Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 I will try to fix you (tania)
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
avatar
<b>bavardages</b> 491 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Grimes
CREDITS : Avatar (moi/Stilinski)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: I will try to fix you (tania)   Mar 30 Mai - 12:10
I will try to fix you
Bliss x Tania
« Bliss…c’est Oz » Au ton de la voix du jeune homme, Bliss comprit que le cadet des Whitewill allait lui annoncé une mauvaise nouvelle, elle ferma les yeux tandis l’annonce tombait sur elle telle une guillotine : Tania avait été retrouvé dans une ruelle, grièvement blessée. Les yeux dans le vide, elle raccrocha sans un mot et tel un robot se dirigea vers la porte d’entrée.

Bliss a toujours détesté l’hôpital, ces murs blancs, ces odeurs de « stérile » mélangée à celle de la mort parfois, la faisait toujours autant frissonnée. « Bonsoir. Je…Je cherche Tania Whitehill » demanda – elle à une infirmière positionnée derrière un comptoir. « Chambre 355, au bout du couloir » lui répondit la soignante d’un ton lasse, sans même la regarder, sans doute était elle épuisée par la charge de travail qui se multipliait tandis que la violence et la folie gangrénait d’avantages Chicago.
Le cœur de battant, la jeune femme suivit la direction qu’on lui avait indiquée slalomant entre des visiteurs en larmes qui attendaient des nouvelles de leurs proches dans les couloirs, se faisant parfois bousculée par le personnel médical trop absorbé dans ses pensées pour faire attention à sa présence. Quand enfin elle arriva devant la chambre de son amie, et qu’elle la vit, là étendue dans le lit, contusionnée, ecchymosée de toute part, la moitié de son visage poupin, dissimulé sous un épais bandage, elle ne put réprimer un sanglot. Qui avait pu s’attaquer de la sorte à sa meilleure amie ? Un être incapable de faire le moindre mal.
Essuyant ses larmes d’un revers de la main, elle s’approcha du lit de la blessée endormie et tira un fauteuil pour être près d’elle puis attendit. (…)

« Hey ma belle » dit elle en voyant la brune ouvrir faiblement un de ses yeux épargné par le massacre de son bourreau sur elle, tentant un sourire elle posa sa main qui se voulait bienveillante sur celle de son amie épargnée par les perfusions et les pansements. « Comment tu vas ? » demanda t-elle.
©junne.





She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
avatar
<b>bavardages</b> 1155 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : EMILIA CLARKE.
CREDITS : @LUX AETERNA (AVATAR), PERSEPHONE (SIGN).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : anti-dg active, milicienne (rôle: bédivère)


MessageSujet: Re: I will try to fix you (tania)   Mar 6 Juin - 0:14
I WILL TRY TO FIX YOU
bliss & tania

Son rêve était parsemé d’images à la fois familières et inconnues ; c’était dérangeant, désagréable, terrifiant même. Sûrement des bribes de sa mémoire qui n’avaient pas complètement volé en éclats et qui revenaient doucement à elle. Tania était agitée et avait le sommeil difficile. Seuls les antidouleurs et calmants la maintenaient prisonnière de ces rêves dont elle cherchait absolument à échapper. Chaque fois qu’elle parvenait à ouvrir les yeux, elle était à nouveau emportée trop vite par la fatigue.  Mais cette fois, une voix et une main posée sur la sienne permirent à la jeune femme de se raccrocher à la réalité et ne pas sombrer. Elle cligna lentement des yeux, en observant la fille aux airs de punk assise sur une chaise à côté d’elle qui, à en juger par la douceur dont elle faisait preuve, était une personne qu’elle aimait. Pourquoi diable Tania ne se souvenait-elle d’aucun être aimé ? Les Whitehill d’abord, puis Charles, et maintenant cette femme ! Elle avala sa salive avec difficulté et lâcha d’une voix faible : « Je vais bien. » Ce n’était pas exactement la vérité, mais si elle voulait quitter ce foutu hôpital au plus vite, mieux valait-il faire croire à tout le monde qu’elle était sur la voie d’un prompt rétablissement.

Tant bien que mal, Tania se retourna sur le flanc pour faire face à la nouvelle venue, en prenant garde de ne pas arracher les fils qui la reliaient aux différentes machines qui entouraient son lit. Un peu plus tôt dans la journée, elle avait malencontreusement arraché une aiguille plantée dans son bras et avait perdu beaucoup trop de sang pour rien. Une fois confortablement installée, elle posa sa main libre sur celle de la jeune femme, elle-même posée sur la sienne. « Je suis désolée, je ne sais pas qui tu es. Je ne me souviens pas. » Combien de fois avait-elle répété cette phrase depuis deux jours qu’elle était là ? Tania essayait de ne pas blesser les gens, mais elle n’avait pas assez de tact pour leur faire comprendre autrement qu’ils avaient été balayés de sa tête comme un mauvais rêve au matin. Elle ne pouvait pas faire semblant, pas mentir, alors que ce doux visage aux allures rebelles ne lui évoquait plus rien. Elle pouvait sentir qu’elle n’était pas une étrangère à la façon dont cette fille la touchait et la regardait, et veillait sur elle. Ce fut pour cela, aussi, que Tania emprisonna sa main dans la sienne. Elle était peut-être devenue une étrangère à ses yeux, mais n’en n’était pas une avant l’accident. Alors elle lui devait bien ça, et ne pas la repousser. C’était peut-être dur pour elle, mais ça l’était aussi pour ses proches qui devaient composer avec quelqu’un pour qui ils n’étaient plus rien. « Beaucoup de gens sont venus me voir, mais je ne me rappelle d’aucun visage. Ni des noms. Ni du mien, expliqua-t-elle avec plus de douceur, mais je promets que ça finira par me revenir. » Ce n’était pas très sage de promettre une chose dont elle n’était pas sûre. Mais que pouvait-elle faire pour ces gens sinon leur promettre qu’elle se souviendrait et qu’ils recommenceraient leur relation là où ils l’avaient laissée, avant l’accident ?

Tania relâcha un instant la main de la demoiselle pour attraper le verre d’eau posé sur sa table de chevet, qu’elle porta à ses lèvres. Sa joue était encore douloureuse, et ouvrir la bouche était une sensation désagréable. La brune avait hâte que ce soit complètement cicatrisé et qu’elle ait un aperçu des dégâts, quoi qu’elle n’était pas sûre d’avoir envie d’être dévisagée comme un monstre par les gens dans la rue, ou même ses proches qui feraient semblant de rien mais la prendraient en pitié une fois le dos tourné. Elle reposa lentement le verre vide et posa à nouveau sa tête sur l’oreiller. « Alors ? Parle-moi de toi, et de notre relation. » Tania était obligée de se reconstruire d’après les dire et les souvenirs des autres. Peut-être que le monde entier était en train de lui mentir et lui inventer une fausse vie. Elle voulait croire que la gentillesse qu’elle voyait dans les yeux de ceux qui venaient la voir était réelle, mais quelque chose clochait. Elle ne savait dire quoi exactement, mais il y avait quelque chose d’énorme qui flottait dans l’air et lui échappait totalement. Quelque chose qu’on essayait de lui cacher, ou qu’on avait omis de lui rappeler volontairement. Peut-être qu’avec cette fille, elle en saurait plus.





suspended motion
avatar
<b>bavardages</b> 491 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Grimes
CREDITS : Avatar (moi/Stilinski)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: I will try to fix you (tania)   Mar 13 Juin - 17:24
@Bliss Abernathy a écrit:
I will try to fix you
Bliss x Tania
Le cœur serré, elle regarda Tania se tourner péniblement sur le côté, à causes des perfusions d’analgésique et d’autres substances qui entravaient le moindres de ses mouvements.
Bliss ne releva pas la réponse de sa meilleure amie, elle la connaissait suffisamment pour savoir quand celle ci lui mentait et c’était actuellement le cas. Comment pouvait elle aller bien  alors que quelqu’un avait tenté de la tuer ?!
Les paroles de Tania eurent l’effet d’une douche glacée sur la jeune femme que personne n’avait préparé à une telle surprise. « Mon dieu, qu’est ce qu’ils t’ont fait Tania ? » se demanda t-elle en tentant de ne pas céder à la panique. «  Je …hm… je suis Bliss, ta meilleure amie.» lui répondit elle en cachant tant bien que mal son profond désarroi derrière un faible sourire.
« Ne t’en fais pas, je suis sûre que tu finiras par te souvenir de tout Tania, je ne connais pas d’autre personne aussi battante que toi » lui dit elle en posant sa seconde main sur la sienne, pour réconforter son amie mais aussi elle même.
« Et bien, on s’est rencontrée dans un bar, je venais à peine de débarquer à Chicago, je suis native d’Auclkand » elle sourit à l’évocation de sa rencontre avec la brune  « j’étais assise au comptoir quand tu as renversé ton soda sur moi parce que tu ne regardais pas où tu allais ...» elle eut un petit rire en se rappelant du regard surpris qu’elle lui avait lancé « tu as essayé d’essuyer les dégâts et quand tu t’es relevée tu as vu la couleur de mes cheveux, ils étaient verts à l’époque dit elle en attrapant une mèches de ses cheveux violets à présent, «ça t’a tellement plu que tu n’as pas arrêté de m’en parler durant toute la soirée … » raconta t-elle les yeux brillants d’espoir que son récit puisse sortir son amie du brouillard qu’étaient ses souvenirs.


©junne.





She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.
avatar
<b>bavardages</b> 1155 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : EMILIA CLARKE.
CREDITS : @LUX AETERNA (AVATAR), PERSEPHONE (SIGN).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : anti-dg active, milicienne (rôle: bédivère)


MessageSujet: Re: I will try to fix you (tania)   Lun 19 Juin - 22:52
I WILL TRY TO FIX YOU
bliss & tania

Apprendre que cette nana aux allures cutie-punk était sa meilleure amie n’étonna pas Tania, qui avait successivement rencontré un frère un peu déglingué et un neveu qui lui était réellement inconnu, une sœur belle comme le monde à l’air sage et un patron avec lequel elle flirtait. Un beau panel de gens radicalement différents – ça n’avait aucune logique, et Tania se demanda plus que jamais à quoi pouvait ressembler sa vie, entourée d’êtres si différents. C’était tout à fait son genre de s’attacher à des gens qui sortaient du moule et des conventions, elle le sentait. Elle avait ressenti ça avec Oswald, et maintenant avec Bliss. L’histoire de leur rencontre lui arracha un sourire sincère et ému. C’était d’histoires comme celle-là dont elle avait besoin, actuellement. Des tout petits riens qui lui donnent envie de se relever et de repartir à l’aventure, même si c’était à l’aveugle dans une vie dont elle ne se souvenait pas. Et même si tout ça n’était qu’un ramassis de mensonge. Elle devait les croire sur parole, de toute façon. « C’est vrai, j’adore tes cheveux. » concéda-t-elle en détaillant de son œil valide le joli ton violet qu’elle avait sous les yeux. « Je ne me souviens pas, mais je veux bien te croire. Je ressens parfois des choses pour les gens qui viennent me voir, je suppose que mon cœur n’a pas oublié. » Tania se réinstalla mieux, glissa ses doigts sur son bandage et grimaça. Elle avait une envie folle de gratter – se retenir était un calvaire. Il faisait bigrement trop chaud pour avoir le visage couvert par un pansement de cette taille. « Il paraît que je me suis battue avec quelqu’un, que je me suis pris un coup de couteau et que ma tête a heurté le trottoir quand je suis tombée. Depuis que je suis ici, il m’arrive d’avoir envie de tout arracher et de partir, et aussi de frapper les infirmières. Est-ce que j’étais du genre belliqueux ? » demanda-t-elle à son amie. Si elle était bien sa meilleure amie, Bliss devait la connaître suffisamment pour savoir si elle était effectivement capable de se battre, et du genre à frapper sur le corps médical. Ces poussées de colère l’avaient conduite à arracher tous les fils et aiguilles plantés dans son bras la veille, ce qui lui avait également valu des points de suture sur l’avant-bras. Quelque chose ne tournait pas rond, il suffisait de voir comment l’hôpital était bondé de monde. Tania aurait même juré entendre des coups de feu en pleine nuit, mais elle ne se fiait pas à ses sens, largement biaisés par les calmants dont on la bourrait constamment pour « qu’elle arrête de faire chier », selon une infirmière particulièrement irritée. Tania ne se souvenait pas du monde qui l’entourait, mais elle n’était pas certaine que tout cela soit bien normal. Peut-être qu’elle avait sa place dans cette univers impatient, désagréable et brutal. Mais ça, il n’y avait que ses proches qui pouvaient le lui apprendre. « Je sens qu’il y a quelque chose d’étrange qui plane dans l’air, les gens sont bizarres. Ou alors, c’est parce qu’on me file trop de calmants. Je ne sais pas encore. » Tania lâcha un rire mi-nerveux, mi-amusé, et tendit la main vers la table de nuit sur laquelle reposait une boîte de chocolats offerte par ses proches qu’elle tendit ensuite à Bliss pour qu’elle se serve si elle en voulait.





suspended motion
avatar
<b>bavardages</b> 491 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Grimes
CREDITS : Avatar (moi/Stilinski)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: I will try to fix you (tania)   Jeu 29 Juin - 18:55
I will try to fix you
Bliss x Tania
La jeune femme regarda son amie avec tendresse, si Tania n’avait pas accidentellement renversé son verre sur elle ce soir là, elle ne lui aurait certainement pas adressé un mot et aurait fait une belle erreur. ! Car sous cette apparence froide, se cachait en réalité une jeune femme avec le cœur sur la main qui rêvait de sortir de sa cage pour se montrer sous son vrai jour. Une si forte amitié comme la leur, était sans doute en voie de disparition à l’heure actuelle. Cette pensée lui serra le cœur, elle ne sait pas ce qu’elle deviendrait sans son amie à ses côtés.  
Bliss sourit à la brune en lui caressant la main avec son pouce. « Ça peut prendre du temps mais tu t’en rappellera, j’en suis sûr, on t’aidera  » lui dit elle . «  Je sais que ça doit être dur d’avoir ça sur la tête cette chaleur mais n’y touches pas, s’il te plait » fit elle en tentant de retirer délicatement la main de son amie de son bandage. Une fois fait, elle retira sa veste à sequins multicolores qu’elle avait enfilé à la va vite avant de sortir et qui détonnait avec le décor morne de la chambre d’hôpital et ramena ses jambes fines contre sa poitrine.
En entendant le discours de son amie, elle ouvrit grand ses yeux marrons. Que s’était il passé pour que cet individu fasse du mal à sa meilleure amie ?
« Non, tu es plutôt du genre à t’interposer entre les gens pour arrêter leurs conflits. Je t’ai rarement vu énervé.» dit elle, tentant de se rappeler la dernière fois où son amie avait haussé le ton ou frapper quelqu’un, mise à part dans le jeu.
« Je ne crois pas que ce soit que tes calmants » répondit elle évasive en espérant que Tania ne pose pas plus de questions, elle ne la sentait pas réellement en état de découvrir ou plutôt de redécouvrir, visiblement, que le monde plongeait un peu plus chaque jour dans la violence et le chaos. Elle en aurait tout le loisir quand elle quittera cet hôpital surpeuplé.
Pour ne pas vexer son amie, elle prit un chocolat dans la boite que lui tendait Tania. « Merci » fit elle en en déballant la sucrerie avant de la croquer, sans réel appétit.


©junne.





She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I will try to fix you (tania)   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM