Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 Miss me ? (Andrew)
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: Miss me ? (Andrew)    Lun 12 Sep - 13:42
Lexi & Andrew
 Miss me ?
I was so color blind, we were just wasting time. We never crossed the line, only friends in my mind but now I realized it was always you, can't believe I could not see it all this time.

Le soir tombe, les lampadaires s'allument doucement dans la rue adjacente à l'appartement étudiant de Lexi. Nichée dans son repère, la rouquine est en proie à une période de stress, qui la ronge, qui la dévore, qui l'empoisonne. Le pire dans tout ça, c'est l'addiction à Darwin's Game qui s'ajoute à son état. Elle avait tant redouté cette période, et nous y voilà : les examens approchent. Lentement, sûrement. Son bureau blanc s'était rempli petit à petit de feuilles de cours, de classeurs, de post-it, de livres, d'ordinateur occupé à faire défiler des schémas ou des Power Point. Des semaines à se gaver d'informations jusqu'à s'en faire gerber, des milliers de petits détails à conserver dans un coin de sa mémoire.

Et quand elle n'en pouvait plus, elle passait un peu de temps sur Darwin's Harbor. Elle avait soigneusement évité CRAZIIIPUPIII depuis leur petite entrevue dans son repère, non pas qu'elle n'avait pas apprécié. Au contraire. Mais plutôt de la gêne. Au début, si elle n'avait voulu que s'envoyer en l'air, ces moments s'étaient gravés dans sa mémoire et elle ne pouvait s'empêcher de ressentir un je-ne-sais-quoi embêtant. Quelque chose handicapant et surtout de complètement irréaliste. Alors elle avait choisi de s'éloigner. Lorsqu'elle l'entendait arriver à Camden Church, elle filait. Pas très courageuse... Tant pis, elle devait se retirer tout ça de la tête : il était question de ses études là. Ce pour quoi elle avait travaillé tout sa vie. Ce pour quoi elle avait décidé de s'éloigner de sa famille. Pas question de se planter : elle était majeure de promo, mais tout de même. Elle avait des facilités. Avec un père doctorant reconnu, ça aurait été étrange qu'elle n'y connaisse rien. Mais trop de boulot tue le boulot, ce soir elle avait encore pas mal de choses à faire. Son appartement était sale à peine rangé : son violon traînait dans un coin, ses cours de l'autre. Elle dormait sur le canapé qui était encore défait. Ce n'était pas non plus infect, mais elle pourrait faire un effort. Elle habitait seule, mais tout de même. C'était à peine si elle était fringuée : c'était ses affaires de sport propres qu'elle portait.

La faim vint tirailler la jeune femme  au moment où elle s'y attendait le moins. Elle résistait un moment puis finit par abdiquer face au monstre qui commençait à grogner dans son estomac. Lexi se rendit jusqu'à la cuisine : vide. Révisions + DG = aucun moment pour faire les courses. Mais heureusement, il existe la livraison à domicile. Gloire aux pizzas. Gloire à la livraison. La rousse en salive d'avance. Saisissant son téléphone, elle fit une recherche sur les livreurs de pizza pas loin, appelle et fait sa commande. Le mec au bout du fil lui assure que le livreur en aura certainement pour une demi heure. Parfait. Elle raccroche et retourne à son bureau.

L'heure tourne et toujours personne. La faim gagne du terrain et elle hésite sortir pour manger dehors. L'heure tourne, toujours personne. Et finalement, elle entend sonner. Lexi se lève du bureau, se dirige vers l'entrée d'un pas déterminé. Puis, elle ouvre la porte en s'exclamant « c'est pas trop tôt ! ». Puis elle relève les yeux. Elle connaît ce visage. Elle le connaît même trop bien. D'ailleurs, sur DG, peu de personnes seraient capable de reconnaître cette personne. « Andrew ? » CRAZIIIPUPII, ici, IRL, sans pixel, garanti 100% à Chicago et sur le pas de la porte de Lexi Kerrigan. Elle qui tentait de l'éviter depuis des jours, voilà que le destin en décide autrement.



Dernière édition par Lexi Kerrigan le Lun 26 Sep - 15:39, édité 2 fois

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Miss me ? (Andrew)    Sam 24 Sep - 12:22
MISS ~

Il y avait des soirées ou rien n'allait. Il y avait des soirées ou il préférerait se trouver chez lui ou plutôt dans le Darwins Game ou il pourrait se détendre en étripant la première personne venue. C'était bien trop agréable, bien trop réel et bien trop jouissif qu'il prenait cela pour une pause détente dans sa vie de merde. Vie actuellement perturbée par un collègue livreur malade. Il le soupçonnait de faire le mort pour avoir son week-end, mais Andrew n'avait pas le choix ! Il n'avait plus un sous, il avait la dalle et donc, il devait bosser un peu plus pour tenter de s'acheter un peu plus à bouffer pour la prochaine paye. Il en avait trop besoin et donc il s'occupait des commandes de l'autre et il n'avait pas le temps de piquer des parts pour sa propre faim. Il fonçait sur son scooter. C'était la dégringolade dans l'échelle sociale. Lui qui avait une bonne situation, une femme, un bel appartement, maintenant, il avait un boulot sous payé, plus de femme, et un studio tout pourrit.

Il ne pouvait s'en prendre qu'à lui même, mais le DarwinsGame lui avait tout prit dans sa vie, mais lui offrait bien plus dans ce jeu qui lui offrait une seconde chance. Quelque chose de plus intense, de plus... juste, de plus naturel à son goût. La loi du plus fort ! Et il était fort, du moins, il en était certain au vu de son hôtel dédié à ceux qu'il tuait sans relache. Non, véritablement il se sentait mieux dans ce monde plein de pixel. Il n'y avait plus aucunes limites, il avait besoin de cela, il avait besoin d'être sans limites, surtout pendant cette période de trouble dans sa vie. Se dépêchant, mais pas trop quand même, il livrait les pizzas à une allure modérée. De toute façon, il fallait bien qu'il face attention à ses petites fesses et ne pas avoir d'accidents, il serait totalement baisé s'il lui arrivait une couille. Il ne pouvait faire appel à personne pour l'aider, autant financièrement qu'humainement. Ses anciens amis ? Aux abonnés absents, la faute à Andrew bien entendu.

Sa famille ? En froid, plus qu'en froid même depuis sa rupture avec la mignone Olivia. Ils n'avaient pas étés d'accord déjà lors de leurs rencontres, mais ils l'avaient plus d'adoptés. Maintenant, c'était la guerre froide avec tout le monde. Non, il ne pouvait que se faire confiance pour ramener l'argent à la maison. Soupirant, il attrapa sa dernière pizza. Elle était encore chaude et l'odeur était plus qu'aléchante. Mais il devait tenir. Il sonna, la personne ouvrit en lui disant qu'il était temps et il reconnu rapidement Lexi aka. MORGENSTERN. Il eu un mouvement de recul. Elle l'appela même pas son prénom. Impressionnant comme la vie pouvait les surprendre parfois. « Lexi... Quelle surprise... » Oui, il ne pouvait pas dire autre chose que ça ! Il y a quelques temps déjà, ils avaient eu une petite aventure dans le jeu, mais après, il ne l'avait pas vraiment revu.

« Désolé pour le retard, je suis un peu seul et débordé ce soir. » Il lui tendit la boite de pizza encore toute chaude. L'odeur le ferait presque baver si ce n'était pas Lexi qui le faisait faire. Elle était encore plus... Jolie dans la vrai vie, bien qu'il aurait pu ne pas voir la différence. Elle était surement notable vu les accoutrements qu'ils portaient dans le jeu. « Ca fait un moment qu'on ne c'est pas vu... » Dit il amusé.




(c) chaotic evil

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Miss me ? (Andrew)    Lun 26 Sep - 15:45
Lexi & Andrew
 Miss me ?
I was so color blind, we were just wasting time. We never crossed the line, only friends in my mind but now I realized it was always you, can't believe I could not see it all this time.

Ses pieds sont ancrés sur le sol, mais son cœur s'envole. Sa fierté dégringole. Devant elle, la personne qu'elle essaye de fuir depuis des semaines. Elle commence à manquer d'oxygène, ses poumons réclament de l'air. Elle a l'impression que là-haut, quelqu'un prend un malin plaisir à les réunir, sans avertir. Il doit bien rire devant devant Lexi qui tente de se maintenir. Que dire face à ce visage qu'elle ne connaît principalement que par le biais d'une cagoule rouge sang ? Ils n'étaient pas censé se recroiser avant un moment. Ressaisis toi, ma belle. L'odeur des ta nourriture tant attendue atteint ses narines, mais elle a perdu l'appétit quand son regard a croisé celui de son vis-à-vis. Elle bafouille, elle cafouille, elle s'embrouille. Gamine perdue devant l'objet de ses désirs, débarrassé de sa combinaison de cuir.  « Lexi... Quelle surprise... »  Son prénom. Il l'appelle par son prénom. Plus de Morgenstern ou de Craziiipupiii, simplement Andrew et Lexi. La rouquine l'observe à travers ses mèches de feu, elle essaye de distinguer une réaction, un plaisir, un sourire, mais rien de cela ne se fit ressentir. « Désolé pour le retard, je suis un peu seul et débordé ce soir. » Double merde, elle avait oublié qu'elle lui avait presque sauté à la gorge pour lui reprocher son retard, retard justifié par un travail solitaire et endiablé. L’aléa des routes. Du circuit interminables de carcasses métalliques qui pullule dans toute la ville.

Il lui tend son repas, mais curieusement, sa gorge et son estomac sont noués, elle n'arrive plus à suivre le fil de ses pensées. Pourquoi est-elle tant secouée ? C'est courant de croiser des visages du jeu dans la réalité. Mais qu'il s'agisse d'Andrew sur le pas de sa porte la rend étrange. Comme si lorsqu'elle avait quitté l'abri du joueur, elle avait creusé un énorme fossé. Mais il faut avouer que le voir en chair et en os n'est pas désagréable, bien au contraire. Elle se saisit de la boîte cartonnée. « Ça fait un moment qu'on ne c'est pas vu... »  qu'elle entend le rouge déclarer. Il semble amusé. Cette remarque fait rougir l'étudiante, qui ne sait plus où se mettre. La situation n'avait rien d'amusante, elle était même incroyablement inconvenante. Elle pouvait essayer de lui faire croire n'importe quoi, il finirait bien par deviner que c'était elle qui l'évitait. Lorsqu'il passait les portes de leur Q.G, elle faisait tout ce qui était en son pouvoir pour s'éclipser. « Oui, en effet, ça fait quelques temps... » T'as pas trouvé mieux comme réponse ? Quelques temps, mon cul. Ça fait des semaines qu'elle refuse d'entendre le moindre ragot sur le taré en combinaison écarlate. Eux qui étaient comme cul et chemise, ça avait lancé par mal de rumeurs. Aller, dédramatise. C'était qu'un coup comme ça. Pourquoi t'arrives pas à l'assumer ? Admets le, qu'il soit sur le pas de ta porte te ravis. « Je suis contente de te voir. » qu'elle réussit à sortir. Bravo, un tonnerre d'applaudissements pour Lexi qui a réussit à retrouver l'usage de la parole. Il ne lui aura fallu que dix minutes pour sortir deux phrases.

Et ensuite ? Hé bien... Bonne question. Ne devait-il pas retourner à ses livraisons ? Il l'a dit lui-même, il était débordé. Devait continuer à bosser jusqu'à en crever. Tu jettes un coup d’œil à ton camarade de jeu, c'est un sacré privilège de le voir en civil. « Wahou. T'as une sale tête. » Sérieusement, Kerrigan ? Tu ne le vois pas depuis des semaines et ta première réaction, c'est de lui rappeler qu'il a une sale gueule ? Mais t'as été élevée où ? « Euh. Attends j'dis n'importe quoi. » Elle secoue la tête, écrasée sous le poids de sa stupidité. Elle laisse échapper un juron en japonais tout bas. Ah ça pour connaître sur le bout des doigts les lois du magnétisme et de l’électricité... Mais pour t'adresser à un homme il faudra repasser. Secoue toi, poil de carotte, là. T'as une chance de lui parler sans pixels et sans personne pour vous déranger.  « Je dois avouer que c'est moins drôle sans toi, Darwin's Harbor. » Voilàààà, ça c'est un bon début. Continue sur ta lancée ! « Tu as cinq minutes à m'accorder ou d'autres personnes attendent leur dîner ? » Il a l'air un peu plus différent que sur le jeu. Plus misérable, cela va sans dire, on dirait que toute la misère du monde lui est tombée sur les épaules. « T'as mangé ? Je finirais jamais ça, toute seule. » Elle fait un signe en direction de la boîte contenant son repas encore chaud. Ça prendrait cinq minutes, non ? De toute façon, il fallait bien qu'il mange un peu à un moment donné. Ça doit creuser de traverser la ville toute la soirée.


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Miss me ? (Andrew)    Mer 12 Oct - 17:01
MISS ~

C'était un petit plaisir que de la trouver chez elle. Il savait à présent ou sa coéquipière de jeu habitait. Ce n'était pas rare de rencontrer les gens qui joue au DarwinsGame dans la vie IRL. Souvent on joue avec des amis ou il y a des amitiés qui se forment, mais la, c'est le destin qui les réunit tous les deux sur le palier de sa porte avec l'odeur ennivrante de la pizza qu'elle a commandée. Elle avait du goût bien entendu ! Elle avait eu une relation avec Andrew, c'était normal qu'elle avait du goût ! Elle semblait toute bouleversée par la situation, ça pouvait être compréhensible après tout... Elle semblait ne pas trop savoir quoi dire et parla juste simplement, répondant aux dires d'Andrew sur le fait que ça faisait un moment qu'ils ne c'étaient pas vu. Ils se voyaient tout le temps avant et la, oust, bon débarras ! Tu m'as donné mon orgasme et je te jete comme une vieille chaussette. Il pouvait le prendre comme ça, mais n'en faisait pas tout un plat quand même, c'était pas son genre... non ? Elle lui assura qu'elle était contente de le voir ! Il y avait de quoi, il venait la délivrer d'une faim persistante et qui revenait bien trop souvent.

Elle se contente ensuite de lui dire qu'il avait une sale gueule. Étrangement, ça le fit rire, même si elle tente de se rattrapper, il rigole de bon cœur. « C'est pour ça que je porte une cagoule haha ! Mais ouai, j'suis un déchet depuis deux trois jours, je dors pas vraiment. » Entre le jeu et le boulot en masse, il n'avait pas beaucoup de temps pour dormir. Elle finit par lui dire que le jeu est moins drôle sans lui, ce qui le fait sourire, il prend presque une pause héroïque. « Tout est moins drôle quand on l'a vécu avec moi ! » Oui, il aurait presque l'étoile colgate aux dents tellement il est fier de ses bêtises. Elle lui demande alors s'il a un peu de temps et pourquoi pas, partager la pizza qu'elle ne pourrait pas manger toute seule. La, c'est l'illumination sur son visage ! Elle a appuyée sur le bouton ON d'Andrew et ce dernier est tout sourire. « Tu étais la dernière... Le meilleur pour la fin non ? » Dit il amusé. Oui, c'était la dernière de sa liste ! Peu être en aurait il après en revenant, mais vu l'heure et le couvre feu, il en doutait. « Ce serait avec plaisir que de partager une part de pizza avec toi ! »

Il entre à vive allure à l'intérieur, sifflant en regardant l'endroit. « C'est mignon chez toi ! A ton image je dirais ! » Il fait un peu comme chez lui, que voulez vous, il prend ses aises comme toujours et s'installe sur le canapé, soufflant de plaisir en pouvant s'allonger dessus. Ca faisait du bien de pouvoir s'étirer sur quelque chose de confortable ! « Tu es quand même plus jolie IRL. » dit il tout ne regardant tout autour de lui ! Oui, il était comme ça à dire ce qu'il pensait. « Tu faisais quoi de beau ? Tu révisais ? » Oui, il s'incruste. Mauvaise pioche Lexi, fallait pas l'inviter !




(c) chaotic evil

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Miss me ? (Andrew)    Ven 28 Oct - 1:26
Lexi & Andrew
 Miss me ?
I was so color blind, we were just wasting time. We never crossed the line, only friends in my mind but now I realized it was always you, can't believe I could not see it all this time.

Surprise, gamine, ton prince charmant a décidé d'investir à ta demande de ton humble appartement. Sauf que ton fameux prince à une gueule de déterré et qu'il semble bien moins enjoué que dans votre échappatoire de la réalité. « C'est pour ça que je porte une cagoule haha ! Mais ouais, j'suis un déchet depuis deux trois jours, je dors pas vraiment. » La gosse secoue la tête en levant les yeux au ciel. Elle avait tout un tas de choses à rétorquer, mais elle se décide à garder ça pour plus tard, dans un moment plus opportun. La rouquine ferme la porte derrière eux, bien résolue à assumer son choix de le faire entrer. Elle décide de poser la boîte à pizza sur la table. Il prend immédiatement ses aises, sans que cela ne dérange vraiment la jeune femme. « C'est mignon chez toi ! A ton image je dirais ! »   Quel abruti ce mec. Lexi se surprenait à le détester autant qu'elle pouvait l'apprécier. Cette ambiguïté ne faisait que renforcer son désir d'apprendre à le connaître en dehors de son image de joueur taré. Il s'affale sur le canapé comme si c'était un plaisir de retrouver des meubles en bon état. Il devait vraiment vivre dans un trou abandonné. A quoi ressemblait sa vie en dehors de l'arène et des tueries ? Sûrement bien loin de l'image idyllique qu'elle s'était faite. « Tu es quand même plus jolie IRL. »  Lexi ne sait pas comment réagir à cette phrase. En fait, la gosse se sent comme un matin de Noël en découvrant les cadeaux sous le sapin. Mais s'il y a une chose dont elle était sûre, c'est que  son compliment ne comprenait aucune allusion à ses formes. Étrange venant de lui qui ne se gênait pourtant pas quand il s'agissait de la gente féminine. Elle se contente de prendre le compliment comme il vient et de répondre presque spontanément : « Je te préfère sans ta cagoule. » C'est vrai quoi. C'est un joli garçon. Un beau visage. Un air un peu idiot, mais c'est ce qui fait partie de son charme. La rouquine fait le tour jusqu'à son bureau pour y éteindre la lumière : elle comptait manger en révisant, mais c'était sans compter sur son invité surprise.  « Tu faisais quoi de beau ? Tu révisais ? »  Il était vraiment étrange pour la petite de parler d'autre chose avec Andrew que de lames ou de manières de tuer. Mais apparemment, elle allait devoir s'y habituer. « Ouais. Les examens... Ça m'empêche aussi un peu de jouer. » Même dans une ville sur le déclin, il fallait bien continuer à essayer de vivre.

Retournant dans le salon, elle découvre un Andrew affalé sur le canapé, la boîte toujours au même endroit. Elle file dans la cuisine pour y trouver de quoi couper des parts et se dirige vers le carton, l'estomac vide, le cœur plein. «  Wahou. Tu dois vraiment vivre dans un taudis. » C'est marqué sur ton règlement interne que tu serais complètement débile avec les garçons qui te plaisent ? Ressaisis toi, Poil de Carotte. «  Aller, je sais que tu meurs de faim. Je suis même étonnée que tu ne m'en aies pas piqué un bout sur le chemin ! » La rouquine s'applique à diviser suffisamment le disque fumant pour en laisser une grande partie à Andrew. Le pauvre, il faisait peine à voir. Une fois la pizza coupée, elle se dirige vers le canapé avec la boîte et s’assoit à côté de son invité. En fait, elle s’assoit sur lui, parce qu'il n'a rien trouvé de mieux que de s'étaler sur le divan comme une baleine échouée. Elle prend une part entre ses doigts et la met directement dans la bouche d'Andrew pour ne pas lui laisser le temps de répondre une bêtise. «  Et bon appétit, bien sûr ! » elle ricane, la gosse. Elle est fière de son humour à chier, principalement parce qu'elle est dans une situation qu'elle ne peut pas contrôler. A son tour, elle prend un peu de sa pitance, car cela fait un moment que son estomac crie famine, et même la présence du rouge ne pourrait l'empêcher de satisfaire ce besoin primaire. Pendant qu'elle prend une bouchée, elle laisse son regard filer vers une horloge digitale. Le couvre-feu n'est pas loin d'arriver. Aurait-il le temps de rentrer ? Et puis après tout, mince. Il vit dans un trou à rat d'après ce qu'il dit. Et pour tout ce qu'il avait fait pour elle dans Darwin's Harbor, et en souvenir de leur partie de jambes en l'air virtuelle, elle pouvait bien l'inviter un peu plus. «  Si tu veux, tu peux rester ici. Pour ce soir, hein. N'y voit pas de proposition indécente. Mais j'ai l'intime conviction que tu seras mieux ici que chez toi. » Elle ne devrait peut-être pas, mais elle lui fait confiance. A ses risques et périls.


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Miss me ? (Andrew)    Ven 28 Oct - 18:53
MISS ~

Comme il était agréable ce petit appartement tout mignon. Ca lui rappelait bien des choses, durant ses années d'études, tout ce qu'il avait vécu, tout ce qu'il avait fait. Il se souvenait de son appartement d'étudiant qui était bien moins rangé que celui ci et peu être un peu plus... masculin comme qui dirait. Olivia l'avait rendu plus vivant à son arrivée, mais avant, il y avait plus d'alcool dans le frigo que de nourriture. Il entra donc, visitant, faisant une petite remarque sur le fait que Lexi était tout de même plus charmante en vrai que dans le jeu. Il ne savait dire pourquoi, parce qu'elle était réelle maintenant ? Parce qu'il n'avait pas de « fausses » informations directement envoyées dans son cerveau ? Il n'en savait rien, mais son sourire et le timbre de sa voie était bien plus agréable. Oui il avait une mine de déterré. Oui, il enchainait depuis quelques temps. Elle le préférait sans la cagoule, ça le fit rire un peu. Il acquiesça, ce n'était pas la même chose, vraiment. Elle étudiait, apparemment, à cause de ses exams, elle ne pouvait pas vraiment jouer. « Je comprend, je comprend. Tu fais des études dans quel secteur ? » En vérité, ils ne parlaient pas d'IRL lorsqu'ils étaient sur DG, c'était plus simple, garder son petit jardin secret pour sois. Maintenant qu'il était la, autant en profiter.

Faisant comme chez lui, il s'installa sur le canapé, il était bien agréable. Cela faisait longtemps qu'il ne vivait plus dans son petit confort. Il vivait dans un taudis, il était trop perdu dans sa vie pour le moment pour tenter de redresser la barre. Il ricanna à ce que disait la petite demoiselle alors qu'il était affalé sur le canapé. « Un peu... DG quoi. » Oui, bien des gens avaient perdus leur boulot à cause de cette vie alternative.  Il toussa, nerveusement. Oui, il piquait quelques bouts parfois, quand la faim était trop grande. Il avait eu raison de se contenir cette fois-ci ! Quoi que Lexi l'aurait comprit ! Comme de vieux amis, la rouquine s'installa sur Andrew qui prenait toute la place et lui mit carrément une part de pizza dans la bouche ! Servit à domicile, elle faisait pas les choses à moitié la petite ! Il finit sa bouche et tenta de lui répondre en souriant. « Je dirais que... J'ai déjà tapé dans les autres. Tu étais la dernière, je voulais finir sur une bonne note. Et j'ai bien fait, tu me donne même à manger comme ça... c'est royal ! Manque plus que la petite tenue et la, je met 5 étoiles ! » Oh que oui. Puis, elle lui propose un truc de dingue. Enfin, dingue, c'est lui le dingue dans l'histoire, mais elle propose à un dingue de passer la nuit chez elle vu qu'apparemment, il serait mieux chez elle que chez lui. Il ouvrit la bouche pour parler, puis se ravisa.

Il allait encore sortir une connerie sur ses films classés X qui devaient l'attendre bien au chaud chez lui, mais autant éviter. « Et bien Lexi ! » Il fait coulisser la jeune femme sur le côté pour se redresser, se collant un peu à elle sans plus, sans rien d’ambiguë. « Je dois dire que... Vu l'heure, ça pourrait être tendu. Puis j'ai rien dans le frigo donc c'est mort. » Il faisait mine de réfléchir comme toujours. Enfin non, il réfléchit pas vraiment le mec. Il regarde la demoiselle du coin de l'oeil. « Tu sais que si je suis la, tu vas pas pouvoir réviser tranquillement tu le sais ? » Oh, il n'y avait rien d'ambigu la dedans. Il prit une part de pizza et la mangea avec envie. C'était juste trop bon ! Il était fort ce cuistot, enfin, le pizzayolo ! « Au pire je peux t'aider. » Il mangea un bout. « A réviser. » Oui, il en avait dans la cervelle un peu, il lui fallait juste ses notes à la petite rouquine et hop, petit questionnaire rapide. « A chaque erreur, une gage... Tu apprendras dans la douleur ma petite ! » Il ricana. Vraiment, il était intraitable comme professeur.



(c) chaotic evil

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Miss me ? (Andrew)    Sam 5 Nov - 11:18
Lexi & Andrew
 Miss me ?
I was so color blind, we were just wasting time. We never crossed the line, only friends in my mind but now I realized it was always you, can't believe I could not see it all this time.

La loque charmante est écroulée sur le canapé, fasciné par cet endroit à mille lieux de celui qu'il peut habiter. La curiosité qu'il porte à l'égard de la poupée s'amplifie à mesure qu'il prend possession de l'appartement, sans gêne, habituel dans son comportement. La gamine lâche un soupir agacé, elle est partagée entre l'envie de le virer et celle de le garder. Lexi ne l'avait pas vu depuis si longtemps... Il fallait avouer qu'il lui avait manqué. « Je comprends, je comprends. Tu fais des études dans quel secteur ? » Comme il était étrange d'aborder ce genre de sujet, alors que dans le jeu ils en étaient à comparer leurs lames et leurs revolvers... Ou à se sauter dessus. Une fois. Rien qu'une fois. Un stupide dérapage. Une foutue erreur. Les yeux de la gamine coulent en direction de la montagne de livres et de classeurs étalés sur son bureau. Elle avait brassé pas mal d'informations ces derniers jours. « La physique. » se contente-t-elle de répondre sobrement. C'est une science bien complexe mais intéressante lorsque l'on a besoin de comprendre le monde qui nous entoure alors que celui ci est en train de sombrer. « Je prépare mon doctorat. » Lexi avait toujours baigné dans la physique. Toujours. Son père était un pilier des recherches concernant ce domaine : il avait été primé, avait rédigé et publié de nombreux livres. A son entrée à l'université, la gosse avait vécu dans son ombre, entre fascination et grandes attentes. Parce qu'elle était la fille d'Elias Kerrigan. Elle n'avait pas le droit à l'erreur. La réputation de son père était en jeu. C'est d'ailleurs cette pression qui l'avait convaincue de quitter le domicile familial pour se retrouver à Chicago. Aux vues des derniers événements, il était probable que ses parents regrettaient cette décision : elle était même étonnée que son père ne soit pas déjà venue la chercher par la peau des fesses.

La première chose qui vient en tête de la jeune femme est « comme il est étrange ». Caché derrière sa cagoule, il fait toute sorte de remarques déplacées. Mais là, face à elle... On dirait qu'il fait très attention.  « Je dois dire que... Vu l'heure, ça pourrait être tendu. Puis j'ai rien dans le frigo donc c'est mort. »  La jeune femme reprend place sur son canapé, s'installant un peu mieux que lorsqu'elle était sur son invité. « Il fait chaud, y'a de la bouffe, un endroit où pioncer et une nana. Fais pas comme si tu réfléchissais, t'as déjà pris ta décision. » Elle le taquine, elle le pousse à bout. Elle a envie de l'entendre dire qu'il resterait bien pour les beaux yeux de la gamine, mais faut pas trop en attendre quand on parle d'Andrew. Il manque une case à ce type. Pas la peine de creuser. « Tu sais que si je suis la, tu vas pas pouvoir réviser tranquillement tu le sais ? Au pire je peux t'aider. (il prend une pause) A réviser. »  « Oh. » répond-t-elle du tac au tac. Encore une fois, elle s'attendait à une réplique cinglante, basée sur du flirt. Décidément, elle va de surprise en surprise.  « A chaque erreur, une gage... Tu apprendras dans la douleur ma petite ! »  Ah, non, retirez tout ce qu'on vient de dire. Les gages auxquels il pense sont sans doute bien orientés. On ne change pas la nature d'un humain. Surtout celui-là. Qu'est-ce qui lui avait prit de le faire entrer déjà ? La compassion ? Ses joues creusées, les valises sous ses yeux ? Les souvenirs de leurs ébats ? Aucune idée. Mais maintenant elle devait assumer, parce qu'il était vissé au canapé, et qu'elle lui avait déjà proposé de rester. Toi aussi il te manque une case jeune fille. « Quoi, tu t'y connais en physique nucléaire ? » Elle avait décidé de s'attaquer à ce sujet pour sa thèse. Pourquoi ? Car c'était le seul que son père  n'avait pas encore abordé. « Ne compte pas sur moi pour te faire un cours rapide, je ne vais pas m'exploser le crâne à essayer de te faire rattraper des années d'études. » La gosse ricane, elle le taquine, elle préfère jouer là dessus. « Mais on peut tout de même garder ton idée. Tu es là, face à moi, pour de vrai. Alors autant faire les choses bien et essayer d'en apprendre plus l'un sur l'autre, non ? » La poupée l'observe, réfléchissant à toute vitesse sur son objectif. Elle veut savoir à qui elle a à faire. « Si l'un refuse de répondre à une question jugée trop indiscrète, il a un gage. Qu'est-ce que tu en penses ? » Ce jeu-là était peut-être plus amusant que de réciter ces cours, choses qu'elle avait suffisamment fait d'elle-même ces derniers temps.  


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Miss me ? (Andrew)    Sam 5 Nov - 13:11
MISS ~

Un doctorat de physique ! C'était pas n'importe quoi ce qu'elle tentait de faire la petite demoiselle. C'était un niveau d'étude assez important et franchement, il avait toujours eu du mal avec la physique, il était plus chimie, mais bon, il fallait de tout dans ce monde ! « Pas mal ! Ca commence à être pointu la. » Il n'était pas en reste le petit Andrew. Il avait beau être un livreur de pizza de trente neuf ans, il avait bien eu une vie avant celle-ci, il avait fait des études, il avait eu un travail bien plus interessant et pleins de responsabilitées. « Impressionnant ! » Soufla t'il. Oui, il pouvait dire des choses gentilles sans pour autant qu'il puisse y avoir de sous entendus comme sur DarwinsGame. Il était tout de même un peu différent entre les deux hein, ce n'était pas son genre non plus d'insulter les gens dans la rue, de faire des phrases graveleuses à chaque fois qu'il rencontrait une femme. Non, il pouvait tout de même être sympa, il était même oui. Andrew quoi !

Elle lui proposa de passer la nuit chez elle. Une belle idée ! Elle avait de la suite dans les idées ou était ce juste à cause du couvre feu ? Il n'en savait rien, mais il fit mine de réfléchir, ce qu'elle contra bien rapidement avec des arguments qu'il ne pouvait contrer. Elle avait raison. Son choix était fait, il lui proposa même... de l'aider à étudier. Oui oui ! Un peu de sérieux que diable ! Bon, la il avait de la suite dans les idées, faut pas déconner ! Une mauvaise réponse, un gage, ça pouvait être intéressant non ? Surtout pour lui en fait, vu qu'il ne faisait que poser les questions et qu'il n'y avait qu'elle qui aurait des gages. La physique nucléaire comme thème ? Il rigola. « Bien entendu, tout le monde connaît ça voyooons ! » Pas besoin d'un court rapide, surtout avec son esprit légèrement dérangé. Légèrement.

Elle lui proposa une alternative ! Vu qu'ils étaient la, tous les deux, réunis IRL, il était peu être temps pour eux d'en apprendre un peu plus l'un sur l'autre. Un sourire s'afficha sur le visage de l'homme qui se frotta les mains. « J'adore ce genre de jeux ! Tu as de quoi boire ? » Oh, pourquoi pas une bière avec la bière ? Les deux allaient parfaitement ensemble non ? « Le jour ou j'aurais un gage n'est pas encore arrivé. » Oh, il avait honte de rien et n'osait pas pas avouer des choses bien crades, mais bon, elle pouvait avoir du répondant la petite poupée rousse. Il se frotta de nouveau les mains. « Je commence, honneur aux invités, aux plus vieux. » Il se mit à réfléchir. Il ne voulait pas commencer trop fort, alors il allait commencer par quelque chose d'assez banal à son goût. « Pourquoi t'es tu mise à Darwins Game ? Tu semble avoir une bonne situation, tu sais que ça peu détruire des vies non... » Il en était la preuve inéluctable, mais bon, c'était à la petite demoiselle de répondre. Il se servit une autre part de pizza tout en regardant la jeune femme dans les yeux. « C'est pour pécho des hommes matures sans te prendre la tête ? »



(c) chaotic evil

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Miss me ? (Andrew)    
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM