Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 comète (gotcha)
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: comète (gotcha)   Jeu 3 Nov - 22:40
COMÈTE
gotcha & némésis

Elle se faufile telle une couleuvre parmi les bâtiments en ruine, évite les joueurs tout autant que les zombies. Elle a déjà eu sa dose à ce niveau-là. Cela lui fout la chair de poule, la blonde frisonne de dégoût. Ou serait-ce de la frayeur. La grande Némésis, celle qui ne craint personne, a peur. Oui, elle a peur des zombies. Et elle n'a aucune honte à l'avouer. Alors, elle prend toutes ses précautions lorsqu'il s'agit de déambuler sur ces territoires virtuels, peu importe l'endroit dans lequel elle se rend. Et ce n'est pas le fait de traîner à proximité de la pieuvre mélomane qui l'empêche d'avoir l'esprit en alerte, peut-être même encore plus d'ailleurs. Ses doigts s'attardent sur le rebord d'un immeuble alors que ses yeux sont fixés vers l'entrée du quartier général, regardant cet endroit familier avec une pointe de tristesse et de nostalgie. De sa position, elle est cachée par la pénombre, mais elle peut espionner les allées et venues de ceux qu'elle avait fini par considérer comme une sorte de famille.

Son cœur se serre lorsqu'elle reconnaît certains visages, se remémore des souvenirs, aussi bien joyeux que plus désenchanté. Elle n'a jamais joué que pour elle-même mais elle a tellement partagé avec eux finalement. Némésis distingue alors une chevelure brune familière qui surgit telle une comète. « Pstttt. Gotcha. », murmure-t-elle doucement dans la direction de la jolie demoiselle. Malgré le silence de la ville, sa voix ne porte pas assez loin et elle doute qu'elle parvienne aux oreilles de l'eshu. « Gotcha. », répète la blonde un peu plus fort, allant même jusqu'à frapper des mains pour attirer son regard. Regarde pas là, bordel. Elle ose sortir de la pénombre pour lui faire de grands gestes, avant de rejoindre aussi vite sa cachette fortuite. C'est peut-être elle le météore finalement. Là, si la brune ne l'a pas vue, Némésis ne peut rien faire de plus. Elle ne peut pas se permettre de sortir à découvert aussi près du poste de commandement, Némésis ne veut pas prendre le risque. Pas encore. D'autant qu'elle se sent un peu stupide d'agir ainsi.
darwinsgame.com (c) 2015
avatar
<b>bavardages</b> 435 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Isabelle Fuhrman
CREDITS : Cranberry. (avatar) et taintedgray (gifs)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Neutre comme la Suisse


MessageSujet: Re: comète (gotcha)   Lun 7 Nov - 0:40
 
’got a secret, can you keep it ?
Psssst. Son pas se suspendit, ses sourcils se froncèrent alors qu’Olivia jetait un coup d’œil par-dessus son épaule. Rien. Elle avait pourtant eu la sensation qu’on l’épiait et maintenant elle en était quasiment certaine : quelque chose venait de bouger, derrière. Elle n’arrivait pas à distinguer quoi que ce soit mai elle aurait pu jurer qu’il y avait eu du mouvement par delà le mur frontal de la bâtisse qui lui tournait le dos – sauf que voilà, impossible pour elle de savoir si elle avait rêvé ou si quelqu’un se planquait réellement derrière les débris de béton et les amas de pierres.

Elle était prête à finalement retourner vers le QG quand cette fois-ci le mouvement dans le coin de son œil gauche se répéta, plus intense. Et puis un frappement sec, sonore. Elle virevolta et manqua presque de s’étouffer en reconnaissant Riley. Rassurée, et à la fois encore plus stressée. Son cœur lui frappe en effet la poitrine douloureusement, lui rappelant qu’elle était une Gaïa en terrai ennemi et qu’elle s’est aventurée jusqu’ici, il fallait donc absolument qu’elles soient toutes deux discrètes. L’étrangeté de la réaction de la jeune étudiante – et peut-être le bruit - n’avait pas échappé à un de ses compagnons d’infortune qui s’était arrêté et l’observait. « Un problème Gotcha ? » La brune sentit un soulagement étreindre ses poumons en constatant que la mystérieuse intruse avait de nouveau disparu et se focalisa sur son camarade de clan, secouant la tête en signe de dénégation. « Non, non je … Je crois que j’ai perdu mon couteau, je vais voir si je peux le retrouver. » Après s’être tâtée les poches pour donner le change, la jeune fille fit volte-face pour se diriger droit vers l’orée des ruines qu’elle venait de quitter. L’homme, quant à lui, lui accorda à peine un regard légèrement empreint de consternation avant de finalement tourner les talons à son tour pour partir dans la direction opposée.

Ce ne fut qu’une fois sûre que personne ne la regardait qu’Olivia accéléra le pas pour se réfugier vers l’un des bâtiments aux fondations éventrées afin de retrouver la jeune femme qui l’avait attirée jusqu’à elle. Difficile de savoir comment réagir : chez les Eshu, on n’était pas vraiment du genre à donner des accolades au premier venu, et ce bien qu’on puisse le connaître et l’apprécier dans la vraie vie. « Qu’est-ce que tu fais là ? » se contenta de demander, encore un peu anxieuse, Olivia. « Ils auraient pu te voir, tu sais ! Ca craint. » Son murmure trahit malgré elle la peur qu’elle n’avait pu occulter pendant quelques instants. A la pensée que son clan ne coince la joueuse « ennemie » ou à celle qu’on la prenne pour une traîtresse ? Olivia préférait ne pas savoir jusqu’où ce jeu modifiait ses états d’âme pour autrui et se concentra davantage sur la joueuse qui se tenait devant elle.

« Tu vas bien ? » Une question simple, presque banale dans le commun des mortels. Sur Darwin’s Game, c’était tout autre. La fréquence des rencontres avec la Gaïa était imprévisible et pour cause, au-delà des tensions inter-équipes, l’apparition toujours plus folle des zombies dans le jeu rendait les explorations hors de leur territoire encore plus dangereuses. Un climat qui n’était pas pour plaire à la jeune novice.

roller coaster



I call you but you never even answer, I tell myself I'm done with wicked games but then I get so numb with all the laughter that I forget about the pain. — back to you.

Invité
Invité


MessageSujet: Re: comète (gotcha)   Jeu 1 Déc - 11:38
COMÈTE
gotcha & némésis

Elle attend patiemment, Némésis, espérant un petit miracle, celui que Gotcha l'ait vu sans qu'elle n'ait besoin de sortir à nouveau de sa cachette pour se mettre totalement à découvert, à nue devant son quartier général. Son ancien quartier général. Un léger coup d’œil vers la pieuvre et elle constate que la brune avance dans sa direction. Elle peut souffler désormais, n'empêchant pas un sourire amusé se glisser entre ses lèvres. Si, un jour, quelqu'un lui avait dit qu'elle agirait ainsi, elle lui aurait ri au visage, à croire que le monde a bien changé, et elle aussi. Gotcha finit par se planter devant elle, l'interpellant sur sa présence en ces lieux, ce qui amuse d'autant plus Némésis. Si la brune savait... Elle n'a pas tort tout de même sur un point, qui sait ce qui aurait pu se passer si quelqu'un d'autre parmi les eshu l'avait aperçue. Sa couverture serait foutue car n'importe qui, excepté les joueurs récents comme Gotcha, aurait immédiatement sonné l'alerte et averti le grand manitou violet. Mais ce visage familier ne la connaissait pas sous le nom de Némésis, ancienne co-leader eshu, mais sous le pseudonyme d'Eclipse, insignifiante gaia.

Némésis n'est pas peu fière de son entreprise, même si elle éprouve un petit pincement au cœur à l'idée de mentir ainsi à Olivia, qu'elle respecte énormément. « Je suis maligne, si ça avait été le cas, je me serais immédiatement évanouie dans la nature. Ne t'en fais pas, je ne t'aurais pas interpeller si toi ou moi auraient couru un quelconque danger. ». Quoique, en réalité, le danger est bien plus grand qu'elle ne le laisse paraître. Et Gotcha reste lucide, la peur est loin d'être anodine. « Je vais bien, rien à signaler. J'ai été envoyée par ma team pour chercher une fleur qui pousse à l'orée du labyrinthe, et du coup, je me suis dit que cela aurait bête de ne pas passer te voir un petit peu sur le chemin... ». Les mensonges lui viennent aussi facilement que si ils avaient été exacts, elle n'est pas langue de vipère pour rien.  « Et toi ? Tout se passe bien dans ta team ? ». Némésis reste évasive, ne se montre pas plus intéressée que cela alors qu'intérieurement elle est pendue à ses lèvres. Qu'est-ce qu'elle aimerait être une petite souris pour s'infiltrer et voir de ses yeux ce qui est caché à sa vue pour l'instant.
darwinsgame.com (c) 2015
avatar
<b>bavardages</b> 435 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Isabelle Fuhrman
CREDITS : Cranberry. (avatar) et taintedgray (gifs)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Neutre comme la Suisse


MessageSujet: Re: comète (gotcha)   Jeu 8 Déc - 18:15
 
’got a secret, can you keep it ?
La prudence de la joueuse, tout comme le risque pris pour la voir dans le Darwin’s Harbor touchait légèrement Olivia, qui sachait pertinemment qu’elle n’aurait pas du être si facile à émouvoir. Mais c’était compliqué de voir les gens froidement comme autant de menaces potentielles. Surtout quand ces personnes-là vous avaient aidé pendant une fusillade. Surtout avec une fille comme Riley. « C’est gentil. » Sincèrement, la brune admirait la blonde pour son tempérament et son audace qu’elle n’avait pas encore réussi à laisser s’épanouir chez elle. Venir se risquer aux frontières du QG pour une Gaïa ressemblait à s’y méprendre une mission-suicide, et plus d’un membre de sa team se serait rapidement méfié d’une joueuse comme Eclipse. Même si elles étaient en très bons termes dans leurs vraies vies, le jeu était capable de transformer le meilleur de chacun de nous en noirceurs insoupçonnées. « Tu veux que je t’aide à trouver la fleur qu’il te faut ? » La bonté d’Olivia la perdrait forcément dans un tel environnement mais c’était aussi pour elle un moyen d’éloigner un peu la joueuse du danger et de pouvoir discuter avec elle. Les moments où la brune avait la chance de sortir la tête de l’eau dans le Darwin’s Game étaient si salvateurs qu’il fallait savoir les saisir quand ils se présentaient.

Toujours inquiétée par l’éventualité qu’un garde ou un autre joueur les aperçoive, Gotcha jetait de temps à autre un coup d’œil par derrière la palissade, rien ne bougeant. Tant mieux. « Oh, ça va. J’ai pris mes repères. » Elle préférait abréger, ne pas perdre de temps avec des détails qui ennuieraient probablement la jeune femme. Inutile de parler de Mythos ou des quelques membres Eshu avec lesquels elle avait commencé à échanger. Parler d’amitiés était un bien grand mot au vu des fortes tendances opportunistes et individualistes qui régnaient dans leur clan, et Ollie savait qu’ici, on ne pouvait pas totalement faire confiance à autrui. « Maintenant que ces zombies sont partis, en tout cas, c’est plus calme. » La disparition de ces affreuses créatures avait soulagé la jeune fille, même si l’horrible constat de centaines de morts dans la vie réelle l’avait vite rattrapée et prise à la gorge. Par chance et sans vraiment savoir comment, elle avait survécu. « Maintenant il y a cette histoire de milice qui occupe tout le monde. » Le nouveau sujet de conversation que personne n’osait vraiment évoquer, celui qu’on abordait du bout des lèvres, de peur d’être automatiquement soupçonné de tout et n’importe quoi. Et dire que deux personnes s’étaient ouvertement déclarées miliciens … Olivia n’en revenait pas d’un tel acte. Soit ils étaient courageux et persuadés d’arriver à leurs fins, soit ils n’avaient aucune conscience des dangers qui les guettaient. « Tu connaissais ces joueurs, toi ? » La curiosité piquait l’étudiante, encore néophyte dans le jeu par rapport à Eclipse. Peut-être leur avait-elle déjà parlé, ou les avait-elle croisés.

Au fond d’elle-même, Olivia n’arrivait pas à se décider à savoir si elle voulait faire partir de ceux qui mineraient le jeu de l’intérieur, ou si ne pas choisir de camp était préférable. Un jour ou l’autre, une décision serait nécessaire au risque de devoir se battre seule contre les deux factions, mais pour le moment Gotcha restait observatrice et surtout, neutre. Le plus important, pour l’instant, c’était de sauver sa vie et celle des rares personnes qu’elle connaissait aussi bien dans le virtuel que dans le réel.


roller coaster



I call you but you never even answer, I tell myself I'm done with wicked games but then I get so numb with all the laughter that I forget about the pain. — back to you.

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: comète (gotcha)   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM