Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
N’HÉSITEZ PAS A VARIER LES ÂGES ET JOUER DES PERSONNAGES PLUS MATURES, BIEN ACCUEILLIS
PENSEZ A JETER UN COUP D’ŒIL AUX PRE-LIENS POUR FAIRE PLAISIR A NOS MEMBRES.
SI VOUS SOUHAITEZ JOUER UN PERSONNAGE ISSU DE LA MAFIA OU DE LA PÈGRE, RDV PAR ici D'ABORD

 a drop of uppercase in his head — mághnus
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
avatar
<b>bavardages</b> 13 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : colin firth
CREDITS : pathos (avatar)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : passif


MessageSujet: a drop of uppercase in his head — mághnus   Sam 24 Juin - 1:16



Mághnus Higgins
trapped within these walls, you left our souls to drip away ☢ dagames
Citoyen de Chicago

• date de naissance, âge 9 février 1962, il n'a pas apprécié que sa nouvelle voisine, gamine de dix-huit-ans, n'ait pas planté cinquante-cinq bougies dans son gâteau acheté pour 2$, les remplaçant par un énorme '6' et un maladif '1' en plastique jauni. • lieu de naissance, origines, nationalité de contrées irlandaises, il n'en a connu que cet héritage, avec certes quelques gênes anglais mais il s'agit de ne pas trop le murmurer au repas de Noël.  • statut social modeste, il détient malgré tout les recettes juteuses de son précédent compagnon, pactole délirant dormant au sein d'une banque d'un nouveau genre et inaccessible par la simple voie d'Internet. • études, métier pharmacien en chef des laboratoires OPTIM, il s'est engagé dans cette branche par facilité d'apprentissage et mauvais timing pour une inscription en mathématiques avancées. Requinqué par la curiosité et la motivation de son nouveau poste, il ne se détourne pour autant pas de sa deuxième vocation, découverte lorsque las des éprouvettes. Dévolu jeté sur l'informatique depuis les années 90, œuvrant alors de son côté en tant que programmeur de jeux vidéos spécialisé dans le domaine de l'intelligence artificielle, l'autodidacte s'est fait expert d'une branche pour laquelle il voue un amour fasciné des calculs et sabordage d'âcres plateformes. • statut matrimonial, orientation sexuelle tendre célibat le molestant de regrets, ce sont les houles d'espoirs — mièvrement naïfs — qui le poussent encore à se penser lier à quelqu'un, conscient au fond qu'il n'en est rien, affectif se passant pourtant bien des courbes féminines  et masculines par manque de temps et réelle sociabilité.  • traits de caractère majeurs naïf, romantique, solitaire, dévoué, bavard, sensible, enthousiaste, astucieux, dilapidateur, menteur, minutieux, humble. • casier judiciaire vierge, un miracle absurde. Après avoir failli pour le timbre mélodieux d'un truand à la veste cintrée, il s'est laissé bander les yeux pour plonger directement dans les magouilles de cette figure et a glissé nombre de paquets interdits sous le comptoir, dilué moult poisons sous son savoir d'apothicaire et vendu autres mystérieux armements. Si l'Irlande lui offrait davantage d'insouciance, il n'est pas impossible qu'ici la réalité finisse par le rattraper, ses mauvaises habitudes ne pouvant se défaire d'une marionnette si docile prêt à reprendre du service. • état de santé l'âge a installé quelques douleurs articulaires qu'il prend grand plaisir à entretenir, paré d'un pantalon cyan trop grand qu'il fait défiler timidement dans les rues de son quartier au petit matin, et il pourrait observer un peu plus d'attention pour la cécité qui le guette depuis son enfance et dont il a délaissé tout traitement depuis quelques années, mais c'est surtout la peur de nouveau maux inconnus qui étreinte cet esprit pourtant affilié au corps médical, implacable critique faite à demi-mot contre les remèdes qu'il confectionne.

Joueur du Darwin's Game

• date d'inscription 11 novembre 2016, les clics déterminants furent reliquats d'une détresse d'anniversaire raté et de faux-semblants quand à la survie d'un martyr ayant péri au sein de ce même jeu. • pseudo Turing, l'admiration pour l'homme pris le dessus sur son inspiration • arme favorite affection toute particulière pour le bō, bâton qui se veut n'être mortel que par de malheureux hasards, le délestant de toute responsabilité de l'acte, il n'a aucune maîtrise du reste • a-t-il peur de la mort ? il devrait, car c'est au sein du jeu et de sa vie risquée qu'il a pris conscience y vouer un certain amour naïf, mais l'exaltation de ne pas savoir si le danger engagé pourra le tuer ou non est tel qu'il s'est dit qu'il s’inquiéterait de la question du nombre de vie quand il ne lui en resterait plus beaucoup... • aime-t-il tuer ou évite-t-il de le faire ? il abhorre commettre pareil crime, préférant chercher la fuite ou l'esquive mathématique plutôt que faire face à une réalité qu'il a encore du mal à concevoir. Cependant, il n'a pas la révulsion de la violence, pour tout dire il la comprend et l'accepte, mais son expression ne passera simplement pas entre ses mains.


w/ colin firth

echoriath

âge quart de siècle sur le parvis
fuseau horaire fluctuant /e/  UTC+0 et UTC+1
autres comptes aucun
comment tu as découvert le forum par la malveillance d'un bon ami
ce que tu en penses il est ravissant à un point vertigineux et je suis conquis à 100% sur le système de jeu, mon clavier en est inondé d'admiration et impatience :ptikeur:
ton personnage est un inventé
si tu quittes le forum, tu acceptes qu'on ajoute ton personnage à la liste des décès ? oui, sans problème
crédit de l'avatar ayu
ton smiley préféré :haut2:

ANTI-DG
passif


AVISIRLIG
POURQUOI VOTRE PERSONNAGE-A-T-IL COMMENCÉ À JOUER AU DARWIN'S GAME ? Romance dont il se faisait seul crédule insouciant sur ses derniers jours, c'est pour tenter d'apporter un baume salvateur à sa tristesse résultant de la disparition inexpliquée de son compagnon — en réalité celui-ci avait sous-entendu une rupture quelques jours plus tôt, durant l'anniversaire du couple, mais l'intéressé avait pris le rôle du sourd refusant l'évidence — qu'il s'est engagé, sur un coup de tête, dans le Darwin's Game. À la recherche d'un ami s'y étant noyé et déclaré mort IRL sans que Mághnus veuille bien le croire, il reposait sur cette figure l'espoir d'un soutient amical, l'excitation de l'énigme à résoudre et la curiosité de l'adrénaline circulant à travers ces codes informatiques créant une toute nouvelle définition et dimension au terme péril mortel.

QU'EST-CE QUI A CHANGÉ CHEZ LUI DEPUIS SON INSCRIPTION ? D'abord troublé d'entendre que son ami avait vraisemblablement péri par le fourbe pari du Darwin's Game, il a ensuite découvert la rudesse de l'addiction de cette enquête impossible au travers de ces pixels à la matérialisation si fascinante qu'il consacre désormais la majorité de son temps libre à vouloir en comprendre les mécanismes, monticules de brouillons s'accumulant dans son appartement, codes et scripts tagués sur des tableaux gorgés de post-it, griffonnages obstinés représentant ci-et-là des questions informatiques qui, au fil du temps, rongent son énergie pourtant si vaillante. Sa naïveté s’accroît pour venir penser qu'il est à l'abri du jeu, qu'il n'y est pas si engagé qu'on le pense. Qu'il ne s'agit que d'un détail. Mais les rares amis qu'il possède encore ne sont pas aveugles aux traits soucieux qui se sculptent sur son visage, le mensonge inédit sur ses lippes et facile bien que très maladroitement murmurer pour excuser ses soirées solitaires, ou encore les échappatoires ivres d'euphorie dans des lieux coupe-gorge, ses soudaines crises de larmes aux raisons nébuleuses et son incapacité à se concentrer sur quoique ce soit dès que son regard croise le moindre écran, même éteint.

COMMENT VOTRE PERSONNAGE RÉAGIT-IL A TOUT CE QUI SE PASSE A CHICAGO ET DANS LE MONDE ? La naïveté de Mághnus l'a toujours amené à n'avoir d'intérêt et de définition au monde que ce qui gravitait dans sa petite ville, le reste ne semblant qu'un scénario dont il ne ferait jamais partie, uniquement conçu pour soutenir le sien. Et ce n'est certainement pas aujourd'hui, avec son esprit absorbé par d'autres cogitations, que cela changera. Il a cependant l'anxiété sincère des événements qui ont meurtris le lieu où il vit, sa sensibilité naturelle ne le rendant pas aveugle aux tristesses et colères éprouvées, celles des autres comme les siennes. Ce chaos le laisse indifférent pour la ruine qu'il apporte, rêveur invétéré qui pense que le matériel n'est pas synonyme d'accès au bonheur, mais ce sont les cris des manifestants, les pleurs des familles déchirées et la paranoïa de chacun qui l'éreintent. Il n'a jamais pris part au moindre rassemblement de victimes du jeu, qu'il s'agisse de grondement général ou de soutient aux joueurs en petit comité. Et il ne le fera jamais. Trop solitaire, trop candide. Refusant de rendre tout cela encore plus réel par son implication au-delà des laboratoires OPTIM, seul outil qu'il possède pour se croire utile, y donnant motivation acharnée et défi scientifique en conflit avec le joueur curieux qu'il est devenu.

VOTRE PERSONNAGE A-T-IL CONNU LE DG 1.0, AVANT LE 7 JANVIER 2017 ? SI OUI, COMMENT A-T-IL VÉCU LE CHANGEMENT DE MAP ET L’ABOLITION DES TEAMS ? S'IL NE L'A PAS VÉCU, AURAIT-IL PRÉFÉRÉ LA VERSION EN EQUIPE QUE CETTE NOUVELLE VERSION SOLITAIRE, PLUS DANGEREUSE ? Présent dans les deux derniers mois de la version 1.0, Mághnus a été d'abord dépité et angoissé par l'incapacité d'accéder au jeu, avant de souhaiter des nuits durant que la mise à jour dévoilée ne soit qu'un exécrable cauchemar. Au-delà de la masse de recherches et notes déjà amassées et désormais destinées à être flambées, la disparition — à la réprimande injuste — des teams, l'a profondément attristé. Déstabilisé par la perte de ce repère primordial et moteur à son intérêt du gameplay, la coopération étant le seul aspect qui pouvait réellement lui offrir un sentiment d'appartenance et d'intégration au DG, il a du hâtivement prendre la décision de ne pas se laisser entraîner malgré tout dans la simplicité de la violence. Car celle-ci, il la laissait aux autres, pouvait s'en faire spectateur conciliant, mais pas instigateur. Vaine promesse qui ne tardera pas à lui filer des mains...

I. Higgins, un patronyme légitime bien que l'enfant n'ait pas été élevé par ses géniteurs. Oncle et tante prenant le relais d'un accident somme toute banal et — ils ne l'ont jamais dit à haute-voix, mais n'en pensaient pas moins — prévisible, si l'enfance de Mághnus lui a été terne c'est pour la simple absence de fratrie, môme rieur, altruiste camarade de jeux et à la créativité qui ne demandait qu'à être partagée dans les bêtises. Ce manque a sans aucune doute contribué à la facilité de devenir un ami important pour les autres, parfois considéré comme un frère, tandis que lui n'est désormais plus apte à se voir de la sorte, enfant unique songeant encore parfois à cette tribu imaginaire qu'il n'a pas pu faire grandir dans ses songes au même rythme que sa croissance.

II. L'éveil d'une menace de cécité depuis ses premières lectures lui a valu le port de lunettes à une époque où il était tout à fait acceptable de produire des verres si denses et rebondis qu'ils lui donnaient l'air d'une mouche suppliant pour se faire accepter. Nombreuses montures ont ployées sous l'assaut des poings de gnards des rues, mais par l'indifférence que Mághnus portait à ces âpres instants, refuge dans la certitude que tout le monde vivait tôt ou tard ces incidents, les fidèles pairs furent conservées en guise de trophées, certes hideux et muets de leur récits mais binocles ayant au moins offert l'apprentissage d'un sourire compatissant à esquisser face aux jumelles rencontrées sur le nez d'autrui.

III. Un jour qu'il fut trop dupe et s'était laissé entraîner par d'autres estudiantins de sa faculté dans un camping improvisé au milieu d'une usine désaffectée, une flaque d'huile pris feu sous son arpion droit, manquant de lui dévorer toute sa chair si un ami n'avait pas eu le réflexe d'immédiatement juguler l'incandescence à sa source. Sombre découpage sur le derme qui se souvient encore de la lèche des flammes, c'est une ironie du sort qui voulut que le tatouage montrant sa faiblesse au Darwin's Game se retrouve sur l'autre pied. La vue lui offre ainsi une vision poétique, quoique lugubre, de ce décompte mortel, autre menace rongeant sa dernière racine épargnée.

IV. À l'âge de quarante-deux ans, il fut impliqué malgré lui dans un scandale national mêlant éducation et industrie pharmaceutique. Conseiller des responsables de la pétition ayant lancé les événements, il fut quémander à plusieurs reprises pour donner son avis de pharmacien expérimenté et témoigner en faveur des associations de victimes. L'épisode reste encore frais à son souvenir, et bien qu'il en soit sorti avec une réputation applaudie par la grande majorité de ses confrères, ce qui le met mal à l'aise, l'exercice de l'argumentation devant une audience justicière et une population inquiète l'a convaincu de ne plus jamais se prêter au jeu, ou du moins pas sans grincer des dents et tenter mille excuses ridicules pour se débarrasser de la corvée.

V. Malgré son incapacité à déjà se soucier de la régularité de ses propres repas, il est le propriétaire d'un chat qui n'a plus que ses deux pattes avant, agile boule grise au regard teinté de l’aqueux verdâtre des brouillards celtes. Chaton rescapé d'une rixe ayant eu lieu dans la décharge où Mághnus s'occupait à blâmer son compagnon de l'époque sur ses choix de spécialités dans le milieu du banditisme, l'animal fut sauvé in-extremis, portant cependant à jamais les marques de l'anicroche de sa naissance. Et que ne l'aime-t-il pas son maître ? Et ce dernier, charmé par le caractère bougon mais courageux de la bestiole, n'est pas prêt d'arrêter de lui rendre un amour réciproque, si ce n'est encore plus étouffant. Ce Reboot — car là est le véritable blase du bienheureux félin — ne représente pas aux yeux de l'irlandais un énième sauvetage rendu attendrissant par la singularité de leur rencontre, mais bien un tournant rigoureux dans son histoire. Réticent à suivre son compagnon pour Chicago, là où le cadet désirait prendre part au renouveau de la branche mafieuse à laquelle il appartenait déjà à Dublin, l'irlandais négocia alors la garde de l'estropié en échange de sa réédition, offre inégale et illusoire. À ce jour, l'épopée des services administratifs qui s'en suivit pour faire passer l'énergumène de l'autre côté de l'océan reste le combat dont il est toujours le plus fier, quatre ans plus tard.

VI. Bavard très tôt insatisfait de pouvoir discuter avec aisance en compagnie du premier étranger dérouté par la langue anglaise, il a rapidement décidé de s'équiper d'autres dialectes. Bien que loin d'être polyglotte parfait, et refusant d'ailleurs de se considérer comme locuteur avancé pour l'un d'eux — alors que le mérite est bien existant ! — son travail a déjà payé plus d'une fois, lui offrant des postes au sein de firmes pharmaceutiques possédant des laboratoires abandonnés dans des contrées norvégiennes, allemandes ou encore coréennes. Si l'on ajoute à cela sa passion du langage informatique et ses jeux de mots scientifiques, il n'est pas rare qu'il écope de regards décontenancés et railleurs face à ses quelques maladresses ou tentatives de blagues dès lors incompréhensibles, même pour lui. Mais il n'en a que faire, puisque Mághnus n'a de soucis que pour le flottement d'un sourire dans l'air des conversations qu'il engage.

VII. Inquiet de l'impact qu'offrait le Darwin's Game sur la santé des joueurs, Mághnus n'a pas hésité très longtemps avant de répondre au recrutement de personnel. Bien que contre le jeu et certain qu'un retour à la normalité sans son existence serait la seule façon de retrouver un semblant de calme, il préfère que le DG perdure en compagnie d'un remède qui protégerait les victimes et annihilerait tout nouveau risque de décès et les désastreuses conséquences que cela entraîne. Malgré tout, dans ses propos il n'est pas difficile de prendre conscience qu'un autre moteur à sa présence, plus conséquent, réside dans son intérêt de scientifique. Mais le pharmacien n'est pas homme à questionner l'intérêt politique ou philosophique de son rôle et il se garde de prendre part à des argumentations qu'il ne remportera pas, facilement influençable et pas assez au fait des manigances extérieures à son univers. Et quand bien même il dénigre parfois lui-même la prétendue honnêteté de sa profession, ne croyant pas au pouvoir de la médecine chimique à elle seule, il s'est promis de tenter, d'explorer cette opportunité de cure salvatrice. Car il n'en voit pas d'autre.

VIII. Certains idiots se persuadent encore que 'programmeur informatique' signifie 'geek' et que celui-ci signifie 'expert de l’électronique', convaincus que Mághnus est donc le dépanneur idéal lorsque le frigo déconne ou qu'il faut s'engager dans le projet complexe d'un détournement illégal de télécommunication. Et si l'irlandais se sent effectivement plutôt à l'aise avec le montage d'une tour d'ordinateur, il a tout de même passé trois mois avec une salle de bain plongée dans l'obscurité et le double de ce temps à acheter des sparadraps par paquets de cinquante pour faire face à sa taque électrique défectueuse, par unique dégoût de sa méconnaissance du sujet. Mais la générosité de l'homme l'amène toujours à répondre présent aux appels de détresse, quand bien même est-il incapable d'y changer quoique que ce soit, dépensant alors en secret pour un réparateur expert en la matière. Sans le moindre regard pour ses dépenses, bien qu'elles soient rares, ce sont leur absurdité qui pourraient rendre sa réserve en dangereuse position de dettes incommensurables. Mais le pécule abandonné par son précédent compagnon, les actions rachetées au dernier moment avant le krach boursier aux compagnies dans lesquelles il avait investit plus jeune et sa mauvaise manie de se contenter de peu de nourriture, à moindre prix, lui permettent de survivre, bricoleur astucieux ne trouvant de luxe que dans sa débrouillardise.

IX. Si en fouillant dans son passé il est possible de trouver des fiançailles interrompues au rythme d'un procès et d'articles calomnieux dans le journal de la ville, c'est un des seuls sujets que l’homme refusera sèchement d'aborder, intransigeance décidée face aux ratés d'une autre vie passée sur l'île dont il est natif. Éternel romantique, il s'entiche rapidement de la première personne lui octroyant quelques doux regards et discussions passionnantes, enchaînant dès lors les histoires qu'il voit toujours comme ravissantes et à l'importance surpassant la précédente. Rude tristesse au constat de l'échec répété à son désir de trouver le ou la partenaire dont la naissance était faite pour être liée à la sienne, il a cependant cessé depuis longtemps à chercher les rencontres, laissant survenir sa sensibilité et crédulité lorsqu'il est las de le nier.

X. Sourd aux commentaires de ceux le jugeant extra-terrestre à son temps, Mághnus n'a jamais caché son attraction pour la génération Y. Jeunesse insatisfaite et trop occupée à plancher sur le diplôme à obtenir pour fuir vers une grande cité, les paris idiots sur la survie du monde sous la menace d'une nouvelle guerre et le questionnement tourmenté de son orientation amoureuse et sexuelle, le pharmacien n'a reniflé les belles effluves de la communauté chère à son être que vers l'âge de trente ans. Il a suivi en direct une grande partie de la naissance du digital universe, participé à son financement et encouragé son développement auprès des jeunes, dos déjà tourné à sa génération qu'il considérait comme incapable de comprendre la magnificence de l'époque qui se réveillait devant eux. Toujours en décalage, il a une affection amusante pour le rock alternatif et... la musique électronique, qu'elle mélange swing des années 30, détournements discutables de la liberté des années 90 ou clins d’œils à ses franchises de jeux préférés. Et bien que ses talents de danseur ne se cantonnent pas uniquement à ce style, il lui arrive souvent à se laisser complètement absorber par les ondes venant faire vibrer ses os lorsqu'il se risque à sortir se divertir dans l'espoir de croiser le regard de sa prochaine passion amoureuse. Mais l'on viendrait lui murmurer que son âge et accoutrement le rendent ridicule qu'il ne rendrait qu'un sourire espiègle, heureux dans la naïveté insouciante que lui offrent ces passions dont il ne ressent nullement le besoin d'être partagées par ses pairs, délectable univers qui est le sien et dont les codes du confort sont désormais gravés dans ses excentricités.


I. Aux prémices de cette première connexion, il ne s'imaginait pas que le blase serait une identité qui tisserait inconsciemment la majorité de ses choix, se faisait violence de ne pas voir choisi Pacman ou Godzilla à la place. Mais Turing est une ode au calcul des valeurs, au mécanisme du cryptage et défi de l'intelligence artificielle, se parer du nom était donc la plus logique des choses à faire, la plus censé et annonciatrice du regard qu'il aurait sur le Darwin's Game. Une fois inscrit et enfin connecté, Turing tomba d'admiration face à la richesse du jeu dans tous ses aspects. Ultime oeuvre d'art à ses yeux, génie suprême de l'informatique et apothéose de l'histoire du gameplay, il ne tarda pas à comprendre que les dangers étaient bien plus réels qu'il n'avait voulu le croire. Mais c'est crédule qu'il s'avoua très rapidement une adoration du jeu et que ce ne serait pas bien grave, il pouvait s'arrêter "quand il voulait".

II. Astreint à la team ATOM, il fut rapidement évident à Turing qu'il n'y avait là aucun malheur à subir. Emballé par les compétences du groupe, il montra rapidement sa décision à être un élément utile et actif, les séances de pêche se succédant rapidement et son intégration dès lors aisée et vite acceptée. Dès lors, au changement de map, et surtout, la disparition des teams, le choc a été tel pour Turing qu'il n'a pas cherché à retrouvé d'autres ATOMs lors des premiers jours suivant la mise à jour, réalisant qu'il s'agissait là le point de départ d'un massacre bien plus perfide et barbare que ce qu'ils n'avaient connus jusqu'à présent. Sa team ayant été un aspect du jeu primordial et qui donnait toute leur saveur à ses connexions — puisqu'il condamne en silence la violence et n'avait eu d'yeux que pour l'ingéniosité et la beauté de la co-opération qu'offrait le DG jusqu'à janvier — il ne peut s'empêcher d'éprouver encore un attachement interdit pour ce vestige, et Turing se montrera bien plus volontaire auprès d'un ancien membre de sa team que pour le reste, plusieurs étant devenus amis, certains même des guides dans ce nouveau monde qui ne cesse de l'étonner.  

III. Innocente rêverie de jeunesse, et bravade qu'il n'osa jamais approcher plus loin qu'en songes, de peur de se faire incendier par son oncle, l'occasion de se teindre la tignasse lui sembla un bel amusement au sein du DG. Cheveux coupés court sur les côtés, parsemés d'un bleu en cohésion avec les rivières autour desquelles il passe le plus clair de son temps, il aborde ses cheveux argentés et bleus comme le trophée de son intégration au jeu, création d'un autre joueur amusé par le deal innocent.

IV. Sa première mort survint à sa septième heure de jeu, quelque chose de tout à fait banal et cohérent pour un nouveau joueur. Mais l'expérience a malgré tout été traumatisante, Turing ayant été entraîné dans une crevasse par une bestiole dont il ignore encore aujourd'hui le nom et l'espèce initiale, mais dont les crocs ont boulotté une partie de son arpion gauche. Paniquant et vociférant que c'était la fin de tout, qu'il allait clamser, beuglements se répercutant dans toute la zone, c'est une équipière qui alla le calmer à coup de pierre sur le cervelet. Achevé dans la violence et la soudaine brutalité guettant chaque seconde et pixel du jeu, il a fallu quelques connexions pour se remettre du mal de crâne et des sensations endormies, mais depuis ce jour Turing a très bien assimilé la nécessité de mourir en silence et à ne plus s'approcher trop près des potentiels repaires et tunnels d'animaux dont le gabarit n'a rien en commun avec ceux de la réalité.

V. Quand il ne s'occupe pas à pêcher, s'affaler sur une chaloupe décrépie ou critiquer les plans suicidaires de l'une ou l'autre connaissance, Turing prend le risque de partir à la chasse d'informations auprès des autres joueurs, obnubilé par la disparition de son grand ami. Et bien que physionomiste, il a commis l'erreur de s'approcher par deux fois d'une joueuse déjà bien farouche et qui s'est persuadée que Turing n'était au final qu'un piège voulant lui causer de nouveaux troubles, trop insistant. L'altercation se termina par la chute de la guerrière depuis un building, et si Turing maintient ne pas être responsable, qu'elle n'a fait que glisser, mais il ne sera, au fond, jamais apte à oublier ce geste qui le poussa à son premier, et jusqu'ici, unique crime de sa main.

VI. Son passé de jeune scout a déteint sur ses préoccupations au sein du Darwin's Game et il est donc courant que Turing se soucie davantage de l'ingéniosité de ses outils et astuces de survie, plutôt que la dangerosité que représentent les autres joueurs. Excellent compagnon pour la création d'un bivouac et son système D de sécurité ou pièges pour le gibier, il a ainsi été une fois l'objet de dispute d'un groupe croisé dont les tensions annonçaient une séparation qu'il précipita en proposant son aide contre du matériel. Incapables de se départager et de décider qui bénéficieraient de ses connaissances, ils en vinrent aux armes et Turing s'éclipsa rapidement, non sans avoir volé au passage quelques réserves de nourriture et eau potable, le seul vol qui a ce jour pourrait lui faire connaitre des représailles désagréables.

VII. Le bō fut récompense d'une bagarre déloyale et qui l'annonçait perdant mais qu'il remporta par le coup de main des caprices climatiques des développeurs. L'instinct de survie voudrait qu'il se hâte de se perfectionner dans la maîtrise d'armes plus sophistiquées et mortelles que son pauvre bout de bois — qu'il affectionne pourtant bien trop pour tirer un trait dessus — mais si son refus de causer la mort est encore friable selon les jours et possible à défaire avec quelques belles parlotes qui lui feront tourner la tête, bien qu'entraînant des décès par répercussions lorsqu'il cherche à se défendre ou fuir, il n'a en revanche jamais croisé la route de quiconque prêt à l'aider dans cet entreprise. Ou bien n'eurent-ils jamais le temps de faire autre chose que de tisser des promesses que seul Turing était prêt à tenir...

VIII. On pourrait penser que sa première vocation professionnelle l'amènerait à adopter un rôle de healer au sein du jeu mais il n'en est rien, ayant jusque là pris soin de ne pas établir ce même rapport entre lui, les plantes et les nécessiteux, car quelque part cela rendrait tout cela encore plus vrai. Des actions qui étoufferaient la limite entre connexion et déconnexion. Le butin n'est donc gardé que pour son propre usage lorsqu'il est amassé par chance, puisque de son propre aveu il serait prêt à risquer une vie pour une simple bobine de fer mais ne tentera jamais rien en solitaire pour une malle entière de potions. Notion des priorités discutable et qui finira bien un jour par le lui faire regretter.

IX. Le samedi reste une journée difficile à ses yeux, qui le rend anxieux. Turing y trouve pour ainsi dire toujours son compte, ne repartant que rarement plus léger et continuant à peu à peu se faire la renommée d'un bon pêcheur insouciant qui acceptera volontiers de risquer sa vie pour une plus grosse prise pour peu qu'en échange on lui fasse la conversation autour d'un feu de camp et d'une barbaque improvisée. Pourtant, l’événement l'éreinte toujours, sens qui ne sont en alertes que dans une seule direction : l'espoir de revoir son ami prétendu mort.

X. Par simple précaution et bon sens, il est préférable de ne pas mettre le moindre newbie entre ses paluches. Si Turing s'avère être un chanceux des algorithmes et avoir échappé plusieurs fois à des morts qui auraient pu être douloureuses, traumatisantes ou ridicules — ou les trois à la fois ! — il a cependant le don de causer la mort d'autrui sans le vouloir. Proposition de cueillette dans une zone infestée de palustris, reconnaissance de terrain sur le territoire d'une famille d'ours géant, baignade près d'un siphon, les idées de bonne volonté mais à la fatuité désastreuse ne manquent pas avec Turing. Il s'est même persuadé que les développeurs ont quelque chose contre lui, qu'ils sont peut-être au courant de son regard de programmeur IA sur le jeu et le lui font payer en l'empêchant de s'attirer le respect et loyauté de nouveaux en détresse. Mais la réalité est plus évidente : il n'a juste pas de chance.


Dernière édition par Mághnus Higgins le Mer 12 Juil - 1:24, édité 6 fois
avatar
NIGHTINGALE
<b>bavardages</b> 6026 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Jennifer Lawrence
CREDITS : lux aeterna - Alaska - Lexi ♥
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Pro-DG passif


MessageSujet: Re: a drop of uppercase in his head — mághnus   Sam 24 Juin - 1:20
Colin Firth... :brille:
Le prénom et le nom.... :woa:

Hâte d'en lire plus ❤ Si tu as une question ou autre n'hésite surtout pas overhug


it's eating me alive


⋆ why don't you just fuck off and die


It seems that all that was good has died and is decaying in me. Madness is the gift, that has been given to me. @excelsior
avatar
<b>bavardages</b> 482 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Benedict Cumberbatch
CREDITS : odistole
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Miliciens


MessageSujet: Re: a drop of uppercase in his head — mághnus   Sam 24 Juin - 7:34
Ce style j'adore, ça se lit tout seul. Et le pseudo, Turing. :coeur: Bienvenue par ici et bonne chance pour la suite ! :ooh:


don't they know it's the end of the world ?
© okinnel.
avatar
BAUDELAIRE
<b>bavardages</b> 446 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : matt smith
CREDITS : Crocro
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>



MessageSujet: Re: a drop of uppercase in his head — mághnus   Sam 24 Juin - 7:54
Je sens que je vais l'aimer lui :woo: et Turing, bon choix. Bienvenue par ici et bonne rédaction :mera:
http://www.wildatearth.tumblr.com
avatar
<b>bavardages</b> 944 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Ashley Frangipane (Halsey)
CREDITS : tennessee (ava) ; proserpina (signa)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : neutre


MessageSujet: Re: a drop of uppercase in his head — mághnus   Sam 24 Juin - 12:51
:woa: :woa: :woa: mais quel persoo :bave: avec colin en plus ! :woa:
bienvenue :yas:




steal our souls
smoke as black as charcoal fills into our fragile lungs 'cause when our demons come dancing in the shadows to a game that can't be won.
(c) proserpina
avatar
<b>bavardages</b> 1756 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Shelley Hennig
CREDITS : .nephilim (avatar)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
ALIGNEMENT : Pro DG à la vie, à la mort (passive pour le moment)


MessageSujet: Re: a drop of uppercase in his head — mághnus   Sam 24 Juin - 13:59
Colin :ceur: bienvenue ;)
avatar
MERIGOLD
<b>bavardages</b> 102 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : gal gadot.
CREDITS : luaneshë.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : active, de façon anonyme.


MessageSujet: Re: a drop of uppercase in his head — mághnus   Sam 24 Juin - 23:31
BIENVENUE avec ces choix merveilleux, merci pour ton inscription :pleur:
j'aime absolument tout, c'est fou :pleur:
il est pharmacien à son compte ou pour les laboratoires OPTIM ? :sifle:
quoi qu'il en soit courage pour ta fiche, et si tu as la moindre question n'hésite pas :lov:


the light of day showed you the limits of possibility. but walk through the dark, the absolute, total darkness, and the possibilities were limitless.

avatar
<b>bavardages</b> 68 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Kit Harington
CREDITS : Winter Soldier
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
ALIGNEMENT : PRO-DG, actif


MessageSujet: Re: a drop of uppercase in his head — mághnus   Dim 25 Juin - 12:06
Bienvenue par ici ♥



Till death
do us apart
avatar
Einherjar
<b>bavardages</b> 163 <b>présence</b> REDUIT
AVATAR : pervers Dornan
CREDITS : Morrigan (av) Anaëlle (sign)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Pro-DG.


MessageSujet: Re: a drop of uppercase in his head — mághnus   Mar 27 Juin - 19:03
Colin :go: :go:
bienvenue :ceur:


J'entends encore les cris du jeune Prince que j'étais : Rendez-moi ce qui me revient de droit. Le trône, la couronne, un royaume, de l'or et un trésor.


young king
avatar
<b>bavardages</b> 331 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : claire foy.
CREDITS : blake.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: a drop of uppercase in his head — mághnus   Mer 28 Juin - 11:09
wow, l'avatar :vui:
bienvenue sur dg cat


-
avatar
ALÈTHEIA
<b>bavardages</b> 709 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Lily Collins
CREDITS : Schizophrenic (avatar) - Tumblr (signa')
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Anti-DG / Active


MessageSujet: Re: a drop of uppercase in his head — mághnus   Mer 28 Juin - 21:45
Bienvenue par ici et bonne continuation dans l'écriture de ta fiche :mimi: :ptikeur:



PRESS START

as the world fall, each of us, in our own way, is broken. and it is more and more difficult to know who is the most crazy.
© signature by anaëlle.
avatar
<b>bavardages</b> 1868 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : roden.
CREDITS : killer from a gang (av)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
ALIGNEMENT : miliciens. (yseult)


MessageSujet: Re: a drop of uppercase in his head — mághnus   Ven 30 Juin - 0:20
coliiiiin :tombe:
bienvenue sur DG I love you
avatar
<b>bavardages</b> 681 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : ALICIA VIKANDER.
CREDITS : BEYLIN, STILINSKI.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : ANTI DG, PASSIVE.


MessageSujet: Re: a drop of uppercase in his head — mághnus   Sam 1 Juil - 20:04



download : 0%

warning !!
Ta fiche a été postée il y a une semaine exactement, mais n'est toujours pas terminée. Que se passe-t-il ? Souhaites-tu rester parmi nous ? Tu as 48h pour te manifester et demander un délai d'une semaine qui te sera sûrement accordé, sans quoi ta fiche sera déplacée et ton compte supprimé. Si tu as du mal à compléter ta fiche, n'oublie pas que tu peux nous demander de l'aide. I love you
darwinsgame.com (c) 2015



i thought you were attracted to the darkness but you are the darkness.

avatar
<b>bavardages</b> 13 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : colin firth
CREDITS : pathos (avatar)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : passif


MessageSujet: Re: a drop of uppercase in his head — mághnus   Lun 3 Juil - 11:46
Oulah, ce retard infâme ! :omd: :omd:
Toutes mes excuses, la fiche était bien entamée sur word et je me suis fait dépassé dans l'aide familial pour la préparation des vacances :c
Est-ce qu'il serait possible d'avoir un délai, s'il vous plaît ? :oo: Je doute avoir besoin d'une semaine en plus, mais certainement deux jours.
D'avance merci :woo:

Et je voulais aussi vous remercier pour votre superbe accueil, j'avais un peu peur en ramenant ce personnage et faceclaim, donc vous m'embaumez tous le cœur de motivation (et de stress pour pas se viander  :haut2: ). Hâte de rejoindre vos autres damnés ING ! :yas:

@Astrid Jallek, j'adore aussi ton nom et pseudo D: la curiosité veut me détourner du lunch pour s'en aller lire ta fiche !
@Asaël Murdock, quel adorable compliment, et venant de quelqu'un à la plume et aux personnage si agréables à découvrir ça me touche. :mais: Et juste pour l'ancien métier, tu as fait ma journée.
@Adam Murdock (dans la famille, je demande le frère), merci à toi, et je suis tombé sous le charme de ton personnage du peu que j'en ai déjà lu, hâte d'en savoir plus. :ptikeur:
@Alana Townsend, j'espère être à la hauteur de pareil aimable compliment, et je dois reconnaître beaucoup aimer aussi ta danseuse :super:
@Parker Rhodes, merci à toi. :luv:
@Iska Hillman, waw, merci pour tout ça :mais: Et puis c'est toi qu'il faut remercier pour l'inscription, avec pareil concept ! Et pour répondre à ta question, OPTIM sera son heureux carcan. Tu veux réserver une place pour faire le cobaye ?
@Alexander Cassidy, merci à toi. :oo:
@Dagmar Ekstrom (ce nom et pseudo, j'en ai eu des frissons  :bave:), merci à toi ♥
@Faye Whitehill, merci beaucoup, et je dois dire être assez intrigué par ton personnage, il me tarde d'aller lire tout ça !
@Jemma Whitehill, merci beaucoup à toi :lov:
@Ripley Sørensen (ce nom, cette bouille)(je me pâme), merci à toi :oo:
avatar
MERIGOLD
<b>bavardages</b> 102 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : gal gadot.
CREDITS : luaneshë.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : active, de façon anonyme.


MessageSujet: Re: a drop of uppercase in his head — mághnus   Lun 3 Juil - 11:56
JE SUIS TA CHEF NONDIDIOU, PAS UN COBAYE :oik: :oik:
je te mets une semaine quand même du coup, jusqu'au 10 :love: courage :woo:


the light of day showed you the limits of possibility. but walk through the dark, the absolute, total darkness, and the possibilities were limitless.

avatar
PERSEPHONE
<b>bavardages</b> 439 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : lindsey morgan.
CREDITS : jo (avatar) ; nola ♥ (crackship) ; astra (signa).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : la suisse (neutre).


MessageSujet: Re: a drop of uppercase in his head — mághnus   Lun 3 Juil - 19:13
l'avatar + le nom + turing :woa: et puis le personnage qui promet déjà :yas: j'ai bien hâte de voir ce que ça va donner !
en tout cas bienvenue ici et bon courage pour ta fiche :luv:


    helpless everything wasted, nothing to say so i can sing no requiem
avatar
<b>bavardages</b> 13 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : colin firth
CREDITS : pathos (avatar)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : passif


MessageSujet: Re: a drop of uppercase in his head — mághnus   Lun 10 Juil - 8:16
Iska, une vraie directrice se doit de passer sur le billard pour mener à bien son projet, tous les scientifiques, chefs d'entreprise et politiciens un peu dérangés le savent. :regis:

@Jill Myers > Merci beaucoup pour ton message, j'espère du coup ne pas avoir créé un personnage faisant honte à l'attente :lol:
(et ton choix de vava et de métier, ça m'a donné envie de relancer the 100 tout ça !)
avatar
MERIGOLD
<b>bavardages</b> 102 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : gal gadot.
CREDITS : luaneshë.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : active, de façon anonyme.


MessageSujet: Re: a drop of uppercase in his head — mághnus   Lun 10 Juil - 16:04
bon d'accord pour toi je veux bien me sacrifier :olaa:

alors juste deux petits détails de rien du tout, juste pour être sûre qu'on soit ok sur ces points :woo:
par :
Citation :
c'est par soucis d'équilibre que Mághnus demanda à ce qu'on encre ce tatouage du Darwin's Game sur l'autre pied. La vue lui offre ainsi une vision poétique, quoique lugubre, de ce décompte mortel, autre menace rongeant sa dernière racine épargnée.
est-ce que tu veux dire qu'il s'est fait faire le tatouage ? :woo: parce que le tatouage apparaît à ta première connexion, n'importe où sur ton corps, ce n'est pas toi qui choisis :ceur: (mais j'ai peut-être mal compris, dans ce cas-là mea culpa :ptikeur: )

et ensuite il y a ça :
Citation :
Aussitôt invité à rejoindre la team ATOM dans laquelle se trouvait un excellent collègue, joueur honteux de son addiction mais fier d'intégrer son ami dans sa faiblesse,
je ne sais pas si par là tu veux dire que c'est son ami qui l'a invité à rejoindre les ATOM ou s'il a trouvé le tatouage des ATOM sur son corps et l'a ramené au camp, mais ça non plus tu ne choisis pas à la base, le tatouage de team apparaissait en même temps que celui du nombre de vie et aucune autre team ne voulait de toi du coup :love:

je te valide aussitôt ces deux points éclaircis entre nous :yas: I love you


the light of day showed you the limits of possibility. but walk through the dark, the absolute, total darkness, and the possibilities were limitless.

avatar
<b>bavardages</b> 13 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : colin firth
CREDITS : pathos (avatar)
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : passif


MessageSujet: Re: a drop of uppercase in his head — mághnus   Mar 11 Juil - 17:18
Oh dear, mea culpa, la honte est totale, je suis un clampin incapable de lire correctement les annexes :plat:
Je te remercie pour les informations du coup, en plus ça m'a permis de re-relire le passage sur les répercussions IRL pour plus de fun. :per:

Et donc, c'est corrigé ! En espérant ne pas avoir commis à nouveau de bourde ♥

Merci encore à toi :)
avatar
<b>bavardages</b> 1132 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : EMILIA CLARKE.
CREDITS : @LUX AETERNA (AVATAR), BEERUS (SIGNATURE).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : anti-dg active, milicienne (rôle: bédivère)


MessageSujet: Re: a drop of uppercase in his head — mághnus   Mar 11 Juil - 18:35



DOWNLOAD : 100%

le jeu peut commencer.
nooon n'aie pas honte, il y a beaucoup d'informations donc c'est tout à fait normal de s'y perdre un peu :coeur: tout est parfait autrement, j'adore le personnage et ta plume donc je valide I love you amuse-toi bien :mera:

Félicitations, tu es enfin validé(e) ! mais ton travail ne s'arrête pas ici. En effet, il te reste tout un tas de choses à faire pour finir d'inscrire ton personnage dans l'histoire du forum ! :snif: Ca te semblera peut-être beaucoup, mais c'est essentiel à ton intégration. :ptikeur:

≡ te voilà validé(e) !

recenser ton avatar
recenser ton pseudo ingame
recenser tes infos dans le sujet adéquat
réclamer tes écus et l'influence pour ta cause.
créer ta fiche de liens
créer ta fiche de personnage
créer ton téléphone
demander un parrainage si tu te sens perdu(e)

Et surtout, pense à t'amuser. Le forum tout entier t'ouvre ses bras, le jeu peut commencer. :ooh: Si tu as besoin de quoi que ce soit, la moindre question, le staff reste à ton entière disposition. I love you

darwinsgame.com (c) 2015



i will take what is mine with fire and blood.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM