Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 Stop! For five F*cking minutes...[Mythos & CheshireCat]
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: Stop! For five F*cking minutes...[Mythos & CheshireCat]   Jeu 8 Sep - 12:52
Stop! For five fucking minutes..
Mythos & CheshireCat

Depuis quelques temps, l'unique endroit où je me trouvais se résumait au QG Eshu et à ses alentours. Non pas que l'envie de vadrouiller ici et là n'était pas présente mais avoir un peu de calme entre les murs du QG était quelque chose que j'appréciais. Pour un temps. Quoi qu'il en soit, j'étais médecin dans la team à présent et j'étais donc bien plus utile ici qu'autre part.
Malgré tout, pour un jeu qui sert d'échappatoire pour la plupart des joueurs, tout devenait quelques peu redondant. Je comprenais plus ou moins rapidement pourquoi je n'avais jamais été vraiment attiré par les jeux vidéos. Mais alors pourquoi j'y restais ? L'addiction, peut-être. Non, c'était sûr. Une addiction tel que l'alcool ou même la drogue. Ça vous trotte dans la tête nuit et jour, vous empêches de dormir et au final, vous y retournez rapidement. Même si votre vie en pati énormément.

Mais ce n'était pas l'important pour le moment. Non, le plus important, c'était de me concentrer sur ce que je faisais. Qu'est ce que je faisais, déjà ? J'ai oublié...

Debout dans l'infirmerie, ma paume frottait ma tignasse brune, cherchant ce que je faisais avant de me perdre simplement dans mes pensées. Un élixir..? Non. Ah! Je ne sais plus. Abandonnant finalement le besoin de retrouver la mémoire, je quitte l'infirmerie. Personne n'avait besoin de moi pour le moment. Descendant de l'étage où se trouvait l'infirmerie, je rejoignais le sous-sol. Une porte blindée, des murs en métal, plusieurs ESHU était déjà occupé à s'entraîner.
De mon coté, je m'entraînais très rarement au QG. Non pas que je n'en trouvais la nécessité mais surtout parce que je préférais être en forêt, être dans un habitat plus clair, plus libre de mes mouvements. Surtout pour le corps à corps étant donné que les armes à feu n'étaient vraiment pas une bonne chose pour moi. Je visais mal, ne supportait pas le bruit et ne m'en servait qu'en cas de problème majeure comme l'incapacité de bouger ou de me servir de mes propres armes blanches.
Ma première arme à feu utilisé ici.. Eh bien, mon pied en a fait les frais. Je me suis littéralement tiré dessus en voulant ôter le chargeur. Allez savoir quand je m'y suis pris.
Debout dans la pièce, je me tenais légèrement à l'écart pour ne gêner personne et m'attardait sur les entraînements des autres membres.
Briquet en main, j'allumais et éteignais celui-ci, laissant la flamme apparaître et disparaître l'espace de quelques secondes jusqu'à ce que mon regard soit dévié par une jeune femme. Blonde, un jean, une chemise à carreau et qui semblait se débrouiller bien mieux que moi.
Et ça, malgré un problème que je pouvais voir de loin. Impossible de dire ce qui faussait ses mouvements mais ça ne semblait pas bien agréable.

darwinsgame.com (c) 2015
avatar
<b>bavardages</b> 1243 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Chloé Grace Moretz
CREDITS : (c) .cranberry (c) roy
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Anti-DG ( passive )


MessageSujet: Re: Stop! For five F*cking minutes...[Mythos & CheshireCat]   Mer 21 Sep - 17:22
Cheshirecat & Mythos
This is ten percent luck, twenty percent skill, Fifteen percent concentrated power of will. Five percent pleasure, fifty percent pain And a hundred percent reason to remember the name.
A bout de souffle alors qu’elle venait encore une fois de frapper de toutes ses forces dans le mannequin qui lui servait d’adversaire de fortune. Son genoux lui faisait terriblement mal depuis la chute qu’elle avait fais le matin en glissant dans une sorte de ravin en plein milieu de la forêt. La prochaine fois, elle regardera plus attentivement devant elle au lieu de se demander si elle avait bien envoyé tous les papiers que sa mère lui avait demandé. Le jeu n’était pas fait pour ce genre de pensée et elle était bien placé pour le savoir. Maintenant, sa jambe lui faisait regretter un peu plus à chaque mouvement, alors qu’elle s’appliquait à son entraînement presque quotidien sur ce monde qui semblait presque plus vrai que l’autre. Normalement, quand elle reviendra dans son petit appartement, elle devrait s’en remettre, si bien qu’elle ne prenait même pas la peine de s’inquiéter sur son état. Pourtant, elle n’était pas encore partie et si elle se retrouvait dans une situation critique, elle n’aurait absolument aucune chance. Plus Louison souffrait, plus elle se rappelait que cette douleur n’était pas réelle, que tout ça n’était que des pixels et des ondes, pourtant tout lui semblait vrai. Comme la fois où elle s’était brisé le poignet pendant un tournois à Portland ou comme la fois où son frère lui avait malencontreusement coincé les doigts dans la porte. Ce genre de douleur qui obnubilait votre cerveau, jusqu’à avoir raison de vous.

Une grimace avant de s’allonger à même le sol et de fixer le plafond en se demandant ce qu’elle pouvait bien être en train de faire. Si elle ne s’était pas inscrite, elle serait sûrement en train de se regarder tranquillement un film chez elle en compagnie de sa meilleure amie qu’elle ne voyait presque plus maintenant. Seulement à la place, elle était en train de taper dans un stupide mannequin en espérant que la douleur finisse par passer comme elle était venue. Sa peau avait pris une teinte inhabituellement blanchâtre, et elle voyait des petites taches de couleurs apparaître sur le plafond, indiquant qu’elle avait trop forcé. Préférant éviter de faire un malaise à même le sol, elle décida de se redresser un peu et de se poser contre le mur en béton. De grandes inspiration, tandis que sa main se posa mécaniquement sur ce genoux qui ne voulait plus rien entendre, avant de reposer un peu sa tête contre le banc espérant que peut-être Praying Mantis, son partenaire de jeu viendrait lui tenir compagnie pour la fin de journée au moins.
© GASMASK



Tomorrow is another day, and you won’t have to hide away. You’ll be a man, boy ! But for now it’s time to run, it’s time to run ! Run boy run ! This ride is a journey to. Run boy run ! The secret inside of you. Run boy run ! This race is a prophecy. — WOODKID.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM