Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 Help me make the most of freedom ◈ Kilmeny
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet
avatar
batman
<b>bavardages</b> 1498 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Chris Pratt
CREDITS : Ressource-Graphique - FEMDEVIL ♥
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Milicien - Arthur


MessageSujet: Help me make the most of freedom ◈ Kilmeny   Jeu 29 Juin - 23:25
Être milicien avait finalement des avantages maintenant que l'Armée avait pris le pouvoir. Ils avaient plus de libertés car ils aident à la conne cause soi-disant. La vérité était que Iago ne croyait pas en leur bonne parole et il se méfiait comme de la peste de ce laboratoire qui prétend vouloir trouver un remède contre DG. Quelque chose lui disait que cela était faux. Il devait y avoir plus. Il y avait toujours plus. Sa grand-mère avait raison. Elle était en Israël, mais suivait les actualités de Chicago : il y avait un mauvais goût de déjà vu. Le numéro sur sa peau vieillit par le temps en était la preuve. Le boxeur faisait confiance à son ancêtre et avait décidé de s'éloigner de ces pseudos docteurs. Déconseillant formellement à sa poignée d'amis de s'approcher de près ou de loin à eux : il ne pouvait malheureusement pas faire plus. Bien qu'il soit milicien, il savait que ses gestes étaient limités. Ils étaient tous surveillés de toutes façons car ils restaient des joueurs de DG. Si les laboratoires OPTIM à le soutien de l'Armée cela veut dire que son bras est long. Trop peut-être. Seul l'avenir fera passé Iago pour un fou, un homme paranoïaque ou bien un homme assez intelligent pour ne pas être tombé pour des beaux sourires et des faux-semblants. Ce n'est pas comme s'il ne connaissait pas la magouille humaine hein ? Le boxeur avait passé des années dans les emmerdes, dans les bas-fonds et ces pharmaciens, docteurs, scientifiques étaient propres sur eux mais n'avaient pas de morale. Tous comme les gangsters de Chicago. 
Il traînait dans les rues, errait sans but précis, les mains dans les poches. Il ne dirait pas non pour un combat. Cela lui manquait, maintenant qu'il n'avait plus rien à faire de sa vie. Quand bien même Louise passe de plus en plus chez lui : il s'ennuyait. Alors il passait ses journées dans le jeu, à rallier des joueurs à la cause, à défendre la Milice et la consolider évitant le plus possible Sibel. Non pas qu'il n'avait pas envie de la voir mais à chaque fois elle lui rappelait ce qu'il n'y aurait jamais entre eux. C'était moche. Elle était Guenièvre cependant alors lors de leurs entrevues il mettait de l'eau dans son vin. Il faisait des efforts. La Milice était plus grande qu'eux. Iago en était conscient. Il ne souhaitait cependant pas que cette dernière meure si l'un d'entre eux devaient trépasser. 

Au détour d'un immeuble, il reconnaît un visage familier. Une ancienne ATOM. Un sourire franc et sincère se dessine sur son visage alors qu'il s'approche. Il remarque alors les militaires qui bloquent le passage à la joueuse. Iago n'est pas un lâche, il ne lui faut pas plus de deux secondes pour s'approcher et racler sa gorge pour annoncer sa présence.

« Bonsoir. » Il les salue brièvement. Les trois soldats ne semblent pas être ravis de cette intrusion : « Qu'est-ce que tu veux l'ivrogne ?! » Iago regarde ses vêtements : il était en jogging et en marcel, certes, mais il ne ressemblait rien à un pilier de comptoir. « Je connais la demoiselle, elle est clean. » Ils se mettent à rire : « Et t'es qui au juste ? Le Pape ? » Iago répond sérieusement : « Non, je suis Arthur, de la Milice. » Cela cloue le bec des hommes. L'un d'entre eux prend le talkie pour demander confirmation à l'Etat-Major puis il jure et les militaires passent leur chemin.

L'ancien maître chimiste des ATOM regarde Phoenix. Il sourit doucement : « Ça va ? Ils ne t'ont pas fait de mal ? » Il est inquiet, cela se voit. Il n'avait pas vu toute la scène : « Je te raccompagne ? Le couvre-feu est bientôt en place. »



Rédemption
Nos parents ne nous donnent pas plus que les animaux à leurs petits. Ils nous mettent au monde avec leur péché et ils ne s'inquiètent guère de notre rédemption. ∞ star cluster
avatar
<b>bavardages</b> 1219 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Rachel McAdams
CREDITS : Babine. ♦ bryancranstoned ♦ the-infamous-sid
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
But I don`t want to fight the fear again
ALIGNEMENT : Passif


MessageSujet: Re: Help me make the most of freedom ◈ Kilmeny   Sam 8 Juil - 3:37
L'incompréhension règne chez Kilmeny, qui ne comprend pas ce que les militaires lui veulent. Ils sont agressifs, et même si elle a entendu certains commentaires à ce sujet, elle n'aurait jamais pensé que cela aurait pu être à ce point. Elle est coupable d'avoir eu faim et d'être aller s'acheter un peu à manger. Elle n'a pas vu le temps passé, il est plus tard qu'elle ne l'aurait pensé et elle n'a pas fait son épicerie. Avec l'état dans lequel est son garde-manger et son frigo, elle se dit que cela ne peut pas attendre à demain. À moins de vouloir manger la moquette... ce qu'elle n'a pas, alors, autant aller faire vite fait un peu les courses et compléter plus tard. L'épicerie la plus près est à environ une dizaine de minutes à pieds, encore moins en voiture, mais elle ne va pas la prendre pour une aussi courte route. Se serait plus prudent... sauf que comme bien souvent, elle n'a pas pensé et elle a juste fait ce qui lui passait par la tête. Elle n'apprend toujours pas. Elle n'aurait jamais prévu se faire questionner par les militaires de cette manière, avec son sac réutilisable de My little poney (sa fille l'a laissé chez elle et elle, elle a pris le premier qui lui est tombé sous la main). Est-ce qu'il y a quelque chose qui peut faire moins menaçant ? Peut-être qu'ils ont trouvé cela trop innocent pour faire vrai. La caissière l'a complimenté à ce sujet, eux, ils doivent être fait d'un autre bois. Ce qui n'est pas très surprenant, elle n'a jamais été dans l'armée, mais elle se dit que cela doit être dur et que la sensibilité ne doit pas y avoir une bonne place. Ou tout du moins, la fan attitude de certaines séries.

Trois soldats apparaissent devant elle, alors qu'elle n'est qu'à quelques coins de rue de chez elle, sortant d'elle ne sait trop où. Ils ne la laissent pas passer, ils se mettent à l'accuser d'être une partisane du jeu et qu'elle arrive d'une réunion. Elle commence à se défendre, mais ils ne veulent rien entendre. Une voix masculine, qu'elle reconnaît avec surprise – cela fait plusieurs mois qu'elle ne l'a pas entendu – parvint à ses oreilles et à celles des militaires. Ils traitent le nouveau venu, Batman, d'ivrogne. Elle ne voit pas en quoi il l'est, sauf qu'il ne se laisse pas démonter. Il s'avère qu'il est de la Milice. Elle retient son souffle, et respire un instant plus tard. Ils partent, l'ancien Atom est bel et bien de la Milice. — Juste menacé, insulté. fit-elle. Elle hausse les épaules, cela aurait pu être pire se dit-elle. Et ils ne sont plus là, alors elle préfère mettre fin à cette mauvaise précédente rencontre. — Merci. dit-elle. Le soulagement se perçoit très bien dans sa voix. Elle ne peut pas dire ce qui serait arrivé sans l'intervention du jeune homme. Elle ne pense pas qu'ils auraient trouvé quelque chose contre elle, elle n'aime pas le jeu. — J'veux bien. Elle accepte, avec le sourire. Pas qu'elle pense avoir besoin d'aide encore une fois, mais c'est une manière comme une autre de pouvoir lui faire la conversation sans se mettre en retard avec le dit couvre-feu. — Je me nomme Kilmeny. se présente-t-elle. Un peu différent de Phoenix niveau nom. — Tu fais partie de la Milice depuis combien de temps ? Une question posée quelque secondes plus tard, alors qu'ils avancent jusqu'à chez elle.




Keep a rattlesnake as a pet Sell both your kidneys on the Internet Eat a tube of superglue I wonder, what's this red button will do? Dumb ways to die So many dumb ways to die Dumb ways to die So many dumb ways to die
Spoiler:
 



avatar
batman
<b>bavardages</b> 1498 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Chris Pratt
CREDITS : Ressource-Graphique - FEMDEVIL ♥
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Milicien - Arthur


MessageSujet: Re: Help me make the most of freedom ◈ Kilmeny   Mar 11 Juil - 9:10
Iago connaissait les ordres des militaires. Il les avait entendus. La milice n’avait pas reçu les mêmes instructions, mais presque. Heureusement, ils n’étaient pas du genre à appliquer à la lettre les directives. Cela faisait depuis des mois que le groupuscule s’était émancipé du gouvernement et de toute forme d'autorité. C'était pour cela probablement que les militaires les appréciaient. De plus ils étaient tous des joueurs. Expérimentés pour la plupart, ils avaient donc une bonne connaissance du terrain. Un atout que l'armée n’avait pas. Dans la réalité cependant, ils avaient l'avantage. Non seulement de part leurs expériences mais aussi vis-à-vis du matériel. Si Iago avait des armes chez lui, ce n’était pas du même gabarit que celle des militaires. Malheureusement et comme partout, des abus étaient faits. Jusqu'à ce que cela devienne ridicule. Pire encore : que l'armée soit moquer à cause des actions de certains.
Iago les chasse après les avoir remis dans les cordes et demande à l’ATOM si elle va bien. Il sourit doucement. “Ne t’occupe pas d’eux. Ils ont reçu des ordres.” Haussant ses épaules, il continua : “Le principal c’est que tu ailles bien.” Il ne voulait pas penser au cas où il ne serait pas intervenu. Cela n’avait pas lieu d’être. “Joli sac, ma nièce serait fun.” D’une voix bien plus légère, il tentait de décontracter l’atmosphère.

“Que cela soit ici ou dans le jeu : les ATOM doivent s’entraider.” Cela était une évidence. “Encore plus quand on voit les actions de l'armée.” Quand elle accepte son aide, il se permet de prendre le sac et de le porter comme un parfait Gentleman. “Iago. Moins héroïque que Batman.” Souligne-t-il. À sa question, il glisse ses mains dans ses poches. “Depuis le début.” En y repensant il sourit. Sibel et lui s’entendaient mieux a cette époque et il ne s’était pas enchaîné à Heath. Il ne pouvait pas dire les vraies raisons cela allait de soit. “Tu sais que certain de l’équipe et chez les GAIA voulaient nous chasser alors je ne suis sortie de l'ombre qu’après la version deux.” Même si ce n’était pas mieux. “Cela n’empêche pas qu’on se fasse traquer ici.” Il la regarde. “Au moins depuis que les militaires sont là : ils laissent tranquille les miliciens.” Il regarde autour. “Comment tu t’en sors avec tout ça ?”

Il ne savait pas en réalité comment les choses se déroulaient pour ceux qui n’étaient pas de la milice. Sa famille était protégée de part son statut dans le groupuscule. Cependant, il avait ouïe dire que malheureusement ceux qui n’ont pas cette chance et notamment ceux soupçonnés d’être des pro-DG, n’étaient pas  traités de la même façon. En même temps… ils cherchaient ! Le jeu était nocif il devait être arrêté. Tout le monde se pensait être les plus forts, les plus intelligents et de là naissant un chaos et une anarchie nauséabonde où les plus fortunés continuaient de s’enrichir.


Rédemption
Nos parents ne nous donnent pas plus que les animaux à leurs petits. Ils nous mettent au monde avec leur péché et ils ne s'inquiètent guère de notre rédemption. ∞ star cluster
avatar
<b>bavardages</b> 1219 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Rachel McAdams
CREDITS : Babine. ♦ bryancranstoned ♦ the-infamous-sid
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
But I don`t want to fight the fear again
ALIGNEMENT : Passif


MessageSujet: Re: Help me make the most of freedom ◈ Kilmeny   Sam 5 Aoû - 18:14
Ils ont reçu des ordres... ce qui est la pire excuse à dire. Bien que Kilmeny ne doute pas qu'ils doivent obéir aux autres, il y a toujours une manière de faire. Avec leur comportement, quelque chose lui dit qu'ils aiment pouvoir avoir toute cette autorité, ils en profitent. Ils agiraient sûrement autrement s'ils n'aimaient pas ça se dit-elle. Elle ne peut rien y faire, à part encore moins sortir souvent de chez elle. Ce qui ne semble pas être très compliqué, mais qui le devient de plus en plus dès qu'elle y reste trop longtemps. Elle a l'impression d'être enfermée, alors qu'elle n'a rien fait de mal à part faire comme elle ne sait trop combien d'autres personnes. – J'vais dire à ma fille de bien surveiller son sac alors. dit-elle, riant. L'ancien Atom parle justement des Atom. Elle hoche la tête, bien qu'elle serait prête à faire cela avec n'importe quel autre membre de n'importe quelle autre équipe. – Ça me manque. dit-elle. Les Atom. Elle était loin d'être d'accord avec Dagger sur toutes ces décisions, mais l'équipe, le soutien, le chantier naval lui manque. Être presque toujours seule dans le jeu, encore moins faire confiance qu'avant, être encore plus sur ses gardes, elle n'aime pas et trouve le tout encore bien plus épuisant. Elle déteste l'addiction, le manque, qui se fait sentir, bien qu'elle essaie de lutter contre le plus possible... elle finit toujours par se connecter. Encore. – Ça fait plus Disney. Il doit probablement savoir de qui elle parle. Elle a naturellement commencé à faire écouter à sa fille les films qu'elle a pu voir jeune, ou encore en gardant par la suite. Elle est plus au moins à jour avec les récents avec ceux que Anne veut voir ou revoir.

– Oh ! fit-elle, lorsque Iago lui dit qu'il fait partie de la milice depuis le début. Elle est impressionnée, elle ne l'aurait jamais soupçonnée. Il est vrai qu'elle est loin d'être douée là-dedans. – J'ai pas compris... j'vois pas en quoi c'est mal d'empêcher les autres de s'entretuer avec ce qui peut arriver ici... De une vie à zéro, c'est zéro pour toujours. Il n'y a pas de manière de se racheter des vies ou bien de recommencer une partie, ou de revenir à la sauvegarde précédente. Elle soupire, l'air choqué, lorsqu'il lui dit qu'ils se font traquer ici aussi. Elle ne comprend pas, c'est pour les protéger pourtant. Ils ne trouvent pas que Chicago est de plus en plus misérable ? Elle hausse ensuite les épaules. – J'fais ce que je peux. Elle ne pense pas pouvoir faire plus que ce qu'elle fait déjà, surtout que plusieurs endroits ferment de plus en plus souvent, que les avions ne décollent pas, que la ville va être fermée, et qu'elle n'arrive pas à garder un emploi longtemps à cause de cela. Le père de sa fille l'aide comme il peut en lui demandant de traduire certains contrats, certaines instructions ou autre texte qu'il peut y avoir dans la compagnie de sécurité où il travaille, mais ils ont déjà des traducteurs officiels alors ce n'est pas régulier. Optim est arrivé et elle a pu obtenir un travail un peu officiel, avec une meilleure rentrée d'argent que ce qu'elle a pu avoir ces derniers mois.  – Et toi ? en espérant que cela aille mieux pour lui que pour elle... tant que ce n'est pas pire.




Keep a rattlesnake as a pet Sell both your kidneys on the Internet Eat a tube of superglue I wonder, what's this red button will do? Dumb ways to die So many dumb ways to die Dumb ways to die So many dumb ways to die
Spoiler:
 



avatar
batman
<b>bavardages</b> 1498 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Chris Pratt
CREDITS : Ressource-Graphique - FEMDEVIL ♥
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : Milicien - Arthur


MessageSujet: Re: Help me make the most of freedom ◈ Kilmeny   Dim 10 Sep - 10:25
Les militaires n’étaient pas tous mauvais mais pour les joueurs de DG ils avaient clairement choisis leur clan. Il était donc évident qu’ils étaient des menaces : rendant les conflits obligatoires. Ils se faisaient crachés dessus même quand la violence n’était pas utilisé. Quand on ne respecte. Ni les uns, ni les autres : rien ne bon peut en ressortir. Cela était malheureux et brisait le cœur de Iago qui n’était pourtant pas le genre d’homme à croire aux miracles. Depuis qu’il était sous surveillance judiciaire, tout du moins lorsqu’il l’a été : il s’est rendu compte qu’il y avait autre chose à faire dans la vie que de penser à la vengeance. Certes, cela avait été le nerf de la guerre : la seule façon pour lui de vivre et de faire le deuil d’un père idéalisé ; mais aujourd’hui il ne lui restait plus rien. Seul et malheureux, il attendait que Dieu le rappelle à lui. La voie la plus rapide aurait été le suicide mais il avait encore le fol espoir d’aller au paradis alors se tuer ruinerait toutes ses chances.

“C’est le risque oui quand on porte quelque chose d’aussi cool ! Mais elle a une super maman alors je suis certain que cela ne sera jamais un problème.”

Iago approuva Kilmeny, les ATOM lui manquaient aussi. Ils étaient une équipe tellement soudée et forte que lors de la version deux du jeu : un vide s’était fait ressentir. Il s’était moins connecté à ce dernier pour cette raison. Bien qu’il ait pris ses distances après la découvert la vérité sur Heath : il n’en restait pas moins attaché aux bleus.
Il avait joué depuis le début sur les deux tableaux. La Milice avait été créée avec quelques membres-fondateurs mais le groupe s'essoufflait. Ils aidaient dans la vraie vie autant que dans le jeu bien que à Chicago : cela soit plus restreint.

“Je ne sais pas non plus, les joueurs aiment probablement se trucider ou bien pense qu’on se moque d’eux étant donné que nous sommes des membres de la communauté DARWIN’S GAME. Il y a autant de raisons de jouer qu’il y a de joueurs. Mais ça : ils ne le comprennent pas.”

Cela était dommage pourtant Iago voulait bien comprendre qu’il était difficile pour certain de comprendre. Des ennemis : il en avait partout maintenant. Dans la réalité comme dans le jeu. Heureusement la jeune femme devant lui ne faisait pas partie de cette catégorie. Il se permit de lui demander comment elle gérait tout ça. Le retour du bâton ne se fit pas attendre :

“Je pense à ma nièce, avec la chance que j'ai, je pense récupérer le gosse de mon époux qui est partit.” Il s'était fait une raison : il ne reviendra pas. Devait-il dire que c’était Heath ? “C’est difficile. Parfois j’ai envie de me mettre une balle dans le crâne mais je résiste. Je n’ai pas le choix.” Il n’était plus tout seul. “Si jamais tu as besoin de quoique ce soit. Dans le jeu ou ici : je suis là hein ? Je ne t’abandonnerai pas.” Iago n’avait pas grands choses, mais il était prêt à l’aider. “On est des ATOM pour le meilleur et pour le pire non ?”

C’est pour cela qu’il marchait avec elle pour la raccompagner. Batman était le chevalier servant de la nuit. Iago aimait parfois croire qu’il avait choisi ce pseudonyme pour une raison.

“Elle a quel âge ta fille ? Peut-être que Louise et elle pourraient jouer ensemble ?” Car ils restaient après tout des enfants qui ne méritaient pas ce qui se passe dans Chicago.


Rédemption
Nos parents ne nous donnent pas plus que les animaux à leurs petits. Ils nous mettent au monde avec leur péché et ils ne s'inquiètent guère de notre rédemption. ∞ star cluster
avatar
<b>bavardages</b> 1219 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : Rachel McAdams
CREDITS : Babine. ♦ bryancranstoned ♦ the-infamous-sid
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>
But I don`t want to fight the fear again
ALIGNEMENT : Passif


MessageSujet: Re: Help me make the most of freedom ◈ Kilmeny   Lun 18 Sep - 0:55
Kilmeny a presque l'impression de rêver. Rencontrer un joueur faisant parti des Atoms et de la Milice, qui l'a sauvé de l'armée, et parler avec ce dernier... c'est étrange. Elle espère qu'elle ne va pas se réveiller. —  J'sais pas si j'suis si une super maman... Il est loin de connaître tous les détails de sa vie de mère. Il est vrai qu'elle n'a jamais parlé de Anne aux autres, sauf une fois mais pas avec Iago. Elle s'est toujours gardée une gêne à ce sujet. Une sorte de protection envers sa fille pour elle ne sait trop quelle raison. Peut-être pour la voir mêler d'aucune façon au jeu, même si ce n'est qu'en parlant d'elle. Et depuis la nouvelle version, elle ne peut pas dire que parler est ce qu'elle fait le plus.  C'est encore plus difficile qu'avant de jouer. C'est compliqué de trouver des lieux pour se reposer sans craindre pour sa vie. N'importe qui peut arriver n'importe quand sans problème. Il n'y a plus rien à respecter, elle trouve cela bien effrayant. — J'comprends pas... y'a tellement de personnes qui sont mortes que... pourquoi ils continuent de vouloir tuer... ils ont perdu personne ? Si au début cela pouvait être considéré comme une découverte, là, ce ne l'est plus. Les dix vies parties le joueur meurt. Elle ne sait pas trop en quoi c'est compliqué de demander à voir le nombre de vies si vraiment quelqu'un ne peut pas s'empêcher de tuer ou de faire du mal. Les quelques fois où elle a dû tirer sur quelqu'un, et les rares fois où elle a dû tuer quelqu'un (quand blesser ne suffisait pas, malheureusement), elle s'est toujours sentie très mal. Le jeu est devenu trop réel pour n'être qu'un jeu. Elle adorerait ne plus être obligée de se connecter, mais le sentiment de manque est trop présent.

— Partit... ? En ce moment, cela peut avoir plusieurs sens. En espérant que ce ne soit pas... en fait, aucun des sens de ce « partit » ne sonne très bien. — Quoi !? fit-elle, ensuite. — C'est... dur, mais faut résister. parvint-elle à dire, ne sachant pas trop quoi dire justement. Elle fait ensuite un mince sourire au jeune homme. — Je suis là aussi. Elle est toujours là pour les autres, elle préfère s'occuper des autres que d'elles. —Surtout si tu penses trop aux balles... rajoute-t-elle, quelques secondes plus tard. Elle ne sait pas trop s'il a quelqu'un à qui parler si cela lui arrive, si tel est le cas, il va en avoir une de plus. —Pour le meilleure et le pire. répète-t-elle, riant, même si le cœur n'y est pas vraiment. Il y a un peu trop de pire en ce moment. — Anne a presque sept ans*. répond-t-elle. Déjà. C'est souvent ce qu'elle pense. Après avoir raté environ deux ans de la vie de sa fille, ça lui semble être normal.

* je pense, j'ai plus accès aux fiches de Kil' pour vérifier xD je suis une mauvaise mère, je sais.




Keep a rattlesnake as a pet Sell both your kidneys on the Internet Eat a tube of superglue I wonder, what's this red button will do? Dumb ways to die So many dumb ways to die Dumb ways to die So many dumb ways to die
Spoiler:
 



Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM