill me, try harder fucking cunt ! (c) P!A

Invité
Invité


MessageSujet: Re: trahison, disgrâce (john doe)   Lun 7 Nov - 0:20
TRAHISON, DISGRACE
john doe & némésis

Ce que John Doe semble certain, Némésis en est beaucoup moins sûre. Peut-être ne se reverrait-il pas avant longtemps ?! Ce n'est pas une promesse en l'air mais les promesses n'engagent que ceux qui y croient, et à cet instant, Némésis avait beau envie d'y croire, il fallait pourtant qu'elle soit plus lucide. Le cœur léger néanmoins, elle rit de bon cœur avec celui qu'elle considère comme son « ami » même si le terme n'est pas réellement formulé. C'est un moment léger, partagé entre deux personnes qui se respectent et qui éprouvent l'un pour l'autre une fraternité inestimable. Moment rare sur le jeu, Némésis en savoure chaque instant. John Doe s'écarte, Némésis lui sourit, les seuls marques de ses larmes sont ses yeux rougis par l'émotion, et qui ne tarderait pas à s'éclipser également. Elle acquiesce à chaque propos de l'eshu, est même flattée des compliments qu'il lui adresse, même si elle en est pleinement consciente aussi. Si il y a bien une personne qui peut survivre seule, c'est elle. Elle le sait. Elle n'a pas peur, elle n'a pas besoin de l'approbation des foules pour mener à bien ses objectifs. Elle n'a jamais que joué seule, acceptant les alliances sans jamais baisser sa garde. Et même si pour le coup, elle n'avait pas vraiment vu venir cet assassinat. Raison de plus sans doute pour renforcer sa muraille. « Oui, ne t'inquiètes pas, ça va aller. C'est de Némésis dont tu parles. Je suis une battante, une guerrière, j'écraserai quiconque se trouvera sur mon chemin. ». Les poings serrés, elle s'apprête sans doute au plus grand combat de sa vie, survivre sans la protection d'une team.

Elle lui sourit avant de reprendre : « Puis, je suis typiquement eshu, mes intérêts personnels passent avant tout. ». Némésis rit parce qu'elle sait que c'est l'essence même du groupe dont elle fait parti, même si certains l'oublient. La blonde ne peut s'empêcher de tiquer en entendant le nom d'Harley Quinn, la pilule ne peut pas passer pour le moment. Il lui faut du temps, qui sait si elle arrivera à tourner la page un jour. Elle soupire, las et ennuyée par cette tragique histoire. L'envie de sang est trop forte, il faut qu'elle quitte la pieuvre mélomane. Et John Doe compte bien l'aider à partir en un seul morceau. « Mon ex chien de garde. », ne peut-elle s'empêcher de rectifier. Elle préfère que ce soit lui plutôt qu'Arthas qui l'accompagne de toute façon. Elle ne sait pas si elle peut faire confiance à celui qui occupait la place de garde du corps et qui désormais n'est plus le toutou que d'une seule femme. Elle a toujours suspecté le jeune homme de préférer la compagnie d'Harley Quinn à la sienne, et cela, même si il s'était rencontré à Chicago avant même qu'il ne débarque dans le jeu. Seulement des suspicions de sa part, accrue par la méfiance provoquée par son meurtre. « Oui, il faut que je récupère quelques affaires avant de quitter les lieux. ». Notamment sa carte du Darwin's Game dessinée à main levée au temps où elle était une simple éclaireuse eshu. Carte qu'elle pourrait de nouveau compléter désormais. Sous bonne garde, Némésis avance dans l'antre violet pour empaqueter un sac à dos de première nécessité. Étrangement, elle ne croise personne à aller. C'est au retour que tout se complique, du moins en apparence, car la présence du second à ses côtés intimide les rares badauds. Les murmures qui la suivent sont prêts à créer une légende. Sa légende. « Quand tout cela sera un peu retombé, je reviendrai roder autour du qg, j'espère t'y croiser. J'espère aussi que tu m'informeras sur les évolutions du groupe. Mais, tu sais, je ne t'en tiendrais pas rigueur si tu ne le fais pas. », murmure-t-elle alors qu'ils s'approchent de la sortie et qu'elle n'est plus qu'à quelques pas de sa nouvelle vie.
darwinsgame.com (c) 2015
avatar
john doe
<b>bavardages</b> 650 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Tom Hardy
CREDITS : Puckessa, PANIC!ATTACK
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Neutral


MessageSujet: Re: trahison, disgrâce (john doe)   Mer 9 Nov - 23:23
TRAHISON, DISGRACE
john doe & némésis

Il ne savait pas ce que le destin lui réservait, mais une chose était certaine : il ne laisserait pas tomber ceux qu’il appelait ami. Il n’y en avait pas beaucoup, alors il comptait bien prendre soin d’eux. D’autant plus si être avec eux n’était pas un souci. Némésis était violette. Elle le resterait. Le tatouage sur sa peau lui rappellerait toujours que c’est entre les tentacules de la pieuvre mélomane qu’elle s’est construite. Même si de cette équipe elle n’en ait plus reine, qu’un joueur avait tenté de la tuer entre ces murs protecteurs : Némésis avait sa place ici aux yeux de John Doe. Mais il n’était pas là pour dire quoi faire. Il n’était pas ce genre d’hommes. Il ne se mêlait jamais de ce qu’il ne le regardait pas. Il laissait les autres faire leur train de vie. Justement parce qu’il ne voulait pas qu’on interfère avec la sienne. Il voulait qu’on le laisse en paix. C’est pour ça qu’il ne perdait pas plus de salive, qu’il lui avait donné son gun : cela valait tous les mots. Il n’était pas un homme de lettres, plus un homme d’action. Ce moment de complicité se termina par une étreinte, un ultime contact, preuve de faiblesses aussi.

« Et je plains d’avance ceux qui le croiseront. » John sourit en coin, ce petit bout de femme n’était pas à sous-estimer. « C’est peut-être pour ça qu’on est plus à même de survivre dans la nature. Sans besoin de personne. » Un haussement d’épaule vient terminer sa phrase. « Ouais…. Tu peux utiliser le mot ‘ex’ si ça te chante. »

Le bras-droit hoche la tête et avance avec elle jusqu’à ses appartements. Il n’y a personne dans les couleurs, John Doe garde pourtant sa batte sur son épaule : sa carrure imposant généralement le respect. Quand il l’accompagne vers la sortie de la Pieuvre Mélomane, il toise de son regard peu aimable ceux qui oseraient dire quelque chose. Ces langues de vipères avaient du mal à l’atteindre. Il s’en moquait éperdument de ce qu’ils pensaient.

« Tu sais que je ne manquerais pas à l’appel. » Il ne s’aventurait jamais loin dans la MAP. Il ne la connaissait pas et ne supportait pas l’inconnu. Il préférait largement rester autour du QG que de s’aventurer. Devant la porte, il l’ouvre et sort avec elle : « Sois prudente ok ? Et si t’as besoin : n’oublie pas que je ne suis jamais loin. » Il ébouriffe ses cheveux avec un sourire complice : « Prends soin de toi Némésis. »

Puis il part dans le sens opposé pour aller s’occuper des motos que les ESHU utilisent. Faut bien que ça serve d’avoir un garagiste en tant que bras droits.
darwinsgame.com (c) 2015



Time to live and let go ♦️ if you want to kill me, try harder fucking cunt ! (c) P!A

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: trahison, disgrâce (john doe)   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM