Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 stupid wor(l)d (butcher)
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: stupid wor(l)d (butcher)   Sam 24 Sep - 11:34
STUPID WOR(L)D
butcher & némésis

Errer, c'est désormais le verbe qui détermine sa vie sur le jeu. Némésis erre sur le jeu comme un fantôme dans un château hanté. Elle n'a plus vraiment de foyer, plus vraiment de rôle, à moins celui d'être considérée comme une paria aux yeux de son équipe. Elle se trompe. Paria, c'est ce qu'elle pense être, alors qu'il en est sans doute tout autrement pour les eshu. Mais, Némésis n'en sait rien, elle n'a pas pris la peine de revenir au quartier général depuis son lâche assassinat, à l'exception d'une fois. Son apparition à l'endroit même de sa mort. Elle y a croisé John Doe d'ailleurs, son fidèle bras droit lorsqu'elle était encore à la tête du groupe, mais même si ce dernier lui a assuré que l'action d'un homme ne relevait que d'un acte isolé, Némésis est blessée dans son âme autant que dans sa chair, non seulement pour avoir été assassinée mais aussi destituée de son statut de co-leader. Harley Quinn a récupéré tout les lauriers, grand bien lui fasse. Némésis n'est plus aujourd'hui qu'une boule de rage, solitaire, fugitive, en cavale, et triste. Si elle faisait attention les premiers jours à se déplacer comme un serpent, évitant tout contact humain, en particulier ceux de sa team, aujourd'hui, elle ne fait plus dans la dentelle. La blonde se montre au grand jour sur le jeu, quittant le désert où elle y avait établi une sorte de base avec sa sœur jumelle, pour revenir vers le centre de l'action, doucement, mais sûrement.

Proche du territoire eshu, elle se trouve en pleine ville sans raison évidente, à part peut-être la folle idée d'y être repérée par ses anciens coéquipiers. La nuit tombe désormais, il est trop tard pour rejoindre le désert, Némésis se voit contrainte de chercher un abri pour la nuit et les égouts semblent être l'endroit adéquat pour quelques heures. Sombres, sales, ils sont l'endroit le plus évité du jeu, idéal pour s'y reposer sans risquer d'y croiser trop de monde, à condition de supporter la crasse. La descente de l'échelle en ferraille est dangereuse et, même si Némésis se montre prudente, son pied glisse sur une des barres et elle ne parvient à se rattraper qu'au dernier moment, jurant des grossièretés sans nom. Un bruit sur sa gauche lui indique qu'elle n'est pas seule, et qu'un jeune homme la fixe avec un air visiblement amusé, du moins c'est ainsi qu'elle le comprend. Elle s'énerve sur le champs, vexée. « Quoi, t'as un problème, negro ?! ». Ses mots ne sont pas prononcés involontairement, elle veut que ce sourire railleur disparaisse au plus vite au risque de l'offenser. De toute façon, son plus fidèle alliée ne quitte jamais sa ceinture et si elle n'est pas encore comparable à Lucky Luke, elle tire tout de même aussi vite que son ombre. Logique implacable. « Me fais pas perdre mon temps, bouge. », grogne-t-elle d'une voix des mauvais jours, en époussetant la poussière sur ses vêtements, avant de relever la tête pour constater que l'intrus est toujours là. Désespérant.
darwinsgame.com (c) 2015

Invité
Invité


MessageSujet: Re: stupid wor(l)d (butcher)   Dim 2 Oct - 20:45
stupid wor(l)d
némésis + butcher

Les ordres sont tombés, les secteurs attribués. Encore une fois, Mystique a eu pitié de lui et ne l'a pas envoyé hors des frontières de Darwin's Harbor. Il n'y peut rien, s'il n'y comprend rien dans la forêt. Tout se ressemble, les arbres se suivent et s'enchaînent, son esprit perdant bien trop vite le fil de son chemin. Il préfère les rues défoncées, les routes béantes, les tirs dans tous les sens – ce qu'il a toujours connu, son environnement naturel.
Il avait alors enfoncé la capuche de son sweat sur son crâne, et avait filé sous la pluie. Depuis, l'humidité avait cédé la place à l'obscurité, et il avait déjà reporté l'emplacement d'une première porte de sortie à son QG. Il n'avait pas trop mis de temps à la trouver, il fallait dire, et elle se trouvait qui plus est sur le territoire ATOM. Il aurait pu rentrer chez lui, comme d'autres l'avaient fait, à ce moment-là. Mais … pour une raison quelconque, il avait préféré rester encore un peu. Dans le pire des cas, la porte serait peut-être encore là quand il aurait envie de se déconnecter. Pour le moment, il profitait de la nuit qui se profilait, d'un moment où les joueurs se faisaient plus rares et les rencontres, sans doute, plus intéressantes. Plus violentes, peut-être. La nuit apportait ses ombres et révélait ce qu'il y avait de plus noir chez les gens. Il le savait depuis longtemps – et il voulait voir ça, ce soir … même s'il était peut-être le matin à Chicago. Il jouait avec les inconnus et les probabilités, dans ce jeu plus qu'il ne l'avait jamais fait il y a bien longtemps, sur les bancs du lycée.

En tant qu'éclaireur, il avait désormais acquis une bonne reconnaissance du territoire de Darwin's Harbor, bien que l'extérieur soit pour lui l'inconnu le plus total. Ici, il était comme dans son quartier, une âme parmi tant d'autres, avec ce sentiment d'en être le roi invisible, d'être le joueur de poker, le furtif témoin de bribes de vies de centaines d'autres joueurs. Bon, pour l'instant, les seuls héros auxquels il pouvait se comparer, c'étaient les tortues ninja. A la manière de ces créatures vertes délurées, il avait emporté de quoi manger dans les égouts. En explorant ces sous-terrains naturels, il risquait aussi de trouver une porte de sortie, alors c'était d'une pierre, deux coups. Bon, bien sûr, les odeurs et la compagnie n'étaient pas qualifiables de grand luxe, mais ça aussi, il s'en accommodait facilement.
Il entendit le bruit caractéristique d'une plaque que l'on déplace pour se faufiler dans, ou hors, le dédale souterrain. Comme le son était franchement proche, il se décida d'aller jeter un œil, et put en effet apercevoir un joueur – une joueuse, comprit-il rapidement – descendre par les barreaux. Il l'observa le plus silencieusement possible, mais ne put s'empêcher de poser ses mains sur ses hanches, juste à côté de ses armes. Au cas où.
Il assista aussi au piteux spectacle de la quasi chute de la joueuse, assortie de quelques jurons qui lui firent honneur. Au moins se reconnaissait-il dans un tel discours. Forcément, il ne put s'empêcher de rire, même légèrement – mais l'écho le trahit. Bon, avoir son attention pleine et entière … c'était risqué, dans ce « jeu ». Et, comme il pouvait s'en douter … la réaction ne se fit pas attendre.
Négro ? Oooh, elle n'avait pas peur, elle. De dire des trucs pareil. Certains sont morts pour moins que ça. Tout aussi intelligemment, il répondit aux provocations. Que si t'en a un, blondie. Bon, ok, ce n'était pas la répartie du siècle. Mais il peut admettre que les blancs viennent souvent avec leur lot de problème. Comme ça. Comme si c'était attaché à eux comme une ombre. Elle reprend la parole, visiblement mécontent de sa présence ici. Au moins, elle ne lui avait pas encore tiré dessus – en ça, il devait se montrer chanceux. Oh ! Il laissa ses pensées se dérouler sans la moindre gêne, déroulant le cheminement de ses idées à voix haute. Sans filtre. Peut-être qu'il se fera tuer sous peu. Peut-être pas. Sait-on jamais. Parce que tu as un truc de prévu, ici ? De si important que ça se passe dans les égouts ? Il fit la moue, laissant transparaître son dégoût. Ouais, c'est sans doute pas galant. De toute manière, il n'avait croisé personne d'autre ici, aujourd'hui – il fallait dire qu'il avait prit soin d'éviter d'aller en direction des bruits qu'il avait entendu. Ah, le temps … Quel concept si … étrange, n'est-ce pas ? On croit perdre une journée, et une heure à peine s'est écoulée à l'extérieur. Baratineur 2.0. Talent rare ; il était encore en capacité de parler.
darwinsgame.com (c) 2015

Invité
Invité


MessageSujet: Re: stupid wor(l)d (butcher)   Jeu 27 Oct - 19:43
STUPID WOR(L)D
butcher & némésis

Blondie. Ce surnom lui serre le cœur, alors que le visage de son ancien bras droit lui revient en pleine face. Elle se remémore la dernière fois où il l'avait interpellé ainsi, ce jour tragique où tout a basculé, ce jour où elle avait tout quitté. Pour se retrouver là aujourd'hui. Face à cet idiot. Elle n'a pas envie de lui parler, respirer le même oxygène que lui, lui semble même être un torture. Elle ferait mieux de l'abattre de sang froid, comme ça. Mais, sans trop savoir pourquoi, peut-être pour ne pas gâcher inutilement une balle si précieuse, elle lui laisse la vie sauve, lui ordonnant de s'écarter de son chemin. Némésis devient gentille, si c'est bien ce mot là que l'on peut employer. La blonde n'a sans doute pas la même définition de cet adjectif que le commun des mortels. Après tout, elle n'est pas le commun des mortels. Soupir lorsque l'eshu constate que le négro est toujours là. Pourquoi faut-il toujours qu'elle tombe sur des demeurés... Nouveau soupir lorsque celui-ci ouvre la bouche.

Irritée, si elle ne l'était pas déjà, elle le devient à coup sûr. Elle rage, peste intérieurement face à lui et à ses propos abrutissants. Mais tais-toi, bordel. Ferme-là. FERME-LA.. Ses dents grincent les unes sur les autres dans sa bouche alors qu'elle inspire une large bouffée pour tenter de garder son calme. Impossible. Le type a le don de l'énerver, ne serait-ce que par sa gueule de crétin fini. Et il continue, en plus. Elle lève les yeux vers le plafond miteux où des gouttes tombent une à une. Plop. Plop. Plop. Même ce bruit est plus agréable que les flots de paroles que déversent l'homme face à elle. Elle s'avance telle une furie, arme en main. « On t'a jamais appris à fermer ta grosse bouche ? », qu'elle prononce en le prenant par le col, pointant l'arme dans son putain de gosier. Ah, il fait moins le malin maintenant. Elle ne sait pas ce qui la retient d'appuyer sur la gâchette. Peut-être estime-t-elle qu'il peut comprendre le message. Némésis, telle une cinglée, fait mine de tirer. Pan. Elle le lâche et s'écarte, satisfaite. Un dernier regard, et elle le pousse pour s'avancer alors qu'un bruit étrange sort des entrailles des égouts et résonne au fur et à mesure, comme si un troupeau avançait dans leur direction, à moins que ce ne soit ces zombies qui hantent le jeu depuis quelques temps. Elle se retourne vers l'individu, les yeux écarquillés puis crie : « Couuurs. » avant de suivre ses traces.
darwinsgame.com (c) 2015
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: stupid wor(l)d (butcher)   Jeu 27 Oct - 19:43
Le membre 'Riley Whitaker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PNJ : MOBS' : 1

Invité
Invité


MessageSujet: Re: stupid wor(l)d (butcher)   Mar 1 Nov - 15:17
stupid wor(l)d
némésis + butcher

Il observait la blonde descendre de son échelle, l'affublant du même type de surnom qu'elle l'avait fait. Il n'était pas de ces joueurs à frapper ou tirer sur tout ce qui bougeait, il était persuadé que certaines rencontres pouvaient être bénéfiques pour lui, pour son équipe. Malheureusement, l'inconnue ne semblait pas du genre à vouloir s'arrêter et faire la discussion ici, dans les égoûts. Dommage. Rien que pour lui avoir mal adressé la parole, Butcher eut la non-intelligence de déblatérer ce qui lui traversait l'esprit. Une réflexion sur la présence de la joueuse en cet endroit peu chic – elle qui dégageait une impression de vernis à ongles et de coiffeur hors-de-prix. Même maintenant, dans ces conditions. Il continua avec le système d'espace temps si particulier à ce jeu, qui défie les sciences et les lois de la nature. Bref, il parlait pour ne rien dire, tant qu'il n'est pas encore mort. Il assumait avec brio les trois cours de science qu'il a jamais eu. Barbie aurait pitié de lui.
Puis, l'inconnue toucha le sol. Et en moins de temps qu'il n'en aurait fallu pour trouver une autre idiotie à dire, elle l'avait prise de court et il se retrouvait avec une arme … qui l'aurait empêché de prononcer les consonnes. Il se contenta, cette fois, de se taire. Et miraculeusement, aucune balle ne vint achever son discours. Enfin, pas dans sa bouche, quoi. Mais elle tire bien, certes, à côté. Sans doute ravie d'avoir fait passer le message. Ravie de l'avoir fait se taire – sans se salir les mains, tâcher ses précieux vêtements. En soit, libéré de son joug, poignant mais vif, ses lèvres ne tardèrent pas à se vêtir d'un sourire, alors qu'elle lui marchait presque dessus pour continuer sa route.

Cela ne dura à peine qu'un battement de cils. Quelques bruits se font entendre, rapidement frénétiques, saccadés, amplifiés. Arh … Il comprend ce qui est en train de se passer au même moment que la fille, et au lieu de faire marche arrière et de remonter vers la surface, la blonde semble visiblement l'épargner et lui intima, violemment, de courir. Bien sûr. Ses jambes étaient lancés avant même qu'il ne s'en rende compte. S'il y avait bien une chose dans laquelle il excellait, c'était la course. Le seul souci avec ces égouts, c'était que les choix étaient vite limités en termes de destinations ou de cachettes.
Bien sûr, voulant échapper à des monstres derrière eux … ils ne tardèrent pas à en rencontrer au-devant d'eux. La blonde l'avait suivi, bizarrement. Elle aurait pu lui demander de partir pour elle, s'enfuir par l'échelle. Mais non. Cela ne lui était pas venu à l'idée, et il se garderait bien de le lui signaler. Y'en a un devant ! Et celui qui était devant lui, ils ne pouvaient l'esquiver. Il récupéra sa hache de boucher de sous son t-shirt, et réduisit l'ambition du zombie d'un poignet. Physiquement.
darwinsgame.com (c) 2015


30 points de vie BUTCHER  30/30
Reliques : relique du survivant supérieure, bloque 4 / renvoie 2
Dégâts : +2
(j'ai gardé le level trois vu qu'en commençant le rp j'étais à ce niveau-là :tom: )

8 points de vie ZOMBIES  8/10



Dernière édition par Terrence Jackson le Mar 1 Nov - 15:51, édité 1 fois
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: stupid wor(l)d (butcher)   Mar 1 Nov - 15:17
Le membre 'Terrence Jackson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PVE : DM' :

Invité
Invité


MessageSujet: Re: stupid wor(l)d (butcher)   Mer 2 Nov - 19:24
STUPID WOR(L)D
butcher & némésis

Il y a son cœur qui bat la chamade, qui s'emballe, qui explose, qui tambourine, qui cherche à quitter sa poitrine. Elle reconnaît les bruits, elle n'a pas besoin de les voir, pour les imaginer. Les zombies. Némésis a l'impression d'avoir le souffle court. Elle a eu de la chance pour le moment, malgré leur présence soudaine sur le jeu, elle a mis un point d'honneur à les éviter et avait brillamment réussi. Jusqu'à maintenant. Elle n'arrive même plus à penser sainement, elle crie vers l'homme qui se trouve face à elle, l'oblige à courir pour lui libérer le passage. Oh si elle avait pu réfléchir, elle se serait enfuie à travers l'échelle par laquelle elle était tombée quelques minutes auparavant, mais l'idée ne lui traverse même pas l'esprit. Quelle sombre idiote. Elle suit à pas de course les grandes enjambées de celui qu'elle a nommé négro, reprenant à peine son souffle, ne tenant plus qu'à sa vie comme si il lui en restait qu'une.

Elle oublie le jeu, elle oublie les teams, elle ne pense plus qu'aux zombies qui l'ont empêché tant de fois de dormir lorsqu'elle était enfant. Elle s'envole presque, elle n'a jamais autant cavalé de sa vie, derrière celui qu'elle avait envisagé de tuer et qui s'apparente désormais davantage à une présence réconfortante, jusqu'à ce qu'il ouvre la bouche. Et c'est là qu'elle remarque le mort-vivant, son cœur manque un raté.Il est immonde, les dents en avant dans le désir de les mordre. Elle se stoppe immédiatement, se cogne contre l'atom qui sort immédiatement sa hache de boucher de sous son tee-shirt pour lui découper le poignet. « Oh putain de bordel de merde. ». Elle jure parce qu'elle ne trouve pas d'autres mots à prononcer. Alors que la main rampe encore sur le sol et s'agrippe à sa chaussure. Paniquée, elle secoue sa jambe jusqu'à envoyer valser la main contre le mur d'en face. Si il y bien une mort qu'elle ne veut pas, c'est celle-là. Elle ne veut pas mourir sous les crocs d'un zombie. Alors, elle s'empare de son arme et vise sa tête. Sous la panique, elle rate son tir et touche l'épaule du mort-vivant qui recule avant de s'avancer vers eux, main d'un côté, moignon de l'autre.

darwinsgame.com (c) 2015


40 points de vie NEMESIS 40/40
Reliques : /
Dégâts : +1

7 points de vie ZOMBIES 7/10



Dernière édition par Riley Whitaker le Mer 2 Nov - 19:49, édité 2 fois
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: stupid wor(l)d (butcher)   Mer 2 Nov - 19:24
Le membre 'Riley Whitaker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PVE : DM' :

Invité
Invité


MessageSujet: Re: stupid wor(l)d (butcher)   Sam 5 Nov - 14:05
stupid wor(l)d
némésis + butcher

Il n'avait pas vraiment réfléchit. Il était dans cette canalisation, avec des zombies et la blonde aux trousses, et face à lui s'élevait l'obstacle de trop, celui qu'ils ne pouvaient contourner. Ils ne pouvaient faire marche arrière, alors il avait prévenu, et aussitôt, s'était attaqué au problème qui avait surgit devant eux. Machinalement, mécaniquement. Il n'avait même pas réfléchit à ce qu'il allait faire tant cela lui était naturel. La hache de boucher, son instrument de travail depuis des années, s'était naturellement glissée dans sa paume, comme un prolongement naturel de son bras. Il s'était défendu. Contre une monstruosité morte, vivante, pixelisée.
Le poignet mort tombe au sol au son des insultes de la blonde, sans doute choquée. Lui était choqué qu'elle parle de cette manière, grand amateur d'insultes également. Mais il n'avait pas vraiment le temps de faire un commentaire, le reste du corps du macchabée voulant toujours les mordre. Il repoussait tant bien que mal la chose, alors qu'il vit le poignet voler et rebondir sur les murs, et le bruit du canon de l'arme derrière lui. Il tenta de se dégager un peu pour qu'elle puisse lui dégommer la cervelle, mais les circonstances firent que la balle ne s'échoua que dans l'épaule de leur ennemi, qui recula tout de même sous l'impact. Et les autres zombies se rapprochaient toujours plus, leurs bruits et grognements se répercutant de plus en plus entre les murs des égoûts.
Il en avait vraiment ras-le-bol de ces foutus zombies. Comme si survivre dans ce jeu, ou dans la vie réelle, n'était pas assez compliqué. Il avait fallu que les développeurs en rajoutent une couche, de quoi tuer les joueurs encore plus vite. Parce qu'il ne fallait pas s'y leurrer, il voyait bien que les compteurs de vies, sur les peaux des autres ATOM ou même la sienne, diminuaient encore plus vite qu'avant. Bon au moins, leur unique adversaire – pour le moment – semblait en moins bonne forme qu'avant, avec son épaule touchée et sa main en moins. Mais il remuait toujours, l'enfoiré. Ces putains de zombies commencent à me gonfler ... Il prit les fringues en lambeaux du zombie entre ses poings et le plaqua contre l'un des murs, comme il l'aurait fait avec un ennemi particulièrement stupide. Il espérait que maintenu ainsi, sa partenaire pourrait avoir un meilleur accès à la tronche putride de l'être, et pourrait l'exploser plus facilement.
darwinsgame.com (c) 2015


30 points de vie BUTCHER  30/30
Reliques : relique du survivant supérieure, bloque 4 / renvoie 2
Dégâts : +1

6 points de vie ZOMBIES  6/10



Dernière édition par Terrence Jackson le Sam 5 Nov - 14:36, édité 1 fois
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: stupid wor(l)d (butcher)   Sam 5 Nov - 14:05
Le membre 'Terrence Jackson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PVE : DM' :

Invité
Invité


MessageSujet: Re: stupid wor(l)d (butcher)   Dim 6 Nov - 16:46
STUPID WOR(L)D
butcher & némésis

Complètement paniquée, Némésis a l'impression qu'elle risque de s'évanouir ou de gerber à tout moment. La bile lui remonte le long de son œsophage et elle ravale difficilement le liquide en exprimant une grimace face au goût piquant. Et au dégoût. Sa balle n'atteint pas sa cible, elle aurait voulu lui exploser la tête, mais c'est seulement dans l'épaule du monstre que le projectile vient se loger. L'eshu peste, rage, face à son tir loupé. C'est bien la première fois depuis des mois qu'elle se trouve aussi démunie et aussi incompétente. Plus que sept balles. Le zombie ne semble pas le moins du monde affecté par sa main en moins et son épaule ravagé. Une bête abjecte qui se nourrit de chair humaine et qui se stimule davantage à l'idée de faire d'elle et de l'autre individu son dîner. Elle ne veut pas finir sous les crocs du zombie. La bile remonte à nouveau.

L'homme empoigne alors le mort-vivant par ce qui reste de ses vêtements en lambeaux pour le plaquer contre le mur suintant des égouts. Au loin, elle entend le vacarme funeste, celui qui annonce leur tragique mort. Elle tourne la tête vers la foule mortelle, mortuaire, leurs dents en avant, leurs membres pourris, Némésis tremble de tout son être. Elle parvient à peine à tirer sur le zombie que tient l'atom entre ses mains, alors que leur adversaire tend sa bouche en avant pour goûter sa chair tendre. Elle ne sait même pas si elle l'a touché. Au lieu de ça, elle se tourne vers l'armée de zombie, ses deux armes en main et fait feu, jusqu'à ne plus avoir de balles dans ses chargeurs. Certains corps s'écroulent, remplacés très vite par d'autres, tout aussi virulents. « On va pas s'en sortir vivants. », se désespère-t-elle à prononcer. Si seulement elle avait pu garder une balle, la blonde s'en serait foutu une dans le crâne, pour éviter à souffrir le supplice lorsque la mort viendrait. Et elle est persuadée que c'est la seule issue qui les attend. La mort.

darwinsgame.com (c) 2015


40 points de vie NEMESIS 40/40
Reliques : /
Dégâts : +2

4 points de vie ZOMBIES 4/10



Dernière édition par Riley Whitaker le Dim 6 Nov - 17:03, édité 1 fois
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: stupid wor(l)d (butcher)   Dim 6 Nov - 16:46
Le membre 'Riley Whitaker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PVE : DM' :

Invité
Invité


MessageSujet: Re: stupid wor(l)d (butcher)   Lun 7 Nov - 20:06
stupid wor(l)d
némésis + butcher

Les égouts étaient déjà assez infects comme ça pour ne pas les envahir de zombies. Ces développeurs avaient quand même des idées foutrement malsaines et bizarres. Du coup, ils n'avaient plus le choix, et ils devaient se débarrasser du zombie, qui n'en finissait pas de crever selon lui. Peut-être était-ce juste une distorsion du temps, soufflé par l'adrénaline, où les secondes semblaient de longues et effroyables minutes – ou peut-être était-ce l'inverse.
Alors, de rage, il plaque violemment le zombie qui leur barre la route contre une paroi de l'égout, piège à rats dans lequel ils se trouvent. Cuvette de zombies. Ceux derrière eux semblent se rapprocher toujours plus, les grincements et les claquements de mâchoires faisant écho de plus en plus fort. Et puis, ils perdaient du temps, ce temps précieux qui éloignait leurs chances de survie. Il a tout de même à distinguer ce qu'il se passe derrière eux – mais la femme semblait pouvoir couvrir leurs arrières. Il entend une première détonation, qui vient percuter le zombie qu'il retient. Puis d'autres, nombreuses, et il jette un bref regard dans sa direction pour comprendre.
Elle tirait dans le tas. Littéralement. C'était un tas de zombies qui fonçait sur eux. Alors Butcher frappe, de son poing nu, en plein dans la tronche du mort-vivant. Le cerveau, c'était bien leur point faible, non ? Alors il frappait, cherchant à détruire des os qui n'existaient pas vraiment.
J'te jure qu'on a plutôt intérêt de s'en sortir ! Il ne voulait pas se laisser abattre. Il ne voulait pas jouer au kamikaze ou quoi, mais il était hors de question qu'elle pense qu'ils étaient foutus – qu'il n'y avait plus rien à faire. Si elle ne voulait pas survivre, alors … alors quoi ? Elle allait se laisser crever ? Et lui, il se retrouverait dans la merde aussi. Merde !
Pars devant. Putain ! De rage, il enfonçait encore le crâne du zombie contre le mur – à force, il allait bien finir par gagner. Mais elle avait rien demandé, et ce n'était pas son genre de vouloir voir les autres crever sous ses yeux. Alors, si elle ne pouvait pas l'aider, autant qu'elle sauve sa peau. Fuir ou crever, ils n'avaient pas beaucoup le choix.

hj:
 
darwinsgame.com (c) 2015


30 points de vie BUTCHER  30/30
Reliques : relique du survivant supérieure, bloque 4 / renvoie 2
Dégâts : +2

2 points de vie ZOMBIES  2/10



Dernière édition par Terrence Jackson le Lun 7 Nov - 21:32, édité 2 fois
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: stupid wor(l)d (butcher)   Lun 7 Nov - 20:06
Le membre 'Terrence Jackson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PVE : DM' :

Invité
Invité


MessageSujet: Re: stupid wor(l)d (butcher)   Ven 11 Nov - 16:18
STUPID WOR(L)D
butcher & némésis

Épuiser toutes ses balles en tirant dans le tas n'est sans doute pas l'idée du siècle, surtout quand il s'agit de zombies. C'est ce que commence à penser Némésis quand ses deux pistolets ne tirent plus rien d'autres qu'un bruit équivoque. Clac, clac. Ses chargeurs sont désespérément vides. Et la blonde perd littéralement espoir, en regardant cette armée de monstres avancer un à un vers eux alors qu'ils n'arrivent à peine à en mettre un k.o. à deux. Il faut se rendre à l'évidence, ils n'ont aucune chance. Mais l'atom ne semble pas du même avis. Pars devant., qu'il lui prononce et un instant elle est tentée par ses propos. La fuite au lieu de la mort, c'est une alternative préférable. En tant qu'eshu, c'est ce qu'elle aurait du faire, passer son intérêt personnel avant celui des autres, mais sans qu'elle ne sache pourquoi, elle refuse d'abandonner l'autre joueur face à cette horrible mort. Peut-être que le fait d'être une joueuse solitaire désormais la pousse à se créer des alliés potentiels, à moins que ce ne soit l'idée même de mourir face à des zombies qu'elle refuse d'accepter. Peu importe la raison.

Alors, rangeant ses pistolets dans les étuis autour de sa ceinture, elle s'empare alors d'un couteau de chasse qu'elle plante sans réfléchir davantage dans le crâne du zombie qui s'écroule, mort. Anéanti. Et Némésis se sent à nouveau pousser des ailes. Elle crache sur le cadavre avant de retirer l'arme.« Ah, ça me dégoûte. », fait-elle en grimaçant face à sa lame remplie du matière visqueuse qui lui retourne complètement l'estomac et qu'elle s'efforce de nettoyer le mieux possible avec les lambeaux du bienheureux défunt. Mais la mort de l'un ne signifie pas la disparition de l'armée qui marche lentement dans leur direction. Ils se remettent à courir dans la seule direction possible, celle que leur empêchait le mort-vivant désormais bien plus mort que vivant, animé par un désir commun, celui de survivre. Course effrénée, ils prennent de l'avance mais d'autres apparaissent au loin, en face d'eux. Némésis aperçoit alors une échelle et l'issue la frappe de plein fouet. « Faut qu'on sorte d'ici. ». Elle incluse totalement l'atom dans ses plans de fuite, lui montrant l'échelle du doigt. Elle grimpe rapidement, le plus rapidement possible, soulève la plaque d'égout pour se retrouver à l'air libre. Puis, elle tend le bras vers l'atom pour l'aider à sortir lui aussi, avant qu'ils ne reposent la plaque pour bloquer l'accès aux zombies qu'ils entendent plus qu'ils ne voient désormais. « Je t'en dois une. », dit-elle, soulagée, se laissant tomber sur le sol pour reprendre sa respiration et calmer ce cœur qui s'affole encore.
darwinsgame.com (c) 2015


40 points de vie NEMESIS 40/40
Reliques : /
Dégâts : +2

0 points de vie ZOMBIES 0/10 DEAD :wesh:



Dernière édition par Riley Whitaker le Ven 11 Nov - 16:50, édité 1 fois
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: stupid wor(l)d (butcher)   Ven 11 Nov - 16:18
Le membre 'Riley Whitaker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PVE : DM' :

Invité
Invité


MessageSujet: Re: stupid wor(l)d (butcher)   Ven 18 Nov - 14:12
stupid wor(l)d
némésis + butcher

Foutus. Putains. De. Zombies. De. Merde.
Raaah. Il enrageait, Butcher, assommant encore et encore la pourriture qui menaçait à chaque instant de le mordre. Du coin de l'oeil, il voyait bien la masse avancer, morne mais déterminée, sans qu'il ne puisse rien y faire. Il n'osait pas relâcher le zombie qu'il tenait pour fuir, craignant que quelques secondes d'inattention ne lui soient fatal. Et puis, la blonde qui l'accompagnait semblait aussi désemparée que lui – presque même plus. Elle avait épuisé ses munitions pour lui exploser les tympans plus qu'elle n'avait explosé de cervelles, et paniquait. Alors, désemparé, quitte à ce qu'il meure seul plutôt que comme deux cons, il lui dit de fuir.
Heureusement pour lui, elle n'en fit qu'à sa tête, et enfonça miraculeusement une lame dans le crâne du zombie qu'il retenait. Il le relâcha et le cadavre tomba au sol, emportant l'arme avec lui. Il aurait voulu fuir aussitôt, mais elle ne put visiblement se résoudre à laisser son arme là, leur faisant perdre de précieuses secondes à son goût.
Il partit en courant sans même attendre qu'elle soit complètement relevée. Il n'était pas du genre à s'éterniser pour attendre sa mort. De plus, les zombies étaient bien plus proches d'eux qu'il l'aurait aimé, et mettre de la distance entre eux était nécessaire. Urgent. Ils parcourent un conduit, puis un autre. Finalement, au loin, ils peuvent voir d'autres zombies qui arrivent dans leur direction. Bientôt cernés.

C'est finalement sa partenaire du jour qui entrevoit la solution, lui faisant remarquer une échelle. Oui. Sortir d'ici le plus vite possible, c'était toujours plus sûr que de rester coincés ici-bas. Elle passa devant, grimpant rapidement les barreaux alors que les zombies, toujours plus nombreux lui semblait-il, progressaient dans leur direction. Il a déjà commencé à monter alors qu'elle dégageait la plaque qui les condamnait ici. Mentalement, il presse la femme toujours plus, alors qu'il gardait un œil sur les morts-vivants, puis, une fois la voie libre, il s'échappa dès qu'il le put.
Avant qu'elle ne referme la trappe sur lui, sait-on jamais. Au contraire, elle l'aide même à s'extirper de là et à refermer la plaque sur ce cercueil qui aurait pu être le leur. Mieux, elle affirme qu'elle lui en doit une, et il n'osa la contredire. Au final, c'était elle qui s'était révélée, qui avait achevé le zombie et remarqué l'échelle. Mais il ne dit rien – c'était tout à son avantage que de la laisser croire qu'elle avait une dette envers lui. C'était trop beau, vu le début de leur rencontre sous la ville …

Pour l'instant, il se contenta de s'asseoir, pantois et essoufflé d'avoir confronté ces zombies. Au final, on s'en est sortis, blondie. Puis il se ravisa, fronçant le nez. Enfin, c'est quoi ton pseudo ? Si c'était blondie, il allait en rire pendant des jours.
Puis, il réalisa. Où ils avaient atterri. Où est-ce qu'il se trouvait. Dans la merde ? Pas loin.
Oh putaaaaaaain. On est en forêt, là ? N'importe qui aurait pu déduire la même chose : il suffisait de voir les arbres autour d'eux. Non, non, non, non, nooon ... Seul, avec cette femme qu'il ne connaissait qu'à peine, il était encore loin d'être sain et sauf. C'était pas de sa faute s'il n'avait jamais été dans de tels espaces verts dans le monde réel – et ici, les rares fois où il s'y était aventuré s'étaient terminées de la manière la plus tragique qu'il soit.
darwinsgame.com (c) 2015

Invité
Invité


MessageSujet: Re: stupid wor(l)d (butcher)   Lun 5 Déc - 14:05
STUPID WOR(L)D
butcher & némésis

Il lui faut bien quelques minutes pour retrouver son calme, assise sur l'herbe fraîche, le regard perdu dans le vide, ou plutôt fixé vers la bouche d'égout bien scellé qui emprisonne d'horribles créatures qui lui donne la chair de poule. Elle n'arrive pas encore à réaliser le fait qu'elle s'en ait sortie, qu'ils s'en soient sortis. Némésis n'en revient pas, déjà d'avoir réussi à surmonter sa peur, mais aussi, et peut-être même surtout, d'avoir lié son sort à un parfait inconnu. Ses yeux viennent se poser sur l'inconnu en question, qui tente lui aussi de reprendre ses esprits avant de croiser son regard. Au final, ils s'en sont sortis, oui. Elle lui adresse un sourire satisfait, soulagé, et amusé par ce pseudo que beaucoup semble adopter finalement. Deux, du moins. « Définitivement pas blondie. », répond-elle avec un léger rire en secouant la tête face à ce surnom un peu trop cruche pour elle. Elle n'a jamais vraiment aimé tout les sous-entendus que l'on pouvait entendre sur les blondes. Cela peut prêter à sourire, certes, mais elle n'en a jamais décroché un face à ces pitoyables blagues.

Némésis est sur le point de lui révéler son pseudo après une courte hésitation tout de même, mais l'inconnu se mit soudainement à jurer comme si il faisait à nouveau face aux zombies. Le sang de la blonde ne fait qu'un tour. Elle imagine à nouveau les morts-vivants déambuler face à elle, mais non. Il n'y a rien. Seulement la forêt. Est-ce que c'est parce qu'ils se retrouvent en forêt qu'il se met ainsi dans cet état ? Némésis se retient de rire, se relevant pour s'accroupir vers lui. « Ça ne va pas ? T'as peur de la forêt ou quoi ? ». Sa question est pleine de sens, et si elle avait voulu se moquer deux secondes plus tôt, elle comprend subitement que l'homme est pris de terreur. Réellement. Et que se moquer de lui aggraverait sans doute davantage la situation. Elle soupire, il ne manquait plus que ça. Alors comme si il s'agissait d'un enfant, elle prend son visage entre ses mains pour qu'il la regarde droit dans les yeux. « Écoute moi, tout va bien. Mon nom est Némésis. On va se relever doucement, et on va quitter cet endroit. On est pas loin de la ville, crois-moi. ». Par déduction, si les égouts l'ont mené jusque-ici, ils ne doivent pas être si loin que ça. Sans qu'elle ne sache pourquoi, elle n'a pas le cœur à laisser à son sort dans la forêt alors même qu'il en a la phobie. Peut-être parce que lui ne l'a pas laissé lorsqu'elle est restée paralysée face aux monstres. « Allez, on y va. ». Elle l'ordonne presque à se mettre debout, le tenant par les épaules pour qu'il se relève en même temps qu'elle. La psychologie n'est pas vraiment son fort, mais elle puise dans ses ressources pour lui permettre de quitter les bois. À moins qu'elle ne finisse par l'abandonner si il se bloque totalement.
darwinsgame.com (c) 2015

Invité
Invité


MessageSujet: Re: stupid wor(l)d (butcher)   Mar 13 Déc - 20:01
stupid wor(l)d
némésis + butcher

L'impasse était enfin derrière eux. Les égouts, goulot mortel, remplis d'immondices et de zombies, étaient enfin derrière eux. La liberté salvatrice avait ce quelque chose de parfait, d'inespéré, d'inédit. Le temps qu'il reprenne son souffle, Butcher réalisa pourtant dans quelle nouveau merdier il venait d'entrer. La forêt. Royaume des animaux et des bestioles trafiquées et conçues pour tuer en tous genres, domaine des GAIA et des CAHO, repaire des plus viles créatures. Bref, il était loin, très loin, d'être dans son élément. Lui qui avait grandi comme une mauvaise herbe dans une fissure du bitume, qui avait appris à trouver le fracas des vagues relaxant, se retrouvait en revanche toujours dépossédé de ses moyens avec une plante verte en vue.
Dans sa litanie d'insultes, il passerait presque à côté du comportement de la blonde à ses côtés. A côté de ses questions bien trop rationnelles pour lui, en pleine panique, en train de revivre certaines de ses pires morts liées au jeu. Il revoit les nuages noirs, il revoit Barbie qui s'enfuit, sans qu'il ne puisse rien y faire. C'était idiot. Et quand son cerveau reconnecte ses neurones et que le sens des paroles de la blonde lui arrive, il se sent perdu. Et à la fois, il est étonné qu'elle ne lui ait pas encore ri au nez. Parce qu'il devait sans doute avoir l'air eu bien idiot – et avoir peur de trois arbres, c'est franchement risible.
Puis il sent ses mains sur ses joues et son regard se planter dans le sien. Elle lui était totalement inconnue, ils avaient commencé à s'envoyer des piques à peine rencontrés, et voilà que son visage devenait presque rassurant. Ou peut-être étaient-ce ses paroles, qui lui firent penser qu'elle devait connaître ce morceau de la map mieux que lui. D'un autre côté, si les égouts venaient jusqu'ici … ils ne devaient effectivement pas être très loin de la ville.
Il fronça les sourcils, avant d'acquiescer quand elle lui ordonna presque d'y aller, de bouger. Ouais. Bonne idée. Il sent ses mains sur ses épaules, mais quand il se relève, puisqu'il est plus grand qu'elle, son contact se rompt. Némésis. Il ajoute son pseudo comme s'il finissait sa phrase, mais c'était plus un stratagème pour s'en souvenir, peut-être. Il lui semblait que ce mot, cette désignation ou ce pseudo lui étaient vaguement familier, mais il ne se souvenait pas du contexte dans lequel il l'avait entendu.

Ses barrières psychologiques se redressent quasiment en même temps que lui, et il a un sourire narquois quand il se présente à son tour. Butcher. Il sort sa hache de boucher et la fait tournoyer avant de la ranger. J'préfère les monstres morts. Et dans la forêt, ils étaient trop souvent vivants. Mais il ne perd pas de temps pour autant, et s'élança à ses côtés afin de rentrer à Darwin's Harbor. Il n'allait pas s'éterniser ici.
Il la suivait en étant à la fois juste à ses côtés – il faut croire qu'après avoir traversé des égouts ensemble, la proximité pendant une course n'était plus vraiment un problème. Au bout de quelques minutes seulement, comme elle l'avait prédit, la terre promise s'annonçait au loin, murs de béton qui se dessinaient entre les arbres. Tu rentres aussi ? Peut-être que Némésis voulait rester dans la forêt, ou retourner dans les égoûts, qui sait. Ou peut-être que sa destination se trouvait au-delà de ces murs, comme lui. Il n'en savait rien, après tout. Maintenant, il pouvait sans doute se repérer sans son aide, alors elle n'était plus forcée de l'accompagner.
darwinsgame.com (c) 2015

Invité
Invité


MessageSujet: Re: stupid wor(l)d (butcher)   Mer 25 Jan - 16:14
STUPID WOR(L)D
butcher & némésis

Elle a du mal à comprendre qu'un homme comme lui puisse avoir peur de la forêt, cela semble assez pathétique. Mais qui est-elle pour juger, de toute façon ? Sans doute a-t-il de bonnes raisons, peut-être a-t-il été perdu dans la forêt un jour, comme le petit Poucet, ou alors a-t-il connu une mort atroce en ces lieux verdoyants. Némésis ne sait pas, et étrangement, elle ne cherche pas à savoir non plus. Il y a certaines choses qu'il est préférable d'ignorer alors elle le convainc de se relever, lui avouant même son pseudo. Après ce qu'ils viennent de traverser, elle n'est plus à ça près. Et lui non plus. Son surnom l'a fait sourire alors qu'il lui présente sa hache collant tout à fait à la personnalité du pseudo, un peu moins avec le personnage tremblant de trouille face à un paysage boisé. « Voilà un point où on se retrouve. », répond-elle. Les monstres, elle les préfère également. Surtout les zombies... « Et bien, Butcher, tu es prêt à y aller. Quitter cette forêt pleine de monstres pour retrouver ceux de la ville. ». Elle sourit, amusée, le soutenant encore avant de le lâcher quand il n'eut plus besoin de son aide.

Ainsi, ils marchent quelques minutes, traversant la forêt qui semble devenir de moins en moins dense, comme elle l'avait escompté avant de révéler finalement les fameuses tours de béton au loin. Butcher semble reprendre alors quelques couleurs, si tel est le mot que l'on puisse dire, tandis que ses pas se font plus assurés, plus rapides aussi. Il retrouve ses forces, ses esprits, poussé par une énergie nouvelle. Némésis s'attend même à ce qu'il l'abandonne pour retrouver au plus vite les siens, dans son port de pêche. Manifestement, elle se trompe. Butcher se tourne vers elle, amical, autant qu'il puisse l'être. Elle est surprise, dans le bon sens. « Je ne retourne pas en ville... », répond-elle, hésitante. Son cœur se presse légèrement dans sa poitrine. Il n'y a plus rien qui l'attend là-bas et l'abri qu'elle pensait trouver dans les égouts ne lui semble plus d'actualité après avoir croisé tant de zombies et être passée aussi près de la mort. « Nos chemins se séparent donc... À plus, négro. », prononce-t-elle avec un sourire, comme une private joke, avant de lui adresser un signe de tête et de se diriger vers le sud, vers le désert, sa nouvelle maison.
darwinsgame.com (c) 2015

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: stupid wor(l)d (butcher)   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM