Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 [DEATH MATCH] Throw it on the fire (ft. Zoraya)
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: [DEATH MATCH] Throw it on the fire (ft. Zoraya)   Ven 11 Sep - 15:38

Je ne peux me défaire de cette horrible impression de défaite… Tout comme reste en mon cœur ce besoin de vengeance que je n’ai jamais eu l’opportunité d’assouvir. Ces foutus Eshu restent impunis des morts qu’ils nous infligent bien trop régulièrement et il est plus que temps d’y mettre fin. C’est dans cette optique que je me retrouve non loin de leur repère, aussi discret que possible. En arrivant dans ce jeu, j’étais bien loin d’être suffisamment habile en traque humaine. Maintenant, aussi étonnant que cela puisse paraître, un Eshu va me permettre d’éliminer l’un des siens. En m’offrant son savoir, il me rend plus fort, plus discret, plus à même de les détruire. Probablement ne pourrais-je jamais lui loger une balle entre les deux yeux, mais je n’éprouve pas les mêmes remords envers sa team. Mes yeux s’égarent au sein du décor citadin qui me fait grimacer légèrement. Je n’apprécie pas cette partir du monde de Darwin, mais cela ne m’empêche pas une seconde de profiter de l’ombre des murs pour me dissimuler. Mon pas leste m’empêche de faire trop de bruits et je me retrouve bientôt assez près de la discothèque pour m’offrir une vue assez dégagée. Les mouvements sont nombreux, ils passent, ne s’intéressent pas totalement à ce qui se déroule autour d’eux. Je suis assez loin pour ne pas attirer l’attention sur moi, mais en mon fort intérieur, j’attends le moment où l’un d’eux repérera ma présence.

Cela n’arrive pourtant pas. La frustration règne en maître dans mes veines, mon sang se fait bouillonnant et je ne résiste que difficilement à la tentation de foncer dans le tas, à simplement tenter le plus de dégâts possibles avant de perdre une vie. Pourtant, la raison m’empêche in extremis d’agir ainsi. Ma team a besoin de moi, de mes talents médicaux et je ne peux prendre de risques inconsidérés. D’autres, calculés, sont envisageables, mais pas une attaque suicide. Je ronge donc mon frein, m’empêche d’attaquer et décide enfin de revenir sur mes pas. Je m’éloigne simplement de la discothèque, dans l’optique de diminuer les chances d’être seul contre plusieurs. Mes regards vers l’arrière sont fréquents, je cherche celui qui me remarquera et se jettera sur moi mais une nouvelle fois mon espoir est simplement déçue.

Jusqu’au moment où enfin, une autre ombre se dessine. La mienne se dissimule contre un mur, je dois observer, je dois savoir à qui j’ai affaire avant d’attaquer. Mes yeux se plissent, je cherche à améliorer ma vision nocturne, mais le manque de lumière est clairement un désavantage dans cette situation. Probablement devrais-je bouger un peu, juste pour mieux voir, mais mon instinct me pousse à rester en place, jusqu’au moment où la silhouette arriverait assez près pour être observée plus en détails. Sa démarche est avisée, la personne n’est probablement pas de mon niveau et semble avoir plus d’expérience que moi, mais je préfère ne pas m’en formaliser pour l’instant. D’un réflexe, ma main vient caresser la crosse de mon flingue, comme pour m’assurer qu’il est bien là, avant que je ne recule d’un pas, pour mieux me dissimuler. Un insupportable bruit métallique se fait entendre soudain et mes yeux se ferment alors que je sens le froid d’un tuyau contre ma cheville. Stupide erreur de débutant, qui me vaudra probablement un combat non préparé… Et merde ! Mon juron reste silencieux mais n’en est pas moins lourd de sens. Ce bruit pourra coûter ma vie…

Invité
Invité


MessageSujet: Re: [DEATH MATCH] Throw it on the fire (ft. Zoraya)   Dim 13 Sep - 16:46
THROW IT ON THE FIRE
athos

après t'être débarrassée des derniers moulins à paroles, tu réussis finalement à mettre un pied dehors et respirer l'air frais de darwin harbor. les bâtiments vides qui te tiennent tête reflètent dans leurs carreaux brisés les néons violacés de l'enseigne de la discothèque. le temps se couvre, et tu as comme l'impression qu'il pleuvra d'ici une heure ou deux. assez pour te permettre une petite escapade en tête à tête avec alma et lui offrir quelques âmes à libérer.
tu prends le temps d'arranger les manches de ta veste en cuir et de checker le fourreau de ton épée, que tu attaches et portes ainsi dans ton dos. puis tu fonces et dévales la rue pavée sans te retourner. il te fallait être ailleurs, changer de ciel, changer de paysage, changer de fréquentation. d'un pas assuré mais réservé, tu t'éloignes de la pieuvre mélomane sous la lumière malade de la lune.

et là,
un bruit.
sur ta gauche,
entre deux bâtiments.
l'obscurité y règne,
couvre ce qui s'y terre.

alors ta marche ralentit, ton souffle se fait plus lent.
tu t'arrêtes un peu avant la ruelle,
et tu souris, saisissant doucement ton épée. comme un chat prêt à attraper son dîner.
alma allait être servie,
alma allait manger.


death match:
 
darwinsgame.com (c) 2015
http://www.darwinsgame.net/profile?mode=editprofile
avatar
DEVELOPERS
<b>bavardages</b> 6594 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : DARWIN'S GAME.
CREDITS : GeniusPanda.
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>


MessageSujet: Re: [DEATH MATCH] Throw it on the fire (ft. Zoraya)   Dim 13 Sep - 16:46
Le membre 'Zoraya Reth' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'DUEL NIV.1 - NIV.2' : 28

Invité
Invité


MessageSujet: Re: [DEATH MATCH] Throw it on the fire (ft. Zoraya)   Dim 13 Sep - 18:22

Elle s’approche de moi. Cette erreur pourra bien me coûter la vie, mais je m’efforce de ne pas penser à ce simple fait. Au contraire, je me recule un peu plus dans la noirceur de la ruelle, ma main agrippant cette fois totalement la crosse de mon pistolet, pour être sûr de le dégainer à temps, en cas de combat, qui ne saurait tarder. Je me sais repéré, pourtant, ma respiration se fait de plus en plus calme. Des années d’entrainement, de maîtrise de soi, pour arriver à ce moment où ma respiration peut devenir mon meilleur atout. M’efforçant au minimum de bruit, je reste à portée, tout en gardant le couvert du noir. Je ne sais qui est en face de moi, je ne peux voir son visage, mais cela ne peut être qu’un Eshu… « Je pourrais tirer. Là, maintenant… mais la dernière chose que tu verras, c’est ma face. » Réplique un peu arrangée d’un de mes films préférés, je dégaine enfin mon arme afin de m’avancer vers la silhouette. L’argent de son arme brille malgré l’obscurité et je prends note assez vite de rester loin de la portée de cette arme probablement dévastatrice. Doucement, je pointe mon propre armement vers son visage et enfin vient m’avancer.

Le temps n’est pas à la fuite et de toute façon, je ne le souhaite pas. Cette personne sera mon gibier de la nuit et je ne la laisserai pas partir, sous aucun prétexte. D’un pas mesuré, comme pour ménager mon effet et le suspense, j’arrive enfin assez près d’elle pour qu’elle distingue mes traits. Les siens sont presque visibles aussi, assez pour que je la remarque féminine… Et une rougeur incontrôlée prend mon visage presque aussitôt. Même dans cette optique de meurtre, de chasse, de vengeance, je trouve le moyen d’être gêné en sa présence, ce qui m’agace aussitôt. Ce n’est ni la place, ni le moment pour ce genre de réactions, aussi je me force à ne pas me laisser aller au malaise, pour uniquement reprendre, d’un ton un peu plus effacé. « Je t’ai déjà vu quelque part… T’es du genre connue ? » Je cherche à détourner son attention, sa concentration, de mon arme pourtant pointée sur elle, cherchant le meilleur moment pour appuyer sur la détente…

Invité
Invité


MessageSujet: Re: [DEATH MATCH] Throw it on the fire (ft. Zoraya)   Mar 22 Sep - 22:42
THROW IT ON THE FIRE
athos

quand on parle du loup.. flingue d'emblée sur ta gueule, ta main droite range lentement alma dans son fourreau, n'ayant pas eu le temps de la dégainer plus tôt. d'un calme qui surprend, d'un calme qui déstabilise, d'un calme qui frustre et vexe, tu viens lever les bras comme si on te braquait, toi et ton ego. cette réplique à la con te décroche un sourire. et tu penches la tête sur le côté, comme si d'en finir tu n'étais pas pressée. tu le regardes de haut en bas, en et de travers. tes yeux perçants l'observent comme s'ils se délectaient d'un spectacle. même si ce n'était qu'une fraction de secondes, tu l'avais vu vaciller. pour une raison aussi simple que ta présence.

je t’ai déjà vu quelque part… t’es du genre connue ?

toi aussi tu en avais des questions. il n'était définitivement pas de tes gens. de quelle team faisait-il partie? s'était-il amené jusqu'à la pieuvre pour régler ses comptes avec toi? ou était-ce pour une toute autre raison? parce que non, sa face, tu ne la reconnaissais pas. et lui non plus, on dirait.

en vérité, ce chnoque-ci qui cette nuit s'était enhardi, là, dans ta tête, tu lui faisais la peau de mille et une façon. tu bouillais. littéralement. mais on t'a toujours dit de contrôler ton putain de compte à rebours, alors tu gardes ton masque. tu gardes ton sang froid.
tu hausses alors les épaules. et tu continuais de sourire. par insolence? pour le provoquer? sûrement.

ta bouche ne s'ouvrirait que pour lui déchiqueter la peau,
ou lui cracher au visage,
ou pourquoi pas les deux,
avant de mourir aussi froidement.

parce que se faire descendre par une balle, c'est frigide. le gars vient, puis repart. il ne ressent rien. rien. son instinct lui dit juste de tirer sur la gâchette. bruit sourd. puis la fin. l'indifférence la plus totale. solution de facilité. fausse vaillance, vraie lâcheté.

vas-y, tire.
mais bébé,
où est le fun quand tu tires sur
"une déjà morte" dégénérée?


HRPG:
 
darwinsgame.com (c) 2015

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [DEATH MATCH] Throw it on the fire (ft. Zoraya)   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM