Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 Out of reach [Silas & Liam]
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: Out of reach [Silas & Liam]   Mer 19 Oct - 11:41
out of reach
silas wright & liam gregson

Traversant territoire CAHO et territoire neutre pour se retrouver dans le territoire ATOM, les deux rouges s'étaient rapprochés de la côte. Ils ne s'amusaient pas constamment à se balader dans les territoires ennemis, surtout pas autant dans les terres. En fait, ce qui les avait attirés ici, c'était les rumeurs. En effet, ils avaient entendu parler de barricades et de snipers empêchant l'accès à l'île qui contenait l'arène du jour de l'unité. Après la trêve forcée, Buster voyait d'un très mauvais œil cette action. D'abord on leur empêcher d'effectuer l'action de base du jeu même : tuer, et maintenant on les empêcher d'accéder à l'arène qui donnait du sens à tout ça. D'après les rumeurs qu'il avait entendues, aucun groupe ne revendiquait cette action et Liam était sûr et certain qu'aucune personne de son groupe n'empêcherait une baston, surtout pas pour le jour de l'unité. Décidemment, cela sentait mauvais. Avec son partenaire, Starkiller, ils avaient décidé de se rendre sur place pour observer ce qui se passait.

Entre les bâtiments et la ville détruite, ils s'étaient faufilés jusqu'à la rive droite. Buster s'appuya contre un des murs, fusil en main et écouta un instant, observant les environs avant de poser ses yeux sur l'île, au loin... « On est arrivé... » dit-il à l'intention de son coéquipier. L'île n'était pas très loin mais aux vues des rumeurs sur des snipers embusqués qui tiraient sur n'importe qui voulant accéder à l'île, nager aurait été la pire des idées. Ils étaient proches du pont d'accès du territoire ATOM. Buster s'approcha un peu en restant contre le bâtiment et s'arrêta à environs 700 mètres. Il plissa les yeux et observa le pont jusqu'à trouver les barricades qui s'élevaient haut, empêchant quiconque de les passer en passant inaperçu. « Tu crois que c'est les verts ou les bleus qui ont fait ça ? » cela ne l'étonnerait pas venant d'équipes qui avaient fait leur mot d'ordre d'empêcher la guerre. Ils semblaient tous vouloir une utopie. La guerre, internationale comme civile, menaçait et détruisait leur monde IRL depuis tellement longtemps que personne ne se souvenait vraiment d'une époque de paix totale, et ils voulaient, comme par magie, que tout se passe comme dans un rêve dans le Darwin's Game... Surtout, ils ignoraient les fondamentaux même du jeu qui voudrait que les plus forts seulement gagnent.

« Où est-ce qu'ils auraient pu trouver des barricades comme ça ? Ils ont joué comme les autres au dernier jour de l'unité... » Sa théorie comme quoi une des autres équipes avait mis les barricades n'était pas particulièrement bien ficelée de son avis. Pourquoi faire ça quand s'allier avec les ESHU avait marché ? Pourquoi, en plus, bloquer l'accès à quelque chose qu'ils utilisaient aussi ? Y avait-il quelque chose là-bas qu'ils ne voulaient pas que les autres équipes voient ? Les questions se bousculaient dans sa tête. Liam portait un visage fermé et contrit. Il n'aimait pas être dans le flou et il n'aimait pas ne pas savoir ce qui se tramait, là, devant, sous son nez. S'approcher plus près était totalement inenvisageable. Perdre une vie pour rien n'était pas dans ses plans. Buster ne voulait non plus faire de liens entre le Darwin's Game et ce qui se passait à Chicago en ce moment. Jusqu'ici toutes les merdes qui leur étaient tombé dessus venaient des joueurs, pourquoi, soudainement, cela serait-il différent ?
darwinsgame.com (c) 2015


Dernière édition par Liam Gregson le Sam 22 Oct - 18:23, édité 1 fois
avatar
STARKILLER
<b>bavardages</b> 240 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Max Riemelt
CREDITS : moi
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Neutre


MessageSujet: Re: Out of reach [Silas & Liam]   Sam 22 Oct - 18:20
La paix relative installée entre les équipes du jeu était fragile, Starkiller en était conscient alors qu'il s'introduisait sur le territoire ATOM en compagnie de Buster. Aussi la discrétion était elle de mise et le CAHO avait même laissé son armement lourd à leur QG pour ne pas être encombré ou trop menaçant si jamais ils tombaient sur des joueurs un peu trop enclin à vouloir défendre leur territoire. Le but n'était pas de déclencher un bain de sang, mais simplement de traverser jusqu'à l'île du Jour de l'Unité. Ils avaient des rumeurs inquiétantes à vérifier et ne comptait pas se mettre à découvert si réellement l'île était au main de joueurs qui tiraient sur tout ce qu'ils voyaient bouger.

Ils s'étaient donc faufilés relativement sans encombre jusqu'à un point où ils pourraient observer l'île sans risquer de se faire attaquer par qui que ce soit. Ils avaient eu de la chance de ne pas se faire attaquer par des hordes de zombies, ça n'était pas pour se faire tirer comme des lapins en terrain dégagé. Il croisa les bras en observant les barricades avec un air sombre. Les ATOM et GAIA étaient des comploteurs, mais prendre une île entière sans que personne ne s'en aperçoive ou n'en ai vent n'était pas une chose réalisable dans ce jeu. Les espions de tout le monde étaient partout.

-Non je ne pense pas. Ils l'auraient revendiqués. Ou bien on en aurait entendu parler, les secrets ne se gardent pas dans ce jeu.

Starkiller se retourna pour surveiller que personne ne les avait suivi ou bien essayait de les prendre en embuscade, mais tout semblait calme dans les environs. Pas un chat pour le moment. Il reporta son attention sur l'île en plissant les yeux pour essayer d'en voir les détails, cherchant des silhouettes ou des signes d'activité.

-Je ne sais même pas si ce sont les joueurs qui ont fait ça. Monter tout ça si vite ? Ça paraît impossible, ça pourrait être une nouveauté des développeurs. Ils n'étaient peut-être pas d'accord avec l'idée d'un jour de l'unité et ont réagi comme ça.

Le but du jeu n'était-il pas de s'entre-tuer après tout ? Ou plutôt de survivre en environnement hostile ? Si tout le monde commençait à s'entendre, il y avait moyen que ceux qui passaient pour les Dieux de cet univers particulier aient décidé de mettre leur veto sur le principe même d'un jour d'union entre les équipes en leur interdisant l'accès à l'île.

-T'aurais pas pris des jumelles ? J'aimerais bien voir s'il y a des joueurs ou des bot là-bas.

Il leva les yeux vers le bâtiment le plus proche. Prendre de la hauteur ne serait pas non plus une mauvaise idée. Avec un signe de tête pour Buster, il commença à en faire le tour pour chercher une porte d'entrée qu'il trouva rapidement. Elle ne fit pas d'histoire pour s'ouvrir, étant déjà à moitié défoncée et Starkiller s'y faufila en levant son arme devant lui, paré à toute éventualité. Il fallait trouver les escaliers, puis une fenêtre pour avoir une meilleure visibilité sur le problème.

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Out of reach [Silas & Liam]   Sam 22 Oct - 18:42
out of reach
silas wright & liam gregson

Le jeune homme lui avoua ne pas croire non plus qu'une des autres équipes avait organisé une telle mascarade. Il avait raison en tout cas, les secrets restaient rarement enterrés très longtemps avant de refaire surface et d'apporter avec eux leur lot de batailles et de dérangement. Mais cette fois-ci, Liam trouvait que c'était un peu fort... Le jour de l'Unité était le seul moment où ils pouvaient allègrement se taper dessus et se tuer de manière sanglante sans qu'il n'y est vraiment de conséquences lourdes. C'était les règles. Mais à présent, surtout pour eux, les CAHO, il fallait marcher sur des oeufs de manière constante auprès des autres groupes. Ils n'avaient pas vraiment les moyens d'affronter les trois autres de front même si l'envie ne manquait pas.

Starkiller émit l'idée que ce n'était peut-être pas des joueurs mais les développeurs qui avaient mis ça en place. Fronçant les sourcils, Buster n'était pas convaincu... Il commenta « Hum... Plus il y a de batailles, d'affrontements et de morts, et plus les joueurs voudront venir. Je doute que ralentir le rythme des effusions de sang en empêchant la compétition inter-team soit vraiment leur principal intérêt. Ils ne m'apparaissent pas comme de fins philanthropes ou de fins stratèges... » Tuer des gens dans la vraie vie quand ils épuisaient toutes leurs vies INGAME ne s'accordait pas vraiment avec le fait d'empêcher les gens de se tuer encore plus. Le jour de l'unité n'avait d'unité que de noms. Car même si cette journée là, tout se passait dans l'arène, cela n'empêchait pas les ressentiments et les volontés de vengeance. Lui-même avait une liste de pseudos qu'il s'était promit d'exterminer de manière radicale dès qu'il les croiserait.

« Attend... » dit-il quand son coéquipier lui demanda des jumelles. Il ouvrit une de ses poches tactiques et en sortit de petites jumelles. Ce n'était pas le modèle de luxe avec lequel on pouvait voir à des kilomètres et des kilomètres mais cela devait certainement faire l'affaire pour observer les barricades. Starkiller fit signe à Buster qu'il avait l'intention de monter. Chargeant son fusil, il le suivit, vérifiant que personne ne les suivait. A l'intérieur, il y avait une sale odeur de poussière, d'humidité et de poisson. Marchant dans les débris d'un lieu qui n'avait, en fait, jamais existé et jamais vécu, Buster plissa les yeux pour mieux voir dans l'obscurité. Il finit par voir une sorte de porte de fonction ouvrant sur un couloir au fond de la pièce.

« Là-bas... » dit-il en pointant la porte du doigt. Il passa dedans avant de voir de vieux escaliers en métal rouillé. Il manquait quelques fois des marches qui avaient été rongées par le temps... Ou tout du moins, qui semblait avoir été rongé par le temps. Ils ne pouvaient attribuer ce genre de détail qu'aux level designers qui avait pris le temps de rendre leur progression difficile. Buster indiqua d'un signe de tête à Silas de passer devant pendant qu'il surveillant les arrières. « J'espère que cette merde sera réglée vite... J'ai peur qu'il ne faille que Eivind se réunisse avec les autres groupes. » l'idée de bosser avec les autres groupes lui donnait presque des crampes d'estomac en avance.
darwinsgame.com (c) 2015
avatar
STARKILLER
<b>bavardages</b> 240 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Max Riemelt
CREDITS : moi
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Neutre


MessageSujet: Re: Out of reach [Silas & Liam]   Dim 30 Oct - 15:53
Starkiller secoua la tête. Il ne parlait pas de prendre l'île pour faire cesser les batailles. Il parlait de prendre l'île pour les multiplier, au contraire. Les événements inhabituels, les changement dans la map, les allégeances qui différaient, tout ceci avait pour conséquence de faire monter la suspicion, la paranoïa, la peur que quelque chose d'inconnu, de mortel se prépare. Les CAHO se demandaient déjà lequel de ses ennemis avait faire ça. Il serait peu étonnant que les autres équipes se posent elles aussi la question.

-Ce que je veux dire, c'est que le jour de l'unité, c'est un jour où on envoie des gens dans l'arène pour qu'ils y meurent, je suis d'accord, mais c'est aussi le jour où les équipes sont réunies pacifiquement pendant toute une journée. En dehors de l'arène, il n'y a pas de combat. Le jour de l'unité est là pour nous canaliser, pour qu'on ai notre dose de violence et qu'on ressente pas le besoin de se taper dessus à l'extérieur les autres jours. Supprime ça et le seul moyen de se défouler à nouveau c'est d'aller chercher la merde chez les autres.

Il prit la tête dans les escaliers, prenant garde à ne pas se prendre le pied dans un des trous créé par l'absence d'une marche. Les désigner avaient vraiment soigné leur travail. Mêmes leurs objets inanimés cherchaient à tuer les joueurs si ceux-ci ne faisaient pas attention. Une chute dans les escalier, une réception sur la nuque et hop ! Un vie arrachée bêtement à un inconscient. Starkiller restait cependant concentré sur les menaces extérieures également. Il suffisait qu'un beta-testeur ait élu domicile dans cet immeuble pour qu'ils passent un sale quart d'heure. Ça ou bien une petite troupe de zombies.

Cela dit, c'était toujours mieux que de rester coincer éternellement dans un ascenseur. Alors que Starkiller commençait à penser que ces escaliers ne se termineraient jamais, ils débouchèrent enfin à l'étage le plus haut. Il fit signe à Buster de le couvrir pendant qu'il ouvrait la porte de l'étage, ce qu'il fit rapidement et brutalement pour surprendre un éventuel joueur qui aurait eu la même idée qu'eux. Rien ne se faisait dans la douceur dans cette parodie de monde que quelques humains avaient créés. Encore une fois, aucune mauvaise surprise ne les attendait à cet étage et rapidement Starkiller se dirigea vers la façade orientée nord-ouest pour avoir la meilleure vue possible sur l'île grâce aux jumelles que lui avait prêté Buster. L'une des salles lui paru plus prometteuse que les autres et il s'y engouffra, la vérifiant de fond en comble avant d'aller se poster à la fenêtre.

-Ils déconnaient pas, y a du mouvement là-bas. Ça a pas l'air d'avoir de pattern.

S'il n'y avait pas de pattern, alors ça n'était pas des bot.

-Ce sont des joueurs, mais de drapeau, pas de team revendiquée. En tout cas je vois rien de précis d'ici donc s'ils ont des blasons je suis trop loin pour les voir.

Il tendit la paire de jumelles à Buster pour qu'il y jette un œil à son tour. Si ça n'était pas une équipe, qu'est-ce que ça pouvait être ?

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Out of reach [Silas & Liam]   Dim 6 Nov - 12:48
out of reach
silas wright & liam gregson

Liam hocha la tête. Son raisonnement tenait assez bien la route quand on y réfléchissait. Dans son esprit, il ne pouvait s’empêcher de penser que quelqu’un en voulait aux CAHO. Déjà, dès que quelque chose allait mal dans le jeu, on les blâmait presque systématiquement. Ensuite, dès que quelqu’un se défoulait, les gens pariaient généralement pour un des rouges. Lui-même était assez souvent rapidement identifié comme un membre de son équipe juste par son style de combat, lourd et létal.

« Je sens qu’on va nous blâmer assez vite pour ces barricades… Ça ne m’étonnerait pas qu’une des équipes veuillent nous attaquer en pensant qu’on veut foutre la merde pour le jour de l’unité. » Après tout, ils ne faisaient que chercher des raisons pour leur taper dessus et la dernière alliance des trois autres groupes montraient bien qu’ils avaient énormément peur d’eux. Tant mieux, d’un côté, ils étaient pris au sérieux.

Le bâtiment décrépis offrait beaucoup de possibilités de se faire avoir. Par une fenêtre, un trou dans le mur, par le bois pourri qui menaçait de s’effondrer sous leurs pieds… Darwin’s Game portait bien son nom étant donné que seuls les plus forts et les plus rusés arrivaient à survivre. Buster suivit Starkiller dans une pièce et s’approcha aussi de la fenêtre pour observer. Tout semblait mort à part pour quelques personnes qui bougeaient de-ci de-là ce qui n’était pas étonnant à Darwin’s Harbor, quand on considérait que ce genre de rumeur attirait pas mal de curieux, comme eux…

« Pas de drapeau et pas de team… Des joueurs exilés de leur team qui veulent s’imposer ? Le gouvernement qui a trouvé un moyen de pirater le jeu et a posté des avatars joués par des flics ? En tout cas ça sent pas bon… Si près des ATOM, ça va les énerver et les rendre plus parano qu’ils ne le sont déjà. » Tout pouvait s’envisager dans ce genre de cas de figure. Et Liam n’aimait pas beaucoup l’idée que le gouvernement ai pu vouloir calmer les émeutes depuis l’intérieur du jeu pour débarrasser les rues des manifestants. Ou alors, quelqu’un qui voulait au contraire échauffer les esprits pour une raison X ou Y.
darwinsgame.com (c) 2015
avatar
STARKILLER
<b>bavardages</b> 240 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Max Riemelt
CREDITS : moi
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Neutre


MessageSujet: Re: Out of reach [Silas & Liam]   Dim 6 Nov - 17:50
Silas poussa un grognement affirmatif en guise de réponse à Buster. Les CAHO avaient tendance à toujours porter le mauvais rôle alors que les pires coups qui avaient été commis par des joueurs dans ce jeu provenaient des équipe GAIA et ESHU. Les ATOM avaient beau être leurs ennemis naturels, ils étaient restés réglos dans leur façon de se battre, jusqu'à maintenant. Les autres équipes demanderaient sûrement des comptes à l'équipe connue pour chercher les ennuis, alors que dernièrement leur équipe cherchait plus à se remettre sur pied qu'autre chose.

La théorie des joueurs exilés pouvait donner une piste, il n'y aurait rien d'étonnant à ce que ces gens se soient retrouvés pour s'unir. En tout cas c'est sans doute ce que Starkiller aurait cherché à faire en cas de renvoie de sa propre team. Par contre, qu'ils aient réussi à s'unir en nombre suffisant, discrètement, pour élever des barricades en une nuit et pour pouvoir poster des sentinelles efficaces tout autour... ça paraissait impossible. En revanche l'idée du Gouvernement sonnait mieux.

-Le Gouvernement hein... et pourquoi pas ? Ils en ont les moyens après tout, j'imagine. Puis après ce qui c'est passé IRL, ils doivent avoir besoin de réagir d'une façon ou d'une autre pour prouver qu'ils sont pas débordés par la situation.

Tout semblait leur glisser entre les doigts, que ça soit le contrôle sur la ville ou l'opinion publique. Pour ce qui était du jeu, ils n'avaient jamais eu ne serait-ce que la plus petite incidence dessus à part en arrêtant les joueurs notables. Vraiment ils s'y prenaient comme des manches, quand on savait qu'il suffirait simplement qu'ils coupent internet dans tout le pays pour empêcher les gens de jouer, Starkiller se demandait bien à quoi ils réfléchissaient. Oh bien sûr la populace serait tout de suite dans les rues, mais l'armée était pas payée pour se toucher non plus au dernières nouvelles !

-Tu crois que si on s'approche pour leur poser des questions ils vont nous canarder ?

Starkiller avait envie d'avoir des réponses aux questions que cette prise de l'île signifiait. La plus importante d'ailleurs n'était pas pour lui celle qu'ils se posaient depuis leur arrivé. Le qui était secondaire. La véritable question restait plutôt le pourquoi ? Pourquoi avoir prit cette île ? Quel en était l'intérêt stratégique ? Pourquoi maintenant ? Pour quoi faire ?

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Out of reach [Silas & Liam]   Mer 9 Nov - 20:19
out of reach
silas wright & liam gregson

Les gouvernements, de toute façon, avaient toujours le chic pour tout foutre de travers. A partir du moment où ils perdaient réellement le contrôle de leur population, ils paniquaient et faisaient n'importe quoi. Il en avait été témoin en première ligne. Les gouvernements et les services militaires n'étaient jamais autant effrayé que quand la population entière se rebellait et signifiait assez vertement que le système ne leur convenait pas. En l'état, la vie de Liam ne le satisfaisait pas et peu de joueurs oseraient prétendre qu'ils jouaient à ce jeu pour autre chose qu'oublier un petit peu leur vie merdique. Si le gouvernement voulait que les gens ne jouent plus, ils n'avaient qu'à faire leur boulot et rendre leur vie meilleure... En tout cas, Starkiller semblait aussi considérer que les barricades pouvaient être l'œuvre du gouvernement, désireux d'arrêter le Darwin's Game. « Sauf que si cette situation s'éternise, il va falloir agir... Et personnellement, ça ne me dérangerait pas d'essayer de tester des explosifs que nos ingénieurs pourraient faire. Des barricades, des snipers, ça ne marche que pour des envahisseurs isolés. Si on se ramène en force, possible de tout faire tomber sans essuyer trop de pertes. »

Les pertes, en l'occurrence, étaient temporaires et les CAHO n'étaient pas connus pour être frileux par rapport à ça. Une déferlante de joueurs, détournant l'attention des snipers juste assez longtemps pour placer des explosifs et ouvrir la voie, cela pouvait se faire en moins de vingt minutes finalement... Encore fallait-il avoir le matériel. Et pas sûr que les autres équipes soient ravies de voir débarquer les rouges armés jusqu'au dent à Darwin Harbor.

Silas se demanda s’ils se feraient éventuellement canarder s’ils s'approchaient pour simplement poser des questions. Liam renifla en gardant ses yeux bleus sur l'île au loin, peu visible à cause de toutes les barricades. Il hésita un instant. « Quoi qu'il se passe sur cette île, ils ne voulaient pas que les gens sachent. Il y a assez peu de gens qui vont sur l'île en dehors du jour de l'Unité. Mon avis est que si on arrive à exploser ces barricades, on aura une surprise de l'autre côté... » car finalement, s’ils voulaient empêcher le jour de l'Unité, alors il leur faudrait certainement détruire l'île ou la rendre inopérante. Sinon la possibilité d'une attaque était imminente. « Ça m'a l'air trop calculé comme truc... Ils doivent avoir préparé ça pendant très longtemps. S’ils avaient voulu nous faire une annonce ils l'auraient fait d'une manière ou d'une autre. » Liam n'aimait pas beaucoup les petits secrets agités sous son nez comme ça. Il devait se retenir, presque, de foncer dans le tas et tout défoncer pour voir ce que ces inconnus foutaient sur cette île.
darwinsgame.com (c) 2015
avatar
STARKILLER
<b>bavardages</b> 240 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Max Riemelt
CREDITS : moi
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Neutre


MessageSujet: Re: Out of reach [Silas & Liam]   Dim 4 Déc - 18:02
La proposition de Buster d'ouvrir le mystère à coup d'explosif fit sourire Starkiller. L'armement CAHO était en effet assez puissant pour ouvrir une brèche dans la barricade s'ils décidaient qu'elles n'avaient pas lieu d'être. Ça ne serait même pas compliqué à vrai dire. Il suffirait d'envoyer une équipe suicide pour poser une bombe malgré les snipers pendant que d'autres CAHO se chargeraient de s'occuper de les couvrir. Ça ne devrait pas être trop dur. Eux aussi avaient des fusils de précision et des gens capable de s'en servir.

-Ouep, suffirait de poster deux ou trois gars dans les immeubles proches de l'île avec des fusils pour couvrir tout ça et je donne pas cher de leur installation. Par contre je suis pas sûr que ça plaise à tout le monde...

Si les autres équipes voyaient les CAHO s'approcher de l'île en force, prêt à faire exploser tout ce qui se trouvait sur leur passage, elles n'allaient pas rester les bras croisés. Les ATOM seraient sans doute les premiers à réagir, leur territoire empiétait largement sur les zones d'accès à l'île et en les contournant, ils devraient passer par les terres ESHU. Impossible de monter un coup sans marcher sur les plates bandes de quelqu'un. Starkiller hocha la tête aux paroles de son équipier et rajusta sa prise sur son fusil. Ce genre de chose ne se faisait pas sur un coup de tête, c'était sûr.

-Quoi qu'il arrive, je pense qu'on en saura pas plus en restant ici. Pour le moment le mieux à faire c'est de se tenir prêt. Je sais pas qui a prit l'île, mais à mon avis c'est pas pour rester indéfiniment dans le secret. On aura sans doute des nouvelles bientôt, et si on en a pas, on ira les chercher nous-même.

Voilà le genre de mentalité qui menait à la victoire. Attaquer quand il le fallait, mais savoir se tenir prêt à recevoir en attendant qu'une situation ne se débloque. Bien entendu les CAHO n'étaient pas réputés pour savoir attendre, ceux qui avaient pris l'île le savaient sans doute. Ils savaient donc que garder ainsi l'accès à l'île clos ne ferait que provoquer une escalade de violence lorsque les rouges feraient leur premier mouvement.

-Viens, on rentre, faut qu'on parle de tout ça au chef.

Mieux valait ne pas s'attarder. S'ils étaient découvert en plein territoire ATOM, ils auraient des ennuis. Ou plutôt, les malheureux ATOM qui leur tomberont dessus auront des problèmes, mais Starkiller préférait éviter les incidents diplomatiques pour le moment.

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Out of reach [Silas & Liam]   Dim 11 Déc - 16:10
out of reach
silas wright & liam gregson

L'idée de tout faire exploser et de tout défoncer rassasiait le côté impatient et des fois peu subtil de Buster. Il n'aimait pas les surprises et il n'aimait pas n'avoir aucune prise sur une situation. Il préférait largement mourir que de se faire manipuler ou se faire utiliser. Il n'aimait pas non plus le fait que le jour de l'unité serait peut-être annulé cette fois-ci voir totalement rendu impossible à organiser. Toute tentative de l'empêcher de tuer et de se battre était intolérable et le simple fait de voir ces barricades le mettait en rogne. Silas déclara ensuite qu'ils ne pourraient en apprendre plus en restant planté là. En effet, rien ne semblait vraiment se passer et ils pourraient là de longues heures en attendant pour rien. Il y avait sans doute des choses à faire, des rondes et des entraînements. Il hocha la tête.

« Tu as raison... Et puis il ne faudrait pas qu'on se fasse chopper par les ATOM, ils n'aimeraient pas voir les méchants CAHO sur leur territoire en train de se balader. » surtout après les dernières alliances qui s'étaient formées pour empêcher les rouges de faire trop de dégâts. Liam assumait assez bien la mauvaise réputation de son équipe et ne cherchait pas particulièrement à la changer, mais par contre, le fait que tout le monde leur faisait toujours porter le chapeau pour n'importe quel événement négatif devenait agaçant. Comme si les autres équipes étaient des anges...

Il mit son fusil sur l'épaule et commença à descendre les escaliers. « Je sens que les nouvelles qu'on aura bientôt ne nous plairons pas particulièrement... » en même temps, n'importe quel changement du jeu réduisant son espace de jeu et de tuerie ne le réjouissait pas. Il était prévisible que quoi qui se trame sur cette île serait certainement dangereux pour eux ou quelque chose d'inintéressant et d'inutile. Sur le chemin du retour, Liam ressassait et ressassait ce qui pouvait bien se trouver derrière, des armes, des machines de guerre pour réduire en cendre une des équipes, une alliance entre les autres teams... Quoi que ce c'était, ça ne sentait pas bon du tout.
darwinsgame.com (c) 2015

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Out of reach [Silas & Liam]   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM