Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 ❝snug as a bug in a rug. or nah.❞ — ft. terrence
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: ❝snug as a bug in a rug. or nah.❞ — ft. terrence   Mar 27 Déc - 9:05
❝snug as a bug in a rug. or nah.❞

Ezekiel courrait beaucoup. Que ce soit pour fuir, pour s'exercer, pour ne pas que ces aînés volent ses rations quand l'heure de dîner approchait ou même pour livrer lorsqu’il n’était pas à Darwin Harbor. Il y avait énormément de raisons pour lesquelles le garçon aux dreads désordonnées repoussaient ainsi ses limites, mais elles s'amoindrissaient lorsque ce dernier arborait un sourire à la fois fier et amusé. La plupart du temps, il revenait épuisé de son excursion et s'allongeait sur le premier banc qu'il trouvait, son arme et son équipement posés sans attention à quelques centimètres de lui, à même le sol. Mais aujourd'hui, il semblait en pleine forme, ce qui n'était pas arrivé depuis la fois où il était revenu avec Daisy dans les bras, la caille qu'il avait attrapée en forêt et qu'il s'était promis de domestiquer pour en faire une poule d'intervention, à la façon des chiens policiers. Sa bonne humeur n'avait pas duré très longtemps puisque à peine quelques heures passées, le pauvre ovipare avait été transformé en rôti par le reste de son équipe, crime qu'il n'avait pardonné qu'une semaine de jeu plus tard, lassé de devoir ignorer ses amis plus longtemps.

Cette fois-ci, le garçon cherchait quelqu'un. Il avait parcouru la moitié des complexes du chantier naval sans trouver son homme, et il commençait sérieusement à perdre patience. Ralentissant en apercevant une silhouette qu'il reconnaîtrait entre mille, il enjamba la rampe en métal qui le séparait du quai, puis repris sa course jusqu'à ce qu'il arrive près du bord, où l'un de ses amis se détendait. ❝Yo, t'as pas vu Butt-chieur ?❞, il lâcha de but en blanc. ❝La dernière fois que je l'ai vu, il était avec Phoenix, pas loin de l'infirmerie, lui répondit le plus âgé, en retournant le t-shirt qui séchait sur le sol en pierre à côté de lui. ❝Tu t’es fait quoi au front ?❞, continua-t-il, intrigué. ❝Rien de grave, j’ai reçu des débris. Merci mec tu m'sauves !❞, ses derniers mots, il les criait presque, déjà parti en direction de ladite infirmerie, au pas de course. Il était tellement fier de sa découverte qu’il regrettait presque que les appareils photos n’existent pas ici. La pensée d’une possible rectification du jeu avant qu’il puisse montrer ce qu’il avait trouvé au trentenaire le fit accélérer le pas. Le boucher allait se marrer, c’était sûr, c’était même certain.

Il ouvrit la porte à la volée, celle-ci claquant en même temps qu’il esquissait un sourire désolé, son air trop jovial pour traduire une excuse sincère. ❝Oops, my bad. Butcher est là ?❞ ❝Il vient de sortir. Tu saignes, t’es tombé sur la tête ?❞ ❝T’as si peu d‘estime de moi ?❞ ❝Malheureusement…❞ ❝Pas l'temps d'répliquer, mais j'oublie pas !❞ Il quitta les lieux de la même manière qu'il était venu, en faisant claquer la porte et ignorant les jurons balancés à son encontre. Le champignon scruta les environs jusqu'à ce qu'il descelle le crâne rasé de l'éclaireur. Enfin. Phoenix n'était plus avec lui, ce qui signifiait sûrement que l'homme n'était pas occupé, ou pas assez pour refuser une excursion à son benjamin.

❝BUTT.❞ il beugla alors qu'il aurait simplement pu rejoindre son aîné et le solliciter calmement. ❝Je parie 100 écus qu't'as jamais vu un sanglier traverser un arbre, disparaître et réapparaître devant ce même arbre pour l'traverser à nouveau, à l’infini. Quelle chance que tu me connaisses, je viens juste d‘en voir un ! Tu veux l'voir ?❞ Avec ses cheveux ébouriffés et l'ecchymose qui commençait à poindre sur son front, il avait tout l'air de s'être cogné la tête un peu trop fort pour que cette histoire sorte d'autre part que de son cerveau endommagé.


Invité
Invité


MessageSujet: Re: ❝snug as a bug in a rug. or nah.❞ — ft. terrence   Mer 11 Jan - 20:57
snug as a bug
mushroom + butcher

Ils avaient vadrouillé un peu, de ci de là, avant de finalement retourner au QG, la localisation d'une porte de sortie à délivrer aux autres joueurs. Phoenix et Butcher en avaient également profité pour aller voir Hippocrate à l'infirmerie. Non pas qu'ils se soient blessés gravement, mais pour la tenir au courant des dernières informations qu'ils avaient relevé. Et puis, pour d'autres motifs plus implicites. Butcher l'appréciait, elle avait été l'une des premières à le mettre en confiance au sein de la team ATOM, notamment par le biais de la hache qu'elle lui avait offerte. Il n'oublierait pas ce geste – et l'arme la suivait toujours où qu'il aille.
Il ne savait en revanche pas trop quelle était la relation qui unissait les deux femmes. Sans doute cordiale, puisque Phoenix n'avait pas hésité à le suivre, et puisqu'une bonne majorité d'entre eux s'entendait bien entre les autres. Les rares animosités qui existaient étaient personnelles et souvent peu importantes. Ne restaient plus que les soupçons liés aux miliciens qui avaient entâché la réputation des ATOM tout comme blessé leurs confiance en eux.
Au milieu de tout ça, la disparition de Drathir laissait leur bras-droit avec un sacré beau merdier sur les bras. Un peu de soutien – avant la fin.

Ils s'étaient finalement séparés, chacun retournant vaquer à ses occupations. Butcher n'avait pas encore déterminé ce qu'il allait faire. Se poser un peu au QG, loin de l'agitation semblait être une bonne option, mais son esprit analysait malgré lui les joueurs qui l'entouraient, tentant de déterminer si untel ou untel allait prochainement les quitter et préférer la « sécurité » d'Avalon.
De toute façon, il n'eut pas le temps d'aller bien loin avant d'être interpellé par une voix familière – par un surnom presque inapproprié. Enfin, ça a eu l'effet escompté visiblement, puisque Butcher s'arrêta et se retourna en direction de la voix. Il reconnut sans mal Mushroom qui arrivait en sa direction. Il n'y avait bien que lui pour l'avoir interpellé de cette manière, de toute façon. Il constata que ses cheveux étaient arrangés d'une nouvelle façon, et il se demandait comment la gravité lui permettait d'avoir de telles coiffures. Lui-même n'avait jamais expérimenté de telles choses avec ses propres cheveux, et doutait franchement que ça lui aille bien.
Il n'a pas eu le temps de le saluer que déjà l'adolescent s'était remis à parler. Il eut le temps de constater une blessure sur son front et l'excitation dans sa voix, avant de finalement réfléchir à ce qu'il venait de lui proposer. Vaut mieux pas parier, parce que j'ai jamais vu de sanglier. Damn. Il n'était sans doute pas au courant – mais il ne pouvait s'empêcher de trouver ça drôle, comment des conversations très différentes les unes des autres le ramenaient toujours aux sangliers. Hazel. Barbie. Et lui, maintenant. Mais ça a l'air cool, allons voir ça ! Il lui emboîta le pas, et ils ne mirent pas longtemps à se mettre à galoper pour sortir du QG, et à s'en éloigner de plus en plus.
Il voulait voir ce sanglier, oui. Parce que ce que Mushroom disait le faisait autant kiffer que flipper. Cela signifiait sans doute un bug du jeu, dont plusieurs phénomènes avaient déjà été recensés … mais il n'avait pas encore eu l'occasion d'en voir un. Dans ce jeu parfait, si réaliste … La moindre imperfection faisait un effet bœuf. Ou sanglier, dans ce cas précis. Ils étaient arrivés près du train quand la réalité le frappa enfin. Oh nooon ! Non ! Me dis pas que ton putain de sanglier qui déconne est dans la forêt ... Bah oui, il y a des arbres dans Darwin's Harbor, c'était bien connu … Il y avait peu d'espoirs. Bordel je déteste la forêt ... Bon, il n'y était pas mort exactement à chaque fois qu'il s'y était aventuré … mais le ratio le faisait toujours frémir. Et t'es sûr à propos du train aussi ?
Le train avait mauvaise réputation, même s'il était devenu plus sûr pour les ATOM depuis les alliances crées avec les GAIA et les ESHU. Mais il restait un mode de transport favori pour les vicieux, les malhonnêtes, les solitaires – et surtout, un terrain de jeu apprécié des développeurs qui adoraient le garnir de toutes sortes de monstres. Mais si Butcher pouvait l'éviter, il l'évitait.

hj:
 
darwinsgame.com (c) 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM