Accueil  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
S'inscrire au DARWIN'S GAME, c'est montrer de quoi nous sommes capables et prouver que nous sommes l'avenir. Une seule regle : survivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Nous devons oublier qui sont nos freres, nos femmes, nos amis, parce qu'aujourd'hui ils sont nos ennemis. Tuer ou etre tue est notre seule motivation. Le jeu debute.



Le forum appartient à sa fondatrice Alaska. Le forum est optimisé pour Chrome. Toute copie partielle ou complète est interdite.
LE FORUM EST FERME POUR LE MOMENT. MERCI D'AVOIR ÉTÉ LA.


 (1/1 RESERVE) ▬ KARMA, BITCH.
Répondre au sujetPoster un nouveau sujet

Invité
Invité


MessageSujet: (1/1 RESERVE) ▬ KARMA, BITCH.   Mar 13 Oct - 19:40



bambi lowe

ft. kathryn prescott ( I love you  I love you  I love you ), taissa farmiga, adèle exarchopoulos...

personnage libre.
nom. lowe. prénom. bambi. date de naissance/âge. vingt-trois ans. études/travail. au choix. quartier d'habitation. au choix. statut matrimonial/orientation sexuelle. homosexuelle. traits de caractère. indépendante, rancunière, forgée, téméraire, amère, fêtarde...

▬ THIS IS WHERE MY STORY BEGINS
+ a des origines françaises et un accent qui demeure fortement marquée lorsqu'elle s'exprime, elle n'est jamais parvenue à atténuer les intonations de sa vie passée.
+ a emménagée à new york lorsque son père a été muté dans cette ville de tous les possibles. se retrouvant dans un lycée favorisée, elle ne s'y est jamais senti à sa place, préférant la solitude à la compagnie des plus riches et à l’ego surdimensionnée.
+ elle n'a jamais eu le courage de faire son coming out d'elle-même. elle a toujours encaissée les railleries des autres, clamant être attirée par le sexe opposé. cependant, la vérité sur elle-même éclata au grand jour, lui brisant le cœur littéralement. (voir lien  I love you )
+ ce qu'elle ne disait pas, c'est que ses parents avaient souhaités déménager si loin de leur pays natal en raison de cette rumeur qui circulait dans la petite ville dans laquelle ils habitaient. la rumeur qui courait les rues, précisant malicieusement que bambi aimait les filles. ne supportant pas cet état de fait, dès que l'opportunité se présenta, ils quittèrent le pays entraînant leur brebis galeuse avec eux.
+ à new york, la nouvelle mis plus de temps à arriver aux oreilles de ses parents. mais, cette fois-ci, elle clama haut et fort ce qu'elle était. et en paya le prix fort. ses parents la renièrent (étant chrétiens), et celle-ci fut envoyée en centre de redressement où elle connu la vie dans ses façades les plus obscures.
+ lorsqu'elle en sortit à ses dix-huit ans, elle jura de se venger de celle qui lui avait infligé ces années de malheur, l'origine de son mal. travaillant dans les bars, vendant de la drogue à qui en souhaitait, elle s'éloigna de new york pour se rendre à chicago, où elle mena une vie dérisoire, dans l'incapacité de poursuivre ses études. ainsi, elle se contenta de jouer les dealeuse et de planifier une raide et amère vengeance pour celle qui se pensait alors reine.

(tous les détails qui ne sont pas précisés sont entièrement libres. appropriez vous le personnage, modifiez même certains légers détails qui vous dérangent, bambi est vôtre. I love you )

▬ MAY WE MEET AGAIN

gala, cette fille qui fut là pour toi quand personne ne l'était. tu es arrivée d'un autre univers, désorientée au cœur d'un lycée si différent du tien, d'un monde à l'opposé de celui dans lequel tu vivais. elle a tourné les yeux vers toi et ton cœur s'est embrasé, en des milliers d'étoiles étincelant dans la nuit noire. tu ne pouvais pas lui résister, elle était si belle. et ce sourire sur son visage, il semblait t'appeler, te pousser à la désirer. alors même que tu savais que tu ne pouvais pas ressentir de tels émotions. ton église, ton âme, ta raison, te dictaient de ne pas succomber à la tentation. vile tentation du diable.
et pourtant, tu as cédé.
et tu l'as amèrement regretté.
avec ses sourires en déferlantes, ses mots doux et ses promesses de verres, elle t'a rendu plus sublime que tu ne pensais l'être. jusqu'à ce qu'elle cesse subitement ce petit jeu. jusqu'à ce que tu l'embrasses, subitement.
le piège s'est refermée sur toi d'un coup sec.
douce brebis égarée entre les loups.
tu n'avais alors pas compris où tu te trouvais et surtout avec qui.
le monde entier a profité de ce coming out involontaire, les sbires de la cruelle gala filmant la scène et la diffusant le lendemain, le jour de ton anniversaire. naïve et malheureuse enfant, le monde entier savait qui tu étais.
et à présent, tu savais à ton tour qui était gala.
un monstre sans pitié, une bête cruelle se jouant des brebis dans ton genre. pourtant, le temps d'un instant, tu as comme eu le sentiment qu'elle t'aimait en retour, que tout était sincère.
et bien que ta raison te souffle que cela n'était qu'un jeu à ses yeux, son cœur, le goût de ses lèvres dans l'instant, te révélèrent le contraire.
tu ne pouvais plus marcher dans les couloirs sans être moquée, contemplée comme une bête de foire. le pire fut son regard, celui de cette fille que tu pensais aimer et qui en réalité paraissait te haïr inconditionnellement. elle fut celle qui dirigea les railleries, celle qui fut de ta vie un enfer.
jusqu'à ce que tu sois envoyée au cœur du véritable enfer, celui dont on ne revient pas indemne.

depuis, tu ne penses plus qu'à te venger de cette peste au cœur de pierre. et tu y es parvenu. des années après, la rage tout aussi fervente, les plaies béantes baignant sous le soleil, tu l'as chopé au détour d'une ruelle et tu l'as forcée à s'inscrire à ce jeu qui causerai son trépas. tu as lu la détresse en elle, et jamais tu ne savouras autant les larmes qu'elle t'offrait.
c'était à son tour de plonger en enfer. et aux tours de tous les autres de le rendre plus brûlant encore qu'il ne l'était. toi aussi, tu es prête à te déchaîner sur elle dès que tu la retrouveras au cœur du jeu.  
à présent, tu la sais dévastée au sein de la réalité. tu guettes sa fin, tu le menaces chaque semaine afin qu'elle y retourne.
parce que tu possèdes la seule chose qui semble lui être chère.
l'enfant qu'elle abandonna lorsqu'elle le mit au monde.
ce fut toi qui le récupéra lorsqu'elle l'abandonna. avec un peu d'aide des plus habiles, tu es parvenue à acquérir la garde de l'enfant. l'enfant de ta pire ennemie, que tu aimes pourtant désespérément.
tu la retrouves dans les yeux de cet enfant, ce petit garçon au sourire d'ange encore pur et innocent. qui ne sais pas être le point culminant d'une vengeance savamment préparée. il est celui qui la fera souffrir plus encore qu'à présent.
celui qui la tuera enfin.

et te libérera des chaînes de cette passion incompréhensible t'achevant irrévocablement.
t'es pas normale, tu l'as jamais été.
tu aimes ce qui te tue, tu l'aimes elle.
et tu sais qu'elle aussi, au fond,
                                           elle est désespérément amoureuse de toi, bambi au cœur fissuré.

darwinsgame.com (c) 2015


ps: si tu as des questions n'hésite pas à passer par le coin invité ou à me harceler de mp I love you I love you et pour mieux cerner gala et l'histoire, passe lire ma fiche  :go:  
avatar
<b>bavardages</b> 6600 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : heda debnam-carey.
CREDITS : @AILAHOZ (av), stilinski d'amour (gif isayr).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : anti-dg, passive.


MessageSujet: Re: (1/1 RESERVE) ▬ KARMA, BITCH.   Dim 25 Oct - 15:49
personnage pris :coeur:



nous nous pensons invincibles parce que nous le sommes vraiment.

avatar
<b>bavardages</b> 6600 <b>présence</b> PRÉSENT(E)
AVATAR : heda debnam-carey.
CREDITS : @AILAHOZ (av), stilinski d'amour (gif isayr).
<b>NIVEAU</b> <b>VIES</b>

ALIGNEMENT : anti-dg, passive.


MessageSujet: Re: (1/1 RESERVE) ▬ KARMA, BITCH.   Dim 13 Déc - 4:35
lien remis en jeu :coeur:



nous nous pensons invincibles parce que nous le sommes vraiment.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Page 1 sur 1


Sauter vers:  





liens utiles
AU RP ET AU FORUM