Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
N’HÉSITEZ PAS A VARIER LES ÂGES ET JOUER DES PERSONNAGES PLUS MATURES, BIEN ACCUEILLIS
PENSEZ A JETER UN COUP D’ŒIL AUX PRE-LIENS POUR FAIRE PLAISIR A NOS MEMBRES.
SI VOUS SOUHAITEZ JOUER UN PERSONNAGE ISSU DE LA MAFIA OU DE LA PÈGRE, RDV PAR ici D'ABORD

 CERBERUS ▽ (hounds of hell)
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
avatar
<b>bavardages</b> 390 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : jared leto
CREDITS : avatar © swan
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: CERBERUS ▽ (hounds of hell)   Mar 22 Nov - 19:28
passez votre curseur sur les images
(▽) né dans les bas-fond de ny, de l'union d'une véritable paumée défoncée au crack à longueur de journée et d'un père dont il ne connaît ni le visage, ni le nom, et dont on n'a jamais voulu lui parler par crainte ou par honte, il a une histoire familiale complexe qui reste encore à ce jour assez floue dans son esprit. à sa naissance, l'un des nombreux ex, et protecteur de sa mère, les reconnaît, lui et son frère, comme ses fils et leur donne son nom. sa femme venant d'accoucher d'un enfant mort-né, il enlève les deux bébés des bras de leur incapable de génitrice pour les élever. élevé loin de sa mère, mais régulièrement contraint d'aller lui rendre visite, il a toujours redouté les quelques instants passés en compagnie de sa génitrice. agacé par sa voix rendue rauque par la cigarette et l'alcool, effrayé par ses yeux de folle, dégoûté par ses mains moites, intimidé par son appartement miteux, le front rougi des traces de son rouge à lèvres vulgaire et le bras endolori par sa manière qu'elle avait de le serrer trop fort, il se cachait derrière son frère et joignait ses larmes aux sanglots étouffés de l'hydre difforme et abstrait qui lui servait de figure maternelle.

(▽) fils de la rue, joseph grandit dans un environnement précaire et miséreux au sein des bas-quartiers de ny, et, après avoir fini le nez dans le caniveau, tabassé à coups de batte, un nombre incalculable de fois, il y apprend très vite la loi du plus fort. il était le genre d'enfant qui rasait les murs, tête baissée pour cacher ses coquards, lèvres éclatées, genoux écorchés, vêtements déchirés, jeans troués, pieds nus contre le bitume, les yeux rouges bouffés par la télévision et les cheveux gras. le voyou, le garçon de la rue, le chat errant, le chien galeux qui se mouchait dans son t-shirt et que les femmes chassaient à coups de balais comme elles chassaient moustiques, araignées et cafards. ses parents adoptifs étant trop pauvres pour lui fournir de l'argent de poche, il achetait des bonbons avec les quelques pièces qu'il gagnait à faire la mule pour les dealers du coin sans vraiment savoir ce que contenaient ces curieux petits paquets qu'il transportait d'un point à un autre pour perdre ses dents de lait sur quelques carambars. lorsque le monde de la pègre s'esclaffait, cigare entre les dents, que le gamin avait de l'avenir, il ne croyait pas si bien dire. si, très jeune, joseph se salissait déjà les mains en s'acquittant de petits trafics au sein des quartiers les plus pourris de ny, son frère, petit génie des débuts de l'informatique, s'amusait à pirater des systèmes de sécurité de plus en plus difficiles d'accès, s'attirant les foudres du plus jeune qui considérait cette activité comme étant inutile au business familial.

(▽) les problèmes de drogue de sa mère l'ayant poussé à venir au monde prématurément, il a vu le jour après six mois de grossesse seulement et n'a que huit mois et demi de moins que son frère aîné, plus sage, discret et casanier que lui mais avec qui il s'entend à merveille et partage une passion commune pour la musique, les jeux d'argent et la fête. ensemble, lorsqu'ils n'arnaquaient pas les autres mômes du quartier, ils jouaient de la musique avec tout ce qu'ils trouvaient, le plus souvent des casseroles, et s'étaient promis de monter leur groupe, promesse qui ne sera jamais tenue. ils ont mangé un nombre incalculable de chaussures jetées du troisième étage à force de faire du boucan en bas des immeubles et de faire gueuler les voisins. la grande majorité de leurs nuits se résumaient à se gaver de pizza et à s'exploser les tympans dans les fêtes auxquelles leurs parents étaient invités. épuisés, ils avait pris l'habitude de dormir le lendemain matin, à l'école. ivre pour la première fois à l'âge de cinq ans, joseph a vite pris l'habitude de tremper ses boudoirs dans le whisky de son père sous les regards négligents des adultes, tous aussi camés les uns que les autres, qui l'entouraient. à l'âge de neuf et dix ans, à l'issue d'une bagarre avec un autre enfant, qui vire au drame, son frère et lui sont convoqués chez la psychologue scolaire qui les diagnostique tous les deux surdoués.

(▽) en traînant dans des coupes-gorges au milieu des clochards et des chiens errants, il apprend que son père fricote avec la mafia pour faire vivre la famille et le surprend à plusieurs reprises dans les petites ruelles les plus malfamées de ny. de plus en plus inquiet au fur et à mesure que la situation se corse, il ne fait part de ses craintes qu'à son frère et aux prostituées dans les jupes desquelles il avait pris l'habitude de couiner, affecté par un cruel manque d'affection maternelle, sa mère adoptive n'ayant jamais pardonné à son mari le fait d'avoir remplacé leur enfant mort-né par les fils d'une autre. peu surpris lorsque des mafieux pénètrent dans l'appartement, le retournent et assassinent leurs parents adoptifs pour une histoire de trahison, son frère et lui se cachent pour leur échapper. trahis par leurs sanglots étouffés et par la futilité de leur cachette, rapidement attrapés, ils sont cependant sauvés in extremis par l'un des hommes qui fouillait dans les données de son frère et y trouve des fichiers qu'il juge intéressants. les deux gamins sont emportés dans les tréfonds de ny et élevés au sein des gangs et de la mafia, côtoyant le monde de la pègre avec une arrogance qui leur promet un avenir brillant. leur génie est savamment exploité, l'un pour son habileté en magouilles et escroqueries, l'autre pour ses capacités en piratage, rendues de plus en plus utiles par l’essor de l'informatique dans les années '80, puis '90.

(▽) lorsque son frère manque de se faire descendre lors d'une affaire qui tourne mal, on décide de leur apprendre le maniement des armes et les techniques de self-défense les plus efficaces, facultés qui leur manquaient cruellement. si l'aîné se montre assez malhabile avec une arme à la main, son cadet se révèle naturellement doué. en revanche, les deux se révèlent être des disciples exemplaires dans les arts martiaux, et si le premier est plus costaud, le second compense par sa vivacité et une manière ingénieuse d'utiliser poignards et petits couteaux. leurs jeunes années sont tout bonnement catastrophiques, les deux petits princes du crime organisé manquent à plusieurs reprises de délaisser leurs responsabilités dans le monde de la pègre new-yorkaise, privilégiant les fêtes, les jeux et les filles, mais, chaque fois, leurs supérieurs les rappellent cruellement à l'ordre. adolescent au cœur naïf, il n'eut qu'une seule véritable petite-amie qu'il aimait plus que tout au monde mais qui se fit descendre pour avoir trop accaparé son temps. il eut également quelques petits problèmes de drogue entre ses dix-huit et vingt-huit ans, et fit deux cures de désintox qui ne l'ont jamais vraiment dissuadé de continuer ses conneries et ses excès.

(▽) l'audace et l'insolence des enfants prodiges de la pègre leur fait gravir les échelons et les hisse très jeunes au rang de chefs de gangs, alors que tous deux venaient à peine de souffler leur trentième bougie. du chaton errant sur lequel toute la rue crachait, joseph devient progressivement le loup des bas-fonds de nyc, un escroc pourri et corrompu à la gâchette facile, enchaînant magouilles et affaires louches, et possédant un réseau de contacts tous plus véreux les uns que les autres. une belle ordure, en somme. une année particulièrement lucrative, une ancienne conquête de son frère leur colle un mioche dans les bras, accusant l'aîné pimkins d'être le père du petit garçon avant de disparaître. écœurés, les deux frères, pour se venger, la font assassiner par leurs hommes et ne voient pas d'autre choix que d'élever le gamin. si, dans un premier temps, ils préfèrent le tenir le plus loin possible de leurs petites affaires illégales et le confient à une ancienne prostituée et à un groupe de jeunes hippies qui résident l'immeuble d'en face et que les deux frères considèrent comme étant leurs plus fidèles clients, l'enfant échappe très vite assez régulièrement à la surveillance de ses tuteurs pour squatter l'appartement de son père et de son oncle.

(▽) il lui prend rapidement l'envie de s'émanciper de la mafia new-yorkaise tout en restant puissamment allié à ses pères. c'est sur la ville de chicago, capitale du crime, qu'il jette son dévolu, multipliant les trafics sur le sol chicagoan et y aménageant déjà son territoire avant de s'y installer confortablement, avec son frère et de gagner progressivement du terrain ainsi qu'une certaine notoriété. résidant à chicago depuis désormais une dizaine d'années, la moitié des bas-fond de la ville a une dette envers lui, et il est particulièrement inventif lorsqu'il s'agit de faire chanter les petits malins qui ne le remboursent pas. véritable monstre des entrailles de chicago, il a violé, séquestré, torturé, massacré hommes, femmes, enfants, sans traitement de faveur, et décimé des familles entières plus d'une fois, par colère ou pur caprice, lorsqu'il n'envoie pas ses hommes le faire à sa place. insaisissable, lorsqu'il se fait serrer, il lui suffit, la plupart du temps, de graisser la patte des autorités avec un bon billet et un peu de coke dans les poches des flics pour échapper à la taule et étouffer l'affaire. très théâtral et particulièrement créatif, c'est cette inventivité qui lui a porté préjudice et l'a précipité tout droit dans les méandres du darwin's game.
“ lucifer
était
le plus
beau
des
anges
joseph-isaac pimkins ;  23.11.1974 (42 y.o) ; nyc (usa)
“ Au chant des violons, aux flammes des bougies, espères-tu chasser ton cauchemar moqueur, et viens-tu demander au torrent des orgies de rafraîchir l'enfer allumé dans ton cœur ? Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées, exhale le vertige, et les danseurs prudents ne contempleront pas sans d'amères nausées le sourire éternel de tes trente-deux dents. ”

Beaudelaire, Danse macabre
Dans toute
leur noirceur
retracez-moi
ses crimes ”
(▽) initialement, il utilisait cette plateforme uniquement pour ses magouilles et ne montrait aucun intérêt pour le jeu, contrairement à son frère. timidement amusé par le concept, mais totalement désintéressé pour une utilisation personnelle, il déserte pendant près d'un mois lorsque son neveu s'y inscrit soudainement. paniqué, son frère le supplie de se remettre à jouer pour assurer ensemble la sécurité du gosse, mais, buté, il refuse, s'attirant les foudres de l'aîné, des tensions planant déjà au sein de leur appartement. rapidement hanté par les événements paranormaux, la paranoïa et les hallucinations provoquées par la date de sa dernière connexion au darwin's game, il manque d'en mourir à plusieurs reprises avant d'accepter de se reconnecter, officiellement, pour aider son frère à maintenir le gosse en vie le plus efficacement possible, officieusement, parce que les phénomènes inexplicables qui le hantaient et les délires qui attentaient à sa vie lui ont tout bonnement foutu la trouille.

(▽) les répercussions de la popularité progressive du darwin's game auprès de la population sur les affaires des frères pimkins s'avèrent particulièrement satisfaisantes, les trafics d'armes et de stupéfiants subissent une explosion de la demande et le chiffre d'affaires augmente de façon spectaculaire. le chaos s'improvise rapidement cruel despote au cœur de chicago et les forces de l'ordre, débordées, baissent leur garde et déposent les armes aux pieds du crime organisé qui, jouissant soudain d'une certaine liberté, profitent de la situation afin de remplir leurs poches. s'il se délecte de l'anarchie qui règne en maître au sein de son terrain de jeu, le petit prince de la pègre se voit également en proie à une mauvaise humeur constante et une certaine irritabilité. déjà particulièrement dangereux, il perd progressivement son effroyable sérénité et son habituelle rationalité. leur déchéance émotionnelle, ainsi que celle de la population affectée par les effets nocifs du jeu, inspire à son frère l'idée de se lancer dans le trafic médicamenteux.

(▽) de plus en plus incommodé par ses fréquentes sautes d'humeurs qui prirent la vie d'un certain nombre de ses hommes, il commence à se gaver régulièrement de pilules et de cachets issus de son propre trafic afin de tenter, en vain, d'échapper aux effets secondaires du darwin's game. si son état se stabilise un moment, il rechute gravement par la suite. psychologiquement instable, drogué et rendu malade par un traitement médicamenteux totalement impuissant, il redouble de violence et de nervosité. perdant progressivement la confiance qu'il avait en ses hommes de main, il se surprend, à plusieurs reprises, à scruter chaque parcelle de leurs corps à la recherche du moindre tatouage impardonnable. il décide de consulter un médecin après avoir menacé son propre frère avec son colt lors d'une simple querelle à propos d'une course non faite. menteur pathologique et psychopathe, souffrant d'hyper-nervosité, de psychose et d'un trouble de l'attention, les résultats de l’entretien psychologique sont alarmants mais peu inattendus. il perd une importante somme d'argent afin de taire l'affaire et d'échapper à l'hp, un traitement plus légal et sensé être plus efficace lui est alors prescrit.

(▽) rendu complètement instable par les effets du jeu, son indépendance et son autonomie déjà approximatives se voient sérieusement altérées. sa santé et son équilibre étant de plus en plus fragiles, malade à la fois psychiquement et physiquement, il est constamment encadré et couvé par son frère et ses hommes de main qui, en plus de devoir surveiller sa santé, doivent constamment éviter et apaiser chacune de ses crises. si, irl, son traitement stabilise parfois son état et lui permet de recouvrer son impassibilité et son self-control originels, les médicaments ne semblant pas faire effet une fois dans le darwin's game, il n'a jamais été plus violent et ingérable qu'ingame, s'attirant assez souvent les foudres de ses coéquipiers de par son instabilité et son cruel manque d'esprit d'équipe. intenable, il se plaît à improviser et ne suit que très rarement les plans et stratégies que sa team élabore, plus par incapacité à se concentrer sur le jeu que par manque de volonté. il ne s'agit pas de vouloir s'en tenir au plan et exécuter les ordres, il en est tout simplement incapable de la même façon qu'il est inconcevable pour lui d'obéir à des impératifs. cependant, maquillés en conseils, les ordres lui sont moins difficiles à avaler et certains joueurs, très souvent des eshus, savent manier les mots avec art pour le faire aller dans le bon sens.

(▽) désireux d'exploiter à bon escient son impulsivité et son imprévisibilité suicidaires et dangereuses pour lui autant que pour l'équipe, ses supérieurs lui délèguent le rôle de terroriste, une décision loin de faire l'unanimité qui fit se hérisser les poils de certains, mais qui fut néanmoins progressivement tolérée, à défaut d'être comprise et totalement acceptée. bien souvent confiné au qg à cause des dégâts qu'il est capable de causer et de l'insubordination insolente dont il fait preuve face à son chef, ses longues heures passées enfermé entre quatre murs le rendent particulièrement nerveux et font de lui un véritable amas de dynamite vivant, avant qu'il n'obtienne, après maints caprices plus ou moins violents, la permission de canaliser son surplus d'énergie dans la base militaire fraîchement dénichée par ses compères. il se voit contraint d'y passer la majeure partie de son temps lorsqu'il n'est pas collé à son frère, vagabondant avec lui au sein de la map, ou en train d'essayer de se bouffer le nez avec les autres membres de la team. mettant en danger ses propres alliés chaque fois qu'il sortait et ne trouvant jamais personne d'assez suicidaire pour faire équipe avec lui, il a servi de nourrice pendant un temps, alors qu'il lui était encore plus ou moins défendu de quitter l'enceinte du qg à cause de ses conneries. les plus jeunes membres de l'équipe, qui encombraient trop les adultes, lui étaient confiés, mais sa carrière prit fin lorsqu'il tira une balle dans la tête d'un mioche un peu trop insolent, ce qui n'empêche pas les adolescents les plus téméraires de continuer à l'appeler « papa » pour se moquer de lui.

(▽) rendu particulièrement violent par le jeu, et tout bonnement incapable de faire preuve de calme et de délicatesse comme autrefois, il n'en reste pas moins aussi calculateur et vicieux, a su conserver sa roublardise d'antan et sait faire preuve d'une certaine tactique, bien que son impatience l'empêche de s'en tenir aux stratégies qu'il est pourtant capable d'élaborer méticuleusement et avec art. il a néanmoins, à force de prendre des roustes, appris à faire un peu plus attention aux plus jeunes membres des caho. s'il est, ingame, d'une inconscience attachante, d'une impulsivité et d'une violence pures, absolues et sans pudeur, presque candides, innocentes, voire enfantines, il est particulièrement lunatique, irl. véritable funambule oscillant dangereusement entre le calme et la tempête, ses hommes redoutent chacun de ses gestes et son frère s'en méfie de plus en plus. complexe, imprévisible et oppressant, voire perturbant, il a de plus en plus de mal à réagir convenablement en société, difficultés naissantes qui l'agacent fortement. ses hommes de main ont peur de lui, son neveu l'évite comme la peste, la complicité qu'il entretenait avec son frère se détériore et il terrifie ses clients. si son traitement lui permet quelques instants de lucidité, l'illusion reste faible. ne plus être maître de ses pulsions l'irrite, il n'a plus envie de jouer...
“ Jamais parmi les animaux la créature née pour être une colombe ne se change en une orfraie. Cela ne se voit que parmi les hommes. ”
Victor Hugo, Les Misérables
(△) il est allergique aux crustacés, en manger lui donne de l'eczéma et des rougeurs au niveau du cou, des joues et des bras. si son estomac est plutôt bien accroché à la vue des massacres les plus sanglants, sur le plan culinaire, il est particulièrement fragile. monsieur supporte peu d'aliments, lui faire à manger est un véritable casse-tête.

(△) ayant cruellement manqué de tendresse durant son enfance, il est encore aujourd'hui très enfantin et adore être le centre de l'attention, choyé, pouponné, cajolé. joueur et capricieux, il se plaît à jouer les petits princes et, trompeur, paraît souvent candide et innocent, avec sa coquetterie, son narcissisme et ses manières. on se méfie rarement de sa bouille d'ange, il en joue beaucoup.

(△) enfant complet, aussi littéraire que scientifique ou artistique, il sait jouer de plusieurs instruments, et s'intéresse depuis très jeune aux sciences, à la littérature, à l'économie et à la politique. seulement, comme beaucoup d'enfants surdoués et venant de milieux défavorisés, il était en échec scolaire et n'a jamais eu l'occasion de se servir de ses capacités à bon escient.

(△) il ne supporte plus les chiens depuis qu'un chien de garde lui a mordu le mollet alors qu'il était plus jeune et qu'il tentait d'échapper à la police en escaladant un grillage. de manière générale, il ne supporte ni les enfants, ni les animaux, par jalousie, peut-être. l'enfant chéri et l'animal sauvage, c'est lui, et il supprimera sans remord toute concurrence.

(△) propriétaire d'un casino, principal théâtre de ses magouilles, et de deux cabarets dans lesquels travaillent ses filles, et très ami avec un certain nombre de gérants de bars, d'hôtels, d'auberges et autres établissements corrompus, une grande partie des quartiers malfamés de chicago lui appartient au moins partiellement et il est souvent le bienvenu dans toutes sortes de clubs plus ou moins douteux.

(△) détenteur d'un patronyme lourd à porter, il a souvent eu tendance à se présenter sous ses initiales, jip, mais son frère et lui sont plus communément appelés les frères pimkins. il a également écopé du surnom de loup de chicago, très souvent péjorativement décliné en clébard, cabot ou sac à puces. s'ils sont pleins aux as grâce à leurs multiples trafics, leur loft à east side est constamment vide, ils résident majoritairement au sein des ghettos de south side. nés dans la misère, ils lui restent fidèles.
(△) à l'origine simple clin d’œil au surnom que les tréfonds de chicago lui ont attribué, cerberus, chien des enfers, est un pseudo qui lui sied à merveilles compte tenu de son rôle au sein des caho. si son tatouage se situe au niveau de sa clavicule gauche, celui de son frère est en plein milieu de la langue, et particulièrement douloureux. la première fois qu'il l'a su, il lui a fallu quinze minutes avant d'apaiser son fou rire.

(△) absolument lamentable lorsqu'il se retrouve privé de ses armes, il meurt très vite au corps à corps. en revanche, insupportablement fourbe, il est adepte des coups en traître et, plutôt ingénieux lorsqu'il s'agit de blesser autrui, le plus infime petit bout d'un objet quelconque peut s'avérer étonnamment dangereux, dans ses mains. totalement déloyal, sa façon de jouer est presque rageante.

(△) très vite épaulé par son frère lors de sa première connexion au darwin's game, il s'est rapidement retrouvé bien encadré afin d'apprendre les bases du jeu et a plutôt bien survécu durant cette première expérience. seulement, par malchance, il a été mordu par un malvaviscus soulangiana et commençait à perdre l'usage de ses jambes et de ses doigts quand il a été achevé par un gaia. il n'a jamais oublié le visage de cet enfoiré.

(△) si sa violence et son imprévisibilité le rendent potentiellement dangereux, son instabilité émotionnelle et sa fragilité psychologique le rendent également particulièrement vulnérable. n'étant plus conscient des conséquences de ses actes, un bon manipulateur saura l'influencer et utiliser son caractère enfantin et impulsif afin de le pousser à prendre une décision, puis à s'en mordre les doigts une fois les conséquences retombées.

(△) sa présence au qg devenant de plus en plus insupportable, l'on a décidé à contrecœur de relâcher un peu les rênes. actuellement, lorsqu'il ne sévit pas avec ses collègues terroristes, il sillonne la carte avec son frangin et quelques uns de ses coéquipiers sous la menace d'être égorgé au moindre petit écart de conduite. ses camarades ne se privent d'ailleurs pas de lui remonter les bretelles au moindre mouvement un peu trop nerveux de sa part, c'est à dire assez souvent.
“ Cette âme est pleine d'ombre, le péché s'y commet. Le coupable n'est pas celui qui y fait le péché, mais celui qui y a fait l'ombre. ”
Victor Hugo, Les Misérables



God knows what is hiding in that weak and drunken heart, I guess you kissed the girls and made them cry, those Hardfaced Queens of misadventure. God knows what is hiding in those weak and sunken eyes, A Fiery throng of muted angels Giving love and getting nothing back. (People help the people, Birdy)


Dernière édition par Joseph-Isaac Pimkins le Mar 22 Nov - 19:38, édité 2 fois
avatar
<b>bavardages</b> 390 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : jared leto
CREDITS : avatar © swan
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: Re: CERBERUS ▽ (hounds of hell)   Mar 22 Nov - 19:29
répertoire des rps

les sujets terminés sont classés par ordre chronologique
(du moins, j'essaie)

passez votre curseur sur les images

loading...

set ourselves ablaze △ caïn & ripley
tremble little lion man △ caïn
the mother we share △ amadeus
bad meets evil △ asher
the good and the bad △ asaël
loading...

game over...

use and abuse ▽ ripley
beautiful nightmare ▽ mera
the monster under my skin ▽ (isaÿr)
we are our choices ▽ (hippocrate)
back to black ▽ mera
girl of a father ▽ sibel
blood must have blood (1)[event!]
blood must have blood (2)[event!]
some of us are human ▽ (vulpina)
the kids aren't alright ✘ isaïah
twisted nerves ✘ murphy
wolf's lament ▽ (isaÿr)
rabbit hole part. iii ✘ callie
game over...
“ D'abord, rien ne paraissait plus innocent, plus doux, plus aimable, plus ingénu et plus gracieux, que cet enfant. A le voir enjoué, flatteur, toujours riant, on aurait cru qu'il ne pouvait donner que du plaisir. Mais à peine s'était-on fié à ses caresses qu'on y sentait je ne sais quoi d'empoisonné... L'enfant malin et trompeur ne caressait que pour trahir; et ne riait jamais que des maux cruels qu'il avait fait, ou qu'il voulait faire. ”

Fénelon



God knows what is hiding in that weak and drunken heart, I guess you kissed the girls and made them cry, those Hardfaced Queens of misadventure. God knows what is hiding in those weak and sunken eyes, A Fiery throng of muted angels Giving love and getting nothing back. (People help the people, Birdy)


Dernière édition par Joseph-Isaac Pimkins le Ven 23 Juin - 18:56, édité 4 fois
avatar
<b>bavardages</b> 390 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : jared leto
CREDITS : avatar © swan
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: Re: CERBERUS ▽ (hounds of hell)   Mar 22 Nov - 19:30
liste des liens irl

classés par ordre alphabétique (?) (à méditer)

passez votre curseur sur les images
BELLAMY MARLOW. 22. F. LIEN POSITIF.
(that girl is pretty wild now, the girl's a super freak
i really love to taste her every time we meet)
••• le grand monde a ses tares, ses vices et ses honteux secrets dont s'amusent narquoisement les gargouilles médisantes. marlow et pimkins sont de celles-ci. couple de vipères aux langues acerbes et manipulatrices, ils s'abreuvent de scandales et crachent ensemble leur poison sur une élite qu'ils méprisent. lui, cauchemar de l'aristocratie, elle, succube des soirées mondaines, par simple distraction ils brisent des ménages, poussent à l'adultère, ruinent des réputations, provoquent des suicides, causent des assassinats, corrompent des jeunes gens ; et lorsqu'il ne reste plus dans les sphères dorées de la haute société ni riche famille à éclater, ni vieux comte à assassiner, ni fortune à s'emparer, ni fiançailles à gâcher, ni même un fils de prince à salir, c'est entre les draps satinés des salons bourgeois que les deux harpies étouffent leur ennui dans une valse nuptiale.

BIRDWHISTLE MERA. 23. F. LIEN NÉGATIF.
(girl i can thrill you more than any ghost would ever dare try)
••• un vicieux mais ancestral instinct carnassier pousse les prédateurs naturels à continuellement rôder à l'entour des proies les plus faciles ; et avoir fait se rencontrer le cadet pimkins et l'aînée birdwhistle, c'était lâcher le loup dans la bergerie. c'est une sordide histoire de concurrence, un désaccord de territoire comme il y en a trop, qui a croisé les chemins de ces deux-là, à la seule différence que, de tous les petits concurrents des frères pimkins, la birdwhistle demeure l'une des rares rescapées. parce qu'elle est à la fois si fragile et si coriace, le bourreau de south side s'est amusé à la terroriser elle davantage que feu les autres, et avoir mis la clef sous la porte pour regagner les rangs plus sûrs de la légalité ne l'indemnise aujourd'hui qu'à moitié : il est bien trop curieux de savoir combien de tonnes de plomb dans l'aile il faudra à la blanche colombe pour s'arrêter de voler...

KOWALSKI ISAÏAH. 25. M. LIEN NEUTRE.
(son, i've made my life out of reading people's faces
so if you don't mind my sayin' i can see you're out of aces)
••• pendant longtemps, pimkins et kowalski fils n'ont été liés que par le biais des parents adoptifs de ce-dernier. ayant fait leurs premiers pas sur le sol chicagoan en même temps, il y a dix ans de cela, les frères pimkins et les parents kowalski ont dû se serrer les coudes afin de se frayer une place parmi les gens du monde. aujourd'hui, les quatre amis comptent parmi les personnalités les plus influentes de la ville ; tandis que le couple kowalski veille à assurer la couverture légale des pimkins, ces-derniers se chargent d'éradiquer toute entreprise susceptible de faire de la concurrence aux kowalski. plus qu'une précieuse alliance, ils sont de vieux amis, et c'est tout naturellement que le loup veille sur leur fils. et la crise existentielle du petit ne manque pas d'attiser sa crainte autant que sa curiosité : en s'affirmant, il lui semble que le garçon devient de plus en plus intéressant.

SØRENSEN RIPLEY. 26. F. LIEN NÉGATIF.
('cause you're a criminal as long as you're mine)
••• famille je vous hais, disait gide ; inextricables fardeaux à perpétuité que sont les liens du sang, cette pauvre poupée malgré elle chaque jour en fait les frais. malheureuse héritière d'une dette au nombre faramineux de zéros avant la virgule, elle paie au prix de son innocence, de son corps et de sa vie le dernier cadeau empoisonné laissé par une sœur dont le crâne, fusillé quelques années plus tôt, sous l'impatience du loup venait de heurter le bitume. l'injustice des uns fait la justice des autres : lancés dans un bras de fer acharné, la belle indocile et la bête tenace campent sur leur position et férocement, contre l'autre, défendent leur propre idée d'un coupable, leur propre définition de la responsabilité, leur propre vision de la justice. si seulement leur lutte farouche n'impliquait personne d'autre qu'eux deux et ne risquait pas de précipiter de véritables innocents à leur perte...

SRZENSKI MURPHY. 30. F. LIEN AMBIGU
(are you scared, are we playin' with fire?)
••• il fut difficile, pour le loup de chicago, de ne laisser paraître sur son visage aucune trace d'étonnement lorsque devant lui s'est présentée, pleine de bravoure et d'aplomb, négociant avec assurance les honoraires de ses services et la protection des pimkins contre des informations leur ayant, depuis, permis de couler un réseau polonais rival, une chétive demoiselle pas bien haute sur ses jambes et pourtant dotée d'un culot qui, à l'époque, lui avait arraché un sourire, mais dont il se mord les doigts aujourd'hui... s'il se méfie naturellement des traîtres, celle-ci compris, le génie, l'arrivisme et le fort caractère de srzenski, qui l'avaient initialement séduit, désormais ne cessent de l'agacer davantage et les provocations perpétuelles de la douce ne font qu'attiser les accès de violence du loup à son égard...
A AJOUTER.
– caïn moriarty ; sibel özal ;
amadeus pimkins (luv u bro) [...]



God knows what is hiding in that weak and drunken heart, I guess you kissed the girls and made them cry, those Hardfaced Queens of misadventure. God knows what is hiding in those weak and sunken eyes, A Fiery throng of muted angels Giving love and getting nothing back. (People help the people, Birdy)


Dernière édition par Joseph-Isaac Pimkins le Jeu 26 Jan - 18:58, édité 4 fois
avatar
<b>bavardages</b> 390 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : jared leto
CREDITS : avatar © swan
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: Re: CERBERUS ▽ (hounds of hell)   Mar 22 Nov - 19:35
&&. Je monopolise impunément un énième post parce qu'on sait jamais. Si j'ai oublié votre bébé dans les listes des énergumènes à ajouter, n'hésitez pas à venir me lapider en clamant votre mécontentement ci-dessous, je le mérite. J'ai pas pris le temps de confectionner des liens pré-chauffés à grignoter avec les doigts parce que j'aime les liens sur-mesure qui ne siéront qu'à votre personnage, mais je suis ouverte à toutes sortes de propositions.

code © moi-même, uniquement testé sous chrome



God knows what is hiding in that weak and drunken heart, I guess you kissed the girls and made them cry, those Hardfaced Queens of misadventure. God knows what is hiding in those weak and sunken eyes, A Fiery throng of muted angels Giving love and getting nothing back. (People help the people, Birdy)
avatar
<b>bavardages</b> 1868 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : roden.
CREDITS : killer from a gang (av)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
ALIGNEMENT : miliciens. (yseult)


MessageSujet: Re: CERBERUS ▽ (hounds of hell)   Mar 22 Nov - 22:06
ce code pue la beauté, je suis jalouse au possible :oik: :woo:
sorry not sorry de venir poser mes fesses sur ta fiche pour la polluer :mera: I love you
avatar
<b>bavardages</b> 390 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : jared leto
CREDITS : avatar © swan
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: Re: CERBERUS ▽ (hounds of hell)   Mer 23 Nov - 19:56
Sécurité ! :wot: Virez-moi cette gueuse de ma résidence :pff:
Je plaisante, bébé, tes fesses étaient la petite touche finale qui manquait à mon œuvre d'art :wesh:

(+) liens irl de Marlow, Mera & Isaïah écrits et ajoutés :ptikeur:
en cours d'écriture ceux des O'Twomey, de Murphy et de Ripley



God knows what is hiding in that weak and drunken heart, I guess you kissed the girls and made them cry, those Hardfaced Queens of misadventure. God knows what is hiding in those weak and sunken eyes, A Fiery throng of muted angels Giving love and getting nothing back. (People help the people, Birdy)
avatar
<b>bavardages</b> 1786 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Dylan O'Brien
CREDITS : Merenwen / BY Solosand & my wife supreme de la night & gif par Hazou (a)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: CERBERUS ▽ (hounds of hell)   Mer 23 Nov - 20:21
UESH TU DRAGUES PAS MA GONZESSE :oik: :fuck:
(ouais on aime bien faire les ordures sur ta fiche :mera:)



Body Electric
Well now that you've got your gun, it's much harder now the police have come and I'll shoot him if it's what you ask but if you just take off your mask you'd find out, everything's gone wrong.
avatar
<b>bavardages</b> 390 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : jared leto
CREDITS : avatar © swan
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: Re: CERBERUS ▽ (hounds of hell)   Ven 25 Nov - 22:28
Dis à ta gonzesse d'arrêter de remuer ses fesses n'importe où, alors :russe: A moins que tu ne tiennes à ce que ta fille devienne l'heureuse grande sœur d'un petit Pimkins accidentel :siffle:

Même si j'ai l'impression que même ça ce serait te faire trop d'honneur...

wsh arrêtez de polluer ma fiche toute neuve, là, bande de sales gosses :fuck:



God knows what is hiding in that weak and drunken heart, I guess you kissed the girls and made them cry, those Hardfaced Queens of misadventure. God knows what is hiding in those weak and sunken eyes, A Fiery throng of muted angels Giving love and getting nothing back. (People help the people, Birdy)
avatar
<b>bavardages</b> 1786 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Dylan O'Brien
CREDITS : Merenwen / BY Solosand & my wife supreme de la night & gif par Hazou (a)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: CERBERUS ▽ (hounds of hell)   Ven 25 Nov - 23:08
OH LA PUTE je retiens petite chose mais crève pour avoir le moindre ovaire de ma wife :fuck: (je vais t'envoyer un petit mp tout bientôt (oui c'est une mini excuse pour pas dire que je pourris ta fiche :russe: )



Body Electric
Well now that you've got your gun, it's much harder now the police have come and I'll shoot him if it's what you ask but if you just take off your mask you'd find out, everything's gone wrong.
avatar
<b>bavardages</b> 390 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : jared leto
CREDITS : avatar © swan
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: Re: CERBERUS ▽ (hounds of hell)   Sam 26 Nov - 15:21
Les ovaires on touche pas, mais les cuisses, c'est portes ouvertes, donc ?
C'est bon à savoir, ça :uuh:

Et rattrape-toi comme tu peux... :pff:

(+) liens irl de Ripley & Murphy écrits et ajoutés :ptikeur:
en cours d'écriture les liens des O'Twomey et de Sibel



God knows what is hiding in that weak and drunken heart, I guess you kissed the girls and made them cry, those Hardfaced Queens of misadventure. God knows what is hiding in those weak and sunken eyes, A Fiery throng of muted angels Giving love and getting nothing back. (People help the people, Birdy)

Invité
Invité


MessageSujet: Re: CERBERUS ▽ (hounds of hell)   Dim 15 Jan - 14:44
Je crois qu'à partir du moment où tu possèdes la cuisse de Maïa en signature il nous faut un lien... C'est une excuse bidon, ça fait un petit moment que j'ai envie de poser mes fesses ici, mais j'osais pas car je n'avais pas tant d'idées que ça. D'ailleurs je n'en ai toujours pas, ou presque Arrow

Il y a très peu de chance que JIP aille chez une psy, mais il y a plus de chances que Maïa aille noyer ( avec classe) ses cauchemars et ses tracas l'alcool ou développe une passion pour les cartes. Bref elle pourrait être un habitué du casino, sans pour autant connaître la réputation de JIP. Ils ont approximativement le même âge donc ils auraient pu en venir à parler, discuter... Ce n'est pas très poussé j'avoue, dire que Maïa aurait pu déceler les carences affectives venant de son enfance est probablement trop et ça ne plairait pas à JIP.

Sinon on peut partir sur du IG ? Faut croire qu'ils sont dans la même équipe maintenant, mais ils auraient pu avoir des différends au temps Gaïa/Caho/Atom/Eshu ...
Positif, négatif ou neutre ? Si ça te tente bien sur !

Amour sur toi :coeur:
avatar
<b>bavardages</b> 390 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : jared leto
CREDITS : avatar © swan
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: Re: CERBERUS ▽ (hounds of hell)   Mar 17 Jan - 22:58
Et quelle cuisse ! :haut: On y planterait bien quelques coups de crocs :regis:

Je suis sur portable donc je vais essayer d'être brève et efficace :face: L'idée qu'une psy puisse plus ou moins percer Jip est plutôt intéressante je trouve, mais la santé psychologique approximative du cadet Pimkins, c'est pas vraiment un secret :rire: En revanche, ce qui pourrait irriter Jip, c'est que Maïa, de par son job, a plus de facilités que le commun des mortels quand il s'agit de cerner, encadrer et aborder avec précaution les types comme lui :think: Si Maïa se débrouille bien, il pourrait ne même pas se rendre compte qu'il se trouve face à une personne qui sait exactement ce qu'elle doit dire et faire pour le gérer, éviter qu'il ne s'énerve, qu'il lui fasse un sale coup, ou qu'il tourne la conversation/situation à son avantage :olaa: Mais Jip est un maniaque du contrôle et ne pas exercer une emprise totale sur son environnement l'agace, il est fort probable que leurs conversations le laissent avec la désagréable impression d'avoir été manipulé, quand bien même Maïa se servirait uniquement de ses études pour éviter que ce ne soit tout simplement lui qui la manipule :wesh:
                                                         
Le hic, c'est que, si chaque fois qu'il vient chercher la merde ou tenter d'imposer sa dominance, Maïa arrive à le pondérer, il finira par la fuir, tout connement... :face:



God knows what is hiding in that weak and drunken heart, I guess you kissed the girls and made them cry, those Hardfaced Queens of misadventure. God knows what is hiding in those weak and sunken eyes, A Fiery throng of muted angels Giving love and getting nothing back. (People help the people, Birdy)

Invité
Invité


MessageSujet: Re: CERBERUS ▽ (hounds of hell)   Mer 18 Jan - 13:23


Si ça te plaît, on peut partir sur un truc dans le genre, mais comme je n'ai pas envie que JIP parte en courant je vais lui mettre une laisse il pourrait finir par se rendre compte de son job et donc du pourquoi du comment il n'arrive pas à contrôler la situation avec elle. Et si il tente de mordre  :baav: elle lui mettra la muselière elle pourrait essayer de gérer la situation, de s'excuser en disant que ce n'est absolument pas dans le but de le vexé ou de gérer la situation, simplement qu'elle l'apprécie et qu'elle fait ça un peu inconsciemment...  :per:

JIP finirait de toute façon par bien voir que Maïa n'est pas une manipulatrice et qu'elle n'agit pas dans le but de l'irriter... Ou alors il devient parano et commence à croire que Maïa a été envoyer par quelqu'un pour le maîtriser ou le séduire :think: Arrête moi si je pars trop loin dans mes idées !

Il serait drôle que les rôles finissent par s'inverser et qu'il réussisse à un moment ou un autre à prendre le contrôle et à faire parler Maïa pour découvrir qu'elle n'est rien d'autre qu'une psy banale qui a fui un mari et quatre enfants Arrow
avatar
<b>bavardages</b> 390 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : jared leto
CREDITS : avatar © swan
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: Re: CERBERUS ▽ (hounds of hell)   Jeu 26 Jan - 18:47
Pas sûre que Jip ait assez de patience et de présence d'esprit pour comprendre que Maïa ne lui veut pas de mal :face: A partir du moment où il se sent menacé, il est difficile de le raisonner :rire: mais elle peut toujours essayer de se faire pardonner d'une quelconque manière :perv: Et si elle lui explique simplement qu'elle le 'mène par le bout du nez parce qu'elle l'apprécie', il va croire qu'elle lui fait du rentre-dedans (et certainement trouver que c'est une façon assez particulière de témoigner son intérêt à quelqu'un btw :russe:)

Ce n'est pas forcément de la paranoïa (un peu quand même :green:) Mais c'est surtout une incapacité à ressentir de l'empathie envers autrui et donc à comprendre les sentiments bons ou mauvais qui animent son entourage (voire carrément à admettre que son entourage puisse être doté de sentiments :wot:) Il est vachement atteint malade, et a donc tendance à 'objectifier' (choséifier? réifier?) les gens comme les personnes qui n'arrivent pas à concevoir que les animaux soient doués d'une conscience et puissent souffrir ; sauf qu'à ses yeux, le problème s'étend également à l'espèce humaine :haut2: Alors lui faire comprendre que les intentions de Maïa ne sont pas mauvaises après qu'il se soit rendu compte du fait qu'elle soit capable de le contenir...ça risque d'être compliqué, mais c'est peut-être faisable avec de la patience :oik:

Et à la rigueur, oui, c'est peut-être une fois la 'confiance' (c'est un bien grand mot... :uuh:) regagnée qu'il tentera probablement de renverser la donne et de redevenir avec elle aussi le marionnettiste qu'il a toujours été :per:



God knows what is hiding in that weak and drunken heart, I guess you kissed the girls and made them cry, those Hardfaced Queens of misadventure. God knows what is hiding in those weak and sunken eyes, A Fiery throng of muted angels Giving love and getting nothing back. (People help the people, Birdy)

Invité
Invité


MessageSujet: Re: CERBERUS ▽ (hounds of hell)   Dim 29 Jan - 15:37
Ici Maïa :keur:

Après, en y réfléchissant, s'ils viennent à avoir une conversation autour d'un verre, quelque soit le sujet, ça va finir en " Vous faites quoi dans la vie ? " ... Elle sera bien obligé de lui dire qu'elle est psychologue thérapeute et là il comprendra donc pourquoi sa façon de parler et d'agir donne l'impression qu'elle gère la situation :oik: Enfin je pense.

Du coup de la même façon qu'elle se fait voler le couteau à la cuisse ( ce gif m'hypnotise putain ) il pourrait abaisser les défenses de Maïa... ou l'alcool le fera :hmm: . Puis ( sauf si ça te dérange ) qu'il prenne ça pour du rentre dedans ne me pose pas vraiment de problèmes, Maïa est une femme célibataire plutôt charmante, elle pourrait très bien s'intéresser à lui, si elle ne sait pas quel genre de personnage il est véritable, bien sur. Arrow

En fait elle pourrait lui dire qu'elle apprécie sa compagnie ( pour la soirée en tout cas ) et qu'elle ne voudrait pas le faire fuir, que c'est un réflexe qu'elle a involontairement... I DONT KNOW ... J'ai l'impression qu'on ne sait pas ou on en est au final :plat: Si tu as du temps un de ces quatre pour le rp peut-être ?
avatar
<b>bavardages</b> 390 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : jared leto
CREDITS : avatar © swan
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: Re: CERBERUS ▽ (hounds of hell)   Sam 11 Fév - 20:34
Amy Payne a écrit:
[...] il pourrait abaisser les défenses de Maïa... ou l'alcool le fera :hmm:

Ou les deux ? :regis:
Moi ? Démunie ? C'est mal me connaître :uuh:
J'ai une idée pour démêler ça, je t'envoie un Mp sous peu :lun:



God knows what is hiding in that weak and drunken heart, I guess you kissed the girls and made them cry, those Hardfaced Queens of misadventure. God knows what is hiding in those weak and sunken eyes, A Fiery throng of muted angels Giving love and getting nothing back. (People help the people, Birdy)

Invité
Invité


MessageSujet: Re: CERBERUS ▽ (hounds of hell)   Ven 12 Mai - 9:58
    Je me suis tapé les oreilles avec mes babouches en lisant ta fiche.
    1. Elle est tellement magnifique, les images, le codage, c'est beau putain.
    2. Ton style d'écriture il pète sa mère en string genre tu m'as mis dans le mal tellement que t'écris bien je te jure, j'vais creuser mon trou.

    Bref, j'viens demander un lien mais là j'ai pas d'idée. Parce que je pue, sorry :wot:
avatar
<b>bavardages</b> 1631 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : Sophie Turner
CREDITS : Lux Aeterna (av) Parker ♥ Mera ♥ (gif ig)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : O'Twomey


MessageSujet: Re: CERBERUS ▽ (hounds of hell)   Ven 12 Mai - 11:47
A ce que je vois on te fait aussi de la lèche sur ta fiche :russe:
M'oublie pas, que ce soit avec Bloomie ou Daggydag :russe:

PS. Tu recevras un joli mp bientôt :mera:


y'a pas d'grand roi sans petit peuple
avatar
<b>bavardages</b> 49 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Robert Downey Jr
CREDITS : avatar (vava) / Bloom (signa)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: CERBERUS ▽ (hounds of hell)   Sam 20 Mai - 22:04
Coucouuuu

Avec Amadeus, on avait discuté d'un lien, et du coup d'un bout d'histoire commune où Leigh avait aidé les Pimkins (surtout Amadeus, mais bon)
Du coup... Ben... il nous faudrait sans doute un lien aussi non ? surtout que tu en as un avec ma fifille ^^


avatar
<b>bavardages</b> 69 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Kit Harington
CREDITS : Winter Soldier
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
ALIGNEMENT : PRO-DG, actif


MessageSujet: Re: CERBERUS ▽ (hounds of hell)   Sam 10 Juin - 12:24
Hey coucou toi :go:

Du coup, comme prévu, je passe ici ♥ du coup, comme on avait papoté tu sais un peu ce qu'il en est ! Je verrais bien le début de leur lien par une proposition d'Alex : il a beaucoup de doutes sur les alliances de son père et sur ce dernier lui-même, craignant une trahison possible au sein même de l'entreprise. Puisque le père est allié des Pimkins, je le verrais bien essayer d'y gagner sa place pour assurer ses arrières, et donc venir proposer de lui-même ses services histoire de se faire "bien voir" dès le départ. Du coup, il serait le faussaire des Pimkins, on va envahir le marché de l'art, pas vrai ? :mera: puis tu sais, il a besoin de sa dose de cam aussi :wesh:

Ce serait intéressant aussi de les confronter dans le jeu, de voir leurs réactions !

Dis moi ce que tu en penses :lov:
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Répondre au sujetPoster un nouveau sujet   Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM