Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 choir of furies / kanaloa
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
avatar
<b>bavardages</b> 2130 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : CHARLIE HUNNAM.
CREDITS : © HEDGEKEY (AVATAR), BLACK MADNESS, PARKER & TUMBLR (GIFS).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : PASSIF.


MessageSujet: choir of furies / kanaloa   Mer 28 Juin - 23:38
Eivind. Ça sonne comme un lointain souvenir, celui d'une époque qui s'est achevée. Ce pseudo revient parfois sur les lèvres de certains joueurs, murmuré. Il revient lorsqu'ils se demandent où il est passé, s'il n'a pas succombé à sa propre folie meurtrière et à son ego surdimensionné. Personne ne sait. Personne ne cherche à savoir. Eivind, il terminera par s'éteindre et disparaître des mémoires. On ne se souviendra plus de sa réussite et de ses rêves de grandeur. Le vent emportera ses prouesses comme il a emporté son ancienne vie. Tout est éphémère. Tout s'oublie. Il n'est pas une exception à la règle. Pourtant, la vérité est qu'il n'est pas loin. Il est là, vagabond et invisible aux yeux de tous. Il n'est juste plus le même. Non, Eivind a perdu de sa grandeur, de ses allures de roi. Il n'est plus la figure imposante que les anciens du jeu connaissaient, simplement un joueur lambda qui tente de survivre dans un environnement qui lui est, malgré les semaines écoulées, inconnu. Depuis plusieurs mois, lui qui se montrait, évite les espaces attractifs, ceux où se ruent et se font étriper les autres joueurs. Il lui arrive d'en croiser quelques uns mais aucun mot n'est échangé. Chacun passe son chemin ou l'un d'eux meurt. C'est la règle. Eivind reste seul, loup solitaire, sa mitraillette pour seule compagnie. Il vit bien - ou presque. Le problème reste les ressources qu'il ne trouve pas. Après tout, il y a bien une raison pour laquelle le reste du DARWIN'S GAME ne s'aventure pas dans certains endroits.

Aujourd'hui, il décide d'agir et de ne pas se laisser mourir. Armé de sa mitraillette, d'un couteau et équipé d'un sac sur les épaules, il se met en marche vers l'inconnu. Il ne s'est que très rarement rapproché du centre de la ville, l'évitant comme la peste, mais il est conscient qu'il y trouvera, avec plus de chance, ce dont il a besoin. Cependant, sans carte et avec son sens de l'orientation pitoyable, il n'arrive pas où il voudrait. La chance lui sourit tout de même, l'emmenant jusqu'à l'University of Illinois. C'est ironique, quand on y pense. Il n'a jamais reçu une éducation digne de ce nom, ni terminé le lycée et il se retrouve au pied de le joyau de l'éducation de l'Illinois. Malgré tout, il est chanceux de sa trouvaille et ne perd pas de temps avant de s'y aventurer, peinant tout de même à y entrer à cause de la végétation qui a commencé à bloquer les différentes entrées. Il utilise son couteau de chasse pour se frayer un chemin jusqu'au centre du bâtiment. Eivind est étonné de sa superficie, s'étant toujours imaginé que les universités n'étaient pas aussi grandes. Il faut croire qu'il s'est bien trompé. Il monte le premier escalier qu'il trouve, évite de tomber à cause des marches fragiles. Arrivé au premier étage, il décide de se rendre dans les pièces qui s'y trouvent, les mains fermement accrochées à sa mitraillette. Tout est calme. Trop calme. Eivind sait que ce n'est pas normal et ne baisse pas sa garde. Ce n'est qu'après quelques minutes d'exploration et de trouvailles en tout genre qu'un bruit se fait entendre. Il se fige avant de reprendre sa route vers sa source. Lorsqu'il pénètre dans la pièce, la personne est de dos, fouillant dans un placard. Le blond s'arrête et la vise. « Pose ton arme ou j't'éclate la cervelle ! » Qu'il ordonne brutalement, surprenant l'individu.
avatar
KANALOA
<b>bavardages</b> 917 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Jamie Chung
CREDITS : Bavboule. › omibutt
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
uselessgifs


MessageSujet: Re: choir of furies / kanaloa   Mar 11 Juil - 1:33
Une fois connectée, Kanaloa se dirige rapidement vers l'endroit couvert le plus près, afin de se mettre en sécurité le temps de voir les environs. Tout peut changer d'une connexion à une autre. Les bugs du jeu en sont la preuve.
Tout semble être normal, elle est seule, pas de joueurs, pas de Mobs, elle peut donc poursuivre son chemin. Elle ne pense pas rester longtemps, elle n'a juste pas le choix de le faire. Confronter d'autres joueurs ne serait qu'un plus (dangereux parfois).
Elle veut explorer cette version de Chicago à fond, pour être sûre de ne rien rater, d'être sûre d'où elle met les pieds à chaque fois. Éviter les surprises en cas de combat, ou de fuite, plus rare dans son cas, la fuite elle ne connaît pas trop.
Elle n'a pas vraiment de plan en particulier, elle essaie juste d'y aller logiquement. Depuis le nombre d'années où elle explore la ville en ambulance, elle n'a pas besoin de savoir s'y orienter. Elle ne sait juste pas ce que contient l'intérieur des bâtiments ici et c'est sur cela qu'elle met une grande partie de son énergie, sans oublier la chasse.
Ce n'est donc pas surprenant de la retrouver à l'université en train d'explorer. Université où elle n'a mis que les pieds qu'en tant qu'ambulancière. Devenir médecin étant bien trop cher pour les moyens de sa mère et elle à l'époque.
On dirait une jungle, c'est ce que ce dit Kanaloa. Peut-être pas hawaïenne, les seules qu'elle a connu, mais une jungle tout de même. Ou un jardin très mal entretenu.
Ce qui ne l'empêche pas d'avancer, lentement, grimpant de temps à autre pour passer. Elle monte les escaliers du premier étage, entre dans les pièces afin de les fouiller.
Dans une, comme dans d'autre, elle ouvre un placard, geste qu'elle a fait bien souvent sans trop de problème. Pour lui, c'est un peu différent. Il est plein, et quelques objets en tombe. Elle recule, et regarde ensuite ce qui est tombé par terre.
Elle pose son pied-de-biche sur une table pas très loin. Elle lève les mains, indiquant qu'elle ne compte pas faire de mal. Dans l'immédiat tout du moins. Peut-être qu'il n'a rien entre les mains pour lui éclater la cervelle.
Elle se retourne ensuite, lentement, afin de faire face au nouvel arrivé. Avec une voix qu'elle reconnaît, sans pouvoir la replacer. ''C'est comme ça que tu traites les anciens Caho ?'' dit-elle, reconnaissant Eivind, avec une mitraillette. Elle ne sait pas s'il va la replacer, elle n'a jamais été une membre bien présente dans l'Église.
Sinon, tant pis, elle n'a pas peur de se battre contre un ancien Caho, peu importe s'il a été chef, ce ne serait pas la première fois. Elle ne se gênait pas en faisant partie de l'équipe, alors à présent qu'il n'y en a plus, rien ne peut l'arrêter à ce niveau.
Elle doit penser à un seul détail important s'ils s'engagent dans cette voie : l'arme qu'il a entre les mains est plutôt inquiétante. Elle ne pense pas que celles qu'il reste sur elle aient une chance.
À moins de réussir à détourner son attention. Elle verrait bien selon sa réaction. Elle ne peut qu'attendre et improviser.





    Ramalama bang bang › Flash bang big bang › Bing bong, ding dong › Dum dum d’ dum dum › With a hammer bang bang › Flash bang press gang › Bing bong, ding dong › Dum dum d’dum dum

    Spoiler:
     

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM