Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 Doutzen - Don't wanna hear, don't wanna know
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
avatar
PLUMERIA PEARL
<b>bavardages</b> 203 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Urassaya Sperbund
CREDITS : Avatar sur Pinterest| Gif Tumblr & Queenyeon
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Neutre


MessageSujet: Doutzen - Don't wanna hear, don't wanna know   Mar 16 Mai - 3:44
Don't wanna hear, don't wanna know


Doutzen & Jenna

Elle hésitait encore. Elle s’était habillée, coiffée et même maquillée un peu, mais elle ne savait plus si ça lui tentait réellement de se rendre à cette soirée. Elle faisait quelques pas sur le trottoir, se retournait, hésitait et reprenait son chemin sans pour autant décider si elle y allait réellement ou non. Elle tenait son téléphone dans sa main et jetait une fois de temps en temps un regard à celui-ci. Aucun nouveau message. D’accord… Elle pourrait toujours retourner s’enfermer chez elle (chez Mirza en fait), étudier peut-être, jouer surement et voilà. Une soirée tranquille, quoi. Mais elle avait déjà dit oui à ses copines d’université. Elles ne se voyaient plus très souvent avec tout ce qui se passait. Elles étaient rarement en cours, contrairement à Jenna qui mettait un point d’honneur à se présenter, sauf lorsque le cours était annulé bien entendu. Allez, une petite soirée n’était pas grand-chose et elle ne rentrerait probablement pas très tard.

Avec un soupir, elle s’obligea à poser un pied devant l’autre. Elle avait promis qu’elle ferait un tour, elle ne pouvait pas simplement rester chez elle et ne jamais se pointer. Elle vérifia de nouveau l’adresse du bar en question et constata qu’il se trouvait une intersection plus loin. D’accord. Elle resserra les pans de la petite veste qu’elle avait posée sur ses épaules, car malgré la belle température, le vent pouvait s’avérer frisquet. Elle rangea son téléphone dans la poche arrière de son pantalon et accéléra la cadence pour se retrouver devant la porte. Elle jeta un coup par la fenêtre avant d’entrer. Il n’y avait pas foule, mais c’était déjà plus vivant que ses salles de classe à l’université. Une inspiration et elle ouvrit la porte pour s’engouffrer dans la bâtisse.

La première chose qu’elle se dit en avançant entre les gens était qu’il faisait chaud. Elle laissa la veste glisser de ses épaules et la tint sous son bras. La deuxième chose fut qu’elle ne trouvait pas ses amies. Elle se dirigea vers un coin tranquille du bar et jeta un coup d’œil à nouveau autour. La musique se faisait discrète et les conversations s’échangeaient à mi-voix. Elle fut soulagée de savoir qu’un mal de tête ne s’abattrait pas sur elle. Elle chercha des yeux quelqu’un qu’elle connaissait. Personne. Elle ne s’était pourtant pas trompée d’endroit. Elle vérifia à nouveau sur son téléphone, mais non, c’était bien ici. Elle soupira. Était-elle en avance ?

Elle se laissa tomber sur un tabouret avec une pointe d’énervement. Elle passa une main dans ses cheveux et se tourna lorsque le barman lui adressa la parole pour prendre sa commande. Elle répondit simplement qu’elle attendait des amis et qu’elle commanderait par la suite. L’homme releva un sourcil et elle lui fit de grands yeux qui demandaient de la laisser tranquille. Il n’insista pas et se retourna pour servir un autre client. De son côté, Jenna reprit son téléphone pour ouvrir la conversation de groupe qu’elle avait avec ses amies. Elle réalisa avec agacement qu’elles allaient être en retard. C’était chiant. Elle était donc coincée toute seule dans un bar à attendre. Elle pouvait toujours repartir, mais elle avait déjà écrit sur la conversation « Je suis là. Vous êtes où ? » Avant de recevoir les « Désolées ! On va être un peu en retard. Garde-nous une place ♥ »

Bon… Qu’avait-elle de mieux à faire de toute façon ? Elle s’installa confortablement, accoudée au comptoir, et ouvrit le premier jeu qui lui tomba sous la main sur son cellulaire. Passer le temps, voilà tout. Et si le serveur revenait l’énerver et bien, elle se voyait obligée de décamper avant qu’on ne lui demande ses cartes. Après tout, elle n’était pas encore en âge de consommer de l’alcool. Ses amies l’étaient par contre et elle avait simplement hâte qu’elles se ramènent pour passer inaperçue dans le groupe.
avatar
<b>bavardages</b> 1085 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Elizabeth Olsen
CREDITS : sodoBloomie /out
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
how could I ever be who I used to be, without her ? Please, Dad, Scar, help me
ALIGNEMENT : Pro DG active


MessageSujet: Re: Doutzen - Don't wanna hear, don't wanna know   Lun 29 Mai - 9:40
Hear & know, I'll show you how
with Jenna/Plumeria Pearl & Doutzen/B

La douceur de la nuit embrasant doucement le rouge de tes lèvres, pulpeuses, brillantes, alors que dans ta splendeur inhabituelle, tu portais une tenue des plus attrayantes, non pas par son manque de tissu, mais par son excentricité impeccable, comme s’il était tout à fait normal de se démarquer dans une foule de soifards et poivrots. Rouge et noire, striée par l’ébène, chevauchant la mare de sang qui représentait cette jolie robe, agrémentée d’une coiffure toute simple, et pourtant marquante, cheveux de soie tombant comme un rideau sur le visage de l’ange… Bottes de cuir en couleur sombre, et sac à main à la main – wow, prévisible –, yeux confis dans une lueur charbonnée et semblant de beauté parcourant ton aura, comme si les yeux se perdaient sur ta silhouette avant de se frayer un chemin vers ton visage, ton corps ou ta folie pourtant bien cachée sous les faux-semblants…

Pénétrant telle une diva/déesse/erreur/folle, enjambant les parties les plus sales de la taverne, ce bar pourtant si bien renommé, passant entre deux trois costauds, te faufilant entre les plus assidus, et zieutant les belles demoiselles attendant – sans le savoir – que tu les prennes dans tes bras les embrasses, ou les enlaces, tu parvins à arriver au comptoir où la vision de ton tatouage de vies inscrit sur ta langue alors que ta façon de parler semblait plus tirer de l’exhibition de ta vie virtuelle que de celle de l’expression, le verre te fut offert, le second aussi. L’un par le barman, l’autre par un homme dans la vingtaine qui, pourtant, ne t’intéressait pas plus qu’un sourire pour le remercier. Verre gratuit.

Sans en perdre une seule goutte, il te fut alors évident qu’il y avait une façon de faire de ce geste une bonne action encore plus remarquée, et la douce rouge que tu étais – plus coccinelle qu’abeille ce soir – parvint aux avants de cette demoiselle, cette femme qui semblait aussi seule que désespérée d’être entourée par de la bonne compagnie. Sans doute attendait-elle quelqu’un, mais en attendant, elle t’aurait toi. Ainsi, le choc fut surjoué, le verre à peine renversé, la tâche sur ta belle tenue mettant juste en valeur la forme de ta poitrine, tandis que d’une voix aussi fluette que mielleuse, tu prétendis t’excuser, clamant _ Oups, désolée, je ne vous avais pas vue. la cécité sur le moment, alors qu’une telle perle n’était jamais invisible, qu’elle fut été toi ou la jeune femme assise et ramassée sur son téléphone. Souriant alors, la première chose – la seconde, la première étant les (fausses) excuses – que tes lèvres firent furent de bouger au rythme de ton enchantement, et de cette présentation presque trop parfaite… Allait-elle voir que tu avais calculé ton coup ? Ou penserait-elle au hasard ? _ Doutzen Gallagher. Je suis désolée… Quelque peu distraite ce soir. Et tu es ? Si seulement tu savais. Si seulement il y avait une étiquette sur son beau et doux visage pour te révéler son nom. Car tu connaissais sa sœur. Une amie si grande et si importante, mais qui n’avait jamais pu te présenter à sa famille. Une amie qui avait failli passer la nuit nue contre toi d’ailleurs… _ A part, visiblement, assoiffée. Tiens. Tu lui tendis le verre que ce mec t’avait offert, gardant le premier entre les doigts de ta main droite. _ Ne t’en fais pas, je comptais déjà l’offrir à la plus belle femme que je rencontrerais ici… Et puisque je viens de la bousculer.
Ok. Peut-être pas la drague la plus fine. Pourtant, dans certains cas, ce genre de vérité flatteuse pouvait marcher. A voir ce qu’elle en pensait…

electric bird.



avatar
PLUMERIA PEARL
<b>bavardages</b> 203 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Urassaya Sperbund
CREDITS : Avatar sur Pinterest| Gif Tumblr & Queenyeon
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Neutre


MessageSujet: Re: Doutzen - Don't wanna hear, don't wanna know   Jeu 6 Juil - 6:31
Don't wanna hear, don't wanna know


Doutzen & Jenna

Accotée au comptoir et commençant à trouver le temps long, Jenna soupira. Déjà qu’elle n’avait plus trop envie de se retrouver là, devoir attendre ses amies en jouant à des jeux débiles sur son téléphone l’ennuyait, l’énervait même. Elle changea à nouveau de jeu en espérant qu’une de ses amies allait bientôt se pointer. Cela ne faisait pas bien longtemps qu’elle était assise et pourtant, ça lui paraissait déjà comme une éternité. Certainement, si ça prenait encore trop de temps, elle rentrerait simplement chez elle. Sa décision était prise. Mais elle n’eut pas le temps d’aller plus loin dans ses réflexions qu’une bousculade la ramena à la réalité. Elle tourna la tête avec surprise vers la jeune femme qui l’avait bousculée. Le verre que celle-ci tenait se renversa légèrement et la personne parla. Jenna allait répondre qu’il n’y avait aucun problème, que c’était des choses qui arrivaient, parce que pour elle, c’était bien évidemment le hasard qui avait joué un mauvais tour, mais elle n’en eut pas le temps. La jeune femme continua. Elle s’appelait Doutzen Gallagher. Jenna garda son regard brun posé sur la femme. Elle n’eut pas le temps de répondre à la question qui lui était posée que la dénommée Doutzen reprenait la parole en lui proposant le deuxième verre qu’elle tenait à la main. Jenna leva la main pour l’attraper, mais hésita un moment. Elle n’était pas en âge de boire après tout et elle ne voulait absolument pas se faire prendre. Ça la mettrait dans une position délicate. La suite de la discussion la fit hausser le sourcil. Est-ce qu’elle se faisait draguer là ? Ce devait être la première fois que ça lui arrivait d’être abordé ainsi par une femme. C’était flatteur, mais Jenna se dit qu’elle ferait mieux de sortir de cette situation le plus poliment possible sans attendre.        

- Euh... Merci, mais je ne bois pas.

En tout cas, pas pour l’instant. Elle se laisserait peut-être convaincre durant la soirée, mais pour le moment, elle préférait ne pas l’envisager. Elle n’avait que vingt ans. Si quelqu’un finissait par lui demander ses cartes, ce serait un problème. Surtout si elle avait un verre à la main. Elle hésitait donc beaucoup à accepter le verre de l’inconnue. Mais elle ne ferma pas la discussion tout de suite, ce serait mal poli. Elle n’était peut-être pas intéressée, mais elle pouvait quand même se présenter à son tour.

- Jenna Kehiayan. Enchantée.

Elle sourit gentiment. Parce qu’elle était comme ça Jenna. Elle ne voulait peut-être pas s’éterniser, mais elle ne pouvait pas tout simplement ignorer les gens. C’était à l’opposé de son caractère. Elle aimait faire de nouvelles rencontres, alors elle n’allait pas simplement retourner à son jeu alors qu’elle avait la possibilité de parler avec quelqu’un. En plus, ça lui permettrait de se fondre un peu plus dans la masse. Et puis, si la femme se montrait un peu plus insistante, elle n’aurait qu’à lui dire qu’elle n’était pas intéressée. C’était simple. Pas de quoi en faire un plat. Jenna continua donc la discussion.

- Ta robe n’est pas tachée ? Ce serait dommage. Oh, mais si tu veux, j’ai quelque chose ici. (Elle ouvrit son sac et fouilla à l’intérieur pour un sortir un tube contre les taches. Elle le tendit à Doutzen) Tiens. C’est le moins que je puisse faire. C’est un peu ma faute aussi, après tout.

Elle laissa ses lèvres s’étirer à nouveau en un sourire. Elle attrapa aussi le deuxième verre que la femme tenait pour le poser sur le comptoir, près d’elle. Oh, elle ne l’acceptait pas vraiment, mais elle se disait que ce ne serait pas pratique d’essayer d’enlever la tache avec les deux mains occupées. Puis, elle jeta un coup d’œil à son téléphone pour voir si elle avait reçu un message entre temps. Toujours rien. Une petite moue apparut sur son visage quelques instants, mais elle la chassa vite. En se retournant vers Doutzen, elle reprit la parole :

- Pardon. C’est que j’attends des amies. Je ne voudrais pas manquer leur appel.

Elle ne voulait pas paraitre impolie à regarder son téléphone, comme si elle se cherchait une façon de fuir. Elle ne voulait simplement pas rater ses amies si celles-ci essayaient de la rejoindre. Elle était tout à fait honnête. Après tout, ses amies ne devraient plus trop tarder, se disait-elle. Ça faisait déjà une bonne dizaine de minutes qu’elle était là.

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Doutzen - Don't wanna hear, don't wanna know   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM