Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
N’HÉSITEZ PAS A VARIER LES ÂGES ET JOUER DES PERSONNAGES PLUS MATURES, BIEN ACCUEILLIS
PENSEZ A JETER UN COUP D’ŒIL AUX PRE-LIENS POUR FAIRE PLAISIR A NOS MEMBRES.
SI VOUS SOUHAITEZ JOUER UN PERSONNAGE ISSU DE LA MAFIA OU DE LA PÈGRE, RDV PAR ici D'ABORD

 Blessed by a bitch from a bastard's seed
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
 :: the game is on :: welcome to the tombs :: joueurs confirmés
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
<b>bavardages</b> 172 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : christian bale
CREDITS : Whorecrux
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Neutre (anti-dg).


MessageSujet: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Jeu 29 Déc - 18:18



Amadeus Alastair Pimkins
Pleasure to meet you but prepare to bleed. Skinned her alive, ripped her apart,
cattered her ashes, buried her heart : rise up above it, high up above and see. ☢ ₪ ø lll •o.
Citoyen de Chicago

• date de naissance, âge 12 avril 1974, quarante-deux ans  • lieu de naissance, origines, nationalité les bas-fonds sordides irlandais de nyc  • statut social illégalement riche, arriviste ambitieux et déséquilibré, son ombre dantesque glace le sang, de par la renommée de son patronyme.  • études, métier casinotier au gant de velours, parrain de la pègre à la main d'acier, cybercriminel fantôme. C'est la rue et les gangs qui l'ont éduqué, internet qui l'a perfectionné, son frère qui l'a rendu grand, le réseau qui l'a créé puissant.  • statut matrimonial, orientation sexuelle père célibataire dénué de toute notion de tendresse, surprotecteur et envahissant. Homme à femme, désinvolte et désintéressé, bousillé par la vie, dominateur accro au contrôle. • traits de caractère majeurs Calme et serein, il dégage cette assurance qui cisaille la plus profonde de vos ambitieux. Requin manipulateur, homme carnassier, intéressé et menteur, c'est un véritable diplomate prêt à vous prendre par derrière. Un sang-froid impressionnant, il dégage le perfectionnisme et l'exigence jusqu'à ses boutons de manchettes, le nœud de sa cravate. Un masque froid, inerte, un sourire léger dissimulant ses mauvaises intentions. Ne jouez pas avec l'homme charismatique, ne jouez pas avec cette force tranquille : il est redoutable, rancunier, acerbe et il possède trop de pouvoir votre bien. Il pourrait vous condamner à vous faire briser les os les uns après les autres, vous observer hurler de douleur, ce qu'on lui offrirait sur un plateau en argent. Homme cynique à l'avenir si sombre.  • casier judiciaire Inimaginable. Méfiez-vous de son visage d'ange, de son calme éternel. Les délits sont concentrés sur sa préadolescence et adolescence : vol à l'étalage, vol à main armée, escroquerie,  détention et vente de drogue, piratage... Et on en passe. Il écope de travaux d'intérêts généraux, d'amendes, quelques mois de détention... Mais étrangement tout se passait "bien" pour lui. Résultat d'une justice corrompue, écrasée par la pègre new-yorkaise. Aujourd'hui, son casier n'est qu'un amas de doutes, suspicions, implications dans les agissements de la mafia irlando-new-yorkaise au sein de Chicago. Les forces de l'ordre connaissent son nom, son visage, son rôle. Mais il est incroyable de constater combien l'argent fait détourner des yeux, combien les menaces atteignent toujours leurs cibles...  • état de santé Malgré sa passion invétérée pour les systèmes d'informations, la sécurité informatique, les logiciels, le piratage, il avait toujours mis un point d'honneur sur sa santé à partir du moment que lui et son frère, jip, ont quitté les rues et les caniveaux. Alimentation saine, sport, une véritable plaie pour son drogué de frère. Mais il n'y avait que cela pour contrebalancer ses journées, ses nuits blanches à observer et déchiffrer des programmes informatiques complexes, à observer et comprendre le fonctionnement de la bourse, à pirater ces grandes intuitions protectrices de la démocratie, à attaquer ces géants des finances et du commerce, à élaborer des logiciels malveillants, à se tenir à jour sur la technologie, sur les nouveautés... Gagner de l'argent sans sortir de chez lui, obtenir des informations grâces aux failles de sécurité des systèmes d'informations de tout. Faire un recoupage, obtenir ce qu'il désirait, avoir toujours trois coups d'avance, guider ses hommes. Mais aujourd'hui, c'est bien différent. Son corps ne compte plus seulement les blessures que la vie a laissée dans sa chair.... Son corps est lacéré par les impacts des balles, les blessures à l'arme blanche, parsemée d'ecchymoses depuis qu'il joue au Darwin's Game. Et puis cette douleur de merde qui lui irradie la langue et la gorge. Foutu tatouage dissimulé dans sa bouche. Mais surtout, c'est la fatigue. La fatigue constante. Ce manque, qu'il n'a jamais connu, qui lui fait serrer les dents et probablement juger moins durement son frère, son prince, qui avait succombé autrefois à la drogue. Le manque, lorsqu'il quitte son appartement pour rejoindre ses hommes. Le manque lorsqu'il approche son ordinateur pour travailler. Car il essaie malgré tout. Les affaires n'ont jamais été aussi bonnes. Mais son attention n'a jamais été aussi foireuse. Mais depuis que son fils s'est engagé lui aussi dans le DG, il devient fou. Il a toujours été méfiant, paranoïaque, calculateur. Il ne fait confiance à personne, sauf à sa famille, malgré les sautes d'humeurs de son frère. Ses agissements qui ne font que creuser un peu plus loin la culpabilité de l'aîné. Et lui qui a toujours été un passionné d'informatique, il cherche. Il se documente. Comment un jeu peut-il avoir un effet pareil ? Comment pourrait-il s'en débarrasser ? Les réseaux sociaux débordent de tag concernant le DG. Mais il n'y a aucune trace de ce qui l'intéresse réellement. Les serveurs sont fantômes, partout et nul part à la fois. Chaque joueur devient un potentiel serveur. Pire qu'une maladie qui se propage.  Pourtant... Il faut agir.

Joueur du Darwin's Game

• date d'inscription 2 juillet 2015  • pseudo Typhon, père de Cerberus.   • arme favorite Il n'a jamais réellement été à l'aise avec les armes à feu, tout du moins la sensation que cela lui procurait. Il connaît les modèles, les avantages, les inconvénients, le prix de chacune d'elles. Comment les démonter, les nettoyer, les utiliser.  Il a toujours été meilleur irl, dans les arts martiaux, la boxe, le contact. Mais peut-être qu'il se trouvera probablement une prédisposition pour les poisons, les armes blanches ou les snipers dans DG. • a-t-il peur de la mort ? Evidemment, qu'il a peur de la mort. Il a bien plus encore peur d'être oublié, de sombrer dans l'anonymat. Doit-on nommer les systèmes de sécurité de son appartement, du QG ? Il est paranoïaque, il est bien trop important. Il se surveille lui-même, il surveille tout le monde, il piste, traque, il observe. Il contrôle tout, il est protégé. Le jeu n'a fait que lui apporter une liberté qu'il ne saisit plus, à présent.  • aime-t-il tuer ou évite-t-il de le faire ? Peut-être est-ce la sensation qui grisait son sang qui l'a effrayé la première fois, irl. Peut-être avait-il peur d'y prendre goût pour recommencer, pour réellement s'y abandonner : découvrir et relâcher cette bête sombre qui vivait en lui. Que cela soit dans le jeu ou irl, il ne tue qu'en cas de réelle nécessité, après avoir éliminé les autres possibilités. Dans l'un comme dans l'autre, c'est sa vie, celle de sa famille avant les autres. Il ne veut pas survivre, il veut vivre et écraser les autres. Être au-dessus et rayonner.


w/ christian bale

prénom/pseudo k.ellyian

âge 22 ans
fuseau horaire France
autres comptes aucun
comment tu as découvert le forum une pub sur fb
ce que tu en penses je meurs d'amour.
ton personnage est un pré-lien de jip
si tu quittes le forum, tu acceptes qu'on ajoute ton personnage à la liste des décès ? non, sauf accord de jip
crédit de l'avatar Amiante
ton smiley préféré   :mimi:    :pff:



AVISIRLIG
POURQUOI VOTRE PERSONNAGE-A-T-IL COMMENCÉ À JOUER AU DARWIN'S GAME ? Il a toujours été à la pointe de la technologie, friand d'expérience, adorant tester, manipuler, se faire un opinion de tout... Quoi de mieux que s'inscrire pour tester ? La réalité des graphismes, de cette sensation de jeu, de l'air qui glisse sur sa peau. Grisant. Addictif. Cette peur qui prend aux trippes : tout semblait si réel. Jusqu'au décor qui s'effondre, qu'il ait la sensation de sentir les moindres de ses os se briser. Et son tatouage qui lui brûlait si longtemps, des heures durant. Il se souvient d'avoir vomis toutes ses trippes lorsqu'il était revenu à lui, dans le monde réel. C'était insensé et grisant. Il ne comprenait pas comment cela était possible, cela dépassait toute technologie existante, rien de tel sur Terre n'existait. La réalité virtuelle ou augmentée ne procurait pas autant. C'était par intérêt, par curiosité. Il s'est prit au jeu aussi. Jusqu'à ce qu'il comprenne, jusqu'à ce que le monde entier bascule dans cette connerie.

QU'EST-CE QUI A CHANGÉ CHEZ LUI DEPUIS SON INSCRIPTION ? Dire qu'il n'était pas méfiant ou paranoïaque avant de jouer au jeu, serait un mensonge. Il en était de même pour les cicatrices sur son corps. Tout n'a fait que s'amplifier. Encore et encore. Vie après vie. Coup après coup. Duel après duel. Mais personne ne pouvait rien y faire. Cette fatalité le rongeait. La fatigue lui faisait perdre la tête. Heureusement (ou pas), le monde entier tournait au ralentit. Il tente de s'adapter tant bien que mal, de mener un semblant de vie. Il a un fils, tant de responsabilité sur les épaules. Boire l'aide à se détendre, à oublier probablement. Il met ses nerfs à rude épreuve lorsqu'il tarde à se reconnecter, ayant peur de ne jamais s'en sortir encore. Alors il est sur ses gardes. Il a peur que son fils y passe, que son frère y passe. Il ne se le pardonnerait jamais. Parfois l'idée de les descendre, là, alors qu'ils sont plongés dans le jeu, lui ronge l'esprit. Les libérer éternellement de ce fléau, laisser leur sang repeindre l'intérieur de leur appartement... Puis il se reprend, les dents serrées, la langue brûlante, ce goût de métal dans la bouche.

COMMENT VOTRE PERSONNAGE RÉAGIT-IL A TOUT CE QUI SE PASSE A CHICAGO ET DANS LE MONDE ? Dans un premier temps... Cela lui allait très bien. Les affaires dans l'ombre, n'ont jamais été aussi bonnes. Ventes d'armes, de drogues, n'importe qui se prenait soudainement pour Dieu dans les rues. Mais surtout, plus personne ne se sentait en sécurité chez soi. Ils avaient ce besoin de s'armer, maintenant qu'ils ont appris dans cet autre monde dématérialisé à utiliser les armes... Tout allait très bien. Puis la réalité commençait à se déformer. Qui est-il, lui, si tout le monde tombe dans un tel bordel ? Qui sont les ennemis ? Qui sont les alliés ? Qui sont les clients ? Sur le long terme ce n'était pas viable, c'était ce qu'il retenait. Les lois ne feront rien. La science résoudrait tout probablement : médecine ou informatique. Il fallait trouver un moyen de contrôler cette chose, d'en apprendre plus... Mais se concentrer devenait de plus en plus dur. Etait-ce un complot ? Une nouvelle arme gouvernementale pour éliminer ce surplus de population ? Comment s'achevait le jeu ? Et si tout le monde se déconnectait ? Et si tout le monde mourrait ? Il y avait toujours quelque chose à gagner, à trouver, en rependant un tel virus dans le monde entier... Il suffisait de comprendre les raisons, les envies, le but... La cible.

QUELLE EST SA RELATION A SA TEAM AU SEIN DU JEU ? Les sourires n'effacent pas la méfiance constante, malheureusement. Il n'a pas cherché à s'imposer, bien qu'il fût dans les premiers membres de cette team. Il observe. Il aide s'il y a besoin. Il garde les cartes en main, tentant d'être dans les petits papiers. Paraître inoffensif, calme, c'était une stratégie. Mais on ne chasse pas éternellement le naturel. Amadeus reste un homme de pouvoir, intimidant et imposant, qui sait obtenir ce qu'il désire. Mais ce qui lui manque ce sont ces relations de confiance, l'obéissance, le contrôle total de ses hommes habituels, prêt à faire le sale boulot pour lui. Evidemment, sa famille restera toujours avant le reste. Il a apprit à son frère à s'en sortir dans ce jeu, ce n'est pas pour tout gâcher maintenant. Evidemment, qu'il est prêt à retourner sa veste si cela peut lui permettre de gagner une vie, sauver son fils ou son frère. Alors, il tente de nouer des liens forts avec certains membres. On ne survit jamais totalement seul. Il sonde les esprits, il tisse sa toile. Il est dur de monter en estime pour lui, de devenir important, mais c'est malgré tout quelqu'un de loyal... lorsque l'on le mérite. Le problème est : "comment le mériter ?".

I. Il est né au coeur des bas-fonds sordides de nyc. Sa mère biologique était une junkie mêlée de beaucoup trop prêt à la mafia du secteur, probablement une prostituée. Lui, et son frère, Joseph-Isaac sont confiés à une famille proche de leur mère, sans qu'ils ne sachent pourquoi. Tout est flou, tout est confus.   II. L'école n'était qu'une vaste blague. Les parents n'avaient aucune maîtrise sur ces enfants spectateurs des agissements de ces gangs qui imposaient leurs lois dans les rues. C'était finalement ce quotidien qui les a bercé dès leur plus jeune âge, qui les a construit.  III. La grande passion d'Amadeus c'est l'informatique. Ses premiers vols étaient pour obtenir ces équipements hors de prix. Il s'est découvert rapidement un talent pour observer les habitudes des gens, dénicher les ouvertures pour voler ; ainsi que pour convaincre de le suivre. Petit surdoué, aux neurones agités, ce que l'école ne pouvait lui apporter, c'était la toile et l'informatique qui lui donnaient. Il assouvit toute sa curiosité, retenant beaucoup trop d'informations. Son esprit vif comprit rapidement ce que cela pouvait lui apporter alors que l'informatique commençait à entrer dans les mentalités et les entreprises, sans aucune sécurité. IV. C'est cette prédisposition au vol et à l'informatique qui les sauve, son frère et lui, lorsque la mafia débarque chez eux et tue sans aucune once d'hésitation ses parents adoptifs. Amadeus a suivit son frère sans réellement grand entrain, ne comprenant pas ce que ces hommes leurs voulaient. Mais ils croyaient en leur potentiel, les poussaient plus qu'ils ne les guidaient. Ils étaient beaucoup trop jeunes, des bambins qui avaient tout à découvrir encore et aucun poil au menton.  V. Il a grandit dans les excès et l'illégalité. Les menaces, les colis à livrer, les comptes à hacker, les fichiers à voler. Ils étaient de véritables mules, des mafieux en formation. Une nouvelle famille aux codes bien plus violents, détachée de toute normalité, balancés et crachant dans la plus primitive simplicité. C'était la loi du plus fort qui gagnait, alors il fallait apprendre à être plus fort. Si son frère tombe dans la drogue, lui, apprécie un peu trop cette vie de pouvoir. Restaurants qui lui ouvrent les portes, prostituées qui écartent les cuisses, commerçants qui sourient. Tout était beaucoup trop facile. Pourtant, un jour il frôle la mort, il l'a vit danser à ses côtés, la gueule en sang, les côtes éclatées, il n'est qu'un pantin désarticulé. La pègre ne les a pas lâché et rigole lorsque le gamin gémit alors que l'aiguille glisse dans sa chair pour panser ses blessures. Son être entier palpite, le diable au corps, la vie dans ses veines. Lui et littlebro apprennent à se battre, à utiliser des armes, à neutraliser. Être crédible. Devenir des hommes. VI. D'un commun accord, qui n'a pas été des plus facile à mettre en place, les deux enfants-rois de l'underground,  décident de prendre leur envol : quitter leurs pères pour étendre l'empire du crime irlando-new-yorkais au sein de la ville de Chicago. Encore jeunes, ils s'heurtent aux intimidations des familles déjà établies sur place. S'ils parviennent à s'imposer, c'est seulement grâce au soutien de leurs parrains, puissantes élites et pointures du crime new-yorkais. Ce "déménagement" n'a pas été de tout repos : Amadeus a été impliqué dans des prises de décisions qui l'ont à tout jamais changé... Le sang a coulé pendant quelques mois à Chicago, la violence a sévie longuement : rixes, attentats, menaces, assassinats... C'est ainsi que les Pimkins se font un nom et une place dans le south side, l'horreur qu'ils sèment derrière eux les rendant crédible face aux autres. Son frère est le chien fou de Chicago, le loup des rues, celui que l'on ne souhaite jamais croiser, pas même dans ses pires cauchemars. Les pègres cohabitent avec plus ou moins de facilité et de tension au fil des années. C'est pour cela que les alliances sont si importantes... VII. bigbro est toujours très calme, si minutieux. C'est lui qui calcule, planifie, prévoie sur le long terme. Qui annonce les orages et les nouveautés. Avec ses hommes, il organise les entrepôts, les bordels. Il vérifie la coke, veille à ce que ses hommes soient payés et satisfaits. Il a la main mise sur leurs capitaux, sur ce qui est possible de faire ou pas, il détecte certains problèmes. Il est au courant du moindre fait et geste de son prince littlebro, l'écoute avec attention concernant les agissements bien plus mortels de son frère. Il le laisse gérer l'intimidation, meurtres, prélever les quartiers sous leurs contrôles, gérer les affaires avec les clients, politiciens, ou autres mafias. Il a droit de regard, droit de veto. Tout se fait à deux, tout se fait ensemble. Ils élaborent ensemble, ils baisent le monde ensemble. S'ils sont montés si haut c'est parce qu'ils se sont serrés les coudes, qu'ils veillent l'un sur l'autre. Amadeus est le visage dans l'homme légal, celui que l'on voit si rarement, qu'il en devient presque un mythe, perché dans son bureau. Mais on ferme sa gueule en sa présence, on courbe l'échine à l'image du cadet qui respecte. Il n'est pas plus aimable que ce dernier, pas moins dangereux. Juste plus civilisé, plus calme. VIII. Il faut toujours tuer avec une bonne raison. C'était l'une des règles du Pimkins. Tuer pour le plaisir, tuer pour passer le temps, tuer par simplicité, n'étaient pas de bonne raison. Tout doit être réfléchis, ne pas se laisser emporter dans une folie destructrice... Mais ça, c'était avant de voir une prostituée débarquer chez lui, hurler à lui en faire serrer les dents. Réclamer de l'argent, réclamer tant de choses pour un gosse qu'elle affirmait être le sien... A lui. Lui qui s'est tapé beaucoup trop de femmes pour s'en souvenir, l'esprit embrumé par l'alcool et la folie du gain. Lui qui ne sait donner autre forme de tendresse que la violence et la froideur. Mais cette femme, il lui a fait du mal, il l'a tué sous un excès de fureur, sous une pulsion du cœur, sous une envie monstrueuse. Tuer l'enivre, tuer le libère, tuer lui glisse dans les veines un plaisir sauvage, semblable à une ligne de coke, un orgasme suave. Il s'en préserve, l'addiction c'est devenir faible. IX. Il vaque dans ces univers hors de prix. Aujourd'hui, il a pu développer un goût certain et critique autant en gastronomie, alcool, qu'en vin et putes.  X. Amadeus est un hacker qui a commencé et grandit avec l'informatique. Il a nourris la toile de virus, vers, spyware trop nombreux, qui ont été plus ou moins offensifs. Il passait le temps, il faisait des tests. Il est devenu un as du détournement de fonds, blanchiment d'argent, vols d'informations et d'identités. Mais ce qui le fait bander, qui le prend tout entier c'est trouver les failles de sécurités des plus robustes systèmes d'informations. Ces entreprises qui investissent des milliers pour du matériel haut de gamme sans former ses employés, cela le faisait rire. Parfois, il crack pour le simple plaisir. Parfois il contacte pour prévenir les entreprises, d'une identité et d'une adresse IP intracable. C'est un fantôme. Parfois il bosse  pour ces mêmes entreprises qui l'engagent pour une remise à niveau de leur système. Parfois, on lui colle un procès au cul. On ne le retrouve jamais. Il sait disparaître pendant des années, revenir plus tard. Il a de multiples identités sur l'Internet. C'est une force pourtant, souvent sous-estimée par ses adversaires. Aujourd'hui, tout le monde peut le comprendre avec  DG. On peut contrôler le monde avec ce simple Internet. XI. C'est un casse-couille invétéré. Un chieur incroyable. Il faut s'armer de patience, surtout lorsqu'il est dans ses mauvais jours. Lui, habituellement si calme, si patient, peut s'avérer être extrêmement râleur. Il est critique, mais durant ces périodes, il aura toujours quelque chose à redire, il y aura toujours quelque chose pour le rendre dingue, violent, vouloir autre chose, vouloir s'en prendre à quelque chose, à quelqu'un. Et puis il est têtu lorsqu'il a une idée en tête. Comme sa période vegan que jip a expérimenté à son plus grand damne. Comme sa paranoïa que leur réseau informatique soit sniffé de l'extérieur, à vouloir tout refaire les câblages à 4h du mat. A éclater un téléphone sur un mur, persuadé d'y avoir perçu un grésillement caractéristique. A exiger le silence pour s'entendre penser. A péter un plomb parce qu'il a mal planifié, parce qu'il a perdu, parce qu'il s'est fait avoir. Oh oui. Pimkins n'est pas beau à voir, loin de son calme légendaire. Mais ce pacifisme peut être rapidement défoncé : il vous suffit de toucher à un des cheveux de son prince, à le regarder trop longtemps. Son frère ou son fils.

I. loading... Il tombe sur un sentier trop pentu, il glisse dans la terre et la poussière, s'écorche sur les pierres saillantes et il déboule, roule, tombe avant d'apercevoir quoi que ce soit. Bienvenue au Darwin Harbor. Sans déconner. Il se redresse et il crache, crache le sang qui lui a envahit la bouche. Tout semble si réel. Tout semble déconnecté. Cette technologie utilisée, cela le dépassait, ce n'était pas possible. Il est médusé, tandis que sa langue est douloureuse. Il ne sait pas ce qu'il lui arrive. Mais il se redresse lentement, les muscles douloureux. Il découvre, il explore. C'est sa curiosité et sa soif de savoir, d'apprendre, d'appréhender l'univers qui aurait pu le conduire dans une autre team. Sauf qu'il n'est pas un fervent défenseur de la nature, il est simplement trop curieux, si minutieux.  II. Il marche toujours, observe les alentours. Le calme est presque angoissant. La nuit tombe et le froid commence à lui dévorer la peau. Ses vêtements trop légers, ses pieds nus contre le sol terreux, si glacial. Il finit par glisser de la boue contre son visage, fait profil bas. Il était en train de reprendre son souffle lorsqu'il entend du bruit. Imperceptible. Mais il est sur ses gardes. Son instinct le plus primaire lui dit de faire attention, il en sent son échine s'hérisser... Pourtant, il ne voit rien. Son coeur bat trop fort pour qu'il entende de nouveau quelque chose. Typhon est prêt à s'éloigner lorsque, soudainement, une masse tombe à ses côtés. Emporté dans la chute, deux corps luttent au sol. Il sent une lame lui frôler les côtes, mais ses doigts se referment rapidement contre le poignet pour éloigner la fugace. Il serre les dents. Il a toujours été meilleur au corps à corps. Il grogne de concert avec l'homme qui l'a prit en traître. Il prend quelques coups, son souffle devenant plus difficile. Il se tortille sur le sol, tandis qu'il passe un bras autour de la gorge de l'inconnu. Il sent ses dents se planter profondément dans sa chair, s'accrocher à cette vie palpitante. La tension s'écoule dans ses muscles, il enserre un peu plus la gorge avant de claquer brutalement et sèchement la tempe de l'homme. Mort sous le coup. La tension s'apaise un instant, il se laisse aller sur le sol. Il sent des décharges électriques lui couler dans le corps. Le sang coule de sa bouche,  de son bras. Il observe ce tatouage étrange sur l'épaule du cadavre changer avant que les pixels ne se désintègrent. Il se redresse, surpris, peureux, avant de regarder autour de lui. Il récupère le couteau au sol avant de chercher ce tatouage sur lui. Il le cherche longuement, avant de penser à la douleur dans sa bouche... C'est là qu'il utilise la lame pour l'observer. Un cercle. Il appartient à une faction dont il ignore tout, jusqu'à l'emplacement. Il soupira, avant de se redresser lentement. Putain de jeu. III. Il a faim, il a soif. Ce n'est pas sa première connexion, mais cela lui semble interminable. Il joue avec les délimitations des maps. Ayant un bon sens de l'orientation, il tente de se représenter ce qu'il a déjà parcouru. Entre chaque connexion, il dessine ce qui lui semble être la map, pour ne pas oublier. Survivre. C'est comme dans la rue. La loi du plus fort. Mais dans le jeu, il crève à feu doux. Pourtant, il l'entend ce ruisseau, cette eau qu'il s'imagine probablement. Alors il continue, poussé par une force invisible, s'emmerdant pas mal. Mais il se doutait bien que cela allait être différent une fois qu'il aurait trouvé le campement de sa team. S'il y arrivait un jour. Soudainement, se profilait à l'horizon de l'eau. La joie l'enivre. Il ne réfléchit pas vraiment lorsqu'il s'y jette, venant boire à grande lampée. L'eau ruisselle sur sa peau, ses vêtements et ca lui fait un bien fou. Un moment de faiblesse, d'inadvertance. Mais il se fige en entendant un bruit si familier. Le chien est armé. La balle est prête à partir pour se loger dans son crâne. Son regard croise celui de la femme face à lui. Elle n'est pas seule. Ils portent les couleurs d'une équipe et il reconnaît le logo. Il n'écoute pas ce qu'on lui dit, qu'il n'a rien à foutre ici. Hausser la voix pour se faire entendre, se faire épargner. Quoi de plus stupide et d'ouvrir la bouche et tirer la langue pour montrer qu'il est avec eux ? Ca les amuse. Lui, ca le dépite. Il semble avoir quelques hésitations avant qu'on ne lui tende la main. Bienvenue chez les Eshu.. IV. Il joue avec la map, il joue avec les frontières. Il s'investit autant que possible dans cette équipe qui ne compte pas beaucoup de joueurs. C'est normal, c'est le début du jeu. Mais ils partagent leurs informations, leurs vivres. Il s'investit sur le campement, sur les renforcements des protections. Il partage certaine de ses connaissances sur les armes : pour les entretenir par exemple. Et il part avec certains hommes pour explorer, chercher des points stratégiques. Cela lui aura coûté sa première mort : un éboulement soudain. A chaque fois qu'il y pense, il se souvient de la douleur lorsqu'il a sentit sa jambe se briser dans une fracture ouverte. Il se souvient de son hurlement de douleur avant d'être avalé dans le reste des décombres, le crâne explosé, le corps défoncé. C'était inhumain. Il devait comprendre comment ils faisaient ça. C'était une technologie d'une autre ère.  V. Ta gueule, jip. On y est déjà tous les deux dedans, on a plus le choix. On doit continuer à jouer, pour survivre, pas devenir tarer. Tu dois y revenir pour m'aider à surveiller Ollie. Le môme s'est inscrit, on doit le protéger. On doit se protéger. On reste la famille avant tout. Y a rien de plus important que notre famille. Tu m'entends ? Le manque, les hallucinations, c'est le jeu jip. Ca nous dépense, ca dépense tout le monde et s'est pas prêt de s'arranger. Faut que tu continues à jouer. Caho ou n'importe quoi, c'est la famille avant tout.
VI. Il a toujours un plan. Toujours pour tout. Le naturel ne peut pas être éloigné si rapidement. Il est là, il est écoute, il donne son avis lorsqu'il juge cela nécessaire. On ne peut pas survivre seul dans ce jeu, à moins de se planquer constamment. On a besoin des autres pour se protéger, pour se nourrir. Certains sont prêts à se sacrifier pour d'autres, comme à la journée de l'unité. C'est super, c'est charmant.  Il est toujours cette force tranquille. Il y a forcément des groupes à l'intérieur des autres groupes. Il trouvera le sien, fondera le sien, en temps et en heure. Il doit pouvoir compter sur d'autres personnes. Il doit simplement sonder les esprits. S'approcher des bonnes personnes... VII. C'est quoi cette connerie ? C'est la folie, partout. Y en a partout. Il ne pensait pas voir ces choses devant lui un jour. Des zombies. Typhon a une peur bleue des zombies. Cela n'avait jamais été rationnel, c'est de la faute de son joueur. Cela l'écœure, cela le prend aux trippes et il a surtout peur que cela arrive un jour réellement. Ca le paralyse. Perdre une vie en se faisant dévorer vivant. Cela l'angoisse, cela le fait hurler. Il n'en dort plus la nuit, il devient dément. IRL ou IG, il pète un plomb. Pas ces choses, pas ces horreurs. Il n'a jamais été aussi heureux que d'utiliser une arme à feu, un fusil à pompe. Leur éclater leurs crânes de merde. Plus jamais cette merde. Plus jamais ces conneries. Il déteste ces développeurs à la con et leurs idées de merde. Il a l'impression de sentir leur odeur nuit et jour. Tout le temps. Ca le rend fou. VIII. Y a la famille. Lui. Puis la team. Et les autres vont probablement se faire voir. Cela fonctionne comme ça avec beaucoup de monde, sauf pour ceux qui sont purement individualistes. Il manipule lentement, gentiment, il veut faire rayonner et partager cette idéologie dans l'enceinte de sa propre équipe. Il faut qu'ils aient confiance les uns les autres, ne serait-ce pour pouvoir se reposer tranquille, d'avancer sans craindre de se faire planter par derrière. Mais il n'est définitivement pas dans la bonne équipe pour ça. Il idéalise les Gaïa peut-être un peu trop. Alors malgré ses sourires, il reste méfiant, sur ses gardes. Il pense à tout, toujours à tout.  IX. Il passe d'un poste à l'autre, quand les places se libèrent, pour aider. Il agit pour sa propre équipe. Chacun doit y mettre du sien s'ils doivent survivre ensemble. Il est déjà mort pour protéger les membres de sa propre team. Il est déjà mort pour protéger ses propres secrets, ou sa famille. Il rêve de rencontrer au sein du jeu des informaticiens, des génies, des esprits brillants qui rêvent comme lui de percer les secrets de ce jeu pour calmer la donne. Leur rendre leur liberté. X. Le pire dans tout ça, c'est que le jeu fait ressortir ses plus mauvaises facettes. Son envie de gagner, son envie de dominer, d'écraser, d'être toujours meilleur. De survivre. La vie ne l'a pas pris, ce n'est pas ce jeu qui le prendra. Il a développé une certaine colère ou rancœur face au jeu. Parfois, il tue avec trop de violence, parfois, on pourrait le prendre pour un Caho, mais c'est si rare. C'est la mafia qui coule dans ses veines. Parfois, fermer sa gueule lui fait mal, lui qui a toujours mener, qui a toujours été si perfide. Mais il est entouré d'esprit comme le sien. Il apprend à réfléchir différemment. Il survit, comme les autres.


Dernière édition par Amadeus Pimkins le Sam 31 Déc - 16:58, édité 7 fois
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6506 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Jeu 29 Déc - 18:51



TEAM ESHU

les charismatiques et ambitieux.
Te voilà inscrit(e) au Darwin's Game. Ton nombre de vie ainsi que le symbole de ta team sont apparus sur ta peau et le verdict est tombé : tu rejoins les ESHU, qui t'apprendront l'art de l'illusion, la magie des mots, des faux sourires et des alliances mensongères. Avec eux, tu te plairas à jouer les marionnettistes et "retourneurs de cervelles", et tâcheras d'atteindre le sommet grâce aux impostures et aux traîtrises. Ta nouvelle team t'attend avec impatience, alors maintenant dépêche toi de finir ta fiche pour la rejoindre.

Code:
<img style="margin-top: -7px;" src="http://i.imgur.com/d34kIRF.png">
Image à mettre sous ton avatar
darwinsgame.com (c) 2015
avatar
<b>bavardages</b> 6596 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : heda debnam-carey.
CREDITS : @AILAHOZ (av), stilinski d'amour (gif isayr).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : anti-dg, passive.


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Jeu 29 Déc - 18:54
bienvenue parmi nous, merci pour ton inscription avec ces excellents choix I love you
il nous faudra absolument un lien, un truc qui implique d'emmerder pimkins junior :uuh:
si tu as deux minutes pour me mp les adresses ou les sujets où tu as trouvé les fautes, ce serait sympa comme tout :woo:
en tout cas courage pour ta fiche et si tu as la moindre question, n'hésite pas :coeur:



nous nous pensons invincibles parce que nous le sommes vraiment.

avatar
<b>bavardages</b> 1868 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : roden.
CREDITS : killer from a gang (av)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
ALIGNEMENT : miliciens. (yseult)


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Jeu 29 Déc - 19:11
t'as craqué, t'es faible, c'est parfait :olaa:
bienvenue sur DG avec ce suuuuuper choix :mera:
bon courage pour ta fiche :white: et il nous faudra un lien pour sûr :woo:
http://www.wildatearth.tumblr.com
avatar
<b>bavardages</b> 946 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Ashley Frangipane (Halsey)
CREDITS : luaneshë (ava) ; luleaby (signa)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Jeu 29 Déc - 19:51
christian baaaaale :omg: parfait choix :omg:
bienvenue :lov:



time won't heal this damage ∆
i hear my battle symphony. it's not like i make the choice to let my mind stay so fucking messy. weep not for roads untraveled. weep not for sights unseen. give up your heart left broken and let that mistake pass on.
©luleaby
avatar
<b>bavardages</b> 172 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : christian bale
CREDITS : Whorecrux
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Neutre (anti-dg).


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Jeu 29 Déc - 20:06
MERA • Avec plaisir pour le lien :oo: (la femme de ma vie en avatar :prie: ) Va falloir que je stalke si tu as déjà un lien avec littlebro, mais moi je sais déjà ce qui l'embête :perv:

RIPLEY • Je ne suis pas faible :non: Pas ma faute, le forum devait pas être si bien :go: (moiaussij'aipassé3minutesàjoueravecleheader... :moust: ) et avec plaisir pour le lien, j'ai hate :perv:

ALANA • Omfg je n'avais pas reconnu ton avatar jusqu'à voir ton gif J'aimetellementsavoix. Contente que le choix te plaise, il a été dur pour moi :woo:
avatar
<b>bavardages</b> 1631 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : Sophie Turner
CREDITS : Lux Aeterna (av) Parker ♥ Mera ♥ (gif ig)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : O'Twomey


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Jeu 29 Déc - 20:07
Un Pimkins gosh :oik:
Bienvenue dans ce monde macabre :miguel:


y'a pas d'grand roi sans petit peuple
http://www.wildatearth.tumblr.com
avatar
<b>bavardages</b> 946 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Ashley Frangipane (Halsey)
CREDITS : luaneshë (ava) ; luleaby (signa)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Jeu 29 Déc - 20:58
@Amadeus Pimkins a écrit:

ALANA • Omfg je n'avais pas reconnu ton avatar jusqu'à voir ton gif   J'aimetellementsavoix. Contente que le choix te plaise, il a été dur pour moi  :woo:

ah :rire: :rire: c'estvrai :olaa: et bien t'as bien fait :lol:



time won't heal this damage ∆
i hear my battle symphony. it's not like i make the choice to let my mind stay so fucking messy. weep not for roads untraveled. weep not for sights unseen. give up your heart left broken and let that mistake pass on.
©luleaby

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Jeu 29 Déc - 21:34
Bienvenue ici ! :coeur:
avatar
RAGNARÖK
<b>bavardages</b> 847 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : richard harmon
CREDITS : whorecrux
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Cour des Miracles


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Jeu 29 Déc - 21:56
BAAAAAAAAALE :oik: :wesh:

Bienvenue ici :woo:


We are sorry for the inconvenience, but this is a revolution

#DGPLAYERSWILLWIN
avatar
<b>bavardages</b> 172 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : christian bale
CREDITS : Whorecrux
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Neutre (anti-dg).


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Jeu 29 Déc - 22:03
BLOOM • T'es pas contente de voir un Pimkins ?  :oik:  Pourtant ca sonne comme une marque de gâteau, doux et crémeux, tu devrais  :wesh: Nous tester, c'est nous adopter.  :perv:  (bonokc'estsale).  :uuh: Merci  :ptikeur:

ALANA • Cela fera une heureuse au moins  :uuh:

LAKI • Mais je te connais toi  :oik: Merci ! Surpris de te retrouver ici !  :russe:

OZ • Trop d'émotions à voir toutes ces bouilles de The 100, je vais mourir d'amour. :mimi:  Il te plait pas Bale ? :omd:  Je te comprends :green:  Merci bien ! (commentçaj'aidéjàdesidéespourune#TeamBuisson)


Petite MAJ de la fiche, je finis la dernière partie demain, quand la nuit m'aura donné des idées :think:

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Jeu 29 Déc - 22:41
BALE. BALEBALEBALE.:bave: :bave: :bave: Puis ce que j'ai pu lire, déjà, aussi .. :snif:
Bienvenue, vraiment. :lov:

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Jeu 29 Déc - 22:42
WELCOME HERE DUDE :yas:
J'aime beaucoup ce début de fiche, courage pour le reste! :ptikeur:
avatar
GANGSTA
<b>bavardages</b> 1091 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Watkin Tudor Jones
CREDITS : BLACK.PINEAPPLE
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Ven 30 Déc - 8:43
Ce pv + cet avatar, c'est tout simplement parfait. :ooh: Bienvenue par ici et bonne chance pour la suite ! :coeur:


I'M A NINJA
my life is like a video game


NO FUCKIN AROUND I'M CUTTING DOWN ANYONE IN MY PATH TRYNA FUCK UP MY GAME WITH RAZOR SHARP
avatar
<b>bavardages</b> 390 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : jared leto
CREDITS : avatar © swan
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Ven 30 Déc - 9:49
@Mera Birdwhistle a écrit:
un truc qui implique d'emmerder pimkins junior

:fuck: :fuck: :fuck:
Quasiment jamais touché à un seul cheveu de feu sa sœur et voilà comment on me remercie :pff:
T'as intérêt à bien planquer ton sale rejeton, toi, ou j'le saigne comme un lapin :russe:

@Amadeus Pimkins a écrit:
Pourtant ca sonne comme une marque de gâteau, doux et crémeux

Effectivement... D'ailleurs on songeait à se reconvertir dans la pâtisserie :wesh:
Ce début de fiche en jette :go: :go: :go: Quand j'aurai un peu de temps devant moi, je te baverai mon amour dessus comme un labrador mais actuellement j'ai du monde alors accepte ce petit cœur en gage de ma soumission reconnaissance éternelle : :ptikeur:



God knows what is hiding in that weak and drunken heart, I guess you kissed the girls and made them cry, those Hardfaced Queens of misadventure. God knows what is hiding in those weak and sunken eyes, A Fiery throng of muted angels Giving love and getting nothing back. (People help the people, Birdy)
avatar
GUNFIRE
<b>bavardages</b> 1139 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : sebastian stan.
CREDITS : odistole (avatar), endlesslove (signature), kenou (gif).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : PASSIF.


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Ven 30 Déc - 11:55
NAN, PAS UN DEUXIÈME PIMKINS. :oik: :oik: :oik: :russe:
mais bale. :tombe: t'es presque pardonné du coup. :bas:
bienvenue parmi nous, c'est trop cool que tu ais craqué. :olaa:
en tout cas j'ai quand même hâte de lira la fin de ta fiche, je sens que je vais adorer vous lire avec jip (même si vous êtes carrément flippant) :coeur:


i have died a thousand times. ♒︎ I just got lost, every river that I've tried to cross, every gun I ever held went off and every door I ever tried was locked. And I'm just waiting till the shine wears off.
avatar
Neon Monkey
<b>bavardages</b> 561 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : Emma Roberts
CREDITS : bonnie (Avatar) ; Ez (affiche badass) ; tumblr/céleste/ken (gifs)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre à tendance anti-dg


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Ven 30 Déc - 12:06
BALE + LETO = :bave: Les Pimpkins vont tout péter là ! :like:

Bienvenue chez les Vipères Eshu, j'ai hâte de lire la fin de ta fiche !


CRAWLING BACK TO YOU
do you ever get that fear that you can't shift. still being drunk on my settee, until i fall asleep. been wondering if your heart's still open and if so i wanna know what time it shuts. ever thought of calling brother ? we could be together if you wanted to.
avatar
<b>bavardages</b> 172 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : christian bale
CREDITS : Whorecrux
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Neutre (anti-dg).


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Ven 30 Déc - 15:05
JONAH • Ah bah tiens celui qui a fait la pub sur fb :oo: Merci à toi ! :ptikeur: Same team bro ! :ihi:

EZEKIEL • Merci beaucoup ! Sache que ta fiche (surtout IG) m'a vendu du rêve :wesh: POUR ASLAN !

NICK • Merci :ptikeur: J'avais jamais vu WTJ prit sur un forum, j'adhère ! Ca lui va bien Caho finalement :bam:

JIP • Ahahaha, pâtisserie machiavel Je signe, même si ca reste d'être compliqué de blanchir de l'argent avec ça :yas: Je suis satisfait que la fiche te plaise :prie: Même si bon, j'ai repris au maximum les grandes lignes du scénario et de ta fiche (ouijestalketout ) Hâte de rp avec toi :lun:

IVAN • EH SI ! UN PEU DE RESPECT :oik: C'est pourtant l'un de mes personnages les plus mignons :mimi: Au plaisir de découvrir ton personnage !

SHANA • Promis on casse pas le forum :mimi: J'adore ton avatar, soit dit en passant, et réserve moi de la place dans tes liens :ptikeur:


Et j'ai enfin terminé ma fiche :heath: (ce smiley me tue. omg)
avatar
RAGNARÖK
<b>bavardages</b> 847 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : richard harmon
CREDITS : whorecrux
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Cour des Miracles


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Ven 30 Déc - 15:24
@Amadeus Pimkins a écrit:


OZ • Trop d'émotions à voir toutes ces bouilles de The 100, je vais mourir d'amour. :mimi:  Il te plait pas Bale ? :omd:  Je te comprends :green:  Merci bien ! (commentçaj'aidéjàdesidéespourune#TeamBuisson)

Si si, il fait grand psychopathe :uuh:
TeamBuisson? J'ai pas comprit mais j'aime bien le nom :rire: bon histoire de pas faire du Hs, félicitation pour la fin de la fiche :russe:


We are sorry for the inconvenience, but this is a revolution

#DGPLAYERSWILLWIN
avatar
<b>bavardages</b> 431 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Isabelle Fuhrman
CREDITS : Caesar (avatar) et ghostling (gifs)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Neutre comme la Suisse


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Ven 30 Déc - 17:46
Bienvenue par ici I love you comme tant d'autres, j'apprécie beaucoup l'avatar choisi et le personnage plutôt stylés :green:. Bonne aventure sur DG :3



Loving you is hard, being here is harder. You take the wheel, I don't wanna do this anymore it's so surreal, I can't survive if this is all that's real. — high by the beach.
avatar
<b>bavardages</b> 456 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Sonequa Martin-Green
CREDITS : RQ - tumblr
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Ven 30 Déc - 20:08
Biiienvenue parmi nous avec ces choix **

Avant de ta valider, on doit attendre l'avis de Jip, dès qu'il a posté dans ta fiche on s'occupe de toi mon tout beau overhug




God bless us ☠
MY NAME IS GRAVEN ON HIS HANDS, MY NAME IS WRITTEN ON HIS HEART; I KNOW THAT WHILE WITH GOD HE STANDS NO TONGUE CAN BID ME THENCE DEPART. © Yamashita d'épicode
avatar
<b>bavardages</b> 172 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : christian bale
CREDITS : Whorecrux
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Neutre (anti-dg).


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Ven 30 Déc - 23:27
OZ • J'ai déjà des idées pour un personnage Gaïa, paix à mon âme.

OLIVIA • Merci beaucoup :ptikeur:

LÉNAÏC • Merci :oo: Normalement il devrait passer ce soir, si il ne se perd pas en cours de route :ihi: Merci ! (je reste sur les fesses à la vue de ton avatar, je ne l'avais pas reconnu. Ca la change la féminité :plat: )


jip revieeeeens :lov:
avatar
<b>bavardages</b> 390 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : jared leto
CREDITS : avatar © swan
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Ven 30 Déc - 23:56
J'arrive.
J'accours.
Je suis là :face:

@Amadeus Pimkins a écrit:
Il a peur que son fils y passe, que son frère y passe. Il ne se le pardonnerait jamais. Parfois l'idée de les descendre, là, alors qu'ils sont plongés dans le jeu, lui ronge l'esprit. Les libérer éternellement de ce fléau, laisser leur sang repeindre l'intérieur de leur appartement. Et il se reprend, les dents serrées, la langue brûlante, ce goût de métal dans la bouche.

Ce passage prend vachement aux tripes :brille:
Tuer un proche pour qu'il ne souffre plus c'est à la fois beau, tragique, cruel et courageux... :snif:
(mais fais pas ça stp, tkt jip il morfle bien mais il est coriace, il gère :oik:)

@Amadeus Pimkins a écrit:
[...] l'addiction c'est devenir faible.

:like:
Plus qu'à faire rentrer ça dans le crâne du petit frère et ses mille et unes addictions :pff:

Comme j'ai déjà eu l'occasion de te le dire, le personnage est vraiment bien cerné, et tu maîtrises à la perfection un domaine dans lequel je suis complètement larguée :wot: Mais comme Jip et l'informatique aussi ça fait trente-six, ça tombe bien, donc je te fais totalement confiance là-dessus :rire: :ptikeur: Merci infiniment d'avoir adopté Ama, t'as gagné un Jip-labrador et mon amour éternel :rouj: Voilà. C'est perf. Hâte de poursuivre en Rp avec toi :oo: :coeur:



God knows what is hiding in that weak and drunken heart, I guess you kissed the girls and made them cry, those Hardfaced Queens of misadventure. God knows what is hiding in those weak and sunken eyes, A Fiery throng of muted angels Giving love and getting nothing back. (People help the people, Birdy)
avatar
NIGHTINGALE
<b>bavardages</b> 6042 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Jennifer Lawrence
CREDITS : lux aeterna - Alaska - Lexi ♥
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Pro-DG passif


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Sam 31 Déc - 14:13
Héhé le voilà le petit frère pour donner sa bénédiction au bigbro :ihi: Ta fiche est des plus impressionnante et agréable à lire. Avant de te valider cependant, pourrais-tu changer quelques petits points ?

- en lisant ta fiche, j'ai eu l'impression qu'il ne rencontre jamais un pépin, jamais un souci (sauf le passage à tabac dans son adolescence) : pourrais-tu nuancer ? Par exemple tu écris qu'il a été convoqué au tribunal, mais n'y est jamais allé : même un génie de l'informatique ne peut pas effacer ce genre de choses. Après il peut avoir graissé la pâte des jurés mais par soucis de réalisme : il doit y assister.

- aussi en lisant ton histoire j'ai eu l'impression qu'avec Jip ils ont pris le pouvoir comme ça, pouff, genre easy peasy : lemon squizzy. N'y avait-il pas un chef ou un semblant de chef quand ils sont arrivés ? Comment l'ont-ils déchu pour prendre sa place à la tête de la mafia ? Est-ce qu'ils ont dû se battre ? Faire leurs preuves pour prendre le pouvoir ?

- la chasse est malheureusement réservée exclusivement au GAIA, du coup il n'a pas pu partir avec ses coéquipiers chasser le gibier.

Pourrais-tu rajouter les points suivants / ou changer et re poster dans le sujet des fiches terminées une fois cela fait ? Mercii et bon courage pour cette dernière ligne droite : que la force soit avec toi overhug


it's eating me alive


⋆ why don't you just fuck off and die


It seems that all that was good has died and is decaying in me. Madness is the gift, that has been given to me. @excelsior
avatar
<b>bavardages</b> 172 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : christian bale
CREDITS : Whorecrux
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Neutre (anti-dg).


MessageSujet: Re: Blessed by a bitch from a bastard's seed    Sam 31 Déc - 17:05
:lov: Merci pour tes retours rapides, c'est impressionnant !

J'ai modifié le casier judiciaire puisqu'après réflexion, ce n'était pas crédible vis-à-vis de sa position actuelle... Du coup, bonjour le gros dossier ! Si y a besoin de plus de détails, je peux m'y pencher plus longuement dessus sans aucun problème !

J'ai ajouté la partie VI. dans l'IRL (que j'avais effectivement oublié de retranscrire depuis le scénario de jip), pour ce qui concerne comment s'est passé leur migration à Chicago.

Et j'ai retiré tout ce qui concernait la chasse/gibier, j'avais effectivement oublié ce détail qui a son importance en lisant toutes les annexes.

En espérant avoir tout réglé comme il fallait ! :mimi:

Merci d'avance :ptikeur:
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM