Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 in a world of strange remedies - alika
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: in a world of strange remedies - alika   Dim 11 Déc - 17:55
in a world of strange remedies


Depuis combien de temps je joue aujourd'hui ? Une heure ? Deux, peut-être trois ? Je ne sais pas. Faudrait réellement que j'investisse dans une montre, je ne peux pas continuer comme ça : à me surprendre moi-même à chaque fois que je suis de retour dans mon salon. J'ai l'impression - et c'est sûrement le cas, que ça fait une éternité que je marche dans ce foutu désert ! Seul, en plus, pour couronner le tout. Je ne me sens pas du tout rassuré, malgré ma M4A4 chargée à bloc dans mes mains et mon gilet pare-balle. Tout à l'heure, j'ai même faillit me perdre dans un sable mouvant. Depuis quand Laki le médecin à la famille exemplaire est passé à Falcon, tueur au Darwin's Game dans la team CAHO ? Le pire, dans tout ça, c'est que j'apprécie ce monde. Je ne suis même pas médecin au sein de l'équipe ! Non, je suis un foutu éclaireur qui adore se jeter au coeur du combat et mitrailler tout ce qui bouge. Moi, qui d'habitude évite toute pièce pouvant contenir du sang à l'hôpital lors de mes heures de travail, apprécie finalement en voir. Mais je préférerai le faire à deux. En binôme, comme quand nous étions plus jeunes pour les laboratoires de chimies. C'est toujours plus marrant, en fin de compte.
Je déteste quand je me connecte et qu'il ne se passe rien. Je reste toujours tant que je ne croise pas quelque chose, quelqu'un. Pour le moment, mon seul but est d'envoyer des informations à CAHO lors de mon retour à la Camden Church, vu que le désert n'est toujours pas terre acquise. Je continue désespérément ma route, ne déviant ni à droite ni à gauche, jusqu'à ce que je commence à apercevoir quelques palmiers ici et là. Le sable décoloré laisse petit à petit place à une herbe bien grasse. Je dois sûrement approcher de l'oasis. Quelques mètres plus loin, en effet, le fleuve apparaît comme par magie. Juste à temps : je commençais à crever de soif. Je m'approche sans me soucier des alentours. Si il m'arrive quelque chose maintenant, alors que depuis tout à l'heure je ne croise strictement rien, c'est que je suis maudit. L'eau est claire et étonnamment chaude , on peut y voir un petit banc de poissons à travers et quelques vapeurs s'échapper. Mais je sais qu'à certaines heures de la journée elle est empoisonnée. Quelle heure est-il ? Vraiment, cette montre me serait utile ! Je m'accroupis et effleure le liquide du bout des doigts. J'hésite à la boire. Je suis peut-être médecin dans la vie réelle, à Chicago, mais ici je n'y connais presque rien. Puis de toute manière, moi c'est bandage et désinfectant, pas remèdes aux plantes et autres truc bizarres. Je pose mon arme à côté de moi et le regrette aussitôt. J'ai cru entendre un bruit. « Qui est là ? ».
     
darwinsgame.com (c) 2015
avatar
KANALOA
<b>bavardages</b> 917 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Jamie Chung
CREDITS : Bavboule. › omibutt
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
uselessgifs


MessageSujet: Re: in a world of strange remedies - alika   Mer 28 Déc - 4:25
La journée a été plutôt tranquille jusqu'ici, elle n'a pas rencontré le moindre joueur, à part deux ou trois qui se sont enfuis plutôt que de vouloir combattre.
Elle aurait très bien pu les pister, elle est assez douée là-dedans, mais ça ne lui a pas fait envie. Une autre activité lui a semblé être un peu plus lucrative.
Elle est donc retournée à l'église afin de s'organiser un peu. Bien s'équiper avant de partir est important, peu importe la sortie.
Encore plus dans le désert, à cause de la chaleur du jour et du froid de la nuit. Mieux vaut ne pas s'y aventurer n'importe comment. Mieux vaut peut-être ne pas s'y aventurer tout court.
Kanaloa aime bien faire des découvertes, tester ses limites, alors le désert semble être l'endroit approprié pour cela. Peu importe si y mettre les pieds peut être risqué. Ce n'est qu'un danger de plus dans le jeu. Il suffit de faire attention et de bien se préparer, ce qu'elle fait toujours, le mieux possible.
Il fait chaud, le vent ne tarde pas à l'entourer de sable, à en projeter partout. Elle est bien contente de s'être protégée le visage avec l'aide d'un foulard et de lunettes.
Après elle ne sait combien de temps, elle voit l'oasis au loin, et elle se dit que de se reposer un peu ne lui fera pas de tord. S'appuyer contre un palmier et se reposer dans l'herbe lui semble être paradisiaque.
''Juste moi.'' dit-elle, tout en se découvrant un peu le visage pour qu'il puisse voir qui vient de parler. Elle remet ensuite son foulard et ses lunettes en place.
''J'ai déjà vu des joueurs mourir après en avoir bu.'' dit-elle. ''Mais d'autres aller très bien.'' Elle n'aide en rien, mais elle ne peut pas faire plus. À lui de choisir. Il est peut-être déjà au courant aussi. Certaines informations se propagent plus vite que d'autres.
Elle regarde Falcon, et ce qu'il a avec lui. Pas grand-chose de ce qu'elle peut voir. ''Tu t'es pas amené d'eau ?'' Ce qui n'est pas très prudent ici. Mais il est vrai que cette notion est souvent biaisée ici, dix vies, pourquoi s'inquiéter d'apporter de l'eau ?
Elle trouve surtout que c'est une manière stupide d'en perdre. En garder le plus possible pour les combats lui semble être vraiment plus approprié.
Elle va s'installer ensuite contre un palmier, qu'il y ait quelqu'un d'autre déjà ne va pas changer ses plans, surtout qu'ils sont dans la même équipe. Un membre d'une autre, cela aurait été autre chose. Un combat aurait été bien plus probable. Elle laisse rarement une occasion passer lorsqu'il s'agit de se battre ; sauf quand il y a des fuyards, là ça dépend.





    Ramalama bang bang › Flash bang big bang › Bing bong, ding dong › Dum dum d’ dum dum › With a hammer bang bang › Flash bang press gang › Bing bong, ding dong › Dum dum d’dum dum

    Spoiler:
     


Invité
Invité


MessageSujet: Re: in a world of strange remedies - alika   Jeu 29 Déc - 18:49
in a world of strange remedies


Je vis sortir d'entre les feuilles d'un palmier la tête de Kanaloa. Je me permis d'évacuer le stress. Elle fait partie de ma team et j'évitais un quelconque affrontement. Puis non seulement je la connaissais dans le jeu, mais aussi dans la réalité. Moi j'étais médecin et elle ambulancière. Forcément nous devions nous croiser de temps en temps. Je l'observai remettre son foulard et ses lunettes en place sur sa tête. Elle était venue couverte, pas comme moi. Je revins alors à ma contemplation de l'eau. Boire ou ne pas boire ? Tel était la question. « J'ai déjà vu des joueurs mourir après en avoir bu. Mais d'autres aller très bien. » Ce fut gentil de sa part de m'en informer mais j'étais déjà au courant. À part me mettre plus dans l'embarras, cela ne servait à rien. « Tu t'es pas amené d'eau ? » Je lui refis face et me grattais l'arrière du crâne, gêné. C'était vraiment stupide, mais je ne m'attendais pas à atterrir ainsi au milieu du désert. Ou alors je ne m'attendais pas à ce qu'il soit si large. « Non, je n'ai pas pris d'eau... » Je continuais machinalement de passer ma main dans mes cheveux, tout en regard autour de moi. Chaque petit détail qui pourrait me sauver serait la bienvenue. Je n'avais pas non plus l'intention de lui demander si elle, elle ne voudrait pas m'en passer un peu. Que contenait vraiment cette oasis à part son eau chaude et troublante ? De l'herbe verte, aussi improbable cela puisse paraître et des palmiers. Mais oui ! Des palmiers ! Je levai la tête vers le ciel. Pour une fois, je trouvais peut-être un échappatoire. Je m'approchai du plus petit arbre paradisiaque et en arrachai un de ses fruits oranges. Il était petit certes, mais ça ferait l'affaire. Je la coupai en deux avec mon couteau et approchai une des deux parties à mes lèvres. Je m'abreuvai un peu de ce jus. Ma soif n'était pas comblée, mais elle était déjà un peu rassasiée. Je fis de même avec l'autre moitié. Ensuite, je me reconcentrai sur Kanaloa qui semblait tranquille sous un autre palmier. Elle était très équipée, malgré son niveau supérieur au mien. « C'est stupide de partir sans eau, je sais. Mais je ne m'attendais pas à ce que ce désert soit aussi... interminable. » Je m'essuyai la bouche avec ma manche avant de reprendre, en jetant les deux carcasse de fruit au fond de l'eau. « Qu'est-ce qui t'amènes ici au fait ? Tu m'as l'air bien parée pour te promener par hasard comme moi. » Je lui souris.

darwinsgame.com (c) 2015
avatar
KANALOA
<b>bavardages</b> 917 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Jamie Chung
CREDITS : Bavboule. › omibutt
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
uselessgifs


MessageSujet: Re: in a world of strange remedies - alika   Ven 6 Jan - 0:58
Le jeune homme la reconnaît, il est déjà moins nerveux. C'est aussi le cas de Kanaloa, par contre, ça se voit moins puisqu'elle a remis ses protections en place. Quoique le fait qu'elle reste là soit une preuve. Car elle n'est pas du genre à sociabiliser, juste pour le faire. Elle préfère largement garder sa salive, pour ne rien en faire, mais ce n'est pas grave.
Il ne s'est pas apporté d'eau. Ce qui une assez grave erreur selon elle, s'il n'avait pas trouvé l'oasis, il aurait juste pu perdre une vie. Il sait mieux qu'elle à combien il est rendu, mais autant éviter les pertes facilement évitables. Elles peuvent vite tomber, il n'y a qu'à penser à l'apparition surprise des zombies qui en pris beaucoup trop à tous, jusqu'à faire tomber à zéro certains. Toute aussi Caho qu'elle soit, tout aussi adepte de la violence qu'elle peut l'être ici, elle trouve que les répercussions dans la réalité sont un peu trop importantes pour pouvoir en rire d'une manière ou d'une autre. M'enfin, les zombies ne sont plus là, et il ne semble rien n'y avoir d'autre dans les alentours sauf Falcon et les palmiers. Rien de très préoccupant pour le moment.
''Découvrir le désert.'' Ce qui n'est pas très compliqué. Elle ne fait pas juste une balade de santé. Elle aurait choisi un autre endroit, là c'est plutôt une balade risquée. ''En cas de combat dans le coin, je peux toujours avoir un avantage si je découvre quelque chose.'' Un peu de précaution ne fait pas de mal. Que cela lui serve ou non à quelque chose, ça peut toujours être pratique.
Sans oublier qu'elle aimerait bien arriver au fond du désert, voir s'il n'y a pas autre chose. Une autre ville, une forêt, des champs, elle ne sait pas trop. Cela a pris du temps avant que cet endroit ensablé ne soit découvert, alors, elle ne perd pas espoir. Patience, sûrement, mais elle l'est plus avec ce qui n'est pas humain.
''Parce qu'il est interminable justement. Et que je préfère garder mes vies que d'en perdre une pour déshydratation.'' Elle vient de se le dire, mais elle considère cela comme important. Elle ne sait pas où est son mari, il lui manque, mais elle n'a pas envie de le rejoindre elle ne sait trop où, s'il y a un où après la mort.
''Et y'a pas des fruits partout.'' L'oasis est une exception. Il ne faut pas s'attendre à tomber sur une épicerie ici, ça n'arrive même pas dans Darwin, alors, ici. Il y a toujours les Mobs, mais il ne faut pas toujours compter sur eux pour apparaître comme par magie quand la faim se fait sentir.





    Ramalama bang bang › Flash bang big bang › Bing bong, ding dong › Dum dum d’ dum dum › With a hammer bang bang › Flash bang press gang › Bing bong, ding dong › Dum dum d’dum dum

    Spoiler:
     


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: in a world of strange remedies - alika   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM