Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
N’HÉSITEZ PAS A VARIER LES ÂGES ET JOUER DES PERSONNAGES PLUS MATURES, BIEN ACCUEILLIS
PENSEZ A JETER UN COUP D’ŒIL AUX PRE-LIENS POUR FAIRE PLAISIR A NOS MEMBRES.
SI VOUS SOUHAITEZ JOUER UN PERSONNAGE ISSU DE LA MAFIA OU DE LA PÈGRE, RDV PAR ici D'ABORD

 Like an iron man - Leigh
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
avatar
<b>bavardages</b> 49 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Robert Downey Jr
CREDITS : avatar (vava) / Bloom (signa)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Like an iron man - Leigh   Sam 13 Mai - 19:16



Leigh O'Twomey
I'm a genius, billionaire, playboy, philantropist ☢ Leigh
Citoyen de Chicago

• date de naissance, âge 04/04/1966 - 51 ans • lieu de naissance, origines, nationalité né à Dún Laoghaire, en Irlande - origines grecques et irlandaises • statut social riche • études, métier directeur des Grandes banque d'investissement (nommées "Irish Bank of America" ou "IBA") - propriétaire immobilier - racheteur d'entreprises • statut matrimonial, orientation sexuelle Bissexuel - marié depuis 30 ans • traits de caractère majeurs charismatique - manipulateur - intelligent - stratégique - insensible (à moins de faire partie de sa famille ou de son cercle restreint d'amis proches) - opportuniste - arrogant - irrespectueux - rancunier - sans pitié - méfiant - violent - imperturbable - cynique - franc - tenace - prêt à tout • casier judiciaire quelques délits, mineurs, concentrés sur sa jeunesse. Mais aujourd'hui, sans être accusé, il est suspect. Suspect dans bien des affaires, sans pour autant inculpé. La plus grande question demeure : Leigh est-il L ? Bien qu'il agisse le plus naturellement du monde, bien qu'aucune preuve suffisante n'ait été apportée au dossier, le fanatique à la tête du groupe d'extrémistes qui a récemment frappé la ville est une question qui semble avoir un gros suspect : Leigh. Suspicions seulement. Rien de rendu public. • état de santé sain

Joueur du Darwin's Game

• date d'inscription juillet 2015 • pseudo Lugh, dieu des dieux dans la mythologie celtique. son nom offre à l'Irlandais un parfait héritage de son pays d'origine, ainsi qu'une annonce flagrante de son statut : il est le plus puissant des dieux. • arme favorite coup de poings américains : ils sont tous capable de casser des dents, de briser des mâchoires, d’assommer des joueurs, et de laisser les bottes et coups de pieds terminer le travail. Bien entendu, les plus dangereux possèdent les lames, un coup au milieu du torse et c'en est fini de l'ennemi, mais chaque type a son charme, il faut tous les apprécier... Discrets, ils permettent d'être armé sans que personne n'en sache rien. • a-t-il peur de la mort ? oui et non. Il ne peut la contrôler, elle reste une force dont il doit se défaire, mais plus que la mort, c'est l'absence auprès de sa famille qu'il redoute • aime-t-il tuer ou évite-t-il de le faire ? aime-t-il ? lui même ne le sait pas. Il ne redoute en rien l'action, mais est-ce un hobby, ou juste un moyen ?


w/ Robert Downey Jr

Raph

âge 20 ans
fuseau horaire celui de Paris
autres comptes Doutzen Gallagher
comment tu as découvert le forum ben j'ai un premier compte dessus /out
ce que tu en penses toujours aussi cool
ton personnage est un mélange de deux pré liens : celui de Rage (Lucifer de la Hell House) et celui de Bloom (papa des O'Twomeys)
si tu quittes le forum, tu acceptes qu'on ajoute ton personnage à la liste des décès ? Faudra demander à Rage et Bloom xD
crédit de l'avatar il y avait marqué "crédits avatar" donc j'ai mis "avatar" /out
ton smiley préféré :mera: car il s'appelle mera xD  

Pro DG actif
(anti actif officiellement)


AVISIRLIG
POURQUOI VOTRE PERSONNAGE-A-T-IL COMMENCÉ À JOUER AU DARWIN'S GAME ? Un événement sensationnel, capable de bouleverser, en seulement quelques jours, quelques semaines, toute une ville, tout un monde, toute une planète... Pour un homme tel que Leigh, qui compte diriger la société dans l'ombre de son palais, dans l'ombre de sa demeure, caché par le visage d'un riche philantrope, une telle arme de contrôle est indispensable, et plutôt que de nous demander pourquoi il s'y est inscrit, nous devrions voir pourquoi il a mis autant de temps avant de cliquer sur "start". Il a attendu, parce qu'il savait que les autres plongeaient, et il voulait savoir si l'on pouvait réémerger. D'un coup, plusieurs têtes financièrement rivales et capable d'influences aussi grandes, et même plus grandes que la sienne se mirent à tomber, et il voulait rester loin de Darwin's Game, comme un sobre dans un bar d'alcoolique. Avoir toute sa tête. Avoir tous ses moyens. Mais bien vite il a compris... Le jeu prenait possession de tout le monde, et pour les contrôler, il ne fallait pas rester en dehors du troupeau... Comment contrôler une meute de loup, sans être partie de cette meute ? Comment avoir de l'influence dans une ruche, sans être membre de celle ci ? Comment diriger une société sans en faire pleinement partie ? La société a changé, Leigh a donc suivi le mouvement... avec une idée en tête.  

QU'EST-CE QUI A CHANGÉ CHEZ LUI DEPUIS SON INSCRIPTION ? Le plus gros changement ? Il est à la tête, secrètement, d'un groupe de terroristes extrémistes pro Darwin's Game composé de personnes qu'il a fait suivre, sur lesquelles il a enquêté, et majoritairement recrutés par lui, en personne bien que camouflé. Là bas, on le connait sous le nom de L, et c'est un "bon samaritain" qui vient récupérer les déchets de la société pour les amener dans une maison en somme délabrée, mais équipée. Chauffage, électricité, eau, chambres, salle à manger avec garde manger, wi fi haute qualité, salles de bains... La mansarde fait peut être peur de l'extérieur, et ne donne pas réellement confiance à l'intérieur, mais elle est adaptée aux besoins de ses occupants, pour peu qu'ils suivent les ordres. Ils ont alors obligation de se connecter au Darwin's Game, et sont forcés de suivre des plannings de connections, et les ordres de L.
Bref, Leigh/L/Lugh, depuis son inscription, possède des pions pour jouer dans la réalité.
Pour le reste des changements, il est encore plus sur ses gardes, a adopté une triple vie, a fait partagé sa passion du jeu avec sa femme, a estimé que Bloom, sa fille, était forcément membre de la communauté du Darwin's Game au vu des capacités que le numérique offre aux handicapés et malades, et semble avoir plus de pouvoir qu'il n'avait déjà, pourtant au sein même des lignes de codes, il n'est que Lugh. Et comme tous les joueurs, il peut se faire prendre une vie à tout moment... Leigh est plus dangereux que Lugh.
Autre chose qui a changé : Leigh O'Twomey clame officiellement être anti Darwin's Game, alors que la vérité est l'exact opposé...

COMMENT VOTRE PERSONNAGE RÉAGIT-IL A TOUT CE QUI SE PASSE A CHICAGO ET DANS LE MONDE ? Il en profite. le monde change, Chicago change, et Leigh en devient cannibale. Le monstre, le serpent, le requin qu'il est agit en conséquence afin de rapidement instaurer sa dominance, n'hésitant pas à détruire, bouffer, ou manipuler ses congénères, les perdus. Très vite, en Chicago, suite à l'apparition du jeu, l'on vit les groupes comme celui de L, celui des Ryks, celui des Pimkins, prendre possession de la ville, et s'appuyer sur les conséquences du jeu...
Désormais la ville est un échiquier géant, et Leigh est un gros joueur sur cette partie en plusieurs fronts.  

VOTRE PERSONNAGE A-T-IL CONNU LE DG 1.0, AVANT LE 7 JANVIER 2017 ? SI OUI, COMMENT A-T-IL VÉCU LE CHANGEMENT DE MAP ET L’ABOLITION DES TEAMS ? S'IL NE L'A PAS VÉCU, AURAIT-IL PRÉFÉRÉ LA VERSION EN EQUIPE QUE CETTE NOUVELLE VERSION SOLITAIRE, PLUS DANGEREUSE ? Lugh est arrivé avec la marque des GAIAs visible sur sa nuque, juste en dessous de son nombre de vies caché par ses cheveux. Bien qu'il se soit toujours demandé pourquoi GAIA et non ESHU, vu sa vie, son caractère et sa façon d'être, il se plia aux règles et accepta sa team, sans pour autant réellement jouer dedans. Néanmoins, cette étiquette lui donna sa merveilleuse idée de faire sa propre équipe dans le monde réel.
Lors de son inscription, il lui fallu apprendre la map, il lui fallut apprendre à connaître ses coéquipiers, ou même apprendre à se battre en conditions réelles. Boxeur dans sa jeunesse, il sut se défendre les premières fois, mais lorsque les règles du jeu lui arrivèrent droit sur les pieds sous la forme d'une grenade, et qu'il dut choisir entre périr sous le feu, ou en se jetant d'un building, il comprit que tout comme lui depuis toujours, les joueurs ne jouaient pas franc jeu. "Devoir arracher son destin" (une partie de sa devise que vous verrez dans l'histoire irl) ne put jamais lui servir mieux que dans le Darwin's Game.
La version solitaire depuis janvier 2017 lui plait bien plus. Ayant trahi ses coéquipiers bien qu'il doute qu'on le reconnaisse comme un traître, il sait que les liens imposés par un événement aléatoire que l'on a pas choisis ou qui ne nous est pas imposé par la force d'un plus puissant ne valent rien. Pour avoir une équipe soudée, un groupe uni, il faut une force dirigeante, et une décision. Créer une team lui va mieux qu'être placé dans une.


Leigh

I. Dún Laoghaire. Ville du roi Laoghaire, elle fut autrefois la belle Kingstown, en l'honneur du roi George IV, et la ville qui permit à Saint Patrick de prêcher. Il s'agit donc d'une ville importante à l'Irlande, où passent de grands hommes... Cette histoire est tel un fleuve qui traverse l'esprit de Leigh, depuis tout petit. Ses parents, riches rentiers dont on taira le nom sur les pierres tombales, derrière l'ancien manoir O'Twomey, avaient jugé bon que leur fils unique, dès son plus jeune âge, connaisse l'histoire de la ville possédée. En effet, O'Twomey était le nom des régents, ceux qui possédaient financièrement près de la moitié de la bourgade, et en tant que "prince", Leigh se voyait comme le prochain grand homme foulant le sol de Dún Laoghaire. Quelle erreur, de la part de ses parents, de lui avoir envoyé ce message subliminal...
Très tôt, notre jeune irlandais comprit qu'il était privilégié. Peut être trop, malheureusement. Pourquoi se donner du mal, si la récompense était insuffisante ? Pourquoi travailler pour obtenir moins que ce qu'il pouvait avoir en une crise. Pourri gâté ? non, méthode de pensée. Leigh ne fut jamais intéressé par son statut de "gosse de riche", mais il voyait grâce à lui combien la vie était injuste, et combien sa vie serait parfaite. Cela ne lui plaisait que partiellement. Ce qu'il voulait, c'était renverser le système. Que le gosse de riche se retrouve à arracher son destin des mains de ses parents, plutôt que de devoir le demander en pleurant. que le gosse de pauvre se retrouve aidé par le riche, de façon à l'affaiblir moralement.
Ainsi, l'enfant diable attaqua. Vols et autres délits, constamment protégé par la richesse de ses parents, il continuait à chercher, encore et encore, la passion et le destin, la possession et l'avidité. Arrogance déjà papable, jamais on ne le regarda comme un délinquant, juste comme un sale fils de riche. Et une fois l'adolescence atteinte, tout changea. On aurait pu l'arrêter, l'emmener au poste, mais comment ? plus personne ne parlait. L'adolescent intelligent avait pris la place, les autres le voyaient comme un être soit amical, soit dangereux. Mais jamais soumis au système judiciaire. Leigh avait imposé à tous sa vision de la vie...

II. Maître de son destin, et rejeton aimé de ses parents, il avait le goût de la manipulation, et la détermination de contrôler son pouvoir, celui de l'argent. Ce fut donc un doctorat en finance qu'il visa, et, doué, futur requin dans ce domaine, il commença même très tôt à organiser son propre commerce. La drogue. Oh, il n'y touchait pas, il ne faisait que l'échanger contre de jolis billets. Et jamais on ne le prit en flagrant délit, en revanche, ses fournisseurs et ses acheteurs trouvèrent bien vite le goût des barreaux. Avide de l'excellence, et prêt à tout pour qu'on le voit comme tel, il fit même en sorte que les meilleurs que lui se retrouvent pris en possession de sa drogue. Ainsi, les élèves pouvant le surpasser mis hors d'état de lui nuire à lui et à son avenir, on le vit bien vite comme le major de ses promos, le meilleur élève.
Cette distinction ne fut possible que par le silence de sa petite amie, qui, âgée de trois ans de moins que lui, attendait déjà son enfant, accident regrettable, alors qu'elle n'avait que 16 ans. Ses parents avaient eu l'intelligence de payer la lycéenne pour qu'elle se taise et parte à jamais, pourtant Leigh, amoureux, refusa. Et grâce à l'amour aveugle qu'ils portaient à leur fils, et l'instinct de manipulation de ce serpent irlandais, il obtint ce qu'il désirait. La famille de la demoiselle reçut un chèque, la fille se cacha parmi couloirs du manoir O'Twomey, et l'on clama qu'elle était étudiait à l'étranger. Leigh, lui, continua jusqu'à terminer ses études, et lorsque le bambin nommé Kylian vint au monde, il fut accueilli avec joie. Car la demoiselle avait accepté ce que Leigh avait proposé : un mariage pour éviter à cet enfant l'horreur d'être bâtard.
Kylian avait tout juste quelques semaines lorsque Leigh et sa fiancée, amoureux, se marièrent. Ils sont toujours aussi amoureux aujourd'hui, après trente ans de mariage.

III. Beau garnement aux allures de jeune homme entreprenant, le papa de Kylian et tout jeune marié, après avoir permis à ses parents de voir sa dulcinée (jeune, un peu trop) avancer jusqu'à lui au milieu d'invités (peu, en réalité) pour prêter serment de l'aimer jusqu'à la mort, glissa habilement dans certaines conversations de sa mère ou de son père combien la Grèce de leurs origine pourrait convenir à une belle retraite... Grâce à ce charmant usage de sa langue de vipère, il put conserver le manoir et y installer sa famille. La femme reprit ses études, Leigh les termina, et la nourrice s'occupa d'un bébé tout à fait resplendissant. Puis par la suite, le métier de trader s'imposa à Leigh comme une évidence, qui lui permit d'arracher ses premiers milliers, de permettre à son nom de reprendre sa suite, d'hériter de son prénom.
Le trading suffit pendant quelques années seulement. Au bout de quelques temps, il s'engagea dans la magouille. Combatif et capable de boxer depuis l'âge de 15 ans, ayant appris à partir de ses huit ans, il s'aventura d'abord un peu trop loin en tabassant un chantage qui avait mal tourné. Ni une ni deux, il sut qu'il allait avoir des ennuis, et dans la nuit, à coup de chandeliers, il mit fin aux jours de sa victime, le tout dans son bureau au dernier étage de la société de bourse. Quel scandale si l'on l'y découvrait... Alors il nettoya. Sachant que l'argent ne pourrait pas épargner les hommes de mains qu'il pourrait engager pour effacer toutes ses traces, fit en sorte de lui même s'aventurer dans ce chantier. Grâce au ciel, tout ce que Leigh avait touché était répertorié dans son esprit, et il n'eut pas à passer toute la pièce aux lingettes. Et la nuit couvrant son crime, dont le remord ne le touchait que peu, il entreprit de se débarrasser du corps de la pire façon possible, mais avant il s'introduisit dans les locaux, déserts, de la salle de contrôle pour supprimer les vidéos de surveillances où il apparaissait. Enfin, de retour dans le bureau du crime, il souleva le corps avant de le lancer contre la vitre. Celle ci explosa en morceaux, la victime tomba, et Leigh disparut dans la nuit... Jamais on ne put l'inculper, et seuls les soupçons parvinrent jusqu'à lui. Là, anonymement, il paya pour qu'un concurrent au siège du conseil d'administration qu'il tentait d'obtenir par chantage se retrouve avec une preuve de sa culpabilité, et enfin, il fut lavé de tout soupçon. Il obtint le siège dans l'année, et le goût de la magouille immédiatement.

IV. Enceinte. Encore. La femme du serpent irlandais était follement éprise de ce dernier, et vice versa. Ainsi, lorsque Kylian était dans le secondaire depuis trois ans, elle accoucha de deux petites filles, jumelles et magnifiques, qui atteignirent le succès de galvaniser toute la petite famille. Pour les prénoms, Leigh proposa de choisir celui de la première, et de laisser son épouse choisir celui de la seconde, mais si Leigh choisit Avalon, il suggéra subtilement Bloom pour la seconde, si bien qu'il fut finalement capable de définir les deux noms.
Ces deux fillettes rousses apportèrent plus de lumière encore dans cette délicieuse famille, que Kylian le faisait à lui seul.
Ainsi, tandis que Leigh permettait à Kylian de recevoir amour (et argent), s'amusant par moment avec son fils, l'emmenant voir les matchs qu'il désirait, lui offrant même sa première voiture avec une once de fierté dans son regard, le reste de son temps libre se passait avec ses deux filles. Requin dans la finance, serpent dans les actions, il restait gaga de ses fillettes, et voulait autant leur faire plaisir qu'il le faisait avec Kylian. Ne comptant pas l'argent qu'il dépensait pour les fêtes d'anniversaire d'enfer organisée par sa femme, ou ne rechignant jamais à lire des histoires. Ses enfants, sa femme, sa famille était ce qu'il protégeait et aimait. Mais à sa façon. Lorsque, par exemple, l'une des brutes s'occupait d'amocher Avalon, alors qu'il avait sans doute trois ans de plus qu'elle, et qu'elle devait avoir cinq ans, Leigh n'hésita pas. Plus jamais la brute ne s'approcha.
Avide de pouvoir, néanmoins, il comptait sur sa famille et ses enfants pour démontrer qu'ils avaient les tripes d'affronter la vie, et voulait absolument qu'ils suivent le raisonnement qu'il avait suivi gamin : le gosse de riche doit arracher son destin de la main de ses parents.

V. Et le gosse de pauvre doit être gâté par le riche pour l'affaiblir moralement. Ce fut, en tout temps, vrai pour Leigh. Sauf une fois. Une seule et unique fois. Alors qu'il avait rencontré ces gamins des rues, plus jeunes que lui (tellement plus jeunes), ces petits caïds, dont le grand frère se disait hacker, il risqua gros en s'autorisant à l'aider plus que nécessaire. Ce garçon se retrouva équipé des plus puissantes machines de l'époque, et trouva en Leigh une main de secours, une aide généreuse, qui, sans doute étrangement pour lui, ne voulait rien en retour. Car dans l'idée du serpent O'Twomey, la simple idée d'avoir un hacker faible d'esprit à manipuler était le paiement pour cet énorme service...
Mais au fil du temps, quelque chose se dégagea dans l'esprit de ces deux frères, de ce hacker. Quelque chose d'incroyable, à laquelle Leigh n'avait jamais pensé faire face un jour : une amitié. Car si les deux gosses de pauvres avaient été presque ramassés par Leigh, leur mentalité changea du tout au tout, adoptant ce que le trader appréciait : la bataille pour son destin. Et ainsi, pour la première (et dernière) fois de sa vie, Leigh vit en un pauvre un véritable frère, un ami, un semblable. Quelqu'un qui par la suite deviendrait son seul véritable ami. Son nom ? Amadeus Pimkins.

VI. Dix ans. Leigh en avait quarante deux. Son épouse, trente neuf. Kylian, vingt trois. Bloom, dix aussi. Dix ans... C'est à cet âge là que la vie de Leigh subit la première fracture, le premier déclin. Un verre qui explosa à ses pieds, répandant le champagne sur le sol. Une douleur sourde, semblable à une crise cardiaque, mais uniquement dans la tête. Un cri palpable, agonisant, à ses côtés, poussé par sa femme. Une frayeur monstrueuse. Une réflexion absente. Avalon est tombée de la falaise. Le coeur qui s'emballa. Le corps qui se leva, sans autre instant de pensée. Avalon ne sait pas nager. La course folle. La poussée d'adrénaline. Avalon vient de tomber de si haut. Le plongeon. Sa femme hurla. Sa fille cria. Son fils accourut près de la falaise.
La mer, dans sa malfaisance, avait déjà emporté ce petit bout de chou si profondément, lorsque le corps de Leigh finit enseveli par la puissance des vagues. Héroïsme ou stupidité sa dernière pensée fut à sa femme, à sa fille restante, à son fils... Il s'excusait doucement, tandis que sa conscience s'évadait... Il le savait : il allait mourir. Et ce fut le noir.
A son réveil, il était allongé dans sa chambre, aux côtés de son épouse éplorée. Elle lui apprit alors la dure vérité : Avalon était déjà morte lorsqu'il l'avait attrapée. Et il ne s'en était fallu de peu pour lui aussi. SI les gardes côtes n'étaient pas arrivés, il aurait subi le même destin. La douleur fut si grande qu'il ne voulut pas y croire, mais c'était un fait indéniable, et lorsqu'on lui laissa voir le corps mort, presque comme endormi, de sa fille, il tomba à genoux, et resta plus d'une heure à pleurer silencieusement la mort de son petit enfant, s'excusant de ne point avoir été là au moment des faits... Cela, dans la plus grande intimité, aucun membre de la famille ne voulant approcher le père dans un tel état...

VII. La mort ayant embrasé la famille, tout changea dans le quotidien O'Twomey. D'un fils prodige, destiné à être le futur Leigh O'Twomey, le serpent trouva un guerrier prêt à intégrer l'armée. D'une fille carrée, portrait craché de sa jumelle, le père trouva la garçonne. D'une femme aimante et pleine d'attention, le mari trouva la dépression. Ce, durant des années. Leigh n'en put plus. Jamais personne ne sut ce qu'il endurait, de voir sa belle, sa petite fille prise par la marée. L'on pouvait l'imaginer, mais il ne se confia jamais. Et son bureau portait même des portraits d'Avalon. Chose étrange, puisqu'il laissait sa famille hors de son espace de travail. mais au fin fond de lui, une tâche plus noire que jamais venait de s'implanter.
Lors que ses parents moururent, cinq ans plus tard, Leigh en profita. Manoir vendu, il emmené sa famille en voyage. Effacer la mort de son enfant était impossible, mais la camoufler sous une tonne de souvenirs, sous la culture, le voyage, les lieux aussi idylliques qu'historiques, emblématiques de l'humanité évoluée, sous le trésor et la liberté était faisable. C'était une façon d'éviter le deuil d'Avalon, de la laisser "vivre" en Irlande, dans les souvenirs indélébile et la mémoire du manoir.
La première destination fut celle où les grands parents de Bloom et Kylian résidaient avant de mourir. Une maison de vacances que la famille occupa quelques jours, avant de s'élancer vers les aventures que le monde leur offrait...
Ce fut l'année la plus saine depuis la mort d'Avalon...
Et au bout d'environ treize mois, Londres accueillit une famille O'Twomey fraîche et quelque peu réparée...
Cela ne dura point...

VIII. Quand le mal frappe une fois, l'on s'attend souvent à être protégé. Leigh non. Plus maintenant en tout cas. A peine l'année s'écoulait-elle, que sa jolie Bloom devenait blanchâtre, abîmée par une maladie, un mal être. Arrivés à Londres, les O'Twomeys virent alors un médecin qui annonça la première mauvaise nouvelle : une leucémie. Pourtant, la famille du serpent irlandais n'était en aucun cas touchée par cette maladie, et du côté de sa femme, leigh savait aussi pour sûr que cette maladie n'existait pas. Un mystère. Un désastre. Une catastrophe. Leigh arriva à s'en remettre, à la seule condition qu'il trouve un moyen de la soigner. Sa femme, elle, pleura à chaudes larmes dans les bras de son mari, le soir venu, dans ce pavillon londonien tout juste acheté.
Et comme une mauvaise nouvelle ne pouvait arriver seule, Leigh fut trahi par son propre fils, son aimé Kylian. Policier. Policier et fier de l'être. Le dégoût emparé par l'esprit de l'irlandais, il ne fallut pas longtemps pour que les premières engueulades fusent au sein de la maison. Un fils épris de justice face à un père illégal jusqu'à l'os. Et encore, ce que Kylian et sa famille connaissaient de Leigh O'Twomey n'était qu'une partie de la vérité. Les magouilles étaient suspectées, mais jamais rien n'était annoncé, jamais personne n'avait vu le noir au fond du coeur du père de famille.
Lorsque son fils devint policier, Leigh sembla voir son univers s'effondrer. De ses trois enfants, seule Bloom avait survécu, et même elle risquait de le quitter. DU moins, c'est ainsi qu'il le vit. Au début. Car pour lui, son fils venait de mourir...
Mais, bien obligé de reconnaître que ce n'était pas le cas, et sous l'influence méconnue de sa femme et la mère de son enfant, il se résolut à passer cette trahison... Bien que jamais plus la relation père-fils ne redevint l'emblème stéréotype qu'elle était auparavant...

IX. Drame. Drogue. Jamais, de son vivant à Londres, Leigh ne sut ce que sa fille trafiquait, bien qu'il la voyait se rebeller, pour son plus grand bonheur. Une battante. De ses trois rejetons, deux étaient en vie. De ces deux là, une méritait pleinement son amour, elle était comme lui. Oui, si Kylian semblait s'être résigné à laisser son destin entre les mains de son père, Bloom avait, selon Leigh, suivit son enseignement : elle tentait d'arracher son propre destin de la main de ses parents, affrontant les déboires que la vie traçait sur sa route...
Drame. Maladie. Un matin, sa chérie rousse ne put se lever. Aussitôt, elle fut conduite à l'hôpital, et le verdict tombant, sa leucémie s'aggravait aussi vite que l'espoir s'envolait. Et la douleur connue uniquement lorsqu'Avalon avait sombré dans ces eaux glaciales sembla remonter dans la vie des O'Twomeys, si bien qu'agacé, le serpent financier loua le pavillon avant d'envoyer sa famille autre part, au delà de l'atlantique, à Chicago, tentant d'oublier cet épisode londonien, comme il tentait d'oublier, depuis tant d'années, la mort d'Avalon. Une façon de se dire que la maladie n'avait pas suivi sa cadette en Amérique...
Drame. Darwin's Game. Un jeu tout droit sorti des tréfonds d'internet, créé par des développeurs inconnus, commençant à changer la perception que les gens avaient de Chicago. Leigh, possédait depuis quelques années la banque principale de Chicago (dont il changea le nom pour "IBA : Irish Bank of America"), d'investissement (pourquoi croyez vous qu'il conduisit sa famille à Chicago ?), dont la marque s'était mondialisée (oui oui, à Londres aussi il existait une IBA, comme à Dún Laoghaire, et dans d'autres grandes ou petites villes), et le changement d'atmosphère créé par le Darwin's Game commençait à lui faire peur, pour lui, pour sa banque, pour ses propriétés immobilières qu'il ne cessait d'acquérir, voulant avoir un contrôle absolu sur la ville. L'on parlait d'addiction, de morts, et de bien d'autres terreurs que la curiosité prit le dessus. Comme pour s'assurer que ce jeu infâme n'allait pas lui causer des ennuis, il s'y mit... Et toute sa perception changea.

X. Ce jeu avait tout ce qu'un homme de la trempe de Leigh pouvait rêver d'avoir. Il était l'exemple même de la survie dans un milieu hostile, de l'enseignement de Leigh. C'était un bijou, un trésor, et ainsi, Leigh y consacra du temps. D'abord un peu. Puis un peu plus. Puis encore un peu. Il finit même par convaincre sa femme d'y goûter.
malheureusement pour son bonheur personnel, les groupuscules anti Darwin's Game commencèrent doucement à se manifester. Le jeu était menacé. Et Leigh ne le voulait pas. Pire encore, Leigh voulait ce jeu. Il voulait se l'approprier (il le veut toujours), son pseudo en est la preuve.
Ainsi, alors que les manifestant anti Darwin's Game faisaient du bruit, il se décida à créer son propre groupe pro Darwin's Game. Via sociétés écran, il fit l'acquisition, en secret d'une bicoque dans le South Side de Chicago, qu'il aménagea pour qu'elle contienne le nécessaire de survie et de vie, une cuisine avec frigo rempli presque constamment, des salles de bains, des chambres et lits, et surtout, tout le matériel disponible pour se connecter au Darwin's Game. Là il commença à devenir le bon samaritain. Il se camoufla dans un manteau long, une casquette, des lunettes de soleil, et parfois même un foulard, et vint ramasser tous les reclus de la sociétés possibles, après les avoir étudiés, pour leur offrir ce qu'ils désiraient le plus : un toit, de quoi vivre sans bosser, un but. La seule chose qu'ils avaient à faire ? S'inscrire au Darwin's Game, et suivre les ordres. Rien de bien compliquer, quelques manifestations, quelques voix élevées, quelques meurtres bien voyants, quelques tueries bien signées. La routine quoi...
Bien décidé à ne point révéler l’entièreté de son visage, malgré le fait qu'il voulait tout de même instaurer la confiance, et ne voulant surtout pas que l'on connaisse son nom dans cette mansarde lugubre, il se fit appeler L auprès des recrues, recrues qu'il amadouait souvent, comme ce fut le cas pour Rage Ghliebnikov, en s'agenouillant devant eux, leur souriant et glissant de l'argent dans leur mains, avant de leur proposer un toit à la seule condition de faire ce qu'il voulait. La plupart de ces SDFs devaient sûrement penser, au début, qu'il voulait les toucher, peut être même aller plus loin, mais au fur et à mesure, la rumeur se répandit : un homme offrait le gîte et le couvert aux SDFs en exigeant juste de passer le "recensement". Et après les SDFs, il y eut les drogués, les prostituées, les orphelins...
Dans la cave de cette maison se trouvaient des armes. et ces armes allaient bientôt servir...

XI. Chaque membre de la maison était soigneusement étudié par Leigh, par L, et lorsqu'ils étaient enfin entre les mains du manipulateur, ce serpent vicieux, il les emmenait. Pourtant, parmi le groupe de L se trouvait une femme qu'il n'avait pas choisie. Saoirse Williams, belle, rousse, ramenée par Rage. Agacé par cette décision, il se dit qu'il pourrait la soumettre, mais non. QU'elle suive le règlement, c'était la seule chose qu'il parvint à lui obtenir, et la méfiance régnant dans son regard le fit comprendre qu'il avait au moins une faiblesse, elle. Ce fut ainsi que dans le jeu, Leigh s'employa à traquer Saoirse, de telle sorte de l'effacer. Néanmoins, elle lui échappait, et, énervé, il eut alors l'idée de faire de son plus vieux collaborateur (oui, du plus ancien SDF ramené) sa taupe. Spécialement conçue pour espionner les membres de son groupe, cette taupe était initialement prévue pour Saoirse seule, mais lorsque d'autres furent pointés du doigts par ce membre de "confiance", ils finirent expulsés... Et tous ceux étant déjà sortis de la bicoque et du groupe finirent morts, quelque part dans Chicago... Pourtant, personne n'en parlait. Ce n'étaient que des reclus de la société, personne n'en voulait.

XII. Sa famille n'est pas au courant de cette maison. A vrai dire, personne ne l'est. Leigh O'Twomey ne fréquente pas les SDFs. L le fait. Et comme personne ne viendrait soupçonner Leigh d'être L...
En plus de vouloir contrôler le groupe afin d'obtenir ce qu'il désire, Leigh cherche quelqu'un qui pourra soigner sa fille. Mais, convaincu qu'elle arpente déjà les Darwin's Game, étant donné qu'avec lui, elle peut bouger comme bon lui semble, il semble s'être fixé, en plus de faire du jeu sa propriété, de le rendre parfait pour sa fille... Et grâce à Kylian, qui, à défaut d'être une déception, aime Bloom de tout son coeur, Leigh est sûr qu'elle est protégée.

XIII. Retrouvailles. Alors qu'il était arrivé en ville depuis quelques mois, Leigh apprit bien vite les noms des différents groupes, et ceux des différentes grandes familles de Chicago. Et en plus des RYks, en plus des Ekstrom, en plus des Whitehill, Leigh retrouva le nom de son plus vieil et seul véritable ami : Pimkins. Amadeux Pimkins. Casinotier, et vraisemblablement (mais ce n'est pas prouvé, et donc chut) parrain de la mafia, ce même Amadeus fut celui qui apprit au serpent irlandais que sa fille vendait de la drogue sur le territoire mafieux. Loin d'être ravi de la nouvelle, Leigh finit tout de même par demander à son vieil ami de surveiller sa fille, tandis qu'il refrénerait ce côté dealer. Néanmoins, cette charmante nouvelle fut la preuve, pour Leigh, que sa fille était véritablement sa digne héritière...

XIV. 14 février 2017. Date qui restera en mémoire comme l'attentat le plus décevant de l'histoire. Alors que les décrets anti Darwin's game passaient, Leigh entra dans une rage folle. Ne se contrôlant plus, il failli même blesser sa femme alors qu'elle voulait le calmer, la repoussant avant de serrer les poings. Ce ne fut qu'en voyant son doux visage, ce même visage dont il était amoureux depuis tant d'années, qu'il avait comblé, qui l'avait comblé, qu'il s'était juré de ne jamais blesser, qu'il se stoppa. Excuses acceptés par la dame, il finit par lui confier que les décrets anti Darwin's Game l'avaient poussé à bout, et la nuit suivante, il reçut un beau lot de consolation, alors que sa femme dansait sur lui, nue.
Le lendemain, L se rendit à la bicoque afin de réunir quelques uns de ses membres, et il les poussa à attaquer un restaurant où déjeunaient des militant anti Darwin's Game bien reconnus. L'attenta fut une cruelle déception, lorsque les sept malheureux morts ne firent pas la une, mais il fut le début de la nouvelle étape : la guerre.

XV. Sénat, mairie, Leigh O'Twomey fut en tout temps, lié à la politique. Bien qu'au début il n'était que là pour faire quelques deals avec les maires des villes où il habitait, aujourd'hui, dans le Darwin's Game, il est bien décidé à être derrière le nouveau maire, et le nouveau sénateur. En effet depuis la mort de sa sénatrice préférée, Melinda Humphrey, Leigh est bien décidé à placer lui même le prochain sénateur... Une façon bien classique et pourtant dangereuse de garder le contrôle, dans l'ombre.

XVI. Le Darwin's Game... ce jeu tellement influent finit, au bout d'un moment par faire de Leigh un anti Darwin's Game. Attention, entendez bien cela : ce n'est absolument pas vrai. Officiellement, Leigh O'Twomey exècre le jeu à cause de ce qu'il a fait. EN plus des habituelles profanations de ses biens immobiliers, dernièrement, deux individus inconnus lui dérobèrent, à lui et à sa banque, 30 000 dollars. Une telle somme, bien que peu significative sur l'ensemble des bénéfices de Leigh, reste un affront à sa personne. Mettant sur le dos de ces braqueurs le jeu, il est tout de même évident qu'il les traînera en justice, ou se fera justice lui même.
L, en revanche, est toujours aussi pro Darwin's Game qu'il l'était au début. Mais l'image d'un Leigh contre reste une façon de conserver un anonymat...

XVII. Melinda Humphrey... Elle était la gloire des sénateurs, elle était la star de l'irlandais, elle était l'idéal de sa vision de la politique. Et elle est morte. Alors le serpent a choisi un autre de ses compères, un autre sénateur, le plus pro Darwin'w Game possible, et est entré en jeu. Il a fait de celui ci son pion, une corruption bien agile afin d'avoir la main dans la politique du pays... Et ainsi, L dispose de l'appui dont il a besoin, pour ses actes de terrorisme.


Lugh

I. Lugh. Dieu des dieux, roi de la société divine irlandaise, père d'un héros reconnu. Tout puissant, contrôlant le monde, il est intelligent, il est puissant, et surtout stratégique. Mais tout ne commença pas aussi bien pour lui. Fils de deux dieux, il était pourtant apparenté aux monstres que sont les fomoires par son grand père Balor, roi de ceux ci. Ainsi, bien que né d'une famille puissante, il dut, tout comme Leigh le fit, arracher son destin de la main de sa famille, détruisant armé d'un lance pierre son grand père, afin d'avoir une chance d'accéder à la table des dieux. Mais encore une fois, il ne le put. il dut subir une initiation, et évincer le précédent grand roi des dieux Nuada.
Cette histoire, connue et racontée depuis des lustres dans les peuples celtes, surtout en Irlande, doux pays de Leigh, de son enfant décédé, de sa famille et du commencement de sa gloire, sonna comme un destin aux oreilles du serpent, qui s'empressa de remplacer deux lettres de son prénom par le u de Lugh. Ainsi, il put s'identifier à cet être cosmique, avant de cliquer sur "start", et de se lancer dans le jeu...

II. Tatouage discret, peu visible, et tout simplement invisible. Comment ? Pourquoi ? Jamais il ne le sut, mais toujours il apprécia. Sur la nuque résidait le tatouage des GAIAs, bien que selon lui, le serpent aurait dû appartenir aux ESHUs. Et au dessus, couvert par les cheveux, la racine d'un duvet fort agréable, tout de noir vêtu, se trouvait en lettres de la même couleurs le nombre 10. La première fois, Lugh se rasa cette partie concernée, afin d'apprendre le numéro. Mais par la suite, plus jamais il ne regarda. C'était simple comme bonjour : le tatouage brûlait, il perdait des vies. S'il n'était pas mort, il  en regagnait. Et lors d'extrême mesure, il inspectait, doucement, sans rien enlever, au travers de ses cheveux écartés et d'un miroir, les marques d'un nombre. Mais jamais il n'en eut réellement besoin, et seule la paranïa (que l'on appelle aussi prudence) l'amenait à y jeter un oeil.
Maintenant que les teams sont parties, le tatouage est introuvable, invisible, fièrement caché, et bien pratique. Digne de lui, Lugh joue, mais Leigh réfute, officiellement. Nu, personne ne peut prouver son allégeance au darwin's Game, car personne ne songe à regarder là où seule sa femme regarde, avertie par son mari.

III. Les teams étaient un concept vivant, incroyable, passionnant. Unir une bande de joueurs invétérés dans le seul but d'exterminer les autres, mettre une étiquette sur un groupe de la populace, leur donner une fonction, une action... A la suite de sa première connexion, Lugh fut émerveillé, et à son retour dans le monde réel, il n'eut plus que son idée de groupe... Ainsi, il mit une flopée de joueurs dans un groupe, et leur donna un but. Finalement, ses pions, ex SDFs, ex drogués, ex prostituées, ex reclus, ne sont pas plus dans un jeu que dans la réalité. La seule différence ? Connectés, ils ont dix vies ou moins, mais déconnectés, ils n'en ont qu'une. Pourtant, même dans le jeu officiel, ils défendent leurs vies avec hargne...
Les teams, Leigh les a repris. Tout comme chaque morceau du jeu... Car Leigh, Lugh et L désirent tous les trois le Darwin's Game.

IV. Très vite le Darwin's Game apprend aux joueurs ce qu'est la mort, le combat, la survie. Pourtant, Lugh, même si impressionné, ne se fit pas avoir lors de sa première connections. Il atterrit au milieu d'une rue, et très vite un rire étrange suivit d'un cliquetis de revolver se firent entendre derrière lui. Flingue sur l'arrière de son crâne, il reconnut la voix d'un partenaire financier, qui s'extasiait de voir Leigh O'Twomey dans un jeu virtuel où il pourrait le supprimer sans que ce ne soit considéré comme un meurtre. Mais le problème de cette arrogance qui bouffa l'ennemi, fut qu'il voulut voir le visage apeuré de son rival. Manque de chance, la peur ne se lut jamais dans ce même visage, qui attrapa si rapidement le canon que l'autre en fut bouche bée, ne tirant point. Ce fut ainsi que Lugh supprima sa première victime, et c'est sur son cadavre qu'il trouva son arme favorie, le coup de poing américain. Le flingue aussi, bien entendu, mais il ne le garda pas longtemps.
Marchant, explorant, utilisant ses sens aussi rapidement qu'il le devait, il finit bientôt par trouver une porte de sortie et regagna son fauteuil, son ordinateur, et son extase presque palpable. Le jeu l'avait conquis.

V. Sa première mort fut aussi mémorable que sa première venue dans ce monde entièrement numérique. Sur le toit d'un immeuble, il réorganisait ses ressources lorsqu'un autre membre se pointa, issu vraisemblablement d'une autre équipe. Lugh attrapa aussitôt le flingue, mais il ne fut pas le premier à tirer. Chose aussi étrange que cette influence sur la vie que le jeu avait, le second adversaire, une belle et charmante demoiselle, ne tira pas en plein milieu du torse de Lugh, mais droit sur sa main, son revolver sautant avec la douleur, et tombant du haut du bâtiment. la seconde d'après, une grenade était lancée aux pieds de l'irlandais.
Ne désirant pas mourir de cette façon, il se jeta du toit, et mourut quelques mètres plus bas, avec cette douloureuse et mauvaise sensation au réveil, cette accélération du rythme cardiaque, cette brûlure intempestive et mal placée à la base du crâne, et cette marque, issue de la balle ingame, sur sa main droite, détestable et assez sensible à ses débuts. Ce fut à ce moment là que le corps de leigh assimila quelque chose qui, bien que déjà su, restait difficile à appréhender : le jeu était dangereux...
Mais le danger excitait le serpent...

VI. La fureur. Elle ne semble pas très expressive dans le vrai monde, à moins d'être à l'abri des regards. POurtant dans le jeu, elle est cautionnée. On ne la fuit pas. On la laisse s'exprimer. Lors d'un affrontement, il n'y aura ni justice, ni autorité. Si le fort bouffe le faible, qu'il en soit ainsi? SI le faible se venge, alors c'est parfait. Le jeu fait que la vie est totalement différente, pourtant l'IRL est bien plus dangereux avec des hommes comme Leigh, qui savent faire preuve de rage ou de folie même en dehors du numérique. Ce fut pourquoi il ne fut en rien compliqué pour Lugh de tabasser à mort l'un des joueurs, en pleine rue, armé de son arme et d'une pierre. Un vrai duel à mort, du sang partout, une fureur indescriptible dans le regard du serpent, et une peur insondable dans celui de la victime, dont le crane se faisait lentement ouvrir par le GAIA. Et l'ATOM mourut, laissant à son adversaire la douce sensation d'un meurtre sans que jamais on ne le poursuive pour cela. L'homme derrière le visage de Lugh se rappela alors ce meurtre dans les bureaux de son ancienne entreprise, qu'il utilisa pour supprimer deux sièges au conseil d'administration pour en prendre un et contrôler le second. Et il sut que le goût sanglant d'une tuerie n'avait rien d'égal IRL. Ici,  dans le jeu, l'on ne ressentait plus grand chose en retirant la vie de quelqu'un, à moins que ce ne soit sa dernière... Le Darwin's Game enlevait tout le frisson d'une mort rondement menée... Lugh s'employa alors à chercher détruire les personnes n'ayant plus qu'une vie à leur compteur, les menaçant ou les manipulant, les tuant ou les gardant enfermés dans une partie du jeu non visitée... Lugh devint alors tout aussi dangereux que Leigh...

VII. La rébellion des GAIAs extrémistes du 3 avril 2016 fut largement appuyée par Lugh, bien que son équipe ne le sut probablement jamais. Il les aida sans les aider, fut là sans l'être réellement, apportant son soutien de telle sorte que ce soit comme un acte hasardeux, invisible, intraçable. Le goût du changement, le goût de la terreur envisagée par cet acte terrifiant lors d'un banquet de paix. Cette sensation n'était là que pour le faire frémir d'envie, comme s'il existait un sentiment meilleur que celui d'infliger sa plus grande terreur à son ennemi... Par cette action, il savait que les teams allaient réagir. Ce fut divin. Trahir une équipe dont il ne se sentait pas véritable membre sans pour autant être débusqué comme le serpent qu'il était... Par sa pensée, l'on aurait aussitôt pu l'assimiler au serpent du jardin d'Eden...
Un monstre destructeur de paix.
Mais pourquoi ? Pour continuer à alimenter la peur du Darwin's Game à la surface, dans la vraie vie. De cette manière, son groupe d'extrémiste Pro Darwin's Game allait avoir plus d'impact sur Chicago...

VIII. Le contrôle. Tout est une question de contrôle. Tout a toujours été une question de contrôle. De pouvoir. De suprématie. Même le pseudo de Leigh montre son inextinguible désir de puissance. Avoir la main sur l'échiquier qu'est Chicago...
Malgré les taupes qu'il peut planquer dans la maison de ses pions, de son groupe, malgré les personnes qui surveillent Bloom, Kylian pour lui, malgré les espions qui passent en revue ses différents associés ou rivaux, Leigh possède un moyen de surveillance tout simplement incroyable depuis l'apparition du Darwin's Game : Lugh. Camouflé sous un foulard, une capuche, un sweatshirt, il peut approcher sans aucun problème la plupart des personnes concernées par la surveillance. Au sein même de la mansarde extrémiste, il peut se fondre dans la masse pour récolter des infos, ou simplement montrer à un potentiel rebelle ce que cela fait de s'en prendre au big boss. Il peut devenir son propre homme de main. Lugh travaillant pour L... Quelle douce mélodie.

IX. L'on raconte une histoire, dans le groupe de L. Les membres qui le quittent ne finissent jamais par vivre assez longtemps pour en profiter. Les reclus de la sociétés voulant redevenir déchets finissent à la poubelle, leur corps entreposé malhabilement et irrespectueusement dans les décharges. Mais cette histoire revient sans arrêt : Les sentences n'arrivent pas forcément dans la vie réelle. Bien qu'un ex SDF voulant retourner à son ancienne vie pourrait se trouver en train de bouffer du bitume à cause d'un homme de main, il pourrait tout aussi bien être forcé de se connecter dans le jeu pour perdre, lentement, toutes ses vies... Pourtant, la rumeur, l'horrible révélation, la terrifiante histoire qui fait le tour de la maison, qui alimente la légende, serait la torture de L. L'on raconte que celui ci prend parfois les déserteurs à part, dans le jeu, les attache, et les torture, les empêche de se nourrir, les prive de toute déconnexion... Lugh peut punir aussi bien que L, et Leigh peut alors se garder de trouver une nouvelle excuse, si besoin est, pour ce corps que l'on vient de retrouver...
Quel est le pire ? Mourir ? OU être coincé dans le jeu jusqu'à la mort ?

X. Janvier 2017 fut une épreuve particulièrement bien tenue par Leigh... DU moins, à l'en croire, et à l'en voir. Lorsque les serveurs furent hors service, il préféré se tourner vers sa femme, l'entendre lui parler de sa propre avancée dans le jeu. Il préféra, plutôt que de tenter de cliquer comme un drogué paumé et désespéré sur "start" toutes les trente secondes, s'occuper de ses affaires IRL, de ses traques et de son influence. Et lorsque le jeu version 2.0 arriva, à sa grande surprise et pour sa plus grande joie, les teams avaient disparues et le décor était Chicago.
Avec le départ des teams, le tatouage de Lugh était complètement invisible, car le nombre de vies résidait complètement caché par les cheveux.
Avec la nouvelle carte, la puissance de Lugh s'en trouva amplifiée, puisqu'il pouvait faire du repérage de ses lieux d'attaques sans éveiller le moindre soupçon. Le 14 février 2017, cet attentat dans le restaurant, fut d'ailleurs prévisualisé grâce à cette nouvelle carte, et cette facilité avec laquelle un homme seul dans ce lieu pouvait examiner toutes les possibilités afin d'optimiser le placement de la bombe, afin d'avoir le maximum de victimes. Et bien qu'un échec, il sait désormais qu'il peut mener ses pions au sein même du Darwin's Game si besoin...
Avec la mise à jour du Darwin's Game, Lugh est devenu plus important, Leigh est devenu plus influent, et L est devenu plus puissant...





Dernière édition par Leigh O'Twomey le Sam 20 Mai - 21:15, édité 15 fois
avatar
ALÈTHEIA
<b>bavardages</b> 735 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Lily Collins
CREDITS : Schizophrenic (avatar) - Tumblr (signa')
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Anti-DG / Active


MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Sam 13 Mai - 19:32
Rebienvenue par ici avec ce personnage tout beau, tout neuf :uuh:
Bon courage pour l'écriture de ta fiche :mimi:



PRESS START

as the world fall, each of us, in our own way, is broken. and it is more and more difficult to know who is the most crazy.
© signature by anaëlle.
avatar
<b>bavardages</b> 1630 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : Sophie Turner
CREDITS : Lux Aeterna (av) Parker ♥ Mera ♥ (gif ig)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : O'Twomey


MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Sam 13 Mai - 19:55
PAPA :baav:
Je t'aime :baav:


y'a pas d'grand roi sans petit peuple
avatar
JEFFTHEKILLER
<b>bavardages</b> 872 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : cameron monaghan
CREDITS : polarize (vava) pando (signa) ken ♥ (gif bellnikov) parker ♥ (gif pro-dg)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : pro-dg actif irl / passif ig


MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Sam 13 Mai - 22:07
LUCIFER :mera:
REBIENVENUE :wesh:
bon si t'as des petits doutes, des petites idées ou que sais-je encore, tu sais où me trouver Arrow
en espérant que tu t'éclates avec notre gourou :uuh:


You think I'm psycho, you think I'm gone Tell the psychiatrist something is wrong. Over the bend, entirely bonkers. Tell you a secret, I'm not alarmed. So what if I'm crazy ? The best people are.
❝Normal people scare me❞

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Dim 14 Mai - 0:54
'sup le demon suprême!
rebienvenu a la maison
& j'ai bien hâte de te détester :uuh:
avatar
<b>bavardages</b> 331 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : claire foy.
CREDITS : blake.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Dim 14 Mai - 14:08
rebienvenue ma chère I love you cat


-
avatar
<b>bavardages</b> 49 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Robert Downey Jr
CREDITS : avatar (vava) / Bloom (signa)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Dim 14 Mai - 16:49
@Jemma Whitehill Merchiiiiiii. Je te réserve un lien avec Leigh ^^

@Bloom O'Twomey Ma fifiiiiille :coeur: j't'aime aussi. Tu veux que je te réserve un lien ? /out/ (comme si on en n'avait pas t'sais xD)

@Rage Ghliebnikov Merchi merchiiiiii. Et t'inquiètes pas, j'ai eu quelques idées, je vais venir t'en parler sous Micah ^^

@Saoirse Williams Merci ^^. Et hâte de me méfier de toi aussi xD au point de te chasser dans le jeu /out

@Faye Whitehill Merchi ma grande ** je vais venir te voir pour un lien, car ton métier et ton nom de famille vont intéresser leigh ^^. Enfin, si tu veux bien hein xD



Invité
Invité


MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Dim 14 Mai - 17:51
rebienvenue toi ;))

hâte de voir la suite !!
avatar
NIGHTINGALE
<b>bavardages</b> 6040 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Jennifer Lawrence
CREDITS : lux aeterna - Alaska - Lexi ♥
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Pro-DG passif


MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Dim 14 Mai - 18:38
Re-Biiiienvenue ♥
Si tu as des questions tu sais où nous trouver :)


it's eating me alive


⋆ why don't you just fuck off and die


It seems that all that was good has died and is decaying in me. Madness is the gift, that has been given to me. @excelsior
avatar
<b>bavardages</b> 49 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Robert Downey Jr
CREDITS : avatar (vava) / Bloom (signa)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Dim 14 Mai - 18:40
@Oliver Pimkins merci ^^ et quand j'aurais fini l'histoire, je viendrais te voir pour un lien, puisqu'après tout, j'en ai un avec ton papa xD

@Astrid Jallek thanks ^^ et ouais, je sais où vous trouver xD Et je te réserve un lien aussi (t'as pas le choix /out) :russe:


avatar
<b>bavardages</b> 1756 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Shelley Hennig
CREDITS : .nephilim (avatar)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
ALIGNEMENT : Pro DG à la vie, à la mort (passive pour le moment)


MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Dim 14 Mai - 18:40
Re bienvenue ;)
avatar
<b>bavardages</b> 331 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : claire foy.
CREDITS : blake.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Dim 14 Mai - 19:52
Avec plaisir :per:


-
avatar
<b>bavardages</b> 49 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Robert Downey Jr
CREDITS : avatar (vava) / Bloom (signa)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Dim 14 Mai - 20:11
@Parker Rhodes Merchi ^^ (j'ai peut être une idée de lien pour toi si tu veux ^^)

@Faye Whitehill cool ^w^ on en parle en mp ?


avatar
PERSEPHONE
<b>bavardages</b> 439 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : lindsey morgan.
CREDITS : jo (avatar) ; nola ♥ (crackship) ; astra (signa).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : la suisse (neutre).


MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Dim 14 Mai - 20:31
tu fais des heureux là :uuh:
rebienvenue avec ce super personnage et bon courage pour cette nouvelle fiche :coeur:


    helpless everything wasted, nothing to say so i can sing no requiem
http://www.wildatearth.tumblr.com
avatar
THUMOS
<b>bavardages</b> 336 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Joel Kinnaman
CREDITS : lannisters (avatar) ; alaska (signa)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : plutôt actif


MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Dim 14 Mai - 22:14
re bienvenue ! parfait choix :yas:
avatar
<b>bavardages</b> 49 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Robert Downey Jr
CREDITS : avatar (vava) / Bloom (signa)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Lun 15 Mai - 2:45
@Jill Myers Ouais, plein plein d'heureux xD. Merci du coup (et t'façons, j'ai des liens pour tout le monde, alors je t'en réserve aussi /out)

@Cayde Howard merchi ^^ du coup, un lien ? xD


avatar
GANGSTA
<b>bavardages</b> 1091 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Watkin Tudor Jones
CREDITS : BLACK.PINEAPPLE
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Lun 15 Mai - 12:21
Ce titre quoi, c'est parfait. :olaa: Rebienvenue par ici, have fun avec ce nouveau perso. :coeur:


I'M A NINJA
my life is like a video game


NO FUCKIN AROUND I'M CUTTING DOWN ANYONE IN MY PATH TRYNA FUCK UP MY GAME WITH RAZOR SHARP
avatar
<b>bavardages</b> 1085 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Elizabeth Olsen
CREDITS : sodoBloomie /out
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
how could I ever be who I used to be, without her ? Please, Dad, Scar, help me
ALIGNEMENT : Pro DG active


MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Lun 15 Mai - 14:10
Re bienvenuuuuuuuuuue :mera: /out/ :russe:


@Nick Macready Merchi d'avoir noté pour le titre xD Et merci pour le rebienvenue ^^ je viendrais te voir pour un lien


@Doutzen Gallagher Arrêtes éwè on va me prendre pour une déjantée si on voit que je me parle à moi même /out/ Mais t'auras un lien (of course)
avatar
<b>bavardages</b> 1630 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : Sophie Turner
CREDITS : Lux Aeterna (av) Parker ♥ Mera ♥ (gif ig)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : O'Twomey


MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Sam 20 Mai - 13:57
Je valide jeune fille :mera:
Rien a redire on a déjà tout vu ensemble de facon :mimi:


y'a pas d'grand roi sans petit peuple
avatar
JEFFTHEKILLER
<b>bavardages</b> 872 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : cameron monaghan
CREDITS : polarize (vava) pando (signa) ken ♥ (gif bellnikov) parker ♥ (gif pro-dg)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : pro-dg actif irl / passif ig


MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Sam 20 Mai - 19:06
pareil que ma camarade rousse, je valide :wesh:
on a quasiment tout vu ensemble de toute façon et du coup j'approuve ces choix même si je trouve toujours autant qu'il pue le ESHU à plein nez et que j'aurais aimé savoir ce qu'il pensait du fait qu'il était dans la team "des plus faibles" :russe: ça a dû faire mal à son égo ça
content que tu aies gardé Lugh ! du coup ce mec, c'est un triple L :regis:

j'suis prêt à te détester et ce sera pas difficile :hm:
j'espère que tu t'éclateras avec ce gusse :wesh: c'est un bon Lucifer que je vois là, mais souviens-toi de ce que je t'ai conseillé au sujet de tes envies de grandeurs. Ne t'éparpille pas trop, t'as déjà suffisamment à faire avec la famille O'Twomey, et nous :russe: sans compter les pimpkins Arrow pis je parle pas des trois identités du monsieur. enfin, c'est qu'un conseil mais faut pas se laisser dépasser par les envies de domination d'un tel personnage Arrow

bref, t'as géré donc...



You think I'm psycho, you think I'm gone Tell the psychiatrist something is wrong. Over the bend, entirely bonkers. Tell you a secret, I'm not alarmed. So what if I'm crazy ? The best people are.
❝Normal people scare me❞
avatar
NIGHTINGALE
<b>bavardages</b> 6040 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Jennifer Lawrence
CREDITS : lux aeterna - Alaska - Lexi ♥
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Pro-DG passif


MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Sam 20 Mai - 20:57
Hey ♥

Avant de te valider, pourrais-tu changer ces détails ? :)

- "coup de poings américains (avec pics, lames ou nature)" ce sont juste des poings américans :uuh:

- Il y a quelques coquilles dans ta fiche, pourrais-tu les corriger s'il te plaît ? ♥

- Concernant la mort d'Avalon, pour avoir été en Irlande et avoir vu les falaises je peux clairement dire que survivre à une chute comme ça, avoir assez conscience pour plonger et récupéré un corps déjà emporté par les eaux relèves du miracle... Pourrais-tu changer ? Pourquoi pas dire qu'il a sauté mais il a été sonné et a été repêché en même temps que sa fille ? Ou bien le corps d'Avalon n'a pas été retrouvé mais le sien oui sur la place ?

- Dans ta fiche, je trouve que le fait que personne ne sache que L est Leigh est un peu trop tiré par les chevaux. Si c'est un homme populaire, qui côtoie tout le monde, qui connaît tout le monde aussi : il doit être suivi non ? Ne serait-ce que par la CIA ou bien le FBI : même les riches ne peuvent pas tout acheter... Même sans parler de ça ce n'est pas quelques déguisements je pense qui peuvent berner les gens à ce point : il doit bien avoir des mimiques gestuelles et de paroles qui peuvent le trahir. Pourrais-tu nuancer ce côté super puissant s'il te plaît ?

- Comme l'a dit Rage fait attention de ne pas trop t'éparpiller non plus et que Leigh ne soit pas... Too much disons : tu verras que le personnage pourra être tout aussi intéressant s'il n'est pas surpuissant, tout beau et sans faille quelconque. ♥


Merciii et bon courage pour les modifications overhug


it's eating me alive


⋆ why don't you just fuck off and die


It seems that all that was good has died and is decaying in me. Madness is the gift, that has been given to me. @excelsior
avatar
<b>bavardages</b> 49 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Robert Downey Jr
CREDITS : avatar (vava) / Bloom (signa)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Sam 20 Mai - 21:20
@Astrid Jallek

COucouuuuu

merci de t'occuper de moi ^^

Alors, alors...

- pour les coups de poings américain, oui, je voulais juste m'amuser avec le mot "nature", comme si la garniture existait pour les armes. J'ai enlevé ce qu'il y avait entre parenthèses pour laisser "coups de poing américain" seulement ^^

- Pour la mort d'Avalon, j'ai modifié, prenant ton idée : Il plonge, il est sonné, il est repêché avec Avalon et il est le seul survivant.

- Pour L, j'ai modifié le casier judiciaire. Ainsi, même si aucune preuve tangible ne permet d'inculper Leigh pour être L, il y a de gros soupçons. Il est donc largement possible que certains sachent sans preuves ou soupçonnent Leigh d'être L ^^

- Et pour l'éparpillement, j'ai pris en compte ^^

Du coup, j'espère que ça ira ^^. SI je dois encore modifier, pas de problèmes :coeur:

(je dois dire : modifications effectuées ?)


avatar
NIGHTINGALE
<b>bavardages</b> 6040 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Jennifer Lawrence
CREDITS : lux aeterna - Alaska - Lexi ♥
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Pro-DG passif


MessageSujet: Re: Like an iron man - Leigh   Sam 20 Mai - 21:30



DOWNLOAD : 100%

le jeu peut commencer.
Merci pour les modifications, re-bienvenue parmi nous avec cet homme pourris jusqu'au os :uuh:



Tu es peut-être validé(e), mais ton travail ne s'arrête pas ici. En effet, il te reste tout un tas de choses à faire pour finir d'inscrire ton personnage dans l'histoire du forum !

▬ recenser ton avatar
▬ recenser ton pseudo ingame
▬ recenser tes infos dans le sujet adéquat.
▬ réclamer tes écus et l'influence pour ta cause.
▬ créer ta fiche de liens.
▬ créer ta fiche de personnage
▬ créer ton téléphone
▬ demander un parrainage si tu te sens perdu(e)

Et surtout, t'amuser. Le forum tout entier t'ouvre ses bras, le jeu peut commencer. Si tu as besoin de quoi que ce soit, la moindre question, le staff reste à ton entière disposition.
darwinsgame.com (c) 2015



it's eating me alive


⋆ why don't you just fuck off and die


It seems that all that was good has died and is decaying in me. Madness is the gift, that has been given to me. @excelsior
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM