Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 high cool (prankenstein)
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
avatar
POLOCHON
<b>bavardages</b> 441 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : rupert grint.
CREDITS : balaclava. / neon demon.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: high cool (prankenstein)   Mer 30 Nov - 10:58
high cool
Prankenstein & Polochon
And if you talk too much which you always do, don't think that, I really need you to, is that all I give you. ▬ blur

Le chantier naval est de loin l'endroit qu'il préfère dans tout Darwin Harbor – le quartier général de sa team a le mérite d'être proche de l'eau, ce qui est un point non négligeable à ses yeux, vu qu'il leur permet d'avoir un rôle super cool comme pêcheur. Pour Ariel, c'est de loin le meilleur poste du monde – ils sont tranquillement à chercher du poisson alors que d'autres doivent sortir en territoire ennemi pour espionner des joueurs pas toujours très aimables. Alors bien sûr, certains se moquent – Bonzo se moque – mais il est bien trop optimiste pour prendre ça en compte, surtout qu'il n'aurait pas fini de s'en faire s'il devait écouter les remarques de tous les membres des autres teams qui cherchent à se moquer de lui. Mais peu importe – il ne réfléchit pas à tous ces détails sans importance. Rien ne compte plus ce jour-là que la mission qu'il s'est donné – trouver enfin un partenaire pour ne plus avoir à évoluer seul dans le jeu. Ce n'est pas si simple – mais après avoir interrogé plusieurs personnes, on lui a indiqué qu'il n'avait qu'à faire équipe avec un autre pêcheur. Il longe donc les quais – celui-ci doit se trouver au bout et Ariel s'y dirige en sautillant un peu. Il n'a jamais parlé à Prankeinstein mais il est sûr qu'il doit être très gentil – après tout, il n'y a aucune raison pour que l'autre garçon le pousse à l'eau en refusant cette alliance.

▬ Eh, salut !, lance-t-il au plus jeune alors qu'il arrive à proximité. Ils n'ont jamais vraiment eu l'occasion de discuter – point que son côté bien trop social regrette particulièrement. Après tout, le garçon en face de lui a l'air des plus sympas, et il ne doute pas qu'ils vont bien s'entendre. Ou alors, il pense uniquement ça parce qu'il s'entend habituellement bien avec toutes les personnes qu'il croise, sans réellement leur laisser le choix. Il paraît qu'on va être partenaire, enfin à moins que tu refuses. Ariel le prendrait sûrement mal, et ça bien qu'il essayerait de faire mine de bien prendre le rejet. Ce ne serait pas le cas – il ne prendrait particulièrement mal et ferait peut-être même une petite déprime une fois dans un coin tranquille. Ariel n'aime pas spécialement les rejets au niveau des relations humaines, surtout quand celles-ci sont uniquement amicales. Après, je te promets, je suis pas chiant, juste un boulet. Mais le jour où tu déprimes, je suis prêt à me déguiser en poisson pour te remonter le moral, dit-il rapidement avant de réaliser ce qu'il vient d'annoncer à une personne qu'il ne connaît pas. Ariel bloque durant un instant – il vient peut-être de se griller avec son futur partenaire et pourtant il est obligé d'aller au bout de sa pensée. En vrai, imagine, tu débarques en requin, et tu vas voir Scar pour lui faire peur. Tu crois que tu te prends un coup de harpon ?

Ariel rigole légèrement – il trouve cette idée assez drôle mais n'est pas sûr que ce soit le cas de la personne en face de lui. Enfin, Prankeinstein n'a pas l'air du genre psychorigide – comment pourrait-il l'être avec le mot prank dans son pseudo après tout – et peut-être qu'il va trouver ça comique. De toute façon, le roux s'en doutait un peu, il ne pouvait que faire une connerie au moment de cette première conversation, ne donnant pas spécialement une image très sérieuse de lui-même. Il garde quand même le sourire, essayant de se persuader qu'il ne vient pas de se coller la honte en quelques secondes en étant simplement lui-même.


© Gasmask



says you're on a bridge to nowhere and  you're gettin' there fast. Put it in the past, put it in the past. If this is a race then I hope you come last. You're on a bridge to nowhere and you're gettin' there fast — sam roberts band.

Invité
Invité


MessageSujet: Re: high cool (prankenstein)   Dim 15 Jan - 20:49
high cool
Prankenstein & Polochon
And if you talk too much which you always do, don't think that, I really need you to, is that all I give you. ▬ blur


- Eh, salut !
Prankenstein se retourna pour voir qui l'interpellait et reconnu un autre des pêcheurs atom, sa chevelure rousse rendait facile à distinguer parmi la masse des joueurs, mais ils étaient tellement toujours à courir partout sur Darwin Games qu’il n’avait jamais eu l’occasion d'engager la conversation avec... quel était son nom déjà... son cerveau lui sifflait "Sébastien" mais il était certain que ce n'était pas tout à fait ça et n'arriva pas à faire le lien entre cet indice de son subconscient et le souvenir du rouquin.

-  Il paraît qu'on va être partenaire, enfin à moins que tu refuses.
Galahad commença à prendre une inspiration afin de lui répondre mais l’Atom inconnu ne lui en laissa pas le temps et accéléra son débit de parole sans laisser le temps à son interlocuteur de lui répondre

▬  Après, je te promets, je suis pas chiant, juste un boulet. Mais le jour où tu déprimes, je suis prêt à me déguiser en poisson pour te remonter le moral.
En vrai, imagine, tu débarques en requin, et tu vas voir Scar pour lui faire peur. Tu crois que tu te prends un coup de harpon ?  

Ce comportement surprit un peu Stein, que quelqu’un soit visiblement stressé à l’idée de lui parler ou par peur d’un rejet de sa part voilà qui n’arrivait pas souvent et en plus il fallut quelques instant pour que les mots débiter à toute vitesse trouve leur logique et leur cohérence dans la tête du brun, voyant que le jeune homme avait finit il reprit vite ses esprit avant que le pauvre ne pense que son stress avait fait foiré sa tentative de présentation amicale.

- Hahahaha, aucune idée mais franchement je suis prêt à risquer une de mes vies pour avoir une réponse à cette question ! et t'inquiète, c’est de notoriété publique depuis le règne de Drathir: les pêcheurs sont tous des boulets mais on est les meilleurs !
il accompagna sa petite séance d’auto-congratulations par une petite pose fière en se dressant fierement devant ce nouvel amis les poings pressé contre la taille, les coudes sortit et le menton levé puis il tendit sa main à Polochon un grand sourire ravit s'étirant sur son visage.

- Moi c’est Prankenstein, Prankie ou Stein pour faire plus court. Peux-tu me rappeler ton pseudo ? je l’ai sur le bout de la langue mais malheureusement je ne m’en souviens pas. Et c'est avec plaisir que je ferais équipe avec toi, si tu as toujours autant de talent et d'inspiration pour les farces de ce genre quelque chose me dit que toi et moi on sera amené à faire de grandes choses ensemble.




© Gasmask
avatar
POLOCHON
<b>bavardages</b> 441 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : rupert grint.
CREDITS : balaclava. / neon demon.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: high cool (prankenstein)   Mar 17 Jan - 12:26
high cool
Prankenstein & Polochon
And if you talk too much which you always do, don't think that, I really need you to, is that all I give you. ▬ blur

Son idée, délirante, illogique dans un univers aussi séreux, ne semble pas avoir choqué l'autre. Ariel lâche un soupir. Il n'est pas le seul finalement, à vouloir profiter de l'expérience proposé par darwin's game pour s'amuser. Il n'est pas l'unique pêcheur à aimer faire des conneries, mais ça il le sait déjà. Que ce soit avec Valhalla ou Wasteland, les moments passés au chantier naval sont toujours joyeux, dignes de jeux pour enfants. Il embrase cette immaturité comme marque de fabrique, sourit légèrement à l'idée que ça puisse encore faire rire quelqu'un. L'espoir n'est peut-être pas mort après tout. C'est ce qu'il a envie de penser, et si Prankeinstein est prêt à perdre une vie pour montrer que les atom sont les plus drôles, les plus vivants, il fera de même sans la moindre hésitation. Il faut se sacrifier pour la cause, des mots qui prennent tout leur sens sur darwin harbor.

▬ J'avoue, on est clairement les meilleurs. Le ton est dénué de toute fierté. Ce n'est pas le genre de Ariel de se vanter. On ressent par contre les traces d'une pseudo fascination, envers ce métier, envers ce poste qui leur permet d'être utile. Ils sont ceux qui nourrissent, ceux qui permettent de rester vivant. Mourir de faim est ingrat. Mais boulets, ça passe aussi, carrément. Les exemples ne manquent pas, et uniquement dans son cas. Polochon n'est pas la personne la plus compétente. Les erreurs ne viennent pas mettre en doute la loyauté qu'il a envers sa team, heureusement.

L'autre est aussi bavard que lui. Durant un instant, Polochon se demande comment il a pu passer à côté. Il partage à priori le même humour. Ils ont la même capacité à faire des phrases toujours plus longues sans respirer, sans dire quoi que ce soit d'important. À croire qu'ils étaient fait pour se rencontrer, pêcher ensemble. Le roux sourit.

▬ Oh, Prankie c'est mignon. Il lâche l'information comme si on lui avait demandé son avis, comme si c'était une évidence qu'il devait le donner. Moi c'est Polochon. Il ne compte plus le nombre de fois où on l'a regardé de travers, comme s'il était un débile, un gamin qui a oublié de grandir. À vingt-six ans, Ariel aime toujours les disneys, et seules les personnes qui le connaissent réellement peuvent comprendre la référence. La sirène rousse qui se transforme en poisson jaune, beaucoup plus drôle, beaucoup moins tragique. Il rigole à la remarque. Il aurait dû s'en douter. Prankeinstein, le pseudo ne laisse pas beaucoup de doute sur le genre de personne avec qui il est tombé. J'ai toujours de l'inspiration pour les blagues, lâche-t-il en serrant la main de son partenaire. C'est clair,on va leur rendre la vie infernale. Ses blagues ne sont jamais méchantes. Le but est de faire rire, d'embêter gentiment, de passer pour un gosse insupportable.


© Gasmask



says you're on a bridge to nowhere and  you're gettin' there fast. Put it in the past, put it in the past. If this is a race then I hope you come last. You're on a bridge to nowhere and you're gettin' there fast — sam roberts band.

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: high cool (prankenstein)   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM