Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 Les ombres aussi sont humaines
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: Les ombres aussi sont humaines   Dim 13 Sep - 13:50
LES OMBRES AUSSI SONT HUMAINES
ft. Thalia
Le vent frappe mon visage, zigzague à travers mes cheveux, irrite mes yeux. Est-ce un rappel à l'ordre de la part du jeu? Depuis mes premiers pas sur la map j'ai toujours ressenti cette présence voulant me stopper. Après tout le but était de nous entre-tuer et comment aurions nous pu suivre cet objectif en se liant un peu trop avec les autres joueurs? Malgré tout, je ressentais ce besoin d'être entouré. La solitude ne me sauverait pas. Ma team, elle, me permettrait peut être de respirer un peu plus longtemps. Et puis j'ai fini par faire de ce jeu ma seconde maison, de mon équipe ma seconde famille. Après ma nomination en tant que messager je me sentais enfin à ma place. Il y avait cet écusson que je pouvais apposer sur mon épaule. L'insigne qui me donnait l'impression d'avoir une mission à accomplir. Je devais veiller sur les autres Eshu, les protéger, les espionner.

Il y a de ces personnes qui attirent votre regard. Elle n'a rien de particulier et ne m'a même jamais fixé et pourtant mes yeux n'ont cessé de faire des allers et retours entre sa chevelure sombre, son teint pâle et ses yeux clairs, perçants. Je déteste être observé par un inconnu, je le ressens bien trop souvent comme de l’irrespect, à tort peut être? Pourtant je ne cessais d'imaginer sa vie en dehors du jeu. Une jeune femme, bien dans sa peau, sûre d'elle, attisant le regard sur son passage. Au fil de mes observations, de sa posture dans un coin tranquille du QG, je ne voyais plus que l'objet m'offrant une curiosité sans nom.
Trop nouveau pour avoir eu le temps de lier de vrais liens avec les membres de ma team, je me décidais à l'approcher. L'instant était parfait, le vent me poussait finalement dans sa direction. Je ne sus pas tout de suite comment l'aborder sans paraître un brin trop prédateur. Et puis elle finit par lever son regard sur moi. M'avait-elle sentit arriver? Savait-elle que je l'observais depuis tant de temps?
Je n'avais plus le choix. - Salut! Qu'est-ce que tu fais de beau? -  lui demandais-je en fin de compte mal à l'aise de la déranger. Peut être que mon regard, fixé dans celui de mon interlocutrice, ne la ferait pas fuir tout de suite.


HJ: Pas très satisfaite du résultat mais j'espère que ça te conviendra quand même. :ptikeur:

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Les ombres aussi sont humaines   Dim 13 Sep - 21:42
elle était là, assise au sol, dos contre le mur, ses pensées envahie de choses plus négatives les unes que les autres. autour d'elle s'agitait les eshus, certains discutaient, d'autres se charriaient. argent repensait à sa journée. elle avait pénétré le camp des cahos, et avait failli y passer. ça ne lui été jamais arrivé auparavant. certes, elle avait déjà croisé de nombreux ennemis et s'était déjà battu des centaines de fois. mais pas en tant qu'espionne. elle était censée passé inaperçue, et rentrer comme si de rien était. mais cette fois-ci, elle n'y était pas parvenue. et elle avait beau se torturer l'esprit à se demander où elle avait fait une erreur depuis deux longues heures à présent, et n'arrivait pas à comprendre. ça réussissait à presque la rendre folle, à lui rappeler qu'elle n'est pas infaillible. et histoire de la perturber encore plus, il y avait un des eshus qui l'observait depuis un petit moment à présent. peut-être avait-il l'impression de passer inaperçu, mais ce n'était pas le cas. pas avec argent. après une vingtaine d'années passées à observer ce qui l'entourait, dont les gens, elle ne pouvait pas le louper. elle ne loupait jamais rien ni personne.

la brunette était une grande observatrice, et c'était quelque chose qui s'avérait redoutable dans le jeu. dans la vie réelle, au contraire, ça pouvait paraître mesquin, voir gênant. mais en général, personne ne le remarque. en tout cas, personne n'y prête attention. pourquoi ? parce que les gens sont bien trop occupés à attirer l'attention sur eux plutôt que de se rendre compte qu'il en ont déjà bien suffisamment. argent laissa donc son regard fixé au sol, cherchant réponse à ses questions et tourment, lorsque le brun s'avança vers elle. salut ! qu'est-ce que tu fais de beau ? elle releva doucement son regard vers lui, se demandant pourquoi il était là. pourquoi il l'observait, et surtout pourquoi il venait lui parler. la jeune fille n'avait pas l'habitude d'être en contact avec des gens, et c'était toujours bizarre pour elle de passer de la vie réelle au jeu, là où tout était différent. elle mit quelques secondes à répondre, intrigué par son collègue eshu qui était planté devant elle. je... rien. je repensais à quelques trucs. bien évidemment, elle n'avait pas envie d'en parler. après un nouveau blanc de quelques secondes, elle reprit la parole. tu cherchais quelque chose en particulier ? oui, c'était toujours difficile de parler à argent la première fois, ayant toujours une énorme part de thalia qui s'accrochait en elle. mais au fond, derrière ce teint pâle et ce visage de marbre, elle avait bon fond. quand elle le voulait.

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Les ombres aussi sont humaines   Mer 16 Sep - 16:43
LES OMBRES AUSSI SONT HUMAINES
ft. Thalia
Je me pensais discret, accolé sur le mur décrépi du QG, observant l'Eshu à travers les portes battantes sorties de leurs gonds. Après tout il y avait cette frontière invisible qui nous séparait et comment aurait-elle pu me remarquer? Je ne l'avais pas vu une seule seconde lever son regard vers ma position. Et pourtant, elle ne parut pas surprise ni étonnée à mon arrivée. Comme si elle avait tout calculé, restant immobile afin de mieux m'attirer dans son piège. Parce que nous restions dans un jeu, la méfiance était de mise, même lors des approches les plus amicales.
Et puis lorsque son regard se fixa dans le mien je découvris une nouvelle femme. La version 2.0 si vous préférez. Elle semblait dubitative, se demandant ce que je pouvais bien lui vouloir. - Je... rien. Je repensais à quelques trucs. - me dit-elle poliment. Je cru un instant créer le lien qui nous permettrait d'entamer la conversation mais elle se déroba, me laissant debout et honteux de l'avoir dérangé .

Or, à ma plus grande surprise elle m'adressa de nouveau la parole. Elle n'était pas méchante, loin de là. Au lieu de m'envoyer balader comme je m'y attendais, elle fit preuve d'une grande amicalité. - Tu cherchais quelque chose en particulier ? - Bon, on fait mieux, certes mais cela représentait déjà beaucoup pour moi. Moi, Adel, le joueur qui depuis son arrivée sur la map ne cessait de sympathiser avec les autres seulement pour s'assurer quelques vies épargnées à son compteur. Et à présent, la jeune femme venait de me poser une colle. Qu'est-ce qui m'avait poussé à aller lui parler? Cette curiosité qui me rongeait de l'intérieur? Bon sang! Je ne suis plus un gamin agissant sans savoir ce qu'il veut. A moins que le jeu ne vienne de me faire retourner à la case départ... Et ils sont où mes 20 000 euros au juste? N'ayant pas de réponse à sa question, mon corps resta immobile plusieurs secondes. J'avais détourné le regard, faisant semblant de m'intéresser à des Eshus un peu trop bruyants. Elle n'eut pas l'air de tomber dans le panneau. Il ne me restait plus qu'à affronter mes faits et gestes en face. - De la compagnie sans doute... -  Je ne voulais pas paraître intéressé, je ne l'étais pas d'ailleurs mais ce fut la seule réponse sincère qui me vint à l'esprit. - Je ne voulais pas te déranger. - lui dis-je calmement, ne voulant pas m'enfoncer encore plus.

Elle n'avait pas l'air disponible pour le moment et je respectais cela, mais si seulement elle acceptait que l'on puisse se recroiser un de ces quatre, échanger entre membres d'une même team tout simplement... - Adel. Je suis l'un des messagers Eshu. - annonçais-je pensant qu'il serait plus simple pour elle de me retrouver en ayant un prénom. Quel imbécile improbable étais-je?

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Les ombres aussi sont humaines   Mer 16 Sep - 22:30
de la compagnie sans doute... c'était bien la première fois que quelqu'un venait voir la jeune fille pour avoir, comme qui dirait, de la compagnie. enfin, elle savait bien qu'ici, tout était différent. elle n'était pas thalia, elle n'était pas dans la vie réelle. elle n'était qu'argent, une jeune eshu meurtrière parmi tant d'autres. c'était probablement l'une des raisons pour laquelle les gens ici ne la fuyaient pas comme à leurs habitudes. darwin's, vie réelle. vie réelle, darwin's. il fallait vraiment qu'elle commence à distinguer les deux, et au plus vite. je ne voulais pas te déranger. argent se leva enfin, ayant compris qu'elle avait mis le jeune homme dans une situation assez gênante, malgré que ce n'était pas vraiment volontaire. c'était vite devenu un réflexe pour elle, rejetez les gens. ne pas vouloir de leurs compagnies. elle en venait même à les haïr parfois. puis elle était arrivée chez les eshus, et elle avait compris qu'elle n'avait pas besoin de les haïr, bien au contraire. c'était peut-être la solution de facilité. ne pas se confier, ne pas dire qui on est. elle s'était toujours réfugiée dans cette optique, et désormais, elle s'en éloignait peu à peu.

et tout ça, grâce à ce jeu que ses parents qualifient de stupide et violent. si seulement son père savait, elle était persuadée qu'il changerait d'opinion envers ce sujet. parce qu'au fond, argent rendait thalia meilleure. même si elle en était encore loin, elle était persuadée que dans un certain temps, elle arriverait à relâcher un peu la pression. la pression des regards des gens, et de tout ce qui l'entourait. adel. je suis l'un des messagers eshu. elle était désormais face à son collègue eshu, qui se prénommait donc adel. elle força un sourire, puis lui tendit la main. elle essayait de se rattraper, et de ne pas le mettre dans l'embarras à nouveau. argent. dit-elle tout en lui serrant la main. à chaque fois qu'elle prononçait ce mot, elle n'avait aucune hésitation. elle avait déjà vu de nombreux joueurs qui commençait à dire leurs prénoms en dehors du jeu, par habitude. argent, elle, préférait oublier thalia. lorsqu'elle était ici, elle n'existait pas. elle était argent, et pour rien au monde, elle ne désirait montrer d'avantage la part de blackmail qui régnait en elle. et pour ça, elle devait essayer de sortir de son isolement, même si cela lui demandait le plus gros effort au monde.

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les ombres aussi sont humaines   
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM