Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 nerea. that would be enough.
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
avatar
PERSEPHONE
<b>bavardages</b> 441 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : lindsey morgan.
CREDITS : jo (avatar) ; nola ♥ (crackship) ; astra (signa).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : la suisse (neutre).


MessageSujet: nerea. that would be enough.   Dim 5 Mar - 22:20


that would be enough
nerea & jill

Ton appartement était dans un désordre monstre. Tu t’étais vraiment laissée allée dans les dernières semaines, les derniers mois même. Chaque jour tu sombrais un peu plus, toujours attirée vers les tréfonds où tu considérais avoir ta place. C’était certes une drôle de façon de penser, tu t’auto-flagellais bien plus que nécessaire, mais depuis la mort de Logan c’était plus fort que toi, tout simplement. Tu te contentais d’avancer autant que tu le pouvais, suivant une routine simple, mais encadrée. Tu dormais, plus que nécessaire, tu te levais pour aller travailler et tu jouais. Dans de nombreux cercles, ta vie devenait digne de celle d’un fantôme. Tu passais rapidement, toujours de façon temporaire. Même dans ton propre appartement ce qui expliquait pourquoi le désordre l’avait envahi. Cette fois tu devais cependant faire un effort, parce qu’il y avait quelqu’un qui venait chez toi, Nerea. C’était plutôt rare à vrai dire, tu n’avais pas grand monde à inviter. Ça faisait néanmoins longtemps que c’était prévu et il était grand temps que vous remédiez à cette situation. Après tout, vous vous étiez dit qu’elle pourrait repayer la vie qu’elle t’avait enlevé dans le jeu en te faisant à manger ici. Ça ne te paraissait pas spécialement nécessaire, tu lui avais déjà pardonné depuis tout ce temps, mais tu appréciais tout de même l’intention plus que tu ne pourrais le dire. Ça mettrait un peu de vie dans ton appartement, ça te changerait les idées. Bref tu attendais cette visite avec impatience, espérant que ça suffirait à te remonter le moral. Tu appréciais bien l’autre jeune femme, tu n’avais pas tellement eu l’occasion de la voir depuis les derniers temps. La disparition des teams avaient porté un coup à ce niveau-là, après tout tu avais perdu une façon de passer du temps avec elle.
Quand la principale intéressée arriva, tu allas ouvrir la porte en forçant un sourire. Tu étais contente de la voir, tu essayais donc de le montrer de la meilleure façon qui soit. « Coucou ! Entre, c’est un peu le bordel, mais la cuisine est propre. » Tu disais la chose un peu comme une plaisanterie, histoire de ne pas prendre le tout trop au sérieux. « Ça va ? » Question un brin idiote, mais qui était de mise. C’était la moindre des politesses après tout.

black pumpkin




    helpless everything wasted, nothing to say so i can sing no requiem
avatar
CORNAMENTA
<b>bavardages</b> 299 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Gina Rodriguez
CREDITS : lux aeterna ☼ tarsdi
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
So much expression, in such an empty air


MessageSujet: Re: nerea. that would be enough.   Lun 20 Mar - 3:31
Descendant de 'L', Nerea s'arrête un moment pour lire la direction suivante qu'elle doit prendre. Elle l'a déjà lu, mais elle préfère être sûre avec sa tête qui oublie tout assez rapidement. Un instant plus tard, elle reprend la route, fait quelques rues, non sans avoir regardé les directions quelque fois. C'est Jill qui t'a rappelé cette promesse faite, promesse dont la Mexicaine n'a pas tardé à vouloir réaliser. Autant pour  véritablement s'excuser que pour se changer les idées un peu. Elle entre dans l'immeuble et se dirige ensuite vers l'appartement où elle ne tarda pas à cogner une fois devant la porte. Durant les quelques secondes que cela pris pour que cette dernière s'ouvre, elle se dit qu'elle espère qu'elle ne s'est pas trompée, peu importe à quel point elle a souvent regardé où elle devait aller. Ce n'est pas le cas, c'est une brune qu'elle reconnaît qui est là.

– Salut ! dit-elle, lui souriant, entrant. Ce ne serait pas très pratique de cuisiner en restant sur le bord de la porte. – T'inquiètes pas. Elle n'est pas un modèle de rangement non plus. – Autant que possible. Il est difficile de faire mieux dernièrement. Même elle qui a toujours eu un optimisme en béton, mais il commence à montrer quelques fissures avec la dernière loi qui complique le tout encore plus pour son travail, tout comme pour le roller derby. Alors, ce futur repas est juste bien placé pour qu'elles puissent toutes deux se changer les idées. – Mais, ce soir, on est au Mexique, alors... ¡Olvidemos todo! Il faut bien un peu de joie dans ce monde un peu trop gris par les temps qui courent. Elle ne sait pas trop si les enchiladas au poulet comme repas principal et un chocoflan vont changer le gris, mais cela risque d'aider un peu. Elle n'a pas pensé à l'entrée, sûrement pour être sûre de manger le dessert. Naturellement, elle a demandé à sa mère de lui rafraîchir la mémoire. Cette dernière, avec son père, lui a même donné quelques ingrédients sachant très bien que leur fille est loin de rouler sur l'or, mais qu'au moins elle essaie de s'en sortir. Cuisiner pour une aime est une façon comme une autre de le faire.

Elle dépose les sacs réutilisables sur le sol et va prendre dans ses bras son amie. – C'est parti pour des enchiladas au poulet et du chocoflan. Tu connais ? Elle espère que non, car elle veut les lui faire découvrir. Elle enlève son manteau, puis ses bottes, reprend les sacs qu'elle amène vers la cuisine.


Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises
Spoiler:
 
 

avatar
PERSEPHONE
<b>bavardages</b> 441 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : lindsey morgan.
CREDITS : jo (avatar) ; nola ♥ (crackship) ; astra (signa).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : la suisse (neutre).


MessageSujet: Re: nerea. that would be enough.   Ven 24 Mar - 22:30


that would be enough
nerea & jill

Forçant un sourire à l’arrivée de Nerea, tu pus souffler légèrement lorsqu’elle t’assura que le manque de propreté de ta cuisine. En même temps, elle n’avait pas vraiment le choix puisque tu n’étais définitivement pas en mesure de nettoyer le tout. Demander si ça allait était pourtant une politesse évidente, mais dans les derniers temps, ce n’était pas nécessairement la chose à faire. La réponse de la jeune femme ne te surprit pas pour autant, elle t’avait toujours semblé particulièrement optimiste. Ça te fit donc sourire un peu plus, même si autant que possible ne voulait pas dire qu’elle allait réellement bien. C’est néanmoins son enthousiasme au sujet du fait que vous deviez tout oublier à présent (si tu avais bien compris les mots espagnols) qui fit apparaitre un véritable sourire sur tes lèvres sans même une once de forçage. Tu répondis donc non sans une petite hésitation : « ¡Si! » Bon normalement tu n’avais pas trop de mal à répondre par la simple affirmative. Tu n’avais pas fait d’espagnol depuis des années, mais tu connaissais tout de même les bases.

Tu seras volontiers Nerea dans tes bras avant d’écouter attentivement ce qu’elle te proposait. Rien qu’à l’entendre tu salivais déjà. Il fallait dire que toute nourriture était bonne à manger, encore plus quand c’était fait par quelqu’un d’autre et surtout quand c’était quelque chose que tu pouvais découvrir. Ce que proposait l’autre jeune femme remplissait toutes ces conditions si bien que tu ne pouvais qu’être séduite par le tout. Tu secouas légèrement la tête avant de lui répondre : « De nom, mais je n’en ai jamais mangé. » Suite à quoi tu te dirigeas vers la cuisine en compagnie de Nerea. « Tu veux que je te donne un coup de main ? » En vérité, tu serais sans doute bien inutile et tu savais que le marché était qu’elle prépare quelque chose, mais le fait de rester à côté sans rien faire ne faisait pas partie de tes habitudes. « Ou bien tu veux quelque chose à boire ? » Ce que tu aurais du proposer en premier, après tout, elle avait beau être celle qui cuisinerait, tu restais l’hôte et c’était donc la moindre des choses que tu lui propose un rafraichissement. Ton frigo n’était pas très rempli, mais tu avais les bases tout de même (notamment des bières et autre alcool).

black pumpkin




    helpless everything wasted, nothing to say so i can sing no requiem
avatar
CORNAMENTA
<b>bavardages</b> 299 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Gina Rodriguez
CREDITS : lux aeterna ☼ tarsdi
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
So much expression, in such an empty air


MessageSujet: Re: nerea. that would be enough.   Mar 11 Avr - 1:25
La phrase de Nerea semble dérider Jill, qui affiche un sourire, dit un petit mot en espagnol, et un le poids qu'elle portait sur ses épaules est réduit, c'est ce qu'elle ressent. Un moment sans soucis à se faire, quoi demande de plus ? Elle ne le sait pas, et elle ne compte pas s'en faire avant un moment. Quand qu'elle va devoir rouler pour sortir de chez son amie tant elle va avoir manger. Manger des mets que la brune n'a jamais goûté auparavant. Encore mieux. – Génial ! Comme ça, elle ne pourra pas comparer si elle rate tout. Enfin, elle ne pense pas rater, mais elle ne sait pas trop si elle va réussir à rendre cela excellent, mémorable, cinq étoiles. Elle espère atteindre un trois au moins. Elle se met de la pression pour rien. Le but c'est de se changer les idées, alors, cela va fonctionner même si elles finissent par commander... elle ne sait pas quoi avec cette loi. Se débrouiller avec ce qui reste dans le frigo de Jill au pire. – Je veux bien. accepte-elle, lui souriant. Cuisiner à deux pourrait être amusant, ou moins long dans tous les cas. Et comme elle n'est pas chez elle, cela va toujours être plus pratique puisqu'elle ne connaît pas son four ou bien sa batterie de cuisine.

Nerea commence par sortir le livre de recettes de sa mère qui contient les deux recettes qu'elle compte faire, puis les ingrédients qu'elle pose sur le comptoir. – T'as quoi ? répond-elle après la question posée par la brune. – Quelque chose de mexicain j'espère. Sinon, cela allait gâcher toute la soirée, être en dehors du thème... ce qui ne serait pas bien grave, elle a parlé pour blaguer un peu. À présent, les choses un peu plus sérieuses. – Il me faudrait des bols, tasse et cuillères à mesurer, chaudron, poêle... et sûrement d'autres choses. Un peu de tout pour pouvoir cuisiner. Elle n'a pas amené tout cela, ce qui est plutôt logique. Se serait été bien trop lourd et cela aurait pris bien de la place. Sans oublier le tintamarre que cela aurait fait. En cette période, attirer l'attention de cette manière ne lui semble pas être une très bonne idée, peu importe à quel point elle est capable de se voiler la face et de faire comme si tout va bien en s'évitant de penser à tout durant quelque instant. Réalité qui revient toujours assez rapidement, même sa tête de linotte ne pouvant pas oublier certaines choses.


Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises
Spoiler:
 
 

avatar
PERSEPHONE
<b>bavardages</b> 441 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : lindsey morgan.
CREDITS : jo (avatar) ; nola ♥ (crackship) ; astra (signa).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : la suisse (neutre).


MessageSujet: Re: nerea. that would be enough.   Sam 15 Avr - 23:48


that would be enough
nerea & jill

Les plats dont t’avais parlé Nerea t’étaient familiers de nom, mais sans plus, si bien qu’il te tardait de les découvrir et surtout de les gouter. Il y avait néanmoins une étape importante entre ce moment précis et celui où tu pourrais te mettre le tout sous la dent à savoir cuisiner le tout. C’était principalement le rôle de l’autre jeune femme, celle qui connaissait sans doute plus les recettes que toi, mais puisqu’elle avait accepté ta proposition d’aide, autant mettre la main à la pâte. Tu souris donc à nouveau, passant devant le lavabo pour te nettoyer les mains. C’était quelque chose que tu faisais régulièrement, après tout ça relevait de l’obligation en travaillant dans un hôpital, mais avant de cuisiner c’était aussi une nécessité. Tu t’arrêtas néanmoins dans ton geste pour lui proposer quelque chose à boire, te rappelant ainsi de tes devoirs d’hôtes. La question de Nerea te força à réfléchir pendant un moment. « Euh. » Tu n’avais pas du tout pensé à la chose lorsque tu avais fait ta dernière épicerie et il fallait donc que tu regardes dans ce que tu avais. Le contenu de ton frigo n’était pas la réponse puisqu’il ne contenait que de la bière américaine. Un éclair de génie te vint alors. « J’ai de la tequila. » C’était peut-être - ou surement - un peu trop fort, mais au moins c’était mexicain non ? Tu ne savais pas si c’était vraiment approprié au fond, mais tu te permis néanmoins de sortir la bouteille pour la mettre sur le comptoir. « Sinon j’ai de la bière ou de l’eau… » Rien de merveilleux, tu t’étais vraiment laissée allée ces derniers temps.
En attendant que Nerea fasse un choix sur ce qu’elle comptait boire, tu t’exécutas pour préparer tout ce dont elle avait besoin. Tu installas le tout sur l’îlot central de la cuisine puisqu’il s’agissait de l’endroit le plus approprié pour cuisiner. Vérifiant que tout y était bien, tu te tournas vers l’autre jeune femme. « Tout y est. Maintenant je te laisse prendre les devants. » Après tout, pour le moment, tu étais surtout là à titre de mains supplémentaires pour ce qui était de cuisiner. Pour ponctuer ta phrase, tu te retournas vers le lavabo pour te laver les mains une bonne fois avant de continuer. « On commence par quoi ? » Tu espérais qu’il n’y aurait pas d’oignon à couper dont il faudrait que tu t’occupes. Tu avais sans doute suffisamment pleurer ces derniers temps.

black pumpkin




    helpless everything wasted, nothing to say so i can sing no requiem
avatar
CORNAMENTA
<b>bavardages</b> 299 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Gina Rodriguez
CREDITS : lux aeterna ☼ tarsdi
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
So much expression, in such an empty air


MessageSujet: Re: nerea. that would be enough.   Ven 28 Avr - 1:33
Jill ne semble ne rien avoir à boire de mexicain. Tant pis. L'eau lui va très bien, Nerea ne va pas faire sa difficile. Elle est contente de rembourser un peu son énorme erreur et dette, et de passer du temps avec la jeune femme sans avoir besoin de toujours regarder autour d'elles pour être sûre de ne pas se faire enlever une vie. Tout compte fait, elle a de la tequila. Un très bon choix. Enfin, pas en cuisinant. – Plus tard... Elle ne se voit pas couper et mesurer des trucs saoules. Elle sait bien qu'il y a une émissions dont c'est le sujet, sauf qu'elle n'est pas filmée. – Pour le bien de la recette. Parce qu'elle ne peut pas dire ce que cela pourrait donner avec un peu de tequila dans le corps. Et il faut couper des aliments, alors, si elles ne veulent pas en retrouver dans les mets finaux, autant éviter de consommer. Elle regarde ensuite la brune sortir ce qu'il faut pour pouvoir faire les mets, installant les divers ustensiles sur l'îlot. Elle n'est pas habituée à avoir autant d'espace pour cuisiner. C'est ensuite à son tour de jouer.

Elle sort les ingrédients des sacs, ouvre le livre de recettes ; elle ne connaît pas cela par cœur, sans grande surprise. Elle vérifie rapidement que ses cheveux sont bien attachés pour éviter qu'un se retrouve dans un met, elle est habituée avec le resto où elle est serveuse, et elle se lave les mains par la suite. – On va commencer par les enchiladas... Parce que sinon elle va finir par manger le choco sans prendre le temps de faire le flan. – Ça prend euh... 40 minutes au four. elle a dû s'arrêter de parler et lire, elle se souvenait seulement que c'était une cuisson assez longue. Le  poulet ça doit bien cuire. Il faut espérer que Jill n'aille pas trop faim. Tout d'abord, commencer par la sauce tomate. Casserole, huile, oignon, ail, épices, les tomates, et laisser mijoter. – J'vais me sacrifier pour l'oignon. dit-elle. Bonjour les larmes et les yeux qui piquent. Peu importe les trucs qu'elle a pu essayer, aucun n'a jamais complètement fonctionner. Certains ont retardé ou réduit l'effet, elle se retrouve tout de même toujours en train de devoir arrêter de cuisiner quelque instant. Quand ce n'est pas en coupant, c'est lorsqu'il cuit. – T'as des mouchoirs ? demande-t-elle, une fois l'oignon coupé plus au moins finement. Elle a eu de la chance de ne pas s'être coupée les doigts en dernier, elle ne voyait plus rien. Elle a plusieurs raisons de pleurer, couper un oignon en est la moindre.


Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises
Spoiler:
 
 

avatar
PERSEPHONE
<b>bavardages</b> 441 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : lindsey morgan.
CREDITS : jo (avatar) ; nola ♥ (crackship) ; astra (signa).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : la suisse (neutre).


MessageSujet: Re: nerea. that would be enough.   Jeu 11 Mai - 22:02


that would be enough
nerea & jill

Ton honneur fut sauvé par la tequila. Il fallait dire que tu n’avais pas eu le temps ou même la présence d’esprit pour te penser à prendre des boissons mexicaines pour cette soirée, si bien que ton frigo était dans un état lamentable à ce niveau. La tequila venait donc à point et tu fus contente de voir que Nerea semblait approuver la chose tout en disant qu’il valait mieux attendre pour en boire. Tu hochas la tête. « J’avoue, autant éviter de se couper un doigt. » Tu serais certes capable de faire les premiers soins, mais éviter complètement une telle situation semblait être une bien meilleure idée.
Venait maintenant le temps de cuisiner, en commençant par les enchiladas qui prenaient un certain temps à cuire. Ce n’était pas très grave, ton estomac ne criait pas encore famine et ça vaudrait sans aucun doute l’attente. « Pas de problème, ça nous laissera le temps de faire le chocoflan entre temps. » Ou boire la tequila, les deux t’allaient parfaitement en vérité. Tu chassas pourtant cette idée de ton esprit en lisant la recette par-dessus l’épaule de Nerea histoire de savoir ce que tu pouvais faire pour l’aider. Cette dernière proposa de se dévouer pour les oignons et tu ne pus que soupirer de soulagement. « Ça m’arrange bien pour le coup. Je vais commencer le poulet alors ? » C’était à la fois une question et une affirmation, après tout tu ne voulais pas la déranger dans sa préparation. Après, il était fort probable que les oignons viennent te piquer les yeux sans même que tu ne sois en train de les couper, il fallait seulement espérer que tu ne fonderais pas en larmes à cause de ça. Tu arrivais vaguement à te contenir lorsque la voix de l’autre jeune femme s’éleva pour te demander des mouchoirs. « Oui bien sur attends. » Tu nettoyas tes mains avant d’aller attraper la boite la plus proche. « Au moins on peut dire que c’est thérapeutique. Ça permet de faire sortir les émotions causées par tout ce qui se passe. » Tu plaisantais, à moitié, mais il était vrai que verser des larmes en coupant les oignons pouvait faire un bien fou à ce niveau là. Après, peut-être que Nerea ne voudrait pas parler de tout ça… tu espérais que ça ne jette pas un froid dans la conversation.

black pumpkin




    helpless everything wasted, nothing to say so i can sing no requiem
avatar
CORNAMENTA
<b>bavardages</b> 299 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Gina Rodriguez
CREDITS : lux aeterna ☼ tarsdi
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
So much expression, in such an empty air


MessageSujet: Re: nerea. that would be enough.   Mar 16 Mai - 5:43
Nerea opine la tête, bien d'accord avec le fait d'éviter de se couper un doigt. Autant éviter toutes blessures, surtout que dans le jeu, il y en assez, peu importe à quel point elle essaie d'éviter les problèmes. Ces derniers aiment bien la trouver ou bien sa compagnie. – J'ai presque envie de faire juste le chocoflan. dit-elle. Le dessert, toujours la meilleure partie... mais elle doit faire attention à son poids. Elle se dit qu'elle devrait perdre une dizaine de livres, mais elles sont difficiles à perdre. Elles s'accrochent bien. Elle doit être un aimant à chose qu'elle n'aime pas. Bref, retourner au sujet de la cuisine est mieux, et c'est moins dangereux. Avec la tête en l'air qu'elle a, cuisiner et penser, ça ne fait pas très bon ménage. – Oui. T'as juste à lire. elle parle de lire le livre de recettes et non pas le poulet. Elle, elle va se concentrer sur cette coupe d'oignon. Chez elle, elle prend surtout de la poudre d'oignon tant elle déteste couper des oignons, quand elle ne pense pas que l'oignon sert à quelque chose dans la recette. Puis bon, elle n'est pas trop fan du goût non plus, ni la texture alors ce n'est pas un très gros sacrifice de sa part. Là, pour une recette officielle pour assez d'impressionner quelqu'un, elle ne fait pas d'exception, d'à peu près.

Sans surprise, les larmes coulent, elle demande un mouchoir, ce qu'a Jill. Elle essuie ses larmes et elle se mouche ensuite, reculant de quelques pas pour ne pas être trop près du comptoir. – J'ai pas besoin des oignons pour pleurer. dit-elle, reniflant. Ce qui est involontairement dramatique de sa part. Elle retourne se laver les mains. – Les lois, le jeu... j'vais sûrement plus pouvoir faire du roller derby ou garder mon travail. Être toujours sur les nerfs, c'est épuisant et stressant. Les pleurs pour se décharger parfois ça fait du bien. Elle secoue la tête, puis les mains, comme si elle chasse le mal. – M'enfin, cuisinons ! Il faut bien le faire si elles ne veulent pas manger trop tard. Et elle ne veut pas que la soirée devienne triste. Il n'y a pas assez de raisons de se réjouir en ce moment. Sauf quand elle joue avec son chiot. Une fois les oignons coupés, elle rajoute l'huile, ce qu'il faut rajouter avec les oignons, une fois ceux-ci ramollis, les tomates sont rajoutées. Ébullition et ensuite c'est à mijoté. Elle va chercher son téléphone, elle met le chrono sur vingt minutes. Étape une, effectuée. Elle se met à couper le poivron qui doit aller rejoindre le poulet dans la poêle, avec quelques autres ingrédients.


Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises
Spoiler:
 
 

avatar
PERSEPHONE
<b>bavardages</b> 441 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : lindsey morgan.
CREDITS : jo (avatar) ; nola ♥ (crackship) ; astra (signa).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : la suisse (neutre).


MessageSujet: Re: nerea. that would be enough.   Ven 19 Mai - 22:04


that would be enough
nerea & jill

L’envie de sauter le plat principal qu’évoqua Nerea te plaisait bien. Après tout, comment résister à la tentation d’un chocoflan ? Tu étais pendant un bref moment, cherchant à décider laquelle de ces deux options te plaisait davantage. « C'est vraiment tentant comme idée. » Mais autant, y aller avec tout ce que l’autre jeune femme avait prévu. Au moins, comme ça, tu aurais l’occasion de découvrir un peu de cuisine mexicaine, ce que ton ventre attendait déjà avec impatience. Puisque Nerea se dévouait pour les oignons, tu te décidas à affronter le poulet. Tu hochas la tête à son indication et posa tes yeux sur le livre de recette pour voir ce que tu devais faire. Ça ne semblait pas très compliqué puisqu’il suffisait de couper en languette. De toute façon, tout était mieux que de devoir s’occuper des oignons, c’était bien ce que tu te disais au fond.
Et avec raison puisque les larmes ne se firent pas attendre avant de couler sur le visage de ton amie. C’était bien ce que tu avais compté éviter, mais tu essayais de te montrer encourageante en ironisant sur l’utilité des oignons. La réponse qu’elle t’offrit n’était pas si surprenante que ça, vu la merde dans laquelle s’enfonçait le monde, mais tu décidas tout de même de lui offrir ton épaule (symboliquement parlant). « Qu’est-ce qui se passe ? » La réponse ne se fit pas attendre et tu ne pus qu’hocher la tête. Tu n’étais pas exactement dans la même position, au minimum tu étais assurée de garder ton travail, mais tu comprenais le sentiment d’ensemble. Tu aurais voulu trouver les mots pour l’encourager davantage, mais tu ne savais pas ce qui pourrait l’égayer. Elle ne te laissas pas la chance de réfléchir à quelque chose d’intelligent pour retourner à la cuisine. Tu hochas à nouveau la tête, plus ou moins convaincue. « Tu sais, je suis là si tu veux en parler. Des fois ça aide, plus que les oignons. » Ta tentative de plaisanterie n’aiderait sans doute pas, mais tu pensais tous les mots de ta proposition. « Mais sinon pleurer c’est toujours une bonne solution » Ça permettait de faire sortir le méchant, de se décharger d’un poids d’une certaine façon. Puis surtout, parfois, c’était la seule chose qui pouvait être faite pour se sentir mieux. Une fois le poulet terminé, tu te tournas vers ce qui restait à préparer à savoir le piment. Il fallait juste que tu pense à te nettoyer les moins après.

black pumpkin




    helpless everything wasted, nothing to say so i can sing no requiem
avatar
CORNAMENTA
<b>bavardages</b> 299 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Gina Rodriguez
CREDITS : lux aeterna ☼ tarsdi
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
So much expression, in such an empty air


MessageSujet: Re: nerea. that would be enough.   Mar 23 Mai - 18:45
Au moins, Nerea n'est pas seule à vouloir manger du dessert comme repas principal. Elle se dit que cela pourrait être une autre soirée. Soirée à regretter ensuite niveau calorie. Le sujet est ensuite moins joyeux, elle pleure à cause des oignons, et le sujet du ce qui la fait vraiment pleurer arrive aussi. – J'voudrais pas gâcher la soirée avec ça. Et elle n'a pas grand-chose de plus à rajoute que ce qu'elle vient de dire. Elle a peur, pour toutes sortes de raisons. Perdre son travail, ne plus arriver à payer son loyer, ni le reste. Peur de ce qu'est en train de devenir Chicago. De plus pouvoir sortir comme avant, la tête insouciante. Se demander si le lendemain va apporter son lots de mauvaises nouvelles. Son optimisme si fidèle commence à prendre quelques coups et elle ne sait pas du tout comment gérer ça tant c'est inhabituel. Elle s'inquiète pour elle, pour les autres qu'elle connaît, pour ceux qu'elle ne connaît pas... elle aimerait bien que sa mémoire si volatile le soit complètement. Que chaque jour soit nouveau, qu'elle ne soit plus au courant de rien et qu'elle vive dans une bulle le plus possible. Elle essuie ses yeux avec ses poignets comme elle peut, elle pousse un soupir et elle continue de faire à manger, espérant que cela contribue à lui changer les idées et à éviter de penser. Elle qui a tant de mal à le faire habituellement, elle ne sait pas trop ce qui lui arrive. Elle n'en mène pas large.

Elle regarde Jill, lui sourit, essayant de s'excuser de cette manière de son comportement très peu enthousiaste. – J'imagine que toi tu manques pas de travail... en travaillant aux urgences, elle doit courir partout se dit-elle. – Vous auriez pas besoin d'une assistante qui sait rien faire ? On ne sait jamais. Elle ne pense pas que cela doit prendre beaucoup d'études pour... pour... répondre au téléphone, elle ne sait pas trop, mais elle a beaucoup d'expérience dans le service à la clientèle. Au pire, elle peut toujours courir partout dans l'hôpital et faire les commissions. Aller chercher ce qui manque ou bien changer les rouleaux de papier de toilette. Elle cogite, sans que cela donne vraiment quelque chose d'utile. Elle n'a pas peur du sang, elle a vu plusieurs sortes de blessures suite au roller-derby au fil des années et au jeu depuis quelques mois, elle a le cœur bien accroché. Elle ne pense pas que cela suffise pour travailler à l'hôpital, peu importe le poste.

Les ingrédients sont presque tous passés à la poêle, il faut mettre du fromage et de la coriandre et ensuite, il faut attendre que le vingt minutes de la sauce tomate soit écoulé. Il en reste une dizaine de minutes. – Tu veux commencer le chocoflan ? demande-t-elle, au moins un peu. Le temps de sortir et de calculer les ingrédients, ça serait déjà un début. La cuisson du dessert est longue aussi.


Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises
Spoiler:
 
 

avatar
PERSEPHONE
<b>bavardages</b> 441 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : lindsey morgan.
CREDITS : jo (avatar) ; nola ♥ (crackship) ; astra (signa).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : la suisse (neutre).


MessageSujet: Re: nerea. that would be enough.   Dim 28 Mai - 20:33


that would be enough
nerea & jill

Si l’idée de sauter le repas pour se contenter du dessert était une idée amusante qui ne pouvait que faire naitre un sourire sur ton visage, la suite de la conversation eut tôt fait de le faire disparaitre. Ce n’était pas la faute de Nerea, quand bien même elle était celle qui avait fondu en larmes la première, mais plutôt du monde pourri qui était le votre de puis quelque temps. Tu n’étais pas la plus pessimiste d’ordinaire, mais il fallait dire que tout ce qui se passait ou s’était passé avait causé leur lot de conséquences et de peine. Tu n’avais pas été épargnée plus qu’une autre, mais il était vrai que ça te faisait mal de voir Nerea dans un tel état. Au-delà du fait que tu la considérais comme une amie, elle t’avait surtout paru comme quelqu’un d’optimiste si bien que ça ne pouvait être que plus déstabilisant que de la voir ainsi. « Oh t’en fais pas pour ça. C’est mieux que tu te vides le coeur. » Tu serais vraiment une piètre personne si tu n’offrais pas au moins une épaule pour qu’une amie puisse y pleurer. « Enfin, si tu veux, te forces pas. » Tu voulais l’aider, pas lui tordre un bras pour qu’elle le fasse. Tu lui offrais ton aide au fond, même si ça ne risquait pas d’être très utile.
En attendant, la conversation tourna un peu vers ta propre personne avec une question sur ton travail. Son commentaire t’arrache un sourire jaune. Tu ne voulais pas te plaindre sur ce point, mais disons simplement que ça rimait avec une fatigue bien particulière. « Non, c’est plutôt l’inverse, on croule sous les patients. » Donc sous le travail pour toi et le reste du personnel médical. À sa question, tu réfléchis un moment. « Je peux me renseigner, mais j’imagine qu’on a toujours besoin de gens pour accueillir les gens. » C’était un peu le chaos à ce niveau là entre les absences de certains employés et la mort de d’autres… Bref des mains supplémentaires seraient surement souhaitables. Après, ce n’était malheureusement pas ta décision au final et il faudrait que tu demandes à tes supérieurs, mais ça ne te gênait pas de le faire.

Quoi qu’il en soit, ce n’était pas dès maintenant que tu saurais lui proposer un emploi, mais vous pouviez au moins profiter de la compagnie. Surtout que vous pouviez dès à présent revenir sur quelque chose de plus joyeux à savoir le dessert. Elle te demandait si tu voulais commencer maintenant et tu ne tardas pas à répondre : « Oui, comme ça on pourra en profiter plus rapidement. » Tes priorités étaient évidemment à la bonne place pour ce genre de chose. « Qu’est-ce que tu as besoin pour le faire ? » Une fois la recette sortie tu pourrais t’y fier, mais en attendant tu préférais lui demander directement.

black pumpkin




    helpless everything wasted, nothing to say so i can sing no requiem
avatar
CORNAMENTA
<b>bavardages</b> 299 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Gina Rodriguez
CREDITS : lux aeterna ☼ tarsdi
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
So much expression, in such an empty air


MessageSujet: Re: nerea. that would be enough.   Lun 5 Juin - 2:59
Parler. Parler. Elle ne veut pas. Nerea ne veut pas gâcher la soirée, soirée faite pour oublier, s'excuser aussi. Sauf que ça sort tout seul, elle n'arrive pas à se retenir devant l'insistance de Jill. Quelqu'un de poli aurait arrêté avant se dit-elle. Enfin, elle ne se dit rien, elle fait juste ouvrir la bouche et elle commence à se vider le cœur.  – Tout est différent. dit-elle, quelques secondes plus tard, ne sachant pas trop par quoi commencer. – Ça me fait bizarre de voir Chicago comme ça, j'ai toujours vécu ici. Elle ne reconnaît plus toujours les endroits qu'elle a souvent vu, mal entretenu, détruit parfois un peu. Se connecter dans le jeu où il y a un Chicago vraiment mal au point lui fait du mal aussi. Elle ne sent plus en sécurité nulle part et voudrait passer tout son temps dans les draps, avec son chien. Ce qui n'est pas possible, malheureusement. Alors, tout aussi aveugle qu'elle souhaiterait être, elle doit voir sa ville malgré tout. – Et la violence est encore pire. Chicago n'a jamais été reconnue par sa paix, mais là, c'est pire que tout. – J'voudrais... que tout soit comme avant. Qui ne voudrait pas ? Elle ne sait pas. Est-ce que quelqu'un aime vraiment tous les effets que le jeu a ? Pas elle dans tous les cas. Pour elle, ce n'est qu'un jeu... bien qu'elle soit elle dans les deux versions, elle ne le prend pas au sérieux. Peut-être qu'elle devrait.

Elle soupire. – Être sûre de pouvoir garder mon travail, pouvoir faire du roller-derby... ne pas avoir peur de perdre quelqu'un que je connais. Des choses simples, basiques. Elle ne veut pas avoir peur de faire ce qu'elle veut, elle veut vouloir le faire quand elle veut. Toutes ses restrictions, ses lois... elle ne sait pas trop si c'est vraiment utile puisque tout le monde peut jouer malgré tout. Elle sent les larmes poindre et elle secoue la tête comme si cela allait les chasser de manière efficace. – J'préfère couper les oignons, au moins ils arrêtent de me faire pleurer après un moment. Pas comme la situation qui ne faisait que s'éterniser.

Ce n'est pas une surprise d'entendre que l'hôpital ne fourni. Déjà qu'en tant normal, ils peinent à arriver, alors, là avec les joueurs voulant vengeance dans la réalité par rapport à ce qui est arrivé dans le jeu, ou encore à cause de la dépendance du jeu, en plus de la désertion de certains membres de l'hôpital à cause du dit jeu. Sans oublier les problèmes habituels. Elle hoche la tête. – Merci. Même si ce n'est pas grand-chose, avec des horaires pourris, elle serait bien contente. Bref, le chocoflan. Ne pas faire attendre le chocolat. Elle se met à lire les instructions, et elle relève la tête quelque instant plus tard. – Tu veux faire le caramel ou commencer le gâteau ou bien le flan ? lui demande-t-elle. Parce que le caramel doit durcir et que le gâteau doit être battu durant quelques minutes aussi, tout comme le flan. Elle a le choix. Lire ce qu'elle vont devoir faire lui donne encore plus envie d'être rendue au dessert.


Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises
Spoiler:
 
 

avatar
PERSEPHONE
<b>bavardages</b> 441 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : lindsey morgan.
CREDITS : jo (avatar) ; nola ♥ (crackship) ; astra (signa).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : la suisse (neutre).


MessageSujet: Re: nerea. that would be enough.   Lun 12 Juin - 14:47


that would be enough
nerea & jill

Ton insistance finit par porter ses fruits puisque Nerea commença à parler. Peut-être que tu n’aurais pas du le faire, après tout, elle n’avait pas semblé particulièrement enchantée à l’idée de le faire, mais puisque sa raison avait tété une crainte de gâcher la soirée, tu avais préféré lui offrir la possibilité de t’en parler. C’était à ça que servait les amies après tout et si se décharger de ses tracas l’espace d’un moment pouvait lui être profitable, tu ne pouvais que lui proposer. Ce qu’elle te dit résonna avec tes propres pensées si bien que tu ne pus qu’hocher la tête pour exprimer ton accord. Voir Chicago sombrer n’avait rien d’aisé pour quiconque, encore moins pour quelqu’un qui, comme vous, y avait toujours vécu. « Je comprends, on ne reconnait plus Chicago. » Que ce soit ici ou dans le jeu, vous n’aviez droit qu’à une pale copie de la ville que vous aviez connu. Une ville qui, comme le soulignait l’autre jeune femme, était aussi décimée par la violence. Elle faisait rage dans les rues comme dans vos coeurs sans que vous puissiez y faire quoi que ce soit. « À qui le dis-tu.. » Tu ne pouvais que comprendre. Ce rêve de retrouver votre vie d’avant n’était pourtant pas possible. Même si le jeu cessait, même si la vie reprenait un cours normal, rien ne serait comme avant. Ton frère ne reviendrait pas à la vie. Sentant ta gorge se serrer à cette pensée, tu pris une grande inspiration pour la chasser. « Je pense qu’on ne peut qu’espérer retrouver tout ça un jour. » Espérer, voilà une drôle d’option. Ça ne vous aidait sans doute pas au fond, mais tu ne pouvais penser à une autre possibilité. Et finalement, tu ne pouvais que comprendre le fait qu’elle préférait s’occuper des oignons. Si seulement la vie pouvait être comme ça. Faute d’avoir de sage parole à lui donner pour lui remonter le moral, tu te permis de mettre sa main sur son épaule pour la serrer légèrement d’une façon qui se voulait rassurante. Tu n’avais pas vraiment mieux à lui offrir.

Enfin, peut-être que dans le futur tu aurais une meilleure nouvelle, si jamais tu réussissais à lui trouver un travail à l’hôpital. Ce n’était pas impossible considérant l’ampleur des choses à faire et les patients qui ne cessaient jamais d’arriver. Quoi qu’il en soit, tu ne pourrais pas essayer dans l’immédiat si bien qu’il valait mieux se concentrer sur quelque chose de plaisant en attendant. Vous concentrez sur le chocolat était la solution ou l’une de vos options considérant ce que disait Nerea. Tu lis par dessus son épaule avant de répondre : « Le caramel ? Ça me semble être la première étape, puis on pourra faire le reste en même temps. » Tu attrapas une casserole pour la mettre devant vous. Tu y versas la cuiller d’eau avant d’attraper le sucre pour verser la quantité requise. « Ça donne vraiment envie de ne manger que ça. » Mais tu avais aussi hâte de goûter le reste du plat alors tu n’allais pas non plus ne manger que le dessert quand bien même c’était drôlement tentant.

black pumpkin




    helpless everything wasted, nothing to say so i can sing no requiem
avatar
CORNAMENTA
<b>bavardages</b> 299 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Gina Rodriguez
CREDITS : lux aeterna ☼ tarsdi
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
So much expression, in such an empty air


MessageSujet: Re: nerea. that would be enough.   Lun 19 Juin - 2:56
Jill est d'accord avec elle, Chicago est différente. Nerea se demande comment un jeu peu avoir autant d'impact sur la réalité. C'est un jeu. C'est simple à comprendre. Quand on ne joue plus, il ne faut plus y penser et c'est terminé. Sauf qu'avec lui, c'est vraiment plus compliqué. Elle soupire. Tout de même contente de ne pas être la seule à voir tous ces changements se produire. Elle espère que ça va se terminer, que toutes les lois vont cesser et que la vie reprenne plus au moins son cours. Elle se dit bien que rien ne va être pareil, mais ça serait déjà mieux que rien. Elle fait un mince sourire à la jeune femme, et pose un moment sa main sur celle qu'elle vient de mettre sur son épaule. Bref, le chocoflan à présent. Commencer par le caramel. Elle opine de la tête, de toute façon, il faut tout faire, autant commencer par celui-ci. Surtout si elles veulent en manger plus tard. – On mangera demain matin avec ça. fit-elle. Ce qui va être le meilleur petit déjeuner au monde. Ça risque de surclasser les crêpes et les pancakes. Mais à ne pas faire trop souvent, ses vêtements risquent de ne pas apprécier, tout comme ce qu'elle va voir sur les chiffres de la balance. Elle vient de s'inviter pour la nuit, comme par magie. C'est sorti sans hésitation de sa part, ni d'aucune sorte de réflexions indiquant qu'elle devrait peut-être demander à la brune avant.

Elle a été prudente sans le vouloir. Si elles ne veulent pas manger en quatrième vitesse pour qu'elle puisse partir avant le couvre-feu, autant qu'elle reste. Il est vrai qu'elle aurait peut-être dû choisir des mets se faisant plus rapidement, mas elle n'y a pas du tout pensé. Ce qui n'est pas très surprenant. Ou bien elle aurait dû arriver plus tôt. Son auto-invitation n'est pas prévue, elle n'a pas amené de vêtements ou de brosse à dents. Tant pis. Elle n'a pas réfléchi à cela, elle est juste trop enchantée de pouvoir manger le chocoflan demain matin, elle s'est laissée emportée. Si Jill veut faire pareil, elle ne refuserait pas, peu importe que ce soit à la dernière minute comme ça. Tout le monde n'est pas pareil, mais dans on éternel optimiste (qui est toujours présent malgré la situation actuelle), elle se dit que pour certains détails, c'est le cas. Se dire le contraire ne lui est pas venue en tête. Elle lit les autres instructions, et commence à s'occuper du gâteau en tant que tel. Les œufs, le sucre et le reste.


Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises
Spoiler:
 
 

avatar
PERSEPHONE
<b>bavardages</b> 441 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : lindsey morgan.
CREDITS : jo (avatar) ; nola ♥ (crackship) ; astra (signa).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : la suisse (neutre).


MessageSujet: Re: nerea. that would be enough.   Jeu 22 Juin - 21:23


that would be enough
nerea & jill

Maintenant que le plat principal était sur le feu, il fallait vous attaquer au dessert. C’était une note beaucoup plus plaisante que la discussion qui vous avait occupées quelques instants plus tôt. Tu ne pouvais que comprendre son point de vue puisque tu le partageais, mais ça ne t’aidait pourtant pas à lui remonter le moral. Non, ta compassion ne pouvait qu’être vaguement réconfortante, mais tu doutais que ce soit d’une quelconque utilité au final. Ça ne t’empêcha pas pour autant de lui adresser un nouveau sourire rassurant. Puis, tu te concentras sur ce qui vous restait à faire, à savoir le dessert. Tu avais opté pour le caramel, parce que c’était la première chose sur la liste, mais aussi parce que ça te disait bien. De toute façon, vue la recette, vous aviez du pain sur la planche. La voix de Nerea te tira de ta concentration alors que tu apportais la casserole sur le four pour le faire chauffer. Demain matin ? Tu mis un moment à comprendre ce dont elle parlait, après tout, vous n’aviez pas planifié la soirée jusque là. Cela dit, maintenant que tu y pensais, ça faisait plus de sens qu’elle reste pour la nuit. Avec le couvre-feu et les dangers qu’elle pouvait courir en sortant la nuit, tu serais une piètre amie de ne pas lui proposer de rester (quand bien même elle avait eu l’idée avant toi). « Ce sera pas très diététique, mais excellente idée ! » Les pancakes et les gaufres n’avaient qu’à bien se tenir ! L’idée t’avait enchanté et maintenant tu avais bien hâte de pouvoir déguster le tout le lendemain matin. Non pas que ça t’empêcherait d’en manger ce soir si vous réussissiez à finir à temps. Ton attention repartit ensuite vers le caramel qui commençait à prendre forme. « Je te sortirai un pyjama et le nécessaire de toilettes. » Après tout, il serait bien étonnant que Nerea ait pensé la chose en avance et avait ainsi ramené le nécessaire pour passer la nuit. De ton côté, tu avais tout ce dont elle pourrait avoir besoin. C’était généralement au cas où ta fratrie déciderait de te rendre visite, ce qui n’arrivait plus depuis la mort de Logan. Enfin, autant ne pas penser à ça, à la place, tu terminas de t’occuper du caramel qui avait pris la constance désirée. Il fallait maintenant qu’il durcisse un peu. Tu te tournas alors vers Nerea. « T’as besoin d’aide avec le gâteau ou je commence le flan ? » Il y avait aussi le plat principal à surveiller mais tu faisais confiance à ton amie pour cela. Après tout, elle savait plus que toi quand ce serait prêt.

black pumpkin




    helpless everything wasted, nothing to say so i can sing no requiem
avatar
CORNAMENTA
<b>bavardages</b> 299 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Gina Rodriguez
CREDITS : lux aeterna ☼ tarsdi
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
So much expression, in such an empty air


MessageSujet: Re: nerea. that would be enough.   Mar 27 Juin - 5:27
Nerea a déjà hâte au lendemain pour pouvoir petit déjeuner avec un dessert. Il lui semble que c'est une assez bonne manière de commencer une journée. Elle devrait faire cela plus souvent, en ce moment, n'importe quoi de positif est bienvenu. C'est en entendant Jill lui dire qu'elle va lui sortir des affaires qu'elle se rend compte qu'elle s'est invitée. Ce qui ne semble pas la déranger, alors ne dit rien. Elle lui fait seulement un sourire pour la remercier. Pour le pyjama, les affaires de toilettes et de lui permettre de rester malgré qu'elle vient de s'imposer. – Tu peux commencer le flan. dit-elle. Elle ne pense pas qu'être deux à faire la même chose soit très utile. Quatre mains dans le plat risque d'être plus embêtant et pas vraiment aidant.  De toute façon, plus vite tout serait terminé, plus vite le tout irait dans le four et plus vite elles pourraient manger le chocoflan. Et plus vite elles pourraient boire de la tequila et oublier qu'elles vont avoir beaucoup de vaisselle à faire. Il lui arrive parfois d'avoir de la suite dans les idées. C'est tout de même dans ces moments qu'elle aimerait bien être une sorcière. Un Récurvite serait bien pratique en ce moment. Ce n'est pas pour rien qu'elle a pris bien du temps avant de s'inscrire au jeu, avoir su elle ne se serait pas du tout inscrite au jeu, apprendre à survivre et tester ses limites ce n'est pas comme devoir apprendre à faire de la magie. Là, elle aurait été l'une des premières. Tant pis. Peut-être que les concepteurs vont y penser plus tard. Bref, elle continue donc de faire le gâteau.

Son amie termine ensuite le flan, il ne reste plus que la fin à faire : mettre le mélange à gâteau dans le moule par-dessus le caramel, puis le flan sur le gâteau, lentement. Ensuite, c'est mis dans le four. Elle espère que le chocoflan ne va pas prendre l'odeur du poulet. – Tada ! fit-elle, contente. Un instant plus tard, le four se met à sonner, la demi-heure de cuisson pour ce dernier est terminée. Elle met quarante-cinq minutes sur le four pour le chocoflan, ajuste la température. Puis, elle met le fromage sur le poulet. Elle va chercher son téléphone, met dix minutes dessus. – Dans environ dix minutes, on mange. annonce-t-elle. Une chance qu'il y a des instructions et qu'elles sont bien détaillées, car elle aurait sûrement oublié des détails. Elle fronce des sourcils en regardant l'état des comptoirs de la cuisine de la brune. – Oups. fit-elle. Parce qu'il y a des dégâts de toutes sortes un peu partout. – Tequila ? demande-t-elle. Elle tente la diversion, on ne sait jamais.


Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises
Spoiler:
 
 

avatar
PERSEPHONE
<b>bavardages</b> 441 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : lindsey morgan.
CREDITS : jo (avatar) ; nola ♥ (crackship) ; astra (signa).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : la suisse (neutre).


MessageSujet: Re: nerea. that would be enough.   Lun 3 Juil - 21:36


that would be enough
nerea & jill

Maintenant que Nerea avait lancé l’idée, tu avais aussi hâte au lendemain matin pour pouvoir manger du dessert en guise de petit déjeuner. C’était à se demander pourquoi tu ne faisais pas ça plus souvent, après tout c’était une solution idéale pour améliorer ton humeur à moindre coût. Ce serait comme une petite dose de bonheur dans ce monde gris, bref une super idée. Le fait que ton amie passerait la nuit était aussi une bonne chose. Ce n’était pas prévu, mais tu n’aurais pas pu refuser qu’elle reste considérant les problèmes que ça pouvait causer. Tu n’avais pas envie que quelque chose lui arrive, mais au-delà de cette raison primordiale, il y avait aussi le fait qu’il vous faudrait vous presser pour manger avant le couvre-feu si jamais elle devait partir. Bref, c’était l’idéal et ça te permettait de te concentrer sur le flan sans te presser. Que vous fassiez chacune un des parties du dessert semblait le plus simple et tu t’exécutas lorsqu’elle te confirma que tu pouvais commencer le flan. Tu n’étais pas une très grande cuisinière, mais tu semblas réussir la chose assez bien ce qui ne te rendait pas peu fière. Il vous restait donc qu’à assembler le tout. Une réussite qui allait dès à présent dans le four. Tu esquissas un sourire en réponse au « tada » de Nerea. Tu étais bien contente toi aussi. L’annonce du peu de temps qui vous séparait de votre repas te mit l’eau à la bouche. « Vivement, je commence à avoir bien faim. » Un miracle considérant le peu d’appétit que tu avais ressenti ces derniers temps. Il fallait dire que tout ce que vous aviez fait te sentait bien bon alors comment résister.
C’est alors que Nerea attira ton attention sur quelque chose d’un peu moins positif à savoir l’état de tes comptoirs. Tu soupiras légèrement avant de commencer à rire en l’entendant proposer une diversion. Une autre bonne idée, tu n’avais pas vraiment la tête à affronter le désastre qu’était ta cuisine en cet instant précis. « Oui, tequila. » Un peu d’alcool dans tes veines ne pouvaient que te faire du bien. Tu sortis donc la tequila ainsi que des verres de taille convenable pour faire des shots, mais aussi d’autres verres si jamais elle voulait mélanger. « On peut toujours nettoyer plus tard de toute façon. » Parce que ça ne te disait trop rien en cet instant précis. « Ça ne bougera pas c’est sur. » Ou du moins tu l’espérais sinon ce serait très inquiétant. En attendant, tu remplis les deux shots pour en offrir un à ton amie. « Santé ! Autant qu’on se change les idées. » En buvant comme des trous, c’était toujours une très bonne solution.

black pumpkin




    helpless everything wasted, nothing to say so i can sing no requiem
avatar
CORNAMENTA
<b>bavardages</b> 299 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Gina Rodriguez
CREDITS : lux aeterna ☼ tarsdi
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
So much expression, in such an empty air


MessageSujet: Re: nerea. that would be enough.   Mar 18 Juil - 4:14
Pas de besoin de faire le ménage, car il peut être fait plus tard. Conseil que Nerea a toujours tendance à utiliser un peu trop souvent. Elle trouve bien souvent qu'il y a des choses plus intéressantes à faire que le dit ménage. Il a donc tendance à s'accumuler, et quand elle le fait, ça lui prend une éternité alors que si elle le faisait au fur et à mesure, avec la petite taille de son appartement, elle ne passerait pas beaucoup de temps à le faire à tous les jours. Elle n'apprend jamais, ou rarement, un de ces gros défauts. Elle ne laisse pas tout traîner tout le temps, mais la poussière et le balais devrait être fait plus souvent et elle attend toujours que le lavabo soit plein avant de faire la vaisselle. M'enfin, elle sait qu'elle est loin d'être la seule à faire cela tout comme à avoir la super technique « d'inviter des amis pour faire le ménage complet avant, au cas où ils voudraient regarder sous le lit, soudainement ». – Si ça arrive, il faut Ghostbusters. Manière comme une autre de s'occuper du comptoir si la nourriture dessus se met à bouger toute seule. Elle se mit à chanter l'air du film, dansant aussi par la même occasion ; enfin, dandiner est un meilleur mot pour décrire ses mouvements.

Un instant plus tard, elle a son verre entre les mains et elle le boit. La grimace ne tarde pas ; elle n'en boit pas assez souvent pour être à l'aise avec cet alcool. Le dix minutes est écoulé, le bip le fait savoir. Elle rajoute le reste de coriandre sur le mets et c'est terminé. – Mangeons ! s'exclame-t-elle, se dirigeant vers le four, applaudissant. Elle met les mitaines pour sortir le plat, regardant par la même occasion le chocoflan qui a l'air encore plus appétissant avec ce début de cuisson, elle referme la porte et met le plat sur le comptoir. Une fois les couverts et les ustensiles sortis, elles se mettent à table, leurs assiettes devant elles. ¡Buen provecho! fit-elle. Un instant plus tard, elle pique la fourchette dans un enchiladas afin de goûter à ce qu'elles ont cuisiné. – J'aime bien ! fit-elle, regardant ensuite Jill, attendant son verdict. Elle a l'impression d'avoir le destin de la nourriture mexicaine sur les épaules.


Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises
Spoiler:
 
 

avatar
PERSEPHONE
<b>bavardages</b> 441 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : lindsey morgan.
CREDITS : jo (avatar) ; nola ♥ (crackship) ; astra (signa).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : la suisse (neutre).


MessageSujet: Re: nerea. that would be enough.   Dim 6 Aoû - 4:25


that would be enough
nerea & jill

Reporter le ménage à plus tard semblait être la plus sage décision ou peut-être était-celle qui te plaisait le plus. C’était risqué considérant qu’il était fort probable que la flemme t’envahisse lorsque viendrait le moment de laver le tout. C’était un véritable risque surtout considérant la fatigue qui t’habitait constamment. Il n’était donc pas rare que ton appartement soit dans une état lamentable. Certes, s’il était dans le désordre à cet instant précis c’était à cause de votre cuisine. Non pas que ça te dérangeait, du moment que c’était bon, mais en dehors de ce détail tu avais tout de même fait l’effort de nettoyer un peu le tout. On ne dirait pas que tu es une mauvaise hôte (même si tu étais loin d’être la meilleure). La réponse de ton amie te fit rigoler et tu ne cachas aucunement ton hilarité. « Ça dépend. Si c’est pour qu’ils se nettoient d’eux-même je les laisse. » Il fallait bien être un minimum pragmatique. De la vaisselle qui se faisait par elle-même c’était bien trop inestimable pour que tu te risques à appeler Ghostbusters. Quoi que malheureusement ces chasseurs de fantômes n’existaient pas. Il n’y avait plus d’héros à Chicago de toute façon.
L’alcool chassa brièvement ces sombres pensées. Tu ne tolérais pas très bien cet alcool - ou tout alcool d’ailleurs - mais ça te changeait les idées et ça rendait les choses plus faciles, ne serait-ce que temporairement. Tu souris en voyant sa grimace et ton sourire s’agrandit en entendant le bip du four. Il te fit sursauter, mais ça voulait dire une chose ô combien positive : tu pourrais manger ! Tu accompagnas Nerea vers le four pour admirer le fruit de votre dur labeur. Ça sentait extrêmement bon et il te tardait d’y goûter. Une fois installée à table, tu humas à nouveau. « Bon appétit. » Il ne t’en fallait pas plus pour prendre une première bouchée. Tant pis s’il fallait que tu te brûles le bout de la langue, ça te semblait bien trop bon pour attendre. Ton verdict fut tout aussi rapidement. « C’est excellent ! Il va falloir que tu viennes plus souvent. » Ça te semblait une très bonne solution, aussi peu pratique soit-elle. Puis bon, tu ne refuserais pas davantage de cuisine mexicaine. Tu avais manqué quelque chose dans ta vie visiblement.

black pumpkin




    helpless everything wasted, nothing to say so i can sing no requiem
avatar
CORNAMENTA
<b>bavardages</b> 299 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Gina Rodriguez
CREDITS : lux aeterna ☼ tarsdi
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
So much expression, in such an empty air


MessageSujet: Re: nerea. that would be enough.   Sam 19 Aoû - 3:10
Des histoires de fantômes, ce n'est pas un sujet prévu par Nerea en arrivant ici. Bon, elle n'a prévu aucun sujet à aborder, mais elle aurait pensé à quelque chose d'un peu plus joyeux. Quoique, ce n'est pas non plus très déprimant ni effrayant avec comment elles en parlent. Rien pour donner des cauchemars. – Ouais... fit la brune, pensive. Des fantômes nettoyeurs... pourquoi pas. Après tout, comme elle ne sait pas trop s'il existe ou pas, autant penser qu'il y en a de toutes les sortes. Pourquoi se restreindre aux classiques fantômes ? Peut-être que ça existe quelqu'un qui aimait tellement faire du ménage de son vivant qu'il a décidé de continuer d'en faire une fois mort, quelqu'un dans le genre de Monk. Bien que lui ce soit plus un besoin et une peur des microbes qu'un réel amour du ménage. Bref, elle ne sait même plus pourquoi elle en est venue à penser à ce détective (ou inspecteur, elle ne sait plus, ça fait longtemps qu'elle n'a pas regardé un épisode). Il y a plus important : manger car c'est prêt. Elles se mettent donc à table et elle attend le verdict. Elle dit que c'est succulent. Elle soupire de soulagement. Au moins la cuisine mexicaine ne sera pas mal représentée. – Okay ! fit-elle. Elle va prendre cela au sérieux. Ça lui permet de faire autre chose que de se connecter ou de penser à se connecter. Elle aime bien Warren et Canuto, mais elle aime bien ne pas toujours être chez elle. C'est compliqué depuis quelque temps de rester en contact avec tout le monde, parce qu'ils jouent aussi. Et il est vrai qu'elle n'a pas cuisiné mexicain pour tous encore. Elle devrait tester, peut-être qu'elle va pouvoir aider les autres à ne pas penser, ou à moins penser, à DG durant un certain temps. – Tu me feras des listes de ce que tu veux tester. Autant y aller par ce qu'elle veut découvrir encore plus que le reste. Elle, elle est loin d'avoir tout goûté et tout testé. Alors, elle a hâte d'en découvrir aussi.


Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises
Spoiler:
 
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM