Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 no more limits (einherjar, dm)
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
avatar
<b>bavardages</b> 336 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : claire foy.
CREDITS : blake.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: no more limits (einherjar, dm)   Sam 29 Avr - 15:45



NO MORE LIMITS
einherjar & morgana


A nouveau, Morgana se retrouvait seule. Seule à errer, à divaguer, à évoluer sur ce terrain hostile qui opérait pourtant sur elle une attraction dévastatrice. Elle devait venir, elle devait se mettre en danger car depuis le premier jour, depuis sa première connexion, son esprit avait besoin de ça pour se sentir vivant. Ses compagnons habituels n'étant pas soit disponibles, soit connectés, Morgana décida d'avancer vers Chinatown, espérant récolter quelques vivres et autres babioles utiles. Elle savait aussi que ce lieu était bien loin d'être accueillant et qu'elle risquait de faire de mauvaises rencontres, raison pour laquelle, en plus de son sac à dos noir, elle avait multiplié les protections mais surtout, les armes. Le visage caché sous une capuche et pas son foulard, son couteau à la hanche et son beretta déjà pointé face à elle, Morgana avançait doucement mais sûrement, fouillant chaque container qu'elle pouvait trouver et chaque échoppe délabrée mais visiblement déjà pillée. Durant son exploration, la jeune femme croisa bien quelques ombres ici et là mais visiblement, ces joueurs étaient, tout comme elle, plus enclins à se ravitailler qu'à tuer, ce qui n'était pas fait pour la déranger. Au bout d'environ une heure cependant, des coups de feu se firent entendre. Morgana se mit à couvert dans l'une des petites boutiques, derrière un comptoir. Elle entendit des voix se rapprocher puis s'éloigner, des voix se targuant d'avoir enlever plusieurs vies, riant grassement de leurs méfaits, chose qui ne fit ni chaud ni froid à Morgana, bien consciente qu'ici, c'était à nouveau la loi du plus fort qui primait. Tout en attendant que la situation se calme, elle en profita pour vérifier ses armes ainsi que ses munitions puis sortit de sa cachette. Elle arpenta encore quelques ruelles, entendant quelques bruits de pas à droite et à gauche, mais sans pour autant rencontrer qui que ce soit. Jusqu'à ce croisement. Jusqu'à cet embranchement qu'elle prit et où elle se trouva nez à nez avec une ancienne connaissance, un ancien équipier même, mais clairement pas son préféré. Einherjar. Ou le plus fuyant et le plus manipulateur des ESHUS à ses yeux, pour qui la trahison n'était clairement pas une limite. Morgana se souviendra toujours de leur première, et dernière, mission à deux. Elle se souviendra également toujours de cette défiance totale qu'elle a alors ressentie. De tous ces anciens coéquipiers, elle sait donc comment il réagira face à elle, et ce n'est pas en l’accueillant chaleureusement d'une poignée de main. Les équipes n'étaient plus et si cette fine protection avait alors empêché Einherjar de tuer Morgana de sang froid, cette dernière n'était plus. Le sang allait couler, et Morgana espérait qu'il ne s'agisse pas du sien...

Spoiler:
 


-
avatar
Einherjar
<b>bavardages</b> 168 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : pervers Dornan
CREDITS : Lolitaes (av) Anaëlle (sign)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Pro-DG.


MessageSujet: Re: no more limits (einherjar, dm)   Dim 7 Mai - 20:57

pour des larmes pluvieuses ; pour des flammes orageuses


L’idiotie de ces mondes sacrés baignés d’une violence de voix lactée. La folie d’un petit peuple en rogne de devenir le roi le temps d’un émoi ; d’un sourire ; d’un désir ; d’une pesanteur pardonnée. Dagmar le connaît ce monde de venin qui se répand parmi les veines disloquées ; au cœur des usurpateurs d’un Dieu trop médiocre pour tous leurs donner les mêmes facultés. Ils pleurent ; ils supplient dans une mare de boue qui les emplit d’une haine, de l’infamie.
Insoumis.
Il les voit. Il les voit dans son building tout de verre en fracas. Il les mesure. Il les mesure depuis ces fenêtres d’or sans démesure. Mais il ne leur en veut pas. Le cadavre de leurs insalubres ennuis en valent cette récompense de désarroi. Il avait appris quelques jours plus tôt que même le maire y jouait, à cette errance de pixels naufragés. Qu’avait-il à perdre ? Surtout qu’avait-il à gagner dans ce repère d’affamés ? L’humanité ne joue sa vie que quand elle est sur le point de crever. Calciné dans un enfer d’orages inanimés. Plus rien dans ces poches trouées. Pas de ces billets qui livrent l’existence à coup de dettes financières et de domiciles à solder. Le maire avait tout, et pourtant il jouait. Tout à parier. Sur un coup de tête ; dix résonances que lui administre cette entité que pas même lui ne peut contrôler. Dag se demande combien sa tête est mise à prix par ces clandestins à qui il a fait tout perdre. Ces riches déchus ; ces pauvres incongrus.
Mais Einherjar aime jouer à ce péché subtilement dégusté ; comme ces mets aux cinq étoiles fièrement proclamées. Ein se souvient des séances chez ces sénateurs attitrés. Il lui suffisait d’écarter deux de ces phalanges menteuses comme ces putains qui pour quelques billets au vert cauchemar ouvrent leurs cuisses aux politiciens dénaturés. La gravure noircit ce petit bout de chair qui fait craindre ces têtes abattues dans la vraie vie. L’impudique numéro inviolé les fait trembler d’animosité ou parier de puérilité.
Dagmar a su les faire craindre la vérité. Il a su les faire craindre Einherjar aux songes et duperies affabulées. Faux monde de chimères dignités. Il repense à sa propre team. Celle des assassins. Ein les happe tous un par un ; comme ce mafieux trop malin. Dag a promis de ne jamais quitter ces copieux grattes-ciels qui font de cette cité un enfer. Mais Ein a préféré aborder d’autres quartiers aux urticants déserts. Il les entend hurler ; grincer ; prier dans cet abondant cimetière déterré. Mais Ein passe à côté de cette inhumanité humaine sans même la remarquer ; trop bon exemple de ces fatalités qui l’ont cassé.

« Bonsoir. » Einherjar ne parle jamais trop. Dagmar a su abuser de la politesse à ses tords et à ses maux. Il la salue comme il salue ce maire pourri, comme il salue ces démocrates qui mentent si mal. Il salue cette fille qu’il a laissé mourir. Le canon pointé presque sur ses pectoraux bombés, il sourit. Sens dents sont si parfaites, couleur ivoire infini. Alors ; pour relever la couleur de ces prunelles assoiffées qu’il a devant lui, le makarov suinte à l’air libre. Juste sous le menton. Juste sous le menton, ma jolie. A quoi bon la sauver ? Cette gamine aux cheveux de jais ne vaut rien. Rien par rapport au dieu que Dagmar est. L’arme vacille sur le côté et crache de son canon une balle dans un boucan à peine audible. La boule de métal en fusion aurait pu érafler son sobre visage, mais rien. « Je ris, bien évidemment Morgana. » alors Ein abaisse l’arme. Dagmar lui-même semble s’éprendre de cette faute qu’il a causé à cette ancienne partenaire. Il souffre. Il souffre Dagmar. « C’est vrai que l’on ne doit pas jouer avec de vraies armes. Après tout, ce n’est pas ce que nous disaient nos parents ? » la mâchoire se crispe et craque.

Dagmar, il souffre en apparence. Parce que chez Einherjar et chez Dagmar rien n’est jamais vrai.

EXORDIUM.


J'entends encore les cris du jeune Prince que j'étais : Rendez-moi ce qui me revient de droit. Le trône, la couronne, un royaume, de l'or et un trésor.


young king


Dernière édition par Dagmar Ekstrom le Lun 8 Mai - 19:18, édité 2 fois
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: no more limits (einherjar, dm)   Dim 7 Mai - 20:57
Le membre 'Dagmar Ekstrom' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'DEATH MATCH ' :
avatar
<b>bavardages</b> 336 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : claire foy.
CREDITS : blake.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: no more limits (einherjar, dm)   Sam 13 Mai - 11:48
Elle n'oubliera jamais. Cette douleur, ce cri perçant que sa gorge aura laissé s'échapper du plus profond d'elle-même et cette mort, injuste, imprévisible. Cette mort sous le regard d'un membre de son équipe, d'un prétendu allié qui n'aura rien fait pour l'en sortir. Tous ces souvenirs remontent à la surface, à chaque fois, lorsque le visage d'Einherjar s'impose à sa vue, sans prévenir. Il est rare en effet qu'ils se croisent, et impossible que ce soit d'un commun accord tant leur passé est teinté par les ténèbres. Morgana le sait fuyant, sournois, impitoyable et elle le craint, elle ne s'en cache pas, elle craint son ambition dévorante et imprévisible qui le rend capable des pires méfaits. Alors lorsqu'elle le reconnaît, lorsqu'elle se retrouve face à lui, l'ancienne ESHU sait que cette rencontre ne se terminera pas par une poignée de mains ou même un simple regard menaçant. Elle sait que les armes vont sortir, que les balles vont s'élancer et qu'une mort est impossible à éviter. Morgana aurait alors pu tirer, elle l'avait en joue. Elle aurait visé son front et aurait peut-être pu l'abattre, elle l'aurait même sûrement abattu sur le champ. Mais pour une raison obscur, Morgana reste stoïque, peut-être parce qu'elle n'est pas comme lui, peut-être parce qu'elle ne tue pas 'pour rien', un élan de bonté qui un jour la perdra, visiblement pas ce jour. Le regard froid de Einherjar la transperce et à ce 'bonsoir' qui sort comme une insulte, elle décide de ne rien répondre. Elle n'en aura d'ailleurs pas l'occasion car aussitôt, au contraire de la jeune femme, ce psychopathe lève son arme et tire, en résultant un tir facile et pourtant manqué. Pourquoi, comment ? La raison restera inconnue et d'ailleurs, personne n'a le temps de s'y attarder. Morgana, elle, a presque failli tomber au sol en se décalant avec précipitation vers la droite, pour éviter ce tir. Légèrement déséquilibrée, sa réplique n'est alors pas plus efficace que le tir de son adversaire, sa balle allant se loger dans les murs d'un environnement déjà peu épargné. Elle s'en veut, elle aimerait le faire payer, elle veut à présent se venger, la rage commençant à envahir son corps tout entier ce qui n'est pas habituel chez Morgana, plutôt adepte des tirs de sang froid, calculés à l'avance. Lui, par contre, tel le taré qu'il est, semble vouloir jouer, lui dans le rôle du chasseur, elle dans celui  de la proie. Une proie qui comptait bien survivre. - J'imagine que tu n'étais pas du genre à écouter ce que disaient tes parents... Peut-être même bien qu'il les a tués dans leur sommeil, c'est en tout cas comme ça que Faye imagine le 'vrai' Einherjar.

20 points de vie VIE 20/20
Reliques : relique du survivant inférieur (bloque 1 dégât)



-


Dernière édition par Faye Whitehill le Dim 14 Mai - 15:07, édité 2 fois
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: no more limits (einherjar, dm)   Sam 13 Mai - 11:48
Le membre 'Faye Whitehill' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'DEATH MATCH ' :

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: no more limits (einherjar, dm)   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM