Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 pray you catch me. (timogan)
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: pray you catch me. (timogan)    Lun 7 Nov - 22:31
pray you catch me
logan & timothy
nothing else ever seems to hurt like the smile on your face, when it's only in my memory, it don't hit me quite the same. maybe it's a cause for concern, but i'm not at ease keeping my head to the curb.


La pluie cesse. Les caprices de la météo au sein du darwin’s game défient toutes les lois de la logique et tu as depuis longtemps oublié d’être ébranlé par les moindres changements météorologiques. Le bruit de tes pas sont étouffés par le feuillage humide de la forêt, et tu avances doucement, détournant le regard régulièrement afin de t’assurer que les murs froids de la cabane ne quitte pas ton champ de vision. Contrairement à la majorité des joueurs tu ne sors pas souvent de l’enceinte du bâtiment des verts. Ton rôle de médecin y joue beaucoup, et tu aimes te persuader qu’il s’agit de la raison principal de ce retrait entre quatre murs, or il n’en est rien. Tu ne sens pas à l’aise dans cet environnent hostile. Ce n’est pas une forêt comme celles que tu visites régulièrement et malgré sa flore luxuriante et sa faune indescriptible, elle te donne froid dans le dos. Il t’a fallu du temps pour te décider de surmonter cette angoisse, mais avancer au sein du jeu sans prendre la peine de découvrir le monde environnement ne faisait pas de sens. Peu importe le dénouement tu ne te détourneras pas de ton objectif. Chaque nouveau pas te dévoile d’avantage du paysage du jeu, de nouvelles plantes, et tu t’émerveilles malgré toi devant la richesse qui s’étale sous tes yeux. La mort pourrait se trouver à quelques pas de toi, et tu ne le saurais pas. Le malaise s’empare de toi, la réalité du darwin’s game te ramène sur terre et tu reprends ta marche.
Tu tentes de ton mieux de rester attentif maintenant, guettant le moindre bruissement suspect. Pourtant tu es celui qui commet la première erreur. Omnibulé par une charmante biche, ou du moins ce qui pourrait s’en rapprocher le plus irl, tu tentes une approche furtive afin de te rapprocher sans effrayer l’animal. Elle ne semble pas t’avoir encore remarqué, alors tu avances lentement, déroulant chaque mouvement de pied pour l’aplatir sans bruit. Crac. Le cervidé relève brusquement son regard alerté dans ta direction avant de disparaître à l’horizon. Tu maudits ton manque d’observation, et cette foutue branche. Crac. Si tu avais dans l’esprit de prévenir quelconque prédateur de ta présence tu t’en serais sorti haut la main. Crac. Tu ne bouges plus. Ce dernier craquement n’est pas de toi. Ton coeur bondit dans ta poitrine. Le danger te tend les bras.        

Made by Neon Demon

Invité
Invité


MessageSujet: Re: pray you catch me. (timogan)    Mar 8 Nov - 3:31

pray you catch me

- logan "saphyr" — timothy "patroclus" -


PEOPLE ALWAYS ASK, "DO YOU STILL LIKE HIM?" HONESTLY, I DON'T REALLY KNOW. BUT I DO KNOW THERE'S JUST SOMETHING ABOUT HIM I CAN'T LET GO.

Honnêtement, tes jambes ramènent tout ton corps dans cette partie de la carte que dans l'espoir de rencontrer ta sœur, t'assurer qu'elle va toujours bien même si un coup de fil dans la réalité serait peut-être plus efficace. Ou du moins un texto. N'importe quoi autre de moins risqué que de traîner ta peau aussi loin de la protection tes tiens même s'il y a plus uni comme team que la vôtre. Pour le coup, tu ne prends aucun risque et, tandis que ta machette repose à ta taille, tes mains tiennent fermement ton arbalète chargée prête à toute éventualité. Tu ne sais pas vraiment dans quelle direction chercher, alors tu ne fais que vagabonder et espérer avoir de la chance, réalisant que vous auriez dû instaurer un système rudimentaire de communication quelconque pour vous voir à des moments précis. Pour autant que tu saches, quelqu'un pourrait avoir achevé ses dernières vis et tu as maintenant une tombe sur laquelle aller pleurer dans la vie réelle - ce que tu ne souhaites pas du tout. Les bruits sont rares, mais lorsque certains se détachent du silence vers ta gauche tu passes du mode recherche à défensif en solidifiant ton emprise sur ton arme. Tu n'es pas le silence incarné en changeant ta direction, mais tu as le mérite de ne pas faire un vacarme épouvantable pour autant, te dirigeant vers la source du bruit parmi la végétation de la forêt. Tel que tu t'y attendais, tu tombes à une certaine distance d'un autre joueur que tu pointes de ton arme aussitôt par réflexe de survie et tu aurais déjà tiré si tu avais perçu une réaction hostile. À moins que lever les bras dans les airs soit une action menaçante, tu contemples l'idée d'abaisser ton arme avant de réaliser la familiarité de ce visage qui n'est pas celui d'un joueur quelconque. Tes sourcils se froncent, puis tu te sens stupidement comme au premier jour que tu l'as vu. « Non, j'y crois pas. » Ton ton se fait à la fois surpris, amusé et content à quelque part. Ce n'est pas quelques minces années qui vont rendre un visage méconnaissable pour toi et tu abaisses un peu plus ton arme jusqu'à la pointer vers le sol tout en conservant une distance de sécurité. « T'es pas trop vieux pour les jeux comme ça ? » Tu souris, un peu fier de ta pointe qui ne se veut pas vraiment amère malgré les apparences. C'est ta façon de pallier à la surprise ainsi qu'au fait que tu préfères nier l'horrible gribouillis qui papillonne dans ton ventre.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 456 WORDS.


Invité
Invité


MessageSujet: Re: pray you catch me. (timogan)    Dim 13 Nov - 20:30
pray you catch me
logan & timothy
nothing else ever seems to hurt like the smile on your face, when it's only in my memory, it don't hit me quite the same. maybe it's a cause for concern, but i'm not at ease keeping my head to the curb.


Tu lèves les bras instinctivement, tu ne sais pas quelle team se cache derrière cette subite intrusion. Tu espères lever le doute sur tes intentions, car tu n’es pas une menace, tu es un pauvre idiot découvrant d’autres façades du jeu. Ton coeur lui s’emballe alors que tu décryptes les traits de son visage, tu retiens ton souffle. Tu appréhendes sa réaction, peut être fait-il parti des cahos, peut être va-t-il te tirer un carreau entre les deux yeux comme seule échange, et les choses s’arrêteront à tout jamais là. Sa voix s’élève, brisant ainsi le silence étouffant. Tu respires de nouveau, l’étonnement et le soulagement se dépeignent sur ton visage alors que Logan baisse ton arme. Tu n’es pas l’ennemi. Il souligne avec ironie non dissimulée le rapport de ton âge avec le jeu et tu comprends que la remarque est une allusion à votre relation. Tu fais de ton mieux pour ne pas détourner le regard, et lui répondre avec le plus de neutralité possible. « Il n’est jamais trop tard pour faire les choses. » L’âge est un sujet sensible entre vous, puisque tu as préféré couper court à votre relation car le jeune homme était mineur à l’époque. Tu te racles la gorge, gêné et t’empresses de changer de sujet. « Je ne t’ai pas reconnu avec cette barbe. » tu passes ta main dans ta barbe pour illustrer ta pensée. Un léger sourire se dessine sur tes lèvres, en voilà une bonne surprise. Tu n’étais pas le dernier des idiots, la présence de Jill indiquait clairement que son frère arpentait lui aussi la carte du darwin’s game. Elle te l’avait confirmé au bout de plusieurs semaines de jeu, profitant de l’occasion pour t’enjoindre de ne pas t’approcher de lui. La vérité, c’est que tu avait été trop lâche pour oser faire le premier pas afin de renouer le contact depuis toutes ses années irl, tu avais choisi d’avancer dans la vie en te persuadant qu’il s’agissait de la meilleure solution et puis subitement, il était réapparu dans ta vie sous la forme de Jill, comme un constant rappel de tes erreurs. Il était maintenant sous tes yeux, le corps recomposé de pixels. Dans tes souvenirs, les traits de son visage était resté figé à votre dernière confrontation cinq ans auparavant et tu avais l’impression de redécouvrir le même homme. « Tu as changé. » l’hésitation se lit dans ta voix, tu ne sais pas quoi lui dire. « Ce n’est pas négatif, c’est… surprenant. » tu essaies de te rattraper, mais ce n’est pas une grande réussite. Tu es simplement heureux que vos retrouvailles ne soient pas pénibles, bien que tu ne sois pas très à l’aise et tu as toutes les raisons de l’être.        

Made by Neon Demon

Invité
Invité


MessageSujet: Re: pray you catch me. (timogan)    Lun 14 Nov - 0:57

pray you catch me

- logan "saphyr" — timothy "patroclus" -


PEOPLE ALWAYS ASK, "DO YOU STILL LIKE HIM?" HONESTLY, I DON'T REALLY KNOW. BUT I DO KNOW THERE'S JUST SOMETHING ABOUT HIM I CAN'T LET GO.

L'effet de surprise est réciproque, presque palpable dans l'air, mais au moins ce n'est pas une situation digne d'un malaise à proprement parlé. Ça pourrait être le cas, si votre histoire ne faisait pas déjà partie du passé dont tu crois avoir tourné la page pour du bon - la vie serait trop facilement navigable si tel était le cas pour ta conscience qui tente de se convaincre elle-même. La mention sur ta barbe à de quoi te tirer un rire, mince, presque inaudible dans cette grande forêt et tu relâches ton arme d'une main pour imiter le geste sans le vouloir de passer les doigts sur celle-ci. « Elle a fini par pousser, ça fait changement. » Tu ne t'attendais pas à trouver Timothy dans cet univers, tu ne pensais pas le revoir quelque part tout court, en toute franchise. En cinq ans, tu n'as pas croisé son chemin une seule fois que ce soit de manière involontaire ou a essayer de forcer la main au destin. Tes tentatives n'ont jamais fleuries plus loin que la flamme de l'espoir et tu as fini par te résigner. À quoi bon vouloir d'une histoire à sens unique ? Le cœur de jeune adolescent qui battait dans ta poitrine a subi sa première peine pour en guérir comme tous les autres individus. Naïvement, tu choisis de lui faire confiance, de lui offrir le bénéfice du doute encore une fois en prenant le risque de retirer la flèche de ton arme et la rangée soigneusement à sa place dans ton dos afin de te libérer de son poids plutôt lourd qui tire sur tes bras. Peut-être que tu ne devrais pas. On t'a déjà prouvé qu'aimer une personne ne rime pas avec confiance dans le Darwin's Game, que tu devrais rester sur tes gardes en tout temps, sauf que tu as du mal à t'imaginer une quelconque menace de la part de ton ex. « J'espère bien. Si j'étais identique à quand j'avais dix-sept ans, ce serait un poil bizarre. Je ne me suis pas encore lancé dans l'utilisation de crème anti-rides, après tout. » Tu n'as pas de raison valable pour te montrer amer puisque tu comprends les motifs qui ont pu motiver son raisonnement à l'époque, ainsi tu adoptes ton attitude de base dans la réalité. À pas prudents, tu t'approches assez pour que la distance soit davantage normale que digne de personnes attendant de voir qui sera le premier à commettre l'irréparable. « Mh, toi par contre tu devrais commencer à en mettre de la crème. » Si tes souvenirs et tes calculs sont bons, Timothy est désormais âgé de vingt-sept ans, ce qui le rapproche dangereusement de la terrible trentaine. « Je rigole. Détends-toi sinon tu vas finir par rider ou nous faire une crise cardiaque. » Tu te permets un contact, claquant le revers de ta main gantelée contre son épaule en lui adressant un sourire. Ton propre rythme cardiaque à de quoi témoigner que cet organe vital est en désaccord avec ce que te dicte ton cerveau, que si l'un est passé à autre chose ce n'est pas le cas de son allié et que le voir de si près à un effet plus néfaste que ce que tu crois.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 567 WORDS.


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: pray you catch me. (timogan)    
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM