Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
N’HÉSITEZ PAS A VARIER LES ÂGES ET JOUER DES PERSONNAGES PLUS MATURES, BIEN ACCUEILLIS
PENSEZ A JETER UN COUP D’ŒIL AUX PRE-LIENS POUR FAIRE PLAISIR A NOS MEMBRES.
SI VOUS SOUHAITEZ JOUER UN PERSONNAGE ISSU DE LA MAFIA OU DE LA PÈGRE, RDV PAR ici D'ABORD

 mauvaise graine
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
 :: the game is on :: welcome to the tombs :: joueurs confirmés
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Einherjar
<b>bavardages</b> 164 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : pervers Dornan
CREDITS : Lolitaes (av) Anaëlle (sign)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Pro-DG.


MessageSujet: mauvaise graine   Sam 8 Avr - 19:33



Dagmar Ekstrom
Et tu connaîtras pourquoi mon nom est l'éternel quand sur toi s'abattra la vengeance du Tout-Puissant. ☢ livre d'Ezechiel
Citoyen de Chicago

• date de naissance, âge 5 mai 86. Les oiseaux crevaient de leurs chants pathétiques. Le gosse intrépide est sorti de sa mère ; par la douleur de son bide. • lieu de naissance, origines, nationalité Il vient de là où les grands guerriers ont vécus ; les glaciers d'une Suède prestige. Mais la ville d'Al Capone l'a eu à son berceau et l'aura à la toute fin de sa carrière vestige. • statut social Les pièces crépitent dans ses poches nouées au fil d'or ; et il n'en lâchera pas une miette. • études, métier Ecoles de commerce ; écoles d'administration. Il les a toutes faites jusq'au dernier ; pour un job de rêve auprès du maire jusqu'à son abdication. Prêcheur de la domination. • statut matrimonial, orientation sexuelle Bisexuel et volage ; chaque humain est baisable seulement hors mariage. • traits de caractère majeurs Le bouffeur d'âmes. Acheteur des plus riches. Dédaigneux des plus pauvres. Il sait quel cul lécher pour accroître sa puissance. Être autoritaire ; être de pierre. Dagmar n'a pas d'amour ; sauf l'amour pour lui-même. Prêt à se corrompre jusque l'âme, il ne comprend rien aux enjeux de la société. Il n'hésite pas à cracher sur les hommes ; les femmes et même les gosses. Pourtant derrière ces yeux souverains ; il y a l'éducation. L'éducation qui lui a appris à se tenir droit ; fier. Qui lui a appris l'élégance, l'éloquence. Il sait flatter, Dagmar. Il sait jouer de ses charmes. Parce qu'il le sait, il sait qu'il est un adonis. Corps musclé ; corps huilé ; un athlète grec. Cheveux bien coupés, barbe taillée. Son apparence est unique ; un preuve de beauté ; pas une once de bonté. Dagmar, il est un dieu. • casier judiciaire Nettoyé au fil du temps ; plus propre que celui d'un bambin inconscient. • état de santé Le vice n'est que mental. Le péché n'est pas fatal.

Joueur du Darwin's Game

• date d'inscription 15 juillet 2015. La foule abrasée par ces pixels fous ; la foule désordonnée de la politique qui l'entoure. Il a vu la possibilité de s'accroître ; politicien mauvais en quête du pouvoir suprême, sur Terre comme au Darwin's Game. • pseudo Einherjar (« guerrier d’exception »). La terreur, le brasier ; le vent glacial qui déprave. Valeureux guerriers ; les meilleurs du mythe scandinave. • arme favorite Le pourpre qui corrompt l'épiderme de pixels. Tout ce qui salit les mains à grande échelle. Machettes ; haches ; poignards. Un boucher hagard. • a-t-il peur de la mort ? Il n'a pas peur de la mort. • aime-t-il tuer ou évite-t-il de le faire ? Il a peur de ne pas réussir à tuer.


w/ Jamie Dornan

abygaelle/alexou

âge 20
fuseau horaire Paname
autres comptes La gentille O'Twomey
comment tu as découvert le forum Bazzart
ce que tu en penses Pfffttt
ton personnage est un Pré-lien de Stigr (je sais pas faire l'accent stylé) Esktromsdfozjgoovojerrek
si tu quittes le forum, tu acceptes qu'on ajoute ton personnage à la liste des décès ? Non
crédit de l'avatar Timeless
ton smiley préféré :russe:  

Pro-DG
passif


AVISIRLIG
POURQUOI VOTRE PERSONNAGE-A-T-IL COMMENCÉ À JOUER AU DARWIN'S GAME ? Avidité. Le mot soufflé ; les syllabes crachées. Rejet du péché aux couleurs hasardées de la société. La haine de la veine. La peur de la peine. L’oubli d’un échec. La victoire de ses conquêtes. Il sait Dag. Il le sait Dag. Il sait où se mettre ; où s’enfouir ; il sait quoi engloutir. Tu sais Dag. Tu sais comment ces gens sont avides. Tu sais comment ces gens sont stupides. Oui il sait la rage des mœurs, l’anathème des cœurs. Ils sait que ces foutus paysans s’ennuient ; s’enlaidissent ; s’enlisent. Dagmar il sait que le business est là où les humains se semblent forts ; intrépides ; invincibles. Il sait qu’il pourra les acheter ; les revendre comme au marché. Les manipuler, ces esclaves de la mort. Il sait que contrôler le jeu ; c’est faire émerger sa suprématie.

QU'EST-CE QUI A CHANGÉ CHEZ LUI DEPUIS SON INSCRIPTION ? Fierté. Trop d’égo. Un égo de putain bien baisée. Un égo de cowboy survivant ; de guerrier. L’autre petit peuple se crispe ; se love ; cauchemarde aux crimes défaillants ; comme des pleurs de corruption dans un contraste vétéran. Le petit peuple se meurt ; s’égosille ; brûle mais s’avachit comme une bougie qui n’a plus de mèche. Le monde est chaos. La terre est chaos. Mais lui reste pilier ; les pixels révèlent chez lui le plus fade ; le plus mauvais. Un pervers du crime aux douces lamelles infanticides. Il tuera tout ce qui a un cœur. Et si la vie lui a arraché le sien ; le jeu lui en a redonné un. Celui du diable. Cœur d’assassin avide d’hémoglobine. Tuer. Tuer. Saigner jusqu’au dernier pour n’être que le dernier. Car tu as toujours été le meilleur. Le meilleur. Le vainqueur.

COMMENT VOTRE PERSONNAGE RÉAGIT-IL A TOUT CE QUI SE PASSE A CHICAGO ET DANS LE MONDE ? Pouvoir. Le monde n’est plus. La paix n’est plus. Les grandes dictatures se sont forgées dans la guerre. Dag en est l’autocrate au cœur de pierre ; à l’amour propre trop fier. Il sait ; il sait reconnaître ces opportunités puériles ; une ville qui ricoche sur elle-même. Sans voie ; sans chemin ; des crevures dans ses veines. Il voit le chaos devenir habituel. Il voit la confiance envers les politiciens mortelle. Il sait qu’il peut ressurgir. Il aime cette ville ; il aime la voir s’embrunir. Il aime la voir périr. Il n’a pas peur de ces silhouettes voilées qui se terrent dehors ; à bousiller les vitrines des commerces ; à crier scandale sans effort ; la névrose du monde le berce. Le Dagmar est véreux ; retors ; il sait happer les opportunités.

VOTRE PERSONNAGE A-T-IL CONNU LE DG 1.0, AVANT LE 7 JANVIER 2017 ? SI OUI, COMMENT A-T-IL VÉCU LE CHANGEMENT DE MAP ET L’ABOLITION DES TEAMS ? S'IL NE L'A PAS VÉCU, AURAIT-IL PRÉFÉRÉ LA VERSION EN EQUIPE QUE CETTE NOUVELLE VERSION SOLITAIRE, PLUS DANGEREUSE ? Échec. Personne n’aime perdre. Dagmar hait perdre. Et Dagmar a perdu. Il a perdu tous ses repères ; tous son univers. Ses efforts de guerre. Il était réputé dans sa team ; il en tenait certains par le coup même. Dagmar connaissait tout du Darwin’s Harbor. La carte avait des secrets. La carte a toujours des secrets. Mais Dagmar les oubliait. Il se disait qu’il les savait. Qu’il était le meilleur ; le plus fort. Un valeureux guerrier.
Dagmar s’est réveillé. Dagmar déchu a chuté. Mais Dagmar s’est relevé. Car en dépit de son étrangeté au pays. Chicago est la ville aimée. La ville qu’il convoite. La ville au cœur qui le fait battre. Les teams désintégrées. Il se retrouve seul ; sans armée. Mais il n’est pas incapable de régner. Il connaît ses ennemis ; la politique lui a appris. Enseigné. Lui a fait apprécier ce combat si singulier. Il aime le jeu. Il aime ce nouveau jeu. Et ses règles encore plus meurtrières.

I. Puérilité. Papillon éclos d’un cocon de perles étoilées. Chérubin tapissé d’une soie indienne raffinée. Môme éberlué dans un berceau d’or et d’argent. Brodé de saphirs, de diamants. Dagmar est le dernier. Le dernier d’un trésor illuminé. D’une richesse invétérée. Un Ekstrom est né ; là crevant le printemps chaud et altier. Le plus gâté ; aussi le plus exigé. Celui-ci devra réussir. Comme les autres. Mais le dernier des gosses est toujours le préféré, c’est ainsi. Ses frangins bataillaient encore contre monstres et fées. Hauts comme trois pommes. Et il les aimait bordel. Qu’il les aimaient ces frères. Qu’il aimait cette mère qui l’a tenu sous sa peau terne. Qu’il l’aimait ce père trop affaissé par ses affaires. Brûlant comme une braise le soleil a battu sa peau de carrare. L’orage dans les cotons du ciel a frappé ses deux prunelles d’un fiévreux bleue noire. Le noir qui présageait la mauvaise graine.

II. Famille. Il l’aimait ce nom Dagmar. Ekstrom. Il s’en foutait de ces ricains qui riaient ces syllabes insignifiantes ; il se foutait de cette culture affolante. C’en était devenu une force. Une pure force, de venir d’ailleurs. D’être différent ; d’être un rêveur. Il était le seul des trois frangins. Le seul à en avoir besoin. Se loger sous le sein de sa mère. S’embastionner dans les bras de son père. Quelques vacances passées ensemble. Mais ce n’était que très rarement que l’on réunissait tout le sang. Le sang Ekstrom. Le sang fauve. Le sang qui prêche l’absence. Absence de famille. Dagmar soumis. Soumis à sa perdition. Il n’était plus personne. Il n’avait plus de paternel ; plus de maternel. Enfant pourri. Enfant enlaidi. Il se reprochait jusqu’à être né. Pourquoi n’étaient-ils pas là ? Dagmar enfant croit et comprend que ses géniteurs ne l’aiment pas. Que lui le gosse aux boucles blondes n’était pas à leur goût. Ils ne voulaient pas de lui. Mais maintenant, il comprend, Dagmar.

III. Perdition. Alors Dag, il se réfugie dans ses coffres à jouets. Il se réfugie dans sa frayeur d’être gamin mal-aimé ; mal léché. Il se réfugie dans les pas de ses frères. Il discerne l’un trop droit ; et l’autre qui se prend dans ses propres pas. Il les aime. Il ne peux rien faire sans leur aide. Il a besoin de ses deux grands frères. Il est dépendant, Dagmar. Il a même encore peur du noir. Il sanglote parfois le soir. Il est argenté ; gentil ; doux et céleste. Mais il n’aime pas sa vie de maladresses. Il dessine beaucoup ; ses chimères ; ses mirages ; les parages. Il est très détaché de la réalité. Il s’envole loin. Loin dans un monde qu’on le pensait impossible de revenir. On le croyait fou allier. On le croyait déboussolé. Mais Dag, il en est revenu. Pas ses parents. Il faisait ces trucs d’adultes parfois. Il fuyait ce maudit trépas. Il regardait la télé tard ; tombait sur des programmes qu’il ne faut pas voir. Pas à son âge. Du sang ; du cul ; du parloir. Un foutu foutoir.

IV. Réalité. Mais les enfants ne le restent jamais. Les enfants deviennent grands et condamnés. Dagmar il a connu la hargne du tard trop tôt. Le caractère se fonde. Les rêves et les cieux se confondent. Il comprend enfin Dagmar. Il comprend qu’il ne peut pas rester un suiveur toute sa vie. Il comprend pourquoi il a été soumis. Tel un phœnix qui rejaillit de ses cendres. Son passé devait devenir oubliettes ; il devait tout revendre. D’abord il devient batailleur, l’angelot aux yeux noirs comme le charbon. Sa crinière blonde s’est embrunie elle aussi comme si elle savait ce futur électron. Électron qui rejaillit enfin. Réveillé de l’intérieur comme un corps endormi depuis des temps anciens. Dagmar il s’éveille ; il se réveille. De ses dessins ; de ses mirages ; de ses névroses nés un rêve. Gouverner. Gouverner pour ne plus jamais être mal-aimé. Pour être respecté. Pour agacer. Ne plus être seul ; chien battu dans son linceul. Plus jamais.

V. Égo. Le bonheur se vaut. La souveraineté se prend par le pouvoir. Dagmar  a appris à ne pas aimer. A ne plus jamais aimer. Le cœur arraché par une enfance d’ignoré. De gosse chassé. Sentiments estropiés. Corps et âmes esseulés. Il ne bat plus rien à l’intérieur de son corps. Les femmes ; les hommes ; il ne les adore pas ; il les dévore. Il leur abandonne ce goût amer de l’effroi. Effroi d’être méprisé ; usé ; d’être un déchet ; une progéniture non-désirée. Il a lui aussi appris à s’adorer. Vénéré comme un dieu pour rattrapé les décennies passées. Il est le bleu du ciel ; le noir de la terre ; l’indomptabilité de l’océan ; et la braise des flammes.

VI. Destinée. Dagmar, il savait. Il savait souvent beaucoup de choses insensées. Ces choses que seules les mauvaises graines pouvaient discerner. Que seule les enfants corrompus pouvaient apprécier. Il savait reconnaître les vrais goûts ; les véritables valeurs chez cette cohue pitoyable. Il les savait tous infidèles ; luxurieux ; avides ; pêcheurs ; anxieux ; détestables. Au lieu de ces masques obscurs qui leurs voilaient le visage grimaçant de mensonges à foison.  Ces duperies de carnaval qui leur glace le sang des entrailles ; un cœur suffocant tant par le mépris de bouffoneries ; de ces songes crevants. Il voyait tout ça Dagmar, tout le mauvais chez un homme ; tout le perfide chez une femme. Alors il a préféré se hisser au sommet en empruntant l’un de leurs masques d’erronée charité infâme. Corrompre le faux pour aboutir à ses fins.

VII. Corruption. Il les a fait tomber. Comme des dominos empilés. Comme des épidermes empalés. Comme des coquilles écrabouillées. Il ne veut le cacher. Il avoue avoir baisé ces femmes bien placées pour qu’elle lui accordent une chance inespérée. Il avoue avoir sucé ces connards de conseillers pour s’acheminer vers le trône de souveraineté. Il avoue avoir fait sauté quelques moralistes irrationnels en chuchotant du bout des lèvres ces secrets tant inavouables. Il passerait bien au parloir ; expier ses fautes inexpiables. Mais il ne possède qu’une seule vie Dagmar ; une seule vie déjà bien entamée. Presque achevée. L’absurdité de ces fautes est trop longue à anathématiser. Il les comprend. Il sait que quiconque les comprendrait. Il estime ça comme un talent. Le talent de tromper. Le talent de tous les faire tomber. Ces masques d’honnêtes ratés.

VIII. Orgueil. Le véreux est en plus un damné. Devenu fade secrétaire manié comme un pantin sous les jupon du maire benêt. Il fait semblant. Semblant de croire en cet homme trop faible pour faire asseoir son pouvoir sur cette ville aux embrasements luisants. Dag sait de quoi il parle ; il a déjà mis un homme à mort. Un malheureux qui s’est saigné lui-même face à tous ces porcs. Navrant journaliste aux tristes présages. Dagmar sait que jouer avec ces flammes de l’abâtardissement des hommes de l’ombre n’est qu’enlisage. Celui-ci a trop foré. Il s’est foiré. 16 mais 2013. Jonas Mitchell. Un homme au gouffre du Michigan. Le lac ne recrache jamais ses proies. Il les engloutit ; les empoisonne ; les dévore dans ses vils relents. Paperasse cramée. Jamais la vérité ne doit sortir de ce monde de pourritures enragées. Jamais.

IX. Belligérance. Chicago est devenue enfer. Comme partout sur Terre. Chicago est devenue orages grésillants pleurant des nuées de violence en démesure. La peine d’un monde qui souffre de deuils à l’excès. La haine de ces pixels étrangers. L’éveil de ces âmes dérangées. La paresse de ces hommes assiégés. Plus rien ne pourra faire machine arrière au Darwin’s Game. Il les voit tous s’ébouler. Tous crever. Il repense à cette nana. Melinda Humphrey. Le monde a troqué ses uniformes de rêves contre un cosmos désenchanté. Lui il sait. Il sait comment plaire à tous. Ces pro-dg, ces anti-dg, même ces idiots qui crèchent encore dans l’ombre. Dag il ne craint pas les balles. Il ne craint pas les rafales. Il craint juste de rester esclave du maire. Dag il veut être le roi de l’univers. Il sait que dans le monde qui peine à repousser ces vagues de crises ; il peut se démarquer ; il peut sortir de cette impasse où il s’est enlisé. Il peut devenir le futur maire ; maire scandinave d’une ville surexploitée.

X. Magnificience. La beauté est la plus belle arme sur Terre. La beauté s’exploite par ses bonnes manières. Et Dag il en regorge. Dès ses trois ans il portait déjà des costards à trois milles balles. Des bagues en argent ; une montre en or et topaze. Il sait. Il sait se faire convoiter. Il sait ses faire contempler. Il sait mettre une fille en chaleur par deux ou trois mots alignés. Ce sourire arrogant lui mordille les lèvres ; et c’est ce qu’ils aiment tous. Ce regard bleu d’angelot né de braises empestées de mauvaise animosité ; c’est ce qu’ils veulent tous. La fierté dans l’allure. La vétusté comme armure.
I. Inadvertance. La dague crevant en plein milieu de cœur. La folie de la douleur s’achemine en fiévreuse fureur. L’ardeur de l’égo a eu raison de ce vain martèlement des veines ; du corps. Un cadavre plongé ; englouti dans la Seine. Les cubes illicites sont apparu dans une nature hostile occulte. Il jouait aux cons Dagmar, à ce type de connard qui ne s’adonne même plus à tâter le terrain ; ce type de connards incultes. Il a crevé le Dag, il a crevé un peu comme tous ces nouveaux nés sur cette map. Le pieux qui touche la transversale. Un mauvais mort ; dépouille cramoisie comme creusée par un vilaine balle. Et encore ces syllabes pécheresses sorties d’entre les lèvres. Je te retrouverai. parce que hagard il sait ; il sait toujours Dagmar qu’il prend à coup sûr le pouvoir.

II. Équipe. Il gerbe ce maux du néfaste monde Dagmar. Il apprend chaque jour à jouer avec les mémoires. Les fausses ; les vraies ; les mémoires qui ont peur du noir ; qui ont peur d’y croire ; qui ne veulent pas voir. Dagmar il sait contrôler ces bout de chairs qui pensent. Il sait manipuler ces maigres corps qui dansent. ESHU. Sa nouvelle tribu. Non il n’en était pas le chef (il était crieur, bientôt leur chef avant la mutation de cette belligérance virtuelle) ; parce que jamais il y a un an Dag n’aurait pu être le chef de quoique ce soit. Mais Dag a mué. Dag évolué. Il a évolué grâce aux eshus. Il a connu la haine le péché la vérité. Il a appris à la maîtriser, à l’utiliser et à piéger. Encore. Encore. Il sait placé ces dires infatués pour déstabiliser chaque colosse qui se tiendra altier et guerrier devant lui.

III. Épopée. Sa carrière s’est bâtie seule. Seul il a foré les pas enfouis de ses aïeuls. Seul son empire est né avec son nom seul. Pas celui de ses parents fortunés. Imbibé de luxure jursqu’au profond de ses ossements argentés. Mais son caractère abrupt s’est façonné. Comme un gosse qui apprend à tuer. Dagmar il a su sélectionner ces personnes rares qui pouvaient le côtoyer. Dag il a su agir seul même dans les situations désespérées. Dag il a su agir perdu ; oublié ; esseulé ; égaré. Il a vécu seul. Il a conquis seul. Alors parmi ces cavaliers virtuels il se battra seul. Il aime cavalcader sans corps à ses côtés. Un silence austère pour combler ses pensées. Il marche. Il tue. Il court. Seul. Seul depuis les teams effacées.

IV. Cruauté. La haine empeste toujours la laideur. La laideur soustrait la pitié. Le meurtre est l’envie présagée de ces vicelards enragés. Dagmar n’aime pas les hommes. Il n’aime pas ces autres peuples que le sien. Moins beaux ; moins élégants. Sans once d’intelligence. Des charognards à ronger jusqu’à la moelle pour leur faire subir leur existence honteuse. Ces houles qui s’amassent. Qui se déplacent. Dagmar est un sociopathe. Il n’a pas peur d’eux. Il a peur de leurs cœurs malheureux. Il leur crache dessus, Dagmar. Il crachent sur ces lépreux aux regards pillards. Il leur crache dessus ; car s’ils ne sont pas lui ; il ne sont rien. Alors il aime tuer le politiciens aux sales intentions. Il aime à tuer ces corps moisis ; cerveaux flétris. Il les saignera jusqu’au dernier. Puisqu’ainsi ils ne méritent pas de vivre.

V. Assassin. Alors, il aime à faire regretter à ces simplets du monde entier comment le seigneur Dieu n’aurait jamais dû les prescrire à la civilisation. Il aime à se salir les mains à volonté. Un carrare d’hémoglobines qui pénètre les doigts ; les ongles ; les peaux parfaitement lissées. Des mains soignées pour un meurtre à gerber. Une hache déracinée ; un couteau affûté ; un morceau de verre déraciné. Une trachée dégainée ; un cerveau entamé ; une main désossée. La haine de Dagmar est si névrosée ; il a besoin de l’assoupir. Apaiser pour ne pas tuer dans le monde vrai.

VI. Camouflé. East side. Le quartier de prédilection de tous les véreux friqués de la ville. L’hôtel de Trump. Les restos cinq étoiles. Les parcs. Les tours d’assurances ; de bourses ; d’affaires. Buildings en colère. Il les connaît tous, le Dagmar. Il sait qu’en s’hasarder à Chinatown il y laissera sa peau. Il sait aussi que ces quartiers copieux ne sont pas pacifiques. Ils sont même les moins altruistes. Tous ces royalistes qui cherchent la domination sont prêts à crever père et mère pour un poste à l’Hôtel de ville. Et plus que tous ; Dagmar sait qu’il n’est pas le seul envieux ; anxieux de devenir roi de la ville.

VII. Convenances. Dagmar a des relations avec des officiers de l’US Navy. Il a réussi à faire évader quelques matériels volés ; inutiles ; retrouvés ; invalides. Parmi eux, un gilet pare-balles qu’il poste toujours sous la veste en cuir noir défraîchie de ses années étudiantes. Un Makarov PM piqué aux ruskoffs. Un silencieux visé à la pointe de son canon pour agir comme un traître. Tuer dans le noir sans être aperçu. Il a aussi des explosifs qu’il fabrique lui-même dans la réserve en boiserie pourrie ; au fond de son jardin ; perdu entre deux haies. Explosifs qu’il utilise pour massacrer ces lambeaux d’hommes. Tout comme ce couteau de chasse qui coupe à peine avec l’âge qu’il se traîne. Mais Dag il ne veut pas faire de jolies plaies. Dag il veut faire abîmer ; il veut amocher. Il veut les entendre agoniser.

VIII. Assiduité. Il s’aime comme il aime ses formes. Les courbes gracieusement dessinées aux muscles complétés de stéroïdes. Une perle ; une galaxie cédant son meilleur astéroïde. Disjonction de matrices bizarroïdes. Dagmar il se demande pourquoi la nature mère a réuni tant de miracles en un seul humanoïde. Il le faut ; il faut maintenir ce corps de merveille dans sa tête sans pareil. Alors il pousse de la fonte chaque jour ; à chacun de ses éveils. Il court ; il nage, il boxe, il frappe. Les muscles s’endurcissent à force de l’âge. Il a la carrure entraînée à sa beauté et aussi au combat par le fait. Il veut être vénusté, Dagmar ; il veut être hargne et immortalité.

IX. Signature. Petite écaille d’encore indélébile. La forme du diable se voile entre l’index et le majeur de sa main droite indocile. Infantile marque mortelle ; elle lui montre comme un chronomètre le nombre de vies qu’il lui reste. D’abord symbole des menteurs trop vicieux ; il ne reste plus qu’un seul chiffre. Chiffre d’existences péries ; d’existences rendues. Comme Satan qui joue avec l’Élixir des dieux. Ce tatouage dissimulé au départ ; plus à lui qu’au monde de vieilles loques et de crades lépreux. Mais il en a puisé une fragilité qui le rend encore plus cruel. Il aime avec du maquillage muter le numéro inscrit ; soit pour faire plier les adversaires ; soit pour les faire pâlir de crainte sensationnelle.

X. Élite. Dagmar il est fort, il est pervers, il est tueur, il est vengeur. Et Dagmar il a des rêves plein la tête. Oui Dagmar il rêve. Il rêve de cette autorité que seul les souverains ont eu à l'époque de ces guerres meurtrières. Fonder sa propre team. Des sous-fifres à volonté comme dans ces buffets gratuits que font les pauvres pour pouvoir résister à l’envie de dévorer sa famille entière par la famine qui ronge leur bide. Une team dont il serait le chef. Une équipe soudée ; forte ; franche ; manipulatrice. Être le roi. Sur terre comme dans l’irréel.



Dernière édition par Dagmar Ekstrom le Mar 18 Avr - 13:38, édité 44 fois
avatar
<b>bavardages</b> 6596 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : heda debnam-carey.
CREDITS : @AILAHOZ (av), stilinski d'amour (gif isayr).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : anti-dg, passive.


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Sam 8 Avr - 19:38
rebienvenue à la maison avec ces jolis choix I love you tu sais où nous trouver si t'as besoin :ptikeur: n'hésite pas à poster dans le scénario pour montrer que tu tentes l'un des rôles ! et je veux un lien pour amelia ou tania ou mera ou les trois :siffle:



nous nous pensons invincibles parce que nous le sommes vraiment.

avatar
Einherjar
<b>bavardages</b> 164 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : pervers Dornan
CREDITS : Lolitaes (av) Anaëlle (sign)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Pro-DG.


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Sam 8 Avr - 19:52
Hiiii tu sais que je peux rien te refuser :uuh:
Merci :lov:


J'entends encore les cris du jeune Prince que j'étais : Rendez-moi ce qui me revient de droit. Le trône, la couronne, un royaume, de l'or et un trésor.


young king

Invité
Invité


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Sam 8 Avr - 19:58
Rebienvenuuuue :wesh:

Invité
Invité


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Sam 8 Avr - 20:16
La rousse a pris de la barbe hé :russe:
Bon courage pour ta fiche! (mauvaise graine quoi :woo: )

Invité
Invité


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Sam 8 Avr - 20:24
J'espère que tu vas me recevoir dans ton bureau, monsieur Grey :russe:
Re-bienvenue ici sale rousse ! Je vois qu'on reste dans le thème avec un nouveau sexy personnage :uuh:

Invité
Invité


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Sam 8 Avr - 20:24
qu'est-ce que t'es belle avec de la barbe ma bloomie!!
je viendrai t'harceler pour un lien :go:

Invité
Invité


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Sam 8 Avr - 20:48
Ca a été rapide :uuh: Re-bienvenue parmi nous I love you
avatar
<b>bavardages</b> 1631 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : Sophie Turner
CREDITS : Lux Aeterna (av) Parker ♥ Mera ♥ (gif ig)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : O'Twomey


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Sam 8 Avr - 21:13
MON DIEU VOUS ÊTES ADORABLES :omg: :omg:
Je suis heureuse que Dagmar Malabar vous plaise :lov:
Et oui pour les liens de violeurs :uuh:


y'a pas d'grand roi sans petit peuple

Invité
Invité


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Sam 8 Avr - 21:50
t'es plutôt pas trop laid pour un ekstrom, même si on sait tous que t'es moins beau que stigr. :russe: remplis moi vite cette fiche, sale gosse, qu'on cause toi et moi. :haut: et pis le boulot, secrétaire du maire, quelle bonne idée. :oo: je t'aime voilà. I love you
avatar
<b>bavardages</b> 335 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : claire foy.
CREDITS : blake.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Sam 8 Avr - 21:54
rebienvenue cat


-
http://www.wildatearth.tumblr.com
avatar
<b>bavardages</b> 946 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Ashley Frangipane (Halsey)
CREDITS : luaneshë (ava) ; luleaby (signa)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Sam 8 Avr - 22:24
TOI :eeh: jamie :eeh:
reuh :yas:



time won't heal this damage ∆
i hear my battle symphony. it's not like i make the choice to let my mind stay so fucking messy. weep not for roads untraveled. weep not for sights unseen. give up your heart left broken and let that mistake pass on.
©luleaby

Invité
Invité


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Sam 8 Avr - 23:16
hhhhhhhhhhhhakjx,dnkezmz
j'ai jamais été très fan de jamie mais quand c'est toi qui le joue, il est soudainement plus sex :uuh:
T'ES BONNE :regis:
me faut un lien de foufou :heath: déjà avec seth cela va de soi :heath:
mais aussi avec mia, je le sens :heath: (je sais pas si t'as vu/lu le pré-lien "meet me on the battlefield" mais si jamais ça te botte pour aussi jouer le rôle, mes mp et mes jambes te sont ouverts :coeur:)

tu connais la maison, hâte de lire la suite :heath:
avatar
Einherjar
<b>bavardages</b> 164 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : pervers Dornan
CREDITS : Lolitaes (av) Anaëlle (sign)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Pro-DG.


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Dim 9 Avr - 2:18
Stigr arrête de mentir comme ça :uuh:
OH vous êtes choux omg
Mia chou je vais aller zieuter tout ça et je te mpotterai après :lov:
J'avancerai bien ma fiche à partir de mardi soir j'ai deux exams lundi et mardi


J'entends encore les cris du jeune Prince que j'étais : Rendez-moi ce qui me revient de droit. Le trône, la couronne, un royaume, de l'or et un trésor.


young king
avatar
NIGHTINGALE
<b>bavardages</b> 6042 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Jennifer Lawrence
CREDITS : lux aeterna - Alaska - Lexi ♥
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Pro-DG passif


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Dim 9 Avr - 10:14
Re-Biiienvenue chez toi ma belle ♥


it's eating me alive


⋆ why don't you just fuck off and die


It seems that all that was good has died and is decaying in me. Madness is the gift, that has been given to me. @excelsior
avatar
<b>bavardages</b> 1085 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Elizabeth Olsen
CREDITS : sodoBloomie /out
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
how could I ever be who I used to be, without her ? Please, Dad, Scar, help me
ALIGNEMENT : Pro DG active


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Dim 9 Avr - 12:04
Taaaaaaiiiin un autre de ces salauds d' Ekstrom D8

J't'aime quand même, mais Doudou te hait déjà Avec amour :coeur:

Rebienvenue <3
avatar
<b>bavardages</b> 1786 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Dylan O'Brien
CREDITS : Merenwen / BY Solosand & my wife supreme de la night & gif par Hazou (a)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: mauvaise graine   Dim 9 Avr - 12:22
moche, dégeu, et même pas pute :russe:



Body Electric
Well now that you've got your gun, it's much harder now the police have come and I'll shoot him if it's what you ask but if you just take off your mask you'd find out, everything's gone wrong.
avatar
Einherjar
<b>bavardages</b> 164 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : pervers Dornan
CREDITS : Lolitaes (av) Anaëlle (sign)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Pro-DG.


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Dim 9 Avr - 12:39
Merci Astrid :lov:
Doutzen j'suis pas un Ryks moi :russe:
Ken tu m'as eue :russe: :russe:


J'entends encore les cris du jeune Prince que j'étais : Rendez-moi ce qui me revient de droit. Le trône, la couronne, un royaume, de l'or et un trésor.


young king
avatar
<b>bavardages</b> 1085 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Elizabeth Olsen
CREDITS : sodoBloomie /out
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
how could I ever be who I used to be, without her ? Please, Dad, Scar, help me
ALIGNEMENT : Pro DG active


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Dim 9 Avr - 14:15
Osef. T'es un ekstrom. C'est quasi pareil /out: :russe:
avatar
<b>bavardages</b> 274 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : Joseph Gordon Levitt
CREDITS : av (tik tok), sign (silver lungs)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : passif


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Lun 10 Avr - 15:54
Rebienvenue toi :wesh:


a city's like
a woman
or a casino
somebody's got
to win, and it's
gonna be me
avatar
<b>bavardages</b> 1631 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : Sophie Turner
CREDITS : Lux Aeterna (av) Parker ♥ Mera ♥ (gif ig)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : O'Twomey


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Lun 10 Avr - 16:11
Merci chou :lov:

Doudou :oik: j'suis pas comme les autres


y'a pas d'grand roi sans petit peuple
avatar
<b>bavardages</b> 1085 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Elizabeth Olsen
CREDITS : sodoBloomie /out
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
how could I ever be who I used to be, without her ? Please, Dad, Scar, help me
ALIGNEMENT : Pro DG active


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Lun 10 Avr - 18:29
éwè

Soit.

Doudou l'aimera peut-être alors :wesh:
avatar
<b>bavardages</b> 1226 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : Chloé Grace Moretz
CREDITS : (c) celestial (c) roy
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Anti-DG ( passive )


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Lun 10 Avr - 18:53
UN DC !!

Je valide ! Hâte de tout lire ! ♥



Tomorrow is another day, and you won’t have to hide away. You’ll be a man, boy ! But for now it’s time to run, it’s time to run ! Run boy run ! This ride is a journey to. Run boy run ! The secret inside of you. Run boy run ! This race is a prophecy. — WOODKID.
avatar
<b>bavardages</b> 1631 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : Sophie Turner
CREDITS : Lux Aeterna (av) Parker ♥ Mera ♥ (gif ig)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : O'Twomey


MessageSujet: Re: mauvaise graine   Lun 10 Avr - 19:29
Doudou > je préfère ça :lov:
Lou > Merci chat :coeur:


y'a pas d'grand roi sans petit peuple
avatar
MERCURIALE
<b>bavardages</b> 3345 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : CARA D.
CREDITS : .SPARKLE
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: mauvaise graine   Mar 11 Avr - 22:52
Re bienvenue officiellement petit chat :coeur:
Bon courage pour le reste de ta fiche.

ET QUAND Y A DAGMAR, Y A MALABAR :mera:


I said "hey, hey...Oh, what a ship we sail! We kissed our death to will, there's no one left to take. We're born to recreate" Sinful creature then.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM