Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 C'est lui qu'a commencé ! | robin(hood)
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: C'est lui qu'a commencé ! | robin(hood)   Sam 12 Nov - 10:43

C'est l'effervescence au quartier-général, et pas pour les bonnes raisons. Un petit groupe d'ATOM aurait apparemment réussi à s'infiltrer en territoire rouge et Hannibal, qui ne doit probablement pas vouloir que qui que ce soit s'accapare de son nouveau jouet, voudrait bien qu'ils soient tous mis à feu et à sang. Et par nouveau jouet, j'entends bien évidemment Faust, le si connu leader atomique. Un être humain. Je grince des dents mais suis rapidement envoyée avec un groupe de quatre personnes pour faire une battue. Aucune nécessité de faire des prisonniers vivants, paraît-il. J'en frissonne puis me dis que finalement, s'ils meurent, ils n'auront pas à être torturés par ces nouveaux psychopathes en puissance qui sèment la terreur dans les cellules et que ce n'est pas plus mal, finalement. Vaguement plus humain. Une boule naît dans ma gorge et je secoue la pensée d'un coup : si je veux avoir une chance de survivre, il ne faut pas que je fasse de vagues. Parce que si les CAHO eux aussi veulent me tuer, je suis bonne pour la tombe et c'est Alice qui deviendra orpheline. Alors que cette pensée me fait froid dans le dos, je récupère rapidement mon arc et suis les autres, me promettant de noter tout ce qui vient de me passer par la tête dans mon cahier de bord à Chicago. Parce qu'une fois que ma thèse sera terminée, je n'aurai plus à jouer. Et c'est à cette pensée que je me raccroche, alors que je suis mes acolytes qui se dirigent vers la porte d'accès Est en quête de combat.

Les minutes défilent aussi rapides que si elles s'étaient dopées au speed et j'aimerais réussir à me demander ce que je fiche là, au milieu de cette horde colérique. Avec un groupe de guerriers CAHO, outrés que des bleus osent pénétrer en territoire ennemi. Les gars vous avez enlevé et torturé une gamine ; la soeur de la grande verte. Et vous l'avez échangée par leur leader à eux ... vous vous attendiez à quoi, sérieusement ? Venez pas chialer que les poissons s'énervent on le sait tous : ils ont des dents. Surtout quand on touche à ce qui leur appartient. J'aurais presque pu garder espoir que l'on ne tombe pas sur les intrus, mais bien évidemment c'était prier un dieu inexistant que de demander une minute de tranquillité sur cette plateforme de jeu. Rapidement, l'assaut est mené et je ne peux pas faire grand chose de plus que de suivre le mouvement, tâchant au passage de ne pas me faire tuer. Ce n'est plus que mon instinct de survie qui me guide, car ici il n'y a qu'une seule règle : tuer ou être tué. Et moi, je veux surtout pas mourir. Ni des mains des bleus ni de celles des rouges, d'ailleurs. Comme si je me détachais de mon propre corps à ce moment-là, pour ne pas regarder les atrocités que je suis en train de commettre, je me mets en mode pilotage automatique, prends une flèche et décoche, alors même que l'homme face à moi, à quelques mètres de là, allait me transpercer d'un javelot. Je ne réfléchis plus et Morrigan déploie ses ailes, se lançant alors dans le combat. Tout devient flou ; des mouvements de partout, des cris, des éclats de pixels. Je me mets un peu à couvert et m'apprête à poursuivre l'offensive quand je vois une silhouette aux cheveux châtain qui me fait face un peu plus loin, arme en main. Et merde. « .... c'était une mauvaise idée de venir ici. » Je commente, sans trop y croire, sans baisser la garde. Au contraire, je ne compte pas lâcher le combat, parce que je vois très bien qu'elle ne vient pas en paix. Et si Jamie la comprend, Morrigan, elle, est prête à tout pour avoir la vie sauve.


10 points de vie VIE 10/10


Invité
Invité


MessageSujet: Re: C'est lui qu'a commencé ! | robin(hood)   Sam 12 Nov - 18:34
Spoiler:
 



❝C'est lui qui a commencé !❞
Kat & Morrigan
Tu savais ce que tu faisais là. Tu le savais et tu voulais y être. Tu voulais vraiment faire tout ce qui était en ton pouvoir pour délivrer votre Chef des mains ensanglantées des CAHO. Tu le voulais … mais en même temps, tu ne pouvais jamais vraiment cesser de réfléchir au nombre de vies qu’il te restaient. Certes, tu en avais toujours plusieurs au compteur, mais ici bas, elles disparaissent rapidement. Te glisse entre les doigts comme de l’eau. C’est effrayant et excitant à la fois, ce qui te dégoûtes au plus haut point. Tu as honte d’éprouver ce sentiment lorsque tu joues, parce que justement, ce n’est pas un jeu. Ça ne l’est pas lorsqu’il est question de tuer quelqu’un … pour vrai, et non pas juste virtuellement. Pourtant, l’adrénaline parcours tes veines à vitesse grand V, alors que tu marches en formation avec trois de tes coéquipiers à travers la forêt, prêts à en découdre à tout moment si des rouges entravait votre chemin. Ton Glock 17 entre les mains, tu surveilles les alentours, guettes le moindre craquement de branches, crissement de feuilles, ou changement dans l’air qui pourrait te signaler la présence de l’ennemi.

Puis soudainement, ils apparaissent devant vous. Quatre CAHO. Comme s’ils vous surveillaient depuis tout ce temps. Comme si vous étiez tout droit tombés dans une embuscade. Mais tu as beau dire à tes coéquipiers de patienter. De voir comment ils attaqueront pour élaborer une stratégie fiable. Ils ignorent ton conseil et se lancent tête baissée comme des imbéciles. Comme si la troisième guerre mondiale était commencée. Des pixels ne tardent pas à scintiller parmi vous et tu brandis ton arme, avant de presser sur la gâchette, visant un homme qui s'élançait dangereusement vers toi. Ton coeur flanche, se brise. À chaque mort, c'est comme si une partie de ton âme s'envolait. Tu ne peux jamais réellement savoir si s'en est complètement terminé pour les autres joueurs. Si pour eux, c'est game over. Tu viens peut-être d'enlever l'enfant de quelqu'un, le père, le mari, le frère, l'oncle. Tu trembles à l'intérieur alors que son corps commence à se disperser, à disparaître de ton champ de vision. Mais une femme aux cheveux de feu le remplace, apparaissant au loin en arrière-plan et tu ne baisses pas ton Glock, l'armant plutôt d'une nouvelle balle au cas où elle se déciderait à attaquer. Si seulement elle choisissait de ne pas le faire. De te tourner le dos. Faire comme si tu n'avais jamais été présente. Vous pourriez alors reprendre votre chemin. Ne pas verser de sang inutilement. Mais tu doutais fortement que cela soit possible. Après tout ... elle était une CAHO.

10 points de vie VIE 10/10


©️ Pando


Dernière édition par Robin Dixen le Sam 19 Nov - 19:50, édité 1 fois

Invité
Invité


MessageSujet: Re: C'est lui qu'a commencé ! | robin(hood)   Dim 13 Nov - 11:27
Spoiler:
 


On se fixe quelques instants, se toisant du regard ; se calculant. Elle a un flingue, moi des flèches. Le calcul est vite fait : si je n'attaque pas la première je suis foutue. Purement et simplement morte avant même d'avoir eu une chance de m'échapper. Puis il y a les autres, aussi. Je sais que je n'ai aucune alternative ; que je dois agir et ne pas m'enfuir avec couardise. Qualificatif qui d'ailleurs ne me correspond absolument pas. Je n'ai jamais été lâche, mais je n'avais jamais pensé que pour le prouver je devrais un jour tuer des gens dans ce jeu diabolique. Même si ce n'est qu'une vie sur dix. Je croyais au début réussir à observer toute la dynamique in game de façon neutre ; extérieure. Sauf que vous ne pouvez pas survivre dans une équipe quelle qu'elle soit en ne fichant rien et en restant dans votre coin. Encore moins dans une équipe telle que la mienne.

Je vois l'ATOM tuer l'un de mes coéquipiers qui, même si je ne le tenais pas particulièrement à coeur, n'en restait pas moins un excellent adversaire. J'analyse rapidement mes chances de survie si je ne fais rien et arrive rapidement à une conclusion : tuer ou être tuée... Le choix est vite fait. Sans perdre une seconde de plus, je vise la jeune femme au niveau de la gorge, juste pour le cas où celle-ci serait équipée d'un gilet pare-balles. Je veux être efficace, parce qu'avec un coup pareil, elle a très peu de chances de survivre. À moins que je ne rate mon coup. Mais si je le rate, c'est signer mon arrêt de mort face à son arme à feu, et c'est en pensant à ce qui m'attend à Chicago que je ferme un oeil, pour tirer mon coup. La flèche part, et l'inconnue disparaît en un millier de particules de lumière. Mon corps se détend légèrement et je me tourne rapidement vers le combat qui se poursuivait, remarquant que notre supériorité numérique aura eu raison des intrus. Un soudain soulagement m'envahit, même si je me doute que ce n'est que le début des hostilités tant qu'ils n'auront pas récupéré le précieux otage de la blonde pyromane.

10 points de vie VIE 10/10



Dernière édition par Jamie Aodhagán le Dim 13 Nov - 11:44, édité 1 fois
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: C'est lui qu'a commencé ! | robin(hood)   Dim 13 Nov - 11:27
Le membre 'Jamie Aodhagán' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'DEATH MATCH ' :

Invité
Invité


MessageSujet: Re: C'est lui qu'a commencé ! | robin(hood)   Sam 26 Nov - 22:28


❝C'est lui qui a commencé !❞
Kat & Morrigan
Vos regards se croisent et ne se lâchent plus. Soudainement, c'est comme s'il n'y avait plus rien autour. Comme si tu ne te trouvais pas en territoire ennemi. Comme si des bagarres éparpillées n'étaient pas en train de se dérouler à seulement quelques mètres de ta position. ll n'y a plus que toi et elle. Une brune et une rousse qui veulent repartir avec toutes leurs vies en poche. Mais quelque chose te bloque. Quelque chose t'empêche d'appuyer sur la gâchette. De partir d'ici la vie sauve au lieu de te réveiller en sursaut devant l'écran de ton ordinateur. Ton humanité. Ton désir de sauver tout le monde, même celle qui te menaçait de te transpercer d'une flèche. Tu avais été entraînée à sauver des vies, pas à les prendre. Mais sans que tu ne puisses réfléchir davantage, la flèche part et se dirige vers toi. Tu n'as plus que le temps d'appuyer rapidement, sans savoir où ta balle se logera - ou même, si elle touchera quoique ce soit. Un picotement se fait sentir au niveau de ta gorge, avant de se déployer et se transformer en brûlure infernale. Le liquide qui te maintenait alors en vie devient ton pire ennemi, te noyant de l'intérieur. T'empêchant de respirer. Puis, c'est le noir complet. Le chiffre neuf se dessine maintenant sur ta peau. Game over.

10 points de vie VIE 0/10


© Pando

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: C'est lui qu'a commencé ! | robin(hood)   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM