Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 (1/1 LIBRE) ▬ LE FOU
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: (1/1 LIBRE) ▬ LE FOU   Mer 2 Sep - 8:52



prénom nom au choix

ft. avatar au choix.

personnage libre/réservé/pris.
nom. au choix. prénom. au choix. date de naissance/âge. au choix, entre dix-huit et vingt-cinq ans. études/travail. il survit grâce à des combats de boxe illégaux auxquels il participe. quartier d'habitation. au choix, pauvre. statut matrimonial/orientation sexuelle. éternel célibataire, hétérosexuel. traits de caractère. instable, impulsif, colérique, fragile, fou, paranoïaque, maladroit, violent, téméraire, distant, manipulateur, arrogant, intimidant.  

▬ THIS IS WHERE MY STORY BEGINS
- Il a grandi dans un hôpital psychiatrique après le décès de ses parents. Dès son plus jeune âge, il a connu l'enfer et ses démons. Malade de l'esprit, il a toujours été considéré comme un fou. Fou de violence, fou de ces marres écarlates, fou des os brisés, il a un goût prononcé pour la violence. Sombre manipulateur, il a appris, grâce aux livres, à manier l'art des mots. Et, hélas, de ses maux qui le rongent. S'il arrive à contrôler ses pulsions assassines, il n'en reste toujours pas moins malade. Son esprit souffre, les voix qui résonnent dans sa tête le trahissent. Il est un fou. Hélas, un fou en liberté.  
- Il a quitté l'hôpital psychiatrique il y a quelques mois. Son médecin a évalué son état suffisamment correct pour le laisser partir. Malheureusement, une fois dehors, le chaos est revenu hanter ses veines et il s'est retrouvé perdu. Lâché. Abandonné. Seul. Seul avec ses démons.
- Il a songé à retourner à l'hôpital, mais depuis trop longtemps déjà, il rêvait de liberté. Alors il a appris à vivre dans la rue. Il survit grâce à des combats illégaux. Son féroce amour pour la violence fait de lui un adversaire redoutable. Il est malade, fou, instable : il n'a peur de rien. Et encore moins de la mort.
- Il n'a jamais connu ni l'amour, ni le corps d'une femme. Il ne connaît que la force, la rage, la haine, la douleur. Il ne connaît que la souffrance. Un univers de macabre est, à ses yeux, le plus beau des cadeaux. Comme un manque cruel d'affection qu'on lui inflige depuis sa naissance. Comme l'homme sous-estimé qu'il est. Lui qui se voit comme une brillant combattant. Lui qui se voit comme un Tout-Puissant.

▬ MAY WE MEET AGAIN
Sterre, c'est une fleur sauvage. Une poupée de velours qui, dès le premier regard, l'a fasciné. Il a vu en elle le chaos qui résonnait en son sein. Il a vu en elle le chaos qui avait brisé les siens. Il a vu en elle le chaos qu'il était. La psychiatre et le patient, une relation des plus banales. Pourtant, il y avait quelque chose entre eux. Quelque chose de doux, de fort et de profondément malsain. Il se reconnaissait en ses yeux morts. Il voyait à travers son âme, observait les marres noirâtres qui coulaient dans ses veines. Il savait ce qu'elle était. Une folle de plus parmi les fous. Une folle de plus qui avait réussi à passer au travers du filet. Une folle qui soignait les fous. Une folle en liberté.
Elle l'avait inspiré. Comme une muse. Comme une obsession.
Il s'était senti obligé de peindre son portrait. D'écrire des milliers de mots à son sujet. Il s'était senti comme attiré par elle. Par cette femme malsaine qui portait un masque. Par cette paranoïaque, cette instable poupée qu'elle était. Et lui, le fou furieux. Lui, le violent. L'impulsif. Le maladroit. Lui, l'inconnu. Il ne savait pas ce que c'était. Ce sentiment étrange qui l'envahissait lorsqu'il la voyait. Ce besoin de la toucher, de goûter à son parfum. Ce besoin de la serrer jusqu'à l'étouffer. Cette délicatesse évidente qu'il lui manquait.
Il ne savait pas ce que c'était, l'amour. Il ne savait pas ce que c'était, cette obsession pour la jolie Sterre. Ce besoin presque maladif de la garder en vu. Ce besoin presque mortel de la contrôler. De l'avoir près de lui. Contre lui.
Lui qui ne connaissait que la rage. La haine. La manipulation. La folie.
Lui, qui n'avait jamais été aussi proche d'elle. Tant par amour que par haine. Ils étaient les mêmes. Seulement, la jolie Sterre, elle, portait ce masque. Cette horrible masque sous lequel elle se cachait. La parfaite demoiselle. Et lui, le parfait chaos. Lui, le vil corbeau, qui de ses griffes infâmes, l'arracherait à cet horrible masque.
Lui, qui la posséderait.  
darwinsgame.com (c) 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM