Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 Bad luck (Sinnley)
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: Bad luck (Sinnley)   Mar 8 Nov - 18:57

Bad luck
Sinnley & Nola

C'était une journée morne. Lente. Nola s'était débarrassé de ces stupides gants sanitaires qui asséchaient ses mains et était affalée sur le comptoir. S'il n'y avait pas eu son boss, elle aurait été piquer un petit roupillon dans l'arrière-salle, mais elle frôlait déjà la mauvaise attitude en étant pas droite comme un piquet avec le sourire professionnel aux lèvres à attendre comme un clébard qu'un client passe. A midi, les affaires n'étaient pas si mauvaises, mais il était passé quatorze heures quarante. En temps normal, c'était déjà l'heure creuse, mais maintenant, avec la situation de la ville, on pouvait plus parler d'heure désertique. Nola ne voyait donc pas pourquoi elle aurait eu à se tenir au taquet pour une absence de clientèle. Mais le boss pensait autrement et le voilà déjà qui débarquait, le visage rougie par une mauvaise humeur continuelle depuis que le Darwin's Game avait ruiné ses affaires.

Osborn, tu te crois où ?!

Elle aurait voulu répondre "dans l'endroit le plus chiant de la terre", mais elle ferma sa gueule. Deux jours plus tôt, elle l'avait déjà trop ouvert et elle avait vraiment besoin de ce boulot. Elle fit donc un effort pour se redresser vivement, croisant les mains devant son estomac avec un faux air apologétique.

C'est ton jour de chance, on a du boulot.

Son grognement resta difficilement coincé dans sa gorge, mais sa moue parlait d'elle-même. Vraiment, elle n'était pas aussi ravie que lui par tout ça. Pour autant, elle hocha la tête et attendit la suite.

Faut que tu me fasses une livraison. C'est un pote alors assure-toi d'être polie comme il faut.

Et sur ces mots, il lui tendit un carton où était noté la commande et les clés de la camionnette. Super ! Pendant qu'elle préparait le sandwich, Nola songea néanmoins que cela lui ferait au moins un changement d'air. Elle pourrait se détendre sans avoir le boss dans les pattes, mettre la musique à fond, chanter peut-être. Une pause en plus de sa pause habituelle. En plus, elle n'avait pas souvent l'occasion de conduire. S'il y avait une chose qui lui manquait de sa vie avant tout ça, c'était bien sa voiture. Seulement, elle n'aurait pas été bien vue dans son quartier. Quartier qu'elle n'aurait même pas pu rejoindre sans la vendre. Ses pensées déjà assombries, elle attrapa le sac finalisé, ôta son tablier et ce filet de protection particulièrement laid, et s'éclipsa par la porte de derrière.

***

L'adresse la mena à un garage dans un coin de la ville qu'elle ne connaissait pas beaucoup. Elle se gara au milieu des autres véhicules et se dirigea vers l'entrée en relisant la note pour s'assurer qu'elle avait bien saisi le nom du client. Sin. C'était une blague ? Son idiot de boss lui disait de bien se comporter et il ne lui offrait comme indication qu'un sobriquet ? Enfin, elle supposait que s'en était un. Elle s'engagea de quelques pas dans l'antre du mécanicien et se racla la gorge pour se faire remarquer.

Euh, y a quelqu'un ? Monsieur Sin ?

Sa poigne se resserra autour de l'anse du sac en papier. Toute cette situation était vraiment merdique. C'était limite si elle ne regrettait pas le magasin. Elle n'avait pas peur, bien sûr, elle était plutôt saoulée par cette histoire dont elle ne possédait pas tous les passages.
black pumpkin

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bad luck (Sinnley)   Sam 19 Nov - 9:31


"Bad luck"

Parce que t'es là. Moi aussi alors on s'amuse chérie.


Sinnley était particulièrement préoccupé par l'état de cette magique petite chose... Enfin, c'était son métier de s'intéresser à l'État des véhicules de son garage. Il était employé pour réparer les voitures. Voilà voilà bravo! C'est au cas où parfois on a des gens pas très futés. Comme Sinnley. C'était le genre de cas qui s'inquiétait plus sur l'État d'un véhicule même si celui-ci n'était pas éternel que sur l'État des êtres vivants. Vous savez, genre sa fille et son frère. Disons qu'il faisait comme un gamin. J'tecoute pas, t'existe pas. Ça marche comme ça dans le petit monde de Stokey. Alors il se tuait à la tâche. Juste histoire d'avoir quelque chose à faire. D'avoir l'esprit occupé. Histoire de pas penser à tout ça. Ne pas penser à tout ça tout ça.

- Sin! Prends une pause!

L'homme leva les yeux au ciel. C'était pas vraiment la peine de prendre une pause il avait commencé il y a pas si longtemps. Enfin, de mémoire. Et puis, s'occuper des voitures c'était pas si crevant. Si ça sonnait comme un ordre finalement ça n'en était pas un. Aucun patron n'ordonnait sérieusement à ses employés de prendre des pauses.

- C'est un ordre Stokey!

Une nouvelle fois il lève les yeux au ciel. Bien sûr c'est un des ordres les plus stupides qu'on lui a servi. Bien sûr fallait rester un bon soldat qui fait des pauses de temps en temps. merde ça fait plaisir de travailler aussi...

[i]- On commande à bouffer! Tu veux quelque chose?3C]-Ouais, t'sais c'que je veux!

Un "comme d'habitude" étouffé lui parvint et Sinnley sourit en retournant sous sa jolie petite voiture dont il prenait soin. Et c'était son train train quotidien. Lorsqu'il n'était pas sur ce foutu jeu. Enfin, non pas qu'il l'aimait bien, il était bien ce jeu, mieux que bien, Sin qui n'avait jamais été un joueur était là plutôt bien occupé par le jeu. Le garagiste retira sa veste du garage en grognant sous la chaleur écrasante que faisait cette superbe lumière qu'il était obligé de garder allumée pour pouvoir voir quelque chose sous ce foutu véhicule. Oui foutu est un mot comme un autre et un mot plutôt utilisé en permanence dans la Sinnley langue. Jolie petite langue aux paroles aussi fleuries qu'un palmier en décembre. Et pas sur la cote Est hein, en France dans le nord. Parce que sinon c'est trop simple.

***

Et comme Sinnley était le genre de personne à ne jamais faire ce qu'on lui demande, (à part quand ça vient du boss des CAHO, parce que c'est quand même plus important que le patron IRL) monsieur était encore sous le véhicule, qui bientôt sera réparer, parce que c'est un pro... Non non mais faites genre quand même, il connait son boulôt blondinet, et à vrai dire il est plutôt fort pour ça. Hey, faut bien être fort quelque part. C'est pas donner à tout le monde la mécanique nan?!

- Pardon?

Un froncement de sourcils et l'homme se laissa rouler de dessous de la voiture afin de voir la petite voix qui avait parlée. Elle avait pas l'air très sûre et la première idée qui lui vint en tête fut de rigoler. Ce qu'il fit d'ailleurs. C'était une demoiselle, l'homme attrapa de quoi s'essuyer les mains plus loin et leva une d'entre elle.

- Ici demoiselle!

Code by Sleepy

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bad luck (Sinnley)   Sam 3 Déc - 21:08

Bad luck
Sinnley & Nola

Le garage semblait désert. Semblait étant le mot-clé ici. Une voix résonna alors que Nola s'était arrêté à proximité de l'entrée, pas bien sûre de la marche à suivre. Instinctivement, elle avait cherché d'où cela pouvait provenir sans rien dénicher avant qu'un roulement n'attire son attention vers le sol. Bien sûr. C'était pas bien malin de ne zieuter qu'à hauteur des yeux dans un garage. Elle fixa une seconde la grande carcasse qui était apparue de sous un véhicule. C'était qu'il ressemblait pas mal à tous ces clichés de mécano qu'on voyait dans les films. L'idée disparu aussitôt quand elle l'entendit rire et elle eut un léger froncement de sourcils. D'accord... Est-ce qu'il était en train de se foutre de sa gueule ? Ou juste d'un naturel jovial ? Bizarre. Et elle, elle restait trop silencieuse sans savoir exactement d'où venait cette soudaine timidité. Ou du moins, c'était le mot qui lui semblait correspondre le mieux depuis qu'elle s'était approchée du bâtiment. Ça et un brin de méfiance. Peut-être que c'était l'aspect mécanique de la chose. Oui, ça devait être ça. Juste un remous qui venait agiter les mauvais souvenirs. Elle secoua légèrement la tête, comme pour remettre un peu d'ordre dans ce chaos, avant de suivre l'indication du garagiste et de s'approcher.

Livraison, m'sieur. De chez Al.

Elle se rappela justement le sachet dans ses mains et le tendit à l'homme maintenant qu'il semblait avoir les mains plus ou moins essuyées. Pas propre, mais elle n'était pas sûre que ce soit réellement possible d'atteindre cette notion de propreté vivant dans l'esprit commun sans une bonne demi-heure de récurage.

Maintenant qu'elle se tenait à proximité de lui et qu'elle pouvait le détailler un peu mieux, Nola se retrouva curieusement intriguée par son visage. Il lui disait un petit quelque chose. Impossible de mettre le doigt dessus, mais elle avait l'impression de l'avoir déjà aperçu quelque part. Rien d'étonnant, il suffisait qu'il soit passé à la sandwicherie, mais elle n'avait pas trop tendance à s'intéresser à la tête des clients. Il y avait bien une réponse évidente à tout ça, mais elle se voyait mal lui rentrer dan le lard en lui demandant s'il jouait au Darwin's Game et s'ils ne s'étaient pas croisé là-bas. Même si le nom du jeu était sur toutes les lèvres, le sujet lui donnait encore une impression de tabou. Puis, elle évitait de trop exposer sa vie IRL. C'était déjà bien assez le bordel sans avoir en plus un mélange des deux mondes. Au moins, elle pouvait sauver la face là-bas. Elle n'était pas aussi nulle et vide quand elle devenait Ersha. Pourtant, la curiosité la poussait à vouloir mettre les choses au clair. Et dans ces cas-là, elle n'était pas exactement subtile même si elle s'était appliquée à ne pas mettre le jeu sur le tapis.

On se serait pas déjà vu quelque part ? 'Fin mon boss a dit que vous étiez potes donc ça vient peut-être de là... A moins que ce ne soit pas vous son pote, il a pas été très clair.

Et comme si elle ne se sentait déjà pas assez ridicule, il fallait qu'elle parle trop. Beaucoup trop. Bravo Nola. S'il rigole encore, tu pourras pas lui en vouloir.
black pumpkin

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Bad luck (Sinnley)   Mar 6 Déc - 23:15


"Bad luck"

Parce que t'es là. Moi aussi alors on s'amuse chérie.


Si les clients on les reconnaissait avec une facilite écrasante de par leur envie de paraître meilleur que tout le monde, l'idée de se paraitre supérieure parce que c'était eux le client et que le client est toujours roi, les non-clients on les reconnaissait aussi pas mal. Parce qu'ils étaient soucieux. Et ils étaient aussi assez peu nombreux. Sérieusement, c'est quoi votre idée d'entrer dans un garage si ce n'est pas pour faire réparer votre voiture? Est-ce que déjà vous ne vous êtes pas gourre d'endroit? Oh rangez vos sourires moqueurs et vos grands airs. Ça arrive plus souvent que prévu. Même avec les grandes pancartes qui indiquent que c'est un garage, qu'il est ouvert 6/7 et à toutes heures de la journée, on a toujours des gens qui viennent demander si c'est autre chose... Vous savez, la stupidité touche plus de personne que la mort en emporte chaque jour... C'est pas très drôle de survivre dans un monde de gens stupides, et pourtant on fait avec. Et puis après et finalement il y a les autres. Eux on sait pas trop pourquoi ils sont là... "Monsieur, vous venez pour votre voiture?" "Ah non non..." "Je peux vous aider?" "Oh, non je me promène." Je me promène? Sérieusement? Dans un garage? Chicago est peut-être pas la ville la plus passionnante de l'État, voir du pays... Mais merde gars, un garage... Enfin, elle n'est pas là pour ça elle. Enfin, en citant le nom de Sinnley c'est plutôt sûr.

- Oh, Al arrive encore à employer des gens? J'suis surpris!

Il ne lâcha pas son petit sourire joueur qui s'était inscrit sur son visage. A vrai dire, Sinnley prenait un peu mal le fait que son con d'ami n'avait pas pris la peine de faire le déplacement pour lui apporter lui-même sa bouffe, ça faisait un bail que c'était un client fidèle. Il était un peu raisonnable de soigner l'image, nan?

Mais le fait est que Sinnley attrape son sac. Parce qu'on ne dénigre pas de la bouffe. Ouh, ça non, on ne dénigre pas de la nourriture. Jamais au grand jamais. Même si la nourriture est livré par quelqu'un de non habituel, sans rire, évitez de jouer au con avec la nourriture. Vous auriez un Sinnley pas content sur le dos. Il tapote ses poches à la recherche de son portefeuille. C'est le vide dans son pantalon, il grogne doucement. Tapote son tee-shit, son bleu de travail, la même chose. Cette fois-ci il lève les yeux au ciel, se penche pour regarder tout autour de lui, laisse dépasser un morceau de ton tatouage d'équipe. Ce dont il se rend compte assez rapidement, qui le fait se redresser et tirer sur le tee-shirt pour essayer de cacher quelque chose qui s'est déjà produit. Mais apparemment c'était inévitable. Et faut faire avec. Le regard de la jeune fille a certainement pu se poser sur l'omoplate de l'homme. Le garagiste se serait bien tapé le front devant tant de stupidité.

- Ouais, si c'est ça... J'suppose qu'on est pote par intérêt... Mais pour s'être déjà vu quelque part... Il fait mine de se gratter la tête. Tout le monde se doute de l'endroit où ils ont pu se voir. - Nan je sais pas... Ça me dit rien.

C'était pas un vieux plan drague nan? Rassurez le.

Code by Sleepy

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bad luck (Sinnley)   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM