Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 Rambling men [Ivan & Liam]
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
 :: take a break :: trésors rpgiques
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité
Invité


MessageSujet: Rambling men [Ivan & Liam]   Mer 19 Oct - 18:13
Rambling men
ivan horak & liam gregson

Buster était venu jusqu'à Darwin Harbor avec Starkiller un peu plus tôt. La rumeur des barricades et de l'accès impossible à l'île abritant le jour de l'unité l'avait intrigué. Il n'avait pas l'impression qu'un des groupes du jeu était à l'origine de ce genre d'actions. Et c'est ça qui était encore plus étrange... Au début, il avait pensé que peut être les Gaia, dans leur volonté d'empêcher les CAHO de reprendre du poil de la bête, avaient décidé de les empêcher de passer... Mais apparemment, les snipers embusqués tiraient de manière indiscriminé, vert, bleu, rouge, violet... Cela devenait de plus en plus intéressant, ou frustrant. Entre les gouvernements IRL qui voulaient mettre fin à ce jeu et certains groupes qui s'allier car ils n'arrivaient pas à tenir le rythme des combats, Liam avait l'impression que tout le monde s'était donné le mot pour essayer d'enterrer le Darwin's Game.

Bien entendu, ses petites pérégrinations à Darwin Harbor ne lui avaient rien apporté. Les snipers étaient introuvables et il n'était pas sûr qu'il voulait utiliser des vies pour les chercher, surtout que si ces gens avaient de quoi mettre des barricades et des snipers, un simple joueur comme lui n'aurait aucune chance... Du coup, il commençait déjà à repartir vers la zone de son équipe. Il progressait dans les rues désertes et les vieux buildings gris. Il se disait que peut être que les développeurs du jeu envoyaient un message prophétique : bientôt, Chicago et toutes les grandes villes du monde deviendront exactement tout ceci... Des coques vides dans lesquelles rien ne resterait. Il était songeur. Il se doutait que quelque chose allait arriver et que ces barricades n'allaient pas rester là pour tout jours. Que ce soit par choix ou par la force, elles seraient enlevées. Mais quiconque les avait mit-là ne laisserait pas faire sans rien tenter. Ce simple signe que quelque chose clochait laissait présager beaucoup de surprises. Et Liam n'aimait pas bien les surprises en fait. Il préférait savoir à peu près où il mettait les pieds et il aimait savoir ce qu'il combattait. Il passa à côté d'une carcasse de voiture t mit sa main sur son fusil d'une manière instinctive... Il avait entendu quelque chose. Il se figea et tendit l'oreille, prêt à réagir au moindre signe d'agression...
darwinsgame.com (c) 2015
avatar
GUNFIRE
<b>bavardages</b> 1189 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : sebastian stan.
CREDITS : cosmic light (avatar), endlesslove (signature), kenou (gif).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : PASSIF.


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Dim 23 Oct - 16:05

rambling men. (buster&gunfire)

Isaÿr t’avait une nouvelle fois envoyée loin des remparts rassurants de la forêt. À peine avais-tu franchi l’orée du bois, que déjà l’odieuse sensation d’être à découvert s’écrasait sur tes épaules. Au cœur des Darwin Harbor, nul moyen de se cacher, de se fondre dans l’ombre – mille buildings gris, rongés par le temps, et d’autant de larges rues offertes au regard affuté d’un joueur intelligent, juché en hauteur. T’avais troqué ton habituel arc pour un fusil, l’environnement de la ville ne se prêtant guère à l’emploi de flèches mais plutôt d’une arme rapide et efficace. Dans les dédales jonchés de débris atemporels, tu retraçais ce chemin que tu avais mille fois emprunté – au loin tu apercevais l’immeuble de ta convoitise, celui pour lequel tu t’étais tant battu verbalement que physiquement contre la jeune Shea. Et pour cause, sa grandeur dépassait de loin celle des autres bâtiments et n’avait pour égale que sa dangereuse fragilité. Sans doute les fondations avaient-elles était attaquées, rendant la structure particulièrement difficile d’accès. Planchers comme plafonds menaçaient à chaque passage de s’abattre sur le crâne d’un visiteur peu aguerri, mais le jeu en valait la chandelle – le dernier étage accessible de l’immeuble offrait une vue imprenable sur Darwin Harbor et ses environs, meilleur spot pour un tireur de précision et observateur doublé de patience.

Isaÿr était inquiète – l’île abritant l’habituel jour de l’unité s’était trouvée, du jour au lendemain, prise d’assaut par tierces personnes, et tout joueur approchant de trop près les barricades récemment installées se faisait sauter la cervelle à coup de sniper. Aussi t’avait-elle aussitôt priée de te rendre sur place afin de jauger la situation de tes propres yeux. Peu désireux d’approcher les rives de l’île, grimper au sommet de l’immeuble en ruine t’avait paru être la meilleure solution – de là-haut pourrais-tu essayer de distinguer un visage, ou au moins d’aviser la tactique des occupants. Bien que, au plus profond de toi, t’aurais foutu ta main à couper que les CAHO était derrière tout ça – tu t’étais pourtant bien gardé de faire part à tes impressions à ta chef, méfiant de sa réaction. Cela t’aurait pourtant évité un long voyage jusqu’à la ville, mais plutôt marcher que d’entendre la jeune femme réfuter ses théories.

T’apercevais bientôt les pieds de l’immeuble convoité – c’était sans compté les crissements de godasses du le bitume fracassés, parmi la poussière et les gravas. Aussitôt tu te jettes derrière une carcasse de voiture, avisée plus tôt du coin de l’œil. Instinctivement, tes doigts se portent à la détente de ton colt, toujours harnaché à ta ceinture, quand bien même tu portes ton fusil dans le dos. Accroupi au sol, le dos accolé à la carrosserie rouillée, tu cesses de respirer. Les pas se traînent, puis s’éteignent – un coup d’œil par-dessus ton épaule, rien à droite, rien à gauche. Pourtant t’es sûr, y’a quelqu’un. Tu décroches ton colt de son étui, et doucement tu te relèves. L’homme est là, à quelques centimètres de toi, de l’autre côté de la voiture abandonnée. Reculant vivement, tu le mets aussitôt en joue, le temps d’apercevoir ses traits – tu reconnais en lui le maître d’armes de CAHO. « Je savais que c’était l’un d’entre vous qui était responsable des barricades. » tu craches à son intension, chargeant au passage ton arme, toujours pointée sur lui.

hj:
 


i have died a thousand times. ♒︎ I just got lost, every river that I've tried to cross, every gun I ever held went off and every door I ever tried was locked. And I'm just waiting till the shine wears off.


Dernière édition par Ivan Horak le Ven 4 Nov - 22:38, édité 1 fois

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Dim 23 Oct - 20:44
Rambling men
ivan horak & liam gregson

Liam voit, dans le coin de son regard, quelque chose bouger. Il sort son fusil AK47 et le braque sur l'homme qui vient d'apparaitre. De mémoire, un Gaia. Il a des cheveux mi longs lui tombant sur le visage et un air dur, voir en colère. Pourtant, Liam ne se souvient pas de l'avoir déjà exterminé, mais après tout il pouvait avoir oublié. En tout cas, son adversaire du moment semble avoir une vraie dent contre les CAHO. Ce n'était pas bien malin pour lui d'être dans les parages mais après tout, un GAIA non plus n'avait rien à faire près du territoire ATOM. Le type balance alors qu'il est convaincu que son équipe était derrière les barricades et l'accès impossible à l'île du jour de l'unité. Cette réflexion apporte un sourire sur le visage du vieux Buster. Pourquoi le groupe qui était le plus connu pour aimer exterminer tous les autres groupes sans discrimination voulait ralentir le processus, voire, empêcher la tenue de l'évènement qu'ils attendaient le plus du jeu ? Les gens ne réfléchissaient pas plus loin que le bout de leurs nez...

Toujours amusé, Liam répondit « He ben... C'est une tendance GAIA ça ? Accuser les CAHO de tous les maux ? C'est vrai qu'on est de vrais pacifistes qui ne voudraient surtout pas qu'une goutte de sang coule sur l'île. T'as fumé ou quoi, gamin ? Les barricades, nous, on les défonce, on les monte pas... » même si Liam faisait des fois preuve de stratégie et de réflexion, il n'était pas réfléchi au point d'ériger des plans élaborés sans effets immédiats. D'ailleurs, il voyait mal qui, dans son équipe, aurait pu monter un coup pareil sans qu'il n'en soit mis au courant. Déjà, les barricades avaient l'air solides, limites professionnelles, du genre qu'il avait vu dans la vraie vie, quand il faisait la vraie guerre. Aucun des gamins surexcités qui faisaient des âneries dans son groupe n'aurait pu être capable de monter un coup pareil en si peu de temps...

Mais l'homme n'était pas là pour parler avec un GAIA et encore moins se justifier ou parlementer avec lui. Ils avaient beau ne pas vouloir entrer en guerre ouverte, ici, en terrain neutre, ils étaient en droit de se tirer des balles dans le visage... Buster, reprenant un visage plus sérieux avec un sourire en coin, finit par faire un pas en arrière et se mit à tirer sur sa cible...

Le tir atteint sa cible, ce qui lui laissa le temps de rouler à terre et de se terrer contrer un bâtiment à côté de la route pour avoir une couverture à peu près potable. Tourner autour de la même voiture allait vite être ennuyeux et inutile si ils finissaient par la cribler de balles...

20 points de vie VIE 20/20

darwinsgame.com (c) 2015


Dernière édition par Liam Gregson le Dim 23 Oct - 22:24, édité 2 fois
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Dim 23 Oct - 20:44
Le membre 'Liam Gregson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'DEATH MATCH ' :
avatar
GUNFIRE
<b>bavardages</b> 1189 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : sebastian stan.
CREDITS : cosmic light (avatar), endlesslove (signature), kenou (gif).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : PASSIF.


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Dim 23 Oct - 21:35

rambling men. (buster&gunfire)

L’homme braque son fusil et tu reconnais les courbes dures et agressives de l’AK-47. Il est près, bien trop près, aussi recules-tu encore afin d’échapper au bout portant de l’arme – un seul coup à cette distance peut t’ôter la vie plus rapidement qu’un souffle échappé à tes lèvres, aussi restes-tu prudent. Tu connais l’impulsivité de l’équipe rouge, et tu es conscient que l’homme pourrait appuyer n’importe quand sur la détente, et ainsi épandre ta cervelle fumante sur le bitume défoncé. Une balafre semble ouvrir son visage en un mauvais sourire, plissant plus encore son visage vieilli et tanné – pourtant, malgré l’âge qui semble l’avoir rattrapé, ses gestes sont assurés, vifs, durs. Aussi amusé qu’agacé par tes paroles, il réplique en grinçant, t’insultant au passage, que ni les barricades ni les tireurs ne proviennent de leur team. Mais alors, si ce ne sont pas les CAHO qui ont érigé ces murailles, qui d’autres ? Certainement pas les ATOM, leurs territoires étant au plus proche de l’île. Les ESHU ? T’en doutais également. Alors qui ?

T’as pas le temps d’y réfléchir plus, Buster esquisse déjà un mouvement dans ta direction et tu n’as qu’un millième de seconde pour réagir et te jeter au sol – déjà la détonation du canon te perfore les oreilles. Et la douleur, lancinante, morsure brûlante de la balle logée dans ta cuisse. Déjà l’essence écarlate s’écoule de la plaie, t’arrachant un grognement. Levant les yeux pour jauger ton adversaire, et redoutant le second coup partir, tu l’aperçois cependant se laisser glisser dans un angle de mur effrité. « Vieux con. » tu grommèles en serrant les dents. Rapidement, tu arraches un pan de ton tee-shirt, l’enroulant autour de la blessure tel un garrot de fortune et, oubliant la douleur, te hisses sur tes deux jambes péniblement.

T’aurais voulu jouer à armes égales – cependant ton rifle est inutile de si près, et bien trop encombrant à porter debout, à bout de bras. Aussi décides-tu finalement de le laisser dans ton dos, resserrant d’avantage la prise de tes doigts autour de la crosse de ton colt. Doucement tu t’avances vers le pan de mur abritant le CAHO. Te plaquant contre la paroi, tu avises rapidement les lieux – hormis la voiture, tu jauges plus loin un tas de gravas assez haut pour d’y cacher derrière, encore faut-il que tu les atteignes. Ni une, ni deux, tu t’élances en roulant sur le sol de sorte à éviter une nouvelle salve de balles. Une fois à l’abri derrière les débris, tu sors de ton découvert un instant le temps de viser et tirer. Touché.

20 points de vie VIE 15/20
relique du sadique inférieur. +3 dégâts/tour



i have died a thousand times. ♒︎ I just got lost, every river that I've tried to cross, every gun I ever held went off and every door I ever tried was locked. And I'm just waiting till the shine wears off.


Dernière édition par Ivan Horak le Ven 4 Nov - 22:37, édité 2 fois
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Dim 23 Oct - 21:35
Le membre 'Ivan Horak' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'DEATH MATCH ' :

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Lun 24 Oct - 17:42
Rambling men
ivan horak & liam gregson

Le type se jette au sol mais est quand même touché à la cuisse. A quoi s'attendait-il sérieusement ? Les CAHO, déjà, n'étaient pas connus comme étant des personnes calmes, raisonnées et qui aimaient bien parler et négocier. Mais en plus, le menace d'une arme et l'accuser, c'était bien assez pour énerver momentanément Liam. Certains essayaient de le faire sortir de ses gonds. Malheureusement, très peu savaient taper juste quant à la vie du vieux militaire. Il y avait assez peu de sujets sensibles et de personnes dont l'avis lui importait, pour que le premier connard arrive à l'atteindre. Les gens se déchainant à coup d'insultes et de noms d'oiseaux ne faisaient que l'amuser. Ils se fatiguaient à essayer de l'embêter alors qu'ils ne réalisaient même pas que l'avis que ces gens portaient sur lui n'était pas quelque chose qu'il cherchait, et donc, était inutile et risible. Il n'y avait bien qu'une seule personne qui arriverait à faire se sentir mal Liam par rapport à ses actions, Eliina. Mais cette dernière ignorait son addiction au jeu et ses longues heures au travail n'allaient certainement pas changer ça de sitôt.

Alors que Liam recharge son arme, il tente de jeter un coup d'œil et voit le type rouler vers un tas de gravât, il tente de tirer avant que son adversaire disparaisse mais il va trop vite et les balles vont se loger dans le bâtiment d'en face. Se tournant pour essayer d'avoir un nouvel angle, mais le type a juste le temps de le toucher sur le côté du ventre avant de se cacher. Liam lâche un grognement et recule. La balle est allée se logée dans ses côtes... Rien de vital ne semble avoir été touché mais il sent l'objet dans son corps et la douleur qui irradie à travers sa chair fait décupler sa rage. Il s'élance vers le tas de gravats et tire dans le tas, sans vraiment faire dans le détail...

Il recule alors pour se planquer de l’autre côté du gravât, vérifiant ses balles avant de les remettre dans le chargeur. Pour le moment, ce n’est pas franchement la mort ou le fait de tomber en disgrâce encore un peu plus auprès des GAIA… Mais plutôt que les ATOM les entendent et prennent sa présence pour une tentative d’intrusion de son équipe. Ce genre de quiproquos pourrait certainement déclencher une suite d’évènements assez peu agréables d’un côté comme de l’autre.

12 points de vie VIE 12/20

darwinsgame.com (c) 2015


Dernière édition par Liam Gregson le Lun 24 Oct - 17:46, édité 2 fois
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Lun 24 Oct - 17:42
Le membre 'Liam Gregson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'DEATH MATCH ' :
avatar
GUNFIRE
<b>bavardages</b> 1189 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : sebastian stan.
CREDITS : cosmic light (avatar), endlesslove (signature), kenou (gif).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : PASSIF.


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Mar 25 Oct - 14:16

rambling men. (buster&gunfire)

La balle se loge dans l’abdomen, perforant les chaires dans une effusion d’essence écarlate qui repeint de vermeil un pan du mur auquel il s’était adossé. Aussitôt la cible touchée, tu te replies derrière ton armure de gravats, étouffant au passage une nouvelle salve de douleur provenant de ta cuisse enflammée. Si tu survis à ce combat, tu oses espérer que Pyrrha ait quelque plante anesthésiante à te refourguer, de quoi endormir ton membre amoché le temps qu’il cicatrice – encore faudrait-il que tu ne te vides pas de ton sang avant d’avoir atteint l’orée de la forêt. Mais cela relevait d’une autre paire de manche – pour l’instant ton seul objectif était de rester en vie le plus longtemps possible, et d’en profiter pour foutre une raclée à ce vieillard agressif.

Et tandis que ta matière grise bouillonne de mille possibilités, tu ne perçois plus le soudain silence qui s’est emparé de la rue, avant que l’explosion de rage du CAHO n’étreigne tout chose aux alentours. La salve de coups fuse en tout sens, se répercutant contre les pierres, les façades émiettées, ta planque de fortune. Tu n’as que le temps de rouler une nouvelle fois plus loin, alors que la morsure brûlante d’une des balles frôle ton visage, griffant l’épiderme dans sa course folle, avant de s’encastrer plus loin dans le béton. Machinalement tu portes la main à ta joue, soudain sonné par l’odeur de poudre et le sifflement des tirs – une goutte de sang y perle, poisseuse sur tes doigts, mais la blessure est cette fois superficielle.

Difficilement tu te redresses sur tes jambes – celle mutilée te lance, irradie dans tout ton corps, et tu sens la force de tenir debout te manquer. La balle est toujours prise entre les chairs, glissant sous ta peau au moindre mouvement. Le muscle est toujours, tu en es certains, et il faudra quelques jours avant de retrouver une démarche normale ; et tu sais que si tu te trouves ré-expulsé dans la réalité, la douleur te rappellera de ne plus te frotter aux vieux CAHO tarés. Boitillant, t’essaye de mettre de la distance entre toi et lui – l’homme n’a pas l’air de compter ses balles, et tu sais que si tu tires dans le tas comme il l’a fait, tu risques de vite tomber à court de munitions. Il faut la jouer plus fin, car tu n’as pas de chargeur de secours. Au pire, t’as ton couteau coincé, comme toujours, dans l’une de tes bottes, mais tu sais tes chances de survie faibles face au fusil si jamais tu devais y aller au corps à corps.

Tu finis par rencontrer un mur, essoufflé et perlé de sueur – dans ton état tu ne peux pas même envisager de fuir, tu n’irais pas bien loin. Alors tu resserres une nouvelle fois ta prise sur le pistolet, réarmant rapidement ; avec un peu de chance, le vieillard est dans un sale état aussi, ce qui te laisse quelques secondes pour viser. Bras tendus, tu mets en joue, caressant la détente du bout du doigt. Et un coup part. Puis un second. Tu pries qu’un de tes tirs aient touché sa cible, et tu disparais derrière l’angle, jetant juste un regard sur ton ennemi de temps en temps.

20 points de vie VIE 13/20
relique du sadique inférieur. +3 dégâts/tour



i have died a thousand times. ♒︎ I just got lost, every river that I've tried to cross, every gun I ever held went off and every door I ever tried was locked. And I'm just waiting till the shine wears off.


Dernière édition par Ivan Horak le Ven 4 Nov - 22:37, édité 2 fois
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Mar 25 Oct - 14:16
Le membre 'Ivan Horak' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'DEATH MATCH ' :

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Jeu 27 Oct - 17:53
Rambling men
ivan horak & liam gregson

Au moins, le gamin était endurant. Liam misait généralement tout sur de la sauvagerie pure et explosive pour terminer le combat le plus rapidement possible. Que ce soit sa propre mort ou celle de l'autre, il savait que plus le dénouement était rapide, plus il avait de chances de gagner. Car finalement, si les gens arrivaient à crapahuter partout toute la journée, lui n'avait pas autant de force et d'endurance que les jeunes. Souvent, des joueurs tombaient, sonnés et choqués de l'explosion de violence qui s'abataient sur eux quand Liam leur tombait dessus. Celui-ci s'était fait avoir une fois salement avant d'arriver à éviter une salve de balles. Tant mieux... Liam préférait les adversaires avec un peu d'intelligence vive, qui apprend à la milliseconde près et qui s'adapte vite, comme un animal menacé.

Cette fois-ci, le type était derrière des gravas et lorsque Liam réapparu, prêt à tirer, il constata qu'il s'était éloigné... Juste le temps de voir son visage et son pistolet qu'il se prenait une balle entre l'épaule et le cou. Il tomba sur le dos d'un un bruit lourd avant de se relever immédiatement. Buster savait qu'il ne fallait pas laisser la douleur s'installer dans tout le corps. L'adrénalie devait pomper dans ses veines jusqu'à la fin sinon il ne se relèverait plus. Sur ses pieds, le sang coulait sous le vêtement sans la désagréable sensation de la balle sous la peau. Elle était ressortie au moins... Sauf que maintenant, le liquide visqueux se répandait aussi dans son dos. Seule une tâche rouge grandissante sous son gilet tactique indiquait qu'il était gravement blessé. Son attitude, elle, montrait toujours autant de détermination.

Il rechargea et s'approcha, la démarche lourde, légèrement penché sur le côté droit... Liam ne fuyait pas, ne demandait pas pardon et ne suppliait pas pour sa vie. Il se battait jusqu'au bout, certaines fois en gagnant en dangerosité au fur et à mesure que ses chairs étaient blessées... Il contourna le coin du mur et envoya une nouvelle salve, espérant que cela calmerait un peu les hardeurs du gosse.

4 points de vie VIE 4/20

darwinsgame.com (c) 2015


Dernière édition par Liam Gregson le Jeu 3 Nov - 23:22, édité 2 fois
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Jeu 27 Oct - 17:53
Le membre 'Liam Gregson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'DEATH MATCH ' :
avatar
GUNFIRE
<b>bavardages</b> 1189 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : sebastian stan.
CREDITS : cosmic light (avatar), endlesslove (signature), kenou (gif).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : PASSIF.


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Jeu 27 Oct - 22:08

rambling men. (buster&gunfire)

Le souffle te manque, ton cœur s’emballe. Adossé au mur, tu essaies de faire corps avec l’immeuble, retenant le moindre geste qui pourrait te faire défaut. Dans ta poitrine, ton palpitant cogne douloureusement – la sueur dégouline de ton front, s’arroche aux mèches de cheveux tombant sur ton visage, dégringole le long de ton dos. Et ta cuisse qui te lance, t’affaiblit un peu plus chaque seconde. L’endurance te manque, t’abandonne, et tu sais que le combat ne pourra durer encore bien longtemps.

Ton dernier coup fait mouche, et si le CAHO retient sa plainte, tu aperçois dans un vif coup d’œil à l’angle son tee-shirt baigné d’essence écarlate, gouttant à flot sur le sol. Mais aussitôt il se relève, recharge le canon de son arme et repart à l’assaut. Tu souffles – increvable ce vieux. T’as pas le temps de t’éloigner encore, succombant peu à peu à la douleur de ta blessure. En jetant un regard sur le bandage de fortune que tu as serré autour des chaires, tu t’aperçois qu’il s’est imbibé de sang, rendant le garrot inutile. Bientôt la plaie s’infecterait, et si tu ne te rendais pas rapidement chez un guérisseur, tu crèverais lentement dans les bois, si un zombie ne t’a pas dévoré avant.

La salve repart de plus belle, et tu n’as que le temps de protéger vainement ton visage entre tes bras. Une balle se loge dans ton dos, et tu trébuches en avant, poings au sol. Ton colt t’échappe, glissant plusieurs centimètres plus loin. Il pourrait t’achever, le CAHO, s’il le voulait. Il n’aurait qu’à tirer une autre salve, et l’un de ses coups finirait bien par t’éclater la cervelle. Mais t’as pas dit ton dernier mot. Alors en désespoir de cause, tu te jettes vers l’avant, attrapant le pistolet à la volée, et roulant immédiatement sur ton dos en retenant un grognement au passage. Ainsi affalé au sol, vous êtes en joue, chacun pointant son canon sur l’autre, le doigt frémissant sur la détente. Tu t’apprêtes à tirer, une dernière fois, juste une balle – ultime chance de t’en sortir dans cette lutte.  Avant l’explosion.

« Cessez le feu ! » Le coup claque dans l’air, tandis que les munitions s’échappent vers les cieux. Et soudain, un silence oppressant. Deux hommes masqués, lourdement armés, s’avancent désormais vers vous. Et alors qu’ils captent l’attention du CAHO, tu en profites pour te redresser, pointant cependant toujours ton canon sur le vieillard, avant de reporter ton regard sur les deux hommes approchant.


20 points de vie VIE 8/20
relique du sadique inférieur. +3 dégâts/tour



i have died a thousand times. ♒︎ I just got lost, every river that I've tried to cross, every gun I ever held went off and every door I ever tried was locked. And I'm just waiting till the shine wears off.


Dernière édition par Ivan Horak le Ven 4 Nov - 22:36, édité 3 fois
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Jeu 27 Oct - 22:08
Le membre 'Ivan Horak' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'DEATH MATCH ' :
avatar
<b>bavardages</b> 58 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : MILICIEN.
CREDITS : GENIUSPANDA.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Dim 30 Oct - 12:45

rambling men. (buster&gunfire)



Mordred.

La violence des coups de feu avait fait résonner la ville aussi sûrement qu'un glas sonnant la fin d'une tranquillité toujours fragile et éphémère dans le Darwin's Game. Deux chevaliers de la paix, deux miliciens défenseurs de la vie avaient réagis, se trouvant au plus près au moment de l'impact sonore. J'étais armé lourdement, espérant ne pas avoir besoin de répandre moi-même le fluide vital de ceux qui osaient mutiler ainsi la paix branlante et timide qui planait pour le moment entre les différents camps. La violence n'était pas nécessaire. La violence n'était pas un jeu, voilà ce qu'on nous répétait à nous, les miliciens. Voilà ce que nous devions transmettre à ces enfants turbulents qui pensaient sans doute encore que le Darwin's Game n'était qu'un jeu.

Et ils étaient mal en point, les joueurs, voilà la première chose que je pu voir en arrivant sur les lieux du combat. Un GAÏA et un CAHO, tous deux blessés, mais visiblement prêt à aller jusqu'au bout. J'élevais le canon de mon fusil d'assaut vers le ciel et attirai leur attention en laissant échapper un salve à laquelle ils ne s'attendaient sans doute pas, concentrés comme ils l'étaient à s'entre tuer. Puis mon arme revint se loger contre moi, crosse contre mon épaule, un doigt non pas sur, mais au dessus de ma gâchette en position défensive.

-Cessez le feu ! Vous subissez actuellement une intervention de la Milice, nous n'avons aucune envie de vous faire du mal. Séparez vous sans faire d'histoire, vous n'êtes plus en état de combattre.

Les présentations étaient faites, les intentions étaient exprimées clairement et calmement. Ils étaient deux à se détester pour ce qu'ils s'étaient fait subir l'un à l'autre, deux êtres blessés dont les pixels s'écoulaient de leur apparence virtuelle sous forme de sang. Si tu meurs dans la Matrice, tu meurs aussi dans la vie réelle. On nous avait prévenu dès 1999. Nous, nous étions deux à nous épauler, à nous soutenir et à nous couvrir en cas de besoin. Nous étions en pleine santé et en pleine possession de nos moyens. Allez vous vraiment sacrifier l'une de vos vie pour essayer de lutter contre les porteurs de paix que nous sommes ?

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Jeu 3 Nov - 18:10
Rambling men
ivan horak & liam gregson

Il venait de salement blesser le Gaia. Tant mieux. Sa seule consolation, lorsque la mort semblait imminente, c'était de faire un maximum de dégâts avant de pousser son dernier souffle. Au moins, le gamin se souviendrait de leur rencontre et réfléchirait à deux fois avant de le provoquer. Aussi, peut être que sa réputation se répandrait encore un peu ? En tout cas il savait que certains GAIA parlaient de lui. Pas plus tard que la semaine dernière, un des verts était venu le trouver pour se venger ou une connerie du genre car Liam tuait sans discrimination tout ce qui bougeait... Encore une absurdité Gaia certainement.

Il toucha le joueur au dos et il se retourna pour faire face à son agresseur. Le vieux type était trop blessé et épuisé pour lui lancer son petit sourire narquois. Mais ses yeux clairs le dardaient tel un prédateur décidant son mouvement final, celui qui tuerait et terminerait le combat. Il lève son pistolet, juste ce que Liam voulait... Lorsqu'une salve ainsi qu’un cri les interrompit. Liam sursauta et se recula avant de tomber en arrière dans un grognement énervé. Le sang lui ruisselait le long du corps et la douleur se faisait de plus en plus grande. Il leva les yeux, persuadé que c'était un maudit GAIA qui voulait défendre un de ses potes... Mais non...

Deux types se revendiquant de la milice leur demandaient d'arrêter de se battre. Se reculant jusqu'au mur pour prendre appuis avec son dos, il pressa son arme contre son ventre. Il ne le pointait plus au GAIA, ni non plus aux nouveaux arrivants. A vrai dire, la curiosité de Liam avait été légèrement piquée. Qu'est ce qu'ils faisaient là, ces types ? Et avaient-ils un quelconque rapport avec les barricades ? Il pouvait aussi voir qu'ils étaient mieux armés et indemnes. Les attaquer de front, dans son état, c'était du suicide. Mais il allait mourir de toute façon. Par contre, s’il pouvait essayer de savoir ce que ces guignols faisaient dans le coin...

« On subit une intervention de la Milice... C'est pas banal ça... Hein gamin ? » dit-il à l'adresse du GAIA qu'il voulait zigouiller quelques secondes plus tôt. « Si je comprends bien, faut qu'on arrête de se bastonner sinon... Vous nous bastonnez. He ben ça a le mérite d'être encore moins logique que les GAIA. Et sinon, c'est vous qui avez foutu les barricades ? » Liam n'était pas connu pour être quelqu'un de très subtil ou mystérieux. Même dans son boulot à l'ONU, il était la force brute qu'on envoyait, qui défonçait les barrages, les occupations et qui détruisait des convois.

4 points de vie VIE 4/20

darwinsgame.com (c) 2015


Dernière édition par Liam Gregson le Jeu 3 Nov - 23:22, édité 1 fois
avatar
<b>bavardages</b> 58 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : MILICIEN.
CREDITS : GENIUSPANDA.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Jeu 3 Nov - 23:20

rambling men. (buster&gunfire)



Merlin

En réponse à la provocation du CAHO, la silhouette à côté de Mordred émet un petit sifflement entre ses dents qu’on devine serrées. Impossible de savoir si c’est un ricanement ou un soupire. Il se tourne alors vers le rétif. Il en a souvent croisé des comme lui. Des individus que la déstructure d’une vie de honte, de misère ou d’ennui là bas avait rendu querelleur et violent ici. Ils se font de plus en plus nombreux à débarquer leurs bagages de frustration ici, trouvant un refuge où fuir le quotidien dans la grande toile de Darwin. A force, le Milicien a appris à ne plus les craindre. Ils aboient fort mais leur grande gueule claque souvent à côté de la main qu’on leur tend. « Malheureusement non. Non, tu ne comprends pas bien. » Un clique accroche une cartouche rectangulaire à l’avant du flingue étrange qu’il tient en main. Un autre allume une visée laser bleutée. « Ce qu’il faut, c’est que vous arrêtiez de vous entre-tuer inutilement comme des chiens. Et si on doit te bastonner pour sauver ta vie de ta propre imbécillité. » La faisceau lumineux désigne le CAHO comme cible tandis qu’il lève son arme vers lui. « Alors soit. » On peut presque croire qu’il le menace avec un jouet mais Merlin a des airs trop assurés pour nous laisser commettre une erreur pareille. Il hoche la tête. « Mais je peux t’accorder le mérite d’avoir essayé de comprendre une logique plus complexe que celle dégobillée par une raison purement animale si tu veux. » Il ne détache pas son attention du quarantenaire. Il fait entièrement confiance à Mordred pour garder un œil sur le GAIA resté à l’écart. « C’est nous qui avons foutu ces barricades, comme tu dis. » Il donne un bref coup de tête en arrière pour pointer l’infrastructure bien gardée. « Tu sauras bien assez tôt pourquoi. Enfin, dans l'hypothèse où tu ne te tues pas avant ça. »
avatar
GUNFIRE
<b>bavardages</b> 1189 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : sebastian stan.
CREDITS : cosmic light (avatar), endlesslove (signature), kenou (gif).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : PASSIF.


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Ven 4 Nov - 18:36

rambling men. (buster&gunfire)

Tout s'enchaîne, tout va trop vite. En un instant, les deux hommes masqués prennent en joue du canon de leurs armes, vous sommant de cesser le feu. Le CAHO détourne aussitôt son fusil de toi, se plaquant contre le mur de l'immeuble jouxtant. « On subit une intervention de la Milice... C'est pas banal ça... Hein gamin ? » qu'il te hélerait presque, alors même qu'il était sur le point de porter le coup fatal un instant plus tôt. Tu hausses les épaules, baissant ton pistolet à ton tour - nul besoin de t'épandre en paroles inutiles, tu dévies tes iris vers les deux miliciens, portant d'un même temps une main près de tes reins pour t'appuyer comme tu le peux, en dépit de tes blessures qui te lancent. Les salves de douleur dépassent peu à peu le seuil du supportable, et tu serres les dents sans broncher cependant. Évidemment, ils sont en pleine santé, et bien mieux équipés que vous de surcroît - vous n'avez clairement aucune chance, et un instant tu penses à jeter ton arme au sol et lever tes mains en l'air. Avant de te rappeler que même s'ils vous laissaient la vie sauve, vous aviez peu de chance d'atteindre vos QG respectifs ; vous vous videriez de votre sang avant même d'avoir atteint l'orée des bois. Et le joueur rouge semblait avoir bien d'autres projets que d'abandonner la lutte.

Il titube le vieillard, mais il tient bon - tu ne peux lui ôter ça, mais il a de la hargne et il est bien décidé à découvrir ce qui se trame sous cette histoire. D'autant plus que la Milice a eu le chic d'intervenir si près de la source de votre intérêt commun - et accessoirement objet de votre conflit - à savoir l'île du jour de l'unité. Un soupçon germe en toi comme, visiblement, dans l'esprit de ton adversaire. Et si c'était eux, les responsables de ces étranges barricades ? Depuis que tu écumais les sols de la map du Darwin's Game, tu avais entendu parlé de la Milice comme d'un groupe de pacificateurs, prônant la non-violence et étant à l'origine même du jour de l'unité - pourquoi diable barricaderaient-ils leur propre concept ? Et s'ils voulaient réellement instaurer un climat de pacifisme, pourquoi s'attaquer aux joueurs avec des armes lourdes aussi sophistiquées ?

Avant que tu n'aies le temps d'ouvrir la bouche, le CAHO a déjà balancé ses accusations à demi-mot, proférant au passage une petit moquerie à l'intention des GAIA. Tu ne relèves pas, mais écoutes plutôt attentivement, alors que le second milicien - celui qui n'avait pas ouvert le feu vers le ciel - prend la parole, confirmant les doutes que tu avais d'abord dirigé vers le vieux rouge. Et ils voudraient que vous cessiez de vous battre comme des chiens, alors même qu'ils repeignent le bitume de la cervelle d'autres joueurs, du haut de leurs fortifications ? « Allez bien vous faire foutre. » que tu lâches entre tes dents, soudainement regonflé par la rage qui t'irradie. Changeant d'une main le chargeur de ton m1911, tu remets en joue les miliciens, visant celui qui a tiré en l'air un peu plus tôt. « J'ai pas d'ordres à recevoir de chiens prônant une foutue fausse justice, alors qu'ils sont tout juste capables de repeindre le sol d'un sang qu'ils disent vouloir préserver. » Tu sais que ton acte est suicidaire, et que tu n'auras droit qu'à une balle - un seul coup pour faire mouche et en achever un, priant que le CAHO se charge du second aussi sec. Une seule balle qui scelle votre destin à tous les deux. Une balle manquée, une balle perdue, le chrome heurtant l'immeuble derrière plutôt que sa cible. Tu sais que tu vas mourir - mais au moins te seras-tu battu jusqu'au bout.

20 points de vie VIE 8/20
relique du sadique inférieur. +3 dégâts/tour



i have died a thousand times. ♒︎ I just got lost, every river that I've tried to cross, every gun I ever held went off and every door I ever tried was locked. And I'm just waiting till the shine wears off.


Dernière édition par Ivan Horak le Ven 4 Nov - 22:34, édité 1 fois
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Ven 4 Nov - 18:36
Le membre 'Ivan Horak' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'DEATH MATCH ' :
avatar
<b>bavardages</b> 58 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : MILICIEN.
CREDITS : GENIUSPANDA.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Ven 4 Nov - 23:13

rambling men. (buster&gunfire)



Merlin (il y a une inversion dans l'ordre de passage des deux Miliciens)

L’équivalant d’un doigt d’honneur verbal, dont le roucoulement acerbe s’accompagne du cliquetis d’une arme que l’on recharge, capte l’attention de Merlin. C’est le GAIA. Le canon de son m1911 désigne les deux Miliciens comme responsables de sa colère. Il écoute le joueur leur cracher au visage les lambeaux de son exaspération. Dans ce haillon de reproches, le morceau de rage qui accuse le groupuscule de peindre le sol en rouge vermeil pousse le regard de l’homme encapuchonné vers son camarade. Il ne peut pas voir son expression mais il la devine aussi interrogative que la sienne. Qu’est-ce que c’était que cette histoire ? Encore une fausse rumeur ? Désorientant, mais pas forcément étonnant. La Milice les collectionne depuis ses débuts. Le prix du mystère se paye en crédit moral. « Tu fais vraisemblablement erreur. » commence-t-il sur un ton voulu plus calme. « On ne tue personne. Encore moins ic… »
 
Le coup de feu lui coupe la parole. Il perçoit la silhouette de Mordred se plier. Ses réflexes ne lui laissent pas le temps de savoir si c’est sous l’effet de la douleur ou de la surprise. Il pivote et tire. L’arme émet un bruit sourd, presque comparable à un soupire. Le GAIA a juste le temps de voir deux projectiles fuser vers lui. Il les entend claquer à côté de son épaule. Et puis un grésillement. S’il baisse les yeux, il peut voir à présent deux électrodes, reliés par deux filins à la cartouche encore fixée au bout du flingue du Milicien, crépiter sur l’herbe en balançant des lumières bleues. « C’est non létal. » En face, l’encapuchonné détache la munition gâchée et recharge. « Loin de moi l’envie de me répéter mais je vais quand même devoir le faire : nous ne sommes pas là pour vous prendre une vie. Ni à toi, ni à ton adversaire, ni à personne d’autre. » 

10 points de vie VIE 40/40
Reliques : Combattant niveau maître (dégâts x4)
Dégâts : 0



Dernière édition par MILICIEN le Sam 5 Nov - 1:29, édité 1 fois
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Ven 4 Nov - 23:13
Le membre 'MILICIEN' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'DEATH MATCH ' :

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Sam 5 Nov - 17:09
Rambling men
ivan horak & liam gregson

La situation était tendue, c'était le moins qu'on puisse dire. Le CAHO était détendu car il était assez certain de sa mort. Une fois que son avenir était décidé et que rien ne pouvait vraiment l'en déloger, alors il ne servait à rien de s'énerver. Mais le GAIA ne semblait pas particulièrement apprécié les révélations des visiteurs. Les miliciens avaient donc barricadé l'île. Au moins un mystère de résolu... Lorsque le gamin se mit à charger son arme en lançant une insulte et une pique aux deux gars, il souleva une autre question qui trottait dans la tête du vétéran : si les barricades avaient pour effet d'empêcher la mort et les combats, pourquoi tuer ceux qui s'en approchaient avec des snipers ? Il se mit à tirer sur les types alors qu'un des deux sembla sérieusement étonné par ce que le vert lui disait... Il ne semblait pas au courant de la présence des snipers. Mais déjà le milicien tirait... Avec des décharges électriques. Liam se redressa tout en gardant son arme sur le côté, sans pointer qui que ce soit avec.

« Vous voulez dire que les snipers qui dégomment quiconque qui s'approche de l'île, c'est pas de chez vous ? He ben on peut dire que vous avez facilité la tâche à quelqu'un qui doit bien apprécier vos barricades. En escaladant, même le plus mauvais tireur fait mouche. J'imagine que ce n'était pas l'effet recherché, n'est-ce pas ? » il ne se souciait pas tellement du gamin. Après tout il prenait ses décisions. Lui, n'avait pas particulièrement finit avec ces miliciens, et se chopper une décharge électrique avec son cœur de vieux croulant ne lui plaisait pas. Quand il prendrait son âme pour les tuer, il voulait être sûr d'avoir la meilleure possibilité possible.

4 points de vie VIE 4/20

darwinsgame.com (c) 2015
avatar
<b>bavardages</b> 58 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : MILICIEN.
CREDITS : GENIUSPANDA.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Dim 6 Nov - 0:20

rambling men. (buster&gunfire)



Mordred

Je ne m'attendais pas à ce que ça soit facile, malgré tout je me trouvai soudainement surpris par la direction d'où provenait le tir et me pliai en deux par réflexe lorsque le coup parti. J'avais laissé à Merlin le soin de répondre aux accusations qui pesaient contre la cause Milicienne, de sordides histoires de pavé repeint par le sang et la matières cérébrales des malheureux ayant osé approcher un peu trop près de l'île. Rien de tout ceci ne s'était produit, les seuls tirs lancés depuis les barricades avaient visé le sol devant les pieds des curieux. De la dissuasion, rien de plus. Personne n'était mort à cause de nous.

Pourtant celui-là semblait vouloir trouver vengeance ou gloire en tuant ceux qui contrôlaient désormais l'île. Les dents serrées je ne me retournai pas tout de suite, vérifiant d'abord que les intentions de l'homme plus âgé, celui qui semblait dangereux mais mal en point, n'étaient pas belliqueuses, faisant confiance à Merlin pour me couvrir. Puis, une fois certain qu'il ne bougerait pas pour le moment, je m'en détourne et avance vers l'autre pour en faire ma nouvelle cible. Pas de chance pour lui, il s'en est pris au mauvais milicien. La même arme que celle de Merlin trouve ma main et les électrodes qui en giclent trouvent le joueur pour lui imposer une sale décharge.

-T'es un adulte ou pas ? T'as passé l'âge de croire ce qu'on raconte dans la cour de récré je crois, alors je vais t'expliquer ce qui va se passer à partir de maintenant. Soit tu t'arrêtes de jouer au con et on te raccompagne jusqu'à ton territoire quel qu'il soit conscient, soit ta tête va rencontrer mon poing et je te ramène là-bas sur mon dos, inconscient ! Maintenant dépose tes armes, t'en auras plus besoin pour la suite.

Ma voix est dur, la colère en suinte comme la sang qui s'écoule de ses plaies. Personne ne devait mourir de notre main et personne ne mourrait de notre main. En revanche personne n'avait affirmé que les Miliciens devaient se laisser faire en cas d'agression. Nous ne sommes pas un camp de hippies.

-Les snipers c'est nous, mais on a tué personne. On a perdu quelques balles en tirant vers les pieds des gens, mais personne n'a été touché. Personne n'a pu escalader nos barricades pour semer la mort.

Voilà pour répondre à l'autre, le temps que le premier se remette du choc.


10 points de vie VIE 10/10
Dégâts : 5



Dernière édition par MILICIEN le Dim 6 Nov - 0:56, édité 1 fois
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Dim 6 Nov - 0:20
Le membre 'MILICIEN' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'PVE : DM' :
avatar
GUNFIRE
<b>bavardages</b> 1189 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : sebastian stan.
CREDITS : cosmic light (avatar), endlesslove (signature), kenou (gif).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : PASSIF.


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   Sam 26 Nov - 15:54

rambling men. (buster&gunfire)

Tes actes te mèneront à ta perte. Les deux miliciens te jaugent chacun leur tour, presque surpris que ce soit toi, GAIA suicidaire, qui attaque sauvagement tandis que ton ennemi CAHO d’un temps ne tente rien. Les mains t’en tremble, t’es persuadé que tu vas crever là, nouvelles effusions de sang repeignant le pavé de Darwin Harbor. Tu recharges pourtant ton arme, déclic de la sécurité claquant dans l’air chargé de tension. Un premier milicien tente de te raisonner, jetant en joue son arme alors que tu clos tes paupières en attendant l’impact. Pourtant un étrange son te parvient, puis le grésillement de deux électrodes à tes pieds alors que tu rouvres les yeux, comme hypnotisé par les gerbes d’étincelles bleutées qui en émanent. Le coup sonne comme un avertissement plutôt que comme un acte manqué, alors que le milicien se débarrasse de la charge pour la remplacer par une autre. Les mots des deux hommes ne parviennent plus à tes oreilles, pas plus que les nouvelles questions du CAHO affaibli. Pourtant, en un instant le vide te ronge, ton cœur sautant dans ta poitrine alors que celui que tu avais attaqué plante ses électrodes sur ta peau mutilée, envoyant une décharge à t’en faire vomir tes organes. Lorsque la secousse cesse, tu tombes à genoux, plaquant tes mains au sol pour ne pas t’affaisser lourdement – ton arme est tombée à tes pieds, mais tes doigts qui fourmillent ne parviennent guère à s’en saisir. Encore secoué par le choc électrique, tu souffles bruyamment alors que le monde cesse de tourner et que ta vue se raccommode à la lumière. Le vrombissement dans tes oreilles t’empêche d’entendre quoi que ce soit, au point que t’en as le vertige, la bile au bord des lippes. « Je ne crois pas à tout ça… » que tu marmonnes doucement, paroles à peine intelligible dans le fracas de tes dents qui s’entrechoquent encore de la décharge. Enfin les sensations reparaissent au bout de tes doigts, et tu t’empares du colt lentement. La douleur entre tes côtes est telle que tu ne parviens pas à te relever, te contentant de te dresser sur tes genoux. « Je n’crois pas à tous vos mensonges ! » Et de nouveau tu mets en joue l’un des miliciens, celui t’ayant électrisé (Mordred), et ton doigt se perd sur la gâchette. Sourd, tu n’entends plus la détonation. Tu n’entends plus ton cœur qui bat trop vite, ni ton souffle rauque au bout de tes lèvres. Tu sais juste qu’ils finiront pas t’achever.

20 points de vie VIE 3/20
relique du sadique inférieur. +3 dégâts/tour
TOTAL: 4 dégats.


Spoiler:
 


i have died a thousand times. ♒︎ I just got lost, every river that I've tried to cross, every gun I ever held went off and every door I ever tried was locked. And I'm just waiting till the shine wears off.


Dernière édition par Ivan Horak le Sam 26 Nov - 15:58, édité 1 fois

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rambling men [Ivan & Liam]   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM