Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
N’HÉSITEZ PAS A VARIER LES ÂGES ET JOUER DES PERSONNAGES PLUS MATURES, BIEN ACCUEILLIS
PENSEZ A JETER UN COUP D’ŒIL AUX PRE-LIENS POUR FAIRE PLAISIR A NOS MEMBRES.
SI VOUS SOUHAITEZ JOUER UN PERSONNAGE ISSU DE LA MAFIA OU DE LA PÈGRE, RDV PAR ici D'ABORD

 (cloé) roses on my grave.
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
 :: the game is on :: welcome to the tombs :: joueurs confirmés
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
<b>bavardages</b> 532 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : natalie dormer.
CREDITS : ORESTE (avatar), astra (signa), bloomette. ♥ (gif profil)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : NONE.


MessageSujet: (cloé) roses on my grave.   Lun 10 Oct - 17:39



Cloé fijalkowski (lehnsherr)
citation, paroles de chanson, etc ☢ auteur
Citoyen de Chicago

• date de naissance, âge bercée d'une douce brise aux mille saveurs d'été, douze juin 1986, voilà trente années que tu écumes cette terre de tes pas, trente pétales arrachés à une douceur oubliée. • lieu de naissance, origines, nationalité varsovie, dans ton sang bouillonne tant la ferveur de la pologne, nation mère, que de la lointaine allemagne. et depuis peu, l'amérique adoptée comme dernière demeure, reniant par la même occasion des origines éloignées.• statut social survivre, malgré les maigres revenus d'une passion dévorante et exaltante - situation tangible, précaire, bien que vivable. • études, métier tes pieds qui glissent sur le parquet ciré, et le froissement de la tulle sous tes doigts arqués - danseuse classique, l'émotion éphémère du petit rat d'opéra qui grandit sur les planches et épouse les ballets au creux de ses paupières. • statut matrimonial, orientation sexuelle l'éternité pour seule compagne, vie de solitude et d'amertume, au point que ta propre sexualité s'en trouve indéfinie. si t'étais seulement capable d'aimer, sans doute préférerais-tu les cœurs aux chaires. • traits de caractère majeurs courageuse, intelligente, solitaire, sournoise, calme, déterminée, solide, fière, rancunière, stratège. • casier judiciaire jugée complice d'un double homicide volontaire - et bien que la légitime défense ait été proclamée, les faits sont là, comme encrés dans ton dossier telle les giclées de sang qui ont éclaboussé vos êtres. • état de santé haptophobe, l'angoisse qui te prend aux tripes en mêmes temps qu'ils frôlent ton épiderme mutilées. cicatrices invisibles d'une peur enracinée.

Joueur du Darwin's Game

• date d'inscription quelque part au cours du début de l'année 2016, tu as fini par oublier, t'aurais jamais dû commencer. • pseudo czesława, nom de ta défunte mère. • arme favorite couteau papillon. • a-t-elle peur de la mort ? de la mort réelle oui, de la grande faucheuse qui viendra te cueillir dans ton lit, t'ôter ton dernier souffle. mais nulle peur d'un compteur qui découle, qui laisse s'effacer dix vies virtuelles, sans douleur, sans peine - pas plus peur du zéro encré quand la peau, pas peur du cœur qui s'arrête brutalement devant l'écran, pas peur de la fin du jeu, du game over. • aime-t-il tuer ou évite-t-il de le faire ? nul plaisir à ôter la vie, mais nulle hésitation à le faire. aucune crainte à planter tes lames dans la chaire juteuse, à entendre hurler tandis que le sang s'écoule du corps. tu n'aimes pas, mais t'en as besoin, de ses effusions d'essence écarlate, de cet éclat de justice, de leur faire comprendre à tous leur erreur.


w/ mila kunis.

sarah/datnavy.

âge vingt-et-un ans.
fuseau horaire celui de paris. :go:
autres comptes anorak, le plus beau des bgs. :oue:
comment tu as découvert le forum je le zieute depuis longtemps, j'ai craqué une première fois avec ivan, et me voilà encore folle dingue avec cloé.  :hm:
ce que tu en penses je l'aime encore plus que la première fois. :coeur:
ton personnage est un prélien d'isak. :snif:
si tu quittes le forum, tu acceptes qu'on ajoute ton personnage à la liste des décès ? non, c'est à isak de prendre cette décision. :per:
crédit de l'avatar primbird.
ton smiley préféré  :mera:  :uuh:  :hehe:   



AVISIRLIG
POURQUOI VOTRE PERSONNAGE-A-T-IL COMMENCÉ À JOUER AU DARWIN'S GAME ? Tu prétends à qui veut l'entendre que t'as fini par succomber, toi aussi, à l'attrait mondial d'un jeu à l'irrésistible saveur d'interdit. Que tu t'es laissée tomber à ton tour dans le morne ennui de ta triste vie. Que t'as ce besoin irrépressible d'adrénaline à étancher. Mais si ces mensonges arrivent encore à berner tes compagnons de jeu, toi tu sais quelle est la raison de ta venue - cette envie de protéger ces âmes que tu chéries, après avoir tant perdu dans un passé houleux.

QU'EST-CE QUI A CHANGÉ CHEZ LUI DEPUIS SON INSCRIPTION ? Paranoïa - l'angoisse de penser à tout ces gens que tu aimes, perdus dans les méandres de milliards de pixels devenus dangereux pour vos âmes. Les cernes qui se sont emparés de ton minois d'enfant grandie trop vite, la peur de fermer les yeux. La douleur dans tes membres courbaturés, mutilés, la douleur qui jamais ne s'en va, jamais ne s'évanouie, ne laissant aucun répit à ton corps décharné. Et puis l'agressivité, le déni, le refus d'admettre que toi aussi, t'es devenue accroc, t'es devenue barjo, dépendante à une drogue virtuelle.

COMMENT VOTRE PERSONNAGE RÉAGIT-IL A TOUT CE QUI SE PASSE A CHICAGO ET DANS LE MONDE ? Tout ça t’écœure, laissant une amère sensation d'injustice dans ton palpitant. Le couvre-feu, tu as fini par t'y faire, à l'encrer dans ces heures qui passent. Mais l'angoisse permanente, la peur qui te bouffe les tripes dès que tu oses un pas dehors ; l'horreur de poser un œil sur les nouvelles balancées par les journaux (combien de morts aujourd'hui encore ?), de tendre l'oreille sur les murmures de la radio ; la peine provoquée par tout ces gens éteints dans ces manifestations qui débordent, ces attaques qui vont toujours plus loin ; et ces politiciens, vautours qui s'arrachent le phénomène - tout ça va trop loin, tout ça devient démesuré, outrageusement ridicule, et tout ça t'inquiète, te fait peur, et jamais tu ne pourras l'agrémenter à ton quotidien.

QUELLE EST SA RELATION A SA TEAM AU SEIN DU JEU ? Distante, absente. T'observes, de loin, te fais légère, ton nom glisse et on t'oublie. Tu fais ton bout de chemin, seule la plupart du temps, n'intervenant que lorsque nécessaire. Pourtant tu laisses exprimer un profond respect pour la hiérarchie, posant un masque d'estime à l'égard de ces gens qui pensent diriger ta team. Pour autant tu ne leur fais pas confiance - le vice légendaire des ESHU ne t'inspire guère, et tu ne laisses paraître aucune amitié envers eux. Le mensonge et la manipulation te feraient vomir, si seulement tu n'étais pas contrainte d'en user avec ta propre team - ils te collent à la peau.


(I.) impervious. Étanche à cette décadence, à la rue, qui t'appelle, qui te hèle, imperméable à la facilité - aux cris des cités, qui te happent, t'auraient faite plonger comme mille autres enfants. Éduquée, la pauvre gamine Lenhsherr, malgré les conditions précaires de leur existence putride. La matière grise qui bouillonne, ton encéphale sous tension, t'épargnant de l'insolence des bas quartiers de Varsovie. Et Isak, bouclier de ton âme trop belle, pare-choc d'une innocence fragile. Jamais envahie, jamais noyée par la noirceur - tu vies les rues, tu les respires, si effervescentes qu'elles soient, tu les apprends, les apprivoises, les aimes sans doute un peu. Mais jamais tu ne t'y laisses glisser. (II.) boby language. L'odeur des planches de parquet humide, et tes chaussons trop serrés, tout troués. Ils manquaient de fric tes parents, mais jamais ils n'ont manqué d'amour - et lorsqu'ils t'ont offert ces chaussons de danse d'un autre âge, tu y as vu comme le plus beau des présents. Le grenier fût ton refuge, le havre de paix loin de ses rues endiablées, l'exutoire à toute cette misère. (III.) sudden death. Marque indélébile dans un cœur d'enfant, balancée trop vite dans la cruauté de la vie. Un ange qui trop vite vous a quitté, abandonnant deux enfants paumés et un mari désarmé, fleur gangrenée par le cancer, bouffé par la maladie. Son sourire te transperce encore, même vingt-deux ans passé à chérir son souvenir flouté par le temps. Si tu as fini par te remettre de son départ, ton père n'a jamais pu en faire de même - essuyant sa peine dans les fonds de bouteille et les raclures de bas-quartiers. (IV.) haptophobia. Le mal s'empare de tous les hommes - mais jamais n'aurais-tu cru qu'il prendrait ton père, cet homme que t'aimais tant, cet homme si longtemps absent mais qui s'acharnait autrefois à votre bonheur enfantin. Sept années de violence, de sombres hématomes qui cinglent ta peau, ecchymoses violacées qui balafrent ton visage de poupée, entaille ses joues à lui, garçon grandi trop vite. Et passé les coups, ses mains rugueuses sur tes hanches de gamine, sur tes épaules encore frêles. Ses mains qui baladent sur ton épiderme diaphane, pinçant la chaire alors que tu le supplies d'arrêter, repoussant ses doigts de tes paumes trop faibles. Repoussant les limites de ton silence jusqu'à te briser. Engendrant une peur viscérale qui aujourd'hui encore te poursuit - empêchant quiconque de poser sur toi le moindre geste, la moindre caresse, frôler ta peau éraflée. Haptophobe - la phobie du contact humain. (V) crossing the lines. Morceaux de verres brisés - comme ton corps jonchant le sol, brisé sous la force de leurs coups. L'air enfumé qui embaume l’absinthe, et Isak envolé depuis de trop longues heures. Les boutons de ton chemisier hâtivement arrachés, et de nouveau les mains rugueuses sur ton corps de gosse. Les deux hommes balbutient, incohérents, souls. Et puis la porte claque, dans les tréfonds de ta conscience envolée - et le sang, et le noir. Ils étaient morts, et Isak était là. Comme toujours - pour toujours. (VI) kids on trial. De longs mois de procès, d'enquêtes, d'investigations éprouvantes, de harcèlement moral, jusqu'à lâcher prise. Soudés à la vie à la mort, ni Isak ni toi n'avez démenti la version proclamée : légitime défense. Et finalement lorsque la peine a été exemptée, vous avez fui la Pologne - rejoignant la grand-mère maternelle située à Chicago. Oublier, oublier tout ces maux qui te bouffent, ces images qui te figent. (VII) reborn. Renaissance offerte alors que tu frôles le sol américain, main dans la main avec Isak. Seconde chance de vous offrir une vie meilleure, loin de ces souvenirs pourris qui vous rongent de l'intérieur. Et bien malgré le peu de moyens de votre grand-mère qui survit à south side, quartier pauvre, votre existence gagne en qualité de vie. Insouciance qui reprend le dessus sur le mal enraciné et l'opportunité d'oublier à jamais. (VIII) death again. La mort telle une épée de Damocles au dessus de vos têtes, malédiction qui semble s'être abattue sur votre famille. Après la perte de tes deux parents, voilà que votre grand-mère s'éteint à son tour, laissant derrière elle un amer sentiment d'acharnement. Touchée par la perte d'un autre membre de ta famille, tu te tournes une nouvelle fois vers Isak, la dernière encre à laquelle tu puisses te raccrocher. (IX) attachment. Quinze ans au coeur de south side, perdue dans les quartiers nauséabond d'une ville incertaine. Et pourtant, tu ne serais pas prête d'en partir - tout ce que tu as jamais possédé s'y trouve, et aux travers des ruelles de Chicago tu retrouves parfois un peu de ta Pologne chérie dans l'effervescence du dehors, dans le cri des enfants qui rient, dans ces gens pressés qui s'y bousculent, dans la petite salle de danse dans laquelle tu continues d'aller chaque jour, jusqu'à ce que tes os hurlent martyr. Et puis Isak y est resté, et tu ne peux t'en éloigner. (X.) justice calling. T'es une de ces âmes révolutionnaires, qui retournerait le monde si seulement tu pouvais le rendre meilleur. T'es de ces gens rêveurs, qui aspire à une galaxie plus saine, à une justice rendue, à un amour sans limite, toi qui a tout perdu, tout quitté. Tu sauverais l'humanité si t'en avais les moyens, alors même que tu n'arrives plus à te sauver toi-même.


(I.) Symbole sur ta peau comme marquée au fer rouge, alors que tu tires vainement sur ta manche pour l'y dissimuler aux iris scrutateurs. Encré au creux de ton poignet, la marque du vice, dessin aux traits noirs qui t'empoisonne les veines, et ce compteur qui s'égraine doucement sur ta peau. Dix maudites vies virtuelles, fades et sans valeur, que l'on peut dépenser sans compter jusqu'au fatidique zéro. Et pourtant tu le camoufles encore, comme si le peu de ta dignité restante reparaîtrait en masquant l'infâme tatouage. T'es aussi pourrie que tous les autres, infectée par un mal invisible, rongée par une soif que personne ne parviendra jamais à étancher. (II.) ESHU. Entre tes lippes leur nom goûte comme la déchéance. Relégués au statut d'hypocrites manipulateurs et menteurs ils ne sont rien à tes yeux qu'un groupe de sauvages n'ayant comme autre défense que leurs arguments assassins et leur traîtrise pathétique. Tu ne t'y plais cependant, car il y est aisé de cacher ton vrai visage, même si ta confiance ne leur revient pas - tu préfères rester discrète sur tes avis bien tranchés, survolant la vie d'équipe sans vraiment y prendre part. (III.) Si t'es là c'est parce que t'as peur - t'es juste trop effrayée à l'idée d'être seule dans cette grande salle parquée pleine de miroirs, face à ton reflet fadasse. Si t'es là c'est que t'as envie de croire qu'il y a plus que la violence et le sang imbibant le sol, plus qu'une simple envie de tuer pour se sentir libéré, plus qu'une lubie incontrôlable et mortelle. Si t'es là c'est pour lui, celui qui ne te voit pas dans ces grands miroirs, celui là avec son sourire désabusé et ses fantômes dans les yeux. (IV.) T'es encore persuadée que personne ne sait que tu t'es laissée coulée dans le jeu, persuadée que tes combines mensongères font mouche. Persuadée qu'Isak ne le saura jamais. T'aimerais le laisser en dehors de tout ça, de cette mission divine que t'as eu envie d'endosser sur ton frêle corps de poupée. En dehors de ce besoin de justice et d'harmonie, dans ce monde baigné de sang et d'horreur. Et tu voudrais croire qu'après tous les maux qui vous ont courbé l'échine, il serait loin de ce jeu maudit. Et si seulement tu savais comme tu te trompes, t'en crèverais. (V.) Czesława (Czes) ; le nom d'une mère sur tes paupières trop lourde, et au bout de tes doigts alors que tu tapes un pseudo. Incarnation du pacifisme et de la douceur que tu aimerais prôner en criant. Cette femme qui enfant t'aura bercée d'histoire de paix et d'amour. Souvenir encore tranchant d'un visage animé par la bonté et la justesse. (VI.) Jour de l'unité. Unique journée paisible dans le Darwin's Game, où tu te plais à explorer la map sans craindre d'être attaquée. Journée de cessez-le-feu, propice aux commerces et aux échanges, où même le seul combat autorisé au sein de l'arène est contrôlé. Brillante idée qu'est le JDU, quand bien même tu n'oserais entrer dans l'arène. (VII.) Couteau papillon plaqué contre ta cuisse, tes doigts se jouant des lames avec agilité et une grace étonnante. Tu exècres les armes à feu, préférant te munir des milles lames aiguisées que d'une seule balle chromée. Tes rares combats, lorsque tu ne parviens à détourner ton adversaire de sa soif de sang, semblent être ballets, ton corps se mouvant dans une danse effrénée où chaque virevolte est un coup asséné furtivement. (VIII.) Ton corps frêle se plie sous la force des coups, se brisant à chaque poigne brutale - tu évites le corps à corps autant que possible, jouant loin de tes ennemis pour parer plus aisément leurs attaques. Tes lames virevoltent dans l'air alors que tu les lances, et il t'est inutile de trop approcher de la mort. (IX.) T'as débarqué en plein milieux de luttes entre team qui t'ont exaspérée - entre les privations de nourritures, les conflits stériles, les effusions des sang, tu ne t'es pourtant pas sentie concernée, préférant arborer la neutralité plutôt que de te lancer dans un débat à savoir à qui lancer la pierre. La politique conflictuelle du jeu ne t'intéresse pas, aussi restes-tu loin des décisions à ce sujet. (X.) Ton lieu préféré de toute la map reste le vieux moulin - loin des territoires des teams, perdu au coeur de la forêt, il t'offre un splendide havre de paix où rares sont les personnes qui viennent s'y aventurer.



Dernière édition par Cloé Fijalkowski le Sam 5 Nov - 18:36, édité 11 fois
avatar
<b>bavardages</b> 1757 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Shelley Hennig
CREDITS : .nephilim (avatar)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
ALIGNEMENT : Pro DG à la vie, à la mort (passive pour le moment)


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Lun 10 Oct - 17:50
Re-bienvenue avec ce très bon choix de pré lien ;)
avatar
<b>bavardages</b> 456 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Sonequa Martin-Green
CREDITS : RQ - tumblr
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Lun 10 Oct - 19:56
Re-Biiienvenue love !
Bon courage pour ta fiche <3




God bless us ☠
MY NAME IS GRAVEN ON HIS HANDS, MY NAME IS WRITTEN ON HIS HEART; I KNOW THAT WHILE WITH GOD HE STANDS NO TONGUE CAN BID ME THENCE DEPART. © Yamashita d'épicode

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Lun 10 Oct - 19:58
Rebienvenue :coeur:
avatar
<b>bavardages</b> 532 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : natalie dormer.
CREDITS : ORESTE (avatar), astra (signa), bloomette. ♥ (gif profil)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : NONE.


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Lun 10 Oct - 20:50
merci les copines. :keur:




Darkness is your candle.
dont put the blame on me. ☽ maybe i'm foolish, maybe i'm blind. , thinking i can see through this and see what's behind. take a look on the mirror and what do you see ? do you see it clearer or are you deceived, in what you believe ? cos i'm only human, after all.

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Lun 10 Oct - 21:10
Welcome :wot: :bave:

Bon courage pour ta fiche :mera:

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Lun 10 Oct - 21:17
Milaa ♥ :mimi: Rebienvenue chez toi :coeur:
avatar
RAGNARÖK
<b>bavardages</b> 847 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : richard harmon
CREDITS : whorecrux
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Cour des Miracles


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Lun 10 Oct - 21:21
Re-bienvenue petit :woo:
Bonne écriture de fiche :go:


We are sorry for the inconvenience, but this is a revolution

#DGPLAYERSWILLWIN
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6506 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Lun 10 Oct - 21:22
Les résultats de ton test de répatition sont tombés à égalités, voici une dernière question pour les départager : Cloé décide de sortir de son QG pour explorer les environs et pourquoi pas trouver quelques ressources. Au moment de partir, un compère lui propose son aide :

01. Elle refuse ou invente un prétexte pour y aller seule pour ne pas avoir quelqu'un à surveiller
02. Elle accepte et propose même à d'autre de faire équipe pour mieux se sentir en sécurité
avatar
<b>bavardages</b> 532 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : natalie dormer.
CREDITS : ORESTE (avatar), astra (signa), bloomette. ♥ (gif profil)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : NONE.


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Lun 10 Oct - 21:39
merci merci, vous êtes chou, je vous pougne. I love you
hm, choix difficile. :grr: cloé est courageuse mais surtout solitaire, elle n'a pas besoin que quelqu'un fasse la nounou pour elle, elle refusera l'aide de son camarade, mais sans trouver de prétexte, juste un non, j'ai pas besoin d'aide franc et sans entourloupe. Rolling Eyes réponse 1.




Darkness is your candle.
dont put the blame on me. ☽ maybe i'm foolish, maybe i'm blind. , thinking i can see through this and see what's behind. take a look on the mirror and what do you see ? do you see it clearer or are you deceived, in what you believe ? cos i'm only human, after all.
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6506 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Lun 10 Oct - 21:39



TEAM ESHU

les charismatiques et ambitieux.
Te voilà inscrit(e) au Darwin's Game. Ton nombre de vie ainsi que le symbole de ta team sont apparus sur ta peau et le verdict est tombé : tu rejoins les ESHU, qui t'apprendront l'art de l'illusion, la magie des mots, des faux sourires et des alliances mensongères. Avec eux, tu te plairas à jouer les marionnettistes et "retourneurs de cervelles", et tâcheras d'atteindre le sommet grâce aux impostures et aux traîtrises. Ta nouvelle team t'attend avec impatience, alors maintenant dépêche toi de finir ta fiche pour la rejoindre.
darwinsgame.com (c) 2015
avatar
<b>bavardages</b> 532 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : natalie dormer.
CREDITS : ORESTE (avatar), astra (signa), bloomette. ♥ (gif profil)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : NONE.


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Lun 10 Oct - 21:41
ho d'accord, surprenant mais je prends, ça me va. :mera:
merci bien. :coeur:




Darkness is your candle.
dont put the blame on me. ☽ maybe i'm foolish, maybe i'm blind. , thinking i can see through this and see what's behind. take a look on the mirror and what do you see ? do you see it clearer or are you deceived, in what you believe ? cos i'm only human, after all.
avatar
<b>bavardages</b> 799 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Josh Mario John
CREDITS : Rockette Queen
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Passif


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Lun 10 Oct - 21:56
Rebienvenue :wesh:




« the vengeful one »
I'm the dark messiah, I'm the vengeful one. Look inside and see what you're becoming. In the blackest moments of a dying world, what have you become ?

(c) Myuu.BANG!


Invité
Invité


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Lun 10 Oct - 23:00
Re-bienvenue ! :anj: Mila :love:

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Mar 11 Oct - 3:48
Ce choix de pseudo totalement imprononçable :tombe:
Enfin, t'es bonne avec Mila et ce lien :mera:
Rebienvenue et courage pour la fiche :love:
http://www.wildatearth.tumblr.com
avatar
<b>bavardages</b> 946 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Ashley Frangipane (Halsey)
CREDITS : luaneshë (ava) ; luleaby (signa)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Mar 11 Oct - 10:30
ree bienvenue ! :luv:



time won't heal this damage ∆
i hear my battle symphony. it's not like i make the choice to let my mind stay so fucking messy. weep not for roads untraveled. weep not for sights unseen. give up your heart left broken and let that mistake pass on.
©luleaby

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Mar 11 Oct - 15:36
ok, je l'avais pas vu venir :oik: il nous faudra un lien, techniquement elles se connaissent depuis qu'elles sont gosses (si jamais isak t'en as un peu parlé) :uuh:
rebienvenue chaton avec ce super pré-lien :keur: (et mila :rouj: )

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Mar 11 Oct - 22:43
Je meurs face à ces choix :tombe: :tombe: :tombe:
avatar
<b>bavardages</b> 532 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : natalie dormer.
CREDITS : ORESTE (avatar), astra (signa), bloomette. ♥ (gif profil)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : NONE.


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Mer 12 Oct - 13:19
merci vous êtes des amours. :woo:
et oui murphy faudra qu'on discute d'un lien, isak m'a un peu raconté le vôtre et c'est forcé elles se connaissent depuis longtemps. :lov:




Darkness is your candle.
dont put the blame on me. ☽ maybe i'm foolish, maybe i'm blind. , thinking i can see through this and see what's behind. take a look on the mirror and what do you see ? do you see it clearer or are you deceived, in what you believe ? cos i'm only human, after all.

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Jeu 13 Oct - 15:44
ma petite soeur, mon petit chaton :heath:
tu me rend absolument trop heureuse :woo: tu sais que je t'aime, mille mercis, n'hésites surtout pas à me harceler :brille: :mera:
bon courage pour tout, pleeeein de love sur toi :heath: :coeur:
avatar
<b>bavardages</b> 1868 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : roden.
CREDITS : killer from a gang (av)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
ALIGNEMENT : miliciens. (yseult)


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Sam 15 Oct - 12:18
oooow une danseuse :woo: rebienvenue avec ce nouveau perso I love you
avatar
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : heda debnam-carey.
CREDITS : @AILAHOZ (av), stilinski d'amour (gif isayr).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : anti-dg, passive.


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Dim 23 Oct - 10:15



download : 0%

warning !!
Ta fiche a été postée il y a une semaine exactement, mais n'est toujours pas terminée. Que se passe-t-il ? Souhaites-tu rester parmi nous ? Tu as 48h pour te manifester et demander un délai d'une semaine qui te sera sûrement accordé, sans quoi ta fiche sera déplacée et ton compte supprimé. Si tu as du mal à compléter ta fiche, n'oublie pas que tu peux nous demander de l'aide. I love you
darwinsgame.com (c) 2015



nous nous pensons invincibles parce que nous le sommes vraiment.

avatar
GUNFIRE
<b>bavardages</b> 1139 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : sebastian stan.
CREDITS : odistole (avatar), endlesslove (signature), kenou (gif).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : PASSIF.


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Dim 23 Oct - 12:39
voui voui voui je reste, désolée du temps que je mets, j'suis noyée sous mes rps et cette fiche. :woo: j'veux bien un petit délai teuplé. I love you


i have died a thousand times. ♒︎ I just got lost, every river that I've tried to cross, every gun I ever held went off and every door I ever tried was locked. And I'm just waiting till the shine wears off.
avatar
<b>bavardages</b> 274 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : Joseph Gordon Levitt
CREDITS : av (tik tok), sign (silver lungs)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : passif


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Lun 31 Oct - 16:55
Désolée du retard de réponse :uuh:
Est-ce que jusqu'au 5 novembre (samedi prochain) ça t'irait? :coeur:


a city's like
a woman
or a casino
somebody's got
to win, and it's
gonna be me

Invité
Invité


MessageSujet: Re: (cloé) roses on my grave.   Mer 2 Nov - 19:40
Rebienvenue :D Bon courage pour la fin de ta ptite fiche ^^  :ptikeur:
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM